Result for: #Journal de Québec

#MoiAussi: Dénonciation policière ou médiatique? Le débat s'enflamme à Radio X
Published 5 days

27735

Les dénonciations publiques qui ont pris place dans les médias depuis quelques mois et qui ont contribué à mettre en suspend les carrières de personnalités publiques telles que Gilbert Rozon, Éric Salvail et Gilles Parent pour ne nommer que ceux-là, suscitent de nombreux débats surtout avec l'arrivée du nouveau mouvement #EtMaintenant et de la signature d'une tribune de la part d'un groupe de femmes sur «la liberté d’importuner» pour les hommes.

Suite à une entrevue avec le juriste Me Julius Gray, qui a mis en garde sur les dangers de dérapages dans le cas de dénonciations publiques, Richard Martineau et Jonathan Trudeau ont eu un solide argument à CHOI Radio X à Québec sur les façons utilisées pour dénoncer des cas d'abus: Les médias, les réseaux sociaux ou la police? Ils ne s'entendent définitivement pas sur les moyens que les victimes prennent pour dévoiler le nom leur présumé abuseur.

Voici un compte rendu du débat que vous pouvez entendre intégralement en écoutant l'audio:

RM: Richard Martineau

JT: Jonathan Trudeau

JT: «Si t'es une victime puis que t'entends Me Gray dire: ¨vous savez, vaut mieux acquitter sans coupable que de condamner des innocents...¨ on encourage pas les gens à se tourner vers le système de justice pour obtenir réparation là...»

RM: «Ouais mais de là à dénoncer des gens sur les réseaux sociaux pis ces gens-là perdent tout du jour au lendemain sans qu'ils aient pu...»

JT: «Qui tu peux dire clairement: ¨cette personne-là, c'"est n'importe quoi...¨ Clairement Richard, en vacances t'as changé d'idée...»

RM: «Les journalistes ne sont pas des juges...»

JT: «Donc tu serais à l'aise à ce que Éric Salvail soit encore en ondes..

RM: «Tout inculpé à le droit d'être présumé innocent tant qu'il n'est pas déclaré coupable conformément à la loi par un tribunal indépendant et impartial à l'issue d'un procès publique et équitable...C'est notre charte canadienne des droits et libertés»

JT: «Admet que t'as changé d'avis...»

RM: «Ils ont le droit à un procès...»

JT: «Admet que tu as changé d'avis sur la question...»

RM: «Quelqu'un est innocent jusqu'à preuve du contraire...»

JT: «C'est un titre ça: ¨Richard Martineau croit que Gilles Parent devrait être encore en ondes¨...»

RM: «Un patron à le droit de dire moi regarde je suis mal à l'aise puis tout ça mais ces gens-là qui deviennent soudainement persona non grata partout alors qu'ils n'ont pas été déclarés coupables...»

JT: «Un patron ne peux pas dire qu'il est mal à l'aise si l'histoire sors pas...»

RM: «Les journaliste c'est correct qu'ils fassent leur job mais après ça c'est au juge et au système de justice...là si on commence à lyncher les gens puis qu'ils perdent tout puis tout leur droit, écoute c'est déjà arrivée à de nombreuses reprises de fausses accusations...»

JT: «Dans les cas récents qui ont défrayé la manchette, qui a été traité injustement?»

RM: «Je ne sais pas moi, est-ce que Patricia Tulasne a été contre-interrogée par un avocat? Écoute, les femmes qui avait dénoncé Jian Ghomeshi avaient menti à leurs propres avocats...»

JT: «Combien qui ce sont déclarés coupables sur la place publique se sont excusés de leurs gestes?»

RM: «Ça donne rien, ces gens-là sont déjà jugés...»

JT: «Le message que vous aurez entendu ici à Martineau-Trudeau et lu dans des médias c'est ¨si vous êtes une victime, farmez votre crisse de gueule¨...le message c'est ça...»

RM: «La police...va à la police...»

JT: «On passe notre temps à dénoncer le laxisme de notre système de justice qui est de la merde...»

RM: «Alors dénonce du monde au micro, n'importe qui...On ouvre les lignes, les filles là si vous voulez dénoncer des gens qui vous ont attaqué là...Maintenant plus besoin du système de justice, on a Martineau-Trudeau...»

