Result for: #abus

Nathalie Simard explique comment elle a traité du sujet délicat des abus sexuels avec sa fille.
Published 3 months

27764

Invitée de Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin, Nathalie Simard a expliqué comment elle avait perçu le mouvement de dénonciation massif qui a pris place dans les médias québécois à l'automne dernier alors qu'elle-même avait dénoncé son abuseur en 2005 qui était aussi son impressario, Guy Cloutier qui avait plaidé coupable tout en écopant de 42 mois de prison.

«C'est une cause qui me tient à coeur, c'est la cause de ma vie. Chaque personnalité connue a une cause qui leur tient à coeur, moi c'est celle-là» a confié la chanteuse qui a dit que la vague de dénonciation lui avait fait beaucoup de bien: «C'est d'une grande tristesse mais en même temps il faut en parler...il était temps que les femmes et les hommes mettent leurs pieds à terre et qu'on dise c'est assez, pour moi ça a été une belle délivrance».

L'animateur lui a ensuite demandé de quelle façon elle avait abordé le sujet délicat de l'abus sexuel avec sa fille Ève qui a aujourd'hui 24 ans: «La pire chose à faire est de garder ses enfants dans l'ignorance d'un danger imminent, alors moi j'ai toujours été très ouverte avec ma fille, dés qu'elle était toute petite et capable de se laver toute seule dans son bain, je lui disait il y a plus personne qui a le droit de toucher à ça, t'es maintenant capable de t'occuper de toi. Tu es capable de laver tes parties toi-même» a dit Nathalie qui a expliqué l'important de parler des vraies affaires et d'ouvrir ce genre de sujets de discussions avec ses enfants.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 24 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

06:26

183

#MoiAussi: Dénonciation policière ou médiatique? Le débat s'enflamme à Radio X
Published 3 months

27735

Les dénonciations publiques qui ont pris place dans les médias depuis quelques mois et qui ont contribué à mettre en suspend les carrières de personnalités publiques telles que Gilbert Rozon, Éric Salvail et Gilles Parent pour ne nommer que ceux-là, suscitent de nombreux débats surtout avec l'arrivée du nouveau mouvement #EtMaintenant et de la signature d'une tribune de la part d'un groupe de femmes sur «la liberté d’importuner» pour les hommes.

Suite à une entrevue avec le juriste Me Julius Gray, qui a mis en garde sur les dangers de dérapages dans le cas de dénonciations publiques, Richard Martineau et Jonathan Trudeau ont eu un solide argument à CHOI Radio X à Québec sur les façons utilisées pour dénoncer des cas d'abus: Les médias, les réseaux sociaux ou la police? Ils ne s'entendent définitivement pas sur les moyens que les victimes prennent pour dévoiler le nom leur présumé abuseur.

Voici un compte rendu du débat que vous pouvez entendre intégralement en écoutant l'audio:

RM: Richard Martineau

JT: Jonathan Trudeau

JT: «Si t'es une victime puis que t'entends Me Gray dire: ¨vous savez, vaut mieux acquitter sans coupable que de condamner des innocents...¨ on encourage pas les gens à se tourner vers le système de justice pour obtenir réparation là...»

RM: «Ouais mais de là à dénoncer des gens sur les réseaux sociaux pis ces gens-là perdent tout du jour au lendemain sans qu'ils aient pu...»

JT: «Qui tu peux dire clairement: ¨cette personne-là, c'"est n'importe quoi...¨ Clairement Richard, en vacances t'as changé d'idée...»

RM: «Les journalistes ne sont pas des juges...»

JT: «Donc tu serais à l'aise à ce que Éric Salvail soit encore en ondes..

RM: «Tout inculpé à le droit d'être présumé innocent tant qu'il n'est pas déclaré coupable conformément à la loi par un tribunal indépendant et impartial à l'issue d'un procès publique et équitable...C'est notre charte canadienne des droits et libertés»

JT: «Admet que t'as changé d'avis...»

RM: «Ils ont le droit à un procès...»

JT: «Admet que tu as changé d'avis sur la question...»

RM: «Quelqu'un est innocent jusqu'à preuve du contraire...»

JT: «C'est un titre ça: ¨Richard Martineau croit que Gilles Parent devrait être encore en ondes¨...»

RM: «Un patron à le droit de dire moi regarde je suis mal à l'aise puis tout ça mais ces gens-là qui deviennent soudainement persona non grata partout alors qu'ils n'ont pas été déclarés coupables...»

JT: «Un patron ne peux pas dire qu'il est mal à l'aise si l'histoire sors pas...»

RM: «Les journaliste c'est correct qu'ils fassent leur job mais après ça c'est au juge et au système de justice...là si on commence à lyncher les gens puis qu'ils perdent tout puis tout leur droit, écoute c'est déjà arrivée à de nombreuses reprises de fausses accusations...»

JT: «Dans les cas récents qui ont défrayé la manchette, qui a été traité injustement?»

