Résultat pour: #enfants

Partie 1: Maladie de Lyme les grands oubliés
Publié il y a 1 jour

27870

Entrevue partie 1: Billet De Retour sur CJMS RADIO - CPAM RADIO - CPAM TV avec Pascal Poudrier. 14 février 2018

Simon Martin est un père de famille de 40 ans avec 4 enfants. Depuis 13 ans, Simon vit avec la maladie de Lyme. Après une partie de chasse en 2004, Simon a découvert une rougeur au niveau de son genou, sans en faire de cas. La maladie de Lyme n'était pas encore connue à l'époque, encore moins médiatisée. S'en suit des épisodes de fatigue extrême, Simon s'endort partout, lors de conversation et même lors d'un traitement de canal chez le dentiste. Les symptômes s'accumulent, passant des "jambes sans repos", aux jambes lourdes, aux engourdissements, aux douleurs aux articulations et aux pertes de concentration inexpliquées. Nous sommes en 2018, Simon doit encore se battre pour recevoir de l'aide et la reconnaissance de la maladie. Homme de coeur il le fait pour lui mais aussi pour ceux qui comme lui lancent des cris du coeur pour qu'enfin nos décideurs et décideuses politiques et médicaux comprennent leurs cruelles réalités.


Pascal Poudrier Pascal Poudrier
Membre depuis il y a 22 jours

07:13

14

La maladie de Lyme celle qui détruit des vies
Publié il y a 1 jour

27869

Entrevue: Billet De Retour sur CJMS RADIO - CPAM RADIO - CPAM TV avec Pascal Poudrier. 14 février 2018

Simon Martin est un père de famille de 40 ans avec 4 enfants. Depuis 13 ans, Simon vit avec la maladie de Lyme. Après une partie de chasse en 2004, Simon a découvert une rougeur au niveau de son genou, sans en faire de cas. La maladie de Lyme n'était pas encore connue à l'époque, encore moins médiatisée. S'en suit des épisodes de fatigue extrême, Simon s'endort partout, lors de conversation et même lors d'un traitement de canal chez le dentiste. Les symptômes s'accumulent, passant des "jambes sans repos", aux jambes lourdes, aux engourdissements, aux douleurs aux articulations et aux pertes de concentration inexpliquées. Nous sommes en 2018, Simon doit encore se battre pour recevoir de l'aide et la reconnaissance de la maladie. Homme de coeur il le fait pour lui mais aussi pour ceux qui comme lui lancent des cris du coeur pour qu'enfin nos décideurs et décideuses politiques et médicaux comprennent leurs cruelles réalités.


Pascal Poudrier Pascal Poudrier
Membre depuis il y a 22 jours

14:34

6

La maladie de Lyme, la maladie des grands oubliés
Publié il y a 1 jour

27868

Entrevue: Billet De Retour sur CJMS RADIO - CPAM RADIO - CPAM TV avec Pascal Poudrier. 14 février 2018

Simon Martin est un père de famille de 40 ans avec 4 enfants. Depuis 13 ans, Simon vit avec la maladie de Lyme. Après une partie de chasse en 2004, Simon a découvert une rougeur au niveau de son genou, sans en faire de cas. La maladie de Lyme n'était pas encore connue à l'époque, encore moins médiatisée. S'en suit des épisodes de fatigue extrême, Simon s'endort partout, lors de conversation et même lors d'un traitement de canal chez le dentiste. Les symptômes s'accumulent, passant des "jambes sans repos", aux jambes lourdes, aux engourdissements, aux douleurs aux articulations et aux pertes de concentration inexpliquées. Nous sommes en 2018, Simon doit encore se battre pour recevoir de l'aide et la reconnaissance de la maladie. Homme de coeur il le fait pour lui mais aussi pour ceux qui comme lui lancent des cris du coeur pour qu'enfin nos décideurs et décideuses politiques et médicaux comprennent leurs cruelles réalités.


Pascal Poudrier Pascal Poudrier
Membre depuis il y a 22 jours

15:20

34

Tuerie en Floride: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales» dit Michel Villeneuve
Publié il y a 4 jours

27858

La résidence en Floride du chroniqueur Michel Villeneuve est situé non loin de Parkland ou il y a eu la fusillade d'hier faisant 17 morts dans une école. Ce matin, à l'antenne du 106,9 FM en Mauricie, il a raconté comment il a vécu les horribles événements.

