Résultat pour: #Parent

Cet ex-coéquipier de John Tavares pense qu'il viendra à Montréal
Publié il y a 19 jours

28143

En entrevue au 98,5, Pierre-Alexandre Parenteau, en plus d'annoncer sa retraite du hockey professionnel, a dévoilé qu'il pensait qu'il y avait d'excellentes chances que son ex-coéquipier chez les Islanders John Tavares se retrouve dans l'uniforme du Canadien la saison prochaine.

«J'ai pris une petite gageure avec mon père il y a une couple de semaine puis moi je lui ai dit que je pensais que c'était Montréal, c'est ma destination» a dit Parenteau qui a joué près de 500 matchs dans la LNH avec 7 équipes différentes lorsque questionné sur les chances de voir Tavares dans l'uniforme tricolore. «J'ai pas d'inside scoop là, sors-moi pas les vers du nez» a ajouté Parenteau en riant, voyant l'intérêt de l'animateur envers sa déclaration. Parenteau a ajouté qu'il était convaincu que le capitaine des Islanders allait changer d'adresse.

Le besoin de l'équipe, et la qualité de la ville sont deux choses qui pourraient inciter Tavares à regarder sérieusement l'option du Canadien selon Parenteau.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 3 mai 2018.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

04:28

11515

Il dévoile ses discussions troublantes en prison avec Alexandre Bissonnette
Publié il y a 26 jours

28122

Un détenu a appelé le FM93 pour révéler ses discussions troublantes qu'il aurait eu avec le tireur de la mosquée Alexandre Bissonnette.

Ces propos, qui ne seront pas admis en preuve, en dévoilent davantage sur ce qui se passe vraiment dans la tête d'Alexandre Bissonnette. C'est très troublant d'entendre le témoignage de ce détenu «Stevens» qui a côtoyé le tueur en prison et rapporté plusieurs conversations très controversées: Aucun empathie, plan suicidaire, propos haineux envers les psychiatres qui l'ont traité, sa relation avec ses parents.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Elisabeth Crête, Jonathan Bernard, Pascale Caron-Vézina et Jean-Simon Bui le 26 avril 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

20:19

840

Ève-Marie Lortie du FM93 salue les femmes à la radio de Québec!
Publié il y a 3 mois

27957

En cette journée de la femme, l'animatrice du retour au FM93 a lu un texte pour saluer justement les femmes présentes sur les ondes de la radio particulièrement à Québec. Lortie a souligné qu'à la même heure que sa propre émission, Nathalie Normandeau à BLVD.fm et Catherine Lachaussée à Ici Radio-Canada Première animaient elles aussi une émission du retour à Québec.

L'animatrice en a aussi profité pour faire un clin d'oeil à son prédécesseur Gilles Parent: «Quand je me suis retrouvée sur cette chaise, il y a à peu près quatre mois, ah j'ai eu peur, j'ai eu le vertige, mais je suis restée. C'était pas banal, une femme qui succède à un animateur vedette licencié pour des inconduites» a dit courageusement celle qui anime aussi Salut-Bonjour en direct de Québec la fin-de-semaine à TVA.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie. Nico, Dan Pou le 8 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

04:04

12315

Tuerie en Floride: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales» dit Michel Villeneuve
Publié il y a 3 mois

27858

La résidence en Floride du chroniqueur Michel Villeneuve est situé non loin de Parkland ou il y a eu la fusillade d'hier faisant 17 morts dans une école. Ce matin, à l'antenne du 106,9 FM en Mauricie, il a raconté comment il a vécu les horribles événements.

