Résultat pour: #Ville de Montréal

Le gouverne-maman de Valérie Plante
Publié il y a 12 jours

27714

Dans l'épisode 66 du Crachoir, entre autres sujets, on se pose la question: "Mais jusqu'ou les instances gouvernementales vont-elles aller dans notre prise en charge ?"

Suite à l'annonce faite par la Ville de Montréal à l'effet qu'il ne sera bientôt plus possible d’acheter une boisson gazeuse dans un aréna puisque la Ville souhaite bannir la vente de boissons sucrées dans les différents bâtiments municipaux.

"Le gouvernement est là ! Le gouvernement va te protéger, contre ton gré, et t'empêcher de manger des choses qui ne sont pas bonnes pour toi, parce que moi je le sais ce qui est bon pour toi, Valérie Plante Verte elle elle le sait le sait ce qui est bon pour toi..."

En ondes depuis près de deux ans, Le Crachoir est un podcast ou se retrouvent actualités, opinions et éditoriaux. Découvrez l'inimitable style direct de Frank Paquette et l'humour, la fougue et la passion de Nini Tornade !

Disponible sur iTunes, Google Play et tout bon podcatcher Android.

Également en visitant: www.crachoir.com et www.radioh2o.ca


PRODUCTIONS PODCASSE PRODUCTIONS PODCASSE
Membre depuis il y a 23 jours

17:34

112

Le premier festival de la «vulve» à Montréal en 2018!
Publié il y a environ un mois

27684

Le premier festival de la «vulve» prendra place en 2018 dans votre belle ville de Montréal! Geneviève St-Germain, une féministe avoué, a parlé de l’événement initié par le blogue Vagin Connaisseur.

«Oui ça reste encore un sujet tabou comme toutes les choses vraies on dirait?» dira St-Germain qui semblait se questionner sur la pertinence de ce type de festival de nos jours: «Dès que c’est vrai c’est tabou et dès que c’est faux comme dans la pornographie, là tout le monde passe à côté…Puis c’est vrai que je suis persuadé qu’il y a beaucoup de femmes qui sont en déficit de connaissance par rapport à cette partie de leur corps encore aujourd’hui» a philosophé la chroniqueuse.

Mel Goyer, la fondatrice du mouvement Vagin Connaisseur, est l’initiatrice du projet et voici ce que le «festivulve» proposera:

- 10 ateliers (méditation orgasmique, écriture, créativité artistique, etc.)

- Conférences (sexologues, sages-femmes, expert/es en sexualité tantrique, gynécologues, etc.)

- Spectacles (slam, humour, danse, musique, etc.)

- Vulva pic booth > photos intimes qui rendent hommage à la diversité

- Projections de vidéos et documentaires

- 10 exposants > Vente d'objets / vitrine artistique (bijoux, vêtements, peintures, sculptures, photos, accessoires et livres vulvement pertinents)

- 5 tables pour des informations sur les différentes ressources existantes (associations, regroupements, événements, référencement, etc.)

- Tournage du "Clito VOXPOP"

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 19 décembre 2017. (COGECO)..


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:21

87

Price à Montréal: «Je pense qu'il y a quelque chose qui a été brisé...» —Enrico Ciccone
Publié il y a environ un mois

27681

La dernière rencontre de Carey Price avec les journalistes samedi soir après une défaite gênante devant les pauvres Sénateurs d’Ottawa 3-0 laisse encore des traces dans l’analyse des journalistes et commentateurs. .

Ce matin, alors que Richard Labbé était l’invité au 91,9 SPORTS à Montréal, un possible échange impliquant celui qui sera dès l’an prochain le gardien le mieux payé de l’histoire de la LNH a été abordé avec les animateurs Michel Langevin et Enrico Ciccone. Ce dernier croit fermement que quelque chose a été brisé entre Price, les journalistes et les partisans… aussi la direction ajoutera pour sa part Labbé.

«Honnêtement c'est difficile de se présenter sur la glace puis performer pis jouer vraiment avec ton coeur puis l'amour pour ta ville, puis ton organisation...Ça prend l'extra là, pour en donner un petit plus, souvent t'as besoin de ça, puis moi je pense que ça il l'a plus...» a dit Ciccone.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 19 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:44

509

Le PM Couillard comme vous ne l'avez jamais entendu!
Publié il y a environ un mois

27680

En tournée dans la région du Saguenay, le premier ministre du Québec Philippe Couillard est passé dans les studios de la radio Kyk Radio X pour une entrevue qui a laissé place à beaucoup d’opinions sur plusieurs sujets auxquels nous ne sommes pas habitués de l’entendre.

