Résultat pour: #sexuelles

«Il a admis qu'il avait un tête enflée, qu'il avait un gros égo» —Mylène Moisan
Publié il y a environ un mois

28334

Celle qui a rencontré Gilles Parent pour produire un article dans Le Soleil cette semaine a effectué une entrevue avec Myriam Ségal et Luc Lavoie au FM93. Elle a raconté comment elle avait perçu celui qui a perdu son micro à cette même station suite à des allégations d'inconduites sexuelles à l'automne 2017.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Ségal-Lavoie le Midi le 12 septembre 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

21:38

409

«Des procès à ciel ouvert pour des gens qui ne veulent que des clics...» —Jeff Fillion
Publié il y a environ un mois

28332

«Ils nous ont traité de radio poubelle à tour de bras, si nous autres on est des radios poubelles, vous êtes quoi?» a dit Jeff Fillion en s'adressant aux artisans du journal de Québec suite à un article faisant suite à l'entrevue dans Le Soleil de Mylène Moisan avec GIlles Parent, congédié du FM93 en novembre 2017 visé par des allégations d’inconduites sexuelles.

Rappelons que le 19 octobre 2017, cinq femmes, dont deux à visage découvert, dénonçaient dans Le Journal de Québec des comportements déplacés qui auraient été posés par l’homme de radio, allant des textos insistants à des attouchements non consentis.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Gerry, Laurence Gagnon et Doom Dumas le 13 septembre 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

19:46

691

Denis Gravel passe un message à ces futurs patrons
Publié il y a environ un mois

28331

Suite à l'article de Mylène Moison qui a rencontré Gilles Parent ce qui est devenu sa première apparence médiatique depuis les allégations d'inconduites sexuelles qui avait souligné sa sortie des ondes d'il y a un an, Denis Gravel de CHOI Radio X a lancé un message très clair à ses employeurs actuels et même à ses futurs patrons.

«Si mon patron engage Gilles Parent, si mon éventuel futur patron engage Gilles Parent, je vais être très heureux de prendre mon contrat, pis de le déchirer...ça c'est moi, les autres feront ce qu'ils veulent» Denis Gravel

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron et Jean-Francis Blais le 12 septembre 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

10:16

459

«C'est pas dans mon ADN de donner mon opinion»  —Éve-Marie Lortie
Publié il y a 4 mois

28202

L'animatrice qui avait pris la relève de Gilles Parent au FM93 quitte ses fonctions aujourd'hui moins de 7 mois après avoir remplacé celui qui avait dominé durant plusieurs sondages dans la période du retour à Québec à la radio et qui avait été congédié suite à des allégations de nature sexuelles à l'automne dernier.

Lortie a expliqué qu'elle avait eu du mal à composer avec le fait de donner son opinion et du même coup de ne pas avoir de cadre, alors que c'est très différent à la télé, ou elle évolue à la plus légère émission «Salut Bonjour» ou le cadre est présent et l'opinion, non exigé.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie. Nico, Dan Pou le 6 juin 2018 (RNC MÉDIAS)


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

12:25

62862

SONDAGE PRINTEMPS 2018: «J'aurais aimé travailler plus longtemps avec Gilles Parent» —Éve-Marie Lortie
Publié il y a 5 mois

28184

L'équipe du retour du FM93 a été très humble face aux résultats des sondages du printemps en radio que Numéris a dévoilé ce matin. Celle qui était sensée être la co-animatrice de Gilles Parent avait été rapidement promu aux rangs d'animatrice de l'émission du retour au FM93 lorsque GIP avait été contraint de lui laisser sa place suite à des allégations de nature sexuelles dévoilées à l'automne dernier.

Le retour du FM93 est maintenant loin derrière les meneurs: CHOI Radio X. qui trône au sommet avec 28 parts de marché laissant loin derrière Lortie et son équipe avec à peine 8 parts dans le créneau 25-54 hommes et femmes.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie. Nico, Dan Pou le 24 mai 2018 (RNC MÉDIAS).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

09:05

18664

Jocelyne Cazin prête à risquer une fusillade pour éviter l'hiver québécois!
Publié il y a 8 mois

27873

Vous sentez-vous en sécurité quand vous allez aux États-Unis? Voilà la question débattue à l'émission d'Isabelle Maréchal vendredi dernier au 98,5 FM à Montréal. Pour l'occasion, Jocelyne Cazin, qui passe ses hivers en Floride, était l'une des invités. Ce sujet fut choisi suite à la fusillade de la semaine passée dans une école secondaire à Parkland, près de Fort Lauderdale en Floride, faisant 17 morts.

Au fil de la discussion, Maréchal a demandé à Cazin si elle se sentait en sécurité en Floride suite aux derniers événements. Cazin a dit se sentir en sécurité même si elle a dit qu'on était plus en sécurité nulle part et qu'elle craint qu'un fusillade puisse arriver près d'elle. «En même temps, pour vous dire la vérité, je préfère la peur d'une fusillade à la réalité d'un -20 degrés au Québec l'hiver» a avoué de façon surprenante l'ancienne animatrice à la télé québécoise, ce qui a semblé surprendre l'animatrice du 98,5.

