Résultat pour: #Ville de Québec

«Je vais voter pour celui qui va promettre un 3e lien à l'est» —Jean-François Gosselin
Publié il y a 7 jours

27866

En entrevue au micro du FM93 avec Sylvain Bouchard, Jean-François Gosselin, Chef de Québec 21, le parti de l'opposition officiel à l'Hôtel de Ville de Québec, a parlé des dernières déclarations du maire sur le 3e lien, soit un coût évalué à 10 milliards de dollars pour une période de construction pouvant s'échelonner sur 15 ans.

Voici quelques-unes déclaration de Gosselin:

- Si il a parlé aux même spécialistes qui s'occupent de construire les abribus ou certains pavillons de services à Québec, je peux croire que la facture puisse monter à 10 milliards.

- Le danger là-dedans est que le maire de Québec, en disant n'importe quoi comme ça, va faire rire de nous à l'international.

- Jamais que je vais vous dire explicitement pour qui je vais voter, parce que je suis au municipal, je me mêlerai surement pas des élections provinciales ou fédérales par contre, je vais voter pour quelqu'un qui va me promette un 3e lien à l'est, le plus rapidement possible, parce que c'est faisable, parce qu'on est rendu là. Donc lisez entre les lignes.

- Pourquoi une étude d'opportunités pour le 3e lien? Es ou l'étude d'opportunités pour le tramway?

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard le 15 février 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

03:42

85

Tuerie en Floride: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales» dit Michel Villeneuve
Publié il y a 9 jours

27858

La résidence en Floride du chroniqueur Michel Villeneuve est situé non loin de Parkland ou il y a eu la fusillade d'hier faisant 17 morts dans une école. Ce matin, à l'antenne du 106,9 FM en Mauricie, il a raconté comment il a vécu les horribles événements.

«C'est une ville dortoir cossue» a d'abord dit Villeneuve, avouant qu'aucune maison de cette banlieue de Pompano n'était en bas de 700 000 dollars. «On aurait dit qu'il y avait des mouches dans le ciel, mais c'était des hélicoptères qui arrivaient de partout...médias, polices etc...» Villeneuve a aussi dit que les gens sont tous allés se masser sous le viaduc du Sawgrass Expressway parce qu'ils ne pouvaient s'approcher de l'école: «Il y avait 4 à 5000 personnes» selon lui, beaucoup des parents d'élèves qui avaient eu ordre de n'utiliser que le texto pour rejoindre leurs enfants si jamais le meurtrier était encore en vie. «Tout le monde était affolé parce qu'on avait pas d'idée de l'ampleur du massacre, au début, on parlait d'une ou deux personnes» a dit le chroniqueur qui a vécu les événements de très près.

«Nous on a pas cette culture-là chez-nous, on a pas cette âme guerrière, c'est une bien drôle de nation, c'est une grande nation, mais ce sont des cowboys, ils sont belliqueux...quand tu arrives sur un coin de rue, puis il y a quelqu'un qui a oublié de mettre son clignotant, chez-nous au Québec on lui fait des gros yeux, mais là-bas là, regarde en avant, regarde pas sur le côté, tu sais jamais ce qui va se passer, mêle toi de tes affaires» a dit Villeneuve qui a conclut en disant des États-Unis: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales».

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 15 février 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

07:21

118

3e lien: «Ça va être un enjeu majeur lors de la prochaine campagne électorale» —Gilles Lehouillier
Publié il y a 11 jours

27851

En entrevue avec Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin, le maire de Lévis Gilles Lehouillier a fait tout un plaidoyer en faveur d'un 3e lien pour la région dans le but de relier Québec et Lévis.

Voici en 10 citations ce qu'il avait à dire:

1- Une chose est sure nous, maintenant, on a décidé qu'on allait prendre la parole haut et fort, pour s'exprimer sur le 3e lien.

2- Que les gens le veuillent ou pas, ça va être un enjeu majeur lors de la prochaine campagne électorale.

3- À Québec c'est environ 65 à 70% minimum en faveur du 3e lien.

4- Définitivement que dans le comté de Bellechasse c'est un enjeu majeur. Les gens voient très bien le potentiel de développement extraordinaire que représenterait un 3e lien.

