Result for: #vite

Projet de Tramway à Québec: Lehouillier charge Labeaume et les Libéraux!
Published 2 months

27989

L'annonce d'un méga projet structurant de transport en commun du maire de Québec Régis Labeaume flanqué du premier ministre Philippe Couillard au coût de plus de 3 milliards pour sa ville a pris un peu tout le monde par surprise vendredi. Par contre, nul ne fut plus surpris que le maire de Lévis Gilles Lehouillier qui, en entrevue sur les ondes de CHOI Radio X, a dévoilé une sorte de politique à deux vitesse mis en place par le gouvernement dans lequel il se sent totalement exclus!

Le maire de Lévis en avait gros sur le coeur et on sent que cette histoire est loin d'être finit.

«Imaginez-vous, que notre premier ministre lui-même ne sait même pas qu'on a déposé en bonne et due forme un projet structurant, une demande de financement pour une étude pour le transport en commun à Lévis en juin 2017...un projet de transport structurant comme à Québec, il coûte pas 3 milliards il coûte entre 75 et 90 millions. On a déposé ça en juin, on est maintenant rendu au mois de mars, on a jamais eu de réponse.On arrive en campagne électorale municipale, personne parlait du tramway sauf Madame Guérette, tout à coup on arrive on dépose un projet en un mois et demi 3 milliards, tout est réglé, tout est canné. On a comme un gouvernement à deux vitesses, puis ça là, ça commence à se répandre de plus en plus dans les régions.Imaginez-moi ma surprise d'entendre le premier ministre qui dit, il faudrait peut-être que la ville de Lévis dépose un projet. Cherchez l'erreur là

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 16 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

23:16

209

Projet de tramway sur le «fast track»: Labeaume craint un balayage de la CAQ!
Published 2 months

27986

«On le sait qu'il y a un scandale qui s'en vient» a dit d'entrée de jeu Jeff Fillion dans son émission ce midi en parlant du contenu d'une conversation qui aurait eu lieu dans un train de via-rail ce matin. Des propos rapportés par une personne «qu'on connait bien, qu'on trust à 2000%» a ajouté l'animateur. Celle personne a capté la discussion de quelqu'un qui parlait un peu trop fort dans une conférence téléphonique et qui a envoyé le compte rendu à l'équipe de Fillion.

«On est poussé et poussé par Labeaume, on a un mandat de fast track... ça, ça veut dire on saute des étapes, on va vite vite vite vite...Labeaume veut que le projet soit sur la track et commencé avant l'élection d'octobre au Québec parce que Labeaume craint un balayage de la CAQ» a décrit Fillion.

«Il [Labeaume] veut commettre les Libéraux, des "patronneux" qui ont encore leur vieux fond, il faut qu'ils donnent des contrats à leurs vieux chums, des pelles mécaniques, des ingénieurs...et ils vont arriver avec une conclusion ce qu'on appelle un projet irréversible, c'est-à-dire qu'une fois que l'élection serait finit, que la CAQ gagne, elle va essayer d'arrêter le projet, y'en a qui vont dire, non, on vient de dépenser 100 millions dans la préparation des papiers, des plans puis des devis, etc... vous pouvez plus nous arrêter, sinon c'est 100 millions à la poubelle, et ils vont être devant un fait accomplit, ce n'est que ça en ce moment» a décrié Fillion au micro de son émission à CHOI Radio X. L'animateur a ajouté qu'il n'y avait pas de projet, «c'est un plan à la Labeaume, le king du fling flang...» a-t-il conclut.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Gerry, Laurence, Doom et Nick le 15 mars 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

13:34

874

Jeux Olympiques: Radio-Canada se fâche; Paul Arcand réplique!
Published 3 months

27850

Comme vous l'avez probablement remarqué en écoutant les Jeux Olympiques de PyeongChang, c'est Radio-Canada qui possède les droits officiels de diffusion. Et il semble que certaines entrevues réalisées par Paul Arcand du 98,5 FM avec l'entourage de Mikael Kingsbury ont mis le feu aux poudres à certains grand bonzes à la société d'état.

Paul Arcand a expliqué la situation ce matin: «Ça a donné lieu à un braillorama, puis le comité olympique canadien, puis des menaces, puis vous avez pas le droit de faire ça...là on décrit pas les Jeux là, je ne suis pas en train de vous décrire ce qui se passe dans les compétitions, on peux-tu donner les résultats? Je pense que oui» a dit Arcand, un peu confus de la situation. «Mais tu peux pas parler à sa mère [Kingsbury] quand elle est sur les sites de compétitions, au village Olympique, grosso modo on peut lui parler quand elle est à l'aéroport...Mais là tu dis c'est quoi leur problème? On a les droits du Canadien, ça empêches-tu Radio-Canada de parler à un joueur du Canadien?» a imagé Arcand.