JT: «Non mais c'est dont ben n'importe quoi ce que tu dis...»

RM: «Appelez, puis dénoncez votre frère, votre père, votre ancien patron qui vous a pas donné une promotion...»

JT: «Arrête tu l'échappes, Richard tu l'échappes...»

Entendu à CHOI Radio X dans l'émission MARTINEAU-TRUDEAU avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau le 9 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

11:45

203

Jeff Fillion aimerait voir le passeport des journalistes qui critiquent les propos de Trump...
Published 7 days

27729

«Pourquoi voulons-nous tous ces gens qui viennent de ces pays de merde? (traduction libre de ¨shithole countries¨) aurait déclaré le président américain cette semaine en réunion parlant entre autres d'Haïti et de pays du continent africain, demandant du même souffle pourquoi dans l'immigration américaine il n'y avait pas plus de personnes en provenance du Danemark?

Ces propos ont bien sur fait réagir l'Amérique entière jusqu'ici au Québec ou plusieurs journalistes et commentateurs ont dénoncé les propos du président Trump, criant au racisme. propos qui ont été rapportés et non enregistrés précisons-le. D'ailleurs le président dit ne jamais avoir tenu ces propos. Ou est la vérité?

Vendredi midi, dans son émission à CHOI Radio X à Québec, Jeff Fillion a commenté les propos controversés de Trump disant que c'était un langage que monsieur tout-le-monde utilisait souvent pour décrire certains pays, et que si on veut des politiciens qui n'ont pas la langue de bois, il faudra se faire è ce genre de paroles.

Voici 10 citations de Jeff Fillion les propos de Donald Trump:

1- «Dire ¨pays de cul¨ ou ¨pays sous-développé¨, c'est la même chose»

2- «On a comme maquillé quelque chose pour rendre ça pas pire à l'oreille»

3- «Les médias québécois font beaucoup de couverture sur Donald Trump, il doit avoir de quoi là-dedans qui les énervent...»

4- «J'ai l'impression que la go-gauche, en utilisant des termes plus propres, utilise ça pour se donner bonne conscience»

5- «Le jour ou on va être conscient qu'on est entouré de pays de merde, dans notre immigration on va en tenir compte»

6- «Le but premier dans l'immigration est que les gens viennent pour nous aider»

7- «Trump est pas contre l'immigration, il est contre l'immigration illégale»

8- «Si quelqu'un dit qu'il est pour l'immigration illégale, on ne peut pas manger ensemble...»

9- «Tous les journalistes qui braillent sur les propos de Trump, je peux-tu voir votre passeport pour savoir ou vous allez en vacances?»

10- «C'est vraiment le clivage entre l'establishment politique et médiatique qui forment maintenant qu'un seul groupe contre le peuple, c'est pour ça qu'ils ne veulent pas avoir de populiste qui gagne des élections»

Entendu à CHOI Radio X dans FILLION avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 12 janvier 2018. (COGECO)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

24:20

428

Les Boomers, X, Y, Millenium et Z se déchirent après la publication de cette photo!
Published 10 days

27724

Avouez que cette photo, captée suite à la victoire du Canada au championnat mondial junior, frappe l'imaginaire. Des joueurs, médailles d'or au cou, partagent leur joie avec...leur communauté virtuelle.

Un débat intéressant a pris place ce matin autour de cette photo avec le questionnement suivant: Est-ce que le monde virtuel est rendu plus important que le monde réel?

Philippe Léger, fils de Jean-Marc, (sondages Léger), qui signe une chronique récurrente avec son paternel dans le journal de Québec appelée «Le choc des générations» a vu plus la photo comme un signe des temps: «Je la trouve fantastique la photo, elle est tellement révélatrice de ma génération...on sent tous les préjugés des autres générations envers les milléniaux» a-t-il dit, un sourire dans la voix. «Je suis moi-même allé sur les comptes Instagram de tous les joueurs pour avoir des insides à l'intérieur du vestiaire» a avoué le chroniqueur en ajoutant que «c'était beaucoup plus rapide à accéder qu'un reportage à RDS».