5- Comment se fait-il que REM (Réseau express métropolitain) à Montréal on est déjà en appel d'offres, puis c'est un projet quand même de 6 milliards de dollars.

6- Nous on va être de la partie pour exprimer notre point de vue qui sera celui de notre population qui est «on veut un troisième lien».

7- On est la seule grande région métropolitaine qui est desservie dans un seul secteur d'une ville.

8- Imaginez-vous demain matin qu'il arrive une avarie sur le pont Laporte et qu'on est obligé de le fermer ne serais-ce qu'un mois? C'est la catastrophe. Quand je parle à mes gens de sécurité ils me soulèvent ce point-là.

9- Comment se fait-il qu'on a réalisé un pont qui relie l'île du Prince-Edouard à la terre ferme avec 250 000 de population?

10- Le problème, c'est parce qu'on est dans la région de Québec, ça va prendre 15 ans! Ça marche pas, il y a quelque chose qui marche pas.

Concernant le projet de SRB (service rapide par bus) qui a semé la discorde entre lui et le maire de Québec Régis Labeaume, Lehouillier avait ceci à dire à son opposant de la rive nord: «Un moment donné, comme on dit, il faut en revenir pour être capable de passer à autre chose» a conclu le maire de Lévis.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 13 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

07:29

73

Des abribus à 750 000 $ à Québec. «Y'a du monde qui nous crosse» dit Jeff Fillion
Publié il y a 16 jours

27831

«C'est pas pour rien que plus personne vous ¨trust¨... les gens ne vont plus voter, le monde a mal au coeur, c'est pour ça qu'on se garochent sur plein d'affaire pour ne pas vous voir, on est complètement découragé, vous nous crosser, vous n'avez même plus de retenu, vous n'avez même plus de raison à nous donner, vous n'avez plus d'explication à faire parce que vous êtes de connivence avec les médias qui tiennent le silence là-dessus, c'est dégueulasse» a dit Jeff Fillion, totalement désabusé par les politiciens suite à un scandale dévoilée par le parti de l'opposition à mairie de Québec via leur Chef qui a décrié le coût exorbitant de la construction d'un abribus en 2015.

«C’est épouvantable ce qu’il fait là», s’est emporté Régis Labeaume en accusant le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, de s’attaquer à la «crédibilité» des administrateurs du RT alors qu'en marge du conseil municipal, le parti d’opposition a convoqué les médias pour dénoncer la construction en 2015 d’un abribus au coût de 750 000 $ à l’intersection de la 41e Rue et de la 1ere Avenue.

Des travaux de 200 000 $ afin de rénover un local de service comprenant une toilette destinée aux employés sur la rue de Marly ont aussi été dénoncés.

Texte complet de Radio-Canada ici.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Nick et Gerry le 7 février 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

29:20

890

ANDRÉ ARTHUR «Les meilleurs moments»: Épisode 1: Walter Sieber
Publié il y a 19 jours

27814

RadioEGO rend hommage à l'homme de radio qu'est André Arthur en cinq segments audio marquants qui auront contribué à lui attribuer le titre de «Roi Arthur» pendant de nombreuses années sur les ondes radiophoniques d'une des villes en Amérique qui a fait de la radio son médium favori et ses animateurs, ses idoles!

Réduire une carrière de plus de 40 ans à la radio par quelques propos controversés comme bien des journalistes ont tenté de le faire depuis l'annonce de la fin du contrat de l'animateur de 74 ans à BLVD.fm récemment, c'est un peu facile et surtout non réaliste.

Chez RadioEGO, nous reconnaissons le grand communicateur qu'il a été, qu'il est encore. Nous soulignons qu'il a été numéro 1 à la radio de Québec sur une période s'étalonnant sur plus de 30 ans, un marché ou ce média est roi et ou la réussite n'est pas donnée, il faut plutôt aller la chercher en séduisant des auditeurs qui ont toujours eu beaucoup de choix dans la capital.

