Result for: #menace

Une raison majeure pourquoi Karlsson pourrait quitter Ottawa...
Published 5 months

28216

Une histoire affreuse de menaces tourne autour du défenseur étoile Érik Karlsson à Ottawa, ce qui accélérerait peut-être vers la sortie celui qui aurait été très affecté par cette aventure peu reluisante.

Selon le Ottawa Citizen, Monika Caryk, la conjointe de son coéquipier Mike Hoffman, aurait menacé Melinda et Erik Karlsson à de nombreuses reprises depuis le 17 novembre dernier. Au dire de Mme Karlsson, l’amie de cœur d’Hoffman aurait commencé à agir de la sorte après que le couple ait annoncé la venue d’un enfant.

Caryk aurait affirmé plus d’une fois vouloir la mort de cet enfant, ainsi que celle de Melinda Karlsson. Elle aurait également souhaité que quelqu’un brise les jambes du défenseur vedette des Sénateurs.

Source de la nouvelle en français sur TVA SPORTS.

On peut comprendre Karlsson de vouloir changer d'air, il ne serait pas du tout surprenant que ce soit lui qui pousse très fort sur la porte qui mène vers la sortie!

Jean-Charles Lajoie a discuté de la situation dans son segment avec Yvon Pedneault et Mike Bossy aujourd'hui.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émissin «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 12 juin 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 3 years

10:15

1722

Jeux Olympiques: Radio-Canada se fâche; Paul Arcand réplique!
Published 9 months

27850

Comme vous l'avez probablement remarqué en écoutant les Jeux Olympiques de PyeongChang, c'est Radio-Canada qui possède les droits officiels de diffusion. Et il semble que certaines entrevues réalisées par Paul Arcand du 98,5 FM avec l'entourage de Mikael Kingsbury ont mis le feu aux poudres à certains grand bonzes à la société d'état.

Paul Arcand a expliqué la situation ce matin: «Ça a donné lieu à un braillorama, puis le comité olympique canadien, puis des menaces, puis vous avez pas le droit de faire ça...là on décrit pas les Jeux là, je ne suis pas en train de vous décrire ce qui se passe dans les compétitions, on peux-tu donner les résultats? Je pense que oui» a dit Arcand, un peu confus de la situation. «Mais tu peux pas parler à sa mère [Kingsbury] quand elle est sur les sites de compétitions, au village Olympique, grosso modo on peut lui parler quand elle est à l'aéroport...Mais là tu dis c'est quoi leur problème? On a les droits du Canadien, ça empêches-tu Radio-Canada de parler à un joueur du Canadien?» a imagé Arcand.

Puis l'animateur a reproché a Radio-Canada un manque d'efficacité: «Ils sont des millions à couvrir ça, si ils sont pas assez vite pour faire les entrevues, c'est toujours bien pas de notre faute...nous autres on a le petit Philippe Bonnevile, vaillant, courageux, il est tout seul...» a-t-il expliqué.

Donc en plus de la compétition à PyeongChang, nous avons maintenant droit à la course à l'entrevue dans les médias. Qui sera le plus rapide? À suivre...

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 13 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

02:08

5523

Therrien et Subban au même micro: «Le festival de l'hypocrisie» dit Michel Villeneuve
Published 10 months

27798

Septembre 2016: Michel Villeneuve a dévoilé en ondes au 91,9 SPORTS, ou il est chroniqueur, que Michel Therrien aurait parlé de Max Pacioretty comme du «pire capitaine de l'histoire du Canadien» lors du tournoi de golf annuel de l'équipe. Ces propos créés une véritable bombe dans l'entourage de l'équipe, Therrien est obligé de niez publiquement des propos évidemment pas enregistrés. Villeneuve ne recule pas, et menace de faire d'autres révélations en ondes lors de son retour de vacances quelques jours plus tard. Refusant de dévoiler ses intentions et ses sources, Le 91.9 SPORTS décide alors de congédier le chroniqueur. (Article de La Presse ici.)