«C'est une ville dortoir cossue» a d'abord dit Villeneuve, avouant qu'aucune maison de cette banlieue de Pompano n'était en bas de 700 000 dollars. «On aurait dit qu'il y avait des mouches dans le ciel, mais c'était des hélicoptères qui arrivaient de partout...médias, polices etc...» Villeneuve a aussi dit que les gens sont tous allés se masser sous le viaduc du Sawgrass Expressway parce qu'ils ne pouvaient s'approcher de l'école: «Il y avait 4 à 5000 personnes» selon lui, beaucoup des parents d'élèves qui avaient eu ordre de n'utiliser que le texto pour rejoindre leurs enfants si jamais le meurtrier était encore en vie. «Tout le monde était affolé parce qu'on avait pas d'idée de l'ampleur du massacre, au début, on parlait d'une ou deux personnes» a dit le chroniqueur qui a vécu les événements de très près.

«Nous on a pas cette culture-là chez-nous, on a pas cette âme guerrière, c'est une bien drôle de nation, c'est une grande nation, mais ce sont des cowboys, ils sont belliqueux...quand tu arrives sur un coin de rue, puis il y a quelqu'un qui a oublié de mettre son clignotant, chez-nous au Québec on lui fait des gros yeux, mais là-bas là, regarde en avant, regarde pas sur le côté, tu sais jamais ce qui va se passer, mêle toi de tes affaires» a dit Villeneuve qui a conclut en disant des États-Unis: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales».

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 15 février 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:21

106

TRUDEAU: Sa comparaison entre des combattants de l'ISIS et des immigrants Italiens ne passent pas!
Publié il y a 12 jours

27828

Une comparaison boiteuse du Premier ministre Justin Trudeau prononcé publiquement a soulevé l'indignation d'un animateur à CHOI Radio X qui l'a carrément traité de danger public!

Lors de l'assemblée publique qui a eu lieu le 1er février dernier à l'Université MacEwan à Edmonton, un citoyen a exprimé son inquiétude quant à sa sécurité et celle de sa fille au Canada. Rappelons que le premier ministre Justin Trudeau a décidé de réintégrer les djihadistes de retour au pays plutôt que de les punir. Le citoyen, non convaincu, a souligné que ces personnes avaient une «idéologie qui ne se conforme pas avec ce que nous faisons ici». 

En guise de réponse, le PM a fait un parallèle avec les immigrants italiens qui sont arrivés en grand nombres à Montréal dans les années 50. «Toutes les vagues d'immigrants ont connu des formes de rejets sur leur façon de s'habiller et/ou de parler et de leurs croyances ou religions» a dit Trudeau qui selon l'animateur a été très maladroit dans sa comparaison.

«C'est inacceptable ces propos-là de comparer des terroristes qui sont des djihadistes qui sont des ennemis de l'occident, qui ont lancé du haut d'un 6ème étage des gais, qui ont brulé vif des musulmans qui n'étaient pas de leur bord, qui ont crucifié des enfants, qui ont violé des Kurdes...de comparer ces gens-là à des italiens qui ont fui la guerre...qui ont été assez courageux, solidaires et disciplinés pour bâtir des fortunes...qui font parti de la culture du Québec...je trouve ça vomitif» a dit l'animateur, totalement survolté.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Laurent Gaulin le 7 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:38

179

Katherine Levac pourrait tout abandonner du jour au lendemain.
Publié il y a 24 jours

27769

L'étoile montante de l'humour Katherine Levac a été touchée par une question de Catherine Perrin à la radio de Radio-Canada ce matin quand elle lui a demandé si elle avait encore l'idée de tout lâcher pour devenir une mère au foyer comme elle l'a déclaré parfois en cheminant dans sa jeune carrière.

Levac, qui provient d'un milieu franco-ontarien conservateur, soudée par des valeurs familiales s'est confiée: «Très belle analyse, très belle question, personne a vu ça jamais» a-t-elle d'abord déclaré, visiblement touchée par la question de Perrin. «En fait oui, c'est vraiment ça, c'est un fond pis longtemps je pense j'assumais pas» a dit celle qui démarre la tournée de son premier one woman show appelé «Velours» dès le 26 janvier.

«Moi là, on va se le dire, suis dans un bar le soir là, au Bordel, avec Julien Lacroix, Jay Du Temple, moi mes amis ont pas les mêmes aspirations personnelles, de se marier, d'avoir une famille, c'est comme si j'ai cessé de côtoyer des gens qui avaient ces aspirations là, puis tout allait bien, puis j'avais pas de problème avec ça, puis je me concentrais sur mon travail, puis pour faire ça, il faut que tu fasses que ça, il faut que ce soit ta priorité sinon, ça va pas fonctionner,...et là je pense que j'arrive au point dans ma vie ou je fais ¨Ah tu sais quoi, là je pense que je veux ça à nouveau¨, tout ce que j'avais toujours voulu, ce que j'avais toujours pensé faire. Quand tu es jeune tu dis, ¨ah moi quand je vais avoir 30 ans, c'est certain je vais avoir des enfants¨, puis c'est pas ça qui arrive pour personne finalement, mais la je me dis, tu sais quoi là, là je serais prête...à revenir à ça..

