Résultat pour: #premières

Biz (Loco Locass) à l'émission de Paul Arcand au sujet de son nouveau roman
Publié il y a environ un mois

28363

(98.5fm / 3 Oct. 2018) Par le biais de son nouveau livre, intéressante discussion au sujet de l'histoire de la Nouvelle-France, des relations avec les premières nations à ce moment. Il est aussi question des élections du 1er octobre.


David Provost David Provost
Membre depuis il y a environ 2 ans

13:29

116

Waite dévoile pourquoi Price a eu une si mauvaise saison...
Publié il y a 6 mois

28179

Invité à commenter la signature récente du finlandais Antti Niemi avec le Canadien pour la prochaine saison, l’entraîneur des gardiens de buts du Tricolore, Stéphane Waite, a aussi parler de la saison décevante de Carey Price, alors que ce dernier entamera à l'automne un nouveau contrat à long terme avec le tricolore.

Waite a bien sur travaillé très près du gardien du Canadien et a dévoilé quelques détails très intéressants sur le numéro 31.

«Le gars a trouvé ça dure cette saison, y'a trouvé ça très difficile, mais il y a une affaire qui me rassure avec Carey c'est qu'il adore jouer à Montréal, il veut jouer à Montréal, puis l'autre chose, il me l'a répété souvent, il dit qu'il veut gagner à Montréal» a confié Waite.

«Faut pas se cacher là qu'on a pris des choses pour acquis moi le premier là avec Carey au niveau de la préparation, du vidéo, des pratiques, au niveau des heures d'entrainement, on a pris des choses pour acquis, bon ça été bien pour les 4 premières années, faut pas se cacher on a laissé "slider" les choses un petit peu...» a avoué candidement l'entraineur des gardiens de buts qui a ajouté que Carey était à blâmer là-dedans mais lui aussi, disant qu'ils avaient tous les deux appris durant le processus.

«Ce match-là, on il a été ovationné pour avoir dépassé Jacques Plante, il a eu des larmes dans le match, il me l'a avoué pendant la game, il m'a dit; écoute Steph je suis seulement humain, j'ai senti que ça l'avait vraiment aidé à passer au travers l'année» a dit Waite qui a ajouté avec une anecdote intéressante alors que le gardien de but du CH lui avait confié dans le cours de la saison qu'il pensait que les amateurs du Canadien ne l'aimaient plus alors que certain n'avaient pas hésité à le huer au Centre Bell en début d'année. Waite lui avait alors conseillé de "focuser" sur le 95% des fans qui l'aimaient au lieu du 5% qui étaient durs avec lui que ce soit à l'aréna ou les médias sociaux.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 23 mai 2018.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

06:44

19547

Marie Mai lance la 2e partie de sa carrière!
Publié il y a 6 mois

28152

Ce midi à Rythme FM à l'émission Mitsou et Jean-Philippe, Marie Mai a raconté comment elle entame le début de la partie 2 de sa carrière alors qu'elle lance ses premières chansons en dehors de Productions J avec qui elle était associée depuis son passage à Star Académie.

Entendu à l'émission Mitsou et Jean-Philippe Dion à RythmeFM 105,7 Montréal le 8 mai 2018. (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Membre depuis il y a plus de 2 ans

05:00

69

«Trevor Timmins doit avoir la performance de sa vie»  —Martin McGuire
Publié il y a 7 mois

28129

C'est le 22 juin prochain à Dallas au Texas qu'aura lieu le prochain repêchage amateur de la Ligue Nationale de Hockey, et le Canadien est en excellente position dans les deux premières rondes pour améliorer l'équipe dans le but de devenir compétitif à moyens termes.

Avec le 3ème choix en première ronde et 4 choix en deuxième ronde, le tricolore est très bien positionné pour faire de judicieuses sélections ou encore les transiger dans le but d'obtenir des joueurs qui pourront les aider immédiatement.

Dans une chronique à CKOI 96,9 à Montréal ce matin, le descripteur des matchs du Canadien pour Cogego Martin McGuire, a souligné toute l'importance du repêchage de cette année pour le second étage chez le Canadien: «Les gens du hockey du Canadien là, c'est une année très déterminante, puis il y a beaucoup de pression sur les épaules de Marc Bergevin, il y a le dossier Pacioretty qu'il faut régler comme du monde...si on l'échange il faut avoir quelque chose qui permet au Canadien d'avancer en retour, puis il y a le dossier de ce choix là, et puis comme il y a aussi plusieurs choix en deuxième ronde [4], Trevor Timmins doit connaitre la performance de sa vie» a conclut McGuire.

Entendu à CKOI 96,9 FM dans Debout les comiques avec Martin Cloutier, Tammy Verge, Billy Tellier et Patrice Bélanger. (COGECO) le 30 avril 2018.


CKOI969RE CKOI969RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

01:16

17493

 «À Montréal c'est pas des amateurs de hockey c'est des amateurs du Canadien» —Claude Poirier
Publié il y a 7 mois

28128

Belle surprise à la ligne ouverte de Bonsoir les Sportifs au 98,5 FM hier soir alors que le célèbre enquêteur infatigable Claude Poirier a appelé pour donner son avis sur la loterie du repêchage de la LNH alors que tous étaient en attente pour savoir à quel rang le Canadien allait repêcher.

