Résultat pour: #gary bettman

KHL à Québec: «Ce serait le plus beau pied de nez à la LNH»  —Vince Cauchon
Publié il y a environ un mois

27649

Avec la série de déceptions vécu par les partisans face à un retour de la LNH un jour à Québec qui se fait attendre, et surtout suite à l’indifférence du commissaire Gary Bettman qui semble donner peu d’importance à tout ce que Québecor et l’ancienne ville des Nordiques ont pu faire pour satisfaire les exigence de sa ligue, l’idée que Québec et l’autre grande ligue de Hockey surtout basé en Russie pourraient se faire de l’oeil a fait surface. Et ce n’est peut être pas si bête que ça.

Amené à se prononcer sur le sujet sur les ondes de CHOI Radio X ce matin, Vince Cauchon n’a pas trouvé l’idée si loufoque: «Ce serait le plus beau pied de nez à la Ligue Nationale de hockey de pouvoir installer la KHL en pleine Amérique du Nord dans une ville qui a un beau paysage communiste, soyons franc» a ironisé à peine le chroniqueur sportif, s’attirant les rires de l’équipe de Maurais Live, qui en a rajouté: «Les vieux coachs russes vont se prosterner devant l’édifice G» a dit Maurais prétextant sa ressemblance avec des édifices gris et ternes qu'on nous présentais de l’ex-URSS.

«Il y a beaucoup de joueurs canadiens/québécois qui vont avoir envie peut-être de faire un p’tit move pour revenir voir leur famille et revenir plus proche de chez-eux un peu» a pour sa part dit JC Ouellet, le co-animateur de Maurais. Vince Cauchon a alors impliqué Patrick Roy dans le portrait: «Tu sais nous autres Patrick Roy on l’aime là, mais ça se peut qu’il y ait bien du monde dans la Ligue Nationale qui ne l’aiment plus…en tout cas c’est ce qu’on me dit…ce serais-tu une belle porte d’entrée ça pour Patrick? Gérer le club à Québec»

Tout ceci n’est bien sur que supposition. Jusqu’à preuve du contraire, il n’y aurait eu aucun pourparler entre les deux parties, mais qui sait? À force d’indifférence et de se faire dire non, peut-être qu’un jour, Québec pourrait étancher sa soif de hockey professionnel pour croiser le fer avec le Dynamo de Moscou ou le SKA de St-Peterburgh en passant par le Red Star de Pékin!

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 11 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:15

242

«Québec doit se montrer encore plus vibrant comme marché»  —Ray Lalonde
Publié il y a environ un mois

27645

Il y a eu pas mal de nouvelles d’importances en provenance de la réunion des gouverneurs de la LNH qui a eu lieu à Palm Beach cette semaine. Des nouvelles qui ont et qui auront un impact direct à court et moyen terme sur la venue éventuelle d’une équipe professionnelle de la LNH à Québec.

  


En effet, on a appris lors de cette rencontre qu’un processus d’expansion sera mis en branle dans le but d’accommoder le marché de Seattle qui a annoncé plus tôt cette semaine la rénovation de leur KeyArena, datant de 1962, au coût de 660 millions de dollars. On a aussi appris que les Hurricanes avaient trouvé un acheteur, un milliardaire de Dallas du nom de Tom Dundon. qui dit vouloir garder l’équipe en Caroline pour au moins les 7 prochaines années. Donc, deux mauvaises nouvelles pour la renaissance des Nordiques. Les analystes et partisans sont en droit de se demander si ils auront un jour l’occasion d’aller encourager à nouveau une équipe de la LNH dans leur ville.

Ray Lalonde, l'ancien responsable du marketing du Canadien de Montréal et ex-président des Alouettes a bien voulu donner son avis à ce sujet à Alain Crête et Paul Arcand au 98,5 FM à Montréal vendredi.

Voici 7 citations provenant de son intervention en ondes. (Audio disponible).

  


1- «Québec est une excellente ville candidate, mais pas à la mesure de Seattle ou de Houston...».

2- «Faut pas perdre espoir pour Québec, faut simplement que Québec continue de démontrer l’enthousiasme, l’énergie, la volonté de se positionner.».

3- «Montre-moi que t’es une ville qui peut compétitionner contre Seattle et on va te considérer…».

4- «Je ne peux pas croire [Après Seattle et Houston] qu’il y a beaucoup d’autres marchés plus intéressants que Québec».