«C'est un réflex des autres générations de faire une différence fondamentale entre la vie virtuelle et la vie numérique comme si les deux n'étaient pas reliées...mais ça reste que le téléphone c'est une extension de nous même pour la plupart de notre génération» a expliqué Léger.

Et vous, cette photo vous scandalise-t-elle?

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Pascale CV et Vez le 11 janvier 2018 (COGECO).


Ghislain Morency Ghislain Morency
Member since over 1 year

23:09

112

«Je ne renierais pas les allégations que je vous ai faites» —Yves Francoeur avec Arcand
Published about 1 month

27689

Avril 2017: Yves Francœur, président de la Fraternité des policiers de Montréal, lance des déclarations-chocs sur les ondes du 98,5 FM avec Paul Arcand. Il avait allégué qu’une enquête criminelle aurait été bloquée parce qu’elle aurait visé deux élus libéraux! La Sûreté du Québec a alors enquêté et quelques mois plus tard déclare que tout ceci étaient non fondées.

Suite au dénouement de l’histoire, Yves Francoeur est revenu au micro de Paul Arcand ce matin et a maintenu ses allégations.

Voici 12 citations de l’entrevue de Francoeur avec Arcand au 98,5 FM:

1- «J’ai rarement vu une enquête policière basée sur une déclaration non fondée et des sources non crédibles mais ou on a rencontré 60 témoins…»

2- «Moi j’ai fait cette déclaration là de bonne foi basée sur des sources crédibles provenant de milieux différents»

3- «Malheureusement on est obligé de faire quoi pour que les choses avancent? On est obligé d’aller dans les médias…»

4- «J’ai six sources, provenant de milieux différents, et selon moi, certaines de ces sources-là ne se connaissent même pas entre elles…»

5- «Moi je remet ma déclaration aux enquêteurs le 15 mai dernier, pendant 4 mois, j’ai aucune nouvelle, ça sors dans le Journal de Montréal, une semaine après, j’ai des enquêteurs qui me visitent…»

6- «Je ne renierais pas les allégations que je vous ai dites, je vous dis que mes sources sont crédibles, que c’était mon devoir de faire ce que j’ai fait»

7- «Puis à part de ça là, j’ai jamais sorti de nom sur la place publique… j’ai jamais confirmé que c’était M. Fournier, le nom de M. Pigeon et de M. Bachant la même chose…»

8- «Moi j’ai agi comme sonneur d’alerte, des gens se sont adressés à moi parce qu'ils avaient confiance en moi et dans les positions qu'eux occupaient...»

9- «Non je n’ai pas nommé mes sources [aux enquêteurs] mais c’est certain qu’il m’ont demandé mes sources...»

10- «Moi ce que je vous dis c’est des faits, si c’était à refaire, j’ai fait mon devoir, je referais la même chose, je suis de bonne foi, qu’est-ce que vous voulez que je vous dises de plus?»

11- «J’ai pas à m’excuser d’avoir fait mon travail…»

12- «Je suis redevable aux policiers et policières de Montréal que je suis fier de représenter, c’est eux qui me jugeront…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 21 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

20:04

320

«Je me suis même demandée si elle [Lise Payette] n’était pas sénile» Léa Clermont-Dion donne sa première entrevue depuis sa dénonciation publique
Published about 1 month

27685

Léa Clermont-Dion a accordé sa première entrevue depuis qu'elle a dénoncé sur sa page Facebook en octobre dernier avoir été agressée sexuellement en 2008 par l'écrivain, journaliste et personnalité du journal Le Devoir Michel Venne. Il est également directeur-fondateur de l'Institut du Nouveau Monde.

«Moi ça fait 10 ans que je vivais dans la honte, et j’ai décidé de cesser d’avoir honte et le jour ou j’ai fait ma déclaration je me suis sentit libéré» a dit l’auteure et animatrice au micro de Paul Arcand au 98,5 à Montréal. Sa dénonciation à l’automne 2017 a fait partit d'une vague énorme de dénonciations de comportements inappropriés, particulièrement dans le milieu artistique. Le SPVM avait d'ailleurs ouvert une ligne téléphonique spéciale pour répondre à la demande. Léa Clermont-Dion était loin de se douter qu'un tel mouvement allait prendre place au Québec à ce moment: «Je pense que c'est la preuve que les femmes n'ont pas confiance au système judiciaire. Pourquoi parler publiquement comme ça? C'est peut-être à cause des propos du juge Robin Camp qui demande aux présumées victimes pourquoi elles n'ont pas serré les genoux davantage. C'est toute une culture», a-t-elle dit en entrevue.