«Boston 6 Tampa Bay 2 cet après-midi» a dit Poirier dès le départ alors que l'animateur Yannick Bouchard ne l'avait pas encore reconnu. «Un premier choix c'est pas garantie à 100% on l'a déjà vu dans le passée» a a-t-il dit pour rassurer les fans du CH. Il a parlé de Patrice Bergeron à Boston qui n'a pas été un premier choix et de d'autres joueurs qui ont été repêché sur le tard et qui sont pourtant devenus dominant. Il a aussi baissé les attente de ceux qui s'attendent à avoir un joueur de concession alors que même Crosby n'a pas été dominant lors de ses premières années avec les Penguins.

Mais le fait saillant de son appel fut la craque envoyée aux fans du tricolore: «Malheureusement à Montréal, c'est pas des amateurs de hockey, c'est des amateurs du Canadien!» a dit Poirier qui a fait référence au manque d'intérêt des amateurs du CH aux séries Stanley actuelles malgré le spectacle exceptionnel offert.

Entendu le 28 avril 2018 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

03:15

8451

Jean-Charles Lajoie rencontre Guy Lafleur
Publié il y a 7 mois

28050

On sentait l'animateur du retour au 91,9 SPORTS fébrile ce mercredi 4 avril lors de sa rencontre avec la légende du Canadien Guy Lafleur. Voyez-vous, c'était la toute première fois que Jean-Charles Lajoie parlait en ondes avec son idole de jeunesse, et le moment fut magique.

Ils ont parlé beaucoup de hockey, évidemment, et la franchise de l'ex-numéro 10 du CH a encore été au rendez-vous, au grand plaisir des auditeurs. Guy a raconté ses années juniors victorieuses avec les Remparts de Québec puis de son arrivée timide avec le Canadien ou il n'a pas joué régulièrement durant les trois premières années avec cette équipe déjà bourrée de joueurs de talent.

Puis Lafleur a été questionné sur l'édition actuelle du tricolore. Celui qu'on appelait le démon blond a défendu le Capitaine Max Pacioretty clamant que ça prendrait des joueurs pour évoluer avec pour qu'il puisse continuer de s'inscrire régulièrement sur la feuille de pointage. Concernant Jonathan Drouin, joueur dans lequel les partisans avaient mis beaucoup d'espoir cette année, Lafleur a mis le blâme aussi sur le fait que Drouin serait plus productif à l'aile comme dans ses saisons à Tampa avec un bon joueur de centre pour l'alimenter.

Concernant le public montréalais qui encourage l'équipe, celui qui a gagné 5 Coupes Stanley avec le CH a défendu leur attitude cette année alors qu'ils n'ont pas été très choyés par les performances de l'équipe: «Le public ce qu'il veut, c'est une équipe qui performe sur la patinoire, il veut voir des joueurs qui donnent la maximum à chaque match, il veut voir des joueurs talentueux, et c'est à l'équipe d'aller chercher ce que le public veut, c'est lui qui paie» a dit très logiquement l'ex-ailier droit.

Lafleur s'est dit moyennement optimiste pour l'avenir de l'équipe, alors qu'il a constaté que l'équipe école à Laval n'avait rien à offrir au grand club à courts termes. Il a aussi admis en terminant qu'il n'avait pas écouté tous les matchs du tricolore cette année par manque d'intérêt et qu'il pensait ne pas être le seul...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 4 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 3 ans

12:49

393

Le chef de la CAQ François Legault très prudent sur Doug Ford
Publié il y a 8 mois

27981

Le point de presse d'hier à l'Assemblée Nationale a offert une belle occasion aux journalistes pour demander au chef de la CAQ François Legault ses premières impressions suite à l'élection en fin-de-semaine de Doug Ford à la tête du Parti Conservateur en Ontario qui fera face aux Libéraux de Kathleen Wynne lors de la prochaine élection provinciale plus tard cette année.

Legault, qui a de bonnes chances, si on se fie aux sondages, de devenir le prochain premier ministre du Québec, n'a vraiment pas voulu entrer dans le jeu des comparaisons et a réussi à évider la grande majorité des pièges tendus par la journaliste. «Je ne veux pas commencer à qualifier ou à essayer de dire sur quoi je ne suis pas d'accord ou d'accord avec M. Ford» a dit François Legault qui s'est empressé d"ajouter qu'il n'était pas contre l'avortement, un point sur lequel il n'a pas voulu élaborer davantage.

Publié sur le site du Huffington Post Québec sous la plume de Catherine Lévesque. le 13 mars 2018.


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 10 ans

01:44

36

Plekanec passe aux Leafs en retour de...?
Publié il y a 9 mois

27905

Martin Mcguire explique la transaction qui a fait passer Tomas Plekanec aux Maple Leafs de Toronto contre le défenseur russe de 22 ans Rinat Valiev, (6'3" 215 lbs) et l'ex-premier choix des Blues Jackets de Columbus en 2013, l'ailier gauche de 23 ans Kerby Rychel (6'1" 213 lbs) plus un choix de 2ème ronde au prochain repêchage.