«C'est une ville dortoir cossue» a d'abord dit Villeneuve, avouant qu'aucune maison de cette banlieue de Pompano n'était en bas de 700 000 dollars. «On aurait dit qu'il y avait des mouches dans le ciel, mais c'était des hélicoptères qui arrivaient de partout...médias, polices etc...» Villeneuve a aussi dit que les gens sont tous allés se masser sous le viaduc du Sawgrass Expressway parce qu'ils ne pouvaient s'approcher de l'école: «Il y avait 4 à 5000 personnes» selon lui, beaucoup des parents d'élèves qui avaient eu ordre de n'utiliser que le texto pour rejoindre leurs enfants si jamais le meurtrier était encore en vie. «Tout le monde était affolé parce qu'on avait pas d'idée de l'ampleur du massacre, au début, on parlait d'une ou deux personnes» a dit le chroniqueur qui a vécu les événements de très près.

«Nous on a pas cette culture-là chez-nous, on a pas cette âme guerrière, c'est une bien drôle de nation, c'est une grande nation, mais ce sont des cowboys, ils sont belliqueux...quand tu arrives sur un coin de rue, puis il y a quelqu'un qui a oublié de mettre son clignotant, chez-nous au Québec on lui fait des gros yeux, mais là-bas là, regarde en avant, regarde pas sur le côté, tu sais jamais ce qui va se passer, mêle toi de tes affaires» a dit Villeneuve qui a conclut en disant des États-Unis: «C'est devenu le pays le plus dangereux à vivre dans les sociétés civilisées occidentales».

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 15 février 2018. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

07:21

130

«Je suis le seul homme de l'histoire de mon sport qui a tout gagné!» —Mikaël Kingsbury
Publié il y a 3 mois

27846

Ce matin, tout de suite après avoir remporté sa médaille d'or aux bosses aux Jeux Olympiques de Pyeongchang, c'est un Mikaël Kingsbury débordant de confiance qui a parlé avec Paul Arcand au 98,5 FM!

«J'ai aucun mot d'avoir gagné ça devant mes parents qui étaient avec moi en Corée, puis de savoir que j'ai toute ma famille, mes amis au Mont St-Sauveur qui devaient être là pour me regarder aujourd'hui, c'est une chose que j'ai rêvé depuis que j'ai 9 ans quand j'ai regardé les Jeux Olympiques en 2002. J'ai rêvé à cette journée-là un million de fois dans ma vie, et c'est arrivé aujourd'hui» a dit le skieur originaire de Sainte-Agathe-des-Monts.

Alors que l'animateur lui a fait remarquer que cette médaille était la seule chose qui manquait à son palmarès, Kingsbury à eu la réponse parfaite: «En fait, présentement je suis le seul dans l'histoire de mon sport qui a tout gagné avec la médaille d'Or Olympique» a dit celui qui a avoué avoir été très nerveux puisque les Jeux d'hiver ne reviennent qu'au 4 ans, donc les occasions sont plutôt rares de pouvoir mettre la main sur une médaille Olympique.

Quand tu penses être le meilleur, que tu pratiques dans le but d'être meilleur et que tu es le meilleur lors des performances importantes, tu as parfaitement le droit de te vanter! Bravo Mikaël!

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 12 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

03:24

93

#MoiAussi: Dénonciation policière ou médiatique? Le débat s'enflamme à Radio X
Publié il y a 4 mois

27735

Les dénonciations publiques qui ont pris place dans les médias depuis quelques mois et qui ont contribué à mettre en suspend les carrières de personnalités publiques telles que Gilbert Rozon, Éric Salvail et Gilles Parent pour ne nommer que ceux-là, suscitent de nombreux débats surtout avec l'arrivée du nouveau mouvement #EtMaintenant et de la signature d'une tribune de la part d'un groupe de femmes sur «la liberté d’importuner» pour les hommes.

Suite à une entrevue avec le juriste Me Julius Gray, qui a mis en garde sur les dangers de dérapages dans le cas de dénonciations publiques, Richard Martineau et Jonathan Trudeau ont eu un solide argument à CHOI Radio X à Québec sur les façons utilisées pour dénoncer des cas d'abus: Les médias, les réseaux sociaux ou la police? Ils ne s'entendent définitivement pas sur les moyens que les victimes prennent pour dévoiler le nom leur présumé abuseur.