Parlant de Maréchal, elle a aussi avoué avoir ses craintes alors qu'elle a dit avoir tenté de dissuadé sa propre fille d'aller étudier aux États-Unis dernièrement: «J'aimerais pas ça la savoir sur un campus américain, nonobstant le fait que c'est une fille puis qu'il y a beaucoup de harcèlements sexuels et d'agressions sexuelles sur les campus universitaires aux États-Unis là, c'est un vrai vrai vrai problème, en plus le problème des armes à feu, non, je serais inquiète moi» a-t-elle avoué.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Isabelle» avec Isabelle Maréchal le 16 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

02:52

22079

Il raconte son aventure sexuelle avec la mère de sa conjointe!
Publié il y a 8 mois

27860

«Avez-vous un secret de famille?» Lance Josée Arsenault comme question du jour dans Le Doc & Josée ce midi. C'est alors qu'auditeur a appelé pour raconter cette histoire très spéciale.

«Qu'est ce que tu dirais de vivre un bon fantasme dans ta vie» lui a dit sa belle-mère qui lui a offert de faire l'amour dans le salon de coiffure ou elle travaillait. L'homme de 23 ans a raconter comment s'est fait l'approche avec la femme de 46 ans, et comme de raison, la curiosité du Doc et de Josée ont poussé les deux animateurs a posé une série de questions, ce qui fait que les auditeurs en ont eu en masse pour leur argent.

«J'ai complètement perdu la boule, j'ai oublié que c'était la mère de ma conjointe...je suis venu en érection, puis je lui ai fait savoir» a dit Sylvain, qui a pris la peine d'énumérer beaucoup de détails de son expérience. «C'était le plus beau trip de ma vie» a-t-il dit, ajoutant qu'il s'est résigné à tout raconter à sa conjointe. ‹Vous n'étiez pas assez homme pour avoir des activités sexuelles du degré que vous venez de décrire» a dit le Doc Mailloux qui lui a avoué qu'à 23 ans, il était un «bébé sexuel». Le psychiatre lui a même dit pour conclure: «vous avez eu une chance unique dans votre vie, que beaucoup d'hommes n'auront jamais».

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 15 février 2018 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Le Doc Pierre Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

12:13

681

Véronique Cloutier explique pourquoi elle n'est pas sortie publiquement pour le mouvement #MoiAussi
Publié il y a 9 mois

27732

En entrevue ce matin à l'émission de Paul Arcand au 98,5 FM à Montréal, Véronique Cloutier a expliqué pourquoi elle n'avait pas appuyé publiquement les mouvements de dénonciations des victimes d'inconduites sexuelles qui ont lieu depuis l'automne.

De passage pour parler de sa nouvelle émission «1res fois», l'animatrice a expliqué qu'elle était pour toutes les dénonciations tout en ajoutant qu'elle ne participait pas activement à ces mouvements-là quelqu'ils soient même si elle est très sensible, emphatique et pleine de compassions et solidaire parce que «ça m'expose» a-t-elle dit, et que «pour des raisons personnelles qui m'apparaissent évidentes, je ne veux pas m'exposer à ça parce que quand je m'associe à quoi que ce soit qui a un lien avec les agressions sexuelles, le harcèlement etc... dès qu'il y a le terme sexuelle de lier, on m'insulte, on m'invective et on me ramène à des zones très douloureuses de ma propre vie. Je préfère laisser la parole à ceux qui ont un message à livrer et qui ont quelque chose d'important à dire» a expliqué la fille de Guy Cloutier qui rappelons-le a plaidé coupable et fut emprisonné en 2004 suite à des accusations d’agressions sexuelles sur Nathalie Simard et une autres victime non identifiée alors qu'ils étaient enfant.

«Ce que ça fait c'est que ça ouvre toujours la porte à quelqu'un pour venir m'insulter, je l'ai vécu souvent Paul dans les quatorze dernières années» a dit Véro qui dit s'impliquer de bien d'autres façons en donnant à plein de causes. «Moi je ne suis pas victime de ça, moi j'ai vécu les contrecoups de ça dans ma famille, j'ai souffert de ça mais c'est rien comparé à ceux et celles qui ont été victimes. Donc je préfère laisser la place à ces gens-là» a-t-elle conclut.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 15 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

02:48

1987

«Balance ta truie de mère» a dit le Doc Mailloux pour souligner la complicité de certaines femmes lors d'agressions d'hommes
Publié il y a 9 mois

27731

Dans le grand mouvement de dénonciation qui a pris place dans les médias depuis quelques mois, les #MoiAussi, #Balancetonporc et #MeToo auront permis de suspendre la carrière de plusieurs personnalités, rattrapés par leurs inconduites sexuelles dévoilées au grand jour. Le nouveau #EtMaintenant se questionne désormais sur ce que sera la suite.

Le Doc Mailloux a ajouté un élément de plus à la vague ce matin sur les ondes du 106,9 FM en Mauricie en dévoilant un «Balance ta truie de mère» pour souligner la présence des femmes et des mères près des agresseurs qui deviennent complices en se fermant les yeux.

