Result for: #Québec Maintenant

3e lien: «Ça va être un enjeu majeur lors de la prochaine campagne électorale» —Gilles Lehouillier
Published 7 days

27851

En entrevue avec Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin, le maire de Lévis Gilles Lehouillier a fait tout un plaidoyer en faveur d'un 3e lien pour la région dans le but de relier Québec et Lévis.

Voici en 10 citations ce qu'il avait à dire:

1- Une chose est sure nous, maintenant, on a décidé qu'on allait prendre la parole haut et fort, pour s'exprimer sur le 3e lien.

2- Que les gens le veuillent ou pas, ça va être un enjeu majeur lors de la prochaine campagne électorale.

3- À Québec c'est environ 65 à 70% minimum en faveur du 3e lien.

4- Définitivement que dans le comté de Bellechasse c'est un enjeu majeur. Les gens voient très bien le potentiel de développement extraordinaire que représenterait un 3e lien.

5- Comment se fait-il que REM (Réseau express métropolitain) à Montréal on est déjà en appel d'offres, puis c'est un projet quand même de 6 milliards de dollars.

6- Nous on va être de la partie pour exprimer notre point de vue qui sera celui de notre population qui est «on veut un troisième lien».

7- On est la seule grande région métropolitaine qui est desservie dans un seul secteur d'une ville.

8- Imaginez-vous demain matin qu'il arrive une avarie sur le pont Laporte et qu'on est obligé de le fermer ne serais-ce qu'un mois? C'est la catastrophe. Quand je parle à mes gens de sécurité ils me soulèvent ce point-là.

9- Comment se fait-il qu'on a réalisé un pont qui relie l'île du Prince-Edouard à la terre ferme avec 250 000 de population?

10- Le problème, c'est parce qu'on est dans la région de Québec, ça va prendre 15 ans! Ça marche pas, il y a quelque chose qui marche pas.

Concernant le projet de SRB (service rapide par bus) qui a semé la discorde entre lui et le maire de Québec Régis Labeaume, Lehouillier avait ceci à dire à son opposant de la rive nord: «Un moment donné, comme on dit, il faut en revenir pour être capable de passer à autre chose» a conclu le maire de Lévis.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 13 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

07:29

73

Normand Lester s'emporte sur Donald Trump!
Published 15 days

27818

Invité à parler des démêlés du Président américain Donald Trump suite à son histoire de communications et/ou d'influence ou non avec des russes lors de son élection présidentielle de novembre 2016, le chroniqueur Normand Lester s'est lancé dans une envolée lyrique en partant de l'administration du président actuel et des grandes dictatures qui ont marqué l'histoire du monde.

«Peut importe les bêtises que cet homme-là fait, peut importe les insanités qu'il dit, il y a 35% des américains qui croient encore en lui...Regardez les grandes dictatures européennes au 20ème siècle, Mussolini, Hitler, Staline, encore aujourd'hui, il y a des russes qui disent ahhhh à l'époque de Staline c'était bien, [rires] il y en a qui disent ahhh Mussolini tsé, y'a même des allemands malheureusement qui croient en Hitler aussi c'est pour vous dire...ainsi est la nature et la stupidité humaine [rires]» a dit Lester qui effectue des chroniques politiques régulièrement avec Paul Houde sur les ondes des stations de radio parlées de Cogeco.

Rappelons que Donald Trump a nié à plusieurs reprises qu’il y ait eu collusion entre lui et son équipe de campagne d’un côté, et la Russie de l’autre.

Le président a autorisé, vendredi 2 février, la publication d’une note confidentielle de cette commission sur la manière dont le FBI a demandé à la justice la mise sur écoute, en pleine campagne présidentielle, d’un membre de son équipe, accusé d’accointance avec Moscou.

En conséquence, la commission du renseignement de la Chambre se réunit lundi en fin d’après-midi pour décider de publier ou pas un document démocrate en forme de réfutation de la note républicaine publiée vendredi. (Source: Le Monde)

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 1 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

01:31

251

Mourir à 17 ans d'une appendice à l'hôpital en 2018 au Québec, c'est possible!
Published 17 days

27812

Incroyable mais vrai. Mais comment des situations semblables peuvent-elles encore arriver de nos jours dans notre société se disant moderne?

«Ça n’a juste pas de bon sens qu’en 2018 des choses comme ça arrivent encore», s’indigne le père, Ghislain Durocher, dans une entrevue donné à Paul Houde au 98,5 FM à Montréal vendredi ou il a raconté le fil des événements.

Une dose de morphine douteuse? Des machines défectueuses? Un changement de chiffres confus? La famille veut des réponses quitte à se rendre devant les tribunaux. On les comprend.

