Result for: #page

Épicerie à 210 dollars/semaine: «Les gens ne savent pas cuisiner»  —François Lambert
Published about 1 month

27984

Suite à un dossier du Journal de Montréal décrivant une famille de 4 personnes qui avait fait l'expérience «douloureuse» d'essayer de vivre avec 210$ d'épicerie par semaine, l'homme d'affaire François Lambert a causé tout un émoi sur sa page Facebook en écrivant ceci: «$210 dollars par semaine? C’est une joke ou quoi? Je vis à temps plein avec mes 2 garçons. 2 ados de 15 ans et 17 ans. Je cuisine chaque soir et je leur fais des lunchs. Le prix de mon épicerie? Moins de 75 $/semaine.» (Voir la suite de son post ici)

L'ex-Dragon a eu une tonne de messages suite à son post, et ce matin, il était à CHOI Radio X pour expliquer son point de vue. En gros, il a expliqué que les gens en général ne prenaient pas le temps de cuisiner, ce qui fait qu'il n'apprenait pas à se nourrir convenablement donc achetait des plats préparés qui coutent trop cher, etc...

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 15 mars 2018 (RNC MÉDIAS).

Texte du Journal de Montréal ici:


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

12:15

1460

Les auditeurs de «La Soirée est (encore) jeune» souhaitent éliminer Radio X!
Published about 1 month

27968

Si vous ne le saviez pas, il y a un segment «sondage» à la populaire émission présentée la fin-de-semaine de 17h à 19h à la radio de Radio-Canada «La Soirée est (encore) jeune». La «Marge d'erreur» se veut être humoristique et c'est un questionnaire offert aux 55 000 abonnés de la page Facebook de l'émission.

Dans le sondage #009 disponible ici, une question traitait de la municipalité d’Hampstead qui a décidé d’interdire l’usage du tabac dans tous les lieux publics, incluant les parcs et les trottoirs. On avait demandé aux lecteurs si ils étaient pour ou contre. La question suivante était plus ouverte: Quel autre produit nuisible les municipalités devraient-elles interdire? La réponse la plus populaire fut Radio X avec en deuxième position les écureuils suivit des rats, des pitt bulls et de... Richard Martineau.

Évidemment, l'émission de Radio-Canada est présenté sous fond très humoristique, mais l'émission qui a ridiculisé souvent dans les dernières années les animateurs de la populaire radio parlée de Québec avec un propos très à l'opposé de ceux de «La Soirée...», a peut-être fini par influencer beaucoup de leurs auditeurs. Mais rappelons-le, tout ceci est de l'humour et il faut savoir rire, d'un côté comme de l'autre.

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 11 mars 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

01:17

297

«Cette femme-là me fait peur, je ne voudrais pas qu'elle prenne soin de moi»  —Doc Mailloux
Published 3 months

27794

Peut-être avez vous suivit l'histoire d'Émilie Ricard qui, sur sa page Facebook, s'en ai pris via un long texte accompagné d'une photo d'elle-même en pleure, au Ministre de la santé Gaétan Barrette en décrivant des conditions de travail peu enviables en tant qu'infirmière à la suite de la déclaration suivante du Ministre: «La réforme du système de la santé est un succès».

La jeune femme, inconnue alors, a vu sa publication partagée à près de 50 000 reprises en moins de 3 jours et toute la population semblait sympathiser avec elle. Tous? Non, une voix fait office d'exception, celle du Doc Mailloux qui, dans sa chronique de ce matin au 106,9 FM en Mauricie, s'en ai pris à l'apparence de l'infirmière la traitant entre autre d'«arbre de Noël».

Voici 12 citations du Doc entendu ce matin sur Émilie Ricard:

- Cette femme-là me fait peur, et je ne voudrais pas qu'elle prenne soin de moi

- Heille, elle se permet de critiquer le Ministre Barrette, est-ce qu'on peut la critiquer un peu?

- Les cheveux roses, un anneau dans l'nez pis les deux babines percées, ayoye, tu sors d'ou toé?

- Les squeegees qui deviennent infirmières moi ça m'inquiète.

- Est-ce qu'il y a quelqu'un qui peut lui dire «tu fais peur au monde»?

- Moi j'ai déjà été dans le coma, et avoir vu un arbre de Noël comme ça en me réveillant, j'aurais eu peur.

- Ayez l'air d'un être humain SVP.

- Est-ce que j'aurais le droit de dire non, toi tu me touches pas?

- Comment avec un anneau dans le nez et les babines percées, tu peux donner confiance au niveau de ton hygiène aux patients?

