Résultat pour: #Québec Maintenant

Couteaux dans les avions, la CAQ dit non! «On risque de compliquer des vols vers les États-Unis»
Publié il y a environ 19 heures

27582

Rappelons que Transports Canada a annoncé, il y a deux semaines, qu’elle modifiait sa liste des articles interdits pour les passagers en avions (en vigueur le lundi 27 novembre). L’agence fédérale autorisera ainsi les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour se conformer aux pratiques internationales. Cela inclut les petits ciseaux et les petits couteaux suisses. Les lames de ce genre demeureront toutefois interdites pour les vols en direction des États-Unis.

Cette nouvelle a bien sur créée des remous autant dans la population que dans le monde politique si bien que la CAQ a décidé de présenter une motion à l’Assemblée Nationale sur le sujet, via le porte parole en matière de transport Benoît Charrette qui était avec Paul Houde au 98,5 FM hier pour expliquer la nature de la motion.

«Pour notre part, il n’y a aucune considération religieuse dans notre prise de position, c’est une stricte préoccupation de sécurité» a dit Charrette: «Six centimètres, ce n’est pas rien, si on ajoute à ça le manche, on parle d’une arme qui peut être très offensive et menaçante à même un vol commerciale» a-t-il ajouté. Pour expliquer davantage sa positon, le porte parole de la CAQ a parlé de la situation géographique du Canada: «On vit avec un marché extrêmement intégré au niveau du transport aérien. Les États-Unis se refusent d’aller dans cette voie-là. Donc on risque de compliquer peut-être aussi des vols vers les États-Unis ultimement, c’est une décision qui s’explique mal»

Soulignons que mise à part les députés de Québec Solidaire, tous les autres députés de l’Assemblée Nationale ont appuyé la motion.

Entendu dans Le Québec Maintenant avec Paul Houde au 98,5 FM Montréal. Le 22 novembre 2017. (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:46

64

Gerry Sklavounos de retour bientôt au Parti Libéral?
Publié il y a 2 jours

27578

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard était en tournée médiatique à Québec ce matin. Dans son arrêt au FM93 à l’émission «Bouchard en parle», il a répondu à une question sur la réintégration possible de son ancien député de Laurier-Dorion Gerry Sklavounos maintenant qu'on sait qu'il a été totalement blanchi des allégations d’agressions sexuelles qui pesaient sur lui.

«Je peux pas tout dire là, dans le cas de M. Sklavounos, il y a d’autres éléments qu’on doit discuter avec lui mais vous avez raison…le rapport du DPCP a dit clairement qu’aucun acte n'avait été commis, on est tous d'accord là-dessus» a dit le premier ministre tout en ajoutant: «Mais par contre, il y a d’autre chose qui apparemment circule, on veut clarifier ça avec M. Sklavounos c’est tout» sans dire vraiment à quoi il faisait référence malgré l’insistance de l’animateur: «On va avoir des discussion avec M. Sklavounos» a répété a plusieurs reprise le PM laissant une poste ouverte pour le député indépendant.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard le 22 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:01

126

L'aide gouvernementale pour la survie des journaux. Jeff Fillion parle avec une porte-parole de la FNC-CSN.
Publié il y a 4 jours

27570

Des mesures d’urgence dont réclamées d'Ottawa pour sauver la presse écrite. «Il faut stopper l'hémorragie» clament la CSN et la Fédération nationale des communications (FNC-CSN) appuyées par un groupe de personnalités et d'organisations québécoises qui vont de Alexandre Taillefer au Conseil du patronat, en passant par l'économiste Jean-Martin Aussant, l'Union des artistes et le conteur Fred Pellerin.

Dans son émission ce midi, Jeff Fillion a accueilli Pascale St-Onge, présidente de la Fédération nationale des communications (FNC-CSN), pour parler de la situation. Les deux ont définitivement une vision pas mal opposée de la problématique, mais se rejoignent pour ce qui est de la réalité du changement profond que subissent les médias traditionnels face aux nouvelles réalités médiatiques d’aujourd’hui.

«Le Québec et le Canada, contrairement à la plupart des pays européens notamment, n’accordent présentement à peu près aucun soutien à la presse quotidienne et aux médias de la presse écrite, donc c’est pas comme si c’était une aberration dans une société démocratique de penser qu’on peut soutenir à partir de fonds publics des médias. Maintenant l’important est d’instaurer des façons de faire qui protègent cette indépendance journalistique là» à expliqué Mme St-Onge.

