Result for: #mère

Meurtre de la petite Rosalie: Le Doc offrirait de l'argent aux femmes droguées en retour d'une stérilisation.
Published about 1 month

28105

Le meurtre de la petite Rosalie Gagnon, deux ans, poignardée à plusieurs reprises, puis trouvée sans vie dans une poubelle, a ému le Québec entier la semaine passée. Questionné à savoir ce qu'il en pensait, le Doc Mailloux y est allé de sa solution pour empêcher que des situations semblables se reproduisent alors que la mère, Audrey Gagnon, possiblement toxicomane, est toujours détenue par la police comme «témoin important».

«Solution pour les jeunes femmes qui se droguent. Les futures mères, les jeunes femmes en âge de se reproduire, qui se droguent, qui sont toxicomanes, j'ai une solution pour elles, qui est de leur offrir 4 000 dollars si elles veulent volontairement se faire stériliser» a dit le Doc. «C'est une façon de diminuer la propagation et l'incidence endémique des mauvais traitements de la part de mères droguées envers de bébés» a ajouté le Doc qui défend les enfants au Québec depuis de nombreuses années. «Ce serait un programme volontaire» a insisté le Doc.

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 22 avril 2018 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Le Doc Pierre Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

07:08

334

6 voitures de police nécessaires pour assurer la sécurité de Jérémy Gabriel!
Published about 1 month

28059

Le promoteur Karl-Emmanuel Picard de la salle de spectacle l'Anti à Québec, a du faire appel à la police pour expulser des clients qui proféraient des insultes à Jérémy Gabriel dans l'attente de son concert vendredi soir dernier.

Sur les ondes du FM93 ce matin, Picard a expliqué que 4-5 individus qui avaient payé leur billets d'entrée pour spécifiquement voir chanter Gabriel, proféraient des propos très haineux envers Gabriel, sa mère et les handicapés en général. «L'attardée arrives-tu? C'est long estie!» auraient dit les individus en attendant Gabriel. «Sa pute de mère es-tu là?» auraient aussi dit les personnes qui commençaient à être intoxiquées alors que les grands-parents du chanteur étaient sur place.

Le promoteur a eu peur pour la sécurité de Jérémy, «c'était pas les crayons les plus aiguisés de la boite». Après avoir lui-même sortit les indésirables, leur expliquant que leur comportement étaient inacceptables, ils ont insisté pour réinsérer l'établissement et il a donc été obligé d'appeler la police, 6 auto-patrouilles ont alors été nécessaires pour disperser les individus.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Elisabeth Crête et Jean-Simon Bui le 9 avril 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

09:50

280

Les mots: Monsieur, Madame, Père et Mère disparaissent du langage des employés de l'état Canadien!
Published 2 months

28005

Un texte de Philippe-Vincent Foisy du site web de Radio-Canada nous a appris que les employés de Service Canada qui interagissent avec le public ne pourront plus utiliser les mots «monsieur», «madame», «père» et «mère» lors de leurs interactions avec le public. Le «personnel de première ligne» doit désormais «utiliser un langage neutre au niveau du genre».

L’objectif du gouvernement Canadien est clair: éviter de donner l’impression que les fonctionnaires fédéraux entretiennent un biais «envers un genre ou un sexe».

Lu sur le site RadioCanada.ca Le 21 mars 2018.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

01:38

46

FUGUEUSE: Linda Johnson raconte la scène qui l'a fait craquer
Published 2 months

27971

En entrevue à Rythme FM ce midi avec Mitsou et Jean-Philippe Dion, Linda Johnson, qui joue le rôle de la mère de Fanny dans la populaire série Fugueuse, a répondu à la question sur la scène qui a été le plus difficile à faire pour elle.

L'actrice a dit avoir eu plusieurs scènes difficiles, parfois juste sur le côté technique avec ce qu'ils appellent des «plans séquences» ou une scène est tournée en continue pour amener plus de réalisme à l'écran. Du point de vue émotif, Johnson a parlé d'une scène ou Fanny va pour la première fois danser et que sa mère ne le sait pas et que le personnage pense à ces clients qui sont sensés être ceux d'un centre d'appels alors que ce sont plutôt des gens qui viennent voir danser sa fille. «Je me souviens quand j'avais lu ça, spontanément les larmes me sont venues aux yeux parce que je me disais...il y a un océan qui sépare ces deux êtres là, pour moi c'est le moment ou Mylène [la mère] a perdu le contact et le fil avec sa fille» a dit l'actrice.