Concernant l'idée d'avoir d'élever une famille en conjuguant une carrière en humour en parallèle, Levac a dit ne pas avoir de modèle présentement qui lui fait penser que ce serait vraiment réaliste: «Peut-être que je vais être la première» a dit l'humoriste qui a avoué que ça l'angoissait d'y penser.

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 25 janvier 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

03:51

180

Nathalie Simard explique comment elle a traité du sujet délicat des abus sexuels avec sa fille.
Publié il y a 25 jours

27764

Invitée de Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin, Nathalie Simard a expliqué comment elle avait perçu le mouvement de dénonciation massif qui a pris place dans les médias québécois à l'automne dernier alors qu'elle-même avait dénoncé son abuseur en 2005 qui était aussi son impressario, Guy Cloutier qui avait plaidé coupable tout en écopant de 42 mois de prison.

«C'est une cause qui me tient à coeur, c'est la cause de ma vie. Chaque personnalité connue a une cause qui leur tient à coeur, moi c'est celle-là» a confié la chanteuse qui a dit que la vague de dénonciation lui avait fait beaucoup de bien: «C'est d'une grande tristesse mais en même temps il faut en parler...il était temps que les femmes et les hommes mettent leurs pieds à terre et qu'on dise c'est assez, pour moi ça a été une belle délivrance».

L'animateur lui a ensuite demandé de quelle façon elle avait abordé le sujet délicat de l'abus sexuel avec sa fille Ève qui a aujourd'hui 24 ans: «La pire chose à faire est de garder ses enfants dans l'ignorance d'un danger imminent, alors moi j'ai toujours été très ouverte avec ma fille, dés qu'elle était toute petite et capable de se laver toute seule dans son bain, je lui disait il y a plus personne qui a le droit de toucher à ça, t'es maintenant capable de t'occuper de toi. Tu es capable de laver tes parties toi-même» a dit Nathalie qui a expliqué l'important de parler des vraies affaires et d'ouvrir ce genre de sujets de discussions avec ses enfants.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 24 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

06:26

176

Retour de PKP en politique: «C'est des signaux qu'il nous envoie depuis un certain temps» dit Lisée
Publié il y a 26 jours

27762

Le chef du Parti Québécois Jean-François Lisée a été appelé à réagir sur les propos de Pierre-Karl Péladeau qui dit être «en réserve de la république » lorsque questionné hier sur les ondes de la radio de Radio-Canada sur son retour éventuel en politique.

Lisée ne s'est pas dit du tout surprit par les paroles de l'ex-Chef du PQ: «C'est des signaux qui nous envoie depuis un certain temps. C'est sur que son départ de la politique il y a deux ans, c'est un départ crève coeur, c'est pas quelque chose qu'il souhaitait, c'est pour des raisons familiales vous le savez bien. Là, il semble qu'une partie de ses problèmes là sont réglés... Maintenant, c'est sur que ça l'intéresse, nous il nous dit que ¨pas cette année¨, mais ce que j'ai appris hier pour la première fois c'est que sa fille Romy est d'accord avec moi et fait campagne pour qu'il se présente. Maintenant, qu'est-ce qu'il fera? Bien ce sera à lui de le décider, mais bien sur pour nous se serait une addition importante à notre équipe» a dit le Chef actuel du PQ.

Lisée dit ne pas avoir ¨peur¨ pour son poste même avec le retour éventuelle de PKP au PQ, mais il a un peu perdu patience en constatant que Gravel orientait toutes ses questions sur les déclarations de son ex-Chef. «On peut pas faire semblant que ça arrive pas non plus monsieur Lisée» a dit Gravel en guise d'explication.

Pour terminer l'entrevue, Gravel est revenu à la charge en demandant à Lisée si il allait avoir un entretient avec Péladeau très bientôt pour l'inviter à se présenter aux prochaines élections en octobre prochain. «Il le sait, il connait très bien...on a échanger encore hier, il connait très bien mon voeux qu'il se présente aux élections. La balle est dans son camp, pour l'instant il dit non, mais j'ai confiance en Romy, puis j'aimerais ça que Thomas s'en mêle aussi» a dit Lisée en parlant des deux enfants du PDG de Québecor.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 24 janvier 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

08:38

114

Le Doc Mailloux a une solution pour que les «canadiens français» fassent plus d'enfants
Publié il y a 3 mois

27597

Dans l’émission «Doc Mailloux & Josey» sur le réseau des radios parlées de COGECO lundi matin, le Doc Mailloux a présenté sa solution qui permettrait au «canadiens-français» de procréer davantage. il a ainsi donné suite à une proposition de la CAQ qui affirme que la protection de l’identité québécoise et la croissance économique passent par une hausse des naissances au Québec.