C'est au Centre hospitalier de Lanaudière (CHDL), à Joliette le 13 janvier que ta malheureuse situation serait survenue. Une radioscopie et un scan avait alors confirmé que Jimmy-Lee Durocher, 17 ans, souffrait d’une appendicite, explique son père. L’opération nécessaire dans ce cas-ci, une appendicectomie, est très courante. Elle a été prodiguée près de 9500 fois dans le réseau de la santé québécois en 2016-2017. Ce n'est que plus tard dans la nuit lors du réveil de l'adolescent que les soins administrés auraient fait défaut.

Texte complet de l'histoire disponible dans le Journal de Montréal ici.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 2 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

10:11

135

Cafouillage à Maniwaki: À qui la faute? Entrevue avec la mère du détenu.
Published 19 days

27801

Cafouillage est un mot faible pour décrire ce qui est arrivé au Palais de justice de Maniwaki cette semaine. Difficile de se faire une idée sur comment une simple envie de fumée d'un détenu a pu mener à un coup de feu à la tête de la part d'un constable spécial qui aurait lui-même avant été atteint aussi à la tête par son propre bâton télescopique volé par le détenu.

Le cafouillage vient du fait qu'ils n'étaient pas les 2 seules personnes présentes sur la scène de l'événement; 4 ou 5 agents de sécurité plus la famille et l'entourage immédiat du détenu étaient aux alentours.

Donc aurait-on pu faire les choses autrement dans des circonstances semblables? Espérons que oui.

Au 98,5 FM hier, Paul Houde a parlé à la journaliste Karol-Ann Scott du 104,7 à Gatineau qui a recueilli les propos de la mère du détenu qui était sur place et qui a expliqué sa version des faits.

Résumé des événements survenues le 31 janvier 2018 au Palais de justice de Maniwaki:

- Vers 13h00, une altercation est survenue entre un constable spécial et un civil détenu. (Steven Bertrand, 18 ans).

- L’homme se serait emparé du bâton télescopique du constable spécial et lui en aurait asséné un coup sur la tête.

- Le constable spécial aurait alors saisi son arme à feu et aurait atteint le civil d’au moins une balle à la tête.

- Le constable spécial et le civil auraient été transportés à l’hôpital. 

- Le détenu serait «OK, mais il est encore dans le coma» selon sa mère.

- Le constable s'en tirerait avec des coupures à la tête

Vidéo de l'événement. (Attention, violence extrême!)

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 1 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

06:24

310

Le CH a perdu 23% de son auditoire télé dans sa cible 25-54 ans en 1 an!
Published 26 days

27767

On a appris dans un texte publié dans La Presse+, sous la plume de Vincent Brousseau-Pouliot, les résultats de cotes d'écoute en baisse des matchs du Canadien de Montréal cette année sur les deux réseaux québécois de télé qui possèdent les droits de diffusion. Voici les grandes lignes.

Rappelons qu'autant RDS que TVA Sports paient 60 millions par année pour avoir le droit de diffuser des matchs: 60 matchs pour RDS et une vingtaine pour TVA SPORTS (en plus des matchs des autres équipes de la ligue).

Il y a eu 13% de cotes d'écoute en moins comparativement à la saison dernière avec une moyenne de 592 000 téléspectateurs par match.

-23% en un an dans la tranche d'âge la plus intéressante pour la vente de pubs, les 25-54 ans. (194 000 vs 250 000).

Dans cette même tranche d'âge «payante», les diffuseurs avaient fixé leur prix de ventes publicitaires en fonction de prévisions de cotes d'écoutes de 295 000 téléspectateurs pour RDS et 275 000 pour TVA SPORTS. Les résultats ont plutôt été 34% plus bas pour RDS et -35% pour TVA SPORTS. Ce qui fait que les réseaux ont du compenser les annonceurs en offrant de la pubs dans les autres émissions du réseau.

L'article souligne que les chiffres d'écoute à la radio sont plutôt stables avec 32 300 auditeurs en moyenne par match.

Paul Houde et Jeremy Filosa ont parlé du phénomène hier au 98,5 FM à Montréal dans l'émission Le Québec Maintenant avec Paul Houde le 24 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

01:51

126

La vraie raison de son départ? «Subban n'a jamais digéré le C sur le gilet de Pacioretty»
Published 27 days

27765

Dans chaque sphère d'activité ou nous évoluons, il y a de la compétition. Pour ceux qui ont un niveau d'ambition élevé, perdre une promotion face à un collègue peut faire très mal à l'égo et même nuire éventuellement à notre rendement voir même quitter l'entreprise pour aller se faire valoir ailleurs, là ou on sera mieux valorisé, davantage reconnu à sa juste valeur.