Entendu à l'émission Mitsou et Jean-Philippe Dion à RythmeFM 105,7 Montréal le 12 mars 2018. (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Member since about 2 years

05:03

157

Son fils s'est enlevé la vie à 20 ans. Elle lance une pétition pour faire changer les choses.
Published 3 months

27940

La mère de Patrick Chouinard, qui s'est enlevé la vie en septembre 2017 à l'âge de 20 ans, était en studio ce matin avec Dominic Maurais pour parler de la pétition qu'elle lance pour faire bouger les choses et sensibiliser la population et les autorités sur ce problème qui tue 1000 personnes par année au Québec.

Pétition ici.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 5 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

14:29

49

Trudeau en Inde. «En tant que psychiatre, j'ai pas envie de rire du tout»  —Doc Mailloux
Published 3 months

27903

Pour expliquer le comportement particulier du PM Justin Trudeau lors de son voyage chaotique en Inde, le psychiatre Pierre Mailloux s'est remémoré sa mère, Margaret Sinclair.

«La fille de Gordon Sinclair d'une riche famille de Colombie Britannique, c'était une hippie» a dit le Doc: «C'était à l'époque dans les les années 60 du flower power, make love not war» a expliqué le psy qui a ajouté que ça lui rappelait des souvenirs désagréables et inquiétants.

«Sa mère avait des drôles de comportements lors de déplacements officiels...j'espère qu'on est pas la-dedans parce que ça commence à être inquiétant, moi à mes yeux de psychiatre j'ai pas envie de rire ce matin» a avoué le Doc.

«J'ai hâte que Sophie reprenne les choses en mains et le ramène au pays» a conclut Mailloux.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission «Que l'Estrie se lève» avec Steve Roy le 23 février 2018 (COGECO).


Le1047RE Le1047RE
Member since over 3 years

06:28

1122

Il raconte son aventure sexuelle avec la mère de sa conjointe!
Published 3 months

27860

«Avez-vous un secret de famille?» Lance Josée Arsenault comme question du jour dans Le Doc & Josée ce midi. C'est alors qu'auditeur a appelé pour raconter cette histoire très spéciale.

«Qu'est ce que tu dirais de vivre un bon fantasme dans ta vie» lui a dit sa belle-mère qui lui a offert de faire l'amour dans le salon de coiffure ou elle travaillait. L'homme de 23 ans a raconter comment s'est fait l'approche avec la femme de 46 ans, et comme de raison, la curiosité du Doc et de Josée ont poussé les deux animateurs a posé une série de questions, ce qui fait que les auditeurs en ont eu en masse pour leur argent.

«J'ai complètement perdu la boule, j'ai oublié que c'était la mère de ma conjointe...je suis venu en érection, puis je lui ai fait savoir» a dit Sylvain, qui a pris la peine d'énumérer beaucoup de détails de son expérience. «C'était le plus beau trip de ma vie» a-t-il dit, ajoutant qu'il s'est résigné à tout raconter à sa conjointe. ‹Vous n'étiez pas assez homme pour avoir des activités sexuelles du degré que vous venez de décrire» a dit le Doc Mailloux qui lui a avoué qu'à 23 ans, il était un «bébé sexuel». Le psychiatre lui a même dit pour conclure: «vous avez eu une chance unique dans votre vie, que beaucoup d'hommes n'auront jamais».

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 15 février 2018 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Le Doc Pierre Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

12:13

630

Jeux Olympiques: Radio-Canada se fâche; Paul Arcand réplique!
Published 3 months

27850

Comme vous l'avez probablement remarqué en écoutant les Jeux Olympiques de PyeongChang, c'est Radio-Canada qui possède les droits officiels de diffusion. Et il semble que certaines entrevues réalisées par Paul Arcand du 98,5 FM avec l'entourage de Mikael Kingsbury ont mis le feu aux poudres à certains grand bonzes à la société d'état.

Paul Arcand a expliqué la situation ce matin: «Ça a donné lieu à un braillorama, puis le comité olympique canadien, puis des menaces, puis vous avez pas le droit de faire ça...là on décrit pas les Jeux là, je ne suis pas en train de vous décrire ce qui se passe dans les compétitions, on peux-tu donner les résultats? Je pense que oui» a dit Arcand, un peu confus de la situation. «Mais tu peux pas parler à sa mère [Kingsbury] quand elle est sur les sites de compétitions, au village Olympique, grosso modo on peut lui parler quand elle est à l'aéroport...Mais là tu dis c'est quoi leur problème? On a les droits du Canadien, ça empêches-tu Radio-Canada de parler à un joueur du Canadien?» a imagé Arcand.