Ce n’est pas la première fois que le Doc parle de cette théorie, il explique: «Il y a vingt ans, j’ai eu cette idée, après avoir été scandalisé par Pauline Marois, qui, travailleuse sociale de profession, constatant la dénatalité au Québec, c’est-à-dire; taux d’enfants trop bas, avais suggéré que nous puisions dans l’immigration, sachant très bien que la plupart des immigrants des pays catholiques, la plupart des immigrants sont à peu près tous contre la contraception, n’est-ce pas? Est-ce qu’on est d’accord là-dessus ou si on va m’accuser de racisme encore une fois? Alors tous ceux qui viennent des pays catholiques, pays musulmans ils sont tous contre la contraception, presque sans exception, remarque bien, ils jouent avec les pilules, en cachette, mais… Alors, j’avais été scandalisé par Pauline Marois qui avait dit, elle voulait qu’on fasse un pays, qu’on soit un pays en dénatalité et au lieu de s’occuper de se remplacer comme nation canadienne française on augmenterait le nombre d’immigrants, j’avais été scandalisé que ça vienne; un d’une femme, deuxièmement d’une travailleuse sociale, et troisièmement d’une péquiste. J’avais été scandalisé, d’ou est née mon idée farfelue, 1-2-3, terminé plus d’impôt!»

Voici en détail l’idée du Doc:

DM: Doc Mailloux

J: Josey

DM: «Alors, pour favoriser l’économie québécoise, et favoriser le poids démographique, c’est-à-dire le nombre de canadien-français au Québec, j’ai fait une suggestion, un incitatif financier….Alors l'idée est très simple; les familles qui travaillent, un enfant, exemption d’impôt du tiers, sur le revenu familial. Deux enfants, deux tiers d’impôt qui saute sur le revenu familiale. Trois enfants, pu d’impôt! »

J: «Ok… Pour les deux? »

DM: «Oui, oui… revenu familial »

J: «Ok, c'est qui qui va payer les impôts? »

DM: «Ah? Ça… nous verrons… »

J: «rires»

DM: «Non mais… c’est une solution efficace aux problèmes économiques et au problème identitaire.»

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 27 novembre 2017 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Doc Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

09:43

368

«Carey Price n'est pas blessé et veut être échangé à Vancouver ou Nashville» dit Ian Halperin
Publié il y a 3 mois

27532

Ian Halperin est surement un des plus grands «propagateurs» de rumeurs à la radio, et vendredi dernier, il en a lancé des bonnes sur le cas de Carey Price. Il a déclaré en grande pompe que le gardien numéro 1 du CH souhaitait être échangé à Vancouver ou Nashville. À prendre ou à laisser comme rumeur? Surement! Mais Halperin ne dit pas que des «sottises». Sur le lot d’information qu’il délivre, il peut y avoir du vrai, reste à savoir dans quel mot ou quelle phrase elle se trouve…

Dans ce segment audio, on peut entendre le chroniqueur citer une source anonyme qui s’avérerait être un autre gardien de la LNH qui lui aurait dévoilé que Price aurait des problèmes personnels et qu’il ne veut tout simplement pas jouer et que s’il y a «blessure», ce n’est pas ce qui empêche un gardien de la LNH de jouer normalement. Ce serait déjà un scandale si tout ceci était la vérité n’est-ce pas?

Dany Houle, l’animateur de cette émission, a pour sa part, donné d’autres informations sur le gardien. Il a dévoilé connaître quelqu’un qui travail au Montréal General Hospital: «ça fait quelques semaines, son épouse et son petit bébé étaient là…. est-ce que ça a un lien? Je ne sais pas» a-t-il dit. Rien de bien remarquable dans cette information qui a beaucoup fait partit des rumeurs dans les dernières semaines. N’importe qui avec des enfants en bas âge confirmeront que oui, il n’est pas rare de visiter les hôpitaux avec eux.

«Mes sources me disent que c’est des problèmes dans la vie privée… si c’est un autre gardien de but, il peut jouer… aussi il n’est pas d’accord avec Julien, il a des problèmes avec l’entraîneur en chef, il a des problèmes avec toute l’équipe, les joueurs n’aiment pas Carey Price» a dit Halperin qui du même souffle pense que le gardien a perdu le désir de jouer au hockey, à tout le moins à Montréal.

Dans sa grande finale, l’invité de Houle a écorché le DG du Canadien Marc Bergevin, «c’est un gars qui travaille avec émotion, pas intelligence, c’est pourquoi il a échangé P.K. Subban… et mes sources me disent que Carey Price veut être échangé… premier choix, Vancouver, deuxième choix Nashville» a dit celui qui n’en ai pas à sa dernière rumeur près dans les médias…

Entendu à CHOI Radio X 98,1 FM, DH en 90 minutes. 10 novembre 2017.


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:42

1590

logo radioego

radioego.com