Result for: #Gala

«Guylaine Tanguay chante bien mais je ne sais pas trop c'est qui» —Ariane Moffat
Published 7 days

28393

À La soirée est (encore) jeune samedi sur les ondes de la radio de Radio-Canada,, la chanteuse Ariane Moffat a été invitée à se prononcer sur les scandales qui ont suivit le Gala de L'ADISQ présenté une semaine plus tôt.

La chanteur a dit que si il y avait un milieu entre Klô Pelgag et Mario Pelchat, qu'elle se situerait carrément entre les deux. Rappelons que la controverse a débuté le lendemain de l'ADISQ, après que Pelchat eut appuyé les dires de Guylaine Tanguay, qui était déçue de ne pas avoir remporté le prestigieux prix de l'Interprète féminine de l'année au gala de dimanche dernier aux mains de Pelgag, inconnue du grand public selon le chanteur.

«C'est plate à dire, mais oui il y a en a deux solitudes» a dit Moffat faisant référence à deux générations présents au gala, l'une ne reconnaissant pas réellement l'autre. Pour donner un exemple, Ariane a parlé du numéro d'ouverture ou il y avait plusieurs artistes: «Guylaine Tanguay je trouvais qu'elle chantait bien mais j'étais pas certaine de qui c'était» a-t-elle avoué candidement.

Entendu à «La soirée est (encore) jeune» avec Jean-Phillipe Wauthier, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet le 5 octobre 2018 à Ici Première, la radio de Radio-Canada. (Julien Lacroix et Nathalie Petrovski étaient aussi autour de la table).


IciRE IciRE
Member since about 3 years

03:45

2306

Guylaine Tanguay a trouvé Hubert Lenoir irrespectueux!
Published 11 days

28390

En entrevue avec Benoit Dutrizac sur Qub Radio, la star québécoise du country Guylaine Tanguay, qui a été mêlé à une controverse malgré elle suivant le Gala de l'ADISQ suite à une sortie de Mario Pelchat, a bien voulu donné sa version de l'histoire et s'est ensuite prononcée sur le comportement du chanteur Hubert Lenoir qui s'est "amusé" un peu trop et de façon déplacée avec un Félix sur scène en direct devant des milliers de téléspectateurs ébahis.

Entendu à Dutrizac de 6 à 9 sur qub.radio le 1 novembre 2018


Radio EGO Radio EGO
Member since over 10 years

04:57

13813

Message cinglant de Ken Pereira aux artistes de l'ADISQ
Published 12 days

28389

Chroniqueur à CHOI Radio X à l'émission de Dominic Maurais, Ken Pereira, qui s'est entre autres dressé contre le crime organisé lors de la commission Charbonnesu, a été cinglant envers les artistes présents au Gala de l'ADISQ présenté dimanche dernier.

Subventions, empreinte écologique, tuerie de Pittsburgh, Pereira ne s'est pas gêné pour s'amuser aux dépends du déroulement de la remise des Félix de l'industrie de la musique québécoise.

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais le 31 octobre 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

07:58

422

Mario Pelchat fustige l'ADISQ!!
Published 13 days

28387

Invité à parler du Gala de L'ADISQ qui s'est déroulé dimanche dernier, le chanteur Mario Pelchat n'a pas mâché ses mots en décrivant les travers de la remise de prix annuelle de l'industrie de la musique au Québec qui fête ses 40 ans cette année.

"C'est ce qui est populaire qui dérange l'académie" a d'abord dit Pelchat en commentant le fait que l'artiste country Guylaine Tanguay, qui vend son lot de disques, ne s'était pas encore fait remarqué par l'industrie. "Il y a juste ici au Québec qu'on voit ça. En France et aux États-Unis, quand on va dans un gala, ceux qui gagnent des trophées sont ceux qu'on connait, sont ceux qui ont joué abondamment à la radio, sont ceux qui vendent des disques, ce sont ceux qui ont eu du succès durant l'année et que tout le monde connait, ici ce sont ceux qu'on ne connait pas" a dit le chanteur, incisif.

Entendu à l'émission Style Libre (en semaine de 15h30 à 18h) avec Doris Larouche sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Saguenay). Le 30 octobre 2018.


IciRE IciRE
Member since about 3 years

05:39

222911

Réjean a des nouvelles sur le retour des Nordiques...
Published 7 months

28057

Réjean Tremblay, notre «l'influcenceur» favori de Montréal, qui clame son indépendance profonde envers l'organisation du Canadien, ce qui lui permet de les critiquer presqu'autant que leurs fans, passe du temps à Québec régulièrement. Que ce soit pour assister à un gala de boxe, ou à un match des Remparts, ça lui permet de rester connecter sur la Capitale, et de profiter de sa résidence secondaire du Lac Beauport.