- On mettait un anneau dans le nez des boeufs pour pouvoir les trimbaler sécuritairement, là on est rendu qu'il y a des femmes qui se mettent un anneau dans le nez!

- Est-ce qu'à une délégation étrangère, on la présenterait tel qu'elle apparait sur la photo?

- Qu'elle aille les mamelons percés je m'en fou, pis son clitoris là percé, puis les petites lèvres les grandes lèvres, mais une infirmière qui se promène avec un anneau dans le nez...A-YOYE!

L'animatrice a ouvert les lignes pour demander l'opinion des auditeurs, et les avis étaient partagés.

Le Doc Mailloux effectue une chronique à chaque matin en semaine sur les différentes station du réseau des radios parlées de Cogeco partout au Québec.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 31 janvier 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since about 3 years

17:49

3724

«Je me suis même demandée si elle [Lise Payette] n’était pas sénile» Léa Clermont-Dion donne sa première entrevue depuis sa dénonciation publique
Published 4 months

27685

Léa Clermont-Dion a accordé sa première entrevue depuis qu'elle a dénoncé sur sa page Facebook en octobre dernier avoir été agressée sexuellement en 2008 par l'écrivain, journaliste et personnalité du journal Le Devoir Michel Venne. Il est également directeur-fondateur de l'Institut du Nouveau Monde.

«Moi ça fait 10 ans que je vivais dans la honte, et j’ai décidé de cesser d’avoir honte et le jour ou j’ai fait ma déclaration je me suis sentit libéré» a dit l’auteure et animatrice au micro de Paul Arcand au 98,5 à Montréal. Sa dénonciation à l’automne 2017 a fait partit d'une vague énorme de dénonciations de comportements inappropriés, particulièrement dans le milieu artistique. Le SPVM avait d'ailleurs ouvert une ligne téléphonique spéciale pour répondre à la demande. Léa Clermont-Dion était loin de se douter qu'un tel mouvement allait prendre place au Québec à ce moment: «Je pense que c'est la preuve que les femmes n'ont pas confiance au système judiciaire. Pourquoi parler publiquement comme ça? C'est peut-être à cause des propos du juge Robin Camp qui demande aux présumées victimes pourquoi elles n'ont pas serré les genoux davantage. C'est toute une culture», a-t-elle dit en entrevue.

Parlant de son agresseur à Paul Arcand elle dira: «C’était mon idole de jeunesse, je l’admirais, je l’aimais. C’était quelqu’un que je respectais énormément, que ma famille respectait…et l’autre idole qui m’a profondément déçu c’était Lise Payette, vous savez, la première déclaration publique que j’ai fait à 14 ans au téléjournal, j’ai reçu un livre d’une femme et c’était celui de Lise Payette… c’était mes deux idoles» a dit celle qui en avait long à dire sur Payette qui lui conseillera de ne pas parler.

Lise Payette

La victime est revenue sur sa rencontre avec Lise Payette: «Je veux juste rectifier les faits monsieur Arcand parce que madame Payette a dit publiquement que j’étais allée la voir ce qui est complètement faux. Elle m’a appelé pour que j’aille la rencontrer. Je ne lui ai jamais demandé conseil. Comment ça s’est déroulé en fait, c’est que, elle m’a parlé pendant deux heures de temps de tout et de rien, de la vie, de la condition féminine, moi j’étais complètement admirative devant elle, elle m’a dit que j’étais sa petite fille, littéralement, qu’elle pouvait me faire confiance sur tout donc, vous imaginez c’était mon idole de jeunesse alors moi je suis complètement ébahie, puis après deux heures de discussion elle m’a dit; tu as fais du tord à mon ami, et là, tu pourrais être poursuivie, donc je t’invite fortement a signer une lettre. Elle m’encourageait finalement à nier la réalité…» a dit la jeune femme manifestement déçu: «Pour moi c’est tout à fait irrationnel de la part de Lise Payette, je me suis même demandé si elle n’était pas sénile, j’ai eu de la compassion pour elle avec du recule. Pourquoi elle a fait ça? C’est détruire son lègue, son oeuvre complètement, mais j’ai l'impression que c’est symptomatique d’une culture…pendant tellement d’années ou de siècles on a étouffé les agressions sexuelles…»

Pour terminer l’entretien, l’auteur et animatrice a dit qu’elle avait eu d’autres témoignages de femmes qui ont été des présumés victimes de Michel Venne mais qui ne désiraient pas parler: «parce qu'elles n‘étaient pas prêtes à le faire…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