Voici en mode questions/réponses la rencontre entre le PM et l’équipe de Kyk:

Question 1- «Est-ce que vous croyez aux OVNIS?»

Réponse 1- «À la vie extraterrestre peut-être mais pas aux OVNIS…»

Question 2- «Qu’est-ce que vous avez demandé au Père Noël cette année au niveau personnel?»

Réponse 2- «Du temps et de la tranquillité…»

Question 3- «Pendant le temps des fêtes, quelle microbrasserie allez-vous consommer?»

Réponse 3- «J’achète local… la Chouape j’en ai toujours chez-nous, inversement j’ai visité Chez Beemer (Roberval), vraiment l’fun…»

Question 4- «Quand vous étiez jeune, vouliez-vous être premier ministre?»

Réponse 4- «Non, au début du secondaire, je voulais être archéologue, parce que j’étais très intéressé à l’histoire, et je trouvais ça extraordinaire qu’on devine comment le monde vivait avant juste à regarder les ruines et les vestiges…Par la suite je me suis beaucoup intéressé aux sciences naturelles et à la biologie…mon père était prof de biologie…puis de la biologie vers la santé médecine ça s’est fait un peu naturellement…»

Question 5- «Quelle est votre série préféré à l télé?»

Réponse 5- «Games of thrones… j’attend que la version sorte sur CD parce que je ne suis pas abonné aux affaires [comme Netflix]…» (il n’écoute pas de séries québécoises sauf les documentaires comme Découvertes)

Question 6- «Croit-il plus au retour des Expos ou des Nordiques?»

Réponse 6- «Mon coeur souhaiterait que les Nordiques viennent, mais je regarde ce qui arrive dans la Ligue Nationale, puis, chaque fois on est déçu, je commence à…. Par contre, en pratique, il y a quand même d’assez bonne chance que le Baseball revienne à Montréal parce que c’est une ville de Baseball depuis des décennies. On a fait la preuve qu’on était capable d’avoir une équipe des Ligues Majeures, il y a des intérêts privés, c’est pas au gouvernement puis au payeurs de taxes de financer ça, mais il y a des intérêts privés qui sont très intéressés, je pense que ça se peut que ça se produise. Je rassure tout le monde à l’écoute, on mettra pas des fonds publiques là-dedans, ma position là-dedans c’est simple; d’abords ça prend le privée pour qu’il mette des sous sur la table, ensuite si c’est payant, bien moi je veux que les contribuables aient une part des bénéfices, je ne veux pas juste qu’on soit là pour financer. Mais on est pas rendu là. Puis pour le hockey, je regarde les dernières nouvelles, chaque fois qu’il y a une équipe qui est à la veille de déménager, ou qui pourrait déménager ou qu’on parle d’une expansion, on dirait qu’on passe toujours à côté de la table, tsé à chaque fois…on a tellement un bel amphithéâtre aussi à Québec…»

Entendu sur les ondes de Kyk Radio X 95,7 FM au Saguenay dans l'émission «Le retour de Courchesne» avec Richard Courchesne, Alexandra Tremblay et Pierre-Alexandre Fontaine le 18 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKYK957RE CKYK957RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

15:02

212

LNH : Laraque explique pourquoi Karlsson sera échangé...
Publié il y a environ un mois

27668

On dirait que c’est une année un peu spéciale pour les Sénateurs d’Ottawa. En plus de n’avoir que 10 victoires en 30 matchs, les fans ne se présentent plus en masse au Centre Canadian Tire de Kanata qui ne semble plus du tout faire l'unanimité, considéré comme trop éloigné du Centre Ville (60 minutes sans trafic).

On entend beaucoup de rumeurs autour de l’organisation ces jours-ci. L’omniprésence du propriétaire Eugene Melnyk qui semble tomber sur les nerfs de plusieurs et des rumeurs de déménagement commencent à planer, sans parler de la possible liquidation de joueurs vedettes dont une méga transaction qui pourrait mettre en cause leur super défenseur toute étoile Erik Karlsson.

