Résultat pour: #Genre

«C'est un petit voyou!» dit Serve Savard à propos de Brad Marchand
Publié il y a 2 mois

28147

Alors que la langue de Brad Marchand a pris beaucoup de place sur «Planète Hockey» dans les derniers jours, Serge Savard a été appelé à se prononcé sur la petite peste des Bruins aujourd'hui au micro de Jean-Charles Lajoie.

Ouais, c'est un p'tit voyou, faire des choses comme ça c'est impardonnable› a lancé le dernier DG du CH à avoir remporté une Coupe Stanley à Montréal il y a déjà 25 ans. Le «Sénateur» a avoué qu'il n'a jamais aimé ce genre de joueur et n'a pas compris pourquoi la ligue n'a pas sévit à son endroit malgré que la livre de règlement est peu clair concernant ce genre d'infraction. «On aurait pu lui donner une bonne amende pour le punir un peu, c'est un geste impardonnable» a conclu Savard.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 7 mai 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:03

131

Tuerie de la mosquée vs Médias: Maurais démolie un animateur d'Énergie: «un charognard»
Publié il y a 3 mois

28099

Michel Juneau-Katsuya ne s’excusera pas d’avoir dit que «certains animateurs ont du sang sur les mains»: Tel est le titre d'un texte publié dans le journal de Québec de lundi le 16 avril, alors que le journal rapportait un segment audio ayant eu lieu le matin même entre Stéphane Gendron et Michel Juno-Katsuya.

Ces propos ont pris une toute autre tangente trois jours plus tard alors que le juge dans le procès d'Alexandre Bissonnette a interrompu un témoignage d'un membre de la communauté musulman, non présent lors de la soirée tragique, qui est venu raconter les impacts sur sa vie et qui a décidé de mêler les médias à l'histoire. C'est alors que l'avocat de la couronne et le juge sont intervenus. Le juge Huot a alors fait une importante précision.

«Il m'apparaît très clair, dans le dépôt de la preuve jusqu'à présent, que les médias ne sont ni de près, ni de loin, reliés dans cette terrible tragédie du 29 janvier dernier. Rien ne nous permet de croire qu'une quelconque implication d’un média ait pu jouer un rôle dans les actions de M. Bissonnette, et M. Bissonnette a été clair dans son interrogatoire. Je vous demanderais de vous abstenir de parler des médias de cette façon.» —François Huot, Juge dans le procès du tueur de la mosquée de Ste-Foy. (19 avril 2018)

«Message très clair aux charognards au pluriel, y'en a quelques-uns, y'en a pas beaucoup mais il y en a quelques-uns, y'en a deux: Un pseudo spécialiste là, un genre de James Bond en carton là, puis un animateur de radio au bout de la Grande-Allée, dans le coin de Carré d'Youville, des charognards qui salissent, qui diffament, qui crachent leur venin, leur haine, des vidanges. La vraie radio poubelle là, savez-vous quoi? C'est entre 10 heures et 2 heures de l'après-midi au Carré d'Youville, c'est là que ça se passe...les gens qui travaillent avec lui sont plus capables de le sentir» a dit Dominic Maurais dans son émission du matin à CHOI, en compagnie de Jean-Christophe «Jean-Clôde_ Ouellet et Dan Gravel.

«Un moment donné moi je suis un père de famille j'ai des enfants, j'ai pas les mains sales, j'ai jamais rien dit qui pourrait mener de près ou de loin à ce qui est arrivé, y'a un coupable c'est Bissonnette, le juge l'a dit, pour le reste fermez vos gueules, c'est-tu assez clair?» a dit l'animateur de CHOI.

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 20 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

11:52

601

Patrick Lagacé surpris de voir Marissal faire le saut en politique... surtout avec QS
Publié il y a 4 mois

28035

En entrevue avec Paul Arcand ce matin au 98,5 FM à Montréal, Patrick Lagacé, ancien voisin de bureau de Vincent Marissal à La Presse, s'est dit extrêmement surpris de voir son ex-collègue faire le saut en politique, particulièrement avec Québec Solidaire.

