Résultat pour: #Presse

Fillion met Labeaume en garde...
Publié il y a environ 12 heures

27760

«À Québec, il y a moins de gestes haineux per capita qu'ailleurs au pays. Le problème, c'est qu'on a un environnement sonore qui est un prisme déformant. La preuve, j'ai été réélu aux élections», a déclaré le maire, faisant référence à ces animateurs qui ont fait campagne contre lui, notamment Jeff Fillion. (Source Gabriel Béland La Presse 23 janvier 2018)

L'animateur de radio de Québec, qui pilote son émission sur JeffFillion.com et sur l'heure du midi à CHOI Radio X, n'a pas du tout compris pourquoi son nom s'est retrouvé dans cet article de La Presse qui rapporte les propos que le maire à tenu dans un point de presse pour dévoiler le calendrier des journées choisies pour souligner le premier anniversaire de la tuerie à la grande mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

«Si Régis Labeaume et son entourage utilise encore mon nom, parce qu'il veut m'éliminer parce qu'il trouve que je fais opposition à son régime... Si jamais il essaie de faire le lien encore entre Jeff Fillion et un mouvement anti musulman quelconque dans la ville de Québec qui aurait pu provoquer une histoire à la mosquée de Québec, alors que c'est un sujet que je ne touche jamais, il est avertit, il y aura des papiers d'avocats qui vont arriver, je ne le tolère pas.» a dit Fillion sur un ton qui ne laissait aucun doute sur ses intentions.

«Monsieur se fait challenger sur ces histoires de transports, se fait challenger sur le 3e lien, se fait challenger sur la manière qu'il taxe etc...et il s'en va sur une tribune ou on est en train de vouloir passer un message d'amour à des gens qui ont été démolis par la tragédie qui s'est passé il y a un an, si ce gars-là est pas capable de faire la différence, il y a des avocats qui vont lui montrer qu'il y en a une...» a dit celui qui s'était présenté contre Labeaume dans la course à la mairie en 2009.

«Je vais le faire au nom de mes filles» a conclut FIllion.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Nick et Gerry le 23 janvier 2018.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

16:30

285

Labeaume pense que la radio qui le critique a peu d'influence «La preuve, j'ai été ré-élu...«
Publié il y a 1 jour

27756

Le maire de Québec Régis Labeaume s'est fait demander dans un point de presse si il croyait que le climat avait changé dans sa ville un an après la tuerie à la mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

Sa réponse a visé de façon plus ou moins maladroite les radios de Québec. «Statistiquement, il y a moins per capita de gestes haineux à Québec qu'ailleurs au pays» a d'abord dit le maire, tout en bifurquant dans sa réponse vers les radios de sa ville: «Le problème nous autres est qu'on a un environnement sonore... quelques radios qui porteraient notre message et ce que nous on pense [la population]. On appelle ça un prisme déformant, la preuve, j'ai été ré-élu aux élections» a expliqué le maire, dans le but de démontrer le peu d'influence qu'exercent les radios qui le critiquent.

Ces propos, diffusés sur les ondes de CHOI Radio X, ont rendu mal à l'aise l'animateur Denis Gravel dans son émission du retour: «Que du monde de Montréal fasse un lien entre les radios qu'ils n'écoutent pas et qui ne représentent par leurs valeurs, et des crimes ou il y a des gens qui meurent par balles, c'est profondément morons, mais c'est un manque de connaissance faut pas leur en vouloir. Que le maire de la ville icitte fasse la même chose, ça me donne vraiment le goût de dégueuler, pas de vomir, de dégueuler» a dit Gravel, visiblement étonné et écoeuré par les propos de son maire.

Des noms?

«Si il veut cibler des individus, ce serait peut-être le temps de commencer à les nommer» a dit l'animateur qui oeuvre depuis plus de 20 ans à la populaire radio parlée de Québec: «Parce que les radios de Québec on est une maudite gang là-dedans» a-t-il dit en nommant une série d'animateurs non reconnus pour des envolées oratoires sur les ondes... «Si le maire pense que les radios de Québec ont du sang sur les mains, il serait peut-être temps de commencer à nommer des noms, et des stations» a dit Gravel, qui se demande si le premier magistrat de la ville serait amer envers certains animateurs parce qu'ils questionneraient ouvertement certaines de ces décisions.