5- «C’est la job du groupe, de la ville, du maire, de la province, de Québecor, des dirigeants de continuer d’être planté au côté du bureau de Gary Bettman à chaque jour pour lui dire qu’on veut une équipe, voici les moyens, voici les preuves, voici notre équipe de direction, voici comment on va te générer des dollars, comme Seattle peut le faire».

6- [Sur le prix d’entrée à la hausse dans la LNH] «C’est le prix d’entrée dans une business qui en génère des dollars…faut pas penser que c’est autre chose que de l’argent, si il y avait des preuves qu’il y avait de l’argent, il serait au rendez-vous pour Québec. Ça a rien à voir avec la ville, avec le marché, avec la langue, avec la politique, ça a voir avec l’argent.».

7- [Sur la situation des Coyotes de Phoenix et des autres canards boiteux de la ligue] «Je ne veux pas non plus dire que Gary Bettman est constant dans tout ce qui dit, ça arrive qu’il y a des irrégularités...».

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 8 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:59

178

Nouvelle expansion dans la NHL, Bettman ignore Québec: «Ch't'en criss» dit Michel Bergeron
Publié il y a environ 2 mois

27640

«Un autre beau cadeau de Noël», furent les premières paroles de Michel Bergeron, questionné sur ce qui est arrivé hier alors que les gouverneurs de la LNH, rassemblés à Palm Beach, nous ont appris que les Hurricanes avaient été vendus à un homme d’affaire du Texas qui souhaitait conserver l'équipe en Caroline pendant les 7 prochaines années. On a aussi appris que la porte était ouverte à nouveau pour une expansion cette fois à Seattle. Aucune mention pour Québec.

«Je suis rendu à la conclusion que les Nordiques vont revenir quand Gary Bettman ne sera plus là…C’est drôle hein, c’est un feeling que j’ai…» a dit celui qui fut l'entraineur des fleurdelisés dans les années ’80 et ’90. «Mes chums à Québec n’y croient plus…» a ajouté Bergeron en constatant qu’après Seattle, ce sera possiblement Houston qui fera son entrée dans la LNH. Il reproche à Bettman de ne pas dire la vérité: «Pourquoi que sur 31 gouverneurs de la Ligue Nationale, je peux pas croire qu’il n’y en a pas une dizaine qui sont pour le retour du hockey professionnel à Québec…sais-tu ce que je pense? On se sert de Québec» a dit l’ex coach visiblement amer face à la situation. Bergie a trouvé que les négociations n’ont pas été très longue avec Seattle alors que Québec avait un amphithéâtre et un propriétaire identifié: «Ch’t’en criss» a laissé tomber Bergeron.

Questionné sur la position du propriétaire Geoff Molson concernant un éventuel retour des Norsiques, Bergeron s’est montré optimiste: «Je peux pas croire que Geoff Molson serait contre le retour, au contraire» a-t-il ajouté. «Moi ce qui me fait de la peine là dans tout ça, c’est que j’ai l’impression de demander presque la charité…Je suis optimiste de nature, mais là, je commence à baisser les bras» a conclut celui qui était surnommé le tigre lorsqu’il était coach dans la LNH.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 8 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:19

944

NHL: Que reste-t-il pour Québec? Analyse du Gérant d'estrade Mario Hudon.
Publié il y a environ 2 mois

27639

«Nous sommes heureux de nous faire questionner sur Québec. S’il n’y avait plus de questions, ce serait signe qu’il n’y a plus d’intérêt. Et nous souhaitons toujours de l’intérêt... » a dit Gary Bettman hier, alors qu’il a annoncé que la LNH ouvrait un processus d’expansion pour Seattle... et seulement Seattle. Rien n’est bien sur encore officiel, mais il y a de fortes chances qu’une équipe d’expansion évolue à Seattle pour la campagne de 2020-21, alors que Québec...

  


Le Gérant d’estrades Mario Hudon, a bien voulu s’exprimer sur le sujet et sur toutes les choses qui ont été discuté en marge de la réunion des gouverneurs de la LNH rassemblés cette semaine à Palm Beach.

Voici un résumé des propos du Gérant d'estrade:

La seule équipe a vendre dans la LNH est finalement vendue…

Que reste-t-il comme possibilité pour Québec? Dans l'est aucune… Dans l'ouest? A mon avis les Coyotes iront à Houston. L'expansion? Seattle en 2020-21 au cout de 650M US… 


Québec reste la ville «chantage».

Je suis pour le retour des Nordiques, mais...

Le Gérant d’estrade.

