Résultat pour: #Ray

Jeff prend un appel LIVE et ça finit mal...
Publié il y a 3 mois

28197

En plein milieu de son émission du midi, Jeff Fillion reçoit un appel sur son cellulaire. Il décide donc de répondre live [ ] et comme il arrive à tout le monde, c'est un inconnu «fatiguant»d'une entreprise louche qui veut lui «vendre» quelque chose.

Très réceptif au départ, Fillion demande ensuite au tannant de rayer son nom de sa liste d'appel et finit pas lui dévoiler qu'il est à la radio live à Québec alors que le «vendeur» est déjà grimpé dans les rideaux en menaçant l'animateur de l'appeler 15 fois par jours!

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Gerry et Laurence le 4 juin 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

10:19

35973

Le nom «Rozon» rayé de Juste Pour Rire!
Publié il y a 3 mois

28192

Thérèse Parisien du 98,5 FM a appris aujourd'hui que Luce, Lucie, Martine et Constance Rozon, les 4 soeurs de Gilbert Rozon qui ouvraient dans l'organisation Juste Pour Rire durant 3 décennies, avaient été remercié par ICM Partners qui a acheté l'entreprise montréalaise récemment en compagnie du producteur canadien Howie Mandel.

Il n'y a donc plus aucune trace du nom «Rozon» au sein de Juste pour Rire, un nom qui apparemment était devenu un peu trop lourd à porter pour les nouveaux propriétaires si on se fie à cette décision pour le moins drastique.

Rappelons que ICM Partners a cédé 51 % des parts aux entreprises canadiennes Bell et Evenko faisant du Groupe une entreprise majoritairement canadienne. Les partenaires américains à l’origine de l’achat devenant ainsi admissibles aux crédits d’impôt fédéraux et provinciaux.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission Le Québec Maintenant avec Paul Houde le 30 mai 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

04:27

287

Quand l'art devient insolite !
Publié il y a 6 mois

27948

Chaque semaine, dans le cadre de la chronique "Livin' the Dream" du podcast La Chaine Débarquée, Vincent Gendron, en fin observateur qu'il est, nous présentes des gens qui n'ont pas peur de sortir des sentiers battus pour vivre leurs rêves.

Dans le cadre de l'épisode #11 sa chronique nous présente:

Un artiste qui n'a pas froid aux yeux.Un Coréen qui sait transmettre la "terreur" dans ses coups de pinceau.Un Américain qui n'a pas peur de (littéralement) se mouiller (le pinceau).Le François Pignon du cure dent.

Attirons votre attention sur Brent Ray Fraser, qui au cours d'une démonstration de son talent, à peint un portrait du fondateur de Juste pour Rire. Bien que peint en 2015, on raconte que l'oeuvre s'intitulerais "Justice Poétique". Découvrez pourquoi !


PRODUCTIONS PODCASSE PRODUCTIONS PODCASSE
Membre depuis il y a 8 mois

10:12

11

Jean-Charles Lajoie en entrevue à La Soirée est (encore) jeune
Publié il y a 6 mois

27876

L'animateur du 91,9 SPORTS a fait un détour dans les studios de la radio de Radio-Canada en fin-de-semaine pour aller rencontrer le quatuor de La soirée est (encore) jeune.

Parmi les choses qu'on a appris de l'animateur du retour de la seule radio sportive francophone à Montréal, c'est qu'il écoute très peu de radio et de télé sportives en dehors de celle qu'il fait. «Il y a un potentiel aliénant de surconsommer de ce que l'on fait, moi j'essais de m'en détacher complètement, de changer le mal de place, de faire autre chose» a dit celui qui a avoué écouter la Première Chaine la fin-de-semaine du matin au soir.

