Résultat pour: #Plus on est de fou

René Homier-Roy n'a aucune idée qui est Jean-Charles Lajoie...
Publié il y a 2 jours

27874

On a eu droit à un beau moment cocasse hier sur les ondes de la radio de Radio-Canada!

Dans le but de teaser ce qui s'en venait plus tard à l'antenne, René-Homier, aux commandes de son émission Culture Club, a répondu un beau «pantoute» lorsque Jean-Philippe Wauthier de La Soirée est (encore) jeune, alors au téléphone, lui a demandé si il connaissait l'un de ses invités à son émission diffusée plus tard en soirée, soit Jean-Charles Lajoie. (Rappelons que Lajoie est quand même en ondes sur différentes radios montréalaises en plus de la télé depuis au moins une dizaine d'années).

Bien que la situation était non dramatique, Wauthier a quand même tenté de «sauver» son collègue en élaborant le parcours de l'animateur du 91,9 SPORTS et en le décrivant comme un Émile Nelligan mélangé à Guy Carbonneau. Pour terminer le segment, Homier-Roy a été incapable de se rappeler du nom de l'émission qu'anime Wauthier, la mélangeant plutôt avec «plus on est de fous plus on lit», une émission de la même antenne animé par Marie-Louise Arsenault.

Soit c'est une belle gifle à l'égo de Wauthier et Lajoie, soit M. Homier-Roy n'était pas dans son état normal, soit il s'en fou complètement des autres shows à l'antenne de la radio d'état. Qu'importe, ça a donné un joyeux moment de radio!

Entendu à La Soirée est (encore) Jeune et à Culture Club à Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada le 18 février 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

01:50

195

«Véronique est la vice-chef et contrairement à Manon elle n'a pas de moustache» dit Lisée
Publié il y a 16 jours

27816

Le sens de l'humour «légendaire» du chef du Parti Québécois Jean-François Lisée a encore frappé en fin-de-semaine alors qu'invité à l'émission «La Soirée est (encore) Jeune» à Radio-Canada, il a fait une allusion à la «moustache» d'un de ses opposants politiques de Québec Solidaire qui s'avère être... une femme!

Alors que l'animateur Jean-Philippe Wauthier essayait d'avoir une explication sur la «réforme» annoncée du PQ faisant un parallèle entre la double chefferie du PQ vs les deux porte-paroles de Québec Solidaire, Lisée a tenté une explication qu'il a terminé avec une pointe d'humour qui n'a pas passé, si on se fie aux réactions de la foule puisque l'émission est enregistrée devant public.

«Le chef de Québec Solidaire, c'est quelqu'un dont le nom m'échappe...Manon pis Gabriel c'est des porte-paroles...moi je suis le Chef, je ne suis pas le porte-parole Véronique c'est la vice-chef, pas la porte-parole en plus, contrairement à Manon, elle n'a pas de moustache» a déclaré Lisée, en direct à la radio d'état, déclenchant les huées des gens présents et le malaise évident des animateurs qui ont rapidement passé à un autre sujet.

Entendu à La soirée est (encore) jeune avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 4 février 2018 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

01:41

444

Bergeron déçu de ne pas aller aux Olympiques!
Publié il y a 19 jours

27803

Ron Fournier a reçu le #37 des Bruins de Boston Patrice Bergeron dans une longue entrevue ou il a parlé de différents sujets reliés principalement à la saison que connait son équipe cette année.

Puis, l'animateur lui a demandé si ça lui manquait de participer aux Jeux Olympiques qui s'amorceront le 9 février prochain à PyeongChang en Corée du sud comme il l'a fait en 2010 et 2014 en remportant l'Or avec l'équipe canadienne de Hockey, puisque les joueurs de la LNH ne sont pas présents cette année. Bergeron a été assez franc dans sa réponse:

«Oui, ça a été deux expériences que je n'oublierai jamais, remporter l'Or aux Olympiques qui est le plus gros événement sportif au monde, tu sais, c'est pas rien» a dit le prolifique joueur de centre des Bruins qui a évolué pendant ses précédentes participations sur la même ligne que Sydney Crosby.

