Résultat pour: #Humoriste

Un micro pour Benoît Dutrizac en septembre?
Publié il y a environ un mois

28290

L'ex-animateur du 98,5 FM, qui avait quitté cette antenne en juin 2017 sans explication alors qu'il était numéro 1 dans les cotes d'écoute sur le marché de Montréal, était de passage au micro de Christiane Charette à la radio de Radio-Canada dimanche. Il en a profité pour a entre-ouvrir une porte concernant un retour en ondes en septembre à la toute fin de l'émission alors que l'animatrice effectuait son tour de table habituelle de fin d'émission pour que les invités parlent de ce qui s'en vient pour eux dans leurs carrières respectives.

«On se reparle en septembre» lui a lancé l'animateur... «Ben moi j'ai pas de show en septembre» lui a répondu Charette, essayant d'en savoir plus... «Ben tu viendras m'écouter» a conclut Dutrizac sans offrir plus d'explication, laissant la porte grande ouverte à plein de spéculations.

Est-ce que l'animateur pourrait se retrouver au micro de la nouvelle radio de Québecor? Ou encore se partir un Podcast, ce moyen de communication libre qui prend de plus en plus de place? Sur les antennes terrestres, le 91,9 SPORTS a déjà annoncé sa grille, mais est-ce qu'il pourrait nous offrir la surprise de faire une place au controversé animateur à l'antenne? La radio de Radio-Canada? La radio communautaire CIBL qui se cherche depuis leur faillite il y a quelques mois?

On imagine que des annonces seront faites très bientôt puisque son retour est prévu selon ses dires dans un mois!

Entendu dimanche le 5 août à l'émission Christiane Charette diffusée (le dimanche de 17h à 19h en rediffusion à 23 h) sur Ici Radio-Canada Première. (Les humoristes Lise Dion et Marianna Mazza étaient aussi sur le plateau).


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

08:57

5720

Elle se défend d'avoir comparé Duhaime à Hitler!
Publié il y a 6 mois

28044

Hier, dans La Presse, Léa Stréliski a écrit un texte dont un extrait a été qualifié par Éric Duhaime de «parallèle douteux et de mauvais goût»

«J’ai un ami humoriste qui rit de moi parce qu’il dit que si je rencontrais Hitler en vrai, je lui trouverais des qualités. Je ne suis pas débile non plus, mais je pense que notre désir de mettre les autres en boîte est favorisé par le virtuel. Alors qu’en réalité, quand tu rencontres les gens et que tu les regardes dans les yeux, tu les vois. Eux. Comme petit être humain. En chair et en os.

La preuve, j’ai déjà serré la main d’Éric Duhaime.»

Ce midi, la chroniqueuse s'est présenté au micro de Duhaime et Ségal au FM et a tenté tant bien que mal à se défendre.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi le 3 avril 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

12:37

434

Mike Ward démolit La Soirée est (encore) jeune
Publié il y a 9 mois

27704

Alors que Guy Nantel et Paul Boissonneault étaient invités à son podcast «Sous Écoute», Mike Ward en a profité pour donner son avis sur «La Soirée est (encore) jeune», et ce n’est pas que des fleurs que l’humoriste avait à lancer aux artisans de l’émission de fin-de-semaine de la radio de Radio-Canada.

Nantel, qui répondait à une question sur un récent passage à l’émission animé par Jean-Philippe Wauthier, a essayé tant bien que mal de défendre l’émission qui connait un bon succès sur les ondes de Ici Première, mais en vain…

Voici 10 citations de Mike Ward sur La Soirée est (encore) jeune:

1- «Sont plus drôles que mon agent d’immeuble…t’sé…»

2- «C’est-tu rendu à la télé c’t’ostie de marde-là?»