Parlant de son agresseur à Paul Arcand elle dira: «C’était mon idole de jeunesse, je l’admirais, je l’aimais. C’était quelqu’un que je respectais énormément, que ma famille respectait…et l’autre idole qui m’a profondément déçu c’était Lise Payette, vous savez, la première déclaration publique que j’ai fait à 14 ans au téléjournal, j’ai reçu un livre d’une femme et c’était celui de Lise Payette… c’était mes deux idoles» a dit celle qui en avait long à dire sur Payette qui lui conseillera de ne pas parler.

Lise Payette

La victime est revenue sur sa rencontre avec Lise Payette: «Je veux juste rectifier les faits monsieur Arcand parce que madame Payette a dit publiquement que j’étais allée la voir ce qui est complètement faux. Elle m’a appelé pour que j’aille la rencontrer. Je ne lui ai jamais demandé conseil. Comment ça s’est déroulé en fait, c’est que, elle m’a parlé pendant deux heures de temps de tout et de rien, de la vie, de la condition féminine, moi j’étais complètement admirative devant elle, elle m’a dit que j’étais sa petite fille, littéralement, qu’elle pouvait me faire confiance sur tout donc, vous imaginez c’était mon idole de jeunesse alors moi je suis complètement ébahie, puis après deux heures de discussion elle m’a dit; tu as fais du tord à mon ami, et là, tu pourrais être poursuivie, donc je t’invite fortement a signer une lettre. Elle m’encourageait finalement à nier la réalité…» a dit la jeune femme manifestement déçu: «Pour moi c’est tout à fait irrationnel de la part de Lise Payette, je me suis même demandé si elle n’était pas sénile, j’ai eu de la compassion pour elle avec du recule. Pourquoi elle a fait ça? C’est détruire son lègue, son oeuvre complètement, mais j’ai l'impression que c’est symptomatique d’une culture…pendant tellement d’années ou de siècles on a étouffé les agressions sexuelles…»

Pour terminer l’entretien, l’auteur et animatrice a dit qu’elle avait eu d’autres témoignages de femmes qui ont été des présumés victimes de Michel Venne mais qui ne désiraient pas parler: «parce qu'elles n‘étaient pas prêtes à le faire…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

09:41

212

Aide de 10 M$ à Capitales Médias: «Ils sont récompensés pour leur échec» —Jeff Fillion
Published about 1 month

27664

On a appris cette semaine que le gouvernement du Québec allait donner un coup de main à l'entreprise Groupe Capitales Médias, qui est notamment propriétaire du quotidien Le Soleil à Québec, en lui attribuant via Investissement Québec un prêt de 10 millions $ dans le but de supporter leur virage numérique.

Rappelons que Groupe Capitales Médias possède les quotidiens Le Nouvelliste (Trois-Rivières), La Tribune (Sherbrooke), Le Droit (Gatineau-Ottawa), La Voix de l'Est (Granby) et Le Quotidien (Saguenay).

Cette nouvelle a soulevé plusieurs interrogations dans la population et chez les concurrents de l'organisation. Beaucoup se sont demandé si un groupe de presse qui est subventionné par un gouvernement peut conserver logiquement son esprit critique envers ce dernier.