Villeneuve fait maintenant des chroniques quotidiennes au 106,9 FM en Mauricie et ce matin, il est revenu sur les événements suite au visionnement d'une entrevue amicale effectué par TVA Sports en marge du match des étoiles en fin-de-semaine à Tampa entre l'ex-coach du CH Michel Therrien et P.K. Subban, maintenant avec les Prédateurs de Nashville échangé alors que Therrien était coach du Tricolore.

«Lorsque j'ai vu Michel Therrien, quasiment se donner des petits becs dans le cou avec P.K. Subban, je me suis dit: ¨c'est tu le festival de l'hypocrisie?¨ parce que...c'est de notoriété publique que ça n'allait pas entre Michel Therrien et P.K. Subban, que lorsqu'est venu la décision d'échanger Subban c'est parce que, semble-t-il, il dérangeait dans l'entourage de l'équipe, et le premier à rendre des comptes c'est le coach avec le directeur général» a dit Villeneuve. «Et, lors de la fameuse journée de golf, que j'ai relaté sur les propos sur Max Pacioretty, Michel Therrien avait émis des propos également sur P.K. Subban, [rire), que je ne peux répéter au micro, et lorsque j'ai vu cette scène-là, je me suis dit ou bedon le temps efface bien des conflits, ou bedon c'était le festival de l'hypocrisie...» a dit le chroniqueur en pesant bien ses mots.

«Y'en a qui ont pas les couilles à la hauteur de leur égo» a conclut Villeneuve, visant sans doute l'immense omerta régnant dans l'environnement de l'organisation du Canadien et des médias partenaires qui couvent l'équipe.

Regardez le vidéo Therrien/Subban via TVASports.ca

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie le1 février 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since over 3 years

03:56

463

Cartel du pain? Il y a aussi le cartel des pneus, du lait, des oeufs, du sirop d'érable. de l'essence + HQ et la SAQ
Published 11 months

27695

Après que les compagnies Loblaw et George Weston aient admis leur implication dans un cartel du pain et d'offrir 25$ à leurs clients en guise de compensation (www.loblawcard.ca), Jeff Fillion et son équipe ont sorti une série d’autres produits qui en apparence laisse à penser que ce n’est pas que dans le pain que les prix sont fixés au Québec! L’animateur offre au citoyens de s’organiser pour dénoncer ces pratiques et va faire sa part pour promouvoir tout mouvement cherchant à mettre fin à ces systèmes de fixation de prix trop bien implantés.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 21 décembre 2017. (COGECO).


RPRE RPRE
Member since almost 3 years

24:46

679

Critiques négatives sur Star Wars ou vouloir être à part à tout prix: «Moi ça je te le dis, j'suis plus capable» —Jeff Fillion
Published 11 months

27687

Jeff et son équipe parlent des individus qui vont se tirer un rang sur quelque chose de populaire que la majorité des gens aiment: «Moi ça je te le dis, j'suis plus capable» a dit Fillion. Star Wars était au centre de cette discussion alors que les critiques justifiées ou non affluent suite à la sortie du plus récent épisode de la saga au cinéma.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 20 décembre 2017. (COGECO).


RPRE RPRE
Member since almost 3 years

12:08

427

Non satisfait du dernier Star Wars, il demande a Disney via une pétition de refaire le film!
Published 11 months

27686

Henry Walsh de l’État de la Georgie aux État-Unis est un gros fan de Star Wars et il possède un assez bon sens de l’humour mais... Suite à son visionnement du dernier Star Wars «The Last Jedi», il a poussé sa déception jusqu’à demander à Disney de refaire le film non à son goût via une pétition. 35 000 signataires plus tard plus des menaces, il a décidé de faire quelques mises au point sur le site de sa pétition et ses réseaux sociaux.

