Résultat pour: #fans

«Les médias sociaux, c'est un peu le far west»  —Donald Beauchamp
Publié il y a 2 mois

28292

L'ancien vice-président des communications chez le Canadien de Montréal Donald Beauchamp était en entrevue au 98,5 ce matin. Celui qui faisait le pont entre les joueurs, la direction et les fans via les journalistes, mais qu'on entendait très peu dans l'espace publique, a raconté son expérience dans cette organisation qui génère surement le plus d'attention au Québec bien avant les artistes et politiciens.

«Ça a été un charme, ça a été toute une expérience, j'ai franchement adoré mes 25 années avec le Canadien, mais là c'est le temps de faire autre chose» dit celui qui a décidé de quitté son poste au printemps dernier remplacé par Paul Wilson, anciennement de la firme de relations publiques National.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Mathieu Beaumont le 8 août 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

22:01

6837

Waite dévoile pourquoi Price a eu une si mauvaise saison...
Publié il y a 5 mois

28179

Invité à commenter la signature récente du finlandais Antti Niemi avec le Canadien pour la prochaine saison, l’entraîneur des gardiens de buts du Tricolore, Stéphane Waite, a aussi parler de la saison décevante de Carey Price, alors que ce dernier entamera à l'automne un nouveau contrat à long terme avec le tricolore.

Waite a bien sur travaillé très près du gardien du Canadien et a dévoilé quelques détails très intéressants sur le numéro 31.

«Le gars a trouvé ça dure cette saison, y'a trouvé ça très difficile, mais il y a une affaire qui me rassure avec Carey c'est qu'il adore jouer à Montréal, il veut jouer à Montréal, puis l'autre chose, il me l'a répété souvent, il dit qu'il veut gagner à Montréal» a confié Waite.

«Faut pas se cacher là qu'on a pris des choses pour acquis moi le premier là avec Carey au niveau de la préparation, du vidéo, des pratiques, au niveau des heures d'entrainement, on a pris des choses pour acquis, bon ça été bien pour les 4 premières années, faut pas se cacher on a laissé "slider" les choses un petit peu...» a avoué candidement l'entraineur des gardiens de buts qui a ajouté que Carey était à blâmer là-dedans mais lui aussi, disant qu'ils avaient tous les deux appris durant le processus.

«Ce match-là, on il a été ovationné pour avoir dépassé Jacques Plante, il a eu des larmes dans le match, il me l'a avoué pendant la game, il m'a dit; écoute Steph je suis seulement humain, j'ai senti que ça l'avait vraiment aidé à passer au travers l'année» a dit Waite qui a ajouté avec une anecdote intéressante alors que le gardien de but du CH lui avait confié dans le cours de la saison qu'il pensait que les amateurs du Canadien ne l'aimaient plus alors que certain n'avaient pas hésité à le huer au Centre Bell en début d'année. Waite lui avait alors conseillé de "focuser" sur le 95% des fans qui l'aimaient au lieu du 5% qui étaient durs avec lui que ce soit à l'aréna ou les médias sociaux.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 23 mai 2018.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

06:44

19539

Québec trop pauvre pour la LNH: Fillion donne raison à Jacobs!
Publié il y a 5 mois

28169

Jeremy Jabobs, propriétaire des Bruins de Boston, a jeté une dose de réalisme sur les partisans des Nordiques alors qu'il a répondu ceci à une question sur le retour éventuelle d'une équipe de la LNH à Québec:

«C’est un défi pour Québec... pour être poli. Du point de vue des revenus et de la population, il n’y a probablement pas de plus petit marché. Donc, Québec devra se distinguer d’une autre façon», a-t-il soutenu devant les journalistes en allant même comparer le marché de Houston et celui de Québec. «Économiquement et au niveau du nombre, c’est un défi. Ils n’ont tout simplement pas les chiffres» a ajouté Jacobs tout en ne remettant toutefois pas du tout en doute la passion des gens de la Capitale du Québec pour le hockey.

Jeff Fillion, animateur à CHOI Radio X, abonde dans le même sens que le propriétaire des Bruins. «En résumé, ils ont des fans qui aiment le hockey, mais c'est une place de pauvres» dira Fillion tout en ajoutant «C'est une réalité qu'on doit faire face, le Québec en entier, et également la région de Québec. On se fait tellement poivrer à tout bout de champs par des fakes news, puis des déclarations un peu bizarres des gens qui épicent la place, qu'on oublie l'essentiel: Revenu médian médiocre».

