Result for: #Sikh

Le Maire de Louiseville ramène le crucifix et la prière à l'hôtel de ville!
Published 8 months

28086

Le Maire «à chapeau» Yvon Deshaies, qui n'en ait pas à sa première sortie publique, a déclaré cette semaine, en réaction au débat du port de signes religieux dans les services de police qui a fait beaucoup de bruit à Montréal dans les derniers jours, qu'il souhaitait ramener la prière et le crucifix à l'hôtel de ville de Louiseville.

«J'en ai assez, c'est pas l'histoire d'être fou ou quoique ce soit, oui c'est un peu le ridicule ce qu'on vit actuellement» a dit le très articulé maire. «On s'en va ou au Québec et là ça déborde tranquillement chez-nous...» a ajouté M. Deshaies, faisant référence à la sortie médiatique de Sondos Lamrhari, première étudiante en techniques policières à porter le voile au Québec et aussi aux Sikhs qui portent en permanence leurs signes religieux comme le turban et la kirpan.

Le maire est prêt à se faire arrêter alors qu'il réinstallera le crucifix et la prière à son hôtel de ville dès le mois de juin prochain alors que la cour suprême a déjà statué sur l'interdiction de réciter des prières dans les mairies considérées comme laïc.

«Vous savez madame, quand on fait un petit trou, quand l'eau rentre à quelque part là, ça finit plus si on bouche pas le trou, ça grossit grossit...c'est pour ça que je dis non à ça, moi je veux arrêter la goutte d'eau qui tombe» a imagé le maire Deshaies.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 17 avril 2018. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 4 years

07:51

110

Les «déguisements» de Trudeau en Inde cacheraient une peur maladive du NPD
Published 9 months

27927

Chantal Hébert, analyste politique sur la Colline Parlementaire à Ottawa, a parlé du voyage en Inde récent de Justin Trudeau comme quelque chose de plus stratégique que bien des gens pourraient le penser.

Selon Hébert, le PM avec ses nombreux accoutrements aurait plutôt fait une opération charme envers la communauté sikh de l'Inde, communauté dont est originaire le chef du NPD au Canada Jagmeet Singh. Hébert pense que la communauté sikh au Canada pourrait être influente dans près de 6 comtés de la région de Toronto car très impliqué politiquement et concentré dans certaines région entourant le ville reine.

L'analyste a aussi parlé du budget Morneau qui est plus de style NPD que libéral selon elle, encore dans le but de séduire le principal concurrent de Trudeau au pays pour la prochaine élection.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 1 mars 2018.


IciRE IciRE
Member since about 3 years

05:39

122

Risques de violence du mouvement souverainiste: Lisée répond aux déclarations de Trudeau
Published 10 months

27901

Le chef du PQ Jean-François Lisée a répondu à Justin Trudeau qui a affirmé dans le cours de sa visite en Inde n'entretenir aucune sympathie envers le séparatisme sikh, en plus d'ajouter avoir lutté toute sa vie contre le mouvement souverainiste au Québec et qu'il est bien conscient des « risques de violence » qu'un tel mouvement peut entraîner.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 23 février 2018.


IciRE IciRE
Member since about 3 years

04:37

5499

Couteau permis en avion: «Le monde sont pas fous à temps plein, ils savent bien qu'il y a un deal avec une communauté religieuse» —Régis Labeaume
Published about 1 year

27589

En visite à Montréal cette semaine, Régis Labeaume s’est arrêté au micro de l’émission de Paul Arcand pour parler de différents sujets qui ont marqué les dernières semaines dont sa ré-élection, les radios de Québec, le traffic grandissant dans sa ville, le retour des Nordiques, les couteaux dans les avions, Donald Trump etc…

Rappelons que Transports Canada a annoncé il y a deux semaines, qu’elle modifiait sa liste des articles interdits pour les passagers en avions (en vigueur le lundi 27 novembre). L’agence fédérale autorisera ainsi les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour les vols au Canada. Cela inclut les petits ciseaux et les petits couteaux suisses. Les lames de ce genre demeureront toutefois interdites pour les vols en direction des États-Unis.

