Le1077RE
Le1077RE
Membre depuis février 2015
4 fichiers audio
0 abonnés
0 abonnements

Doc Mailloux explique pourquoi il n'ira jamais en politique...
Publié il y a 10 jours

27720

Dans sa chronique au 107,7 FM à Sherbrooke, le Doc Mailloux a expliqué pourquoi il n'a pas accepté une invitation pour aller en politique fédéral il y a quelques années.

Alors que des rumeurs envoient Oprah Winfrey à la prochaine course à la présidence américaine, l'animateur a demandé au Doc si il avait déjà pensé se présenter en politique. Le psy lui a rappelé qu'il avait déjà reçu une invitation lors du tout premier mandat de Stephen Harper il y a quelques années, voici ce qu'il avait répondu à l'invitation des Conservateurs: «Si tu penses, ostie, que je vais me mettre une cravate pour entrer au parlement fédéral, c'est ben de valeur t'as le mauvais gars...alors que je vais croiser dans le corridor des députés avec des capines sur la tête, je peux t'assurer que je vais lui crisser une claque sur la capine pis la capine va partir...»

Le Doc admet que c'était pas beau comme intervention... «Je ne tolère pas qu'on m'attache par le cou avec une laisse...vous voulez trainer des hommes en laisse mesdames, prenez quelqu'un d'autres que Mailloux» a conclut le célèbre psychiatre.

En résumé, tant que les cravates seront obligatoire au parlement, le Doc n'y sera pas.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission «Que l'Estrie se lève» avec Steve Roy le 9 janvier 2018 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:54

174

Le Doc Mailloux s'exprime sur ceux qui se promènent nus dans les vestiaires publiques
Publié il y a 2 mois

27560

La Ville de Brossard a interdit cette semaine toute nudité dans les vestiaires de son territoire à la suite de plaintes de citoyens. Une décision qui n'a rien à voir avec une quelconque forme d'accommodement religieux, assure Éric Leuenberger, directeur adjoint au Service des loisirs à la Ville de Brossard.

Au 107,7 FM en Estrie, le Doc Pierre Mailloux a été invité à se prononcer sur ce sujet. Il a plutôt été en accord avec cette mesure et à expliqué pourquoi de façon très explicite. Après avoir entendu ses explications, il y a de fortes chances que vous soyez d’accord avec sa position tellement ses exemples sont percutants!

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission «Que l'Estrie se lève» avec Steve Roy le 15 novembre 2017 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:37

853

Les bandes audio entendues en cour: «On est dans marde en tabarnak» a dit Jean Demaître, l'un des trois accusés de la tragédie de Lac Mégantic.
Publié il y a 2 mois

27549

Marie-France Martel du 107,7 FM en Estrie couvre le procès des ex-employés de la MMA concernant la tragédie de Lac Mégantic où un train sans conducteur transportant des produits pétroliers était sorti de ses rails dans la nuit de vendredi à samedi le 7 juillet 2013, provoquant une série d'explosions et un incendie tout en détruisant le centre-ville de Lac-Mégantic entrainant dans la mort 47 personnes.

On a fait entendre en cour dans les derniers jours les conversations audio entre les employés de l’entreprise dans les moments qui ont suivi le drame. La majorité des conversations se déroulent entre le contrôleur de la circulation ferroviaire pour la MMA Richard Labrie, qui discute avec des employés comme Thomas Harding et Jean Demaître.

Au départ, Labrie ne croit pas que c’est «leur» train qui a mis le feu à Mégantic, persuadé qu’il est encore à Nantes, ou il était supposé être sécurisé par de nombreux freins, mais pas assez, on le sait maintenant. Plus le temps passe, plus Labrie se questionne, et commence à stresser. 90 minutes après le premier appel, tout se confirme.

«Y’en a pu de centre-ville Richard» dit un répartiteur de taxis à Labrie alors qu’il lui apprend que c’est finalement «son» train qui a descendu: «T’es-tu sérieux toé-là là? C’est le train qui a descendu?…Ah non, sacrement» dit Labrie atterré. «Il a avoir des dizaines et des dizaines de morts» apprend le répartiteur à Labrie. «Ah non!!!» S’est écrié le contrôleur.

Puis Labrie confirme à Jean Demaître, son supérieur, que c’est bien leur train qui a explosé au centre-ville: «Met tes culottes…le train a runné down» a dit Labrie a Demaître qui ne le croit pas: «Tu me niaises-tu là toé… tu me niaises là tabarnak», «Non je te niaise pas ostie…là on est dans marde» lui dit Labrie. «On est dans marde en tabarnak» a répété Demaître.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission Midi Actualité avec Martin Pelletier le 15 novembre 2017 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

09:42

441

Les AUDITEURS radio de GATINEAU répondent à ARTHUR
Publié il y a presque 2 ans

"Solide comme le Roch" 2016-03-15 avec Roch Cholette 104,7 FM Outaouais (COGECO)


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

14:00

1967

logo radioego

radioego.com