«Je cherche l'humilité de Régis Labeaume...si vous la croisez, prière de la ramener à l'hôtel de ville, le monsieur en a bien besoin.» a conclut l'animateur.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon, Martin Busuttil et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:37

298

La fin des bagarres au hockey?
Publié il y a 5 jours

27746

Le chroniqueur Richard Labbé a expliqué ce matin comment la LNH a pris des mesures aux cours des dernières années dans le but d'éliminer les bagarres aux hockey sans vraiment le faire «officiellement».

«Pour la première fois, on risque d'arriver en bas de 20% du taux de bagarre par match cette année dans la Ligue Nationale de Hockey. Il y avait des années avec du 35% et 40% il y a 10-15 ans alors que nous sommes à 17% présentement» a expliqué Labbé.

Le chroniqueur de la Presse+ a parlé à John Scott, un ancien dur à cuire de la ligue, qui a dit que si il sortait des rangs juniors cette année, il n'aurait pas de carrière dans la LNH alors qu'il a commencé la sienne il y a à peine 10 ans!

Le joueur le plus punis l'an passé dans la ligue nationale fut Mark Borowiecki des Sénateurs d'Ottawa avec 150 minutes de punition. Dave Schultz en 1974 a réussi à passer 472 minutes au cachot, et pas seulement en compilant des 2 minutes pour accrochage,,,

«Gary Bettman ne va jamais nous dire ¨c'est fini les bagarres¨ ça ne se peut pas, sauf qu'on s'en va vers ce que je qualifierais d'abolition naturelle» a conclut Labbé.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 19 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

08:30

132

«Ça change rien en zone offensive que je soit un ailier ou un centre»  —Jonathan Drouin
Publié il y a 7 jours

27736

En gros «ça change rien», voilà en résumé ce que le #92 du Canadien Jonathan Drouin avait à dire en point de presse d'hier questionné sur le fait qu'il sera utilisé à l'aile, sa position naturelle, lors du prochain match et non au centre comme il l'est depuis le début de l'année avec un succès disons le, très mitigé (6 buts-15 passes jusqu'à maintenant).

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 17 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

01:17

54

«Balance ta truie de mère» a dit le Doc Mailloux pour souligner la complicité de certaines femmes lors d'agressions d'hommes
Publié il y a 9 jours

27731

Dans le grand mouvement de dénonciation qui a pris place dans les médias depuis quelques mois, les #MoiAussi, #Balancetonporc et #MeToo auront permis de suspendre la carrière de plusieurs personnalités, rattrapés par leurs inconduites sexuelles dévoilées au grand jour. Le nouveau #EtMaintenant se questionne désormais sur ce que sera la suite.

Le Doc Mailloux a ajouté un élément de plus à la vague ce matin sur les ondes du 106,9 FM en Mauricie en dévoilant un «Balance ta truie de mère» pour souligner la présence des femmes et des mères près des agresseurs qui deviennent complices en se fermant les yeux.

Le Doc approuve les dénonciations qui ont pris place et a remarqué qu’elles dérangeaient les femmes âgées, les «matantes», les Catherine Deneuve, les Margaret Atwood. Savez-vous pourquoi ça les dérangent? À demandé l'animateur qui a cité une étude italienne publiée dans La Presse pour appuyer ses dires. «Dans les agressions sexuelles faites par les hommes, il peut y avoir participation active, acceptation passive, voir complicité des madames» a dit le Doc, content qu'un étude vienne collaboré des propos qu'il tient depuis des années. «J'ai hâte qu'on ait une dénonciation qui va s'intituler comme suit: ¨Balance ton porc et ta truie de mère» a dit le psychiatre.

«À l'heure actuelle, ce matin, hier, en fin-de-semaine, y'a des adolescentes qui se sont faites taponner par leurs géniteurs et leurs grands-pères. Oui, balance ton porc de père et ta truie de mère. Aille, elle s'en va au bingo trois fois par semaine pour te laisser avec ton beau-père. Les nouveaux conjoints des mères se paient une traite, c'est la nouvelle voie préférée pour les pédophiles» a ajouté l'animateur qui souhaite élargir l'horizon de dénonciation.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 15 janvier 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

09:03

770

Le Canadien fait un changement au 2e étage
Publié il y a 13 jours

27725

Un cadre de la SAQ deviendrait un vice-président exécutif chez le Canadien de Montréal. Daniel Trottier vice-président, exploitation des réseaux de vente à la Société des alcools du Québec quitterait donc son poste à la fin janvier pour se joindre à la grande famille du CH succédant à un certain Alain Gauthier.