«Je vais t'avouer que oui, je suis déçu ça me manque, je trouve que ça aurait été le fun de pouvoir avoir un mot à dire là-dedans, si on peut ou pas y aller tu sais...» a ajouté Bergeron qui dit qu'il va quand même encourager l'équipe canadienne dans le tournoi.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue sur 985fm.ca ici.

Entendu Le 31 janvier 2018 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:04

38

Le gouverne-maman de Valérie Plante
Publié il y a environ un mois

27714

Dans l'épisode 66 du Crachoir, entre autres sujets, on se pose la question: "Mais jusqu'ou les instances gouvernementales vont-elles aller dans notre prise en charge ?"

Suite à l'annonce faite par la Ville de Montréal à l'effet qu'il ne sera bientôt plus possible d’acheter une boisson gazeuse dans un aréna puisque la Ville souhaite bannir la vente de boissons sucrées dans les différents bâtiments municipaux.

"Le gouvernement est là ! Le gouvernement va te protéger, contre ton gré, et t'empêcher de manger des choses qui ne sont pas bonnes pour toi, parce que moi je le sais ce qui est bon pour toi, Valérie Plante Verte elle elle le sait le sait ce qui est bon pour toi..."

En ondes depuis près de deux ans, Le Crachoir est un podcast ou se retrouvent actualités, opinions et éditoriaux. Découvrez l'inimitable style direct de Frank Paquette et l'humour, la fougue et la passion de Nini Tornade !

Disponible sur iTunes, Google Play et tout bon podcatcher Android.

Également en visitant: www.crachoir.com et www.radioh2o.ca


PRODUCTIONS PODCASSE PRODUCTIONS PODCASSE
Membre depuis il y a environ 2 mois

17:34

127

«Je ne renierais pas les allégations que je vous ai faites» —Yves Francoeur avec Arcand
Publié il y a 2 mois

27689

Avril 2017: Yves Francœur, président de la Fraternité des policiers de Montréal, lance des déclarations-chocs sur les ondes du 98,5 FM avec Paul Arcand. Il avait allégué qu’une enquête criminelle aurait été bloquée parce qu’elle aurait visé deux élus libéraux! La Sûreté du Québec a alors enquêté et quelques mois plus tard déclare que tout ceci étaient non fondées.

Suite au dénouement de l’histoire, Yves Francoeur est revenu au micro de Paul Arcand ce matin et a maintenu ses allégations.

Voici 12 citations de l’entrevue de Francoeur avec Arcand au 98,5 FM:

1- «J’ai rarement vu une enquête policière basée sur une déclaration non fondée et des sources non crédibles mais ou on a rencontré 60 témoins…»

2- «Moi j’ai fait cette déclaration là de bonne foi basée sur des sources crédibles provenant de milieux différents»

3- «Malheureusement on est obligé de faire quoi pour que les choses avancent? On est obligé d’aller dans les médias…»

4- «J’ai six sources, provenant de milieux différents, et selon moi, certaines de ces sources-là ne se connaissent même pas entre elles…»

5- «Moi je remet ma déclaration aux enquêteurs le 15 mai dernier, pendant 4 mois, j’ai aucune nouvelle, ça sors dans le Journal de Montréal, une semaine après, j’ai des enquêteurs qui me visitent…»

6- «Je ne renierais pas les allégations que je vous ai dites, je vous dis que mes sources sont crédibles, que c’était mon devoir de faire ce que j’ai fait»

7- «Puis à part de ça là, j’ai jamais sorti de nom sur la place publique… j’ai jamais confirmé que c’était M. Fournier, le nom de M. Pigeon et de M. Bachant la même chose…»

8- «Moi j’ai agi comme sonneur d’alerte, des gens se sont adressés à moi parce qu'ils avaient confiance en moi et dans les positions qu'eux occupaient...»

9- «Non je n’ai pas nommé mes sources [aux enquêteurs] mais c’est certain qu’il m’ont demandé mes sources...»

10- «Moi ce que je vous dis c’est des faits, si c’était à refaire, j’ai fait mon devoir, je referais la même chose, je suis de bonne foi, qu’est-ce que vous voulez que je vous dises de plus?»