Dans une équipe de hockey, la situation n'est pas différente. Mario Langlois du 98,5 a dévoilé une théorie intéressante hier dans sa chronique avec Paul Houde. Il a repris les propos de Daniel Brière, qui a vu de près la rivalité féroce entre Nathan McKinnon et Matt Duchene dans la course à qui sera la futur star de l'Avalanche du Colorado, la «face» de la franchise, le plus apprécié des fans etc...Donc le départ de Duchene a fait exploser McKinnon et l'Avalanche a très peu perdu de match depuis alors que les Sénateurs de Duchene... bien, c'est plutôt tranquille.

Puis Langlois a habillement appliqué la même situation au vestiaire du Canadien en 2015 alors que les joueurs s'étaient réunis pour choisir un Capitaine après le départ de Gionta. «Le parallèle est évident» a dit Langlois qui pense que Pacioretty et Subban s'étaient «battus» à ce moment pour devenir le visage du Canadien de Montréal. «Depuis la transaction le Canadien est une moins bonne équipe» a dit Paul Houde qui avait deviné ou s'en allait Langlois.

«Faut pas penser que les gars de l'intérieur du vestiaire sont insensible à ¨l'applaudissomètre¨ là, c'est qui le plus populaire, puis il y en a un qui était super sensible à ça et qui vivait très bien là-dedans» a dit l'animateur de Les amateurs de sports en parlant de Subban. «Quand tu fais une conférence pour annoncer un don comme comme il a fait la veille du camp d'entrainement quand on va annoncer le capitaine, y'a pas personne qui peut te dire que P.K. ne voulait pas être le capitaine de l'équipe. Max est devenu la seule alternative qui avait de l'allure et l'autre l'a jamais digéré» a analysé Langlois.

Mario a aussi parlé des rumeurs d'échange de Pacioretty qui cours ces jours-ci et a conclu que s'il était échangé ce serait l'aveu que finalement on s'est trompé sur toute la ligne, autant sur pourquoi on a échangé un et et pourquoi on a nommé l'autre capitaine a-t-il expliqué. «Un constat d'échec sur toute la ligne par rapport au leadership de l'équipe» a dit l'animateur, dans une envolée critique évidente envers les décisions prises par la direction de l'équipe depuis quelques années.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission Le Québec Maintenant avec Paul Houde le 23 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

05:50

822

Nathalie Simard explique comment elle a traité du sujet délicat des abus sexuels avec sa fille.
Published 27 days

27764

Invitée de Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin, Nathalie Simard a expliqué comment elle avait perçu le mouvement de dénonciation massif qui a pris place dans les médias québécois à l'automne dernier alors qu'elle-même avait dénoncé son abuseur en 2005 qui était aussi son impressario, Guy Cloutier qui avait plaidé coupable tout en écopant de 42 mois de prison.

«C'est une cause qui me tient à coeur, c'est la cause de ma vie. Chaque personnalité connue a une cause qui leur tient à coeur, moi c'est celle-là» a confié la chanteuse qui a dit que la vague de dénonciation lui avait fait beaucoup de bien: «C'est d'une grande tristesse mais en même temps il faut en parler...il était temps que les femmes et les hommes mettent leurs pieds à terre et qu'on dise c'est assez, pour moi ça a été une belle délivrance».

L'animateur lui a ensuite demandé de quelle façon elle avait abordé le sujet délicat de l'abus sexuel avec sa fille Ève qui a aujourd'hui 24 ans: «La pire chose à faire est de garder ses enfants dans l'ignorance d'un danger imminent, alors moi j'ai toujours été très ouverte avec ma fille, dés qu'elle était toute petite et capable de se laver toute seule dans son bain, je lui disait il y a plus personne qui a le droit de toucher à ça, t'es maintenant capable de t'occuper de toi. Tu es capable de laver tes parties toi-même» a dit Nathalie qui a expliqué l'important de parler des vraies affaires et d'ouvrir ce genre de sujets de discussions avec ses enfants.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 24 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

06:26

176

Retour de PKP en politique: «C'est des signaux qu'il nous envoie depuis un certain temps» dit Lisée
Published 28 days

27762

Le chef du Parti Québécois Jean-François Lisée a été appelé à réagir sur les propos de Pierre-Karl Péladeau qui dit être «en réserve de la république » lorsque questionné hier sur les ondes de la radio de Radio-Canada sur son retour éventuel en politique.

