Résultat pour: #code

CodeBoxx: C'est parti!
Publié il y a 25 jours

28313

La première école privée entièrement dédiée au codage est démarrée cette semaine à Québec. Jeff, qui vu de près l'évolution du projet avec Nicolas Genest et Nadya Fortier, parle des débuts et de l'arrivée de la première cohorte d'étudiants chez CodeBoxx avec passion.

Entendu à CHOI Radio X dans lFILLION avec Jeff Fillion, Gerry, Laurence Gagnon et Doom Dumas le 27 août 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

15:27

103

Une «bootcamp» pour apprendre à coder en 14 semaines à Québec !
Publié il y a environ 2 mois

28272

Nicolas Genest était avec Doom Dumas et Laurence Gagnon à CHOI Radio X pour parler de la première école privée totalement dédiée au «coding» à Québec. Sous forme de «bootcamp», la formation intensive de 14 semaines permettra aux candidats choisis d'être prêt à affronter le marché du travail dans un monde ou bientôt, savoir coder sera aussi important que savoir parler.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION en vacances avec Doom Dumas et Laurence le 24 juillet 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

10:39

146

Mario Dumont annonce qu'Alexandre Taillefer sera le prochain chef du PLQ!
Publié il y a 5 mois

28151

Ce matin au 98,5 FM, dans le segment de Mario Dumont avec Denis Coderre à l'émission de Paul Arcand, Dumont a parlé de la sortie de l'homme d'affaire Alexandre Taillefer qui a affirmé cette semaine qu'il allait s'impliquer dans la prochaine campagne électorale provinciale mais non comme candidat.

«Il veut être chef du Parti Libéral, pour moi c'est une évidence comme le nez dans face!» a dit Mario Dumont. Pour sa part, l'ex-maire de Montréal, Denis Coderre a invité Taillefer à la prudence, qu'il se devait d'abord d'être accepté par le parti avant de penser devenir le chef. «C'est sur qu'il va falloir qu'il fasse un peu ses devoirs libéral, c'est pas parce que tu t'impliques dans une campagne électorale que nécessairement les gens vont t'accepter» a dit Coderre.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 8 mai 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

08:02

324

Denis Coderre fait ses débuts comme chroniqueur au 98,5 FM!
Publié il y a 5 mois

28145

C'est ce matin que commençait le nouveau travail de l'ex-maire de Montréal Denis Coderre comme chroniqueur au 98,5 FM. Pour ses premiers pas, il a remplacé Pierre Curzy dans son segment quotidien avec Mario Dumont à l'émission de Paul Arcand.

Parmi les sujets traités par Denis Coderre, il y a eu le passage du président Trump a un regroupement de la NRA (National Riffle Association) dernièrement qui a fait beaucoup parler. Puis, le duo Dumont-Coderre a parlé dans un deuxième temps de l'environnement comme enjeu électoral avec entre autre le bannissement du plastique à Montréal et le dossier du suremballage, un sujet pas mal dans les cordes de l'ex-maire.

Un moment comique est survenu alors que Coderre a cité Patrick Lagaçé dans un commentaire. Dumont n'a pas manqué de le souligner tout en déclenchant les rires de celui qui a eu maille à partir lorsqu'il était Maire avec le journaliste de la Presse qui est aussi chroniqueur au 98,5.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 7 mai 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

18:28

352

La FTQ a rencontré Couillard et...Legault.
Publié il y a 5 mois

28134

En entrevue avec Michel C. Auger sur l'heure du midi à la radio de Radio-Canada le 27 avril dernier, le président et chef de la direction de la FTQ; Daniel Boyer, a fait des révélations intéressantes sur la vision de son organisation face au prochaines élections provinciales à venir à l'automne prochain.

Malgré qu'il ne dira pas à ses membres pour qui voter, il va toutefois les inciter à aller exercer leur droit de vote. «Je vous dis ça puis en même temps si il y a un parti qui vient nous dire qu'on va ratatiner la taille de l'état à l'extrême puis qu'on va être dans des mesures d'austérité, qu'on va couper à gauche puis à droite, puis on va bafouer les droits des travailleurs et des travailleuses, vous allez peut-être nous voir arriver là...» a dit Boyer.

«La FTQ est jamais muette en période électorale» a assuré le président tout en avouant que le Chef de la CAQ François Legault était passé voir son organisation en fin-de-semaine: «Il nous a dit que ce qu'il y avait sur sa plateforme électorale de la dernière élection en 2014 c'est-à-dire la renonciation...le fait de... le vote obligatoire, et les états financiers publiés des syndicats, ce sera pas là, les grands amendements au code du travail, semble-t-il que la CAQ en parlera pas en période électorale, on a hâte de voir là... mais c'est sur que si on nous reparle de ça, on sera pas content...» a dit le président de l'organisation syndicale.

