Result for: #Valeurs

Chantal Lacroix commente la photo qui a fait tant parler sur les réseaux sociaux
Published 7 months

27977

C'est grâce aux valeurs qu'elle a inculqué à sa fille que Chantal Lacroix a décidé de publier une photo d'elle sur Instagram ou on peut voir les effets du vitiligo, une maladie dont elle souffre caractérisée par des taches blanches (dépigmentation) sur la peau qui tendent à s'agrandir. 

-Mais tu dis toujours maman qu’on ait tellement plus qu’une enveloppe physique. 

-C’est vrai ma chérie., notre enveloppe physique est secondaire, c’est la beauté du coeur qui compte.

-Exactement c’est la beauté intérieure et c’est comment tu agis avec le monde qui est le plus important. 

-Alors je fais quoi avec cette photo?

-Allez maman publie, tu attends quoi!

«Parce que je veux que ma fille continue de penser ainsi, parce que je veux qu’elle continue de me regarder avec les yeux du coeur et parce que je m’assume, je publie.» a écrit Chantal Lacroix sur son compte Instagram,

Entendu à l’émission Des hits dans l’traffic avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoït à Rythme FM 105,7 Montréal le 12 février 2018 (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Member since over 2 years

03:35

3749

André Arthur remercié de BLVD: «Ma surprise vient du fait que ça a duré plus longtemps que je l'imaginais» —Claude Thibodeau
Published 9 months

27785

Celui qui se fait appeler le «consultant en communication» a commenté le congédiement d'André Arthur sur les ondes de la radio de Radio-Canada, et l'ancien grand patron du FM93 ne s'est pas dit surpris de la décision: «Ma surprise vient du faut que ça a duré plus longtemps que je l'imaginais» a dit celui qui avait contribué à créé le populaire Zoo dans les années 80.

«Quand le personnage arrive en ondes, on connait son fond de commerce, ses opinions ,sa façon de s'exprimer. On sait surtout que, plus il avance en âge, plus M. Arthur est inflexible sur ce que j'appellerais ses valeurs, ou ses croyances profondes» a analysé Thibodeau.

Catherine Lachaussée a souligné les bons résultats d'André Arthur dans son émission du midi, et a demandé au consultant quel serait la suite pour BLVD: «Combien de business est arrivé à BLVD parce que M. Arthur la générait...je ne suis pas convaincu qu'une grand majorité des publicités qui étaient dans l'émission de M. Arthur était directement attribuable à sa présence.» a-t-il dit.

«Si M. Arthur choisissait de continuer de faire de la radio à quelque part, il y a probablement quelqu'un qui lui offrirait un micro et probablement que cette station-là rapidement verrait monter ses cotes d'écoutes puis il y aurait l'effet André Arthur, c'est démontré, c'est éprouvé, c'est clair... c'est automatique. Mais avec ça vient le trouble, le stress, les brulements d'estomac, le fait qu'il a dit ceci, cela, que tu peux pas le contrôler.» a ajouté le consultant.

Puis, Claude Thibodeau a ajouté un élément intéressant du contrat que l'animateur déchu avait avec la station dirigée par Leclerc Communication: «M. Arthur cet automne avait annoncé un allégement de son temps d'antenne sur les ondes de BLVD, à la plus grande surprise, il avait dit je travaillerais maintenant trois jours par semaine et non pas quatre comme avant ou cinq. Moi ce que j'ai su à travers les branches, c'est que M. Arthur souhaitait en faire plus, et que les conditions qu'il n'arrivait pas à avoir de ses patrons étaient-elles que en bon ¨contrarian¨ comme il est, il a dit parfait d'abords donc je vais vous en donner moins, en espérant avoir un angle de négociation, or, semblerait que ça n'a pas marché, et aujourd'hui on voit que ça se solde par une fin des activités

Entendu à Radio-Canada cet après-midi à Ici Radio-Canada Première (Québec) avec Catherine Lachaussée le 29 janvier 2018.


IciRE IciRE
Member since almost 3 years

09:06

290

Katherine Levac pourrait tout abandonner du jour au lendemain.
Published 9 months

27769

L'étoile montante de l'humour Katherine Levac a été touchée par une question de Catherine Perrin à la radio de Radio-Canada ce matin quand elle lui a demandé si elle avait encore l'idée de tout lâcher pour devenir une mère au foyer comme elle l'a déclaré parfois en cheminant dans sa jeune carrière.