Lisée ne s'est pas dit du tout surprit par les paroles de l'ex-Chef du PQ: «C'est des signaux qui nous envoie depuis un certain temps. C'est sur que son départ de la politique il y a deux ans, c'est un départ crève coeur, c'est pas quelque chose qu'il souhaitait, c'est pour des raisons familiales vous le savez bien. Là, il semble qu'une partie de ses problèmes là sont réglés... Maintenant, c'est sur que ça l'intéresse, nous il nous dit que ¨pas cette année¨, mais ce que j'ai appris hier pour la première fois c'est que sa fille Romy est d'accord avec moi et fait campagne pour qu'il se présente. Maintenant, qu'est-ce qu'il fera? Bien ce sera à lui de le décider, mais bien sur pour nous se serait une addition importante à notre équipe» a dit le Chef actuel du PQ.

Lisée dit ne pas avoir ¨peur¨ pour son poste même avec le retour éventuelle de PKP au PQ, mais il a un peu perdu patience en constatant que Gravel orientait toutes ses questions sur les déclarations de son ex-Chef. «On peut pas faire semblant que ça arrive pas non plus monsieur Lisée» a dit Gravel en guise d'explication.

Pour terminer l'entrevue, Gravel est revenu à la charge en demandant à Lisée si il allait avoir un entretient avec Péladeau très bientôt pour l'inviter à se présenter aux prochaines élections en octobre prochain. «Il le sait, il connait très bien...on a échanger encore hier, il connait très bien mon voeux qu'il se présente aux élections. La balle est dans son camp, pour l'instant il dit non, mais j'ai confiance en Romy, puis j'aimerais ça que Thomas s'en mêle aussi» a dit Lisée en parlant des deux enfants du PDG de Québecor.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 24 janvier 2018.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

08:38

114

Jeff Fillion aimerait voir le passeport des journalistes qui critiquent les propos de Trump...
Published about 1 month

27729

«Pourquoi voulons-nous tous ces gens qui viennent de ces pays de merde? (traduction libre de ¨shithole countries¨) aurait déclaré le président américain cette semaine en réunion parlant entre autres d'Haïti et de pays du continent africain, demandant du même souffle pourquoi dans l'immigration américaine il n'y avait pas plus de personnes en provenance du Danemark?

Ces propos ont bien sur fait réagir l'Amérique entière jusqu'ici au Québec ou plusieurs journalistes et commentateurs ont dénoncé les propos du président Trump, criant au racisme. propos qui ont été rapportés et non enregistrés précisons-le. D'ailleurs le président dit ne jamais avoir tenu ces propos. Ou est la vérité?

Vendredi midi, dans son émission à CHOI Radio X à Québec, Jeff Fillion a commenté les propos controversés de Trump disant que c'était un langage que monsieur tout-le-monde utilisait souvent pour décrire certains pays, et que si on veut des politiciens qui n'ont pas la langue de bois, il faudra se faire è ce genre de paroles.

Voici 10 citations de Jeff Fillion les propos de Donald Trump:

1- «Dire ¨pays de cul¨ ou ¨pays sous-développé¨, c'est la même chose»

2- «On a comme maquillé quelque chose pour rendre ça pas pire à l'oreille»

3- «Les médias québécois font beaucoup de couverture sur Donald Trump, il doit avoir de quoi là-dedans qui les énervent...»

4- «J'ai l'impression que la go-gauche, en utilisant des termes plus propres, utilise ça pour se donner bonne conscience»

5- «Le jour ou on va être conscient qu'on est entouré de pays de merde, dans notre immigration on va en tenir compte»

6- «Le but premier dans l'immigration est que les gens viennent pour nous aider»

7- «Trump est pas contre l'immigration, il est contre l'immigration illégale»

8- «Si quelqu'un dit qu'il est pour l'immigration illégale, on ne peut pas manger ensemble...»

9- «Tous les journalistes qui braillent sur les propos de Trump, je peux-tu voir votre passeport pour savoir ou vous allez en vacances?»

10- «C'est vraiment le clivage entre l'establishment politique et médiatique qui forment maintenant qu'un seul groupe contre le peuple, c'est pour ça qu'ils ne veulent pas avoir de populiste qui gagne des élections»

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 12 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

24:20

489

Jean Charest s'exprime sur les négociations actuelles de l'ALENA
Published about 1 month

27726

L'ex-premier ministre du Québec Jean Charest a parlé avec Ève-Marie Lortie au FM93 de l'Accord de libre-échange nord-américain, connu sous l'acronyme ALÉNA, alors que des rumeurs de plus en plus insistantes veulent que les États-Unis se retirent sous peu si ils ne s'entendent pas avec les deux autres pays impliqués soit le Mexique et le Canada lors des négociations qui se tiennent actuellement.

Jean-Charest est maintenant associé et conseillé au cabinet d'avocats McCarthy Tétrault.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 11 janvier 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

16:55

232

logo radioego

radioego.com