Entendu à Midi info le 27 avril 2018 (Émission présentée en semaine de 11h30 à 13h avec Michel C. Auger sur les ondes de Ici Première la radio parlée de Radio-Canada).


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:17

59

«Les nids de poules à Montréal me rende folle»  —Valérie Plante
Publié il y a 7 mois

27958

En entrevue avec Catherine Perrin ce matin, celle qui a succédé à Denis Coderre à l'automne dernier comme mairesse de Montréal, a dévoilé ce qui l'irritait le plus présentement dans tous les problèmes qu'elle rencontrait à la tête de la métropole du Québec.

Elle qui avoue avoir un problème de patience à admis que l'état des routes dans sa ville et particulièrement les nids de poules la rendait carrément folle. «C'est difficile pour ma patience» a dit celle qui a fait de ce problème presqu'une mission personnelle!

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 8 mars 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

03:23

83

Gala des Olivier vs Gilbert Rozon: «C'est pas vrai que je vais gâcher ma soirée parce que cet ostie-là a décidé de faire l'épais»  —Mariana Mazza
Publié il y a 10 mois

27646

L’humoriste québécoise Mariana Mazza, grande favorite pour rafler plusieurs prix au gala des Olivier dimanche soir, a fait une sortie sur Gilbert Rozon lorsque questionnée sur la façon dont les humoristes allaient réagir durant la soirée face à la situation de celui qui a du quitter l'organisation Juste pour rire suite à de nombreuses allégations d'inconduites sexuelles pesant sur lui.

Comme c’est son habitude, Mazza n’a pas mâché ses mots face aux questions de Catherine Beauchamp du 98,5 FM sur le sujet ce matin. On a réalisé qu’elle ne portait pas l’ancien grand patron de Juste pour rire dans son coeur: «Yé pu là, on passe à autre chose! Par contre faut être prévoyant pour la suite des choses» a dit l'humoriste tout en ajoutant: «C’est pas vrai que je vais gâcher ma soirée parce que c’t’ostie-là a décidé de faire l’épais» a dit celle qui fait aussi partie de l'équipe de filles de la série CODE F présenté à VRAK.

Mariana a toutefois ajouté qu’elle entrevoyait le gala de façon très positive: «Moi je vais arriver de bonne humeur, je vais me mettre belle, je vais être fier de ce que j’ai fait, puis je vais aller célébrer le travail de mes collègues et le mien. Non, c’est pas parce que Gilbert a fait quelque chose que je vais m’arrêter d’avoir du plaisir. On devrait célébrer le fait qu’il est plus là, c’est aussi simple que ça.» a conclut celle qui domine le nombre de nomination pour la remise des trophées de soirée récompensant les artisans de l'industrie de l'humour avec cinq.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Week-end Extra» avec Mathieu Beaumont le 10 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

01:56

390

Écoutez le maire le plus divertissant de tout le Québec!
Publié il y a 10 mois

27545

La plupart des gens reconnaissent que le maire de Québec Régis Labeaume est très coloré, que celui de Trois-Rivières Yves Lévesques serait très intéressant à pour parler avec autour d’une bière et que l’ex-maire de Montréal Denis Coderre est surement de bonne compagnie pour regarder un match de balle. Mais le maire à qui revient la palme du divertissement est surement le maire de Louiseville Yvon Deshaies. Il l’a encore démontré cette semaine alors qu’il était l’invité de Robert Pilotte à l’émission Midi Plus sur les ondes du 106,9 FM en Mauricie,

Ce maire, qui a obtenu l'appui de 65 % de ces citoyens lors de l’élection du 5 novembre dernier pour ainsi obtenir un deuxième mandat consécutif à la tête de Louiseville, est reconnu pour sa grande franchise. Appelé à parler en ondes de son nouveau conseil de ville qui l’a «invité à la prudence», faisant référence au fait qu’il aimait bien s’exprimer justement sur tous les sujets dans les médias et sur la place publique, le premier magistrat de la ville a plutôt expliqué sa philosophie en fait de communication: «J’ai dit à un conseiller, toi la, si jamais tu fais une sortie et que t’aimes ¨Chin One One¨, le président de la Corée du Nord, m’a te respecter, mais met moi pas dans le bateau. Pis si tu l’invites ici à Louiseville, moi je serai pas présent, c’est ça qu’on s’est dit» a déclaré le maire à l’animateur, qui avait du mal à contenir son sourire.