3- «La Soirée est (encore) jeune, j’ai essayé d’embarquer…Mais sont trop arrogants pour le peu de talent en humour qu’ils ont…»

4- «Si t’es drôle, soit arrogant, si tu es moyennement drôle farme ta gueule…arrête de me juger ostie…»

5- «La Soirée est (encore) jeune, dans leur tête, leur premier but c’est de faire rire, pis c’est aucunement drôle…C’est impossible de trouver ça drôle…Ostie que c’est pas drôle… »

6- «C’est des messieurs dans trente-quarantaine qui se vouvoient…c’est comme si mon comptable pis sont ami comptable faisaient des petites discussions pendant le break…»

7- «C’est tellement radio-canadien, pis ça sent tellement la grosse crisse de subvention...»

8- «22 gars pas de talent qui devraient travailler dans un Blockbuster…»

9- «Tu trouves ça drôle? T’as déjà ri en écoutant Le soirée est (encore) jeune? Pour de vrai?»

10- «J’ai vu des open-miker qui ont des blessures crâniennes qui ont été plus performants sur un stage qu’eux-autres…»

Description de Sous Écoute sur Youtube: Mike Ward et des humoristes invités ont des discussions en direct du Bordel Comédie Club; ils parlent de tout et de rien sans script, sans montage et sans censure. Parfois drôle, parfois intelligent mais toujours honnête.

Entendu sur le canal Youtube MIKE WARD SOUS ÉCOUTE (décembre 2017).


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 10 ans

21:17

3574

Mazza revient sur son refus de parler au journaliste après les Olivier: «J'étais en blackout émotif»
Publié il y a 9 mois

27654

Elle était pourtant favorite pour remporter son lot de prix avec pas moins de cinq nominations dimanche soir au Gala des Oliviers. Mais Mariana Mazza n’est pourtant partit qu’avec le dernier trophée remis lors de la soirée animée par François Morency, le seul prix décerné par les votes du public, celui de l’humoriste de l’année!

En entrevue à Rythme FM le lendemain avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoît, Mazza avait une explication logique au fait qu’elle ne s’est pas du tout adressé aux journalistes après son triomphe au fil d’arrivée: «J’ai pas compris ce qui est arrivé, j’étais en choc émotif, puis j’ai décidé de pas faire d’entrevue parce que c’était mieux de même… j’étais tellement pas en contrôle de mes émotions que je me suis dit c’est mieux de ne rien dire que de dire n’importe quoi» A expliqué l’humoriste qui semblait encore certaine de sa décision.

Questionné par l’animatrice pour savoir si elle était déçu de ne repartir qu’avec un seul prix alors qu’elle était était en nomination dans cinq catégories, Mariana n’a pas hésité une seconde dans sa réponse: «Non non non. c’est pas une déception d’avoir gagné un seul trophée au contraire, c’est l’accumulation de: je suis sur que c’est finit, j’étais sur que je gagnerais pas là c’est impossible que je gagne humoriste de l’année y’a Martin Matte pis Louis-Josée, c’est impossible» a raconté l'humoriste pour expliquer son état d’esprit à ce moment.

Puis une fois rendu sur scène, Mazza a expliqué pourquoi ces remerciements furent si bref: «j’étais en black-out émotif, j’étais sur que je gagnerais jamais ce prix là…j’étais vraiment sous le choc, je me suis dit j’ai pas envie d’être drôle, j’ai pas envie de punch ni de joke, j’ai vraiment envie de dire merci au public, merci à mon équipe et je veux m’en aller chez-moi, je ne comprend pas ce qui m’arrive…».

Pour finir, Mariana a dit qu’elle était tellement contente que le public ait voté pour elle: «En fait ça me disait quelque chose de très clair, ça me disait peut-être que tes pairs n’ont pas trouvé que t’étais celle qui méritait ça mais le public l’a trouvé et ça m’a scié en deux, j’étais pas capable de dire comment j’étais contente tellement c’était gros pour moi» a-t-elle conclut, encore sous le choc de la déclaration d’amour du public à son endroit.