Voici un compte rendu du débat que vous pouvez entendre intégralement en écoutant l'audio:

RM: Richard Martineau

JT: Jonathan Trudeau

JT: «Si t'es une victime puis que t'entends Me Gray dire: ¨vous savez, vaut mieux acquitter sans coupable que de condamner des innocents...¨ on encourage pas les gens à se tourner vers le système de justice pour obtenir réparation là...»

RM: «Ouais mais de là à dénoncer des gens sur les réseaux sociaux pis ces gens-là perdent tout du jour au lendemain sans qu'ils aient pu...»

JT: «Qui tu peux dire clairement: ¨cette personne-là, c'"est n'importe quoi...¨ Clairement Richard, en vacances t'as changé d'idée...»

RM: «Les journalistes ne sont pas des juges...»

JT: «Donc tu serais à l'aise à ce que Éric Salvail soit encore en ondes..

RM: «Tout inculpé à le droit d'être présumé innocent tant qu'il n'est pas déclaré coupable conformément à la loi par un tribunal indépendant et impartial à l'issue d'un procès publique et équitable...C'est notre charte canadienne des droits et libertés»

JT: «Admet que t'as changé d'avis...»

RM: «Ils ont le droit à un procès...»

JT: «Admet que tu as changé d'avis sur la question...»

RM: «Quelqu'un est innocent jusqu'à preuve du contraire...»

JT: «C'est un titre ça: ¨Richard Martineau croit que Gilles Parent devrait être encore en ondes¨...»

RM: «Un patron à le droit de dire moi regarde je suis mal à l'aise puis tout ça mais ces gens-là qui deviennent soudainement persona non grata partout alors qu'ils n'ont pas été déclarés coupables...»

JT: «Un patron ne peux pas dire qu'il est mal à l'aise si l'histoire sors pas...»

RM: «Les journaliste c'est correct qu'ils fassent leur job mais après ça c'est au juge et au système de justice...là si on commence à lyncher les gens puis qu'ils perdent tout puis tout leur droit, écoute c'est déjà arrivée à de nombreuses reprises de fausses accusations...»

JT: «Dans les cas récents qui ont défrayé la manchette, qui a été traité injustement?»

RM: «Je ne sais pas moi, est-ce que Patricia Tulasne a été contre-interrogée par un avocat? Écoute, les femmes qui avait dénoncé Jian Ghomeshi avaient menti à leurs propres avocats...»

JT: «Combien qui ce sont déclarés coupables sur la place publique se sont excusés de leurs gestes?»

RM: «Ça donne rien, ces gens-là sont déjà jugés...»

JT: «Le message que vous aurez entendu ici à Martineau-Trudeau et lu dans des médias c'est ¨si vous êtes une victime, farmez votre crisse de gueule¨...le message c'est ça...»

RM: «La police...va à la police...»

JT: «On passe notre temps à dénoncer le laxisme de notre système de justice qui est de la merde...»

RM: «Alors dénonce du monde au micro, n'importe qui...On ouvre les lignes, les filles là si vous voulez dénoncer des gens qui vous ont attaqué là...Maintenant plus besoin du système de justice, on a Martineau-Trudeau...»

JT: «Non mais c'est dont ben n'importe quoi ce que tu dis...»

RM: «Appelez, puis dénoncez votre frère, votre père, votre ancien patron qui vous a pas donné une promotion...»

JT: «Arrête tu l'échappes, Richard tu l'échappes...»

Entendu à CHOI Radio X dans l'émission MARTINEAU-TRUDEAU avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau le 9 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

11:45

257

Les sacs de plastique seront bannis à Montréal dès 2018
Publié il y a 6 mois

27642

Dans un article du Devoir, on a pu lire ce matin que le règne du sac de plastique à usage unique tire à sa fin à Montréal. Dans moins d’un mois, (janvier 2018), il sera interdit aux commerçants d’en distribuer à leurs clients pour leurs emplettes. Les commerçants bénéficieront toutefois d’une période de grâce de six mois pour se conformer au règlement qui entre en vigueur le 1er janvier prochain.