Jean-Charles est aussi revenu sur son expérience avec Radio X Montréal, un format qui n'a pas fonctionné a dit Wauthier, «Comme si c'était pas écrit dans le ciel» a ajouté Lajoie «oui mais tout le monde le disait c'est assez drôle hein...» a continué Wauthier. Jean-Charles a expliqué qu'au moment ou il a rejoint Radio X Montréal que ça ne devait pas s'appeler ainsi, «Et là est débarqué Patrice Demers de nulle part dans le dossier, de Radio X Québec, je me suis dit mais dans quelle galère je me retrouve?» tout en ajoutant qu'il y avait un honnête homme nommé Raynald Brière qui lui a dit «calme toi, fait-moi confiance, on s'en v quelque part».

L'animateur sportif a expliqué que l'aventure Radio 9 qui est arrivé par la suite fut une erreur stratégique importante pour RNC Médias: «Comment penser t'attaquer au géant 98,5 alors que tu as une antenne de piment qui traverse à peine West Island».

Lajoie a aussi avoué avoir offert ses services à Marie-France Bazzo alors qu'elle pilotait l'émission du matin à la radio de Radio-Canada. Il l'a remercié d'avoir décliné l'offre... (sous les rires de l'équipe).

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 18 décembre 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

15:53

254

ANDRÉ ARTHUR «Les meilleurs moments»: Épisode 1: Walter Sieber
Publié il y a 7 mois

27814

RadioEGO rend hommage à l'homme de radio qu'est André Arthur en cinq segments audio marquants qui auront contribué à lui attribuer le titre de «Roi Arthur» pendant de nombreuses années sur les ondes radiophoniques d'une des villes en Amérique qui a fait de la radio son médium favori et ses animateurs, ses idoles!

Réduire une carrière de plus de 40 ans à la radio par quelques propos controversés comme bien des journalistes ont tenté de le faire depuis l'annonce de la fin du contrat de l'animateur de 74 ans à BLVD.fm récemment, c'est un peu facile et surtout non réaliste.

Chez RadioEGO, nous reconnaissons le grand communicateur qu'il a été, qu'il est encore. Nous soulignons qu'il a été numéro 1 à la radio de Québec sur une période s'étalonnant sur plus de 30 ans, un marché ou ce média est roi et ou la réussite n'est pas donnée, il faut plutôt aller la chercher en séduisant des auditeurs qui ont toujours eu beaucoup de choix dans la capital.

«Y'a-t-il quelqu'un qui connaît l'avenir dans tous ceux qui nous écoutent présentement? Personne» a résumé André Arthur en entrevue à Radio-Canada après qu'on lui ait demandé si il pensait faire un [autre] retour. Arthur a toujours prétendu, avec raison, être un polémiste: «Un polémiste est un écrivain ou un journaliste ridiculisant en principe avec panache et esprit.». Tu ne fais pas ce genre de radio sans nager si ce n'est qu'un peu dans la controverse. Comme tu ne fais pas d'omelettes sans... Vous connaissez la suite?

Épisode 1 : Walter Sieber

Cet extrait se situe en 1995. La ville de Québec, dirigée par le maire Jean-Paul Lallier, essaie très fort de faire rêver ses citoyens en posant sa candidature pour l'obtention des Jeux Olympiques de 2002. Les «influenceurs» se font aller dans les médias. Personne ne peut chiffrer les véritables coûts de l'opération, on mise plutôt sur le rêve de voir Québec rayonner. La radio est au centre du débat, mais une voix s'élève contre, celle d'André Arthur qui jour après jour essaiera d'avoir des réponses des autorités et remets en doute par le fait même les propos de plusieurs rêveurs. Arthur est au sommet de sont art et des cotes d'écoutes. La ville rêve mais si Arthur avait raison de s'opposer si fort au projet? Se demandent plusieurs citoyens à l'écoute, coincés entre le rêve confortable et la dure réalité.

