Result for: #octobre

«Espèce de folie, d'hystérie médiatique» dit Rozon. Une journaliste remet les pendules à l'heure!
Published 5 months

27833

Monic Néron du 98,5 FM qui fut l'une des journalistes qui avait diffusé des entrevues avec des présumées victimes de Gilbert Rozon en octobre 2017, a rétabli les faits avec le présumée agresseur ce matin alors qu'hier lors d'un passage en cour, il a utilisé l'expression «d'exécution, d'espèce de folie, d'hystérie médiatique» pour décrire la situation dans laquelle il est plongé depuis l'automne dernier.

«Le soir du 18 octobre, la veille de la diffusion des témoignages, on est ici au 98,5 dans un petit quartier général improvisé dans le bureau de la direction, et on appelle Monsieur Rozon à 5 numéros différents; cellulaire, Québec, France, résidence, Québec, France, parce qu'on savait qu'il était en Europe à ce moment-là et Juste pour rire, le relationniste, nous rappelle peut de temps après, et c'est là ou on a résumé ;es allégations. On a fait un petit ¨wrap-up¨ de ce que nous avions recueilli, et de ce que nous nous apprêtions à dévoiler le lendemain matin. Deux heures plus tard, il décide de démissionner de la chambre de commerce, de Juste pour rire, des fêtes du 375e avant même d'avoir entendu les témoignages, donc la folie médiatique, l'hystérie médiatique dont il parle, elle est venue après, parce que dans les faits, c'est basé sur ce que nous lui avons transmis via son relationniste, il savait que ça s'en venait, que ça allait sortir le lendemain et prend cette décision» a dit Néron qui était très au coeur de l'événement.

«Et il avait le choix de répondre, de répliquer, de donner sa version ce qu'il a refusé de faire» a dit l'animateur. «Ce qui nous permettait d'aller de l'avant de lendemain bien sur, tout ça a été fait dans les règles de l'art, donc je vous rappelle qu'il y a une enquête du SPVM toujours en cours. Il y a deux enquêteurs, une procureur qui sont assignés au dossier, et 23 plaignantes, et on devrait très certainement avoir les résultats de cette enquête-là au cours des prochains mois» a conclut la journaliste.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

02:12

1940

5877 demandes d'accès à des sites porno à l"Assemblée Nationale en 3 mois!
Published 5 months

27830

Sur une période de trois mois, du 1er octobre au 31 décembre 2017, le réseau informatique de l'Assemblée nationale du Québec a bloqué 5877 tentatives d'accès à des sites web au contenu potentiellement pornographique, a appris Radio-Canada.

Ce matin, Sylvain Bouchard et son équipe se sont penchés sur la question pour essayer de comprendre ces chiffres si imposants pour cette institution qui s'emploi pourtant que 1200 personnes.

Mais qui insiste tant à l'intérieur de ces murs mythiques pour avoir accès via le web à du porno?

Voir texte de Radio-Canada sur le sujet.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élizabeth Crête le 7 février 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

10:37

95

Retour de PKP en politique: «C'est des signaux qu'il nous envoie depuis un certain temps» dit Lisée
Published 6 months

27762

Le chef du Parti Québécois Jean-François Lisée a été appelé à réagir sur les propos de Pierre-Karl Péladeau qui dit être «en réserve de la république » lorsque questionné hier sur les ondes de la radio de Radio-Canada sur son retour éventuel en politique.

Lisée ne s'est pas dit du tout surprit par les paroles de l'ex-Chef du PQ: «C'est des signaux qui nous envoie depuis un certain temps. C'est sur que son départ de la politique il y a deux ans, c'est un départ crève coeur, c'est pas quelque chose qu'il souhaitait, c'est pour des raisons familiales vous le savez bien. Là, il semble qu'une partie de ses problèmes là sont réglés... Maintenant, c'est sur que ça l'intéresse, nous il nous dit que ¨pas cette année¨, mais ce que j'ai appris hier pour la première fois c'est que sa fille Romy est d'accord avec moi et fait campagne pour qu'il se présente. Maintenant, qu'est-ce qu'il fera? Bien ce sera à lui de le décider, mais bien sur pour nous se serait une addition importante à notre équipe» a dit le Chef actuel du PQ.