Jean-François Parenteau, responsable de l’environnement au comité exécutif à la ville de Montréal, était l’invité de Paul Arcand ce matin pour parler du sujet. M. Parenteau a expliqué que c’est le 5 juin prochain, jour de l’environnement, que la période de transition et de sensibilisation prendra fin et que tout sac de plastique du type que nous avons en épicerie sera interdit de distribution. «On produit 2 milliards de ces sacs par année et on réussit à en récupérer que 14%» a expliqué l’environnementaliste, qui ne nie pas ces sacs sont recyclables, mais a expliqué que la difficulté était justement qu'ils étaient difficile de les recycler pour différentes raisons. «Le fameux 5 cents qu'on charge à l'épicerie, on avait réduit de 52% l'utilisation de ces sacs mais là on a atteint un plancher» a dit l'employé de la ville.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 8 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

06:32

74

Sondage Automne 2017: L'équipe du retour parle des résultats!
Publié il y a 6 mois

27610

Gilles Parent profite de loin des résultats Numéris du sondage de l’automne 2017 dévoilé aujourd’hui alors que le show qu’il pilotait est arrivé au premier rang des émissions les plus écoutées autant à Québec (central) que dans la région élargie (rayonnement total) avec la plus grosse moyenne au quart d’heure dans sa plage horaire du 14-18h. Rappelons que Gilles avait quitté son émission dans la dernière des huit semaines de sondage dû à des allégations d'inconduites sexuelles.

Il est vrai que bien des auditeurs et des compétiteurs attendaient avec impatience le moment ou Gilles allait disséquer les résultats de sondage dévoilés par Numéris deux fois par année dans la région de Québec. Nicolas Lacroix, l’un de collaborateurs de Parent pendant des années à l’antenne en a parlé aujourd’hui en début d’émission avec Ève-Marie Lortie: «Il y a des journées ou on s’ennuie particulièrement de Gilles, aujourd’hui ça va en être une c’est sur sur…Peut importe ce que les gens pensaient de Gilles, même dans la compétition, tout le monde écoutait l’analyse de Gilles parce que c’était possiblement le plus honnête dans la gang…». Des propos corroborés par l’animatrice.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie. Nico, Dan Pou le 30 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

13:25

179

Le père d'un jeune de 15 ans qui s'est enlevé la vie pour cause d'intimidation en entrevue au FM93
Publié il y a 6 mois

27593

Martin Dufour, père du jeune Simon, 15 ans, qui a mis fin à ses jours pour cause d’intimidation en se jetant devant un train jeudi dernier, a donné une entrevue touchante ce matin à la radio.

Voici l’entrevue en 12 citations:

1- «Simon était victime d’intimidation depuis qu’il était au primaire, on a travaillé d’un commun accord avec l’école…Je sais que l’école a un protocole d’intimidation de deux pages qui étaient écrit…Si il y a eu des sanctions, jamais nous en tant que parent on a eu un suivit de ça..»

2- «Simon les derniers mois il était correct, il était enjoué, il allait bien…plein de choses qu’on planifiait à faire… en tant que parent, j’ai absolument rien vu, puis je m’en veut tellement là…c’est très difficile.»

3- «Au primaire c’était ¨Simon la peste¨…c’était l'école au complet, si tu touchais à Simon, si tu parlais à Simon, ben t’avais la peste…»

4- «Il était mis de côté de l’école au complet parce qu’il était différent, parce qu’il avait les cheveux roux, parce qu’il avait des lunettes épaisses…»

5- «Quand tu te fais dire 200, 300 fois par jour que t’es niaiseux, t’es con, tes lunettes sont épaisses, on veut pas te parler, regarde, un moment donné, ça rentre dans n’importe quelle personne.»

