Résultat pour: #avant match avec dan pou

Le joueur sera immortalisé au Centre Vidéotron: «C'est quelque chose de vraiment émouvant» —Peter Stastny
Publié il y a 18 jours

27804

Ce midi, Peter Stastny était en ondes pour parler du premier rang qu'il avait obtenu lors d'un sondage en ligne visant à déterminer le joueurs des Nordiques préféré des Québécois. Sur plus de 19 000 répondants, Peter a obtenu une récolte de 45 % des voix. Il a devancé dans l’ordre Michel Goulet (22 %), Alain Côté (19 %), Joe Sakic (8 %) et Dale Hunter (2 %).

«Je vais vous dire de quoi» a dit Éric Duhaime: «J'interview des premiers ministres, des ministres, des artistes de toutes sortes, mais pour moi, interviewer Peter Stastny, il y a eu quelque choses de différent aujourd'hui, parce que pour moi Peter Stastny, j'étais ti-cul pis je l'avais le maudit 26 sur le dos, et de pouvoir lui parler aujourd'hui... et c'était pas juste un joueur de hockey, c'est aussi tout le symbole anti-communiste, toute la symbolique de la liberté et le gentleman, le gars qui était impeccable, autant sur la glace que'à l'extérieur de la glace» a dit Duhaime avant d'ajouter: «Un joueur de hockey qui est venu chez-nous aussi, qui est partit de l'autre bout du monde, puis qui a appris notre langue. Y'en a combien aujourd'hui des joueurs de la Ligue Nationale qui joue à Montréal puis que c'est pas leur langue maternelle le français puis qui se forcent les fesses puis qu'après une couple d'années, il parle français...en connaissez-vous d'autres?» A demandé Duhaime après la fin de son entrevue avec le meilleur joueur de l'histoire des Nordiques dans la LNH avec 450 buts 789 passes et 1,239 points en 977 matchs dans la LNH dont 737 avec les Nordiques,

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi le 2 février 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

13:44

145

Ciccone charge Julien: «Le gars est en train de se faire tuer, puis toé tu me parles de ton jeu de puissance?»
Publié il y a 20 jours

27797

En soulignant la passivité de Tomas Plekanec pour aller défendre Paul Byron, à la suite d'un double-échec dans le dos de la part du défenseur des Blues de Saint Louis Colton Parayko cette semaine, Enrico Ciccone a pété les plombs sur l'entraineur Claude Julien qui, en point de presse, à plutôt expliqué qu'à ce moment du match, il était plus important de conserver un avantage numérique.

«Le gars est en train de se faire tuer, puis toé tu me parles de ton jeu de puissance?» a crié Enrico Ciccone, un ancien dur à cuire de la LNH et maintenant co-animateur à l'émission du matin au 91.9 SPORTS à Montréal qui a fait un reality check au coach du Canadien. «Heille Claude, t'es 28e, t'as pu de chance de faire les séries, pis t'as peur de perdre un jeu de puissance...t'es-tu sérieux là?...Il défend le joueur qui a pas défendu l'autre qui s'est fait planter dans bande...Coudonc sur quelle planète qu'il vit Claude Julien à matin?». a vociféré Ciccone avec qui il est difficile d'être en désaccord sur ce point.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone.

Le 1 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

04:15

1538

Pacioretty et Plekanec ne finiront pas l'année à Montréal selon Pierre Houde
Publié il y a 21 jours

27788

En pleine discussion sur l'avenir immédiat du Canadien de Montréal tout en mesurant la saison désastreuse qu'ils connaissent, Michel Langevin, Enrico Ciccone et leur invité Pierre Houde au 91,9 SPORTS sont arrivés à un consensus: «Marc Bergevin ne peut pas se faire congédier l'automne prochain parce qu'il n'aura rien fait». Sur ses paroles sages, le descripteur des matchs du Tricolore à RDS avait sa théorie, et celle-ci implique deux vétérans de l'équipe qui selon lui ne seront plus dans l'équipe avant la fin de l'année.