L'information, dévoilée par Jean-Charles Lajoie au 91,9 SPORTS mercredi, a été confirmée par La Presse plus tard dans la même journée. L'histoire ne dit pas dans quel département oeuvrera Trottier, mais on sait que le Canadien a eu des ratés au niveau promotion et vente dans les dernières années, disons qu'il est un peu moins «sexy» d'aller voir le Canadien au Centre Bell comparativement à il y 3-4 ans. Il semble que des commanditaires importants auraient aussi quitté le navire depuis le début de l'année. Il faut dire que les piètres performances de l'équipe qui ont attiré de nombreuses critiques depuis le début de la présente saison doivent se faire questionner la direction qui aura surement des décisions importantes à prendre dans les prochaines semaines.

Pour ceux qui croient que Trottier amènera plus de transparence dans les bureaux du tricolore, disons que la dernière fois qu'on a entendu parlé de lui de façon publique, que ce n'était pas vraiment pour cette raison. Article ici.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 10 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

06:13

90

Une spécialiste du langage non verbal analyse Bergevin dans sa rencontre de presse...
Publié il y a 15 jours

27717

Christine Gagnon, experte en communication non verbal, a bien voulu analysé le langage non-verbal de la dernière rencontre de presse de Marc Bergevin tenue dimanche pour faire le point sur la saison du Canadien jusqu'à maintenant.

Au micro de Jean-Charles Lajoie au 91,9 SPORT à Montréal, la synergologue a trouvé le Directeur Gérant du CH confiant mais très stressé. Ce qui est normal considérant la position dans laquelle son équipe se trouve présentement. Voici ce qu'elle a remarqué:

Corps hypertonique: Stress assez élevé. Coudes éloignés du corps, sourcils montés tout le long de l'entrevue.

Lunettes: Il a joué avec ses lunettes lorsque les questions étaient corsées, ce qui donnait des signes qu'il risquait de conserver de l'info pour lui avec une question en particulier et qu'il pourrait se faire questionner davantage sur le sujet.

Débit de la voix: Lorsque le débit de sa voix augmentait dans ses réponses, c'est que celles-ci étaient plus improvisées que dans un débit plus normal ou elles avaient été planifiées d'avance.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 8 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

04:40

168

«RDS pis TVA Sports, on a reçu un courriel d'être un peu moins sarcastique et méchant...» —Réjean Tremblay
Publié il y a 16 jours

27715

Réjean Tremblay explique ce matin à l'équipe de Du sport le matin que RDS et TVA Sports ont reçu un courriel de la direction des Canadiens de Montréal, leur demandant d'être moins sarcastiques et méchants envers le club.

Cette affirmation amène le trio à discuter des limites et des craintes des journalistes attitrés aux glorieux. Michel Langevin explique les coulisses des scrums et conférences de presse des Canadiens de Montréal. Réjean et Michel s'obstinent un peu sur l'orientation physique des interlocuteurs vis-à-vis des journalistes.

On parle de la pression des journalistes une fois le micro tourné vers eux pour interroger le membre du club sur l'estrade. Omerta? Contrôle de l'information? Intimidation? Qu'en pensez-vous?


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

04:08

685

Aide de 10 M$ à Capitales Médias: «Ils sont récompensés pour leur échec» —Jeff Fillion
Publié il y a environ un mois

27664

On a appris cette semaine que le gouvernement du Québec allait donner un coup de main à l'entreprise Groupe Capitales Médias, qui est notamment propriétaire du quotidien Le Soleil à Québec, en lui attribuant via Investissement Québec un prêt de 10 millions $ dans le but de supporter leur virage numérique.

Rappelons que Groupe Capitales Médias possède les quotidiens Le Nouvelliste (Trois-Rivières), La Tribune (Sherbrooke), Le Droit (Gatineau-Ottawa), La Voix de l'Est (Granby) et Le Quotidien (Saguenay).

Cette nouvelle a soulevé plusieurs interrogations dans la population et chez les concurrents de l'organisation. Beaucoup se sont demandé si un groupe de presse qui est subventionné par un gouvernement peut conserver logiquement son esprit critique envers ce dernier.