6- Il avait dit à l’école: «Écoutez, je veux le nom des élèves, je veux pas rien faire aux élèves, si ça fonctionne pas je veux aller parler aux parents en personne, pis leur dire regarde là, ton enfant ce qu'il fait c’est pas correct…peut-être que t’as même pas écho parce que ce qui se passe, c’était juste à l’école là… »

7- «J’ai jamais eu aucun, aucun feedback des écoles…le seul suivit que j’ai eu c’est de mon garçon, c’est l’année passée, c’est un étudiant qui a fallu qui s’excuse parce qu’il avait dit des gros mots…»

8- «Le plan appliqué par l’école n'a pas donné de résultat parce que Simon était juste pu capable ça a l’air...»

9- «Je faisais confiance à mon garçon qu’il puisse me parler, je suis un père très ouvert, tu peux me parler de n’importe quoi, puis, je ne sais pas pourquoi il m’en a pas parlé…si il l’avait dit, j’aurais fait quelque chose…»

10- Depuis l’événement: «J’ai eu aucun appel de la commission scolaire, de l’école, des directeurs, rien de ça…»

11- «J’aimerais qu’il y ait un plan Québécois, canadien, à la limite mondial que toutes les écoles devraient appliquées, que si les écoles ne l’appliquent pas, qu’il y ait des conséquences, des répercussions…»

12- «Il voulait devenir professeur de musique de Jazz…»

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

14:56

137

En 1987, le FM93 rejoignait 573 200 auditeurs à Québec! (Source BBM)
Publié il y a 6 mois

27565

Les résultats de sondage Numéris (anciennement BBM) de l’automne 2017 pour la radio vont sortir le 30 novembre prochain dans plusieurs villes au Québec. Aujourd’hui, on va plutôt se remémorer les résultats BBM qui sont parus il y a 30 ans, à l’automne 1987, alors que le FM93 (CJMF) à Québec avait atteint un sommet qu’aucune autre station ne s’est approché depuis en établissant le record de 573 200 auditeurs déclassant alors son plus proche concurrent (CHRC) par plus de 200 000 auditeurs!

C’est Dan Beaumont, qui travaillait au FM93 à ce moment, qui a enregistré ce moment précieux qu'il a diffusé sur son compte Youtube «Dan Beaumont ARCHIVES» récemment. Ce bijou contribue à nourrir le patrimoine radio de la région de Québec où ce média domine tous les autres médias dans le coeur de la population depuis très longtemps. Ce texte est donc largement inspiré par celui que Dan Beaumont a rédigé pour décrire l’audio.

Gilles Parent, qui était l’animateur officiel du «Zoo», était en vacance ce matin du 26 octobre 1987, journée de dévoilement des résultats BBM de l’automne pour la région de Québec. Il avait été remplacé par l’animateur Jack Roy ce matin-là. Les deux humoristes vedettes de la station, Alain Dumas et Michel Morin, étaient présent en studio dans une émission opérée par Dennis Hennessey. Dans une délinquance calculée et improvisée, et un chaos palpable, l’émission se déroulait parfaitement bien avec entre autres Marcel Charland aux nouvelles, Paul Burroughs aux sports et Louise Rousseau aux Arts et Spectacles. Et puis, vers la fin de l’émission, ils ont rejoint Claude Thibodeau, le directeur général de la station, qui se trouvait à l’endroit de la remise des résultats de sondages BBM, (en 1987, les résultats n’arrivaient pas via Internet, il n’y avait pas d’Internet), et c’est alors que Thibodeau a dévoilé les résultats incroyables live sur les ondes de la station et on entend toute l’effervescence qui a suivit! La suite appartient désormais à l’histoire de la radio québécoise.

Nombreux vous diront que la méthode de calcul du nombre d’auditeurs n’étaient pas la même à cet époque, qu’on calculait les 2 ans et plus alors qu’aujourd’hui c’est 12 et plus, qu’il y avait moins de station qu’aujourd’hui, etc… Mais même en tenant compte de tous ces paramètres, avouons que cette antenne avait déclassé ses concurrents comme on avait jamais vu et qu’on a plus jamais vu depuis!

Entendu sur les ondes du FM93 (CJMF 93,3) à Québec dans «Le Zoo du matin» le 26 août 1987 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a environ 3 ans

15:33

172

logo radioego

radioego.com