Dans le segment radio conjoint hebdomadaire avec Dominic Maurais et Jeff Fillion à CHOI Radio X, ils ont parlé du sujet. Voici quelques points qui sont ressortis de leur discussion:

- «J’aurais aimé ça que Le Soleil me dise merci à matin» -Maurais

- «La réalité, et c’est pas de la faute de Capitale Médias…ils ont hérité d’une convention collective et d’une gang d’artisans qui ne sont plus sur la coche...» -Fillion

- [Le Soleil ]«C’est une journal Voir payant...le journal Voir gratis y’é mort» -Fillion

- «Ce que le gouvernement a fait, c’est qu’il vient d’aider une entreprise qui a pas fait sa job, et le signal qu’on envoie à tous ceux qui ont eu des business puis qui ont fait beaucoup, qui ont fait des sacrifices, qui l’ont échoué et qui ont été aidé par personne, c’est next time, vient nous voir» -Fillion

- «L’intégrité des journalistes est sacrifié, parce que dorénavant, on va lire le Soleil puis on va toujours se poser la question…» -Maurais

- «C’est pour ça d’ailleurs qu’ils [artisans] défendent la machine…C’est des gens qui ne veulent pas que ça changent…ils savent un moment donné que ce sera leur tour, ils savent un moment donné qu’ils auront accès à la jarre à biscuits, et qu’ils vont pouvoir se mettent les mains dedans» -Fillion

- «10 millions c’est 500 personne qui paie 20 000 $ d’impôt» -Fillion

Entendu à CHOI Radio X 98,1 (Québec) dans Maurais live le 14 décembre 2017 (RNC MEDIA)


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

07:59

160

Chantiers près de mosquées vs Femmes: Une fake news signé TVA?
Published about 1 month

27661

Les dirigeants des mosquées qui ont fait l’objet du reportage de TVA en début de semaine menacent de poursuivre le diffuseur et tous ceux qui pourraient avoir nui à leur réputation. Voici ce qu’on a appris dans un article du Devoir ce matin puisque suite à une nouvelle propagée par TVA, la Commission de la construction du Québec (CCQ) a commencé son analyse et n’a pas trouvé de clause qui traite des femmes sur le chantier de construction près de deux mosquées de Côte-des-Neiges, dans la région de Montréal.

L’histoire? Un entrepreneur aurait expliqué avoir subit des pressions du propriétaire d’une mosquée pour qu’il n’y ait aucune femme sur le chantier voisin du lieu de culte particulièrement le vendredi. Philippe Bonnevile et Patrick Lagacé ont tenté de cerner la problématique dans l’émission du retour de Paul Houde au 98,5 hier et leur conclusion n’est pas rose pour le réseau TVA qui est l'organe de presse qui a principalement propagé la nouvelle, alors que tout semble indiqué qu’il n’y aurait pas vraiment eu de plainte de déposé. Travail journalistique bâclé? Fake news? Pourquoi une nouvelle avec un sujet si sensible a pu être diffusée massivement sur un réseau national si elle ne repose sur rien?

«Les dirigeants de la mosquée niaient vigoureusement toute demande visant l’exclusion de femmes à proximité de ce chantier là» a dit Bonneville au micro du 98,5 mardi après-midi suite à des discussions avec eux. La seule demande des dirigeants de la mosquée aurait été qu’il y ait diminution du bruit pour le vendredi uniquement, jour de prière pour les musulmans, une demande accepté par les responsables du chantier. «On comprend maintenant que tout ça n’est pas fondé» a ajouté le journaliste précisant que du côté de la mosquée, les dirigeants ont embauché un avocat suite à des menaces importantes qu’ils ont reçu suite à la diffusion de la nouvelle, (menaces de mort et d'incendie), nouvelle considéré fausse largement propagée sur les réseaux sociaux.

Patrick Lagacé pour sa part, n’a pas été tendre envers le réseau TVA qui a diffusé en grande pompe la nouvelle: «En journalisme, on peut faire des erreurs. Le journalisme, c’est un processus, des fois tu te trompes, ce qui est important c’est de le corriger rapidement…j’aimerais voir TVA clarifier sa position là-dessus» a dit le chroniqueur de la Presse: «Ce qui est sortit aujourd’hui, ça contredit ce qui est sortit à TVA hier…je ne suis pas dans le TVA bashing…il n’y a personne qui veut sortir de la fausse information surtout quand ça touche, disons le franchement, les musulmans au Québec, c’est une question qui est explosive…mais si TVA a fait une erreur, c’est le temps de le dire pour désamorcer la situation…y’a des cabochons partout» a conclut Lagaçé dans sa chronique avec Paul Houde.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 13 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