«Y'a-t-il quelqu'un qui connaît l'avenir dans tous ceux qui nous écoutent présentement? Personne» a résumé André Arthur en entrevue à Radio-Canada après qu'on lui ait demandé si il pensait faire un [autre] retour. Arthur a toujours prétendu, avec raison, être un polémiste: «Un polémiste est un écrivain ou un journaliste ridiculisant en principe avec panache et esprit.». Tu ne fais pas ce genre de radio sans nager si ce n'est qu'un peu dans la controverse. Comme tu ne fais pas d'omelettes sans... Vous connaissez la suite?

Épisode 1 : Walter Sieber

Cet extrait se situe en 1995. La ville de Québec, dirigée par le maire Jean-Paul Lallier, essaie très fort de faire rêver ses citoyens en posant sa candidature pour l'obtention des Jeux Olympiques de 2002. Les «influenceurs» se font aller dans les médias. Personne ne peut chiffrer les véritables coûts de l'opération, on mise plutôt sur le rêve de voir Québec rayonner. La radio est au centre du débat, mais une voix s'élève contre, celle d'André Arthur qui jour après jour essaiera d'avoir des réponses des autorités et remets en doute par le fait même les propos de plusieurs rêveurs. Arthur est au sommet de sont art et des cotes d'écoutes. La ville rêve mais si Arthur avait raison de s'opposer si fort au projet? Se demandent plusieurs citoyens à l'écoute, coincés entre le rêve confortable et la dure réalité.

Walter Sieber, avec son accent exotique, était le vice-président des sports pour la candidature olympique de Québec 2002. Ce matin frisquet de février en 1995, il tentera d'expliquer à l'animateur en ondes à CHRC 80, la descente en ski, la discipline reine des Olympique d'Hiver, qui aurait lieu à la Petite-Rivière-St-François, dans Charlevoix. Cette entrevue sera par la suite reconnue comme celle qui aura possiblement mis fin au rêve Olympique québécois. Les citoyens se sont alors rendu compte du non sérieux de toute l'aventure. Quelques mois plus tard, la population, rassemblée en grand nombre à place d'Youville, attendra avec impatience le dévoilement des votes du CIO. Québec terminera 4ème avec 7 votes, 54 votes seront attribués à Salt Lake City, en pleine controverse de financements douteux (pots-de-vins) dévoilés au monde entier par la suite et remettant même en doute tous ceux qui gravitent mondialement autour du mirage Olympique.

(Ce segment est un montage, l'entrevue originale a possiblement duré près de 30 minutes. Si jamais vous l'avez en votre possession info@radioego.com)


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 9 ans

04:27

602

Face à l'indifférence de Bettman, Québec pourrait se tourner vers la KHL
Publié il y a 26 jours

27779

Les gens de Québec commencent, avec raison, à se sentir offusqués à force de se faire ignorer par la LNH dans leur objectif d'obtenir à nouveau une équipe de la LNH avec la construction du Centre Vidéotron alors que Gary Bettman ne cesse de faire de l'oeil à d'autres villes qui ne sont pas reconnus pour leur attrait particulier envers notre sport national.

L'équipe du matin à CHOI Radio X, dirigée par Dominic Maurais, a soulevé l'hypothèse de la KHL pour Québec ce matin un peu avec humour, mais pourquoi pas quand on y réfléchit. «Je pense que tu envoies tellement un gros statement, tout le monde va parler de ça en Amérique du nord, un club de la KHL qui débarque pour mettre la marde avec la NHL» a dit Jean-Clôde, son co-animateur. «10-12 québécois solides, dans une ligue en santé, une genre de KHL le fun, north-america division» a suggéré Maurais.

Pensez-vous que tout ceci est loufoque ou sérieux?

La KHL c'est 27 équipes réparties principalement en Russie mais aussi dans 6 autres pays dont une équipe en Chine. Les dirigeants de la ligue disent vouloir se rendre à 32 équipes via de futurs expansions. La masse salariale actuellement tourne autour de 20 millions de dollars canadiens par équipe. Le prix unitaire des billets varient entre 15 et 75$ canadien par match.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet et Dan Gravel le 29 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

06:22

188

Fillion met Labeaume en garde...
Publié il y a environ un mois

27760

«À Québec, il y a moins de gestes haineux per capita qu'ailleurs au pays. Le problème, c'est qu'on a un environnement sonore qui est un prisme déformant. La preuve, j'ai été réélu aux élections», a déclaré le maire, faisant référence à ces animateurs qui ont fait campagne contre lui, notamment Jeff Fillion. (Source Gabriel Béland La Presse 23 janvier 2018)