Katerine Verebely, chroniqueuse à la radio de Radio-Canada, a raconté l'histoire de Walsh en détail à Maxime Coutié ce matin: «Son histoire a été reprise par tous les grands médias américains et en fin d’après-midi hier, il s’est sentit obligé de faire une petite précision: ¨Bonjour groupe, je veux juste préciser que j’ai lancé cette pétition sous l’effet de la colère et des médicaments. Il y a quelques mois, j’ai eu un accident de voiture avec une grosse blessure au genou, je souffre beaucoup, et ça a été difficile et douloureux pour moi de me rendre à la projection du film, et en sortant j’étais donc fâché, mais là, ça va beaucoup trop loin. Il y a des tonnes de personnes et de causes qui ont besoin de beaucoup plus de soutient, dont moi-même parce que je n’ai pas réussi à financer ma chirurgie à un genou avec gofundme (plateforme de sociaux financement) mais qu’une plainte d’un fan de Star Wars attire autant l’attention, c’est un peu ridicule, entre vous et moi, on le sait tous que Disney ne refera pas le film et je préfère qu’on attire notre attention sur autre chose¨» a dit celui qui a voulu calmer les ardeurs des 35 000 personnes qui ont décidé de signer sa pétition démarrés en blague. «Faites-moi plaisir, allez signer des pétitions qui soutiennent de vrais causes…» a-t-il ajouté.

Sur Twitter, Henry a du spécifier que depuis le début c’était une blague, mais que là ça allait trop loin, et qu’il avait reçu des menaces de mort de fans en délire, qui n’acceptaient pas sa critique…on l’a menacé de pirater tous ces comptes de réseaux sociaux, et de salir sa réputation, etc...

«Okay, look, very serious here. I know people are upset about that gag Star Wars petition, but threatening to hack me, among other things, even through Facebook? Calm down people, not cool.» —@ProfHWalsh

Vive 2017! (Ou peut-être pas finalement...)

Entendu dans Gravel le matin avec Maxime Coutié sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 19 décembre 2017. (COGECO).


IciRE IciRE
Member since about 3 years

04:19

63

Chantiers près de mosquées vs Femmes: Une fake news signé TVA?
Published 11 months

27661

Les dirigeants des mosquées qui ont fait l’objet du reportage de TVA en début de semaine menacent de poursuivre le diffuseur et tous ceux qui pourraient avoir nui à leur réputation. Voici ce qu’on a appris dans un article du Devoir ce matin puisque suite à une nouvelle propagée par TVA, la Commission de la construction du Québec (CCQ) a commencé son analyse et n’a pas trouvé de clause qui traite des femmes sur le chantier de construction près de deux mosquées de Côte-des-Neiges, dans la région de Montréal.

L’histoire? Un entrepreneur aurait expliqué avoir subit des pressions du propriétaire d’une mosquée pour qu’il n’y ait aucune femme sur le chantier voisin du lieu de culte particulièrement le vendredi. Philippe Bonnevile et Patrick Lagacé ont tenté de cerner la problématique dans l’émission du retour de Paul Houde au 98,5 hier et leur conclusion n’est pas rose pour le réseau TVA qui est l'organe de presse qui a principalement propagé la nouvelle, alors que tout semble indiqué qu’il n’y aurait pas vraiment eu de plainte de déposé. Travail journalistique bâclé? Fake news? Pourquoi une nouvelle avec un sujet si sensible a pu être diffusée massivement sur un réseau national si elle ne repose sur rien?

«Les dirigeants de la mosquée niaient vigoureusement toute demande visant l’exclusion de femmes à proximité de ce chantier là» a dit Bonneville au micro du 98,5 mardi après-midi suite à des discussions avec eux. La seule demande des dirigeants de la mosquée aurait été qu’il y ait diminution du bruit pour le vendredi uniquement, jour de prière pour les musulmans, une demande accepté par les responsables du chantier. «On comprend maintenant que tout ça n’est pas fondé» a ajouté le journaliste précisant que du côté de la mosquée, les dirigeants ont embauché un avocat suite à des menaces importantes qu’ils ont reçu suite à la diffusion de la nouvelle, (menaces de mort et d'incendie), nouvelle considéré fausse largement propagée sur les réseaux sociaux.

