Result for: #Marc

Comparée à Bardot: «J'étais su'l'cul» dit Maripier Morin
Published 4 days

28081

Maripier Morin, qui sera la vedette du nouveau film de Denys Arcand «La chute de l'empire américain», était l'invitée de Christiane Charette à l'émission Culture Club sur les ondes de la radio de Radio-Canada dimanche. Elle a raconté comment elle a réagi de se faire comparer à Brigitte Bardot alors qu'elle se prépare à faire sa grande rentrée au Cinéma.

Au départ, Maripier Morin croyait qu'Arcand voulait la rencontrer pour faire une entrevue, après qu'il lui ai offert de lire le scénario, et de lui offrir le rôle principale de son nouveau film.

C'est Dominique Besnehard (Dix pour cent), cet influent français qui a décrétée Morin comme la prochaine Brigitte Bardot après avoir vu un premier montage du film et déjeuné avec l'actrice: «Elle crève l’écran, cette fille, c’est une bombe! dit-il. Est-ce vrai qu’elle provient d’une téléréalité? En tout cas, moi, elle m’a soufflé. À mes yeux, c’est une nouvelle Bardot!» avait confié le réalisateur à Marc-André Lussier de La Presse.

«Moi j'étais su'l'cul!» a dit Maripier Morin en prenant connaissance des propos de Besnehard. «Je me suis dis mais mon dieu pourquoi il a dit ça?» a dit l'ex participante d'Occupation Double, mimant la panique, après avoir réalisé toute la portée de ses propos. «Oui ça rajoute une pression qui est gigantesque, parce que si, je ne suis pas à la hauteur des espérance des gens, j'ai l'impression que la chute peut faire mal...» a dit Morin, fort réaliste.

Rappelons que le film de Arcand sort en juin prochain et mettra en vedette en plus de Maripier Morin: Louis Morissette, Rémy Girard, Maxim Roy, Pierre Curzi et Mariana Mazza.

Entendu à «Culture Club» avec Christiane Charette le 15 avril 2018 à Ici Première, la radio de Radio-Canada.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

03:09

12502

Entrevue intégrale de Marc Bergevin au 91.9 SPORTS
Published 7 days

28073

Voici l'intégral de l'intéressante entrevue que Marc Bergevin a offert ce matin au 91.9 SPORTS à Montréal.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 12 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

29:59

274

Bergevin ne regrette pas du tout l'échange de P.K. Subban...
Published 7 days

28072

En entrevue au 91,9 SPORTS ce matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone, Marc Bergevin a dit ne pas du tout regretter l'échange entre P.K. Subban et Shea Weber.

Michel Langevin: P.K. Subban: toi quand tu te couches le soir, le regrettes-tu un peu ou...?

Marc Bergevin: Pas du tout!

Michel Langevin: Pas pantoute une p'tite minute là même pas?

Marc Bergevin: Pas du tout.

Michel Langevin: Non?

Marc Bergevin: Pas du tout.

Michel Langevin: Ok.

Enrico Ciccone: Non mais des fois, tu sais, en rétrospective, tu dis tabarouette, tu dis il va tellement bien là-bas, tu remets ça en question un peu, pis toi quand tu as pris cette décision là, je sais que c'était pas facile, c'était un gars qui était peut-être un peu difficile à gérer...mais tu as jamais pensé que P.K. avec le temps, la maturité, peut-être qu'il pourrait changer?

Marc Bergevin: Écoute je suis allé chercher Shea Weber là, puis Shea Weber pour moi c'est un... écoute il a été blessé cette année là... mais Shea Weber c'est un...puis j'enlève rien à P.K. là, c'est pas ça là, mais je suis allé chercher ce que je voulais, ce que je croyais qu'on avait besoin, puis je crois énormément en Shea Weber. Puis encore là, P.K. c'est un très bon défenseur, puis je veux pas revenir en arrière, puis Nashville ont une très bonne équipe, mais je pense qu'on peut tous être d'accord de dire que si Shea Weber est à Nashville aujourd'hui là, qu'ils ont une très bonne équipe aussi là... ça fait c'est deux très bons défenseurs qui ont changé d'équipe.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 12 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

01:18

21278

Bossy raconte la chicane entre Pacioretty et Bergevin... dans l'avion.
Published 9 days

28065

Il est beaucoup question d'attitude cette semaine à l'heure du bilan de la saison du Canadien. Marc Bergevin, le Directeur Général du tricolore, en a beaucoup parlé lors des différents points de presse et entrevues offerts aux médias dans les dernières heures.

Dans son émission d'aujourd'hui, Jean-Charles Lajoie, flanqué de Mike Bossy et de Yvon Pedneault, a tenté d'en savoir plus sur ce problème qui a plané au-dessus de l'équipe tout au long de cette saison misérable.

Mike Bossy est revenu sur une chicane qui serait survenu lors de l'élimination du Canadien par les Rangers au printemps 2017: «Dans l'avion, les deux russes Radulov, Markov, jouaient aux cartes, puis là, Bergevin l'a pas pris, puis c'est là que ça a pris la chicane entre Pacioretty puis Bergevin» a dit Bossy de sources sures.

