Résultat pour: #Guy

Ils organisent une manifestation contre le contrôle des armes à feu à la place commémorative des victimes de Polytechnique
Publié il y a 14 jours

27598

Un événement annoncé sur Facebook est en voie de semer toute une controverse présentement. Le groupe «Tous Contre Un Registre Québécois Des Armes À Feu» mené par Guy Morin a décidé d’organiser samedi une manifestation au lieu commémoratif créé à la mémoire des 14 femmes tuées par Marc Lépine à l’école Polytechnique à Montréal.

Comme de raison, cette décision est loin de faire l’unanimité: Politiciens, journalistes, commentateurs, tous se sont emparés de l’affaire et il a fallu que l’organisateur explique son geste provocateur. C’est d’ailleurs ce qu’il a fait ce matin à la radio entre autres avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau sur les ondes de CHOI Radio X à Québec.

Voici en 12 citations, la rencontre entre Guy Morin et Martineau-Trudeau:

GM: Guy Morin, RM: Richard Martineau JT: Jonathan Trudeau

1: GM: «On aurait pu faire ça ailleurs, dans une place plus tranquille, mais on aurait passé inaperçu…»

2: RM: «C’est comme si ¨La Meute¨ manifestait devant la mosquée de Québec…Voyons donc»

3: JT: «Allez-vous être armés?» (lors de la manifestation) GM: «Ben non, voyons, tombe pas là-dedans pour essayer de nous faire passer pour pire q’on est…»

4: GM «Le contrôle des armes à feu au Canada fonctionne très bien, y’en a pas de problème avec le contrôle des armes à feu»

5: RM: «Le débat c’est pas pour ou contre les armes à feu, le débat c’est faire la manifestation là ou pas là…»

6: RM: «Mais là tu viens de te mettre hors de la conversation, il y a comme un espace ou on peut converser. Toi, en faisant ça, tu viens de te mettre hors-jeu…tu vas être infréquentable, t’auras plus aucune légitimité pour parler de ça… »

7: GM «C’est sur que ce matin ça à l’air d’une bombe, c’est sur que Kim Jong Un pourrait faire sauter toute les bombes nucléaires que personne en parlerait…»

8: GM: «Ce qu’on fait là, on le fait pour avoir plus que cinq minutes pour expliquer notre point… est-ce que c’est la bonne méthode? Peut-être pas. Est-ce que pour certain c’est la bonne méthode? Oui.»

9: JT: «L’expression parlez-en en bien, parlez-en en mal, tu sais que c’est juste une expression là…?»

10: RM: «Je suis convaincu qu’aujourd’hui, y’a des propriétaires d’armes à feu qui sont contre le registre, qui sont en beau maudit, en disant: tu viens de nous tirez dans le pied, tu viens de nous tirez dans le dos, tu viens de nous enlevez tout crédibilité...»

11: GM: «Présentement, aucun politicien nous écoute, aucun politicien fait rien, et si aujourd’hui, il se passe des choses comme La Meute, il se passe des choses comme Storm Alliance... c’est justement parce que le politique ne fait pas sa job. Le politique fait des choses sans écouter la population. »

12: GM: «Nous on le fait justement pour être capable de partir la discussion, être capable de passer nos points, ok, comme je te dis, c’est peut-être pas la bonne méthode, c’est peut-être pas la bonne place, mais aujourd’hui on fait réagir, pis on peut démontrer une chose, on ne lâchera pas...»

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le 28 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

20:44

163

"Les femmes n'ont pas souffert dans le passé!" -STU PITT
Publié il y a 16 jours

27594

Extrait de l'épisode S6#171 du Super Matozoïde avec le chroniqueur STU PITT qui défend la blague de Guy Nantel à propos d'Alice Paquet tout en soulignant que la situation des femmes n'est pas si mal que ça en 2017... Elle est même meilleure que celle des hommes qui sont de plus en plus en détresse depuis peu! Une chronique qui dérange!