«Y manque de monde, y manque de cash, il faut se botter le cul» a conclu Fillion appuyé dans ses propos par l'actuaire Yan Sénéchal présent en studio.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Gerry, Laurence, Doom et Martin Busuttil le 18 mai 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

04:00

491

 «À Montréal c'est pas des amateurs de hockey c'est des amateurs du Canadien» —Claude Poirier
Publié il y a 6 mois

28128

Belle surprise à la ligne ouverte de Bonsoir les Sportifs au 98,5 FM hier soir alors que le célèbre enquêteur infatigable Claude Poirier a appelé pour donner son avis sur la loterie du repêchage de la LNH alors que tous étaient en attente pour savoir à quel rang le Canadien allait repêcher.

«Boston 6 Tampa Bay 2 cet après-midi» a dit Poirier dès le départ alors que l'animateur Yannick Bouchard ne l'avait pas encore reconnu. «Un premier choix c'est pas garantie à 100% on l'a déjà vu dans le passée» a a-t-il dit pour rassurer les fans du CH. Il a parlé de Patrice Bergeron à Boston qui n'a pas été un premier choix et de d'autres joueurs qui ont été repêché sur le tard et qui sont pourtant devenus dominant. Il a aussi baissé les attente de ceux qui s'attendent à avoir un joueur de concession alors que même Crosby n'a pas été dominant lors de ses premières années avec les Penguins.

Mais le fait saillant de son appel fut la craque envoyée aux fans du tricolore: «Malheureusement à Montréal, c'est pas des amateurs de hockey, c'est des amateurs du Canadien!» a dit Poirier qui a fait référence au manque d'intérêt des amateurs du CH aux séries Stanley actuelles malgré le spectacle exceptionnel offert.

Entendu le 28 avril 2018 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

03:15

8447

Joueurs du CH hués au Centre Bell «Je ne souhaite pas ça à personne» —Patrice Brisebois
Publié il y a 6 mois

28076

Patrice Brisebois a vécu des moments difficiles chez le Canadien au début des années 2000 alors que les fans avaient décidé de s'en prendre à lui en le huant chaque fois qu'il touchait la rondelle au Centre Bell. Des joueurs tels que Carey Price ont connu un peu le même sort cette année et l'ex-joueur du CH est bien placé pour comprendre ce que le gardien du Canadien a ressenti.

Au micro du 91.9 SPORTS ce matin, Brisebois est revenu sur la situation: «Écoute, j'avais signé le plus gros contrat de l'histoire du Canadien, et l'équipe gagne pas, alors, ça prenait comme un coupable, ça a été des moment extrêmement difficile» s'est rappelé Brisebois.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 13 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 3 ans

06:59

5503

Réjean a des nouvelles sur le retour des Nordiques...
Publié il y a 7 mois

28057

Réjean Tremblay, notre «l'influcenceur» favori de Montréal, qui clame son indépendance profonde envers l'organisation du Canadien, ce qui lui permet de les critiquer presqu'autant que leurs fans, passe du temps à Québec régulièrement. Que ce soit pour assister à un gala de boxe, ou à un match des Remparts, ça lui permet de rester connecter sur la Capitale, et de profiter de sa résidence secondaire du Lac Beauport.

En entrevue avec Dan Pou du FM93 cette semaine, il a encore été très critique envers le tricolore, disant même que l'organisation devra faire très attention à leur prochains «moves» si elle souhaite conserver la banque de partisans qu'ils ont cumulés au long des années.

«Sont chanceux de ne pas avoir un club à Québec»

Ces dernières paroles ont mené vers une rencontre que Réjean a eu avec Martin Tremblay sur la galerie de presse du Centre Vidéotron lors du match des Remparts de mardi dernier. Rappelons que M. Tremblay est Chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor depuis août 2017. «Québecor n'a pas changé sa politique. On a les moyens, puis on a pas changé d'objectif» aurait dit le haut placé de Québecor à Réjean.

Voici ce qui rassurera ceux qui pensent que Québecor semble se détacher du «rêve» que tant de fans de hockey de Québec possèdent encore. Avouons qu'avec la saison désastreuse du Canadien, une deuxième équipe de la LNH au Québec ne serait pas de trop, et sincèrement, qui de mieux pour donner un bon coup de pied au derrière bleu-blanc-rouge qu'un beau gros pied tout bleu?