09:41

224

Programme de recherche sur les OVNIS: «Ce qui fait mal pour l'armée, c'est d'avoir caché ce projet là» —Christian Page
Published 4 months

27683

Ce serait maintenant officiel, un programme dédié à l’étude des OVNIS aurait été mis en place par le Pentagone aux États-Unis de 2007 à 2012. C'est ce qu'on a pu apprendre dans un article élaboré du New-York Times cette semaine. Un vidéo a été dévoilé cette semaine dans les médias, filmé par un avion de l’armée en 2004, montrant une sorte d’objet volant dont les analystes n’ont pu déterminer l’origine.

Christian Page, un spécialiste des phénomènes paranormaux, était au micro de Paul Arcand pour dire comment il percevait ces dernières nouvelles: «C’est un programme relativement modeste, (22 millions par année sur 600 milliards du département de la défense)» a dit Page tout en ajoutant: «Ce qui fait mal pour l’armée, c’est d’avoir caché ce projet-là alors qu’il répétait à tout vent qu’ils ne s’intéressaient plus à la question depuis la fin des années ’60».

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

04:59

244

Qu’est-ce que le Canadien pourrait donner en retour de Karlsson?
Published 4 months

27655

Avec 9 victoires en 29 matchs, rien ne va plus chez les Sénateurs d’Ottawa! En comparaison, la saison du Canadien avec 13 victoire en 31 matchs présentement est considérée comme catastrophique. Vous connaissez toutes les rumeurs qui émanent de Montréal suite à cette saison déjà considéré désastreuse? Imaginez maintenant celles qui se propagent à Ottawa ces jours-ci!

Marc Legault du 104,7 FM en Outaouais a parlé de la rumeur qui veut que Pierre Dorion, le directeur général des Sénateurs, avait demandé à tous les joueurs qui avaient une clause de non transaction à certaines formation de lui fournir la liste des équipes vers lesquelles ils ne voulaient pas être échangés. Parmi ces joueurs figurerait la défenseur étoile des Sénateurs, le défenseur de 27 ans Erik Karlsson, qui en ait à son avant dernière année de contrat (6.5 millions/année). Tous savent qu’il fera sauter la banque de l’équipe avec laquelle il signera son prochain contrat. Des rumeurs à Ottawa disent qu’en coulisse, Karlsson aurait dit aux dirigeants des Sénateurs «Oubliez moi, je vais terminer mon contrat à Ottawa, les chances que je re-signe ici sont très très minces». Si tout ça est vrai, les dirigeants seront poussés à prendre une décision. Il reste que tout ceci n’est que rumeurs, Karlsson aurait plaidé que ces propos ont été mal rapportés.

«Si tu l’échanges cette année, il sera plus payant pour toi en fait de retour parce que il reste encore une année de contrat donc il y a des clubs qui vont être intéressé à obtenir ses services. Mais je ne peux pas croire que les Sénateurs d’Ottawa vont se départir d’un des meilleurs joueurs de la Ligue Nationale de hockey» a dit le chroniqueur sport du 104,7 FM en Outaouais.

Une question pour vous: Qu’est-ce que le Canadien pourrait donner en retour de Karlsson et Pegeau? (On jase là...)

Entendu à l’émission Que l’Outaouais se lève avec Michel Lapointe au 104,7 FM en Outaouais le 12 décembre 2017 (COGECO).


Le1047RE Le1047RE
Member since about 3 years

03:00

502

Le Canadien vaut 1.25 milliard selon Forbes. Bon ou mauvais pour Québec?
Published 4 months

27631

«On va connaitre la valeur du Canadien le jour de la vente, avant ça, se sont des fabulations» a dit le comptable, chroniqueur et auteur Pierre-Yves McSween en analysant les chiffres dévoilés par Forbes dansÈ «The List», leur classement annuel des valeurs des équipes de la LNH. On remarque dans cette liste que 5 équipes de l’Original 6 se retrouvent en tête du classement alors que les Panthers de la Floride ferment la marche avec un faible 305 millions en valeur «Forbes».