«Mon ancien voisin de bureau, Vincent était assis en face de moi à la Presse, et je dois te dire j'ai été extrêmement surpris de le voir faire le saut en politique d'abord, et ensuite, avec Québec Solidaire parce que Québec Solidaire, j'ai peut-être un petit préjugé là, comme dirait Yves Boisvert, c'est les militants de la militance; tu viens des milieux communautaires, tu viens des milieux plus féministes disons, mais, ancien chroniqueur dans un grand journal, généralement, c'est pas le genre de candidat qu'ils sont capables d'attraper» a dit Lagacé.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 29 mars 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

04:41

320

Laquelle de ces trois équipes choisira John Tavares?
Publié il y a 4 mois

28023

Dans sa chronique à l'émission du retour de CKOI lundi, le descripteur du Canadien à la radio Martin McGuire a dit qu'il pensait que dans la course pour l'obtention de John Tavares, le Canadien pourrait assurément retrouver sur son chemin les Red Wings et les Rangers.

«Ces trois équipes-là auront de l'argent sur leur masse salariale pour faire un genre de chèque en blanc à John Tavares» a dit McGuire.

Entendu à CKOI 96,9 FM dans Le Clan MacLeod avec Peter Mcleod, Patrick Marsolais et Valérie Roberts. (COGECO) le 27 mars 2018.


CKOI969RE CKOI969RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

01:27

1467

«Eille Toi mon maudit si tu te trompes encore je te frenche»  a dit Michelle Blanc à celui qui l'appelait «Monsieur»
Publié il y a 4 mois

28009

Michelle Blanc, Consultante conférencière et auteure stratégies Web, a trouvé une façon très efficace de se faire appeler Madame pour ceux qui n'aurait pas remarqué son changement de sexe.

Cela fait suite à un texte de Philippe-Vincent Foisy du site web de Radio-Canada qui nous a appris en début de semaine que les employés de Service Canada qui interagissent avec le public ne pourront plus utiliser les mots «monsieur», «madame», «père» et «mère» lors de leurs interactions avec le public. Le «personnel de première ligne» doit désormais «utiliser un langage neutre au niveau du genre».

L’objectif du gouvernement canadien est clair: éviter de donner l’impression que les fonctionnaires fédéraux entretiennent un biais «envers un genre ou un sexe».

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission Le Québec Maintenant avec Paul Houde le 21 mars 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

02:45

628

Les mots: Monsieur, Madame, Père et Mère disparaissent du langage des employés de l'état Canadien!
Publié il y a 4 mois

28005

Un texte de Philippe-Vincent Foisy du site web de Radio-Canada nous a appris que les employés de Service Canada qui interagissent avec le public ne pourront plus utiliser les mots «monsieur», «madame», «père» et «mère» lors de leurs interactions avec le public. Le «personnel de première ligne» doit désormais «utiliser un langage neutre au niveau du genre».

L’objectif du gouvernement Canadien est clair: éviter de donner l’impression que les fonctionnaires fédéraux entretiennent un biais «envers un genre ou un sexe».

Lu sur le site RadioCanada.ca Le 21 mars 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

01:38

46

On ne verra pas de si tôt un film de superhéros réalisé par Denis Villeneuve
Publié il y a 5 mois

27941

Blade Runner 2049 a gagné 2 Oscars hier, «cinématographie» et «effets visuels». Le réalisateur Denis Villeneuve était en entrevue avec Paul Arcand et Émilie Perreault ce matin et a fait quelques belles révélations sur ses goûts cinématographiques.