L'animateur de radio de Québec, qui pilote son émission sur JeffFillion.com et sur l'heure du midi à CHOI Radio X, n'a pas du tout compris pourquoi son nom s'est retrouvé dans cet article de La Presse qui rapporte les propos que le maire à tenu dans un point de presse pour dévoiler le calendrier des journées choisies pour souligner le premier anniversaire de la tuerie à la grande mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

«Si Régis Labeaume et son entourage utilise encore mon nom, parce qu'il veut m'éliminer parce qu'il trouve que je fais opposition à son régime... Si jamais il essaie de faire le lien encore entre Jeff Fillion et un mouvement anti musulman quelconque dans la ville de Québec qui aurait pu provoquer une histoire à la mosquée de Québec, alors que c'est un sujet que je ne touche jamais, il est avertit, il y aura des papiers d'avocats qui vont arriver, je ne le tolère pas.» a dit Fillion sur un ton qui ne laissait aucun doute sur ses intentions.

«Monsieur se fait challenger sur ces histoires de transports, se fait challenger sur le 3e lien, se fait challenger sur la manière qu'il taxe etc...et il s'en va sur une tribune ou on est en train de vouloir passer un message d'amour à des gens qui ont été démolis par la tragédie qui s'est passé il y a un an, si ce gars-là est pas capable de faire la différence, il y a des avocats qui vont lui montrer qu'il y en a une...» a dit celui qui s'était présenté contre Labeaume dans la course à la mairie en 2009.

«Je vais le faire au nom de mes filles» a conclut FIllion.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Nick et Gerry le 23 janvier 2018.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

16:30

620

Labeaume pense que la radio qui le critique a peu d'influence «La preuve, j'ai été ré-élu...«
Publié il y a environ un mois

27756

Le maire de Québec Régis Labeaume s'est fait demander dans un point de presse si il croyait que le climat avait changé dans sa ville un an après la tuerie à la mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

Sa réponse a visé de façon plus ou moins maladroite les radios de Québec. «Statistiquement, il y a moins per capita de gestes haineux à Québec qu'ailleurs au pays» a d'abord dit le maire, tout en bifurquant dans sa réponse vers les radios de sa ville: «Le problème nous autres est qu'on a un environnement sonore... quelques radios qui porteraient notre message et ce que nous on pense [la population]. On appelle ça un prisme déformant, la preuve, j'ai été ré-élu aux élections» a expliqué le maire, dans le but de démontrer le peu d'influence qu'exercent les radios qui le critiquent.

Ces propos, diffusés sur les ondes de CHOI Radio X, ont rendu mal à l'aise l'animateur Denis Gravel dans son émission du retour: «Que du monde de Montréal fasse un lien entre les radios qu'ils n'écoutent pas et qui ne représentent par leurs valeurs, et des crimes ou il y a des gens qui meurent par balles, c'est profondément morons, mais c'est un manque de connaissance faut pas leur en vouloir. Que le maire de la ville icitte fasse la même chose, ça me donne vraiment le goût de dégueuler, pas de vomir, de dégueuler» a dit Gravel, visiblement étonné et écoeuré par les propos de son maire.

Des noms?

«Si il veut cibler des individus, ce serait peut-être le temps de commencer à les nommer» a dit l'animateur qui oeuvre depuis plus de 20 ans à la populaire radio parlée de Québec: «Parce que les radios de Québec on est une maudite gang là-dedans» a-t-il dit en nommant une série d'animateurs non reconnus pour des envolées oratoires sur les ondes... «Si le maire pense que les radios de Québec ont du sang sur les mains, il serait peut-être temps de commencer à nommer des noms, et des stations» a dit Gravel, qui se demande si le premier magistrat de la ville serait amer envers certains animateurs parce qu'ils questionneraient ouvertement certaines de ces décisions.