Cette nouvelle n’a cessé depuis de créer des remous autant dans la population que dans le monde politique. Le maire de Québec, Régis Labeaume, a été amené à se prononcer sur le sujet lors d’un entretient avec Paul Arcand jeudi matin au 98,5 FM. Il n’a pas hésité du tout à donner une réponse qui laissait peu de place à l’interprétation: «Moi je pense que ça pas de bon sens...je veux bien respecter toutes les religions, mais je pense ça marche pas. :Le problème là-dedans, c’est quand les gouvernements posent des gestes comme ça, ils créent de la désaffection. Le niveau de confiance envers les gouvernements baissent à chaque fois, parce que le monde est pas fou, ils savent bien que ce qu’il y a en arrière de ça est un espèce de deal avec certaines communautés canadiennes, pis je respecte les communautés canadiennes qui demandent à ce qu’on respecte leurs religions, mais la religion peut pas l’emporter sur tout, parce qu’on a vu ça dans le passée quand la religion l’emportait sur des principes fondamentaux dans une communauté, dans une société, ce que ça donnait. Alors c’est juste que quand on fait ça, on diminue la confiance collective envers les gouvernements, et ça c’est mauvais, c’est extrêmement mauvais, pis après ça on se demande pourquoi les gens sont cynique t'sé…» a dit le maire qui a ensuite répété clairement ce qu’il pensait de la décision du ministre des Transports Marc Garneau: «Le monde est pas fou à temps plein, ils savent bien qu’il y a un deal avec une communauté religieuse, alors ça me désarme à chaque fois moi ces affaires-là…les politiciens sont de même, on dirait qu’ils ne veulent pas perdre un vote. Un moment donné il faut que tu acceptes dans la vie de perdre des votes, c’est de même, parce que tu as des principes fondamentaux, puis si ces principes fondamentaux là te font perdre des votes, ben c’est ça gouverner» a dit le maire, manifestement en total désaccord avec la décision du gouvernement fédéral.

Puis Labeaume a terminé avec un exemple très concret de la réalité que la population vivait en prenant un vol d’avion de nos jours: «Je peux pas être d’accord avec ça, moi quand je prend l’avion puis on me dit que mon tube de pâte à dents a plus que 100 millilitres puis que je le met dans la poubelle, je comprend, je suis les règles, je suis en maudit, faut que je m’achète de la pâte à dents en arrivant là-bas, tu sais. Mais là un couteau, je sais pas, je comprend pas là…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 23 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 4 years

01:58

310

Notre ministre astronaute repart en orbite: Il compare un couteau sur un avion à un oreiller!
Published about 1 year

27585

Suite à l’annonce de Transports Canada d’autoriser dorénavant les petites lames de couteau de six centimètres et moins sur les vols d’avions, le ministre Marc Garneau avait déclaré en début de semaine: «Beaucoup de personnes aimeraient avoir un petit couteau, une lame, pour se faire les ongles, ou pour différentes raisons…», ce qui avait soulevé les critiques et les railleries de plusieurs personnes dans les médias et les réseaux sociaux. Mais voici qu’hier, notre ministre y est allé d’une autre déclaration fracassante, toujours sur le même sujet:

«Si je peux vous donnez un exemple extrême; si quelqu’un veut étouffer son voisin, il peut utiliser un oreiller. On interdit pas les oreillers sur les avions» a dit Garneau, certain que son exemple avait du sens, au micro de Paul Arcand jeudi matin lors d’un entrevue ou il a aussi avoué ne pas avoir été influencé par un lobby sikh dans sa décision.

Vu que le Doc Mailloux avait déclaré que notre ministre des transports était un peu «space» suite ses propos sur le couteau et le nettoyage d’ongles cette semaine, cette nouvelle déclaration l’a aussitôt fait réagir jeudi matin sur les ondes du 106,9 Mauricie: «Il devient gênant. Là vous êtes en train de justifier ma déclaration…Mais y’est vraiment space! Mais là, arrêter de me confirmer là…lâcher-moi» a dit le Doc sous les rires de l’animatrice Catherine Gaudreault.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 21 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since almost 4 years

02:17

249

Couteaux dans les avions, la CAQ dit non! «On risque de compliquer des vols vers les États-Unis»
Published about 1 year

27582

Rappelons que Transports Canada a annoncé, il y a deux semaines, qu’elle modifiait sa liste des articles interdits pour les passagers en avions (en vigueur le lundi 27 novembre). L’agence fédérale autorisera ainsi les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour se conformer aux pratiques internationales. Cela inclut les petits ciseaux et les petits couteaux suisses. Les lames de ce genre demeureront toutefois interdites pour les vols en direction des États-Unis.

Cette nouvelle a bien sur créée des remous autant dans la population que dans le monde politique si bien que la CAQ a décidé de présenter une motion à l’Assemblée Nationale sur le sujet, via le porte parole en matière de transport Benoît Charrette qui était avec Paul Houde au 98,5 FM hier pour expliquer la nature de la motion.