11- «J’ai pas à m’excuser d’avoir fait mon travail…»

12- «Je suis redevable aux policiers et policières de Montréal que je suis fier de représenter, c’est eux qui me jugeront…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 21 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

20:04

320

Geoff Molson sur la situation du retour des Nordiques vs la LNH
Publié il y a 2 mois

27672

Le grand patron des Canadiens de Montréal Geoff Molson a donné une de ses rares entrevues hier avec Ron Fournier au 98,5 FM à Montréal. Invité au départ à parler de l'inauguration d'une autre patinoire Bleu blanc rouge cette fois au parc De Mésy d'Ahuntsic-Cartierville mercredi, la discussion a rapidement déviée vers la saison actuelle de l'équipe et sur quelques dossiers qui meublent les discussions dans la LNH présentement dont le retour éventuel des Nordiques dans le grand circuit.

Geoff , vous n’entrevoyez pas le retour des Nordiques dans un avenir rapproché, vous savez que je vous pose la question parce que c’est pas que vous ne voulez pas cela, c’est la ligue qui a décidé ça, ce sont les 10 propriétaires sur le comité exécutif…à la lumière des annonces que Monsieur Bettman a fait la semaine dernière là, effectivement ça ne regarde pas bien pour les gens de Québec. Pourquoi Seattle même Houston semble plus attrayant que Québec?

Je pense que Québec est encore dans les cartes, juste pas aujourd’hui. Je pense que l’année passée c’était Québec et Vegas, ils ont soumis leur candidature, et leur candidature est encore en place, mais là il y a Seattle qui lève la main et qui veut soumettre une candidature, alors ça c’est approuvé et accepté pour voir ce que Seattle veut faire en terme d’équipe dans la Ligue Nationale, puis après ça on verra. Honnêtement, c’est quelque chose qui est dans les mains de la ligue. Il y a pas de vote, y’a pas de discussion autour de la table pour tester si un marché est mieux que l’autre. C’est vraiment la ligue qui font leur devoir, leur recherche, puis ils vont vers tous les propriétaires pour faire des propositions.

Entendu Le 13 décembre 2017 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

01:22

98

«Québec est encore dans les cartes...juste pas aujourd'hui»  —Geoff Molson
Publié il y a 2 mois

27662

Le grand patron des Canadiens de Montréal Geoff Molson a donné une de ses rares entrevues hier avec Ron Fournier au 98,5 FM à Montréal. Invité au départ à parler de l'inauguration d'une autre patinoire Bleu blanc rouge cette fois au parc De Mésy d'Ahuntsic-Cartierville mercredi, la discussion a rapidement déviée vers la saison actuelle de l'équipe et sur quelques dossiers qui meublent les discussions dans la LNH présentement.

Voici en mode question/réponse, un résumé de la rencontre entre les deux individus: 

Question de Ron Fournier: Comment composer avec la critique?

Réponse de Geoff Molson: Il y a énormément de passion pour cette équipe au Québec puis à Montréal. Quand ça va bien, je comprend que la passion est bien élevée…quand ça va mal c’est complètement l’opposé et moi je comprend très bien ça…quand ça va mal, le monde veule en parler…l’ère moderne, 2017-2018, c’est facile pour nos partisans de nous rejoindre par les réseaux sociaux, on reçoit de leurs messages constamment. 

Y-a-t-il plus de pression de réussir ici à chaque saison qu'ailleurs dans la ligue?

Réponse de Geoff Molson: Avec notre histoire de 24 Coupes Stanley et beaucoup de succès dans les 100 dernières années, les attentes sont très élevées. À chaque année, on doit avoir une équipe qui est capable de gagner… 

Pourriez-vous envisager nommer un jour un président hockey à Montréal?

Le plus important c’est que je donne les moyens à Marc de bien s’entourer, c’est ça qu’il fait.

Jeff, vous n’entrevoyez pas le retour des Nordiques dans un avenir rapproché, vous savez que je vous pose la question parce que c’est pas que vous ne voulez pas cela, c’est la ligue qui a décidé ça, ce sont les 10 propriétaires sur le comité exécutif…à la lumière des annonces que Monsieur Bettman a fait la semaine dernière là, effectivement ça ne regarde pas bien pour les gens de Québec. Pourquoi Seattle même Houston semble plus attrayant que Québec?