Levac, qui provient d'un milieu franco-ontarien conservateur, soudée par des valeurs familiales s'est confiée: «Très belle analyse, très belle question, personne a vu ça jamais» a-t-elle d'abord déclaré, visiblement touchée par la question de Perrin. «En fait oui, c'est vraiment ça, c'est un fond pis longtemps je pense j'assumais pas» a dit celle qui démarre la tournée de son premier one woman show appelé «Velours» dès le 26 janvier.

«Moi là, on va se le dire, suis dans un bar le soir là, au Bordel, avec Julien Lacroix, Jay Du Temple, moi mes amis ont pas les mêmes aspirations personnelles, de se marier, d'avoir une famille, c'est comme si j'ai cessé de côtoyer des gens qui avaient ces aspirations là, puis tout allait bien, puis j'avais pas de problème avec ça, puis je me concentrais sur mon travail, puis pour faire ça, il faut que tu fasses que ça, il faut que ce soit ta priorité sinon, ça va pas fonctionner,...et là je pense que j'arrive au point dans ma vie ou je fais ¨Ah tu sais quoi, là je pense que je veux ça à nouveau¨, tout ce que j'avais toujours voulu, ce que j'avais toujours pensé faire. Quand tu es jeune tu dis, ¨ah moi quand je vais avoir 30 ans, c'est certain je vais avoir des enfants¨, puis c'est pas ça qui arrive pour personne finalement, mais la je me dis, tu sais quoi là, là je serais prête...à revenir à ça..

Concernant l'idée d'avoir d'élever une famille en conjuguant une carrière en humour en parallèle, Levac a dit ne pas avoir de modèle présentement qui lui fait penser que ce serait vraiment réaliste: «Peut-être que je vais être la première» a dit l'humoriste qui a avoué que ça l'angoissait d'y penser.

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 25 janvier 2018.


IciRE IciRE
Member since almost 3 years

03:51

182

Labeaume pense que la radio qui le critique a peu d'influence «La preuve, j'ai été ré-élu...«
Published 9 months

27756

Le maire de Québec Régis Labeaume s'est fait demander dans un point de presse si il croyait que le climat avait changé dans sa ville un an après la tuerie à la mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

Sa réponse a visé de façon plus ou moins maladroite les radios de Québec. «Statistiquement, il y a moins per capita de gestes haineux à Québec qu'ailleurs au pays» a d'abord dit le maire, tout en bifurquant dans sa réponse vers les radios de sa ville: «Le problème nous autres est qu'on a un environnement sonore... quelques radios qui porteraient notre message et ce que nous on pense [la population]. On appelle ça un prisme déformant, la preuve, j'ai été ré-élu aux élections» a expliqué le maire, dans le but de démontrer le peu d'influence qu'exercent les radios qui le critiquent.

Ces propos, diffusés sur les ondes de CHOI Radio X, ont rendu mal à l'aise l'animateur Denis Gravel dans son émission du retour: «Que du monde de Montréal fasse un lien entre les radios qu'ils n'écoutent pas et qui ne représentent par leurs valeurs, et des crimes ou il y a des gens qui meurent par balles, c'est profondément morons, mais c'est un manque de connaissance faut pas leur en vouloir. Que le maire de la ville icitte fasse la même chose, ça me donne vraiment le goût de dégueuler, pas de vomir, de dégueuler» a dit Gravel, visiblement étonné et écoeuré par les propos de son maire.

Des noms?

«Si il veut cibler des individus, ce serait peut-être le temps de commencer à les nommer» a dit l'animateur qui oeuvre depuis plus de 20 ans à la populaire radio parlée de Québec: «Parce que les radios de Québec on est une maudite gang là-dedans» a-t-il dit en nommant une série d'animateurs non reconnus pour des envolées oratoires sur les ondes... «Si le maire pense que les radios de Québec ont du sang sur les mains, il serait peut-être temps de commencer à nommer des noms, et des stations» a dit Gravel, qui se demande si le premier magistrat de la ville serait amer envers certains animateurs parce qu'ils questionneraient ouvertement certaines de ces décisions.