Puis l'animateur a reproché a Radio-Canada un manque d'efficacité: «Ils sont des millions à couvrir ça, si ils sont pas assez vite pour faire les entrevues, c'est toujours bien pas de notre faute...nous autres on a le petit Philippe Bonnevile, vaillant, courageux, il est tout seul...» a-t-il expliqué.

Donc en plus de la compétition à PyeongChang, nous avons maintenant droit à la course à l'entrevue dans les médias. Qui sera le plus rapide? À suivre...

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 13 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

02:08

5512

«Carey Price, c'est une fraude...poussée par les médias»  —Jeff Fillion
Published 4 months

27773

Tout semble mal aller dans l'univers entourant le Canadien de Montréal cette année: Une saison médiocre, des bancs vides au Centre Bell, une audience en baisse significative à la télé, des rumeurs à ne plus finir sur des changements à venir qui n'arrivent pas assez vite au gout des fans qui semblent se faire de moins en moins nombreux. Mais ou est le véritable problème chez le tricolore?

Au lendemain d'une autre défaite, accordant 6 buts cette fois face aux «puissants» Hurricanes, le vase a débordé et Jeff Fillion de CHOI Radio X à Québec s'en ait prit à Price qu'il a qualifié de «fraude» et aux médias qui couvrent l'équipe qui protège selon lui le #31 malgré sa saison misérable qui fait suite à la signature d'un contrat qui s’amorcera en 2018-2019 de huit ans pour 84 millions (10,5 millions annuellement et 70 millions versés en bonis à la signature). Ce qui fera de lui le gardien et un des joueurs les mieux payé dans la LNH!

Voici en 10 citations les propos de Fillion:

1- «Match spectaculaire, mais encore une fois, on a le même gars qui nous a abandonné...»

2- «Price je ne le tiens pas responsable, c'est la machine médiatique aidée par l'organisation du Canadien qui ont fait croire aux innocents de partisans que ce gars-là était le meilleur joueur de hockey au monde...»

3- «Toute l'histoire alentour de Carey Price c'est une fraude...»

4- «C'est un faux leader, le gars est incapable de tenir con club...»

5- «L'organisation et les médias de Montréal ont fraudé les fans du Canadien»

6- «Comment ça que les gars du Canadien aiment jouer quand c'est pas Price qui goal...»

7- «La gang qui commente là...arrêter de répéter que c'est le meilleur joueur de hockey au monde, c'est pas vrai il est 32e dans les goalers...»

8- «Les fans du CH au lieu de vous plier aux demandes de l'organisation et des médias, faites-vous votre propre analyse»

9- «On se fait manipuler, on se fait jouer avec, c'est tout du fake et du fake news»

10- «En plus d'être un goaler moyen, il a l'air à avoir des choses dans sa vie qui le tracasse...»

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Laurence, Nick et Gerry le 26 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

15:06

808

Apple admet ralentir vos «vieux» iPhones... mais c'est pour votre bien!
Published 5 months

27693

Eh bien oui! Apple a admis ralentir volontairement le fonctionnement de vos iPhones à mesure que vous installez les nouvelles versions de IOS, (le système d'exploitation), mais comme il fallait s’y attendre, c’est pour votre propre bien! Mathieu Roy, expert techno chez Cogeco, a expliqué les détails de l'histoire à Paul Houde au 98,5 FM.

«C’est pour évitez que les téléphones ne s’éteignent» a d’abord dit Roy qui a expliqué la stratégie appliqué par le géant californien: «Il y a des utilisateurs de iPhone qui ont remarqué qu’il y avait une baisse de performance après avoir téléchargé et installé la dernière version du logiciel coeur de Appel; le IOS». Des études effectuées par des spécialistes ont en effet déterminé cette semaine que des pertes de performances étaient remarquées chez certains téléphones au fur et à mesure que IOS sortait de nouvelles versions. Apple a été obligé de réagir et est sortit avec une explication ma foi assez logique et réaliste: «Les batteries lithium-ion que l’on retrouve dans les iPhones ont une capacité de fournir un courant maximal qui chute lorsqu’il fait froid, lorsque la batterie est peu chargé ou encore lorsque la batterie vieillit, et ça peut conduire le iPhone à s’éteindre, et pour protéger les composantes et éviter que le iPhone ne s’éteigne, ils ont donc établi une nouvelle fonction sur les iPhone 6, 6S et SE, qui vont lisser les pics [peak] de courant électriques, pour que justement les téléphones ralentissent plutôt que ne s’éteignent. Autrement dit, c’est comme pour éviter que ton moteur d’auto ne surchauffe et que ta voiture s’éteigne. C’est comme si on t’empêchais de dépasser par exemple 80 km/h; tu vas aller moins vite mais au moins tu vas constamment rouler…ton moteur n’étouffera pas…» a dit le chroniqueur au grand plaisir de Houde qui a changé récemment son iPhone pour un Android, s'évitant ce désagrément.