(L'ailier droit originaire de Toronto Kyle Baun accompagnera Plekanec dans la transaction).

Plekanec a passé les 13 premières années de sa carrière dans la LNH avec le Canadien qui l'avait repêché au 3ème ronde en 2001.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Week-end Extra» avec Mathieu Beaumont le 25 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

02:39

203

Nouvelle expansion dans la NHL, Bettman ignore Québec: «Ch't'en criss» dit Michel Bergeron
Publié il y a 11 mois

27640

«Un autre beau cadeau de Noël», furent les premières paroles de Michel Bergeron, questionné sur ce qui est arrivé hier alors que les gouverneurs de la LNH, rassemblés à Palm Beach, nous ont appris que les Hurricanes avaient été vendus à un homme d’affaire du Texas qui souhaitait conserver l'équipe en Caroline pendant les 7 prochaines années. On a aussi appris que la porte était ouverte à nouveau pour une expansion cette fois à Seattle. Aucune mention pour Québec.

«Je suis rendu à la conclusion que les Nordiques vont revenir quand Gary Bettman ne sera plus là…C’est drôle hein, c’est un feeling que j’ai…» a dit celui qui fut l'entraineur des fleurdelisés dans les années ’80 et ’90. «Mes chums à Québec n’y croient plus…» a ajouté Bergeron en constatant qu’après Seattle, ce sera possiblement Houston qui fera son entrée dans la LNH. Il reproche à Bettman de ne pas dire la vérité: «Pourquoi que sur 31 gouverneurs de la Ligue Nationale, je peux pas croire qu’il n’y en a pas une dizaine qui sont pour le retour du hockey professionnel à Québec…sais-tu ce que je pense? On se sert de Québec» a dit l’ex coach visiblement amer face à la situation. Bergie a trouvé que les négociations n’ont pas été très longue avec Seattle alors que Québec avait un amphithéâtre et un propriétaire identifié: «Ch’t’en criss» a laissé tomber Bergeron.

Questionné sur la position du propriétaire Geoff Molson concernant un éventuel retour des Norsiques, Bergeron s’est montré optimiste: «Je peux pas croire que Geoff Molson serait contre le retour, au contraire» a-t-il ajouté. «Moi ce qui me fait de la peine là dans tout ça, c’est que j’ai l’impression de demander presque la charité…Je suis optimiste de nature, mais là, je commence à baisser les bras» a conclut celui qui était surnommé le tigre lorsqu’il était coach dans la LNH.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 8 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

07:19

960

Guillaume Wagner ridiculise celui qu'il appelle «l'humoriste de droite»
Publié il y a 12 mois

27583

Dans son billet d’humeur hebdomadaire avec Alain Gravel, l’humoriste d’opinion Guillaume Wagner s’est attaqué sans le nommer à un autre humoriste, celui qui a fait beaucoup la manchette depuis quelques semaines et qui était le premier invité de «Tout le monde en parle» dimanche dernier. L’humoriste dont il parle a aussi été la cible de menaces de mort suite aux premières représentations de son nouveau spectacle «Nos droits et libertés». Et comme Wagner, cet humoriste souffre de profonde calvitie. Quoi, vous ne savez toujours pas de qui on parle?

Wagner est tellement en mission pour pousser ses propres valeurs qui sont, évidemment, les bonnes! Il libère cet envie profonde de s’en prendre à des individus qui sont à l'opposé de sa vision post-apocalyptique idéale d’un monde ou tous seraient égaux et habillés en rouge tant qu’à y être? Dans son segment cette semaine, il s’en prend à ceux qui insultent la gauche, détruisant tous leurs arguments point par point, et finit pas avouer qu’il souhaite devenir un humoriste de droite, possiblement outré que tout le spotlight ait été sur la tête de quelqu’un qui fait le même métier que lui, encore une fois, déclenchant chez lui une crise de jalousie qu'il déclare sur les ondes d'Ici Première chaque semaine.

«J’y ai pensé et je pense que je veux être un humoriste de droite finalement. Personne les traitent de moralisateurs ou de bien pensant. Au niveau intellectuel, c’est les vacances! Tu peux renforcer les stéréotypes, pis passer pour un avant-gardiste!» a-t-il dit tout en rajoutant: «Je veux être l’humoriste qui dit tout haut ce que les gens pensent tout haut. L’humoriste censuré qui est sur toutes les tribunes, défendre ma liberté d’expression en chialant sur celle des autres. Pas être sensible à une victime qui n’a pas envie de recevoir de la haine, tout en me victimisant de la haine que je reçois. Un génie. Un Yvon Deschamps version Journal de Montréal, le rêve» a-t-il terminé, visiblement soulager de pouvoir enfin dire ce qu’il pensait de celui avec qui il ne partira surement pas en tournée prochainement.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 23 novembre 2017. (COGECO).


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 3 ans

05:07

858

logo radioego

radioego.com