Entendu à l’émission Des hits dans l’traffic avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoït à Rythme FM 105,7 Montréal le 11 décembre 2017 (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Membre depuis il y a plus de 2 ans

03:36

211

Gala des Olivier vs Gilbert Rozon: «C'est pas vrai que je vais gâcher ma soirée parce que cet ostie-là a décidé de faire l'épais»  —Mariana Mazza
Publié il y a 9 mois

27646

L’humoriste québécoise Mariana Mazza, grande favorite pour rafler plusieurs prix au gala des Olivier dimanche soir, a fait une sortie sur Gilbert Rozon lorsque questionnée sur la façon dont les humoristes allaient réagir durant la soirée face à la situation de celui qui a du quitter l'organisation Juste pour rire suite à de nombreuses allégations d'inconduites sexuelles pesant sur lui.

Comme c’est son habitude, Mazza n’a pas mâché ses mots face aux questions de Catherine Beauchamp du 98,5 FM sur le sujet ce matin. On a réalisé qu’elle ne portait pas l’ancien grand patron de Juste pour rire dans son coeur: «Yé pu là, on passe à autre chose! Par contre faut être prévoyant pour la suite des choses» a dit l'humoriste tout en ajoutant: «C’est pas vrai que je vais gâcher ma soirée parce que c’t’ostie-là a décidé de faire l’épais» a dit celle qui fait aussi partie de l'équipe de filles de la série CODE F présenté à VRAK.

Mariana a toutefois ajouté qu’elle entrevoyait le gala de façon très positive: «Moi je vais arriver de bonne humeur, je vais me mettre belle, je vais être fier de ce que j’ai fait, puis je vais aller célébrer le travail de mes collègues et le mien. Non, c’est pas parce que Gilbert a fait quelque chose que je vais m’arrêter d’avoir du plaisir. On devrait célébrer le fait qu’il est plus là, c’est aussi simple que ça.» a conclut celle qui domine le nombre de nomination pour la remise des trophées de soirée récompensant les artisans de l'industrie de l'humour avec cinq.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Week-end Extra» avec Mathieu Beaumont le 10 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

01:56

390

Québec solidaire raye de son programme le mot «patrimoine» jugé trop masculin. La radio de Québec s'amuse!
Publié il y a 10 mois

27601

«Si le parti Québec Solidaire n’existait pas, un humoriste l’inventerait.» a écrit Mathieu Bock-Côté au début de son texte de ce matin dans le journal de Montréal. Le chroniqueur n’a pas été tendre envers le parti d’extrême gauche qui veut faire un débat autour du mot patrimoine qu’il aimerait éliminer jugé trop masculin pour eux: «C’est un mot qui dans sa racine réfère à une forme de présence et de domination du masculin. L’héritage culturel, c’est autant les hommes que les femmes qui nous l'ont laissé» a dit Manon Massé, une des porte-parole du parti.

Les radios de Québec se sont amusées beaucoup avec la nouvelle depuis le début de la semaine. Nous avons fait une compilation des différentes choses qui se sont dites sur le sujet à CHOI Radio X et au FM93. Vous allez entendre Duhaime, Gravel, Bouchard, Martineau, Ségal, et leurs acolytes traiter de la nouvelle avec beaucoup d’amusement. En espérant que Gabriel Nadeau-Dubois, Amir Khadir et Manon Massé entendent à rire…

Entendu sur les ondes du FM93 et de CHOI Radio X à Québec dans les émissions «Duhaime-Ségal le Midi», «Gravel dans le Retour», «Bouchard en Parle» et «Martineau-Trudeau» le 28 novembre 2017 (COGECO + RNC MÉDIAS).


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 10 ans

12:49

493

Guillaume Wagner ridiculise celui qu'il appelle «l'humoriste de droite»
Publié il y a 10 mois

27583

Dans son billet d’humeur hebdomadaire avec Alain Gravel, l’humoriste d’opinion Guillaume Wagner s’est attaqué sans le nommer à un autre humoriste, celui qui a fait beaucoup la manchette depuis quelques semaines et qui était le premier invité de «Tout le monde en parle» dimanche dernier. L’humoriste dont il parle a aussi été la cible de menaces de mort suite aux premières représentations de son nouveau spectacle «Nos droits et libertés». Et comme Wagner, cet humoriste souffre de profonde calvitie. Quoi, vous ne savez toujours pas de qui on parle?