 


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 9 ans

10:46

147

Retour des Nordiques: La relation très «étroite» entre Bettman vs Mulroney est un signe assez positif selon Philippe Cantin
Publié il y a 2 mois

27571

Beaucoup de discussions de corridor et d’analyses sont ressorties de la visite du commissaire Gary Bettman à Montréal en fin-de-semaine en marge des fêtes du centenaire de la Ligue Nationale de Hockey. Et, étrangement, on a parlé beaucoup du retour éventuel des Nordiques lors de cette rencontre, heureusement pour le Canadien qui souhaite surtout se faire oublier dans ce début de saison pour le moins désastreux.

Philippe Cantin, journaliste sportif à La Presse, a suivi de près les discussions qui ont eu lieu entre Gary Bettman et les journalistes présents durant le week-end, et n’a pas manqué de souligner quelque chose que peu ont remarqué, soit la très bonne relation qui semble s’être installée entre Brian Mulroney, ancien Premier Ministre du Canada et président du conseil d’administration de Québecor inc., et le commissaire de la LNH qui l'a justement souligné dans une réponse donnée sur une question par rapport au retour d’une équipe majeure à Québec: «Et j’ai aussi une bonne relation avec l’ancien Premier Ministre Mulroney qui me répète régulièrement de ne pas l’oublier…» a dit Bettman, pour souligner subtilement que quelqu’un d’autre que les fans des Nordiques et les journalistes s’occupait du dossier de Québec dans les bureaux de la LNH.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Jean-Simon Bui et Pierre «Vez» Vézina le 20 novembre 2017 (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:39

394

Bettman s'adresse aux gens de Québec pour la première fois depuis très longtemps!
Publié il y a 2 mois

27561

Le commissaire de la LNH est à Montréal ces jours-ci pour une réunion des 31 gouverneurs de sa ligue. Aujourd’hui, il était l'invité de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Questionné si il projetait une autre expansion bientôt, M. Bettman a répondu que la Ligue «digère toujours l'arrivée de sa 31e concession», en parlant de celle de Vegas, et ne compte pas y aller d'une nouvelle expansion par souci de symétrie entre ses deux associations. Rappelons que pour l'instant, l'Est compte 16 clubs comparativement à 15 dans l'Ouest.

Jeremy FIlosa de Cogeco était sur place et a ramené des réponses que Gary Bettman lui a donné suite à la question suivante qu'il lui a posé: «Mr. Bettman, avant la construction du Centre Vidéotron, vous avez répété à plusieurs reprises aux amateurs de hockey de Québec que ça prenait un building, (répété trois fois), vous l’avez dit à plusieurs reprises, et là, les contribuables, qui sont des gens qui aiment le hockey, ont payé pour cet édifice là parce qu’ils avaient l’espoir que le hockey allait revenir. La, il y a un édifice en place qui n’est pas rentable, parce qu’il y a pas d’équipe dedans, pis vous semblez pas vous en inquiéter, qu’est-ce que vous pensez de cela?». Le commissaire de la ligue a donné sa réponse, évidemment un peu évasive comme toujours, mais la voici quand même: «Nous n’avons jamais dit qu’ils avaient besoin d’un édifice (répété trois fois), c’était après qu’ils soient partis, et nous expliquions pourquoi l’équipe était partis! Une fois que l’équipe est partie, la ville et la province ont choisi de construire un édifice, et nous leur avons dit à toutes les étapes que nous ne vous promettions pas une équipe. Si vous construisez un édifice, vous avez besoin de le construire avec la compréhension que vous pourriez jamais ne ravoir d’équipe… ça ne veut pas dire que vous n’aurez jamais d’équipe, ça veut dire que nous ne nous sommes aucunement engagés, et je suis extrêmement confortable avec ce que j’ai dit, on la répété très souvent…» a dit le commissaire toujours très sur de lui.