«Tomas Plakanec dans ma tête c'est fait, c'est réglé, il l'a dit, il s'en va jouer ailleurs d'ici la fin de la saison et je pense que petit à petit, le capitaine commence à réaliser aussi que ça ressemble à ça et je ne dit pas que c'est sa volonté. Moi on me raconte que son plus vieux parle couramment le français maintenant, ils sont bien intégrés dans la vie à Montréal, je pense qu'il est globalement très heureux à Montréal, mais je pense qu'il est très conscient aussi de la réalité business du hockey et de sa valeur sur le marché» a dit le descripteur des matchs à la télé depuis de nombreuses années qui possède surement d'excellentes source pour avancer des propos qui laissent présager un virage jeunesse d'ici quelques semaine chez le CH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 30 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

09:22

403

LNH : Laraque explique pourquoi Karlsson sera échangé...
Publié il y a 2 mois

27668

On dirait que c’est une année un peu spéciale pour les Sénateurs d’Ottawa. En plus de n’avoir que 10 victoires en 30 matchs, les fans ne se présentent plus en masse au Centre Canadian Tire de Kanata qui ne semble plus du tout faire l'unanimité, considéré comme trop éloigné du Centre Ville (60 minutes sans trafic).

On entend beaucoup de rumeurs autour de l’organisation ces jours-ci. L’omniprésence du propriétaire Eugene Melnyk qui semble tomber sur les nerfs de plusieurs et des rumeurs de déménagement commencent à planer, sans parler de la possible liquidation de joueurs vedettes dont une méga transaction qui pourrait mettre en cause leur super défenseur toute étoile Erik Karlsson.

L’ancien joueur de la LNH, Georges Laraque, qui a son émission de radio quotidienne au 91,9 SPORTS à Montréal, était de passage à CHOI Radio X ce matin et a expliqué pourquoi une transaction impliquant Karlsson avant la fin de la saison n’était pas aussi loufoque qu’on pourrait le penser.

Georges a entre autres parler du fait qu’on a su publiquement que Karlsson, comme bien d’autres joueurs de l’équipe, a soumis une liste de 10 équipes ou il ne souhaitait pas être échangé. L’ex-joueur du CH pense que tu ne fait pas ça à ton joueur de concession si ton but est de le garder. Puis Laraque est revenu sur les déclarations récentes de Melnyk, qui commencerait à parler publiquement de tout l’argent qu’il a placé dans son équipe de hockey qui n’attire plus personne et qui ne gagne plus et qui commence à lui couter cher.

Quand on se compare, on se console, doivent se dirent les fans du CH en lisant tout ce qui se passe à Ottawa.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 Québec dans Le show du matin week-end avec Alex Leblond le 16 décembre 2017 (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

08:12

330

Les joueurs du Canadien devraient-il faire comme ceux des Leafs et respirer de l'ammoniac pour se réveiller?
Publié il y a 2 mois

27647

On a tous vu ça un moment donné en écoutant un match de sport professionnel à la télé; des joueurs qui respirent sur le banc quelque chose qui semble sentir très fort et les font grimacer en se secouant la tête. Ce sont en fait des capsules d’ammoniac, c’est tout à fait légal et il parait que ce sont les Maple Leafs de Toronto qui abusent le plus de cette substance. Avec 20 victoire en 31 matchs, c'est tentant de suivre l'exemple de l’équipe du coach Mike Babcock, non?

Le Canadien devrait-il adopter cette stratégie?

Au point ou en est rendu l'équipe, dans le fond, pourquoi pas? «C’est comme ¨sniffer¨ du Windex super puissant» a dit Doug Richards,, un médecin de l’Université de Toronto, questionné sur le sujet par Sportsnet récemment. Michel Langevin et Enrico Ciccone en ont parlé dans l'émission du matin du 91,9 SPORTS: «Ça va dans les voies nasales, et puis ça irrite un peu, et ça fait en sorte que ton corps réagit à cette situation-là donc il envoie de l’adrénaline pour combattre ce phénomène là. Et là, peut-être quand ayant de l’adrénaline, ça allume les joueurs un peu plus» a expliqué Langevin qui citait ce matin des journalistes de Toronto qui se sont penchés sur le sujet dans les derniers jours. «C’est dangereux» a avertit pour sa part Ciccone: «Y’a déjà des gens qui sont morts parce qu’ils ont respirer de l’ammoniac trop longtemps à dit l’ex-joueurs de la LNH qui ne semble pas penser que c'est réaliste comme solution...