Wagner est tellement en mission pour pousser ses propres valeurs qui sont, évidemment, les bonnes! Il libère cet envie profonde de s’en prendre à des individus qui sont à l'opposé de sa vision post-apocalyptique idéale d’un monde ou tous seraient égaux et habillés en rouge tant qu’à y être? Dans son segment cette semaine, il s’en prend à ceux qui insultent la gauche, détruisant tous leurs arguments point par point, et finit pas avouer qu’il souhaite devenir un humoriste de droite, possiblement outré que tout le spotlight ait été sur la tête de quelqu’un qui fait le même métier que lui, encore une fois, déclenchant chez lui une crise de jalousie qu'il déclare sur les ondes d'Ici Première chaque semaine.

«J’y ai pensé et je pense que je veux être un humoriste de droite finalement. Personne les traitent de moralisateurs ou de bien pensant. Au niveau intellectuel, c’est les vacances! Tu peux renforcer les stéréotypes, pis passer pour un avant-gardiste!» a-t-il dit tout en rajoutant: «Je veux être l’humoriste qui dit tout haut ce que les gens pensent tout haut. L’humoriste censuré qui est sur toutes les tribunes, défendre ma liberté d’expression en chialant sur celle des autres. Pas être sensible à une victime qui n’a pas envie de recevoir de la haine, tout en me victimisant de la haine que je reçois. Un génie. Un Yvon Deschamps version Journal de Montréal, le rêve» a-t-il terminé, visiblement soulager de pouvoir enfin dire ce qu’il pensait de celui avec qui il ne partira surement pas en tournée prochainement.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 23 novembre 2017. (COGECO).


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:07

855

En 1987, le FM93 rejoignait 573 200 auditeurs à Québec! (Source BBM)
Publié il y a 10 mois

27565

Les résultats de sondage Numéris (anciennement BBM) de l’automne 2017 pour la radio vont sortir le 30 novembre prochain dans plusieurs villes au Québec. Aujourd’hui, on va plutôt se remémorer les résultats BBM qui sont parus il y a 30 ans, à l’automne 1987, alors que le FM93 (CJMF) à Québec avait atteint un sommet qu’aucune autre station ne s’est approché depuis en établissant le record de 573 200 auditeurs déclassant alors son plus proche concurrent (CHRC) par plus de 200 000 auditeurs!

C’est Dan Beaumont, qui travaillait au FM93 à ce moment, qui a enregistré ce moment précieux qu'il a diffusé sur son compte Youtube «Dan Beaumont ARCHIVES» récemment. Ce bijou contribue à nourrir le patrimoine radio de la région de Québec où ce média domine tous les autres médias dans le coeur de la population depuis très longtemps. Ce texte est donc largement inspiré par celui que Dan Beaumont a rédigé pour décrire l’audio.

Gilles Parent, qui était l’animateur officiel du «Zoo», était en vacance ce matin du 26 octobre 1987, journée de dévoilement des résultats BBM de l’automne pour la région de Québec. Il avait été remplacé par l’animateur Jack Roy ce matin-là. Les deux humoristes vedettes de la station, Alain Dumas et Michel Morin, étaient présent en studio dans une émission opérée par Dennis Hennessey. Dans une délinquance calculée et improvisée, et un chaos palpable, l’émission se déroulait parfaitement bien avec entre autres Marcel Charland aux nouvelles, Paul Burroughs aux sports et Louise Rousseau aux Arts et Spectacles. Et puis, vers la fin de l’émission, ils ont rejoint Claude Thibodeau, le directeur général de la station, qui se trouvait à l’endroit de la remise des résultats de sondages BBM, (en 1987, les résultats n’arrivaient pas via Internet, il n’y avait pas d’Internet), et c’est alors que Thibodeau a dévoilé les résultats incroyables live sur les ondes de la station et on entend toute l’effervescence qui a suivit! La suite appartient désormais à l’histoire de la radio québécoise.

