Result for: #Plante

Jay du Temple va réaliser un fantasme au Zoofest!
Published 13 days

28243

De passage à l'émission de Christiane Charette à la radio de Radio-Canada, Jay du Temple a parlé de sa présence au Zoofest cette année ou il va réaliser son fantasme de longue date soit de faire de grandes entrevues avec des personnalités qui le passionnent et dont les parcours l'intriguent.

Intitulé «Je veux tout savoir» l'humoriste et animateur de Occupation Double va recevoir pour de longues entrevues des personnalités telles que la mairesse de Montréal Valérie Plante, Safia Nolin, Christiane Charette, Pier-Luc Funk, Katherine Levac et Marc-André Grondin.

Entendu dimanche le 1 juillet à l'émission Christiane Charette diffusée (de 17h à 19h en rediffusion à 23 h) sur Ici Radio-Canada Première.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

07:36

44

Des calèches électriques à Montréal?
Published about 1 month

28220

L’administration de Valérie Plante a présenté jeudi un projet de règlement pour que les calèches disparaissent du paysage urbain de Montréal dès le 31 décembre 2019. ce qui soulève la grogne des cochers qui perdront leur gagne-pain.

En entrevue ce matin au 98,5 FM, la mairesse de Montréal a soulevé l'idée qu'il pourrait y avoir des calèches électriques pour remplacer les chevaux. On est pas du tout certain si c'était de l'humour...

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 15 juin 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

01:54

106

Waite dévoile pourquoi Price a eu une si mauvaise saison...
Published about 2 months

28179

Invité à commenter la signature récente du finlandais Antti Niemi avec le Canadien pour la prochaine saison, l’entraîneur des gardiens de buts du Tricolore, Stéphane Waite, a aussi parler de la saison décevante de Carey Price, alors que ce dernier entamera à l'automne un nouveau contrat à long terme avec le tricolore.

Waite a bien sur travaillé très près du gardien du Canadien et a dévoilé quelques détails très intéressants sur le numéro 31.

«Le gars a trouvé ça dure cette saison, y'a trouvé ça très difficile, mais il y a une affaire qui me rassure avec Carey c'est qu'il adore jouer à Montréal, il veut jouer à Montréal, puis l'autre chose, il me l'a répété souvent, il dit qu'il veut gagner à Montréal» a confié Waite.

«Faut pas se cacher là qu'on a pris des choses pour acquis moi le premier là avec Carey au niveau de la préparation, du vidéo, des pratiques, au niveau des heures d'entrainement, on a pris des choses pour acquis, bon ça été bien pour les 4 premières années, faut pas se cacher on a laissé "slider" les choses un petit peu...» a avoué candidement l'entraineur des gardiens de buts qui a ajouté que Carey était à blâmer là-dedans mais lui aussi, disant qu'ils avaient tous les deux appris durant le processus.

«Ce match-là, on il a été ovationné pour avoir dépassé Jacques Plante, il a eu des larmes dans le match, il me l'a avoué pendant la game, il m'a dit; écoute Steph je suis seulement humain, j'ai senti que ça l'avait vraiment aidé à passer au travers l'année» a dit Waite qui a ajouté avec une anecdote intéressante alors que le gardien de but du CH lui avait confié dans le cours de la saison qu'il pensait que les amateurs du Canadien ne l'aimaient plus alors que certain n'avaient pas hésité à le huer au Centre Bell en début d'année. Waite lui avait alors conseillé de "focuser" sur le 95% des fans qui l'aimaient au lieu du 5% qui étaient durs avec lui que ce soit à l'aréna ou les médias sociaux.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 23 mai 2018.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

06:44

19521

Le Doc chatouille Denys Arcand
Published about 2 months

28177

Dans son segment quotidien au 106,9 en Mauricie mardi, le Doc Mailloux s'est dit dérangé par le titre du nouveau film de Denys Arcand «La chute de l'empire américain».