#1 New York Rangers $1.5 MILLIARD

#2 Toronto Maple Leafs $1.4 MILLIARD

#3 Montreal Canadiens $1.25 MILLIARD

#4 Chicago Blackhawks $1 MILLIARD

#5 Boston Bruins $890 MILLIONS

#6 Los Angeles Kings $750 MILLIONS

#7 Philadelphia Flyers $740 MILLIONS

#8 Vancouver Canucks $730 MILLIONS

#9 Detroit Red Wings $700 MILLIONS

#10 Pittsburgh Penguins $650 MILLIONS

#11 Washington Capitals $625 MILLIONS

#12 Edmonton Oilers $520 MILLIONS

#13 Dallas Stars $515 MILLIONS

#14 Vegas Golden Knights $500 MILLIONS

#15 San Jose Sharks $490 MILLIONS

#16 Anaheim Ducks $460 MILLIONS

#17 St Louis Blues $450 MILLIONS

#18 Minnesota Wild $440 MILLIONS

#19 Calgary Flames $430 MILLIONS

#20 Ottawa Senators $420 MILLIONS

#21 New Jersey Devils $400 MILLIONS

#22 New York Islanders $395 MILLIONS

#23 Tampa Bay Lightning $390 MILLIONS

#24 Colorado Avalanche $385 MILLIONS

#25 Nashville Predators $380 MILLIONS

#26 Winnipeg Jets $375 MILLIONS

#27 Carolina Hurricanes $370 MILLIONS

#28 Buffalo Sabres $350 MILLIONS

#29 Columbus Blue Jackets $315 MILLIONS

#30 Florida Panthers $305 MILLIONS

#31 Arizona Coyotes $300 M

«Le nouveau modèle de la Ligue Nationale va plus loin…les gens se promènent avec des chandails de hockey, donc deviennent des hommes et des femmes sandwish, donc on paie pour faire de la pub à des compagnies, après ça tu paies ta bière 12-13 dollars. Sur les baies vitrées c’est rendu qu’il y a de la pub, même sur la baie vitrée à la télévision elle est ajouté électroniquement, il y a de la pub partout il y a des concours etc… Regarde une entreprise, [équipe de la LNH], on en parle à la radio, on en parle à la télé, on en parle dans les journaux, on en parle partout. Nommez-moi une entreprise à qui on consacre 6 à 7 pages quotidiennement dans nos journaux pour faire sa promotion? T’imagines-tu 6 pages dans le journal de Québec sur Bouchard en parle tous les jours? C’est ça le Canadien, c’est du sport mais c’est de la business» a dit McSween dans son approche très cartésienne.

Le chroniqueur a expliqué aussi pourquoi une équipe de l’expansion coûte plus cher que la valeur de certaines équipes existantes. Dans le cas de Québec, la question de la ligue est la suivante: Est-ce qu’on va générer des revenus de télévision supplémentaires? Est-ce qu’il y aura des fans de plus que ce que le Canadien génère déjà pour la LNH? C’est ce qui fait mal à Québec selon le chroniqueur: «Tu es dans le même environnement socio économique que le Canadien». Est-ce qu’on va aller chercher de l' argent supplémentaire malgré tout ça? C’est ce que la ligue se pose comme question selon lui avant de penser revenir dans la vieille capitale. La suite des événements nous donnera une réponse.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard le 6 décembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

13:09

102

Le père d'un jeune de 15 ans qui s'est enlevé la vie pour cause d'intimidation en entrevue au FM93
Published 5 months

27593

Martin Dufour, père du jeune Simon, 15 ans, qui a mis fin à ses jours pour cause d’intimidation en se jetant devant un train jeudi dernier, a donné une entrevue touchante ce matin à la radio.

Voici l’entrevue en 12 citations:

1- «Simon était victime d’intimidation depuis qu’il était au primaire, on a travaillé d’un commun accord avec l’école…Je sais que l’école a un protocole d’intimidation de deux pages qui étaient écrit…Si il y a eu des sanctions, jamais nous en tant que parent on a eu un suivit de ça..»

2- «Simon les derniers mois il était correct, il était enjoué, il allait bien…plein de choses qu’on planifiait à faire… en tant que parent, j’ai absolument rien vu, puis je m’en veut tellement là…c’est très difficile.»

3- «Au primaire c’était ¨Simon la peste¨…c’était l'école au complet, si tu touchais à Simon, si tu parlais à Simon, ben t’avais la peste…»

4- «Il était mis de côté de l’école au complet parce qu’il était différent, parce qu’il avait les cheveux roux, parce qu’il avait des lunettes épaisses…»

5- «Quand tu te fais dire 200, 300 fois par jour que t’es niaiseux, t’es con, tes lunettes sont épaisses, on veut pas te parler, regarde, un moment donné, ça rentre dans n’importe quelle personne.»