«Moi le bug c’est que le monde des médias dans lequel on est actuellement, le monde traditionnel, c’est un milieu de gauche qui nous offre à peu près toujours la même affaire. Il ‘y a pas de diversité d’opinion…même que vous perdez beaucoup de monde qui ne vous suivent plus, parce qu'on dirait que je sais pas, surtout depuis que Trump est arrivé, on dirait que le jupon dépassait un peu avant, mais là c’est clair qui est de tel côté, ça les gens commencent à avoir de la difficulté avec ça, et aider on le fait déjà avec Radio-Canada qui est déjà très à gauche. Aider des entreprises ou il n’y a pas de diversité d’opinion, c’est là ou il y a de la résistance, on est tanné de voir que les médias se ressemblent pas mal tous… » à répliqué Jeff Fillion.

Entendu dans FILLION avec Jeff Fillion à CHOI Radio X à Québec. Le 20 novembre 2017. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

17:56

173

«On s'est fait dire qu'il faudrait qu'il y ait une expansion ailleurs encore, pour que Québec en reçoive une...» dit Simon Gagné
Publié il y a 8 jours

27552

En entrevue sur les ondes du 91,9 SPORTS ce matin, l’ex-star des Flyers, Simon Gagné, est revenu sur les propos de Don Cherry samedi dernier qui a laissé sous entendre à la télé nationale partout au Canada que si ils ne réglaient pas leur problème d’aréna, les Sénateurs pourraient quitter Ottawa pour déménager à Québec.

«Y’a juste Don Cherry je pense qui peut dire des affaires de même» a dit d’entrée de jeu Gagné: «je pense que c’est rêvé un peu en couleur…c’est décevant de voir que les fans se déplacent pas [à Ottawa]…écoute, si ils veulent déménager, pis ça marche pas là-bas, on va les prendre à bras ouvert» a dit l’ex-joueur de la LNH qui demeure à Québec qui a rajouté: «Les commentaires de Donc Cherry, c’est tout le temps le fun à entendre de quelqu’un qui peut être «influençable» au niveau de Ligue Nationale. Toutes les fois qu’on parle de Québec, ça peut ouvrir les yeux de certaines personnes…»

Mais, depuis samedi, des rumeurs sur une expansion de la LNH à Houston ont refait surface, ce qui replace tout en perspective pour le joueur maintenant à la retraite: «D’un autre côté…de voir que la Ligue Nationale regarde ailleurs que Québec pour une expansion, c’est frustrant, mais dans un autre sens, on s’est fait dire qu’il fallait qu’il y ait une expansion ailleurs encore, pour que Québec en reçoive une par la suite, ou un déménagement, c’est comme si on attend, soit Seattle ou Houston, qu’ils aient une équipe… par la suite ce serait Québec pour que ce soit équivalent dans les deux conférences avec le nombre d’équipes. Oui c’est frustrant à entendre, mais c’est peut-être une bonne chose pour Québec aussi.» A conclut le joueur qui semble à la fois résigné mais optimiste pour le retour d’une équipe à Québec dans les années à venir.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Marc-Antoine Sinotte le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

03:16

230

Écoutez le maire le plus divertissant de tout le Québec!
Publié il y a 9 jours

27545

La plupart des gens reconnaissent que le maire de Québec Régis Labeaume est très coloré, que celui de Trois-Rivières Yves Lévesques serait très intéressant à pour parler avec autour d’une bière et que l’ex-maire de Montréal Denis Coderre est surement de bonne compagnie pour regarder un match de balle. Mais le maire à qui revient la palme du divertissement est surement le maire de Louiseville Yvon Deshaies. Il l’a encore démontré cette semaine alors qu’il était l’invité de Robert Pilotte à l’émission Midi Plus sur les ondes du 106,9 FM en Mauricie,

Ce maire, qui a obtenu l'appui de 65 % de ces citoyens lors de l’élection du 5 novembre dernier pour ainsi obtenir un deuxième mandat consécutif à la tête de Louiseville, est reconnu pour sa grande franchise. Appelé à parler en ondes de son nouveau conseil de ville qui l’a «invité à la prudence», faisant référence au fait qu’il aimait bien s’exprimer justement sur tous les sujets dans les médias et sur la place publique, le premier magistrat de la ville a plutôt expliqué sa philosophie en fait de communication: «J’ai dit à un conseiller, toi la, si jamais tu fais une sortie et que t’aimes ¨Chin One One¨, le président de la Corée du Nord, m’a te respecter, mais met moi pas dans le bateau. Pis si tu l’invites ici à Louiseville, moi je serai pas présent, c’est ça qu’on s’est dit» a déclaré le maire à l’animateur, qui avait du mal à contenir son sourire.