«Je cherche l'humilité de Régis Labeaume...si vous la croisez, prière de la ramener à l'hôtel de ville, le monsieur en a bien besoin.» a conclut l'animateur.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon, Martin Busuttil et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

05:37

377

Sondage sur le tramway et/ou un 3e lien à Québec: La population se prononce:
Publié il y a environ un mois

27753

Ce matin, Sylvain Bouchard du FM93, a dévoilé les résultats d'un sondage qui a été effectué auprès de la population de Québec dans les derniers jours sur le futur du transport en commun dans leur ville entre autres à l'implantation d'un tramway et la construction d'un 3e lien.

C'est Eric Lacroix de la firme de sondages SOM qui est venu présenter des résultats qui ont de quoi surprendre. Écoutez l'audio pour connaitre les questions posées et surtout les réponses données!

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard et Jean-Simon Bui le 22 janvier 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

16:59

195

Le PM Couillard comme vous ne l'avez jamais entendu!
Publié il y a 2 mois

27680

En tournée dans la région du Saguenay, le premier ministre du Québec Philippe Couillard est passé dans les studios de la radio Kyk Radio X pour une entrevue qui a laissé place à beaucoup d’opinions sur plusieurs sujets auxquels nous ne sommes pas habitués de l’entendre.

Voici en mode questions/réponses la rencontre entre le PM et l’équipe de Kyk:

Question 1- «Est-ce que vous croyez aux OVNIS?»

Réponse 1- «À la vie extraterrestre peut-être mais pas aux OVNIS…»

Question 2- «Qu’est-ce que vous avez demandé au Père Noël cette année au niveau personnel?»

Réponse 2- «Du temps et de la tranquillité…»

Question 3- «Pendant le temps des fêtes, quelle microbrasserie allez-vous consommer?»

Réponse 3- «J’achète local… la Chouape j’en ai toujours chez-nous, inversement j’ai visité Chez Beemer (Roberval), vraiment l’fun…»

Question 4- «Quand vous étiez jeune, vouliez-vous être premier ministre?»

Réponse 4- «Non, au début du secondaire, je voulais être archéologue, parce que j’étais très intéressé à l’histoire, et je trouvais ça extraordinaire qu’on devine comment le monde vivait avant juste à regarder les ruines et les vestiges…Par la suite je me suis beaucoup intéressé aux sciences naturelles et à la biologie…mon père était prof de biologie…puis de la biologie vers la santé médecine ça s’est fait un peu naturellement…»

Question 5- «Quelle est votre série préféré à l télé?»

Réponse 5- «Games of thrones… j’attend que la version sorte sur CD parce que je ne suis pas abonné aux affaires [comme Netflix]…» (il n’écoute pas de séries québécoises sauf les documentaires comme Découvertes)

Question 6- «Croit-il plus au retour des Expos ou des Nordiques?»

Réponse 6- «Mon coeur souhaiterait que les Nordiques viennent, mais je regarde ce qui arrive dans la Ligue Nationale, puis, chaque fois on est déçu, je commence à…. Par contre, en pratique, il y a quand même d’assez bonne chance que le Baseball revienne à Montréal parce que c’est une ville de Baseball depuis des décennies. On a fait la preuve qu’on était capable d’avoir une équipe des Ligues Majeures, il y a des intérêts privés, c’est pas au gouvernement puis au payeurs de taxes de financer ça, mais il y a des intérêts privés qui sont très intéressés, je pense que ça se peut que ça se produise. Je rassure tout le monde à l’écoute, on mettra pas des fonds publiques là-dedans, ma position là-dedans c’est simple; d’abords ça prend le privée pour qu’il mette des sous sur la table, ensuite si c’est payant, bien moi je veux que les contribuables aient une part des bénéfices, je ne veux pas juste qu’on soit là pour financer. Mais on est pas rendu là. Puis pour le hockey, je regarde les dernières nouvelles, chaque fois qu’il y a une équipe qui est à la veille de déménager, ou qui pourrait déménager ou qu’on parle d’une expansion, on dirait qu’on passe toujours à côté de la table, tsé à chaque fois…on a tellement un bel amphithéâtre aussi à Québec…»

Entendu sur les ondes de Kyk Radio X 95,7 FM au Saguenay dans l'émission «Le retour de Courchesne» avec Richard Courchesne, Alexandra Tremblay et Pierre-Alexandre Fontaine le 18 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKYK957RE CKYK957RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

15:02

215

logo radioego

radioego.com