Questionné sur le fait que se sont moins des productions «grand public» qui ont remporté des Oscars hier, le réalisateur québécois a donné son opinion sur les films de superhéros qui prennent beaucoup de place sur nos écrans de cinéma ces temps-ci. «Moi personnellement, je ne suis pas un fan de ce genre de film là de Marvel parce que je trouve que ce sont des films qui se répètent beaucoup. Hollywood est en train de se manger soi-même... en même temps le public en redemande, je ne sais pas jusqu'ou ça va aller, l'effet des films de superhéros c'est pas quelque chose qui me réjouit parce que moi j'aime pas ça» a dit le réalisateur qui a confirmé travailler sur l'adaptation de Dune présentement.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 5 mars 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

06:55

74

«Très peu d'hommes peuvent ressentir un sentiment amoureux» dit le Doc Mailloux
Publié il y a 5 mois

27857

«Bonne St-Valentin!» A dit d'entrée de jeu Josey Arsenault pour démarrer son émission d'aujourd'hui avec le Doc Mailloux, sachant très bien que le psy n'était pas un friand de ce genre de journée. «Non, y'a rien de bon là» lui a répondu le Doc qui a quand même convenu de discuter sur la fête des amoureux.

«Quel est le pourcentage d'adulte qui ont déjà vécu une relation amoureuse dans leur vie?» S'est questionné ouvertement le psychiatre avant d'énumérer une série d'individus qui ne peuvent selon lui vivre ce sentiment pour différentes raisons:

«Les alcooliques, les drogués, les possessifs, les batteurs de femmes, les hommes qui ont des QI très inférieurs, les pas intéressés, les irresponsables» a débité le Doc, classant cette série individus comme des personnes qui ne peuvent développer un sentiment amoureux. «Un alcoolique préfère la bouteille, un drogué préfère le joint» a dit le Doc Mailloux en ajoutant les «workaholic» (bourreau de travail) dans sa liste exhaustive.

«Si on enlève tous ces individus, qui sont incapables de sentiments amoureux, il en reste quel pourcentage?» A demandé le psychiatre, incapable de fixer de chiffre à sa propre question tout en ajoutant que les personnes qui n'ont aucun déséquilibre mentale ne représentaient que 19% de la population.

«Ça me surprendrait qu'on dépasse 1 ou 2 sur 10» a conclut le psy pour répondre à sa question de départ.

Le Doc a aussi été vague face à la question de Josée à savoir si il avait déjà été amoureux: «Je ne sais pas, je ne connais pas ça moi». L'animatrice a avoué pour sa part être amoureuse du Doc tout en précisant que c'était amicale comme sentiment, au cas ou son mari écoute.

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 14 février 2018 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Le Doc Pierre Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

06:29

390

ANDRÉ ARTHUR «Les meilleurs moments»: Épisode 1: Walter Sieber
Publié il y a 5 mois

27814

RadioEGO rend hommage à l'homme de radio qu'est André Arthur en cinq segments audio marquants qui auront contribué à lui attribuer le titre de «Roi Arthur» pendant de nombreuses années sur les ondes radiophoniques d'une des villes en Amérique qui a fait de la radio son médium favori et ses animateurs, ses idoles!

Réduire une carrière de plus de 40 ans à la radio par quelques propos controversés comme bien des journalistes ont tenté de le faire depuis l'annonce de la fin du contrat de l'animateur de 74 ans à BLVD.fm récemment, c'est un peu facile et surtout non réaliste.

Chez RadioEGO, nous reconnaissons le grand communicateur qu'il a été, qu'il est encore. Nous soulignons qu'il a été numéro 1 à la radio de Québec sur une période s'étalonnant sur plus de 30 ans, un marché ou ce média est roi et ou la réussite n'est pas donnée, il faut plutôt aller la chercher en séduisant des auditeurs qui ont toujours eu beaucoup de choix dans la capital.