6- Il avait dit à l’école: «Écoutez, je veux le nom des élèves, je veux pas rien faire aux élèves, si ça fonctionne pas je veux aller parler aux parents en personne, pis leur dire regarde là, ton enfant ce qu'il fait c’est pas correct…peut-être que t’as même pas écho parce que ce qui se passe, c’était juste à l’école là… »

7- «J’ai jamais eu aucun, aucun feedback des écoles…le seul suivit que j’ai eu c’est de mon garçon, c’est l’année passée, c’est un étudiant qui a fallu qui s’excuse parce qu’il avait dit des gros mots…»

8- «Le plan appliqué par l’école n'a pas donné de résultat parce que Simon était juste pu capable ça a l’air...»

9- «Je faisais confiance à mon garçon qu’il puisse me parler, je suis un père très ouvert, tu peux me parler de n’importe quoi, puis, je ne sais pas pourquoi il m’en a pas parlé…si il l’avait dit, j’aurais fait quelque chose…»

10- Depuis l’événement: «J’ai eu aucun appel de la commission scolaire, de l’école, des directeurs, rien de ça…»

11- «J’aimerais qu’il y ait un plan Québécois, canadien, à la limite mondial que toutes les écoles devraient appliquées, que si les écoles ne l’appliquent pas, qu’il y ait des conséquences, des répercussions…»

12- «Il voulait devenir professeur de musique de Jazz…»

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

14:56

137

«On a pris les pires extraits, on a fait un montage» Fred Têtu reproche à CHOI de l'avoir fait mal paraître
Published 5 months

27550

À son son premier passage à la radio depuis cette soirée de juin 2017 alors qu’il avait offert une entrevue à tout le moins un peu chaotique dans l’émission de Yannick Marceau le soir à CHOI Radio X, le fondateur de Québec 21 Fred Têtu est revenu sur la situation après que l’animateur Dominic Maurais lui ai demandé si il avait un regret par rapport à la situation qui s’était passé ce soir-là.

«J’aurais aimé ça que l’audio, comme c’est l’habitude à tous les jours de la semaine, que l’audio intégrale de l’entrevue qui a duré une heure et douze soit disponible. Alors en 2017, peut-être même depuis quelques années, la seule audio intégral de l’émission Marceau le soir qui a pas été rendu disponible c’est celui de ce soir-là» a dit calmement l’enseignant en philosophie du Cégep Garneau qui en a rajouté sur la façon dont la station avait traité son contenu ce soir-là: «On a pris les pires extraits, on a fait un montage, on a même mis ça sur la page de CHOI en disant: Faites-vous votre propre idée. Moi j’aurais aimé ça que les gens puissent aller écouter l’intégral…» a dit Têtu visiblement agacé de la situation.

Rappelons que Fred Têtu avait retiré sa candidature «au lendemain de son passage erratique en studio à Radio X» avait-on pu lire dans le Journal de Québec le 15 juin 2017 alors qu’il s’était défendu de s’être pointé en état d’ébriété au micro de Yannick Marceau pour son entrevue en soirée, alors que les enregistrements de la rencontre tendaient à démontrer qu’il était définitivement pas dans un état «normal». Le collaborateur politique de longue date à CHOI a admis ce matin au micro de Maurais qu’il était en burn-out et qu’il n’avait pas le goût d’être là cette soirée là: «Je tombais en vacances cette journée-là…on avait fait notre grosse annonce, sept candidats le jour d’avant [de Québec 21] pis là on pouvait souffler enfin pour les deux mois qui venaient…donc le système a eu un shut down, j’étais pas là…à toute chose malheur est bon, j’étais brulé je me suis tassé…le parti a bien survécu, a bien performé» a conclu l’invité qui a félicité tout le monde de Québec 21 pour le résultat aux dernières élections.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

05:33

295

Une organisation milite pour le Canadien s'engage à avoir au moins 10 joueurs québécois dans son alignement en permanence!
Published 7 months

27040

«Réclamons un engagement clair du CH afin de sélectionner un minimum de 10 joueurs Québécois...Comme des centaines d'équipes et ligues professionnelles dans le monde qui valorisent leurs joueurs nationaux, le CH peut facilement s'engager à sélectionner un minimum de joueurs d'ici». C'est le message que veux propager Stéphane Allinger tel que lu sur la page Facebook de la fondation qu'il préside: «La Fondation Équipe Québec» Il était en entrevue avec Sylvain Bouchard pour en parler dans Bouchard en Parle. Entendu le 15 septembre 2017 au FM93, Québec. (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

11:53

117

logo radioego

radioego.com