Puis l'animateur a reproché a Radio-Canada un manque d'efficacité: «Ils sont des millions à couvrir ça, si ils sont pas assez vite pour faire les entrevues, c'est toujours bien pas de notre faute...nous autres on a le petit Philippe Bonnevile, vaillant, courageux, il est tout seul...» a-t-il expliqué.

Donc en plus de la compétition à PyeongChang, nous avons maintenant droit à la course à l'entrevue dans les médias. Qui sera le plus rapide? À suivre...

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 13 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

02:08

5512

Cafouillage à Maniwaki: À qui la faute? Entrevue avec la mère du détenu.
Published 4 months

27801

Cafouillage est un mot faible pour décrire ce qui est arrivé au Palais de justice de Maniwaki cette semaine. Difficile de se faire une idée sur comment une simple envie de fumée d'un détenu a pu mener à un coup de feu à la tête de la part d'un constable spécial qui aurait lui-même avant été atteint aussi à la tête par son propre bâton télescopique volé par le détenu.

Le cafouillage vient du fait qu'ils n'étaient pas les 2 seules personnes présentes sur la scène de l'événement; 4 ou 5 agents de sécurité plus la famille et l'entourage immédiat du détenu étaient aux alentours.

Donc aurait-on pu faire les choses autrement dans des circonstances semblables? Espérons que oui.

Au 98,5 FM hier, Paul Houde a parlé à la journaliste Karol-Ann Scott du 104,7 à Gatineau qui a recueilli les propos de la mère du détenu qui était sur place et qui a expliqué sa version des faits.

Résumé des événements survenues le 31 janvier 2018 au Palais de justice de Maniwaki:

- Vers 13h00, une altercation est survenue entre un constable spécial et un civil détenu. (Steven Bertrand, 18 ans).

- L’homme se serait emparé du bâton télescopique du constable spécial et lui en aurait asséné un coup sur la tête.

- Le constable spécial aurait alors saisi son arme à feu et aurait atteint le civil d’au moins une balle à la tête.

- Le constable spécial et le civil auraient été transportés à l’hôpital. 

- Le détenu serait «OK, mais il est encore dans le coma» selon sa mère.

- Le constable s'en tirerait avec des coupures à la tête

Vidéo de l'événement. (Attention, violence extrême!)

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 1 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

06:24

318

Katherine Levac pourrait tout abandonner du jour au lendemain.
Published 4 months

27769

L'étoile montante de l'humour Katherine Levac a été touchée par une question de Catherine Perrin à la radio de Radio-Canada ce matin quand elle lui a demandé si elle avait encore l'idée de tout lâcher pour devenir une mère au foyer comme elle l'a déclaré parfois en cheminant dans sa jeune carrière.

Levac, qui provient d'un milieu franco-ontarien conservateur, soudée par des valeurs familiales s'est confiée: «Très belle analyse, très belle question, personne a vu ça jamais» a-t-elle d'abord déclaré, visiblement touchée par la question de Perrin. «En fait oui, c'est vraiment ça, c'est un fond pis longtemps je pense j'assumais pas» a dit celle qui démarre la tournée de son premier one woman show appelé «Velours» dès le 26 janvier.

«Moi là, on va se le dire, suis dans un bar le soir là, au Bordel, avec Julien Lacroix, Jay Du Temple, moi mes amis ont pas les mêmes aspirations personnelles, de se marier, d'avoir une famille, c'est comme si j'ai cessé de côtoyer des gens qui avaient ces aspirations là, puis tout allait bien, puis j'avais pas de problème avec ça, puis je me concentrais sur mon travail, puis pour faire ça, il faut que tu fasses que ça, il faut que ce soit ta priorité sinon, ça va pas fonctionner,...et là je pense que j'arrive au point dans ma vie ou je fais ¨Ah tu sais quoi, là je pense que je veux ça à nouveau¨, tout ce que j'avais toujours voulu, ce que j'avais toujours pensé faire. Quand tu es jeune tu dis, ¨ah moi quand je vais avoir 30 ans, c'est certain je vais avoir des enfants¨, puis c'est pas ça qui arrive pour personne finalement, mais la je me dis, tu sais quoi là, là je serais prête...à revenir à ça..

Concernant l'idée d'avoir d'élever une famille en conjuguant une carrière en humour en parallèle, Levac a dit ne pas avoir de modèle présentement qui lui fait penser que ce serait vraiment réaliste: «Peut-être que je vais être la première» a dit l'humoriste qui a avoué que ça l'angoissait d'y penser.

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 25 janvier 2018.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

03:51

182

logo radioego

radioego.com