Lisée dit ne pas avoir ¨peur¨ pour son poste même avec le retour éventuelle de PKP au PQ, mais il a un peu perdu patience en constatant que Gravel orientait toutes ses questions sur les déclarations de son ex-Chef. «On peut pas faire semblant que ça arrive pas non plus monsieur Lisée» a dit Gravel en guise d'explication.

Pour terminer l'entrevue, Gravel est revenu à la charge en demandant à Lisée si il allait avoir un entretient avec Péladeau très bientôt pour l'inviter à se présenter aux prochaines élections en octobre prochain. «Il le sait, il connait très bien...on a échanger encore hier, il connait très bien mon voeux qu'il se présente aux élections. La balle est dans son camp, pour l'instant il dit non, mais j'ai confiance en Romy, puis j'aimerais ça que Thomas s'en mêle aussi» a dit Lisée en parlant des deux enfants du PDG de Québecor.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 24 janvier 2018.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

08:38

115

«Je me suis même demandée si elle [Lise Payette] n’était pas sénile» Léa Clermont-Dion donne sa première entrevue depuis sa dénonciation publique
Published 7 months

27685

Léa Clermont-Dion a accordé sa première entrevue depuis qu'elle a dénoncé sur sa page Facebook en octobre dernier avoir été agressée sexuellement en 2008 par l'écrivain, journaliste et personnalité du journal Le Devoir Michel Venne. Il est également directeur-fondateur de l'Institut du Nouveau Monde.

«Moi ça fait 10 ans que je vivais dans la honte, et j’ai décidé de cesser d’avoir honte et le jour ou j’ai fait ma déclaration je me suis sentit libéré» a dit l’auteure et animatrice au micro de Paul Arcand au 98,5 à Montréal. Sa dénonciation à l’automne 2017 a fait partit d'une vague énorme de dénonciations de comportements inappropriés, particulièrement dans le milieu artistique. Le SPVM avait d'ailleurs ouvert une ligne téléphonique spéciale pour répondre à la demande. Léa Clermont-Dion était loin de se douter qu'un tel mouvement allait prendre place au Québec à ce moment: «Je pense que c'est la preuve que les femmes n'ont pas confiance au système judiciaire. Pourquoi parler publiquement comme ça? C'est peut-être à cause des propos du juge Robin Camp qui demande aux présumées victimes pourquoi elles n'ont pas serré les genoux davantage. C'est toute une culture», a-t-elle dit en entrevue.

Parlant de son agresseur à Paul Arcand elle dira: «C’était mon idole de jeunesse, je l’admirais, je l’aimais. C’était quelqu’un que je respectais énormément, que ma famille respectait…et l’autre idole qui m’a profondément déçu c’était Lise Payette, vous savez, la première déclaration publique que j’ai fait à 14 ans au téléjournal, j’ai reçu un livre d’une femme et c’était celui de Lise Payette… c’était mes deux idoles» a dit celle qui en avait long à dire sur Payette qui lui conseillera de ne pas parler.

Lise Payette

La victime est revenue sur sa rencontre avec Lise Payette: «Je veux juste rectifier les faits monsieur Arcand parce que madame Payette a dit publiquement que j’étais allée la voir ce qui est complètement faux. Elle m’a appelé pour que j’aille la rencontrer. Je ne lui ai jamais demandé conseil. Comment ça s’est déroulé en fait, c’est que, elle m’a parlé pendant deux heures de temps de tout et de rien, de la vie, de la condition féminine, moi j’étais complètement admirative devant elle, elle m’a dit que j’étais sa petite fille, littéralement, qu’elle pouvait me faire confiance sur tout donc, vous imaginez c’était mon idole de jeunesse alors moi je suis complètement ébahie, puis après deux heures de discussion elle m’a dit; tu as fais du tord à mon ami, et là, tu pourrais être poursuivie, donc je t’invite fortement a signer une lettre. Elle m’encourageait finalement à nier la réalité…» a dit la jeune femme manifestement déçu: «Pour moi c’est tout à fait irrationnel de la part de Lise Payette, je me suis même demandé si elle n’était pas sénile, j’ai eu de la compassion pour elle avec du recule. Pourquoi elle a fait ça? C’est détruire son lègue, son oeuvre complètement, mais j’ai l'impression que c’est symptomatique d’une culture…pendant tellement d’années ou de siècles on a étouffé les agressions sexuelles…»