En ondes avec Ève-Marie Lortie du FM93, FIlosa a été critique envers la réponse de Bettman: «moi ce qui me dérange là-dedans est qu’il dit ¨ah on a pas fait de promesse¨, c’est pas une question de promesse, quant du utilises l’argent des contribuables, soit clair net et concis, dis-leur pas: ¨ah peut-être peut-être pas, on verra¨. Si ça t’intéresse pas le marché de Québec là, dis-le clairement» a dit Filosa, visiblement agacé par les façons de faire de Bettman.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 17 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:53

278

Une rencontre Québecor/Bettman en fin-de-semaine à Montréal? Réjean pense que oui!
Publié il y a 2 mois

27556

Réjean Tremblay a passé quelques jours à Québec cette semaine et a eu l’occasion de rencontrer Martin Tremblay, le nouveau chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor. Suite à l’annonce cette semaine que le grand manitou de la LNH Gary Bettman avait rencontré le propriétaire des Rockets de Houston, qui a montré un intérêt pour une éventuelle expansion dans la ville texane, notre Réjean s’est informé à Tremblay si «Québec était encore dans le coup» pour une équipe de la LNH dans la tête des dirigeants de l’entreprise québécoise. Dans le présent segment audio, écoutez le célèbre chroniqueur sportif raconte aux gars du matin du 91,9 SPORTS sa rencontre:

Enrico Ciccone: «T’es à Québec, tu vas parler avec Martin Tremblay, demandes-y donc si Québecor est encore dans le coup pour une équipe à Québec…»

Réjean Tremblay: «Non, c’est déjà faite ça…»

Enrico Ciccone: «Qu’est-ce qui est déjà fait?»

Réjean Tremblay: «Je lui ai posé la question…»

Enrico Ciccone: «Pis sa réponse?»

Réjean Tremblay: «C’est oui! »

Enrico Ciccone: «Son encore dans le coup…?»

Réjean Tremblay: «Oh oui…Pis d’ailleurs Martin Tremblay…il est a Montréal aujourd’hui [jeudi 16 novembre] pour un conseil d’administration de Gestev aujourd’hui et demain…Pis je pense que …ce qui m’a dit c’est: Bettman est à Montréal je pense hein? »

Enrico Ciccone: «Oh ben là là tu me lances une balle courbe…»

Réjean Tremblay: «Je ne sais pas qu’est-ce qui se prépare, mais heuuu….» a dit Tremblay qui a par la suite vanté les mérites de Houston comme ville de hockey avec les Aeros de Gordie Howe dans les années '70 etc...

À partir de là, tirer les conclusions que vous voulez. Déjà que qu’on a appris toute sorte de choses sur les Hurricanes de la Caroline et de son propriétaire dans les derniers jours, mêlé à une histoire de paradis fiscaux, plus les déboires des Coyotes, à la recherche de succès et d’un nouvel aréna. Que les sceptiques le veuillent ou non, tout pointe en direction d’un déménagement dans cette ligue qui commence sérieusement à avoir beaucoup trop de canards boiteux, et Québec a un aréna flambant neuf et des partisans assoiffés. C’est à se demander si ils ne sont pas juste en train de déterminer la date de l’annonce? :-)

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:02

444

«Le dollar canadien était un problème (...) je ne veux faire aucune promesse, mais la candidature n'a pas été rejetée» —Gary Bettman
Publié il y a 4 mois

27228

À Du sport le matin, Michel Langevin et Enrico Ciccone présentent un extrait d'une entrevue de Gary Bettman à Sportsnet. Sans faire de promesse, il confirme que la candidature de Québec n'a pas été rejetée mais retardée. Entendu au 91,9 Sports FM, Du sport le matin. RNC MEDIA. 4 octobre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

03:29

536

«Je ne crois pas que Gary Bettman n'était pas conscient de ce qu'il offrait aux propriétaires avec ses règlements d'expansion» —Réjean Tremblay
Publié il y a 7 mois

26577

À Du sport le matin, Réjean Tremblay est convaincu que Gary Bettman savait qu'il offrait un club compétitif aux propriétaires des Golden Knights de Las Vegas. Il parle d'une question de marché qui risque de gagner la coupe Stanley avant les Canadiens de Montréal avec un tel règlement de repêchage. Entendu au 91,9 Sports FM, Du sport le matin. RNC MEDIA. 21 juin 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:17

951

«Le futur du sport, pour ceux qui l'ont pas encore réalisé, c'est la mondialisation» —Luc Dupont
Publié il y a 8 mois

26360

À Du sport le matin, Michel Langevin et Enrico Ciccone reçoivent Luc Dupont, spécialiste en marketing. On parle de l'impact de la participation des joueurs de la LNH aux Olympiques et ce que Gary Bettman demande versus ce qu'il en retirera comme bénéfices. Il se prononce sur le peu d'enthousiasme que génèrent les Sénateurs à Ottawa. Entendu au 91,9 Sports FM, Du sport le matin. RNC MEDIA. 24 mai 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

21:30

165

logo radioego

radioego.com