Patrick Lagacé pour sa part, n’a pas été tendre envers le réseau TVA qui a diffusé en grande pompe la nouvelle: «En journalisme, on peut faire des erreurs. Le journalisme, c’est un processus, des fois tu te trompes, ce qui est important c’est de le corriger rapidement…j’aimerais voir TVA clarifier sa position là-dessus» a dit le chroniqueur de la Presse: «Ce qui est sortit aujourd’hui, ça contredit ce qui est sortit à TVA hier…je ne suis pas dans le TVA bashing…il n’y a personne qui veut sortir de la fausse information surtout quand ça touche, disons le franchement, les musulmans au Québec, c’est une question qui est explosive…mais si TVA a fait une erreur, c’est le temps de le dire pour désamorcer la situation…y’a des cabochons partout» a conclut Lagaçé dans sa chronique avec Paul Houde.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 13 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

09:37

387

«Le problème du Canadien c'est l'organisation!»  dit Jeff Fillion
Published 11 months

27652

Le vrai problème du Canadien se cache derrière la façon dont l’organisation étouffe ses joueurs selon Jeff Fillion.

«On a appris plus sur Markov une fois qu’il est rendu chez-eux, dans le nord de je ne sais pas trop ou, que quant il était à côté de chez-nous à Montréal en 13 ans» a dit Fillion, qui a été sévère envers l’équipe dont il est pourtant un fan depuis toujours: «Le KGB du Canadien étouffe les gars, ils ne peuvent pas s’exprimer….Ça a rien à voir avec comment ils sont coachés, le système de jeu ou les journalistes, ça a voir avec l'organisation du Canadien qui leur enlève le goût de jouer et toute la passion qu’ils ont…on les éteint un après l’autre» a dit l’animateur sur sa plateforme Jefffillion.com le 11 décembre avec son co-animateur Gerry.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.


RPRE RPRE
Member since almost 3 years

02:10

442

Guillaume Wagner ridiculise celui qu'il appelle «l'humoriste de droite»
Published 12 months

27583

Dans son billet d’humeur hebdomadaire avec Alain Gravel, l’humoriste d’opinion Guillaume Wagner s’est attaqué sans le nommer à un autre humoriste, celui qui a fait beaucoup la manchette depuis quelques semaines et qui était le premier invité de «Tout le monde en parle» dimanche dernier. L’humoriste dont il parle a aussi été la cible de menaces de mort suite aux premières représentations de son nouveau spectacle «Nos droits et libertés». Et comme Wagner, cet humoriste souffre de profonde calvitie. Quoi, vous ne savez toujours pas de qui on parle?

Wagner est tellement en mission pour pousser ses propres valeurs qui sont, évidemment, les bonnes! Il libère cet envie profonde de s’en prendre à des individus qui sont à l'opposé de sa vision post-apocalyptique idéale d’un monde ou tous seraient égaux et habillés en rouge tant qu’à y être? Dans son segment cette semaine, il s’en prend à ceux qui insultent la gauche, détruisant tous leurs arguments point par point, et finit pas avouer qu’il souhaite devenir un humoriste de droite, possiblement outré que tout le spotlight ait été sur la tête de quelqu’un qui fait le même métier que lui, encore une fois, déclenchant chez lui une crise de jalousie qu'il déclare sur les ondes d'Ici Première chaque semaine.

«J’y ai pensé et je pense que je veux être un humoriste de droite finalement. Personne les traitent de moralisateurs ou de bien pensant. Au niveau intellectuel, c’est les vacances! Tu peux renforcer les stéréotypes, pis passer pour un avant-gardiste!» a-t-il dit tout en rajoutant: «Je veux être l’humoriste qui dit tout haut ce que les gens pensent tout haut. L’humoriste censuré qui est sur toutes les tribunes, défendre ma liberté d’expression en chialant sur celle des autres. Pas être sensible à une victime qui n’a pas envie de recevoir de la haine, tout en me victimisant de la haine que je reçois. Un génie. Un Yvon Deschamps version Journal de Montréal, le rêve» a-t-il terminé, visiblement soulager de pouvoir enfin dire ce qu’il pensait de celui avec qui il ne partira surement pas en tournée prochainement.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 23 novembre 2017. (COGECO).


IciRE IciRE
Member since about 3 years

05:07

858

logo radioego

radioego.com