Je pense que Québec est encore dans les cartes, juste pas aujourd’hui. Je pense que l’année passée c’était Québec et Vegas, ils ont soumis leur candidature, et leur candidature est encore en place, mais là il y a Seattle qui lève la main et qui veut soumettre une candidature, alors ça c’est approuvé et accepté pour voir ce que Seattle veut faire en terme d’équipe dans la Ligue Nationale, puis après ça on verra. Honnêtement, c’est quelque chose qui est dans les mains de la ligue. Il y a pas de vote, y’a pas de discussion autour de la table pour tester si un marché est mieux que l’autre. C’est vraiment la ligue qui font leur devoir, leur recherche, puis ils vont vers tous les propriétaires pour faire des propositions.

Avez-vous donné des directives à Marc Bergevin afin de «bouger» d'ici la fin de la saison avant qu’il ne soit trop tard?  

L’équipe veut toujours s’améliorer, et Marc va toujours continuer de l’améliorer, mais il ne fera pas un échange juste pour en faire une…il a un plan, et on le connait à l’interne et si on réussi à le réaliser, on pense qu’on va être dans une meilleur position...

Entendu Le 13 décembre 2017 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

11:10

290

Qu’est-ce que le Canadien pourrait donner en retour de Karlsson?
Publié il y a 2 mois

27655

Avec 9 victoires en 29 matchs, rien ne va plus chez les Sénateurs d’Ottawa! En comparaison, la saison du Canadien avec 13 victoire en 31 matchs présentement est considérée comme catastrophique. Vous connaissez toutes les rumeurs qui émanent de Montréal suite à cette saison déjà considéré désastreuse? Imaginez maintenant celles qui se propagent à Ottawa ces jours-ci!

Marc Legault du 104,7 FM en Outaouais a parlé de la rumeur qui veut que Pierre Dorion, le directeur général des Sénateurs, avait demandé à tous les joueurs qui avaient une clause de non transaction à certaines formation de lui fournir la liste des équipes vers lesquelles ils ne voulaient pas être échangés. Parmi ces joueurs figurerait la défenseur étoile des Sénateurs, le défenseur de 27 ans Erik Karlsson, qui en ait à son avant dernière année de contrat (6.5 millions/année). Tous savent qu’il fera sauter la banque de l’équipe avec laquelle il signera son prochain contrat. Des rumeurs à Ottawa disent qu’en coulisse, Karlsson aurait dit aux dirigeants des Sénateurs «Oubliez moi, je vais terminer mon contrat à Ottawa, les chances que je re-signe ici sont très très minces». Si tout ça est vrai, les dirigeants seront poussés à prendre une décision. Il reste que tout ceci n’est que rumeurs, Karlsson aurait plaidé que ces propos ont été mal rapportés.

«Si tu l’échanges cette année, il sera plus payant pour toi en fait de retour parce que il reste encore une année de contrat donc il y a des clubs qui vont être intéressé à obtenir ses services. Mais je ne peux pas croire que les Sénateurs d’Ottawa vont se départir d’un des meilleurs joueurs de la Ligue Nationale de hockey» a dit le chroniqueur sport du 104,7 FM en Outaouais.

Une question pour vous: Qu’est-ce que le Canadien pourrait donner en retour de Karlsson et Pegeau? (On jase là...)

Entendu à l’émission Que l’Outaouais se lève avec Michel Lapointe au 104,7 FM en Outaouais le 12 décembre 2017 (COGECO).


Le1047RE Le1047RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

03:00

502

Les Sénateurs d'Ottawa sont-ils sur le point d'être vendus?
Publié il y a 3 mois

27599

Des rumeurs dans l’entourage de l’équipe de la LNH laisseraient présager que le propriétaire Eugene Melnyk pourrait bientôt se départir de l'organisation. On parle de vendre pour les garder à Ottawa a dit Langevin qui semblait avoir des infos sur le sujet.