Bon ben, on vous l’avait dit que c’était pour votre bien. :-)

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 21 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

03:05

122

Alité pendant 10 jours: Le Doc Mailloux incapable de se trouver un médecin de famille!
Published 5 months

27667

Absent des ondes de la radio depuis quelques semaines, bien du monde se demandait: Coudonc il est rendu ou le Doc Mailloux? Robert Pilotte, l’animateur du Midi au 106,9 FM en Mauricie, a décidé de l’appeler pour prendre de ces nouvelles, et on en a appris des bonnes!

«Je ne suis pas hospitalisé, mais j’ai été malade, j’ai été malade pour vrai» a dit le Doc, moins en voix que d’habitude à l’autre bout du fil: «J’ai eu une bronchite infectée, ça a été dur de me libérer de ça…j’ai été 10 jours au lit» a dit celui qui est au repos forcé depuis déjà plusieurs jours.

On a tendance à penser, à tord, que les médecins qui sont déjà très connectés au milieu hospitalier, ne sont pas ceux qui ont le plus de difficulté à se trouver un…médecin. Questionné par Daniel Brouillette, qui était aussi en studio ce jour-là, s'il était un peu comme le cordonnier mal chaussé, le Doc a répondu quelque chose de plutôt étonnant: «J’ai toujours pas de médecin de famille, et ça c’est pas correct…j’ai essayé et j’ai pas réussi encore…je ne sais même pas comment procéder» a dit le psychiatre un peu embarrassé de la situation.

Questionné à savoir si il s’en ennuyait de la radio suite à cette convalescence forcée, le Doc a répondu que ce qui lui manquait surtout est de donner son opinion sur des sujets extraordinaires: «Il s'en ait passé des choses là...» a dit le célèbre médecin qui s’est ensuite exprimé ardemment sur différents sujets lancés en rafale par les deux animateurs qui ont profité de sa rare présence sur les ondes récemment.

Alors qu’on lui a suggéré de se trouver un médecin de famille (comme s'il ne l'avait pas essayé), le Doc s’est quelque peu emporté: «Il y a deux ans quand j’ai eu mon zona ophtalmique, j’ai appelé dans une grosse clinique médicale, y’avait même pas de réceptionniste, j’ai appelé deux fois ça répondait pas…Calvaire, je veux bien qu’on me blâme de pas avoir de médecin, cibole, j’appelle deux fois puis ça répond même pas…quand t’es malade tu te décourages beaucoup plus vite…» a maugréé le plus célèbre des médecins de la radio au Québec.

Le Doc Mailloux sera de retour en ondes officiellement le 8 janvier 2018 sur les ondes de toutes les radios parlées de COGECO partout au Québec.

Entendu dans l’émission «Midi Plus» avec Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie le 14 décembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since over 3 years

08:38

577

Yves Landry est revenu sur ce qui l'a poussé en dehors de la radio...
Published 6 months

27619

Longtemps le personnage atypique d’une radio qui roulait déjà pas mal hors sentier, Yves Landry a fait des séjours assez fructueux sur des antennes très importantes dans la région de Québec ayant fait parti de l’équipe du matin de CHOI et du FM93, en plus de participer à l’évolution de la radio web de Jeff Fillion: radiopirate.com. Alors, que s’est-il passé pour qu’il ne soit plus du tout en ondes alors qu’il n’y a jamais eu autant de radio qui «parlent» à Québec? Écoutez-le donner ses explications.

C’est à une radio communautaire de Lévis, CJMD 96,9 FM, avec l’animateur Max Doré que Landry a bien voulu donner les raisons de son absence des ondes. Il a aussi expliqué comment il percevait ce média aujourd'hui.

Voici 10 réflexions de Yves Landry sur son absence et sur la radio en général:

1- «Je redonne beaucoup à Jeff…même si on est des individus qui ne se ressemblent pas…»

2- «Denis y’avait un front de boeuf, il arrivait d’un petit coin, il aurait pu vendre des caisses de confiance…il ne doutait pas de lui, il était drôle...»