09:37

377

#Nordiques: Le maire Labeaume a parlé à Québecor et rencontre les journalistes...
Published about 1 month

27659

Le maire de Québec s’est enfin exprimé suite aux dernières nouvelles émanant du dernier meeting des gouverneurs de la Ligue Nationale de hockey la semaine dernière. Une rencontre on a appris l’intérêt évident de la ligue pour le nouveau marché de Seattle qui a annoncé la rénovation d'un aréna existant au coût de 660 millions, et qui sera invité à appliquer pour la prochaine expansion. Puis la vente des Hurricanes qui a été conclut à un riche homme d'affaire du Texas ce qui a éliminé toutes chances pour le groupe de Québec de mettre la main sur cette équipe en difficulté.

Voici la discussion sur les Nordiques en point de presse avec le maire le 12 décembre 2017:

Journalistes: «Comment vous avez réagi quand vous avez découvert le niveau d’ouverture de la LNH envers Seattle par rapport à Québec?»

Labeaume: «Je veux pas intervenir là-dessus, je veux rien dire là-dessus, voilà.»

Journaliste: «Est-ce que Québecor a encore l’intérêt de ramener un club à Québec?»

Labeaume: «Je vais prendre une autre question je ne veux pas intervenir là-dessus…ah Québecor c’est sur qui veut, on s’est parlé faites-vous en pas...»

Journaliste: «Comprenez la déception des fans du retour des Nordiques…»

Labeaume: «Ben oui je comprend la déception des fans…»

Journaliste: «Est-ce qu’il y en encore un espoir que les Nordiques reviennent?»

Labeaume: «Ouais…moi j’ai… Toujours.»

Journaliste: «Dans un avenir raisonnable?»

Labeaume: «Je comprend la déception de tout le monde, moi je l’ai eu moi-même, mais j’ai eu des discussions la semaine passée avec qui de droit, mais ehhh… ça travaille fort.»

Journaliste: «Est-ce Québecor était dans la course pour acheter les Hurricanes? Est-ce qu’on vous a parlé de ça la semaine passée?»

Labeaume: «Je pense qu’on va arrêter ici…»

Journaliste: «Il y avait un groupe d’acheteur… il y avait plusieurs groupes d’acheteurs intéressés…si jamais la Ligue Nationale ne peut pas…»

Labeaume: «Chuuuuut…du calme du calme…»

Journaliste: «Ça intéresse les gens monsieur le maire…Si la ligue nationale ne peux pas revenir à Québec…est-ce que la ligue américaine…»

Labeaume: «Là t’es en train de t’enregistrer pour pouvoir passer ça à la radio…

Journaliste: «Je veux avoir votre opinion là-dessus, ça intéresse les gens monsieur le maire…vous le savez que ça intéresse les gens…»

Labeaume: Tu veux que je réagisse puis tu vas passer ça toute la journée en boule…en boucle…c’est tout ce que tu avais à dire? »

Journaliste: «Non mais j’ai une question pour vous…»

Labeaume: «C’est tout.»

Journaliste: «Vous vous en aller? Bon…»

Entendu dans FILLION avec Jeff Fillion à CHOI Radio X 98,1 à Québec. Le 12 décembre 2017. (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

14:25

723

«Le problème du Canadien c'est l'organisation!»  dit Jeff Fillion
Published about 1 month

27652

Le vrai problème du Canadien se cache derrière la façon dont l’organisation étouffe ses joueurs selon Jeff Fillion.

«On a appris plus sur Markov une fois qu’il est rendu chez-eux, dans le nord de je ne sais pas trop ou, que quant il était à côté de chez-nous à Montréal en 13 ans» a dit Fillion, qui a été sévère envers l’équipe dont il est pourtant un fan depuis toujours: «Le KGB du Canadien étouffe les gars, ils ne peuvent pas s’exprimer….Ça a rien à voir avec comment ils sont coachés, le système de jeu ou les journalistes, ça a voir avec l'organisation du Canadien qui leur enlève le goût de jouer et toute la passion qu’ils ont…on les éteint un après l’autre» a dit l’animateur sur sa plateforme Jefffillion.com le 11 décembre avec son co-animateur Gerry.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.