Dans un deuxième temps, Dehais est reconnu pour possiblement avoir été le seul maire québécois à avoir appuyé publiquement Donald Trump lors des élections présidentielles américaines de 2016. Il lui avait même écrit une lettre suite à sa victoire! «You are a winner» lui avait-il fait savoir dans une missive rédigée en anglais avec l'en-tête officiel de la ville. Il lui mentionne d'ailleurs «qu'il l'a défendu dans les médias locaux». (Source: Le Journal de Montréal 11 novembre 2016). Le maire a changé un peu son discours là-dessus: «encore dernièrement, on me dit Monsieur Le maire, Donald Trump vous as-tu écrit? Savez-vous ce que je leur réponds maintenant? Non, Donald Trump là, y’a pas à m’écrire, il faudrait qu’il atterrisse son Air Force One à Montréal, on va aller le chercher pis faut que j’y parle parce qu’y’est dans marde, c’est ça je dis….» A débité le coloré personnage au micro du 106,9 FM.

Avant de terminer son entrevue, et sans qu’on lui demande, Deshais a voulu s’exprimer sur le cas de cette jeune mère témoin de Jéhovah décédée après avoir refusé une transfusion sanguine à l’Hôtel-Dieu de Lévis dans les derniers jours. Il était décontenancé de la situation, et a donné un exemple pour appuyer ses dires: «je suis après pensé si je me partirais pas une nouvelle religion, ça s’appellerait Hola Bella, pis dans ma religion je dirais, aussitôt qu’on est ben malade qu’on veut mourir, piquez-moi, c’est dans ma religion, tsé» a-t-il imagé. Souhaitant démontrer l’absurdité, selon lui, de la situation de la jeune fille qui en pleine santé ne pouvait recevoir de transfusion sanguine due à ses croyances religieuses. «On est rendu dans un monde de fou là» a conclut Deshais qui, faisant abstraction des conseils de son entourage, ne s’est nullement assagit et s’exprime toujours avec la plus grande des libertés.

Entendu dans Midi Plus avec Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie le 15 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

05:49

306

Richard Bergeron rencontre Alain Gravel qui lui fait remarquer ses énormes contradictions!
Publié il y a 11 mois

27521

Récapitulons: le parti de la nouvelle mairesse de Montréal se nomme «Projet Montréal». Ce parti a été créé par Richard Bergeron en 2004. Après 3 défaites à la tête du parti dans des courses à la mairie de Montréal (2005, 2009 et 2013), Bergeron quitte la chefferie en 2014 et rejoint les rangs du parti du maire Denis Coderre. Puis il est battu le 5 novembre 2017, qui en même temps soulignera la défaite du parti de Coderre contre le parti que Bergeron avait lui-même fondé avec à sa tête Valérie Plante, qui est devenue par le fait même la première femme à devenir maire de Montréal. Vous suivez?

À la suite de cette défaire historique, autant de lui-même que de son nouveau parti, Richard Bergeron a dit avoir prié pour ne pas se faire élire et s’est réjoui de la victoire de son opposante et de son ancien parti. En entrevue avec Alain Gravel à Ici Première ce matin, l’animateur a bien essayé de comprendre sa démarche dans une entrevue assez déstabilisante autant pour Bergeron que les auditeurs, voir Gravel lui-même, qui a dit constamment vouloir essayer de comprendre la démarche du politicien.

Gravel a été habile à souligner plusieurs contradictions de Richard Bergeron qui a tant bien que mal essayé de se défendre: «J’ai jamais eu d’amertume envers Projet Montréal» a-t-il avoué alors qu’il venait de se faire remettre sur le nez pas l’animateur ceci: «C’est le même Richard Bergeron qui a qualifié Projet Montréal d’un nid d’extrémistes» ce à quoi a répliqué Bergeron: «à trois jours du vote j’avais un minimum syndical à faire…» s’est-il défendu. «Ce parti-là n’aurait été nulle part avec moi» a martelé celui qui a dû se débattre tout le long d’une entrevue qui lui a surement paru interminable tellement sa démarche fut démolie en pièces par l’animateur en pleine possession de ses moyens.

Entendu dans Gravel le Matin à Ici Première la radio de Radio-Canada Montréal, avec Alain Gravel le 9 novembre 2017.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

10:50

316

«Si on prend pour acquis que tout le dossier de retour des Expos reposait sur un seul homme, je pense que le projet était mal barrée»—Philippe Cantin
Publié il y a 11 mois

27501

Invité dans le retour du 98,5 FM à Montréal, le journaliste sportif de la Presse Philippe Cantin n'a pas été catastrophé par l'élection de Valérie Plante à la mairie en remplacement de Denis Coderre pour ce qui est de la suite du dossier d'un retour éventuel des Expos de Montréal. «On peut se poser la question quel sera l'attitude de Valérie Plante dans le dossier, moi j'ai eu l'occasion de lui parler la semaine dernière quelques jours avant l'élection, et quand je lui ai posé la question elle a dit: Écoutez, il est pas question que je laisse mourir ce dossier-là...» Entendu dans Québec Maintenant avec Paul Houde au 98,5 FM (COGECO) 6 novembre 2017.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

02:20

56

logo radioego

radioego.com