Dans un deuxième temps, Dehais est reconnu pour possiblement avoir été le seul maire québécois à avoir appuyé publiquement Donald Trump lors des élections présidentielles américaines de 2016. Il lui avait même écrit une lettre suite à sa victoire! «You are a winner» lui avait-il fait savoir dans une missive rédigée en anglais avec l'en-tête officiel de la ville. Il lui mentionne d'ailleurs «qu'il l'a défendu dans les médias locaux». (Source: Le Journal de Montréal 11 novembre 2016). Le maire a changé un peu son discours là-dessus: «encore dernièrement, on me dit Monsieur Le maire, Donald Trump vous as-tu écrit? Savez-vous ce que je leur réponds maintenant? Non, Donald Trump là, y’a pas à m’écrire, il faudrait qu’il atterrisse son Air Force One à Montréal, on va aller le chercher pis faut que j’y parle parce qu’y’est dans marde, c’est ça je dis….» A débité le coloré personnage au micro du 106,9 FM.

Avant de terminer son entrevue, et sans qu’on lui demande, Deshais a voulu s’exprimer sur le cas de cette jeune mère témoin de Jéhovah décédée après avoir refusé une transfusion sanguine à l’Hôtel-Dieu de Lévis dans les derniers jours. Il était décontenancé de la situation, et a donné un exemple pour appuyer ses dires: «je suis après pensé si je me partirais pas une nouvelle religion, ça s’appellerait Hola Bella, pis dans ma religion je dirais, aussitôt qu’on est ben malade qu’on veut mourir, piquez-moi, c’est dans ma religion, tsé» a-t-il imagé. Souhaitant démontrer l’absurdité, selon lui, de la situation de la jeune fille qui en pleine santé ne pouvait recevoir de transfusion sanguine due à ses croyances religieuses. «On est rendu dans un monde de fou là» a conclut Deshais qui, faisant abstraction des conseils de son entourage, ne s’est nullement assagit et s’exprime toujours avec la plus grande des libertés.

Entendu dans Midi Plus avec Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie le 15 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:49

257

Guy A. Lepage explique l’absence de Guy Nantel de TLMEP: «Ça arrive des fois qu’on a trop de monde»
Publié il y a 9 jours

27543

La chroniqueuse arts et spectacles du 98,5, Thérèse Parisien, est allée aux sources et s’est entretenue avec Guy A. Lepage concernant la controverse entourant l’absence entre autres de Guy Nantel à TLMEP dimanche dernier, alors que ce dernier fait la manchette depuis quelques temps suite aux premières représentations de son spectacles ou il parle entre autres de consentement sexuelle, ce qui lui a valu une altercation sur les réseaux sociaux avec Alice Paquet. L'humoriste a aussi reçu des menaces de mort, toujours en lien avec des propos tenus dans son nouveau one man show: «Nos droits et libertés». Rappelons que les avant-premières de son spectacle ont eu lieu autant à Québec qu’à Montréal dans les derniers jours.

Pour justifier l’absence de certains invités qui avaient fait la manchette durant la semaine, Guy A. Lepage a parlé de la difficulté parfois à recevoir tout les gens qu'il aimerait avoir sur l'émission car certains invités proviennent de l’extérieur, et sont donc difficiles à déplacer car «boukés» d'avance comme Margaret Atwood et Jain cette semaine qui occupaient déjà une grosse partie de l’émission: «ça arrive des fois qu’on a trop de monde» a simplement laissé tomber l’animateur.