Alors, surveillons les prochains matchs du Canadien pour voir si le produit se propagera davantage sur le banc avant que les joueurs sautent sur la glace, si ça peut en réveiller quelques-uns...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 11 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:11

115

Labeaume chez Arcand à propos des Nordiques: «Moi je suis certain qu’ils vont venir, aucun doute, aucun doute…»
Publié il y a 3 mois

27587

En visite à Montréal cette semaine, Régis Labeaume s’est arrêté au micro de l’émission de Paul Arcand pour parler de différents sujets qui ont marqué les dernières semaines dont sa ré-élection, le traffic grandissant dans sa ville, le retour des Nordiques, les couteaux dans les avions, Donald Trump etc…

Concernant les Nordiques, Labeaume a souligné qu’il arrivait au commissaire de la LNH de faire exactement le contraire de ce qu’il disait quelques mois auparavant: «Bettman regardez, quand Atlanta est partit pour Winnipeg, alors il en a parlé deux jours avant pis il a dit complètement le contraire de ce qu’il avait dit des mois précédents…» a-t-il dit pour diminuer l'importance du discours récent du patron de la plus grosse ligue de hockey au monde.

Puis à la question si il y croyait encore (au retour des Nordiques), Labeaume na pas hésité une seconde: «Moi je suis certain qu’ils vont venir, aucun doute, aucun doute…» a-t-il affirmé. Et le maire a continué de parler de la LNH et du commissaire: «Je regarde leur business là, ça va pas si bien que ça là…au total ils vont bien, ils font beaucoup d’argent au total…mais, Bettman c’est un gars qui garde ces cartes proches de lui…il donne pas beaucoup de signe avant coureur de ce qui va arriver, mais en même temps les gouverneurs de la ligue pis les propriétaires ils l’adorent par qu’il leur font faire beaucoup d’argent, il est le roi et maitre pis c’est un homme d’affaire très intelligent...»

C’est alors qu’Arcand est revenu à la charge sur les Nordiques: «Mais là vous avez pas d’indication qu’il veut faire un transfert par exemple?» Labeaume a hésité un peu avant de répondre: «moi je suis sur qu’il va avoir un club à Québec, c’est tout ce que je peux vous dire à l’instant» a-t-il dit, sans trop se mouiller, tout en vantant les mérites du partenariat entre Québecor et la LNH concernant la retransmission des matchs à la télé.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 23 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:49

420

CH en déroute: «Faut être jugé sur les gestes qu’on pose et sur les résultats de l’équipe» —Serge Savard
Publié il y a 3 mois

27572

Un des plus grand défenseur de l’histoire du Canadien et le dernier directeur général de l'équipe a avoir remporté une Coupe Stanley; Serge Savard, était l’invité de Mario Langlois hier à l’émission Les Amateurs de Sports au 98,5 FM. Il a parlé très ouvertement de la situation actuelle du tricolore, une situation qui inquiète beaucoup ceux qui suivent les activités de l'équipe depuis le début de la saison.

10 phrases marquantes de la rencontre entre Serge Savard et Mario Langlois:

1- «J’ai toujours dis que les Nordiques nous ont rendu meilleurs comme organisation parce qu’ils nous ont fait travailler deux fois plus fort»

2- «J’ai gagné deux Coupes Stanley comme gérant générale et je me suis fait congédier après 4 matchs en début de saison»

3- «Carey Price, pendant des années, l’organisation s’est pourfendu à dire qu’il était le meilleur gardien de la planète, pis on l’a payé 10 millions par année, pis aujourd’hui, ben, c’est comme si on savait rien, tu sais, je commence à être tanné, bas du corps, haut du corps, on est pas au courant de rien, je pense que le monde mérite d’être informé…»

4- «En 1986… je me suis aperçu qu’il y avait une rébellion à l’intérieur du club, tout le monde voulait la tête de Jean Perron, je me suis assis avec 8 ou 9 de mes vétérans… pis je leur ai dit qu’ils étaient pas question de mettre Jean Perron à la porte pis que c’était à eux autres de décider si ils voulaient jouer ou pas jouer ou qu’ils s’en aillent chez-eux…plus tard on a gagné la Coupe Stanley»

5- «Il se passe des choses…il faut identifier le problème et après ça, il faut le régler!»