Le Super Matozoïde est un podcast d'opinion qui est très écouté au Québec depuis 2012 avec ses milliers de téléchargements chaque semaine. La raison? C'est une émission sans filtre et sans aucun complexe face aux radios commerciales avec ses nombreux invités et collaborateurs. Ce podcast qui a du panache vous fera rire et réfléchir tout en vous donnant la chance de vous prononcer sur les différents sujets produit par Productions Podcasse et disponible sur radioh2o.ca, iTunes et tout podcatcheur.


Mike Tremblay Mike Tremblay
Membre depuis il y a environ 5 ans

08:27

302

Guy A, Richard Z et Alain Lapointe des B.B. parlent du décès de Patrick Bourgeois
Publié il y a 16 jours

27592

Patrick Bourgeois, chanteur des B.B. et père de Ludovick, que le Québec entier a découvert grâce à La Voix, est décédé en fin-de-semaine suite à un cancer du colon qu’il combattait depuis des mois. Catherine Beauchamp, du 98,5 FM à Montréal, a recueilli les propos de personnes qui ont été proches de lui durant sa carrière: Alain Lapointe, un des trois membres des B.B., Richard Z Sirois et Guy A. Lepage se sont exprimés sur la disparition de celui qui aura marqué une génération dans les années ’90.

Voici un résumé de leurs propos:

Alain Lapointe des B.B.:

«Quand on s’est vu la dernière fois, il avait encore espoir qu’on se revoit dans sa nouvelle maison, qui a été finie de bâtir en fin-de-semaine…qu’il n’aura jamais eu l’occasion de voir. Patrick c’était un homme doué, un gars attachant, tout le monde voulait graviter autour de Patrick, il avait cette force là, ce genre d’énergie qui attire les gens. Les mélodies que Patrick faisaient, c’était comme des vers d’oreille tu sais, tu peux pas l’oublier.».

Richard Z. Sirois:

Quand on se voyait, et c’est peut-être pour ça qu’on était ben chum, on parlait pas de ça. Il ne voulait pas parler de sa maladie, il voulait juste parler de la vie. On regardait des films, on parlait de musique, on parlait des Rolling Stones. Il avait juste le goût de parler de la vie et non pas de ce qui le touchait.

Guy A. Lepage:

Je dirais que professionnellement, c’était une vrai rock star. Je me rappelle dans le temps de RBO, nous, fallait sortir par les portes de côté, parce qu'on avait peur de se faire sauter dessus. Mais quand les B.B. sont arrivés, je te dis qu’on est passé deuxième en tabarouette là. Je pense que toutes les femmes qui ont 40 ans aujourd’hui ont découvert la musique du Québec en écoutant les B.B. Je pense qu’il doit même avoir des filles de 40 ans qui ont de la peine aujourd’hui .

En terminant son reportage dans l'émission de Paul Arcand ce matin, la chroniqueuse Catherine Beauchamp a avoué que la musique de Bourgeois et des B.B. avait marqué son adolescence: «C’est venu effectivement me chercher très loin hier» a-t-elle dit visiblement émotive.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 27 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:02

362

Carbo: critique envers la direction du CH : «Ça fait 15 ans qu'on a pas de joueur de centre #1»
Publié il y a 19 jours

27584

L’ancien capitaine et coach du Canadien Guy Carbonneau était l’invité de Jean-Charles Lajoie hier au 91,9 SPORTS à Montréal. Questionné sur la possibilité que le tricolore entre bientôt dans une phase de reconstruction, comme l'on vécu dans le passé les Nordiques et les Maple Leafs, l’ex-numéro 21 s'est alors montré très critique envers la haute direction de l’équipe.

L’entrevue de Carbo avec JC en 5 citations:

1- Sur la reconstruction: «Moi j’aurais de la difficulté à l’accepter, et je suis certain que les gens auraient de la difficulté à l’accepter»

2- «J’ai pas blâmé la personne là, mais si je regarde ce qu’on a repêché dernièrement euhhhhh….»

3- «On en a parlé, pis on va en parler jusque quand on est un là, mais ça fait 15 ans qu’on a pas de joueur de centre numéro 1…Nashville est allé en chercher 2 même 3 en 2 ans.»