Pour terminer l’entretien, l’auteur et animatrice a dit qu’elle avait eu d’autres témoignages de femmes qui ont été des présumés victimes de Michel Venne mais qui ne désiraient pas parler: «parce qu'elles n‘étaient pas prêtes à le faire…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

09:41

226

Sondage Automne 2017: (Marché central 12+) Les gagnants et les perdants
Published 8 months

27612

Deux fois par année, les radios sont sondées par cahiers d’écoute à Québec ainsi que dans plusieurs régions du Québec. Et c’est aujourd’hui que Numéris a dévoilé les résultats des sondages radios qui ont été effectués du 4 septembre au 29 octobre 2017.

Dans ce tableau des résultats, on remarque la continuité de la domination du FM93 dans le sondage du marché central, qui est différent de celui appelé rayonnement total puisqu’il ne calcul que les auditeurs situés dans les limites de la région de Québec/Lévis. On remarque par contre une baisse dans toutes les stations sondées sauf trois. Rouge FM, CHOI Radio X et Pop 100.9 qui fait une belle percée et qui se rapproche du groupe tranquillement mais surement.

Grands gagnants:

1- Rouge FM avec un son plus jeune et l’arrivée d'Éric Salvail en ondes, qui a été présent pour une grande partie des sondages, ont su aller chercher 22 500 auditeurs de plus par rapport au printemps 2017. Belle réussite pour la station de Bell Média qui devra composer avec la perte de Salvail visé par des allégations d'inconduites sexuelles dans le milieu du parcours et qu'on a pas vu ni entendu depuis...

2- FM93 avec sa stabilité désarmante dans le marché central avec une avance de 23 200 auditeurs sur son plus proche concurrent! Wow!

3- Malgré qu’ils sont encore très loin des meneurs, impossible d’ignorer ce bond de 31 000 auditeurs de Pop 100.9 suite à son premier sondage au printemps dernier ou elle avait effectué des débuts plutôt modestes. Elle est passé de 44 500 auditeurs à 76 200 en 6 mois! Un bel exploit!

Grands perdants:

1- Énergie semble avoir de la difficulté à bien implanter ses têtes d'affiches en ondes dans la percée qu’il tente de faire depuis quelques années dans le créneau parlé. Mis à part Stéphan Dupont le matin qui a encore réussi à classer son émission dans le top 3 des plus écoutés, c’est plutôt difficile pour le reste de la grille, ou les émissions peinent à atteindre le top 5.

2- WKND était une station musicale qui nous avait habitué à de belles envolées depuis 2-3 sondages, particulièrement dans le central. Ils n’ont pas du tout su tirer profit de la disparition de ROCK 100.9 pour récupérer ces milliers d’auditeurs orphelins de musique plus «jeune». Grosse déception pour cette station de Leclerc communications qui devra se repenser à nouveau.

3- Dans la course féroce des radios qui parlent, BLVD se classe dernière. Avec la vedette de la station qui frôlent les 75 ans, la station devra recruter rapidement de nouveaux noms très solides si ils veulent un jour jouer dans la cour des grands. Beaucoup de changements à prévoir pour cette antenne, possiblement la récupération de plusieurs animateurs d’Énergie, si jamais cette dernière décide de plus allez de l’avant avec sa seule radio qui parle mais qu’on entend trop peu.

Ghislain Morency

RadioEGO.com


Radio EGO Radio EGO
Member since about 10 years

00:03

154

Sondage Automne 2017: (Rayonnement total 12+) Les gagnants et les perdants
Published 8 months

27606

Une, deux ou plusieurs fois par année selon les régions, les radios au Québec sont sondées, Et c’est aujourd’hui que Numéris a dévoilé le résultat des sondages radios qui ont été effectués du 4 septembre au 29 octobre 2017.