Entendu au FM93 dans L’avant-match avec Dan Pou le 5 avril 2018. (COGECO MEDIA)


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

03:01

10049

«J'aurais aimé parlé plus souvent aux médias quand j'étais à Montréal» —Jacques Martin
Publié il y a 7 mois

28037

L'ex-coach du Canadien Jacques Martin, maintenant assistant entraineur des Penguins, a parlé sur les ondes du 91,9 SPORTS du départ de Donald Beauchamp cette semaine qui occupait le poste de vice-président principal des communications de l'équipe depuis 25 ans.

Questionné sur la latitude qu'il avait en tant que coach du CH pour parler aux médias en dehors des points de presse, Martin a affirmé que l'approche du Canadien était différente de cette des autres équipes auxquelles il a évolué comme les Sénateurs ou c'était l'opposé a-t-il dit en ajoutant «on devait vendre des billets à Ottawa, essayer de remplir le stade» a-t-il dit pour justifier sa présence plus régulière dans les médias à ce moment.

«C'est sur qu'à Montréal, j'aurais aimé personnellement parler plus souvent [dans les médias] ça aide à l'image de l'équipe, ça aide aux gens de pouvoir comprendre les personnes en poste qui ont souvent des décisions difficiles à prendre, de connaitre un autre côté de ton directeur général, de ton entraineur...» a dit Martin qui a expliqué qu'à Pittsburgh, les coachs faisaient régulièrement des interventions dans les médias.

Puis Enrico Ciccone a demandé à Martin de façon ironique si il y avait des gens qui l'avait empêcher de parler dans les médias alors qu'il était avec le Canadien. Martin a répondu avec toute sa sagesse et sa diplomatie en disant que malgré que personne l'empêchait de le faire, que les demandes étaient plutôt dirigées à l'organisation, donc une étage plus haut que lui à l'époque et qu'il respectait ces façons de faire en tant qu'employé du tricolore à ce moment.

En gros, Montréal n'avait pas à remplir l'aréna, et à aller chercher de nouveaux fans via les médias, contrairement à des marchés plus petits pour le hockey comme Ottawa ou Pittsburgh, et disons-le, la plupart des autres marchés de la LNH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 30 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 3 ans

06:13

9813

Le propriétaire des Sénateurs va-t-il fuir vers Québec?
Publié il y a 7 mois

28003

Le relation entre les amateurs des Sénateurs d'Ottawa et le propriétaire de l'équipe Eugene Melnyk est passée à une autre étape ces jours-ci alors qu'un groupe de partisans ont décidé de diffuser des pancartes un peu partout dans la région pour inviter ce dernier à quitter. Un site web explique leur démarche. (melnykout.ca)

Dans son émission de lundi, Jean-Charles Lajoie, flanqué de Mike Bossy et de Yvon Pedneault ont analysé le phénomène et ont même sorti une rumeur qui dit que Melnyk, qui a déjà menacé les fans de déménager l'équipe en décembre dernier suite à des difficultés à la billetterie, pourrait prendre la route vers l'est et déménager son équipe à Québec qui a un aréna tout neuf et des partisans assoiffés.

«Tu sais très bien qu'il y a des gens qui l'ont rencontré M. Melnyk... des gens qui avaient un intérêt vers Québec» a dit Pedneault

«Absolument, lui et des gens qui feraient bien l'affaire de la ligue nationale de hockey...autrement dit, si ces gens-là déposaient une offre d'achat, et que c'était conditionnel à l'approbation du bureau des gouverneurs, je peux vous dire un affaire il y a pas grand monde qui s'objecterait» a ajouté Jean-Charles Lajoie.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 21 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 3 ans

16:30

155

Tim Tebow, un stunt marketing des Mets ?
Publié il y a 7 mois

27990

Dans le cadre du 6ème épisode de la Saison 6 de PassionMLB - Le Podcast, le segment face-à-face entre Jeff "JD" Drouin Frank The Tank donne lieu à un débat viril alors que La Rouquine fait office de modératrice entre eux.

Tim Tebow est-il un stunt marketing de la part de l'organisation des Mets ? Représente-t-il une distraction pour l'équipe ? Prive-t-il un espoir ayant un avenir au sein de l'organisation ?

De l'autre côté, devons nous le considérer comme un joueur suffisamment talentueux pour percer l'alignement ? Peut-il permettre au sport et à l'organisation d'attirer de nouveaux fans ?


PRODUCTIONS PODCASSE PRODUCTIONS PODCASSE
Membre depuis il y a 10 mois

08:16

20

logo radioego

radioego.com