«Je cherche l'humilité de Régis Labeaume...si vous la croisez, prière de la ramener à l'hôtel de ville, le monsieur en a bien besoin.» a conclut l'animateur.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon, Martin Busuttil et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

05:37

383

«Si Québecor ne reçoit jamais d'équipe de hockey, c'est le média le plus cocu de l'histoire des médias» —Vince Cauchon
Published 10 months

27633

Alors que le magazine Forbes a dévoilé sa liste annuelle des valeurs des équipes de la LNH, ou le Canadien arrive au 3ème rang à 1.25 milliard, derrière Toronto (1,4) et NY Rangers à (1,5), Vince Cauchon de CHOI Radio X pense que la vraie valeur des équipes est quand celles-ci se font acheter. Il a aussi fait une déclaration intéressante sur un éventuel retour d’une équipe à Québec.

«Je comprend que Forbes, c’est des gens plus intelligents que moi, mais ce tableau-là est risible à chaque année: Montre-moi le chèque du gars qui va payer ce prix-là pour la garder là, pis tu l’as ta vraie valeur, pour le reste, c’est juste des paroles en l’air» a dit le gars de sport de CHOI Radio X.

Concernant Québecor, le Centre Vidéotron et du retour éventuel des Nordiques, Vince a résumé la situation en une phrase: «Si Québec reçoit jamais d’équipe de hockey... il n'est pas question de d’autres groupes qu’eux-autres…si ils ramènent jamais une équipe ici, c’est le média le plus cocu de l’histoire des médias!»

Avouez que sa vision est très logique et réaliste, pensez-y: Après tous les efforts du géant médiatique québécois pour «contenter» la plus grosse ligue de hockey au monde: construction d’un aréna ultra moderne de 18 000 places, patience et discrétion, partenaire télé le plus important sur le territoire québécois avec TVA Sports, marché de hockey déjà voué à un succès, maire favorable, etc... si en effet après tout ça, il n’y a pas d‘équipe au bout qui se présente, via un expansion ou un déménagement, le mot «cocu» ne sera pas du tout exagéré!

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 6 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

02:46

237

Le Canadien vaut 1.25 milliard selon Forbes. Bon ou mauvais pour Québec?
Published 10 months

27631

«On va connaitre la valeur du Canadien le jour de la vente, avant ça, se sont des fabulations» a dit le comptable, chroniqueur et auteur Pierre-Yves McSween en analysant les chiffres dévoilés par Forbes dansÈ «The List», leur classement annuel des valeurs des équipes de la LNH. On remarque dans cette liste que 5 équipes de l’Original 6 se retrouvent en tête du classement alors que les Panthers de la Floride ferment la marche avec un faible 305 millions en valeur «Forbes».