Rappelons que Markov et Radulov ont quitté l'équipe des les semaines qui ont suivit... C'est peut=être juste du hasard.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 10 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

08:22

29875

Radu à Montréal: «Son agent avait été clair, c'était un million de plus... par année» — Marc Bergevin
Published 9 days

28064

«Le contrat qu'il a signé on lui a offert» a avoué d'emblée le DG Marc Bergevin à Mario Langlois lorsque questionné sur la non signature d'Alexander Radulov qui venait de vivre une saison extraordinaire avec le Canadien l'an passée.

«Moi j'ai rencontré son agent en janvier [2017], à l'époque son agent était clair, on veut 8 ans, y'a pas démordu de 8 ans, avant juin, ça c'est clair, puis je ment pas là...» a dit Bergevin pour clarifier les bonnes intentions du CH à ce moment pour garder l'avant russe. «On a travaillé avec le terme puis je lui ai fait l'offre qu'il a éventuellement pris à Dallas» a expliqué le DG du Canadien en mode confidence.

«Son agent avait été clair, c'est un million de plus... par année» [pour jouer à Montréal]

«Radu on se cachera pas c'est un très bon joueur de hockey, mais c'est pas un capitaine...on a pas perdu ce grand leader là» a dit Bergevin

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 9 avril 2018.


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

04:57

19956

Le candidat le plus logique pour remplacer Marc Bergevin.
Published 10 days

28060

Malgré l'une des pires saisons de l'histoire moderne du Canadien, il est peu probable que le Directeur Général Marc Bergevin perde son poste lors de la rencontre de presse prévu aujourd'hui par l'état major de l'équipe pour dresser le lourd bilan de la saison.

Invité de Paul Arcand ce matin, l'animateur de Bonsoir les sportifs au 98,5 FM Ron Fournier, pense que Bergevin aura un sursis qui se prolongera au minimum jusqu'en décembre prochain. «Une dernière chance, une troisième prise, appel ça comme tu voudras» a d'abord lancé Ron à Arcand. «L'important pour moi est que cette équipe là, au début de la saison prochaine soit 1-représentative mais aussi ait d'l'air d'une équipe, ait l'allure d'une équipe, ait l'atmosphère d'une équipe...cette équipe-là n'est pas une équipe et ce depuis longtemps» a dit Fournier qui en a vu d'autres. «Si Marc réussi à former une équipe comme ça et on connait du succès Marc va être encore là. Si c'est pas le cas, en décembre, Marc va être remplacé par Julien Brisebois» a dit Fournier, généralement assez bien informé.

Julien BriseBois, originaire de Greenfield Park dans la région de Montréal, a 41 ans. Gradué de l'Université de Montréal en droit, il a passé 9 saisons avec le Canadien ou il a eu l'occasion de gagner la Coupe Calder avec les Bullgods de Hamilton en 2007 comme DG de cette équipe. Il est maintenant le Directeur Général du club école du Lightning de Tampa Bay, le Crunch de Syracuse.

Parmi les joueurs qui ont passé par le développement de Brisebois avec le Crunch avant de connaitre du succès dans la LNH, notons Tyler Johnson, Ondrej Palat, Nikita Kucherov, Yanni Gourde, Brayden Point, Jake Dotchin, Vlad Namestnikov, Andrei Vasilevskiy et Alex Killorn, ainsi que l'entraineur actuel du Lightning Jon Cooper.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 9 avril 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

01:01

12018

L'air de Montréal pourrait-il redonner des ailes à Milan Lucic?
Published 13 days

28053

Un journaliste sportif d'Edmonton, entre autres à TSN radio, Allan Mitchell, aurait laissé sous entendre cette semaine que les Oilers pourraient bien se départir de Milan Lucic en l'envoyant à Montréal en retour d'Andrew Shaw. Joli, sauf que...

Martin McGuire, descripteur des matchs du Canadien sur le réseau Cogeco a parlé de cette rumeur et de quelques autres sur les ondes de CKOI à Montréal hier.

Rien de surprenant au fait que des rumeurs courent sur ces deux équipes, car autant les Oilers que les Canadiens ont connu des saisons désastreuses à tous les niveaux. Parmi les joueurs susceptibles de changer de camp, à Edmonton, Ryan Nugent-Hopkins semble avoir du mal à éclore pour de bon dans l'ombre de Connor McDavid. À 24 ans, le centre arrive à la croisé des chemins et ce n'est pas la première rumeur dans son cas. Puis il y a l'ancien dur à cuire des Bruins; Milan Lucic, qui avait déjà décliné une offre du CH quand il avait quitté Boston il y a quelques années. À 29 ans, il semble s'être assis sur le salaire faramineux de 6 millions annuel sur un contrat qui s'étirera encore 5 ans!