RPRE RPRE
Member since about 2 years

02:10

436

Le Canadien vaut 1.25 milliard selon Forbes. Bon ou mauvais pour Québec?
Published about 2 months

27631

«On va connaitre la valeur du Canadien le jour de la vente, avant ça, se sont des fabulations» a dit le comptable, chroniqueur et auteur Pierre-Yves McSween en analysant les chiffres dévoilés par Forbes dansÈ «The List», leur classement annuel des valeurs des équipes de la LNH. On remarque dans cette liste que 5 équipes de l’Original 6 se retrouvent en tête du classement alors que les Panthers de la Floride ferment la marche avec un faible 305 millions en valeur «Forbes».

#1 New York Rangers $1.5 MILLIARD

#2 Toronto Maple Leafs $1.4 MILLIARD

#3 Montreal Canadiens $1.25 MILLIARD

#4 Chicago Blackhawks $1 MILLIARD

#5 Boston Bruins $890 MILLIONS

#6 Los Angeles Kings $750 MILLIONS

#7 Philadelphia Flyers $740 MILLIONS

#8 Vancouver Canucks $730 MILLIONS

#9 Detroit Red Wings $700 MILLIONS

#10 Pittsburgh Penguins $650 MILLIONS

#11 Washington Capitals $625 MILLIONS

#12 Edmonton Oilers $520 MILLIONS

#13 Dallas Stars $515 MILLIONS

#14 Vegas Golden Knights $500 MILLIONS

#15 San Jose Sharks $490 MILLIONS

#16 Anaheim Ducks $460 MILLIONS

#17 St Louis Blues $450 MILLIONS

#18 Minnesota Wild $440 MILLIONS

#19 Calgary Flames $430 MILLIONS

#20 Ottawa Senators $420 MILLIONS

#21 New Jersey Devils $400 MILLIONS

#22 New York Islanders $395 MILLIONS

#23 Tampa Bay Lightning $390 MILLIONS

#24 Colorado Avalanche $385 MILLIONS

#25 Nashville Predators $380 MILLIONS

#26 Winnipeg Jets $375 MILLIONS

#27 Carolina Hurricanes $370 MILLIONS

#28 Buffalo Sabres $350 MILLIONS

#29 Columbus Blue Jackets $315 MILLIONS

#30 Florida Panthers $305 MILLIONS

#31 Arizona Coyotes $300 M

«Le nouveau modèle de la Ligue Nationale va plus loin…les gens se promènent avec des chandails de hockey, donc deviennent des hommes et des femmes sandwish, donc on paie pour faire de la pub à des compagnies, après ça tu paies ta bière 12-13 dollars. Sur les baies vitrées c’est rendu qu’il y a de la pub, même sur la baie vitrée à la télévision elle est ajouté électroniquement, il y a de la pub partout il y a des concours etc… Regarde une entreprise, [équipe de la LNH], on en parle à la radio, on en parle à la télé, on en parle dans les journaux, on en parle partout. Nommez-moi une entreprise à qui on consacre 6 à 7 pages quotidiennement dans nos journaux pour faire sa promotion? T’imagines-tu 6 pages dans le journal de Québec sur Bouchard en parle tous les jours? C’est ça le Canadien, c’est du sport mais c’est de la business» a dit McSween dans son approche très cartésienne.

Le chroniqueur a expliqué aussi pourquoi une équipe de l’expansion coûte plus cher que la valeur de certaines équipes existantes. Dans le cas de Québec, la question de la ligue est la suivante: Est-ce qu’on va générer des revenus de télévision supplémentaires? Est-ce qu’il y aura des fans de plus que ce que le Canadien génère déjà pour la LNH? C’est ce qui fait mal à Québec selon le chroniqueur: «Tu es dans le même environnement socio économique que le Canadien». Est-ce qu’on va aller chercher de l' argent supplémentaire malgré tout ça? C’est ce que la ligue se pose comme question selon lui avant de penser revenir dans la vieille capitale. La suite des événements nous donnera une réponse.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard le 6 décembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

13:09

99

logo radioego

radioego.com