Le Doc approuve les dénonciations qui ont pris place et a remarqué qu’elles dérangeaient les femmes âgées, les «matantes», les Catherine Deneuve, les Margaret Atwood. Savez-vous pourquoi ça les dérangent? À demandé l'animateur qui a cité une étude italienne publiée dans La Presse pour appuyer ses dires. «Dans les agressions sexuelles faites par les hommes, il peut y avoir participation active, acceptation passive, voir complicité des madames» a dit le Doc, content qu'un étude vienne collaboré des propos qu'il tient depuis des années. «J'ai hâte qu'on ait une dénonciation qui va s'intituler comme suit: ¨Balance ton porc et ta truie de mère» a dit le psychiatre.

«À l'heure actuelle, ce matin, hier, en fin-de-semaine, y'a des adolescentes qui se sont faites taponner par leurs géniteurs et leurs grands-pères. Oui, balance ton porc de père et ta truie de mère. Aille, elle s'en va au bingo trois fois par semaine pour te laisser avec ton beau-père. Les nouveaux conjoints des mères se paient une traite, c'est la nouvelle voie préférée pour les pédophiles» a ajouté l'animateur qui souhaite élargir l'horizon de dénonciation.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 15 janvier 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

09:03

884

«Je me suis même demandée si elle [Lise Payette] n’était pas sénile» Léa Clermont-Dion donne sa première entrevue depuis sa dénonciation publique
Publié il y a 10 mois

27685

Léa Clermont-Dion a accordé sa première entrevue depuis qu'elle a dénoncé sur sa page Facebook en octobre dernier avoir été agressée sexuellement en 2008 par l'écrivain, journaliste et personnalité du journal Le Devoir Michel Venne. Il est également directeur-fondateur de l'Institut du Nouveau Monde.

«Moi ça fait 10 ans que je vivais dans la honte, et j’ai décidé de cesser d’avoir honte et le jour ou j’ai fait ma déclaration je me suis sentit libéré» a dit l’auteure et animatrice au micro de Paul Arcand au 98,5 à Montréal. Sa dénonciation à l’automne 2017 a fait partit d'une vague énorme de dénonciations de comportements inappropriés, particulièrement dans le milieu artistique. Le SPVM avait d'ailleurs ouvert une ligne téléphonique spéciale pour répondre à la demande. Léa Clermont-Dion était loin de se douter qu'un tel mouvement allait prendre place au Québec à ce moment: «Je pense que c'est la preuve que les femmes n'ont pas confiance au système judiciaire. Pourquoi parler publiquement comme ça? C'est peut-être à cause des propos du juge Robin Camp qui demande aux présumées victimes pourquoi elles n'ont pas serré les genoux davantage. C'est toute une culture», a-t-elle dit en entrevue.

Parlant de son agresseur à Paul Arcand elle dira: «C’était mon idole de jeunesse, je l’admirais, je l’aimais. C’était quelqu’un que je respectais énormément, que ma famille respectait…et l’autre idole qui m’a profondément déçu c’était Lise Payette, vous savez, la première déclaration publique que j’ai fait à 14 ans au téléjournal, j’ai reçu un livre d’une femme et c’était celui de Lise Payette… c’était mes deux idoles» a dit celle qui en avait long à dire sur Payette qui lui conseillera de ne pas parler.

Lise Payette

La victime est revenue sur sa rencontre avec Lise Payette: «Je veux juste rectifier les faits monsieur Arcand parce que madame Payette a dit publiquement que j’étais allée la voir ce qui est complètement faux. Elle m’a appelé pour que j’aille la rencontrer. Je ne lui ai jamais demandé conseil. Comment ça s’est déroulé en fait, c’est que, elle m’a parlé pendant deux heures de temps de tout et de rien, de la vie, de la condition féminine, moi j’étais complètement admirative devant elle, elle m’a dit que j’étais sa petite fille, littéralement, qu’elle pouvait me faire confiance sur tout donc, vous imaginez c’était mon idole de jeunesse alors moi je suis complètement ébahie, puis après deux heures de discussion elle m’a dit; tu as fais du tord à mon ami, et là, tu pourrais être poursuivie, donc je t’invite fortement a signer une lettre. Elle m’encourageait finalement à nier la réalité…» a dit la jeune femme manifestement déçu: «Pour moi c’est tout à fait irrationnel de la part de Lise Payette, je me suis même demandé si elle n’était pas sénile, j’ai eu de la compassion pour elle avec du recule. Pourquoi elle a fait ça? C’est détruire son lègue, son oeuvre complètement, mais j’ai l'impression que c’est symptomatique d’une culture…pendant tellement d’années ou de siècles on a étouffé les agressions sexuelles…»

Pour terminer l’entretien, l’auteur et animatrice a dit qu’elle avait eu d’autres témoignages de femmes qui ont été des présumés victimes de Michel Venne mais qui ne désiraient pas parler: «parce qu'elles n‘étaient pas prêtes à le faire…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

09:41

227

logo radioego

radioego.com