Dans le segment radio conjoint hebdomadaire avec Dominic Maurais et Jeff Fillion à CHOI Radio X, ils ont parlé du sujet. Voici quelques points qui sont ressortis de leur discussion:

- «J’aurais aimé ça que Le Soleil me dise merci à matin» -Maurais

- «La réalité, et c’est pas de la faute de Capitale Médias…ils ont hérité d’une convention collective et d’une gang d’artisans qui ne sont plus sur la coche...» -Fillion

- [Le Soleil ]«C’est une journal Voir payant...le journal Voir gratis y’é mort» -Fillion

- «Ce que le gouvernement a fait, c’est qu’il vient d’aider une entreprise qui a pas fait sa job, et le signal qu’on envoie à tous ceux qui ont eu des business puis qui ont fait beaucoup, qui ont fait des sacrifices, qui l’ont échoué et qui ont été aidé par personne, c’est next time, vient nous voir» -Fillion

- «L’intégrité des journalistes est sacrifié, parce que dorénavant, on va lire le Soleil puis on va toujours se poser la question…» -Maurais

- «C’est pour ça d’ailleurs qu’ils [artisans] défendent la machine…C’est des gens qui ne veulent pas que ça changent…ils savent un moment donné que ce sera leur tour, ils savent un moment donné qu’ils auront accès à la jarre à biscuits, et qu’ils vont pouvoir se mettent les mains dedans» -Fillion

- «10 millions c’est 500 personne qui paie 20 000 $ d’impôt» -Fillion

Entendu à CHOI Radio X 98,1 (Québec) dans Maurais live le 14 décembre 2017 (RNC MEDIA)


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:59

160

Chantiers près de mosquées vs Femmes: Une fake news signé TVA?
Publié il y a environ un mois

27661

Les dirigeants des mosquées qui ont fait l’objet du reportage de TVA en début de semaine menacent de poursuivre le diffuseur et tous ceux qui pourraient avoir nui à leur réputation. Voici ce qu’on a appris dans un article du Devoir ce matin puisque suite à une nouvelle propagée par TVA, la Commission de la construction du Québec (CCQ) a commencé son analyse et n’a pas trouvé de clause qui traite des femmes sur le chantier de construction près de deux mosquées de Côte-des-Neiges, dans la région de Montréal.

L’histoire? Un entrepreneur aurait expliqué avoir subit des pressions du propriétaire d’une mosquée pour qu’il n’y ait aucune femme sur le chantier voisin du lieu de culte particulièrement le vendredi. Philippe Bonnevile et Patrick Lagacé ont tenté de cerner la problématique dans l’émission du retour de Paul Houde au 98,5 hier et leur conclusion n’est pas rose pour le réseau TVA qui est l'organe de presse qui a principalement propagé la nouvelle, alors que tout semble indiqué qu’il n’y aurait pas vraiment eu de plainte de déposé. Travail journalistique bâclé? Fake news? Pourquoi une nouvelle avec un sujet si sensible a pu être diffusée massivement sur un réseau national si elle ne repose sur rien?

«Les dirigeants de la mosquée niaient vigoureusement toute demande visant l’exclusion de femmes à proximité de ce chantier là» a dit Bonneville au micro du 98,5 mardi après-midi suite à des discussions avec eux. La seule demande des dirigeants de la mosquée aurait été qu’il y ait diminution du bruit pour le vendredi uniquement, jour de prière pour les musulmans, une demande accepté par les responsables du chantier. «On comprend maintenant que tout ça n’est pas fondé» a ajouté le journaliste précisant que du côté de la mosquée, les dirigeants ont embauché un avocat suite à des menaces importantes qu’ils ont reçu suite à la diffusion de la nouvelle, (menaces de mort et d'incendie), nouvelle considéré fausse largement propagée sur les réseaux sociaux.

Patrick Lagacé pour sa part, n’a pas été tendre envers le réseau TVA qui a diffusé en grande pompe la nouvelle: «En journalisme, on peut faire des erreurs. Le journalisme, c’est un processus, des fois tu te trompes, ce qui est important c’est de le corriger rapidement…j’aimerais voir TVA clarifier sa position là-dessus» a dit le chroniqueur de la Presse: «Ce qui est sortit aujourd’hui, ça contredit ce qui est sortit à TVA hier…je ne suis pas dans le TVA bashing…il n’y a personne qui veut sortir de la fausse information surtout quand ça touche, disons le franchement, les musulmans au Québec, c’est une question qui est explosive…mais si TVA a fait une erreur, c’est le temps de le dire pour désamorcer la situation…y’a des cabochons partout» a conclut Lagaçé dans sa chronique avec Paul Houde.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 13 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

09:37

378

logo radioego

radioego.com