Walter Sieber, avec son accent exotique, était le vice-président des sports pour la candidature olympique de Québec 2002. Ce matin frisquet de février en 1995, il tentera d'expliquer à l'animateur en ondes à CHRC 80, la descente en ski, la discipline reine des Olympique d'Hiver, qui aurait lieu à la Petite-Rivière-St-François, dans Charlevoix. Cette entrevue sera par la suite reconnue comme celle qui aura possiblement mis fin au rêve Olympique québécois. Les citoyens se sont alors rendu compte du non sérieux de toute l'aventure. Quelques mois plus tard, la population, rassemblée en grand nombre à place d'Youville, attendra avec impatience le dévoilement des votes du CIO. Québec terminera 4ème avec 7 votes, 54 votes seront attribués à Salt Lake City, en pleine controverse de financements douteux (pots-de-vins) dévoilés au monde entier par la suite et remettant même en doute tous ceux qui gravitent mondialement autour du mirage Olympique.

(Ce segment est un montage, l'entrevue originale a possiblement duré près de 30 minutes. Si jamais vous l'avez en votre possession info@radioego.com)


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a environ 10 ans

04:27

807

Une année 2017 à saveur d'intolérance selon Influence Communication
Publié il y a 8 mois

27675

Jean-François Dumas était de passage dans l'émission du retour du FM93 pour dévoiler le bilan d’actualités d'Influence Communication pour l’année 2017 dans les médias.

L’année médiatique 2017 en 10 points:

1- Le mot clé pour l’année 2017 dans les médias fut «intolérance» qui succède à «peur» pour l'année 2016.

2- Il y a eu 20% moins de sujets reliés au Canadiens de Montréal cette année.

3- Dans les 50 personnes les plus médiatisées en 2017, il y a 30 joueurs et entraineurs de la LNH.

4- Dans ces 50 personnes les plus médiatisées, il n’y a que deux femmes: Hilary Clinton et Valérie Plante. (Contre 8 femmes dans le TOP 50 en 2016). (

5- Les 3 thèmes principaux abordés en 2017 furent: Sport, faits divers et politique fédérale.

6- Les québécois ont augmenté leur intérêt pour les nouvelles internationales de 51% mais 85% de celles-ci traitaient de Donald Trump.

7- 90% de ce qui s'est dit sur Donald Trump n’était pas associé à une «nouvelle» comme telle.

8- L'attentat à la mosquée de Québec représente la nouvelle qui fut le plus médiatisée depuis le début des années 2000 et c’est aussi celle qui a le plus fait rayonner (négativement) le Québec dans l’année.

9- Pour la première fois depuis une dizaine d’années, Québec a rayonné plus sur le plan touristique que Montréal.

10- Dans le TOP 3 des nouvelles les plus médiatisées, on retrouve au #3: La dernière semaine des élections municipales de novembre au Québec. Au #2 les inondations du printemps au Québec juste avant l’attaque à la mosquée de Québec au #1.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 13 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

14:17

53

«Québec doit se montrer encore plus vibrant comme marché»  —Ray Lalonde
Publié il y a 8 mois

27645

Il y a eu pas mal de nouvelles d’importances en provenance de la réunion des gouverneurs de la LNH qui a eu lieu à Palm Beach cette semaine. Des nouvelles qui ont et qui auront un impact direct à court et moyen terme sur la venue éventuelle d’une équipe professionnelle de la LNH à Québec.

  


En effet, on a appris lors de cette rencontre qu’un processus d’expansion sera mis en branle dans le but d’accommoder le marché de Seattle qui a annoncé plus tôt cette semaine la rénovation de leur KeyArena, datant de 1962, au coût de 660 millions de dollars. On a aussi appris que les Hurricanes avaient trouvé un acheteur, un milliardaire de Dallas du nom de Tom Dundon. qui dit vouloir garder l’équipe en Caroline pour au moins les 7 prochaines années. Donc, deux mauvaises nouvelles pour la renaissance des Nordiques. Les analystes et partisans sont en droit de se demander si ils auront un jour l’occasion d’aller encourager à nouveau une équipe de la LNH dans leur ville.

Ray Lalonde, l'ancien responsable du marketing du Canadien de Montréal et ex-président des Alouettes a bien voulu donner son avis à ce sujet à Alain Crête et Paul Arcand au 98,5 FM à Montréal vendredi.

Voici 7 citations provenant de son intervention en ondes. (Audio disponible).