Dans le tableau des résultats ci contre, on peut remarquer que CHOI Radio X continu de dominer ce qu’on appelle le «gros chiffre» soit le nombre d’auditeurs rejoint dans le rayonnement total (jusqu’ou l’antenne peut se rendre), hommes et femmes 12 ans et plus.

Grands gagnants:

1- Avec une augmentation de plus de 15 000 auditeurs, la radio de Radio-Canada prouve que dans un style totalement différent des radios parlées à opinions, qu’elle peut se démarquer en gagnant une place sur l’automne 2016 très bien positionné au troisième rang.

2- CHOI Radio X, gagne la grande bataille des radios parlées, elle maintient le premier rang qu’elle avait repris l’an passé au mains du FM93.

3- En remplacement de ROCK 100.9, le nouveau format POP 100,9 aura su faire sa place en franchissant le cap des 100 000 auditeurs pour la première fois de l’histoire de l’antenne avec un 7 484 auditeurs de plus qu’il y a un an, la deuxième plus grosse augmentation du marché!

Grands perdants:

1- M FM, auparavant CFOM, a vu plus de 27 000 auditeurs quitter l’antenne depuis un an! Un changement de format plus jeune n’aura pas été très bénéfique pour la station musicale de COGECO.

2- Radio Énergie continue sa descente avec 18 000 auditeurs de moins. La station de Bell Média aura au final perdu plus de 50 000 auditeurs depuis 2 ans! C’est catastrophique, des changements sont à prévoir. L’antenne qui avait misé sur le format parlé, la seule sur le réseau Énergie au Québec, voit ce changement donner très peu de résultat. Ils sont rendu 6ème dans le marché de Québec!.

3- La belle lancée de BLVD suite au changement vers un format parlé stagne et prend même un recul important avec une perte de 17 000 auditeurs depuis 1 an dans le «full». La compétition vive dans la jungle des radios parlées ne fait pas que des gagnants. Vont-ils continuer à investir dans ce format? Ce sera à suivre…

Ghislain Morency

RadioEGO.com


Radio EGO Radio EGO
Member since about 10 years

00:03

99

En 1987, le FM93 rejoignait 573 200 auditeurs à Québec! (Source BBM)
Published 8 months

27565

Les résultats de sondage Numéris (anciennement BBM) de l’automne 2017 pour la radio vont sortir le 30 novembre prochain dans plusieurs villes au Québec. Aujourd’hui, on va plutôt se remémorer les résultats BBM qui sont parus il y a 30 ans, à l’automne 1987, alors que le FM93 (CJMF) à Québec avait atteint un sommet qu’aucune autre station ne s’est approché depuis en établissant le record de 573 200 auditeurs déclassant alors son plus proche concurrent (CHRC) par plus de 200 000 auditeurs!

C’est Dan Beaumont, qui travaillait au FM93 à ce moment, qui a enregistré ce moment précieux qu'il a diffusé sur son compte Youtube «Dan Beaumont ARCHIVES» récemment. Ce bijou contribue à nourrir le patrimoine radio de la région de Québec où ce média domine tous les autres médias dans le coeur de la population depuis très longtemps. Ce texte est donc largement inspiré par celui que Dan Beaumont a rédigé pour décrire l’audio.

Gilles Parent, qui était l’animateur officiel du «Zoo», était en vacance ce matin du 26 octobre 1987, journée de dévoilement des résultats BBM de l’automne pour la région de Québec. Il avait été remplacé par l’animateur Jack Roy ce matin-là. Les deux humoristes vedettes de la station, Alain Dumas et Michel Morin, étaient présent en studio dans une émission opérée par Dennis Hennessey. Dans une délinquance calculée et improvisée, et un chaos palpable, l’émission se déroulait parfaitement bien avec entre autres Marcel Charland aux nouvelles, Paul Burroughs aux sports et Louise Rousseau aux Arts et Spectacles. Et puis, vers la fin de l’émission, ils ont rejoint Claude Thibodeau, le directeur général de la station, qui se trouvait à l’endroit de la remise des résultats de sondages BBM, (en 1987, les résultats n’arrivaient pas via Internet, il n’y avait pas d’Internet), et c’est alors que Thibodeau a dévoilé les résultats incroyables live sur les ondes de la station et on entend toute l’effervescence qui a suivit! La suite appartient désormais à l’histoire de la radio québécoise.