Nombreux vous diront que la méthode de calcul du nombre d’auditeurs n’étaient pas la même à cet époque, qu’on calculait les 2 ans et plus alors qu’aujourd’hui c’est 12 et plus, qu’il y avait moins de station qu’aujourd’hui, etc… Mais même en tenant compte de tous ces paramètres, avouons que cette antenne avait déclassé ses concurrents comme on avait jamais vu et qu’on a plus jamais vu depuis!

Entendu sur les ondes du FM93 (CJMF 93,3) à Québec dans «Le Zoo du matin» le 26 août 1987 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

15:33

174

Voici ce que disait les textos envoyés par Gilbert Rozon à certains humoristes après la diffusion de TLMEP…
Publié il y a 10 mois

27541

Après la diffusion de TLMEP dimanche, alors qu’un onze humoristes étaient invités à parler d’un nouveau festival du rire à Montréal qui servira de nouvelle destination à ceux qui, nombreux, ne voudraient plus être associés au Festival Juste pour rire de Gilbert Rozon, sur qui pèse une série d’allégations de comportements sexuels douteux, le 98,5 a appris que ce dernier aurait envoyé des textos à certains humoristes, question de parler des valeurs véhiculées par ce nouveau festival qui prend forme ces jours-ci et qui risque de remplacer le sien.

C’est l’information qu’a livré Émilie Perreault à l'émission de Paul Arcand ce matin: «J’ai appris que Gilbert Rozon était entré en contact avec plusieurs humoristes par messagerie texte après la diffusion de Tout le monde en parle dimanche…j’ai eu la confirmation de 6 personnes, des hommes, des femmes, mais il y en aurait eu plus que ça… un message plutôt sobre dans lequel il indique qu’il ne les a pas contacté plus tôt parce qu’il était en état de choc, qu’il ne veux pas être jugé sur la place publique, qu’il espère qu’on laissera la justice suivre son cours» a dit la chroniqueuse. Puis elle a ajouté une information intéressante que Rozon a voulu livrée aux humoristes: «Il fait référence aux nombreuses valeurs véhiculées par le nouveau festival du rire de Montréal mais il questionne si la présomption d’innocence fait partie des valeurs véhiculées par ce nouveau festival»

Perreault a ajouté que c’était les premières nouvelles qu’on avait de Gilbert Rozon depuis sa démission le 18 octobre derniers, soit la veille de la diffusion du reportage des présumés victimes de Rozon sur les ondes du 98,5 FM.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Puisqu’il fautes lever avec Paul Arcand le 14 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

04:40

2582

Écoutez la toute première imitation de la nouvelle mairesse de Montréal!
Publié il y a 10 mois

27535

On attendait avec impatience quel(le) humoriste oserait imiter pour la première fois la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante fraichement élue le 5 novembre dernier» Et bien c’est l’émission humoristique de Radio-Canada «À la semaine prochaine» qui s’est lancée avec une belle réussite en exploitant le sourire prédominant, contagieux et un peu exagéré de la toute première femme a n’avoir jamais occupée ce poste dans la métropole québécoise!

C’est la seule voix féminine de l’émission Michèle Deslauriers qui a hérité de la tâche d’imiter la nouvelle mairesse, qui, on le savait déjà, a le sourire très facile, et c’est exactement sur cet aspect que l’humoriste a insisté, passant la majorité de sa personnification à s’époumoner de rire, à se rouler par terre, à déclencher des feux d’artifice juste en riant, etc… C’est définitivement un premier essai très réussi, sourire garanti!

«À la semaine prochaine» existe depuis septembre 2008 sur les ondes de Ici Première la radio de Radio-Canada et est animé par Philippe Laguë et les comédiens Pierre Verville, Michèle Deslauriers et Dominic Paquet. L’émission offre des imitations et des parodies sur les acteurs de l’actualité, traités avec mordant, mais sans méchanceté. L'émission accorde une large place aux effets sonores maison. Entendu le 12 novembre 2017.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:13

217

logo radioego

radioego.com