3- «Il est arrivé le phénomène Chiasson qui était une méga joke, duquel je n’ai rien appris…tout ça a provoqué la séparation du groupe qui s’était bâti mais qui était en train de pourrir tranquillement pas vite…»

4- «Jeff a pris une direction différente, il s’est mis à faire ses affaires et à devenir très politique...»

5- «Denis Gravel et Dominic Maurais avaient une autre vision. Ils ont voulu travailler de façon carriériste dans patente pis ¨faire de la radio¨…pis pour eux autres, ce qu’on faisait avant, c’était plus vraiment de la radio...»

6- «J’étais convaincu qu’à la dissolution quand Jeff est partit pour radiopirate que mon avenir était avec Jeff puis je suis allé le rejoindre et il m’a accueilli les bras ouverts…»

7- «Je ne changerais jamais de ce que j’ai fais hier et de ce que je suis aujourd’hui, je vais le demeurer, même si tout ça me met ¨get out the radio¨ »

8- «Tu parlais des derniers balbutiements qui sont arrivés accidentels ou j’étais arrivé à CHOI puis on s’est vu, on devait se reparler (Jeff et lui), se laisser avec une rancune, se laisser avec un goût aigre, après avoir partager tant de temps…on devait se jaser»

9- «Moi par contre je peux te dire personnellement que, je suis encore capable d’en donner, je pourrais encore en donner, à faire ce que je faisais il y a 20 ans, je suis convaincu que j’aurais autant de plaisir à le faire… je le ferais de la même façon… et j’ai autant d’énergie que j’en avais…»

10- «Là présentement c’est la talk radio…ça parle, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle…scuse je suis en train de m’endormir, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle…alors ça me dit rien»

Entendu à l’émission «Tailgate en attendant Ti-Guy» avec Max Doré sur les ondes de CJMD 96,9 FM à Lévis le 28 novembre 2017.


cjmd969 cjmd969
Member since over 8 years

15:58

1104

Formule E déplacée sur le circuit Gilles Villeneuve: «Impossible» dit Jacques Villeneuve
Published 6 months

27530

Alors que la nouvelle mairesse Valérie Plante a été catégorique sur le fait que si la course Formule E était de retour à Montréal l’an prochain, ce ne serait pas au centre-ville. L’idée d’amener la compétition au circuit Gilles Villeneuve sur le site de l’île Notre-Dame avait été mentionnée. Questionné à ce sujet, Jacques Villeneuve a été catégorique: «impossible» a-t-il dit.

«Ce ne sont pas des voitures qui peuvent évoluer sur de longues lignes droites, c’est pas possible, les batteries surchauffent et l’énergie se gaspille à une vitesse incroyable» a expliqué l’ancien champion du monde. «De toute façon, ça fait partie des normes de la Formule électrique, c’est fait pour rouler en ville», a expliqué celui qui couvre le Formule 1 pour les radios de Cogeco.

«Si on le faisait, qu’est-ce que ça donnerait tu penses comme résultat?» a demandé l’animateur Mario Langlois: «Ce serait plate à mourir à regarder» a répondu Villeneuve «ça stagnerait à 200 km/heure en bout de ligne droite et de toute façon, les batteries surchaufferaient sur un tour de qualification» a ajouté le pilote expérimenté. Il pense toutefois que le retour de la Formule E à Montréal demeure un dilemme: «il y a un contrat en place, ça couterait combien de le casser ce contrat-là? Faut regarder ça aussi» a conclut le fils de Gilles, très réaliste dans son approche.

Entendu dans Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois au 98,5 FM le 10 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

02:12

220

«On dirait que tous les défenseurs nouveaux que Marc Bergevin a amenés finalement ça s'avère un flop!» —Michel Langevin
Published 7 months

27345

À Du sport le matin, Martin Leclerc sort des statistiques qui ne rassureront pas les sceptiques. Si les Canadiens veulent faire les séries éliminatoires, ils devront vite se relever. Entendu au 91,9 Sports, Du sport le matin. RNC MEDIA. 19 octobre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

04:30

155

«Streit a les réflexes trop rapides pour la vitesse de ses pieds» —Michel Langevin
Published 8 months

27179

À Du sport le matin, Michel Langevin, Martin Leclerc et Enrico Ciccone analysent la défensive des Canadiens après 6 matchs préparatoires. Un constat commun, Mark Streit n'a malheureusement plus la vitesse pour la LNH. On discute de Eric Gélinas, Brandon Davidson, Joe Morrow et des autres défenseurs se battant pour les postes disponibles. Entendu au 91,9 Sports FM, Du sport le matin. RNC MEDIA. 28 septembre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

07:33

152

logo radioego

radioego.com