L’ancien joueur de la LNH, Georges Laraque, qui a son émission de radio quotidienne au 91,9 SPORTS à Montréal, était de passage à CHOI Radio X ce matin et a expliqué pourquoi une transaction impliquant Karlsson avant la fin de la saison n’était pas aussi loufoque qu’on pourrait le penser.

Georges a entre autres parler du fait qu’on a su publiquement que Karlsson, comme bien d’autres joueurs de l’équipe, a soumis une liste de 10 équipes ou il ne souhaitait pas être échangé. L’ex-joueur du CH pense que tu ne fait pas ça à ton joueur de concession si ton but est de le garder. Puis Laraque est revenu sur les déclarations récentes de Melnyk, qui commencerait à parler publiquement de tout l’argent qu’il a placé dans son équipe de hockey qui n’attire plus personne et qui ne gagne plus et qui commence à lui couter cher.

Quand on se compare, on se console, doivent se dirent les fans du CH en lisant tout ce qui se passe à Ottawa.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 Québec dans Le show du matin week-end avec Alex Leblond le 16 décembre 2017 (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

08:12

329

«Québec doit se montrer encore plus vibrant comme marché»  —Ray Lalonde
Publié il y a environ un mois

27645

Il y a eu pas mal de nouvelles d’importances en provenance de la réunion des gouverneurs de la LNH qui a eu lieu à Palm Beach cette semaine. Des nouvelles qui ont et qui auront un impact direct à court et moyen terme sur la venue éventuelle d’une équipe professionnelle de la LNH à Québec.

  


En effet, on a appris lors de cette rencontre qu’un processus d’expansion sera mis en branle dans le but d’accommoder le marché de Seattle qui a annoncé plus tôt cette semaine la rénovation de leur KeyArena, datant de 1962, au coût de 660 millions de dollars. On a aussi appris que les Hurricanes avaient trouvé un acheteur, un milliardaire de Dallas du nom de Tom Dundon. qui dit vouloir garder l’équipe en Caroline pour au moins les 7 prochaines années. Donc, deux mauvaises nouvelles pour la renaissance des Nordiques. Les analystes et partisans sont en droit de se demander si ils auront un jour l’occasion d’aller encourager à nouveau une équipe de la LNH dans leur ville.

Ray Lalonde, l'ancien responsable du marketing du Canadien de Montréal et ex-président des Alouettes a bien voulu donner son avis à ce sujet à Alain Crête et Paul Arcand au 98,5 FM à Montréal vendredi.

Voici 7 citations provenant de son intervention en ondes. (Audio disponible).

  


1- «Québec est une excellente ville candidate, mais pas à la mesure de Seattle ou de Houston...».

2- «Faut pas perdre espoir pour Québec, faut simplement que Québec continue de démontrer l’enthousiasme, l’énergie, la volonté de se positionner.».

3- «Montre-moi que t’es une ville qui peut compétitionner contre Seattle et on va te considérer…».

4- «Je ne peux pas croire [Après Seattle et Houston] qu’il y a beaucoup d’autres marchés plus intéressants que Québec».

5- «C’est la job du groupe, de la ville, du maire, de la province, de Québecor, des dirigeants de continuer d’être planté au côté du bureau de Gary Bettman à chaque jour pour lui dire qu’on veut une équipe, voici les moyens, voici les preuves, voici notre équipe de direction, voici comment on va te générer des dollars, comme Seattle peut le faire».

6- [Sur le prix d’entrée à la hausse dans la LNH] «C’est le prix d’entrée dans une business qui en génère des dollars…faut pas penser que c’est autre chose que de l’argent, si il y avait des preuves qu’il y avait de l’argent, il serait au rendez-vous pour Québec. Ça a rien à voir avec la ville, avec le marché, avec la langue, avec la politique, ça a voir avec l’argent.».

7- [Sur la situation des Coyotes de Phoenix et des autres canards boiteux de la ligue] «Je ne veux pas non plus dire que Gary Bettman est constant dans tout ce qui dit, ça arrive qu’il y a des irrégularités...».

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 8 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:59

178

Les sacs de plastique seront bannis à Montréal dès 2018
Publié il y a environ un mois

27642

Dans un article du Devoir, on a pu lire ce matin que le règne du sac de plastique à usage unique tire à sa fin à Montréal. Dans moins d’un mois, (janvier 2018), il sera interdit aux commerçants d’en distribuer à leurs clients pour leurs emplettes. Les commerçants bénéficieront toutefois d’une période de grâce de six mois pour se conformer au règlement qui entre en vigueur le 1er janvier prochain.