Nombreux vous diront que la méthode de calcul du nombre d’auditeurs n’étaient pas la même à cet époque, qu’on calculait les 2 ans et plus alors qu’aujourd’hui c’est 12 et plus, qu’il y avait moins de station qu’aujourd’hui, etc… Mais même en tenant compte de tous ces paramètres, avouons que cette antenne avait déclassé ses concurrents comme on avait jamais vu et qu’on a plus jamais vu depuis!

Entendu sur les ondes du FM93 (CJMF 93,3) à Québec dans «Le Zoo du matin» le 26 août 1987 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

15:33

173

Voici ce que disait les textos envoyés par Gilbert Rozon à certains humoristes après la diffusion de TLMEP…
Published 8 months

27541

Après la diffusion de TLMEP dimanche, alors qu’un onze humoristes étaient invités à parler d’un nouveau festival du rire à Montréal qui servira de nouvelle destination à ceux qui, nombreux, ne voudraient plus être associés au Festival Juste pour rire de Gilbert Rozon, sur qui pèse une série d’allégations de comportements sexuels douteux, le 98,5 a appris que ce dernier aurait envoyé des textos à certains humoristes, question de parler des valeurs véhiculées par ce nouveau festival qui prend forme ces jours-ci et qui risque de remplacer le sien.

C’est l’information qu’a livré Émilie Perreault à l'émission de Paul Arcand ce matin: «J’ai appris que Gilbert Rozon était entré en contact avec plusieurs humoristes par messagerie texte après la diffusion de Tout le monde en parle dimanche…j’ai eu la confirmation de 6 personnes, des hommes, des femmes, mais il y en aurait eu plus que ça… un message plutôt sobre dans lequel il indique qu’il ne les a pas contacté plus tôt parce qu’il était en état de choc, qu’il ne veux pas être jugé sur la place publique, qu’il espère qu’on laissera la justice suivre son cours» a dit la chroniqueuse. Puis elle a ajouté une information intéressante que Rozon a voulu livrée aux humoristes: «Il fait référence aux nombreuses valeurs véhiculées par le nouveau festival du rire de Montréal mais il questionne si la présomption d’innocence fait partie des valeurs véhiculées par ce nouveau festival»

Perreault a ajouté que c’était les premières nouvelles qu’on avait de Gilbert Rozon depuis sa démission le 18 octobre derniers, soit la veille de la diffusion du reportage des présumés victimes de Rozon sur les ondes du 98,5 FM.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Puisqu’il fautes lever avec Paul Arcand le 14 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

04:40

2580

Stéphane Bellavance de Rythme FM raconte une expérience paranormal via Johanne la voyante
Published 9 months

27507

L'équipe du matin de Rythme FM (Montréal) a parlé récemment avec Johanne la voyante, et l'animateur Stéphane Bellavance a dévoilé une expérience paranormale qu'il a vécue avec l'esprit de son père décédé justement via cette voyante: «Elle sentait sa présence...», a dit Bellavance. «C'était pas une coïncidence, c'était ben ben clair dans ma tête, je le savais que c'était lui...», a dit Johanne qui avait rêvé au père de l'animateur.

La voyante a aussi parlé des esprits qui occupaient les maisons dans lesquelles ils avaient vécus. «Les esprits sont là pour vous protéger, non pour vous nuire» a dit la médium qui n'en était pas à ses premières apparitions à l'émission.

Entendu dans Bonjour Montréal avec Marie-Ève Janvier, Valérie Lebeuf, Philippe Pépin et Stéphane Bellavance le 31 octobre 2017.


RYTHME_FM RYTHME_FM
Member since over 2 years

05:57

261

«Si ils veulent me parler ils connaissent mon numéro de téléphone» —François Lambert à propos de Juste pour Rire
Published 9 months

27456

Entendu à CKOI 96,9 FM dans Debout les comiques avec Martin CloutierTammy Verge et Patrice Bélanger. (COGECO) le 31 octobre 2017.


CKOI969RE CKOI969RE
Member since over 3 years

01:29

153

logo radioego

radioego.com