Pour ce qui est du Canadiens, le Capitaine Max Pacioretty est sur le marché et Andrew Shaw ne semble pas vraiment cadrer dans le style de l'entraineur Claude Julien.

Le problème semble le contrat de Lucic, dont peu d'équipe voudront hériter avec sa maigre production de 10 buts et 34 points cette année en 81 matchs. Mais peut-il redevenir le joueur qu'il a été sous les ordres de Julien à Boston alors qu'il était la terreur de l'adversaire?

Lucic + Nugent-Hopkins contre Pacioretty, Shaw + un choix de 2e ronde, le ferriez-vous?

Imaginez le premier match Canadien-Bruins à Boston l'an prochain avec Lucic en bleu-blanc-rouge! OMG!

Entendu à CKOI 96,9 FM dans Le Clan MacLeod avec Peter Mcleod, Patrick Marsolais et Valérie Roberts. (COGECO) le 5 avril 2018.


CKOI969RE CKOI969RE
Member since about 3 years

05:14

16277

«Pour travailler avec Marc Bergevin, il faut que tu sois un yes man» —Luc Gélinas
Published 20 days

28040

Questionné sur les rumeurs qui planent sur l'arrivée possible de Patrick Roy dans un palier de direction chez le Canadien, Luc Gélinas de RDS a été assez clair pour dire qu'il ne pensait pas que ce serait possible, détectant une incompatibilité flagrante entre les deux hommes.

«C'est clair que les deux ne peuvent pas travailler ensemble» a d'abord laissé tomber Gélinas tout en ajoutant «pour moi c'est impossible que Patrick Roy et Marc Bergevin travaillent ensemble, à cause de Marc Bergevin«.

«Pour travailler avec Marc Bergevin, pour être un allier à Marc Bergevin, il faut que tu sois un yes man...ça c'est mon opinion» a conclu Gélinas, qui côtoie beaucoup de monde granvitant dans l'entourage du CH au cours d'une saison.

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 28 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

00:58

14511

BERGEVIN aurait su ce que ROY pensait de lui et n'aurait pas apprécié...
Published 20 days

28039

Aux «Amateurs de sports»hier au 98,5 FM, Mario Langlois et Dany Dubé parlaient ensemble des rumeurs courent sur le retour éventuel de Patrick Roy avec le Canadien cette fois-ci dans un poste au deuxième étage. Puis, les deux ont dévoilé pourquoi le co-habitation de Bergevin est peu envisageable...

Voici leur conversation:

Dany Dubé: «On le sait que les deux hommes se sont déjà parlés...puis d'une certaine façon, ce qu'on entend, c'est que ça pouvait pas vraiment fonctionner les deux ensemble...»

Mario Langlois: «...ça aurait pu, mais l'enquête que Marc Bergevin a fait pour s'enquérir de ce que Patrick pensait de lui, c'était peut-être pas positif, puis lui a pas osé aller au-dessus de ça...ou passer ça»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 29 mars 2018.


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

01:35

12873

«J'aurais aimé parlé plus souvent aux médias quand j'étais à Montréal» —Jacques Martin
Published 20 days

28037

L'ex-coach du Canadien Jacques Martin, maintenant assistant entraineur des Penguins, a parlé sur les ondes du 91,9 SPORTS du départ de Donald Beauchamp cette semaine qui occupait le poste de vice-président principal des communications de l'équipe depuis 25 ans.

Questionné sur la latitude qu'il avait en tant que coach du CH pour parler aux médias en dehors des points de presse, Martin a affirmé que l'approche du Canadien était différente de cette des autres équipes auxquelles il a évolué comme les Sénateurs ou c'était l'opposé a-t-il dit en ajoutant «on devait vendre des billets à Ottawa, essayer de remplir le stade» a-t-il dit pour justifier sa présence plus régulière dans les médias à ce moment.

«C'est sur qu'à Montréal, j'aurais aimé personnellement parler plus souvent [dans les médias] ça aide à l'image de l'équipe, ça aide aux gens de pouvoir comprendre les personnes en poste qui ont souvent des décisions difficiles à prendre, de connaitre un autre côté de ton directeur général, de ton entraineur...» a dit Martin qui a expliqué qu'à Pittsburgh, les coachs faisaient régulièrement des interventions dans les médias.

Puis Enrico Ciccone a demandé à Martin de façon ironique si il y avait des gens qui l'avait empêcher de parler dans les médias alors qu'il était avec le Canadien. Martin a répondu avec toute sa sagesse et sa diplomatie en disant que malgré que personne l'empêchait de le faire, que les demandes étaient plutôt dirigées à l'organisation, donc une étage plus haut que lui à l'époque et qu'il respectait ces façons de faire en tant qu'employé du tricolore à ce moment.

En gros, Montréal n'avait pas à remplir l'aréna, et à aller chercher de nouveaux fans via les médias, contrairement à des marchés plus petits pour le hockey comme Ottawa ou Pittsburgh, et disons-le, la plupart des autres marchés de la LNH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 30 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

06:13

9802

logo radioego

radioego.com