Jean-François Parenteau, responsable de l’environnement au comité exécutif à la ville de Montréal, était l’invité de Paul Arcand ce matin pour parler du sujet. M. Parenteau a expliqué que c’est le 5 juin prochain, jour de l’environnement, que la période de transition et de sensibilisation prendra fin et que tout sac de plastique du type que nous avons en épicerie sera interdit de distribution. «On produit 2 milliards de ces sacs par année et on réussit à en récupérer que 14%» a expliqué l’environnementaliste, qui ne nie pas ces sacs sont recyclables, mais a expliqué que la difficulté était justement qu'ils étaient difficile de les recycler pour différentes raisons. «Le fameux 5 cents qu'on charge à l'épicerie, on avait réduit de 52% l'utilisation de ces sacs mais là on a atteint un plancher» a dit l'employé de la ville.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 8 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

06:32

74

Les Sénateurs d'Ottawa sont-ils sur le point d'être vendus?
Publié il y a environ 2 mois

27599

Des rumeurs dans l’entourage de l’équipe de la LNH laisseraient présager que le propriétaire Eugene Melnyk pourrait bientôt se départir de l'organisation. On parle de vendre pour les garder à Ottawa a dit Langevin qui semblait avoir des infos sur le sujet.

Parlant d’information, Martin Leclerc, présent en studio en attendant son segment quotidien à l'antenne, en avait encore plus à dire: «Je veux pas trop vous titiller les gars, mais l’acheteur potentiel des Sénateurs était au lancement hier soir…mais je peux pas en dire plus!» A dit le journaliste en parlant du lancement du livre de Daniel Brière. Leclerc a éteint les rumeurs qui laisseraient sous-entendre que le Cirque du Soleil était dans les acheteurs potentiels: «Vous êtes dans le champs!» A-t-il dit aux deux animateurs tout en ajoutant: «Il y a un homme d’affaire de la région de l’Outaouais qui est sur les rangs, qui tente d’acheter les Sénateurs», «un monsieur de construction» a ajouté Michel Langevin…Ils ont dévoilé aucun nom dans la conversation.

Rappelons qu’il y a un projet de construction d’aréna au centre ville d’Ottawa qui pourrait relancer l’engouement autour de cette concession, alors que l’aventure de l’aréna à Kanata est déjà déclarée comme un échec flagrant pour cette équipe qui a de la difficulté à attirer les foules à tous ces matchs. Il semble que des personnes autour de l’organisation des Sénateurs souhaiteraient ardemment que le propriétaire actuel vende selon Michel Langevin. Son implication omniprésente et parfois maladroite commencerait à tomber sur les nerfs de plusieurs membres qui gravitent autour de l'équipe.

Une autre belle histoire à suivre dans le merveilleux monde de la LNH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 29 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:33

130

Couteau permis en avion: «Le monde sont pas fous à temps plein, ils savent bien qu'il y a un deal avec une communauté religieuse» —Régis Labeaume
Publié il y a environ 2 mois

27589

En visite à Montréal cette semaine, Régis Labeaume s’est arrêté au micro de l’émission de Paul Arcand pour parler de différents sujets qui ont marqué les dernières semaines dont sa ré-élection, les radios de Québec, le traffic grandissant dans sa ville, le retour des Nordiques, les couteaux dans les avions, Donald Trump etc…

Rappelons que Transports Canada a annoncé il y a deux semaines, qu’elle modifiait sa liste des articles interdits pour les passagers en avions (en vigueur le lundi 27 novembre). L’agence fédérale autorisera ainsi les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour les vols au Canada. Cela inclut les petits ciseaux et les petits couteaux suisses. Les lames de ce genre demeureront toutefois interdites pour les vols en direction des États-Unis.