«Ça m'interpelle. C'est comme si on rêve, on voudrait que l'empire américain se plante. Les cabochons là, vous avez beau continuer à y rêver, c'est pas pour demain matin» a dit le célèbre Doc qui ne s'est jamais gêné pour défendre nos voisins du sud face aux critiques de certains québécois particulièrement dans les médias d'ici. Dans ce même segment, le Doc a défendu Donald Trump que l'animateur Marc-André Pelletier a eu la malheur d'appeler le «toupette blond». Le psy lui a répliqué du tac au tac: «Si tu veux commencer à lancer des insultes sur le toupette, moi je vais t'en lancer sur ton bronzé» a dit Mailloux, faisant manifestement référence au MP canadien Justin Trudeau.

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 16 avril 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since over 3 years

01:47

339

Plante défend Ferrandez: «C'est vraiment quelqu'un qui travaille extrêmement fort»
Published 3 months

28119

Au micro de Paul Arcand ce matin pour parler des dossiers de sa ville, la mairesse de Montréal Valérie Plante a bien entendu été questionné sur le mini scandale qui fait rage autour du maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal alors qu'une vidéo en loop du dernier conseil municipal laissait sous entendre qu'il «dormait». Luc Ferrandez s'en était par la suite pris à un journaliste de TVA nouvelles l'accusant de faire du sensationnalisme.

Plante s'est montrée compréhensive envers son allié à la ville. «C'est pas pour l'excuser mais les conseils municipaux, c'est sur deux jours, on rentre à 9h le matin et on sors à 10h le soir, c'est vraiment intense» a dit la mairesse. «Je refuse de dire que M. Ferrandez dors sur la job, je ne peux pas accepter ça» a ajouté Plante qui a confirmé que son collègue était quelqu'un qui travaillait extrêmement fort.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 25 avril 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

04:13

138

«Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» —Vincent Marissal
Published 3 months

28042

Le nouveau candidat et Québec Solidaire et ex-journaliste de La Presse Vincent Marissal était au micro d'Alain Gravel ce matin à la radio de Radio-Canada et il a répondu «presque» clairement à la question sur ou il se situait sur l'échiquier politique.

Marissal a dit que ça faisait longtemps qu'il savait qu'un jour il ferait de la politique. Il a aussi admis avoir été sollicité par l'équipe de Valérie Plante au niveau municipal. L'ex-journaliste dit avoir été motivé par son envie de contribuer. «J'y crois au service publique, je crois qu'on peut changer des choses, je crois qu'il faut porter un message aussi» a dit Marissal qui a ajouté «en ce moment ça tangue pas mal à droite» en parlant de l'état actuel de la politique.

Le nouveau candidat a aussi avoué que c'était lui avait approché Québec Solidaire, mais le PQ l'avait approché récemment après qu'il ait entendu la rumeur de ses discussions avec Québec Solidaire.

Marissal se dit souverainiste mais s'est dit étonné de la surprise de certaines personnes concernant sa position politique malgré qu'il ait oeuvré à La Presse. »Une salle de rédaction, c'est comme une société, il y a de tout là-dedans» a-t-il dit. Concernant son orientation politique: «Je suis beaucoup plus à gauche que ce que la majorité des gens peuvent penser de moi» a dit Marissal qui a ajouté avoir rejeté le PQ suite à certaines positions et propos exprimés par Jean-François Lisée notamment sur l'immigration.

Puis, celui qui se présentera pour QS a dit que Justin Trudeau lui avait demandé de se présenter pour les Libéraux lorsqu'il avait été élu à la tête du parti Libéral du Canada en 2013, Marissal aurait été tenté «à l'idée de mettre Stephen Harper dehors» mais qu'il n'y était pas allé.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 3 avril 2018.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

13:27

276

«Les nids de poules à Montréal me rende folle»  —Valérie Plante
Published 4 months

27958

En entrevue avec Catherine Perrin ce matin, celle qui a succédé à Denis Coderre à l'automne dernier comme mairesse de Montréal, a dévoilé ce qui l'irritait le plus présentement dans tous les problèmes qu'elle rencontrait à la tête de la métropole du Québec.