4- «J’espère qu’on a pas été chercher Weber juste pour se débarrasser de P.K. Subban là?»

5- «Dans les 7 dernières années on s’est débarrassé de McDonagh, Tinordi, Beaulieu, Sergachev… pis on a pas eu grand chose pour en retour. On a eu Jonathan Drouin pour Sergachev, toutes les autres on a rien eu, pis ça c‘est tous des choix de première ronde!

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 23 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

04:42

472

Guillaume Wagner ridiculise celui qu'il appelle «l'humoriste de droite»
Publié il y a 19 jours

27583

Dans son billet d’humeur hebdomadaire avec Alain Gravel, l’humoriste d’opinion Guillaume Wagner s’est attaqué sans le nommer à un autre humoriste, celui qui a fait beaucoup la manchette depuis quelques semaines et qui était le premier invité de «Tout le monde en parle» dimanche dernier. L’humoriste dont il parle a aussi été la cible de menaces de mort suite aux premières représentations de son nouveau spectacle «Nos droits et libertés». Et comme Wagner, cet humoriste souffre de profonde calvitie. Quoi, vous ne savez toujours pas de qui on parle?

Wagner est tellement en mission pour pousser ses propres valeurs qui sont, évidemment, les bonnes! Il libère cet envie profonde de s’en prendre à des individus qui sont à l'opposé de sa vision post-apocalyptique idéale d’un monde ou tous seraient égaux et habillés en rouge tant qu’à y être? Dans son segment cette semaine, il s’en prend à ceux qui insultent la gauche, détruisant tous leurs arguments point par point, et finit pas avouer qu’il souhaite devenir un humoriste de droite, possiblement outré que tout le spotlight ait été sur la tête de quelqu’un qui fait le même métier que lui, encore une fois, déclenchant chez lui une crise de jalousie qu'il déclare sur les ondes d'Ici Première chaque semaine.

«J’y ai pensé et je pense que je veux être un humoriste de droite finalement. Personne les traitent de moralisateurs ou de bien pensant. Au niveau intellectuel, c’est les vacances! Tu peux renforcer les stéréotypes, pis passer pour un avant-gardiste!» a-t-il dit tout en rajoutant: «Je veux être l’humoriste qui dit tout haut ce que les gens pensent tout haut. L’humoriste censuré qui est sur toutes les tribunes, défendre ma liberté d’expression en chialant sur celle des autres. Pas être sensible à une victime qui n’a pas envie de recevoir de la haine, tout en me victimisant de la haine que je reçois. Un génie. Un Yvon Deschamps version Journal de Montréal, le rêve» a-t-il terminé, visiblement soulager de pouvoir enfin dire ce qu’il pensait de celui avec qui il ne partira surement pas en tournée prochainement.

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 23 novembre 2017. (COGECO).


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

05:07

844

"L'affaire Nantel est un freakshow vendu comme un gala de lutte au Centre Paul Sauvé!"
Publié il y a 25 jours

27558

Extrait de l'épisode S6#170 du Super Matozoïde avec un Martin Gaudet dans sa chronique d'opinion qui se lance dans l'affaire Guy Nantel Vs Alice Paquet! Il trouve que ce dernier vend son show comme un gala de lutte... Une chronique animée qui soulève la réflexion pour tous et chacun!

Le Super Matozoïde est un podcast d'opinion qui est très écouté au Québec depuis 2012 avec ses milliers de téléchargements chaque semaine. La raison? C'est une émission sans filtre et sans aucun complexe face aux radios commerciales avec ses nombreux invités et collaborateurs. Ce podcast qui a du panache vous fera rire et réfléchir tout en vous donnant la chance de vous prononcer sur les différents sujets produit par Productions Podcasse et disponible sur radioh2o.ca, iTunes et tout podcatcheur.