«Y'a-t-il quelqu'un qui connaît l'avenir dans tous ceux qui nous écoutent présentement? Personne» a résumé André Arthur en entrevue à Radio-Canada après qu'on lui ait demandé si il pensait faire un [autre] retour. Arthur a toujours prétendu, avec raison, être un polémiste: «Un polémiste est un écrivain ou un journaliste ridiculisant en principe avec panache et esprit.». Tu ne fais pas ce genre de radio sans nager si ce n'est qu'un peu dans la controverse. Comme tu ne fais pas d'omelettes sans... Vous connaissez la suite?

Épisode 1 : Walter Sieber

Cet extrait se situe en 1995. La ville de Québec, dirigée par le maire Jean-Paul Lallier, essaie très fort de faire rêver ses citoyens en posant sa candidature pour l'obtention des Jeux Olympiques de 2002. Les «influenceurs» se font aller dans les médias. Personne ne peut chiffrer les véritables coûts de l'opération, on mise plutôt sur le rêve de voir Québec rayonner. La radio est au centre du débat, mais une voix s'élève contre, celle d'André Arthur qui jour après jour essaiera d'avoir des réponses des autorités et remets en doute par le fait même les propos de plusieurs rêveurs. Arthur est au sommet de sont art et des cotes d'écoutes. La ville rêve mais si Arthur avait raison de s'opposer si fort au projet? Se demandent plusieurs citoyens à l'écoute, coincés entre le rêve confortable et la dure réalité.

Walter Sieber, avec son accent exotique, était le vice-président des sports pour la candidature olympique de Québec 2002. Ce matin frisquet de février en 1995, il tentera d'expliquer à l'animateur en ondes à CHRC 80, la descente en ski, la discipline reine des Olympique d'Hiver, qui aurait lieu à la Petite-Rivière-St-François, dans Charlevoix. Cette entrevue sera par la suite reconnue comme celle qui aura possiblement mis fin au rêve Olympique québécois. Les citoyens se sont alors rendu compte du non sérieux de toute l'aventure. Quelques mois plus tard, la population, rassemblée en grand nombre à place d'Youville, attendra avec impatience le dévoilement des votes du CIO. Québec terminera 4ème avec 7 votes, 54 votes seront attribués à Salt Lake City, en pleine controverse de financements douteux (pots-de-vins) dévoilés au monde entier par la suite et remettant même en doute tous ceux qui gravitent mondialement autour du mirage Olympique.

(Ce segment est un montage, l'entrevue originale a possiblement duré près de 30 minutes. Si jamais vous l'avez en votre possession info@radioego.com)


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a environ 10 ans

04:27

751

Face à l'indifférence de Bettman, Québec pourrait se tourner vers la KHL
Publié il y a 6 mois

27779

Les gens de Québec commencent, avec raison, à se sentir offusqués à force de se faire ignorer par la LNH dans leur objectif d'obtenir à nouveau une équipe de la LNH avec la construction du Centre Vidéotron alors que Gary Bettman ne cesse de faire de l'oeil à d'autres villes qui ne sont pas reconnus pour leur attrait particulier envers notre sport national.

L'équipe du matin à CHOI Radio X, dirigée par Dominic Maurais, a soulevé l'hypothèse de la KHL pour Québec ce matin un peu avec humour, mais pourquoi pas quand on y réfléchit. «Je pense que tu envoies tellement un gros statement, tout le monde va parler de ça en Amérique du nord, un club de la KHL qui débarque pour mettre la marde avec la NHL» a dit Jean-Clôde, son co-animateur. «10-12 québécois solides, dans une ligue en santé, une genre de KHL le fun, north-america division» a suggéré Maurais.

Pensez-vous que tout ceci est loufoque ou sérieux?

La KHL c'est 27 équipes réparties principalement en Russie mais aussi dans 6 autres pays dont une équipe en Chine. Les dirigeants de la ligue disent vouloir se rendre à 32 équipes via de futurs expansions. La masse salariale actuellement tourne autour de 20 millions de dollars canadiens par équipe. Le prix unitaire des billets varient entre 15 et 75$ canadien par match.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet et Dan Gravel le 29 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

06:22

194

logo radioego

radioego.com