Elle qui avoue avoir un problème de patience à admis que l'état des routes dans sa ville et particulièrement les nids de poules la rendait carrément folle. «C'est difficile pour ma patience» a dit celle qui a fait de ce problème presqu'une mission personnelle!

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 8 mars 2018.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

03:23

83

Projet de transport en commun à Québec: «C'est Labeaume qui va faire que ça marchera pas»  —Sylvain Bouchard
Published 4 months

27943

Sans être contre le nouveau projet de transport en commun décrit dans le Journal de Québec en fin-de-semaine, Sylvain Bouchard du FM93 a mis un gros doute sur la réalisation de celui-ci.

Le projet s'enligne pour être un mélange de SRB-Métro-Tramway et l'animateur a expliqué pourquoi ce projet ne se fera pas selon lui: «Je suis ouvert, mais il y a un problème majeur, je vous annonce tout de suite que ça ne se fera pas, ce projet-là va mourir les amis, deux mots: Régis Labeaume» a dit l'animateur qui a ajouté le premier magistrat de la ville est arrogant et méprisant en ne vendant pas son projet notamment dans les médias comme il l'a fait avec le Centre Vidéotron. «Son arrogance et son mépris va faire qu'il va se planter encore une fois» a dit Bouchard qui lui a toutefois ouvert la porte si jamais le Labeaume modifiait son approche face à la radio tout en rappelant la poursuite bâillon que la station a reçu de la part de la mairie il y a quelques temps.«Tout ce qu'on va entendre se sont les détracteurs du projet» a dit Bouchard, expliquant la résultante du refus de Labeaume de se présenter dans les stations de radio parlée de Québec.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 5 mars 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

19:27

152

Régis Labeaume lance un message à Valérie Plante: «Les taxes, faut pas jouer avec ça»
Published 5 months

27863

En entrevue avec Jean-Sébastien Girard à l'émission Esprit Critique sur les ondes de Ici ArTV dans le cadre d'un événement culturel à Québec, Régis Labeaume s'est exprimé sur différents sujets touchant l'actualité.

Les extraits ont été entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 16 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

01:26

14172

«Je ne suis pas un anti-montréalais, je suis un anti-médias montréalais»  —Jeff Fillion
Published 5 months

27852

Ça faisait un bout que Jeff Fillion n'était pas allé à Montréal. De retour à Québec, il a fait une réflexion sur sa visite de la fin-de-semaine au royaume de Valérie Plante.

«Une fois arrivé une l'île c'est honteux» a dit Fillion en décrivant le mauvais état des routes et du fait qu'une de ses filles avait le mal des transports. «À Montréal ça grouille» dit Jeff en disant que si quelqu'un avait une business à Québec, que son expansion passait par Montréal, il dira du même souffle qu'il a toujours aimé Montréal, mais que Montréal lui fait honte parce que c'est l'emblème de la prospérité économique du Québec.

«Quand on est ici à tous les jours [Québec], on vient à se faire endormir par les ¨chansons¨ qui nous sont racontées dans les médias d'ici, on pense que la terre roule alentour de Québec. Québec c'est un gros Trois-Rivières, c'est un gros Saguenay...On se fait beaucoup d'accroire» a dit l'animateur qui dit avoir toujours été «écoeuré» d'entendre que Jeff Fillion, et que la radio de Québec et que les gens de Québec avaient de la haine pour Montréal: «c'est peut-être relié à l'histoire des Nordiques, mas ça on peut en revenir, ils sont partis depuis 1995» a dit Fillion.

«On a besoin d'avoir un emblème économique puissant à montrer au reste du monde» a ajouté l'animateur: «Il faut passer le message qu'il se passe quelque chose de gros au Québec...puis ça peut pas venir de Sherbrooke, Trois-Rivières ou Québec».

«On va tous s'enrichir de voir Montréal rouler sur l'or. Il faut arrêter de faire des guerres de clocher» a conclut Fillion qui a dit que s'il va moins à Montréal, c'est que Montréal lui fait mal.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom et Gerry le 13 février 2018.


RPRE RPRE
Member since over 2 years

13:46

463

logo radioego

radioego.com