Mike Tremblay Mike Tremblay
Membre depuis il y a environ 5 ans

06:52

101

Guy A. Lepage explique l’absence de Guy Nantel de TLMEP: «Ça arrive des fois qu’on a trop de monde»
Publié il y a 27 jours

27543

La chroniqueuse arts et spectacles du 98,5, Thérèse Parisien, est allée aux sources et s’est entretenue avec Guy A. Lepage concernant la controverse entourant l’absence entre autres de Guy Nantel à TLMEP dimanche dernier, alors que ce dernier fait la manchette depuis quelques temps suite aux premières représentations de son spectacles ou il parle entre autres de consentement sexuelle, ce qui lui a valu une altercation sur les réseaux sociaux avec Alice Paquet. L'humoriste a aussi reçu des menaces de mort, toujours en lien avec des propos tenus dans son nouveau one man show: «Nos droits et libertés». Rappelons que les avant-premières de son spectacle ont eu lieu autant à Québec qu’à Montréal dans les derniers jours.

Pour justifier l’absence de certains invités qui avaient fait la manchette durant la semaine, Guy A. Lepage a parlé de la difficulté parfois à recevoir tout les gens qu'il aimerait avoir sur l'émission car certains invités proviennent de l’extérieur, et sont donc difficiles à déplacer car «boukés» d'avance comme Margaret Atwood et Jain cette semaine qui occupaient déjà une grosse partie de l’émission: «ça arrive des fois qu’on a trop de monde» a simplement laissé tomber l’animateur.

Concernant le cas spécifique de Nantel, Lepage lui a parlé: «Je lui ai dit d’ailleurs à Guy que dans une semaine normale, on aurait du te recevoir, ce n’était pas une semaine normale, et Guy Nantel il reste au Québec, si on veut l’inviter la semaine après, on a juste à l’inviter, tu sais…» a conclut celui qui anime la populaire émission du dimanche soir à Radio-Canada depuis 2004. On apprend dans le segment audio du 98,5 que Guy Nantel sera d'ailleurs présent à Tout le monde en parle dimanche prochain.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission Le Québec Maintenant avec Paul Houde et Thérèse Parisien le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:49

520

«Regarde mon majeur dressé très haut, spin on it mon Guy A» —Richard Martineau
Publié il y a 28 jours

27538

Richard Martineau a démarré son émission de radio ce matin en avertissant ces auditeurs qu’il avait une bien mauvaise nouvelle à annoncer: «J’espère ma mère n’écoute pas» a-t-il débuté: «Je sais pas comment vous dire ça mais hier soir, j’ai été officiellement excommunié de l’église de Guy A. Lepage» a laissé tomber l’animateur, tournant en dérision un Tweet que son épouse Sophie Durocher avait reçu le jour d’avant par l’animateur de l’émission de la populaire émission de télé de Radio-Canada: Tout le monde en parle.

«Le pape, mon gourou, celui que je suivais depuis de si nombreuses années. Il a écrit sur Internet hier sur Twitter qu’il me méprisait moi et ma femme, et ça, ça veut dire que je pense que je ne serai plus invité à la grande messe du dimanche soir. Je suis comme sans église là, je suis sans gourou, je ne sais plus à quel saint me vouer… je ne pourrai possiblement plus aller sur le Plateau Mont-Royal…Je suis orphelin, vous savez que dans le milieu du showbiz c’est une condamnation à mort, je suis banni du village, ils m’ont sacré dehors, c’est terminé!» a dramatiquement ironisé l’animateur de CHOI Radio X et des Francs-Tireurs.

Le Tweet suivant de Lepage; «Je ne méprise que deux personnes dans la vie Sophie : ton époux et toi.», faisait suite au texte de Durocher publié dans le Journal de Montréal intitulé «Le mépris de Guy A. Lepage» qui soulignait le grand nombre d’humoristes invités à TLMEP dimanche soir (11), sans que tous prennent la parole, alors qu’une présence sur ce plateau rapporte à un invité 900$ selon la chroniqueuse, et aussi du fait que l’humoriste de l’heure, Guy Nantel, n’aie pas été invité pour des raisons nébuleuses.