6- «Cette année, on avait deux gars là, nos deux meilleurs joueurs de l’équipe l’an passée, y’en a un qui s’appelait Markov, pis l’autre Radulov, ces deux-là voulaient jouer à Montréal pis on a réussi à les faire signer ailleurs…»

7- «Un moment donnée, tu peux pas reconstruire une défensive en une fin-de-semaine là…»

8- «Le monde ont le droit de huer…c’est eux autres qui paient pour entrer pis qui reçoivent une augmentation sur leurs billets de saison»

9- Concernant la direction: «Ils ont tous des contrats jusqu’en 2022, c’est fatiguant la…»

10- «Quand on a envoyé Subban qu’est-ce qu’on a dit? ¨On a besoin de leadership y’a pas de leader sur cette équipe là¨. Moi je me rappelle que Subban avait battu les Bruins de Boston presqu’à lui seul dans une série, mais on a été chercher Weber, j’ai rien contre Weber, on était sensé faire un pas en avant, pis d’être de beaucoup supérieur, pis d’aller chercher un leadership qu’on avait pas, ben ça s’est pas matérialisé là…Weber, Canadien est pris avec un contrat de 16-17 millions par année»

11- «Ce que j’ai pas aimé… quand un recruteur dit, c’était pas mon choix parce que ça s’est avéré un mauvais choix, je trouve ça cheap shot un peu»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 20 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

23:03

659

Signature de Niemi: Georges Laraque; cinglant envers le Canadien!
Publié il y a 3 mois

27539

À l’émission «Laraque et Gonzales, le midi», Georges Laraque et Stéphane Gonzales ont analysé à chaud la décision du directeur général du Canadien Marc Bergevin de signer le gardien finlandais des Panthers de la Floride: Antti Niemi. Au départ, Georges a été ironique envers la blessure de Carey Price: «premièrement, il faut qu’on arrête d’utiliser le mot mineur avec Price parce qu’à partir du moment qu’un joueur de la ligue nationale rentre dans la liste des blessés c’est pu mineur… si c’est mineur tu rentres plus dans la liste des blessés, parce que tu peux revenir d’une journée à l’autre, puis tu pratiques à tout le moins… donc le mot mineur faut arrêter d’utiliser ça c’est prendre le monde pour des caves» a débité l’ex-joueur de la LNH.

Laraque est ensuite tombé sur le cas de nouveau venu Antti Niemi, dévoilant les statistiques peu avantageuses du gardien de 34 ans qui affiche une ronflante moyenne de 6,74 en 5 matchs cette année avec la Floride et .832 de % d’efficacité. Il a comparé avec Louis Domingue , un gardien québécois de l’organisation des Coyotes de Phoenix qui était disponible à 1 million par année avec sa moyenne de 4.33 en 7 matchs cette année et un % d’efficacité de .856: «Même si c’est mauvais c’est bien meilleur que Antti Niemi» a vociféré l’animateur en ajoutant qu’il jouait avec le pire équipe de la ligue.

Puis George a parlé d’un autre gardien de but de l’organisation, Zachary Fucale, rappelé dernièrement par l’équipe suite à la blessure de Montoya: «Fucale est là et il voit ses stats là et il dit: Quel claque dans la face qu’il me font» »

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Laraque-Gonzales le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

05:09

438

«Tu t’en vas jouer ailleurs et personne te reconnait, à Montréal faut que tu vives avec ça à tous les jours» —David Desharnais
Publié il y a 4 mois

27429

Dans l’Avant-match au FM93, Dan Pou s’entretient avec David Desharnais. Sa vie à New York, ses souvenirs de Montréal. La différence entre New York et Montréal. Entendu au FM93, L’Avant Match. COGECO MEDIA. 27 octobre 2017.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

09:31

223

«Le fait qu’on a une présence importante au Québec ça aide» —Julien Brisebois sur le nombre élevé de joueurs Québécois chez le Lightning
Publié il y a 10 mois

26187

Dans l’Avant-Match, Dan Pou s’entretient avec Julien Brisebois directeur général-adjoint chez le Lightning de Tampa Bay. On parle du modèle d’affaires hockey et du fait que le Lightning déniche beaucoup de bons joueurs Québécois. Entendu au FM93, L’avant-match. COGECO MEDIA. 3 mai 2017.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

15:21

149

logo radioego

radioego.com