«Pour notre part, il n’y a aucune considération religieuse dans notre prise de position, c’est une stricte préoccupation de sécurité» a dit Charrette: «Six centimètres, ce n’est pas rien, si on ajoute à ça le manche, on parle d’une arme qui peut être très offensive et menaçante à même un vol commerciale» a-t-il ajouté. Pour expliquer davantage sa positon, le porte parole de la CAQ a parlé de la situation géographique du Canada: «On vit avec un marché extrêmement intégré au niveau du transport aérien. Les États-Unis se refusent d’aller dans cette voie-là. Donc on risque de compliquer peut-être aussi des vols vers les États-Unis ultimement, c’est une décision qui s’explique mal»

Soulignons que mise à part les députés de Québec Solidaire, tous les autres députés de l’Assemblée Nationale ont appuyé la motion.

Entendu dans Le Québec Maintenant avec Paul Houde au 98,5 FM Montréal. Le 22 novembre 2017. (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 4 years

04:46

92

Couteaux permis dans les avions: «Marc est allé dans l'espace, malheureusement il y est resté...y'est vraiment space »  —Doc Mailloux
Published about 1 year

27575

«La commission PM» met en vedette quotidiennement dans l’émission de Catherine Gaudreault au 106,9 FM en Mauricie le Doc Pierre Mailloux et l’animateur du midi Robert Pilotte. Le sujet de ce matin était bien sur le fameux celui qu'on a tous vu passer dans les médias depuis quelques heures sur les lames de 6 pouces ou moins qui seront bientôt autorisées dans les avions au Canada, tel qu’annoncé par le ministre fédéral des transports Marc Garneau, Les trois animateurs en ont eu très long à dire sur cette annonce.

«Est-ce qu’on est les seules à être outrés de ça? Parce qu’on est tellement dans cette politique là d’ouverture, Justin Trudeau, le multiculturalisme» s’est demandé l’animatrice Catherine Gaudreault. «Nous on a la désagréable caractéristique d’être des canadiens français, mais dans le reste du Canada là, y’a pu rien, à part les canadiens français hors Québec là, ¨canadien anglais¨ c’est rien ça…Ce n’est pas une entité, c’est pas une nationalité» a dit le Doc Mailloux qui a de plus rajouté: «Au Canada, tu as deux nations fondatrices: Tu as les autochtones, et tu as les canadiens français, ils se sont mêlés entre eux, ils se sont métissés. Mais le reste du Canada là, c’est n’importe quoi»

Voici 10 remarques percutantes relatées à ce sujet dans la «Commission PM» ce matin:

CG: Catherine Gaudreault

RP: Robert Pilotte

DM: Doc Mailloux

1- CG: «Quand on dit ben non c’est pas un accommodement religieux, tout ça a un lien avec le fait que la religion sikh, les gens portent le kirpan qui est un couteau, arrêtez-moi ça là…»

2- RP et DM: «Il faut qu’ils portent 4 ou 5 symboles religieux, ça leur prend le turban, le petit couteau, les cheveux longs, la barbe, des bijoux, des bling-bling»

3- DM: «Il nous prend pour des imbéciles, Marc est allé dans l’espace, malheureusement, il y est resté.»

4- DM: «Je crois qu’il est profondément naïf cet individu là, il comprend pas, il est vraiment space»

5- RP: «Vous avez peut-être au bureau cet espèce de petit exacto, qui sert à ouvrir des enlevoppes, la lame est 2 centimètres et demie…tu peux quasiment décapiter quelqu’un avec ça»

6- DM: «On a permis le port du turban dans la Gendarmerie Royale il y a 20-25 ans, depuis, on permet aux sikhs de s’afficher ouvertement dans leur religion…dans les services gouvernementaux»

7- DM: «On dit aux sikhs débarquez et recréez-vous une ¨sikherie¨ dans notre pays…c’est ça, et là on récolte ça»

8- DM: «On a un sikh ministre de La défense, on a un autre sikh ministre des relations internationales… et on a le nouveau chef du NPD qui est sikh affiché pratiquant…on s’en va ou avec ça?»

9- CG: «Mais tu pourras pas passer par les États-Unis, où c’est beaucoup plus sévère. Quand vous passez aux douanes vous enlevez vos chaussures, pis eux-autres il y en aura pas là des lames à moins de 6 centimètres…»

10- DM: «Marc fait son ouvert d’esprit, c’est une vison politique du fonctionnement sociale. »

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 21 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since almost 4 years

08:11

1262

logo radioego

radioego.com