#1 New York Rangers $1.5 MILLIARD

#2 Toronto Maple Leafs $1.4 MILLIARD

#3 Montreal Canadiens $1.25 MILLIARD

#4 Chicago Blackhawks $1 MILLIARD

#5 Boston Bruins $890 MILLIONS

#6 Los Angeles Kings $750 MILLIONS

#7 Philadelphia Flyers $740 MILLIONS

#8 Vancouver Canucks $730 MILLIONS

#9 Detroit Red Wings $700 MILLIONS

#10 Pittsburgh Penguins $650 MILLIONS

#11 Washington Capitals $625 MILLIONS

#12 Edmonton Oilers $520 MILLIONS

#13 Dallas Stars $515 MILLIONS

#14 Vegas Golden Knights $500 MILLIONS

#15 San Jose Sharks $490 MILLIONS

#16 Anaheim Ducks $460 MILLIONS

#17 St Louis Blues $450 MILLIONS

#18 Minnesota Wild $440 MILLIONS

#19 Calgary Flames $430 MILLIONS

#20 Ottawa Senators $420 MILLIONS

#21 New Jersey Devils $400 MILLIONS

#22 New York Islanders $395 MILLIONS

#23 Tampa Bay Lightning $390 MILLIONS

#24 Colorado Avalanche $385 MILLIONS

#25 Nashville Predators $380 MILLIONS

#26 Winnipeg Jets $375 MILLIONS

#27 Carolina Hurricanes $370 MILLIONS

#28 Buffalo Sabres $350 MILLIONS

#29 Columbus Blue Jackets $315 MILLIONS

#30 Florida Panthers $305 MILLIONS

#31 Arizona Coyotes $300 M

«Le nouveau modèle de la Ligue Nationale va plus loin…les gens se promènent avec des chandails de hockey, donc deviennent des hommes et des femmes sandwish, donc on paie pour faire de la pub à des compagnies, après ça tu paies ta bière 12-13 dollars. Sur les baies vitrées c’est rendu qu’il y a de la pub, même sur la baie vitrée à la télévision elle est ajouté électroniquement, il y a de la pub partout il y a des concours etc… Regarde une entreprise, [équipe de la LNH], on en parle à la radio, on en parle à la télé, on en parle dans les journaux, on en parle partout. Nommez-moi une entreprise à qui on consacre 6 à 7 pages quotidiennement dans nos journaux pour faire sa promotion? T’imagines-tu 6 pages dans le journal de Québec sur Bouchard en parle tous les jours? C’est ça le Canadien, c’est du sport mais c’est de la business» a dit McSween dans son approche très cartésienne.

Le chroniqueur a expliqué aussi pourquoi une équipe de l’expansion coûte plus cher que la valeur de certaines équipes existantes. Dans le cas de Québec, la question de la ligue est la suivante: Est-ce qu’on va générer des revenus de télévision supplémentaires? Est-ce qu’il y aura des fans de plus que ce que le Canadien génère déjà pour la LNH? C’est ce qui fait mal à Québec selon le chroniqueur: «Tu es dans le même environnement socio économique que le Canadien». Est-ce qu’on va aller chercher de l' argent supplémentaire malgré tout ça? C’est ce que la ligue se pose comme question selon lui avant de penser revenir dans la vieille capitale. La suite des événements nous donnera une réponse.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard le 6 décembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

13:09

104

Guillaume Wagner ridiculise celui qu'il appelle «l'humoriste de droite»
Published 11 months

27583

Dans son billet d’humeur hebdomadaire avec Alain Gravel, l’humoriste d’opinion Guillaume Wagner s’est attaqué sans le nommer à un autre humoriste, celui qui a fait beaucoup la manchette depuis quelques semaines et qui était le premier invité de «Tout le monde en parle» dimanche dernier. L’humoriste dont il parle a aussi été la cible de menaces de mort suite aux premières représentations de son nouveau spectacle «Nos droits et libertés». Et comme Wagner, cet humoriste souffre de profonde calvitie. Quoi, vous ne savez toujours pas de qui on parle?

Wagner est tellement en mission pour pousser ses propres valeurs qui sont, évidemment, les bonnes! Il libère cet envie profonde de s’en prendre à des individus qui sont à l'opposé de sa vision post-apocalyptique idéale d’un monde ou tous seraient égaux et habillés en rouge tant qu’à y être? Dans son segment cette semaine, il s’en prend à ceux qui insultent la gauche, détruisant tous leurs arguments point par point, et finit pas avouer qu’il souhaite devenir un humoriste de droite, possiblement outré que tout le spotlight ait été sur la tête de quelqu’un qui fait le même métier que lui, encore une fois, déclenchant chez lui une crise de jalousie qu'il déclare sur les ondes d'Ici Première chaque semaine.

«J’y ai pensé et je pense que je veux être un humoriste de droite finalement. Personne les traitent de moralisateurs ou de bien pensant. Au niveau intellectuel, c’est les vacances! Tu peux renforcer les stéréotypes, pis passer pour un avant-gardiste!» a-t-il dit tout en rajoutant: «Je veux être l’humoriste qui dit tout haut ce que les gens pensent tout haut. L’humoriste censuré qui est sur toutes les tribunes, défendre ma liberté d’expression en chialant sur celle des autres. Pas être sensible à une victime qui n’a pas envie de recevoir de la haine, tout en me victimisant de la haine que je reçois. Un génie. Un Yvon Deschamps version Journal de Montréal, le rêve» a-t-il terminé, visiblement soulager de pouvoir enfin dire ce qu’il pensait de celui avec qui il ne partira surement pas en tournée prochainement.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 23 novembre 2017. (COGECO).