RM: «Je ne sais pas moi, est-ce que Patricia Tulasne a été contre-interrogée par un avocat? Écoute, les femmes qui avait dénoncé Jian Ghomeshi avaient menti à leurs propres avocats...»

JT: «Combien qui ce sont déclarés coupables sur la place publique se sont excusés de leurs gestes?»

RM: «Ça donne rien, ces gens-là sont déjà jugés...»

JT: «Le message que vous aurez entendu ici à Martineau-Trudeau et lu dans des médias c'est ¨si vous êtes une victime, farmez votre crisse de gueule¨...le message c'est ça...»

RM: «La police...va à la police...»

JT: «On passe notre temps à dénoncer le laxisme de notre système de justice qui est de la merde...»

RM: «Alors dénonce du monde au micro, n'importe qui...On ouvre les lignes, les filles là si vous voulez dénoncer des gens qui vous ont attaqué là...Maintenant plus besoin du système de justice, on a Martineau-Trudeau...»

JT: «Non mais c'est dont ben n'importe quoi ce que tu dis...»

RM: «Appelez, puis dénoncez votre frère, votre père, votre ancien patron qui vous a pas donné une promotion...»

JT: «Arrête tu l'échappes, Richard tu l'échappes...»

Entendu à CHOI Radio X dans l'émission MARTINEAU-TRUDEAU avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau le 9 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

11:45

254

Les joueurs du Canadien devraient-il faire comme ceux des Leafs et respirer de l'ammoniac pour se réveiller?
Published 4 months

27647

On a tous vu ça un moment donné en écoutant un match de sport professionnel à la télé; des joueurs qui respirent sur le banc quelque chose qui semble sentir très fort et les font grimacer en se secouant la tête. Ce sont en fait des capsules d’ammoniac, c’est tout à fait légal et il parait que ce sont les Maple Leafs de Toronto qui abusent le plus de cette substance. Avec 20 victoire en 31 matchs, c'est tentant de suivre l'exemple de l’équipe du coach Mike Babcock, non?

Le Canadien devrait-il adopter cette stratégie?

Au point ou en est rendu l'équipe, dans le fond, pourquoi pas? «C’est comme ¨sniffer¨ du Windex super puissant» a dit Doug Richards,, un médecin de l’Université de Toronto, questionné sur le sujet par Sportsnet récemment. Michel Langevin et Enrico Ciccone en ont parlé dans l'émission du matin du 91,9 SPORTS: «Ça va dans les voies nasales, et puis ça irrite un peu, et ça fait en sorte que ton corps réagit à cette situation-là donc il envoie de l’adrénaline pour combattre ce phénomène là. Et là, peut-être quand ayant de l’adrénaline, ça allume les joueurs un peu plus» a expliqué Langevin qui citait ce matin des journalistes de Toronto qui se sont penchés sur le sujet dans les derniers jours. «C’est dangereux» a avertit pour sa part Ciccone: «Y’a déjà des gens qui sont morts parce qu’ils ont respirer de l’ammoniac trop longtemps à dit l’ex-joueurs de la LNH qui ne semble pas penser que c'est réaliste comme solution...

Alors, surveillons les prochains matchs du Canadien pour voir si le produit se propagera davantage sur le banc avant que les joueurs sautent sur la glace, si ça peut en réveiller quelques-uns...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 11 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

02:11

117

Radio-Canada devrait-il s'excuser auprès de Gilbert Sicotte?
Published 4 months

27636

Abus de pouvoir, harcèlement psychologique, violence verbale: pendant 25 ans, le célèbre comédien et professeur au Conservatoire d'art dramatique de Montréal Gilbert Sicotte aurait lancé des cris et des insultes à des étudiants. Voilà ce qu’on a pu apprendre sur toutes les plateformes de Radio-Canada à la mi-novembre, poussant la direction du Conservatoire à suspendre le comédien. Mais depuis, plus rien.

Dans un article de la Presse + il y à quelques jours, Lysianne Gagnon titrait ceci: «À quand les excuses?» Faisant référence à la suite de ce qu’on peut appeler «l’affaire Gilbert Sicotte». La chroniqueuse de La Presse débute son article ainsi: «Dix jours ont passé depuis le lynchage de Gilbert Sicotte sur les ondes de Radio-Canada. Dix jours que l’on se demande quand la Société Radio-Canada et le Conservatoire d’art dramatique s’excuseront pour l’injustice commise à l’encontre de l’un de nos plus grands comédiens.»

«Hélas, rien ne se passe. Ni à Radio-Canada, qui s’entête à justifier un reportage injustifiable, ni au Conservatoire, qui a ¨suspendu¨ M. Sicotte dans la précipitation – le jour même de la diffusion! –, manifestement sous l’impulsion de la peur du ¨scandale¨ qui agite tant d’administrateurs sans courage». A continué Gagnon.