En guise de conclusion, Martineau a donc offert à Lepage ceci: «Regarde mon majeur dressé très très haut très très droit, spin on it mon Guy A» a-t-il dit tout en ajoutant: «Pour qui il se prend lui?… il m’a lancé une fatwa…il fut un temps ou il était drôle lui?» a dit celui qui ne sera vraisemblablement plus invité à la «grande messe du dimanche soir» à Radio-Canada.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:19

4095

Le Bêtisier des Médias de Olivier Niquet à «La Soirée» (12 novembre 2017)
Publié il y a environ un mois

27531

En vedette dans le «bêtisier des médias», présenté par Olivier Niquet à la Soirée est (encore) jeune cette semaine, on a souligné le fait que Jérome Landry d’Énergie s’était amusé aux dépens des Montréalais concernant leur taux participation aux élections municipales. Puis on a souligné une oublie du chef conservateur Adrien Pouliot lorsqu’il a utilisé l’expression «4 trente sous pour une piasse».

Un autre politicien, Jean Tremblay, fut la cible de Niquet alors qu’il a parlé cette semaine du manque d’expérience de la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante malgré son bacc et sa maîtrise. Le «bêtisier» a aussi souligné la dérive d’un maire de l’Outaouais sur les femmes. Les médias de Québec, toujours très bien représentés dans ce segment de «la soirée», ont vu une contradiction du chef de Québec 21 Jean-François Gosselin se faire entendre. Puis toujours dans les médias de la vieille capitale, on a souligné les erreurs de calcul d’Éric Caire de la CAQ alors qu’il parlait du troisième lien. 

Les commentateurs se situant ailleurs qu’à gauche étant toujours des victimes de choix pour l’émission de Radio-Canada, Mario Dumont a aussi eu droit à son segment sur le texto au volant. Puis, comme à peu près chaque semaine, Richard Martineau a inspiré Niquet alors qu’il a souligné avoir beaucoup aimé le show de Guy Nantel: «Guy Nantel dit au deuxième degré ce que Martineau écrit au premier degré» a conclut l’animateur. Le quota régional de la compilation hebdomadaire de l’émission de Radio-Canada a été comblé cette semaine par un extrait d’une animatrice de CIEL FM à Rivière-du-Loup. Un indice? Beethoven!  

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Fred Savard, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 12 novembre 2017 à Ici Première, la radio de Radio-Canada .


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

09:00

339

Guy Nantel déplore ne pas avoir été invité à TLMEP: «J’ai pas fait assez fait parler de moi cette semaine» a-t-il ironisé
Publié il y a environ un mois

27520

En plein milieu d’une semaine teintée de controverse à la suite des premières représentations de son nouveau spectacle «Nos Droits et Libertés», Guy Nantel était l’invité du duo Richard Martineau et Jonathan Trudeau à CHOI Radio X ce matin.

La plus grosse controverse est arrivée via Alice Paquet, qu’il ne nomme pas dans son spectacle, mais qu’il pointe de façon indirecte et qui a généré une réaction de celle qui s’est sentie assez interpellée pour répliquer sur les réseaux sociaux: «Dans son spectacle, Nantel réfère à moi comme “la fille qui aurait couché avec le ministre libéral, le Grec”. D’entrée de jeu : je n’ai pas couché avec Gerry Sklavounos. Il m’a agressée sexuellement», a-t-elle maugréé, avant de dénoncer ce qu’elle a appelé sa «misogynie éhontée». Puis, Nantel a par la suite subi des menaces de mort d’un homme qui fait face à des accusations de harcèlement et de menaces et qui avait entre autres écrit qu’il était «prêt à tuer et mourir» pour défendre sa liberté d’expression.

L’humoriste a par la suite déploré ne pas avoir été invité à «Tout le monde en parle»: «J’ai pas fait assez fait parler de moi cette semaine» a-t-il ironisé tout en soulignant son admiration profonde pour Guy A. Lepage malgré tout.

Entendu dans Martineau-Trudeau à CHOI Radio X 98,1 le 9 novembre 2017 (RNC Médias)


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

12:32

517

logo radioego

radioego.com