IciRE IciRE
Member since almost 3 years

05:07

856

Refus de transfusion de sang: Une Témoin de Jéhovah décède: «Laïcité c’est urgent» dit le Doc Mailloux
Published 11 months

27546

Dans le segment avec Catherine Gaudreault et Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie, le Doc Mailloux a été appelé à s’exprimer sur le cas de cette jeune mère témoin de Jéhovah décédée après avoir refusé une transfusion sanguine à l’Hôtel-Dieu de Lévis dans les derniers jours. «Ça a pas de maudit bon sens cette histoire là c’est gênant» a plaidé le Doc visiblement déboussolé. «Respecter les respectables, on s’en va ou avec ça?» A demandé le psychiatre faisant référence aux recommandations du coroner dans le dossier. «N’importe quel sauté arrive avec, pour raison de religion, heille! Allo?!… Laïcité c’est urgent, laïcité, ça fait longtemps que je le dis. Laïcité dans les services publiques, et l’espace publique c’est deux choses différentes. Mais dans les services publiques, c’est laïc!» a dit le plus célèbres des médecins de la radio au Québec

Puis, le Doc a offert un conseil aux membres des Témoins de Jehovah: «Si vous ne voulez pas recevoir le sang de Satan, pourriez-vous vous faire 4-5 chopines de sang avant de rentrer à l’hôpital? Ça vous tenterais pas de prévoir vos gugusses?» a suggéré le psy.

Concernant la responsabilité des médecins, l’animatrice Catherine Gaudreault s’est demandée pourquoi ce n’était pas le «serment d'Hippocrate» qui primait, c’est-à-dire sauvez le patient à tous prix. «C’est minimal» a dit le Doc tout en ajoutant «ça demande un minimum de courage, de conviction pour contrer les valeurs religieuses» a dit le doc en remettant sur le dos des médecins le fardeau de décider pour le patient. «Ce que vous ne savez pas, c’est que dans le milieu médical, le courage et l’audace n’est pas le propre des médecins…ne sont pas les premières valeurs des médecins. Ils ont étudié et pratique dans un contexte culturel», a dit le médecin, un peu résigné, laissant ses acolytes bouche-bée: «C’est gros ce que vous dites» a dit l’animatrice Catherine Gaudreault. (

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 15 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since over 3 years

07:39

381

Voici ce que disait les textos envoyés par Gilbert Rozon à certains humoristes après la diffusion de TLMEP…
Published 11 months

27541

Après la diffusion de TLMEP dimanche, alors qu’un onze humoristes étaient invités à parler d’un nouveau festival du rire à Montréal qui servira de nouvelle destination à ceux qui, nombreux, ne voudraient plus être associés au Festival Juste pour rire de Gilbert Rozon, sur qui pèse une série d’allégations de comportements sexuels douteux, le 98,5 a appris que ce dernier aurait envoyé des textos à certains humoristes, question de parler des valeurs véhiculées par ce nouveau festival qui prend forme ces jours-ci et qui risque de remplacer le sien.

C’est l’information qu’a livré Émilie Perreault à l'émission de Paul Arcand ce matin: «J’ai appris que Gilbert Rozon était entré en contact avec plusieurs humoristes par messagerie texte après la diffusion de Tout le monde en parle dimanche…j’ai eu la confirmation de 6 personnes, des hommes, des femmes, mais il y en aurait eu plus que ça… un message plutôt sobre dans lequel il indique qu’il ne les a pas contacté plus tôt parce qu’il était en état de choc, qu’il ne veux pas être jugé sur la place publique, qu’il espère qu’on laissera la justice suivre son cours» a dit la chroniqueuse. Puis elle a ajouté une information intéressante que Rozon a voulu livrée aux humoristes: «Il fait référence aux nombreuses valeurs véhiculées par le nouveau festival du rire de Montréal mais il questionne si la présomption d’innocence fait partie des valeurs véhiculées par ce nouveau festival»

Perreault a ajouté que c’était les premières nouvelles qu’on avait de Gilbert Rozon depuis sa démission le 18 octobre derniers, soit la veille de la diffusion du reportage des présumés victimes de Rozon sur les ondes du 98,5 FM.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Puisqu’il fautes lever avec Paul Arcand le 14 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

04:40

2582

Régis Labeaume ne réprésente plus les valeurs de Québec!
Published over 1 year

25610

Night Train montre qu'avec sa critique des discours «haineux» des médias de Québec, Régis Labeaume ne représente plus la population qui l'a élu.


Radio B-52 Radio B-52
Member since about 2 years

15:46

209

logo radioego

radioego.com