Ce matin, Martin Cloutier et son équipe de Debout les Comiques à CKOI ont abondé dans ce sens, et en ont même rajouté: «Radio-Canada a donc, a l’aide parfois de témoignages fait sous l’anonymat, salit sa réputation sans même consulter par exemple les étudiants des cohortes actuelles qui sont au conservatoire donc qui reçoivent des enseignements de Gilbert Sicotte qui eux, ont réagit avec une lettre unanime ou ils reconnaissent la compétence de Gilbert Sicotte comme professeur, Donc c’était pas complet le reportage de Radio-Canada. Il manquait certains éléments qui faisait que c’était peut-être plus nuancé, aussi catégorique que ça nous ait apparu dans notre TV» a dit Tammy Verge, outrée par le manque d’action de la société d’état dans le dossier. «La direction du conservatoire a pas pris la peine d’interroger les élèves actuels» a ajouté Patrice Bélanger. »

Radio-Canada aurait reçu une centaine de plaintes qui ont remis en doute leur façon de faire dans le traitement de ce dossier. La suite se fait toujours attendre.

Entendu à CKOI 96,9 FM dans Debout les comiques avec Martin Cloutier, Tammy Verge et Patrice Bélanger. (COGECO) le 7 décembre 2017.


CKOI969RE CKOI969RE
Member since about 3 years

06:39

124

Agressée, elle accuse Lise Payette de l'avoir fait taire!
Published 6 months

27417

Léa Clermont-Dion accuse Lise Payette de l'avoir fait taire dans un dossier d'agression contre Michel Venne. Le dossier a été expliqué dans Gravel dans le Retour avec Denis Gravel, Véronique Bergeron et Vince Cauchon (RNC MÉDIAS) le 26 octobre 2017.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

17:22

542

«Si c'est pas plein à soir c'est pas à cause des gens de Québec» —Vince Cauchon
Published 7 months

27061

Dans Maurais Live, Vince Cauchon est un peu tanné que la LNH abuse des gens de Québec et «se fassent prendre pour des caves» avec des matchs pré-saison hors de prix et que du monde fasse un rapport entre le Centre Vidéotron à moitié vide vs l'amour du hockey des gens de la Capitale «moi j'achète pas la nourriture de bébé tant qui est pas née» a-t-il imagé, laissant sous entendre que l'amour du hockey sera prouvé lorsque l'annonce du retour d'une équipe arrivera, pour vrai. Entendu à CHOI Radio X 98,1 le 18 septembre 2017.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

10:03

204

«Votre crucifix vous pouvez vous le fourrer dans le calvaire (...) le mépris que les gens vous montre, vous l'avez mérité» —André Arthur
Published about 1 year

25754

À 100% Normandeau, André Arthur en a long à dire à Nathalie Normandeau sur les curés et le retrait du crucifix de l'hôpital St-Sacrement. M. Arthur nous offre une montée de lait digne de sa réputation, avec les arguments et anecdotes pour confirmer ses dires. Il trouve scandaleux qu'un évêque prenne la parole pour un crucifix et ne prend pas la parole pour les enfants abusés par des curés. Entendu à BLVD 102,1 FM, 100% Normandeau. 28 février 2017.


BLVD1021 BLVD1021
Member since over 2 years

21:36

1155

«Il rend totalement acceptable d'être d'être un raciste, sexiste, prédateur sexuel à voix haute...» — Michel Juneau-Katsuya
Published over 1 year

24744

Nathalie Normandeau s'entretien avec Michel Juneau-Katsuya à propos des risques de l'élection de Donald Trump. Abuseur, raciste, etc. Selon M. Juneau-Katsuya, il aurait réveillé des cellules néo-nazis avec son discours populiste. Paranoïa ou réalisme? À vous de juger. Entendu à BLVD 102,1 FM, 100% Normandeau. 9 novembre 2016.


BLVD1021 BLVD1021
Member since over 2 years

13:37

153

Cri du cœur de Nathalie Simard sur le cas des abuseurs!
Published over 1 year

24529

MARTINEAU à CHOI Radio X 98,1 (Québec) 2016-10-25 Invité: Nathalie Simard


Alex Leblond Alex Leblond
Member since over 1 year

22:27

139

EDDNP.NET - Michel Morin : Recours collectif de 1G$ contre Revenu Québec
Published over 1 year

23994

Sur EDDNP, Michel Morin explique les détails du recours collectif de 1 Milliard de dollars entamé par plus de 250 citoyens corporatifs lésés par Revenu Québec et ses pratiques abusives. Le tout a été initié par une première poursuite de 25M$ déposée par l'homme d'affaire Richard Gravel au début 2016. L'histoire a fait boule de neige depuis et en résulte d'un recours collectif déposé afin d’obtenir dédommagement pour l’ensemble des préjudices subis de la part de Revenu Québec. Suite à l'entrevue de M. Morin sur EDDNP, Jean-François Lisée candidat à la chefferie du PQ a pris la balle au bond et embarque dans la danse. Dans un 2e temps, Michel Morin analyse aussi l'effondrement du marché pétrolier mondial et ses conséquences pour l'économie et les consommateurs canadiens.


eddnp radio eddnp radio
Member since over 1 year

36:49

164

logo radioego

radioego.com