Cette nouvelle n’a cessé depuis de créer des remous autant dans la population que dans le monde politique. Le maire de Québec, Régis Labeaume, a été amené à se prononcer sur le sujet lors d’un entretient avec Paul Arcand jeudi matin au 98,5 FM. Il n’a pas hésité du tout à donner une réponse qui laissait peu de place à l’interprétation: «Moi je pense que ça pas de bon sens...je veux bien respecter toutes les religions, mais je pense ça marche pas. :Le problème là-dedans, c’est quand les gouvernements posent des gestes comme ça, ils créent de la désaffection. Le niveau de confiance envers les gouvernements baissent à chaque fois, parce que le monde est pas fou, ils savent bien que ce qu’il y a en arrière de ça est un espèce de deal avec certaines communautés canadiennes, pis je respecte les communautés canadiennes qui demandent à ce qu’on respecte leurs religions, mais la religion peut pas l’emporter sur tout, parce qu’on a vu ça dans le passée quand la religion l’emportait sur des principes fondamentaux dans une communauté, dans une société, ce que ça donnait. Alors c’est juste que quand on fait ça, on diminue la confiance collective envers les gouvernements, et ça c’est mauvais, c’est extrêmement mauvais, pis après ça on se demande pourquoi les gens sont cynique t'sé…» a dit le maire qui a ensuite répété clairement ce qu’il pensait de la décision du ministre des Transports Marc Garneau: «Le monde est pas fou à temps plein, ils savent bien qu’il y a un deal avec une communauté religieuse, alors ça me désarme à chaque fois moi ces affaires-là…les politiciens sont de même, on dirait qu’ils ne veulent pas perdre un vote. Un moment donné il faut que tu acceptes dans la vie de perdre des votes, c’est de même, parce que tu as des principes fondamentaux, puis si ces principes fondamentaux là te font perdre des votes, ben c’est ça gouverner» a dit le maire, manifestement en total désaccord avec la décision du gouvernement fédéral.

Puis Labeaume a terminé avec un exemple très concret de la réalité que la population vivait en prenant un vol d’avion de nos jours: «Je peux pas être d’accord avec ça, moi quand je prend l’avion puis on me dit que mon tube de pâte à dents a plus que 100 millilitres puis que je le met dans la poubelle, je comprend, je suis les règles, je suis en maudit, faut que je m’achète de la pâte à dents en arrivant là-bas, tu sais. Mais là un couteau, je sais pas, je comprend pas là…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 23 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:58

310

Labeaume chez Arcand à propos des Nordiques: «Moi je suis certain qu’ils vont venir, aucun doute, aucun doute…»
Publié il y a environ 2 mois

27587

En visite à Montréal cette semaine, Régis Labeaume s’est arrêté au micro de l’émission de Paul Arcand pour parler de différents sujets qui ont marqué les dernières semaines dont sa ré-élection, le traffic grandissant dans sa ville, le retour des Nordiques, les couteaux dans les avions, Donald Trump etc…

Concernant les Nordiques, Labeaume a souligné qu’il arrivait au commissaire de la LNH de faire exactement le contraire de ce qu’il disait quelques mois auparavant: «Bettman regardez, quand Atlanta est partit pour Winnipeg, alors il en a parlé deux jours avant pis il a dit complètement le contraire de ce qu’il avait dit des mois précédents…» a-t-il dit pour diminuer l'importance du discours récent du patron de la plus grosse ligue de hockey au monde.

Puis à la question si il y croyait encore (au retour des Nordiques), Labeaume na pas hésité une seconde: «Moi je suis certain qu’ils vont venir, aucun doute, aucun doute…» a-t-il affirmé. Et le maire a continué de parler de la LNH et du commissaire: «Je regarde leur business là, ça va pas si bien que ça là…au total ils vont bien, ils font beaucoup d’argent au total…mais, Bettman c’est un gars qui garde ces cartes proches de lui…il donne pas beaucoup de signe avant coureur de ce qui va arriver, mais en même temps les gouverneurs de la ligue pis les propriétaires ils l’adorent par qu’il leur font faire beaucoup d’argent, il est le roi et maitre pis c’est un homme d’affaire très intelligent...»

C’est alors qu’Arcand est revenu à la charge sur les Nordiques: «Mais là vous avez pas d’indication qu’il veut faire un transfert par exemple?» Labeaume a hésité un peu avant de répondre: «moi je suis sur qu’il va avoir un club à Québec, c’est tout ce que je peux vous dire à l’instant» a-t-il dit, sans trop se mouiller, tout en vantant les mérites du partenariat entre Québecor et la LNH concernant la retransmission des matchs à la télé.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 23 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:49

419

logo radioego

radioego.com