Concernant le cas spécifique de Nantel, Lepage lui a parlé: «Je lui ai dit d’ailleurs à Guy que dans une semaine normale, on aurait du te recevoir, ce n’était pas une semaine normale, et Guy Nantel il reste au Québec, si on veut l’inviter la semaine après, on a juste à l’inviter, tu sais…» a conclut celui qui anime la populaire émission du dimanche soir à Radio-Canada depuis 2004. On apprend dans le segment audio du 98,5 que Guy Nantel sera d'ailleurs présent à Tout le monde en parle dimanche prochain.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission Le Québec Maintenant avec Paul Houde et Thérèse Parisien le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:49

502

Georges St-Pierre s'exprime sur sa blessure et la suite de sa carrière
Publié il y a 14 jours

27525

Richard Châteauvert, correspondant de COGECO à New York, a parlé avec Georges St-Pierre à la suite de son éclatante victoire contre Michael Bisping le 4 novembre dernier devenant ainsi le quatrième combattant de l’histoire à devenir champion dans deux catégories de poids différentes (mi-moyens et moyens) après Conor McGregor, B.J. Penn et Randy Couture.

Pour l’occasion, St-Pierre visitait la bourse de New York et il s’est adressé aux journalistes présents. Il a d’entrée de jeu parlé de la blessure qu’il a subie lors de ce combat; une frappe derrière le cou qui a touché sa moelle épinière qui lui a laissé le cou paralysé pour le reste du combat. Georges a aussi expliqué pourquoi il était revenu: «je voulais vivre ma vie pleinement et ne pas avoir de regret». Questionné sur combien de combats il pense faire encore dans sa carrière de MMA, il a dit qu’il ne voulait pas prendre sa retraite trop tard sans nommer le nombre de combats qu’il souhaitait encore livrer.

Paul Houde a souligné que Georges ne pouvait pas bien boxer dans cette catégorie de poids puisque ce n’étaitpas son poids naturel. Le combattant a d’ailleurs expliqué que la journée du combat, il s’est tellement forcé à manger pour maintenir son poids de combat qu’il a vomi son petit déjeuner. Il a aussi reconnu qu’à 185-190 lbs, c’était trop haut pour lui, mais Dana White, le grand patron de l’UFC, aimerait bien que son champion effectue quelques autres combats dans cette catégorie. À suivre.

Entendu dans «Le Québec maintenant» le 9 novembre 2017 avec Paul Houde au 98,5 FM, une station COGECO.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:58

284

Après le 400e et le FEQ c'est le Carnaval de Québec qui sera le nouveau champs de bataille de Daniel Gélinas!
Publié il y a 16 jours

27514

Celui qui est considéré comme le sauveur du 400e de Québec en 2008 et qui est reconnu pour avoir redressé le Festival d'Été de Québec (FEQ) a été maintenant recruté par le Carnaval de Québec, un événement nettement en régression depuis plusieurs années.

Dans cet audio, vous entendrez un compte rendu d'un point de presse qui a eu lieu aujourd'hui et qui annonce l'arrivée et l'implication de Gélinas dans la fête hivernale «la plus rayonnante au Canada» qui existe depuis plus de 60 ans dans la ville de Québec.

Entendu à CHOI Radio X 98,1 avec Doom DumasMartin BusuttilLaurence et Gerry le 8 novembre 2017. (RNC MÉDIAS)


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

15:44

55

«Si on prend pour acquis que tout le dossier de retour des Expos reposait sur un seul homme, je pense que le projet était mal barrée»—Philippe Cantin
Publié il y a 17 jours

27501

Invité dans le retour du 98,5 FM à Montréal, le journaliste sportif de la Presse Philippe Cantin n'a pas été catastrophé par l'élection de Valérie Plante à la mairie en remplacement de Denis Coderre pour ce qui est de la suite du dossier d'un retour éventuel des Expos de Montréal. «On peut se poser la question quel sera l'attitude de Valérie Plante dans le dossier, moi j'ai eu l'occasion de lui parler la semaine dernière quelques jours avant l'élection, et quand je lui ai posé la question elle a dit: Écoutez, il est pas question que je laisse mourir ce dossier-là...» Entendu dans Québec Maintenant avec Paul Houde au 98,5 FM (COGECO) 6 novembre 2017.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:20

56

Propos racistes aux Dieux de la danse: Georges Laraque donne sa version
Publié il y a environ 2 mois

27252

Georges Laraque a appelé pour donner sa version de la chicane qu'il y eu entre lui de le juge Serge Denoncourt à l'enregistrement de l'émission Les Dieux de la danse. Entendu dans Québec Maintenant avec Paul Houde et Thérèse Parisien au 98,5 FM (COGECO) 4 octobre 2017.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:29

909

logo radioego

radioego.com