Result for: #Prisme

«Le king de la chicane à Québec, c'est Régis Labeaume!»  —Jeff Fillion
Published 8 months

27910

Assis à la même table au déjeuner-causerie de l’Association québécoise des transports où ils assistaient à une discussion avec la ministre Véronyque Tremblay, les maires Régis Labeaume et Gilles Lehouillier de Québec et Lévis respectivement, se sont totalement ignorés tout le long de la rencontre, prouvant l'atmosphère particulier qui règne à la tête des deux villes principales de la grande région de Québec.

Jeff Fillion, de CHOI Radio X, a parlé de cet événement et a critiqué lourdement le maire Labeaume pour son attitude: «Quand tu rencontres quelqu'un ça prend de la classe, on l'a élu pour nous représenter...là il a boudé tout le monde... puis de la minute que ça a fini il s'est levé puis il est parti à la course...le toxique à Québec, c'est pas la radio, le king de la chicane à Québec, je peux vous le nommer, les gens qui créent la chicane, ça part pas de la radio...le king de la chicane, c'est Régis Labeaume...si il y a une personne qui est toxique et qui crée la chicane partout, c'est Labeaume!» a dit l'animateur du midi à CHOI Radio X qui a ajouté que quand le maire Labeaume s'absente, la ville se porte mieux.

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Nick et Gerry le 26 février 2018.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

11:03

254

Fillion met Labeaume en garde...
Published 9 months

27760

«À Québec, il y a moins de gestes haineux per capita qu'ailleurs au pays. Le problème, c'est qu'on a un environnement sonore qui est un prisme déformant. La preuve, j'ai été réélu aux élections», a déclaré le maire, faisant référence à ces animateurs qui ont fait campagne contre lui, notamment Jeff Fillion. (Source Gabriel Béland La Presse 23 janvier 2018)

L'animateur de radio de Québec, qui pilote son émission sur JeffFillion.com et sur l'heure du midi à CHOI Radio X, n'a pas du tout compris pourquoi son nom s'est retrouvé dans cet article de La Presse qui rapporte les propos que le maire à tenu dans un point de presse pour dévoiler le calendrier des journées choisies pour souligner le premier anniversaire de la tuerie à la grande mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

«Si Régis Labeaume et son entourage utilise encore mon nom, parce qu'il veut m'éliminer parce qu'il trouve que je fais opposition à son régime... Si jamais il essaie de faire le lien encore entre Jeff Fillion et un mouvement anti musulman quelconque dans la ville de Québec qui aurait pu provoquer une histoire à la mosquée de Québec, alors que c'est un sujet que je ne touche jamais, il est avertit, il y aura des papiers d'avocats qui vont arriver, je ne le tolère pas.» a dit Fillion sur un ton qui ne laissait aucun doute sur ses intentions.

«Monsieur se fait challenger sur ces histoires de transports, se fait challenger sur le 3e lien, se fait challenger sur la manière qu'il taxe etc...et il s'en va sur une tribune ou on est en train de vouloir passer un message d'amour à des gens qui ont été démolis par la tragédie qui s'est passé il y a un an, si ce gars-là est pas capable de faire la différence, il y a des avocats qui vont lui montrer qu'il y en a une...» a dit celui qui s'était présenté contre Labeaume dans la course à la mairie en 2009.

«Je vais le faire au nom de mes filles» a conclut FIllion.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Nick et Gerry le 23 janvier 2018.


RPRE RPRE
Member since almost 3 years

16:30

658

Labeaume pense que la radio qui le critique a peu d'influence «La preuve, j'ai été ré-élu...«
Published 9 months

27756

Le maire de Québec Régis Labeaume s'est fait demander dans un point de presse si il croyait que le climat avait changé dans sa ville un an après la tuerie à la mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

Sa réponse a visé de façon plus ou moins maladroite les radios de Québec. «Statistiquement, il y a moins per capita de gestes haineux à Québec qu'ailleurs au pays» a d'abord dit le maire, tout en bifurquant dans sa réponse vers les radios de sa ville: «Le problème nous autres est qu'on a un environnement sonore... quelques radios qui porteraient notre message et ce que nous on pense [la population]. On appelle ça un prisme déformant, la preuve, j'ai été ré-élu aux élections» a expliqué le maire, dans le but de démontrer le peu d'influence qu'exercent les radios qui le critiquent.

Ces propos, diffusés sur les ondes de CHOI Radio X, ont rendu mal à l'aise l'animateur Denis Gravel dans son émission du retour: «Que du monde de Montréal fasse un lien entre les radios qu'ils n'écoutent pas et qui ne représentent par leurs valeurs, et des crimes ou il y a des gens qui meurent par balles, c'est profondément morons, mais c'est un manque de connaissance faut pas leur en vouloir. Que le maire de la ville icitte fasse la même chose, ça me donne vraiment le goût de dégueuler, pas de vomir, de dégueuler» a dit Gravel, visiblement étonné et écoeuré par les propos de son maire.

Des noms?

«Si il veut cibler des individus, ce serait peut-être le temps de commencer à les nommer» a dit l'animateur qui oeuvre depuis plus de 20 ans à la populaire radio parlée de Québec: «Parce que les radios de Québec on est une maudite gang là-dedans» a-t-il dit en nommant une série d'animateurs non reconnus pour des envolées oratoires sur les ondes... «Si le maire pense que les radios de Québec ont du sang sur les mains, il serait peut-être temps de commencer à nommer des noms, et des stations» a dit Gravel, qui se demande si le premier magistrat de la ville serait amer envers certains animateurs parce qu'ils questionneraient ouvertement certaines de ces décisions.

«Je cherche l'humilité de Régis Labeaume...si vous la croisez, prière de la ramener à l'hôtel de ville, le monsieur en a bien besoin.» a conclut l'animateur.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon, Martin Busuttil et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

05:37

383

logo radioego

radioego.com