  


1- «Québec est une excellente ville candidate, mais pas à la mesure de Seattle ou de Houston...».

2- «Faut pas perdre espoir pour Québec, faut simplement que Québec continue de démontrer l’enthousiasme, l’énergie, la volonté de se positionner.».

3- «Montre-moi que t’es une ville qui peut compétitionner contre Seattle et on va te considérer…».

4- «Je ne peux pas croire [Après Seattle et Houston] qu’il y a beaucoup d’autres marchés plus intéressants que Québec».

5- «C’est la job du groupe, de la ville, du maire, de la province, de Québecor, des dirigeants de continuer d’être planté au côté du bureau de Gary Bettman à chaque jour pour lui dire qu’on veut une équipe, voici les moyens, voici les preuves, voici notre équipe de direction, voici comment on va te générer des dollars, comme Seattle peut le faire».

6- [Sur le prix d’entrée à la hausse dans la LNH] «C’est le prix d’entrée dans une business qui en génère des dollars…faut pas penser que c’est autre chose que de l’argent, si il y avait des preuves qu’il y avait de l’argent, il serait au rendez-vous pour Québec. Ça a rien à voir avec la ville, avec le marché, avec la langue, avec la politique, ça a voir avec l’argent.».

7- [Sur la situation des Coyotes de Phoenix et des autres canards boiteux de la ligue] «Je ne veux pas non plus dire que Gary Bettman est constant dans tout ce qui dit, ça arrive qu’il y a des irrégularités...».

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 8 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

07:59

179

Sondage Automne 2017: (Marché central 12+) Les gagnants et les perdants
Publié il y a 9 mois

27612

Deux fois par année, les radios sont sondées par cahiers d’écoute à Québec ainsi que dans plusieurs régions du Québec. Et c’est aujourd’hui que Numéris a dévoilé les résultats des sondages radios qui ont été effectués du 4 septembre au 29 octobre 2017.

Dans ce tableau des résultats, on remarque la continuité de la domination du FM93 dans le sondage du marché central, qui est différent de celui appelé rayonnement total puisqu’il ne calcul que les auditeurs situés dans les limites de la région de Québec/Lévis. On remarque par contre une baisse dans toutes les stations sondées sauf trois. Rouge FM, CHOI Radio X et Pop 100.9 qui fait une belle percée et qui se rapproche du groupe tranquillement mais surement.

Grands gagnants:

1- Rouge FM avec un son plus jeune et l’arrivée d'Éric Salvail en ondes, qui a été présent pour une grande partie des sondages, ont su aller chercher 22 500 auditeurs de plus par rapport au printemps 2017. Belle réussite pour la station de Bell Média qui devra composer avec la perte de Salvail visé par des allégations d'inconduites sexuelles dans le milieu du parcours et qu'on a pas vu ni entendu depuis...

2- FM93 avec sa stabilité désarmante dans le marché central avec une avance de 23 200 auditeurs sur son plus proche concurrent! Wow!

3- Malgré qu’ils sont encore très loin des meneurs, impossible d’ignorer ce bond de 31 000 auditeurs de Pop 100.9 suite à son premier sondage au printemps dernier ou elle avait effectué des débuts plutôt modestes. Elle est passé de 44 500 auditeurs à 76 200 en 6 mois! Un bel exploit!

Grands perdants:

1- Énergie semble avoir de la difficulté à bien implanter ses têtes d'affiches en ondes dans la percée qu’il tente de faire depuis quelques années dans le créneau parlé. Mis à part Stéphan Dupont le matin qui a encore réussi à classer son émission dans le top 3 des plus écoutés, c’est plutôt difficile pour le reste de la grille, ou les émissions peinent à atteindre le top 5.

2- WKND était une station musicale qui nous avait habitué à de belles envolées depuis 2-3 sondages, particulièrement dans le central. Ils n’ont pas du tout su tirer profit de la disparition de ROCK 100.9 pour récupérer ces milliers d’auditeurs orphelins de musique plus «jeune». Grosse déception pour cette station de Leclerc communications qui devra se repenser à nouveau.