Parlant d’information, Martin Leclerc, présent en studio en attendant son segment quotidien à l'antenne, en avait encore plus à dire: «Je veux pas trop vous titiller les gars, mais l’acheteur potentiel des Sénateurs était au lancement hier soir…mais je peux pas en dire plus!» A dit le journaliste en parlant du lancement du livre de Daniel Brière. Leclerc a éteint les rumeurs qui laisseraient sous-entendre que le Cirque du Soleil était dans les acheteurs potentiels: «Vous êtes dans le champs!» A-t-il dit aux deux animateurs tout en ajoutant: «Il y a un homme d’affaire de la région de l’Outaouais qui est sur les rangs, qui tente d’acheter les Sénateurs», «un monsieur de construction» a ajouté Michel Langevin…Ils ont dévoilé aucun nom dans la conversation.

Rappelons qu’il y a un projet de construction d’aréna au centre ville d’Ottawa qui pourrait relancer l’engouement autour de cette concession, alors que l’aventure de l’aréna à Kanata est déjà déclarée comme un échec flagrant pour cette équipe qui a de la difficulté à attirer les foules à tous ces matchs. Il semble que des personnes autour de l’organisation des Sénateurs souhaiteraient ardemment que le propriétaire actuel vende selon Michel Langevin. Son implication omniprésente et parfois maladroite commencerait à tomber sur les nerfs de plusieurs membres qui gravitent autour de l'équipe.

Une autre belle histoire à suivre dans le merveilleux monde de la LNH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 29 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:33

130

Claude Legault s'en prend à Geoff Molson: «Va gérer ta bière pis tes immeubles, criss, c'est pas tes affaires le hockey, ça parait là»
Publié il y a 3 mois

27590

L’acteur bien connu des québécois et grand fan du Canadien depuis toujours; Claude Legault, a effectué une attaque en règle contre la haute direction du tricolore alors qu’il était questionné sur l’état actuel de son équipe favorite par Catherine Beauchamp, en plein tapis rouge de la première du film «Junior majeur», film qui traite justement de hockey. Il a offert une réponse franche, inattendue, et surtout non censurée, tellement que la chroniqueuse culturelle et l’animateur de l’émission matinale de fin-de-semaine au 98,5 FM ont du avertir les auditeurs du contenu cru qu’ils s’apprêtaient à leur faire entendre en ce samedi matin habituellement un peu tôt pour ce genre de propos.

Au départ, Legault s’en ai pris au directeur général Marc Bergevin: «J’avais confiance en ce gars-là un moment donné, mais depuis les ¨moves¨ qu’il a fait depuis une année et demie, il a perdu cinq presque six défenseurs de son alignement régulier. Y’a pas signé Markov, un gars qui a passé toute sa vie ici…il l’a laissé partir comme un malpropre. Radulov; on l’avait le gars qui marquait des buts, il l’a laissé partir aussi, pis y’a tout mis son argent sur une ¨christie¨ de paire de pads…» a dit l’acteur faisant référence au contrat de 10 ans de Carey Price signé cet été. «On est foutu pour, je te dirais, au-dessus de dix ans avec ça!» A dit Legault visiblement amer.

Mais l’acteur n’avait pas terminé son analyse. Visiblement désabusé de la performance de son équipe et surtout du mouvement de personnel effectué depuis quelques années. Il s'est alors attaqué à celui qui occupe le poste le plus élevé chez le Canadien: «Le ménage, c’est au deuxième qu’il faut le faire» a-t-il dit: «Puis Molson, avant y’avait un président, il s’est nommé président. Il devrait lâcher ça, parce que je pense qu’il connait rien là dedans. Il devrait mettre un vrai président, avec son directeur gérant, pis s’enlever de d’là.« Puis il a offert un message très direct au au président et chef de la direction du club de hockey des Canadiens de Montréal: Va gérer ta bière pis tes immeubles que t’achète partout là, criss, c’est pas tes affaires le hockey, ça parait là…tout le monde est en tabarnak…on le voyait au début de l’été, on disait ¨quessé¨ qui va arriver avec cette équipe là, ça va être pourrie, et c’est pourrie!» A dit Legault, manifestement en colère!

Wow! On a pas fini d'entendre parler de cette sortie spectaculaire et d'en mesurer les répercussions dans l'imaginaire collectif des nombreux fans du CH qui se reconnaitront possiblement en masse dans la montée verbale de cet acteur très respectée des québécois qui a peut-être seulement dit tout haut ce beaucoup de partisans pensent, tout bas.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Week-end Extra» avec Mathieu Beaumont le 25 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

02:28

13013

logo radioego

radioego.com