3- Dans la course féroce des radios qui parlent, BLVD se classe dernière. Avec la vedette de la station qui frôlent les 75 ans, la station devra recruter rapidement de nouveaux noms très solides si ils veulent un jour jouer dans la cour des grands. Beaucoup de changements à prévoir pour cette antenne, possiblement la récupération de plusieurs animateurs d’Énergie, si jamais cette dernière décide de plus allez de l’avant avec sa seule radio qui parle mais qu’on entend trop peu.

Ghislain Morency

RadioEGO.com


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a environ 10 ans

00:03

154

Sondage Automne 2017: Jeff Fillion s'exprime sur les résultats: «l'antenne passe la gratte»
Publié il y a 9 mois

27608

Jeff Fillion s'est exprimé sur le résultat du sondage Numéris de la radio pour l'automne 2017 paru aujourd’hui dans le marché de Québec: «Stabilité dans le sens de stabilité dans le succès, pour Radio X. Tout à l’honneur de la direction qui a eu plusieurs tempêtes, du vent dans la face à l'occasion puis qui a pris certaines décisions difficiles, mais les décisions ont été les bonnes, parce que l’antenne passe la gratte…» a dit l’animateur qui trône au sommet des cotes d’écoute le midi autant dans le rayonnement total avec 32 100 auditeurs au quart d’heure que le marché central avec 22 100 auditeurs au quart d’heure.

Entendu dans FILLION avec Jeff Fillion à CHOI Radio X à Québec. Le 30 novembre 2017. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

08:23

444

Sondage Automne 2017: (Rayonnement total 12+) Les gagnants et les perdants
Publié il y a 9 mois

27606

Une, deux ou plusieurs fois par année selon les régions, les radios au Québec sont sondées, Et c’est aujourd’hui que Numéris a dévoilé le résultat des sondages radios qui ont été effectués du 4 septembre au 29 octobre 2017.

Dans le tableau des résultats ci contre, on peut remarquer que CHOI Radio X continu de dominer ce qu’on appelle le «gros chiffre» soit le nombre d’auditeurs rejoint dans le rayonnement total (jusqu’ou l’antenne peut se rendre), hommes et femmes 12 ans et plus.

Grands gagnants:

1- Avec une augmentation de plus de 15 000 auditeurs, la radio de Radio-Canada prouve que dans un style totalement différent des radios parlées à opinions, qu’elle peut se démarquer en gagnant une place sur l’automne 2016 très bien positionné au troisième rang.

2- CHOI Radio X, gagne la grande bataille des radios parlées, elle maintient le premier rang qu’elle avait repris l’an passé au mains du FM93.

3- En remplacement de ROCK 100.9, le nouveau format POP 100,9 aura su faire sa place en franchissant le cap des 100 000 auditeurs pour la première fois de l’histoire de l’antenne avec un 7 484 auditeurs de plus qu’il y a un an, la deuxième plus grosse augmentation du marché!

Grands perdants:

1- M FM, auparavant CFOM, a vu plus de 27 000 auditeurs quitter l’antenne depuis un an! Un changement de format plus jeune n’aura pas été très bénéfique pour la station musicale de COGECO.

2- Radio Énergie continue sa descente avec 18 000 auditeurs de moins. La station de Bell Média aura au final perdu plus de 50 000 auditeurs depuis 2 ans! C’est catastrophique, des changements sont à prévoir. L’antenne qui avait misé sur le format parlé, la seule sur le réseau Énergie au Québec, voit ce changement donner très peu de résultat. Ils sont rendu 6ème dans le marché de Québec!.

3- La belle lancée de BLVD suite au changement vers un format parlé stagne et prend même un recul important avec une perte de 17 000 auditeurs depuis 1 an dans le «full». La compétition vive dans la jungle des radios parlées ne fait pas que des gagnants. Vont-ils continuer à investir dans ce format? Ce sera à suivre…

Ghislain Morency

RadioEGO.com


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a environ 10 ans

00:03

99

logo radioego

radioego.com