En entrevue avec Dan Pou du FM93 cette semaine, il a encore été très critique envers le tricolore, disant même que l'organisation devra faire très attention à leur prochains «moves» si elle souhaite conserver la banque de partisans qu'ils ont cumulés au long des années.

«Sont chanceux de ne pas avoir un club à Québec»

Ces dernières paroles ont mené vers une rencontre que Réjean a eu avec Martin Tremblay sur la galerie de presse du Centre Vidéotron lors du match des Remparts de mardi dernier. Rappelons que M. Tremblay est Chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor depuis août 2017. «Québecor n'a pas changé sa politique. On a les moyens, puis on a pas changé d'objectif» aurait dit le haut placé de Québecor à Réjean.

Voici ce qui rassurera ceux qui pensent que Québecor semble se détacher du «rêve» que tant de fans de hockey de Québec possèdent encore. Avouons qu'avec la saison désastreuse du Canadien, une deuxième équipe de la LNH au Québec ne serait pas de trop, et sincèrement, qui de mieux pour donner un bon coup de pied au derrière bleu-blanc-rouge qu'un beau gros pied tout bleu?

Entendu au FM93 dans L’avant-match avec Dan Pou le 5 avril 2018. (COGECO MEDIA)


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

03:01

10082

Chistopher Williams à Talon-Hauts et Botte de Foin
Published 8 months

27998

Dans le cadre de l'épisode 24 du podcast Talon-Hauts et Botte de Foin, Nadine Massie et Josiane Aubuchon reçoivent Christopher Williams qui relate de façon candide son parcours, de ses tout débuts à l'École Nationale de l'Humour à aujourd'hui.

(Absolument) rien n'est laissé de côté.

Ses expériences comme G.O. dans les clubs Med et ses débuts dans les clubs, menant à la consécration dans les Galas JPR et Rélévation de l'année 2005 au Gala des Oliviers

Christo se confie à nos animatrices et raconte également la vrille dans laquelle il est tombé suite à autant de succès, si rapidement.

Pour ne rien manquer de cet entretien de plus d'une heure teinté de toute l'énergie que l'on connait à Christo, le tout bien soutenu par les questions et réactions de Nadine et Josiane, abonnez-vous ! Disponible sur toutes les plateformes !


PRODUCTIONS PODCASSE PRODUCTIONS PODCASSE
Member since 11 months

10:08

48

On sait maintenant qui animera le Gala Artis en 2018!
Published 9 months

27891

Alors que c'est Guy Jodoin qui animait les deux dernières éditions, voici que le Gala Artis souhaite peut-être rejoindre une plus jeune génération en choisissant à sa barre un couple qui fait partit de la relève en terme d'animation au Québec.

C'est donc Marie-Pier Morin et Jean-Philippe Dion qui passeront du tapis rouge à l'animation du Gala qui sera présenté en mai prochain. Dion en a fait l'annonce sur les ondes de Rythme FM, la station ou il anime une quotidienne le midi avec Mitsou. C'est ce matin qu'il a décidé de dévoiler la nouvelle avec Stéphane Bellavance et Marie-Ève Janvier et on pouvait sentir la nervosité dans sa voix.

«J'étais pas capable de descendre les escaliers pour venir dans ma cuisine à matin, je marchais comme un canard» a avoué l'animateur qui a ne cachait pas sa nervosité en disant qu'il avait prévu animer un jour un gala dans sa carrière, mais que c'était dans un plan de 10 ans. «Honnêtement j'en reviens pas d'animer le Gala Artis» a dit l'animateur d'Accès illimité qui a admis avoir enregistré le Gala étant jeune dans le but de le ré-écouter trois fois.

Jean-Philippe a dit vouloir avec Marie-Pier Morin insuffler un air de jeunesse à la soirée qui sera présenté le 13 mai prochain.

Entendu dans Bonjour Montréal avec Marie-Ève Janvier, Valérie Lebeuf, Philippe Pépin et Stéphane Bellavance à Rythme FM le 21 février 2018.


RYTHME_FM RYTHME_FM
Member since over 2 years

04:21

795

Une première victoire chez les pros pour Steve "The Boss" Bossé
Published 9 months

27890

Steve "The Boss" Bossé n'a pas raté son entrée en boxe professionnelle au Gala organisé par le Groupe Yvon Michel le 15 février dernier. Disposant du Bolivien Julio Cuellar Cabrera, à qu'il il concédait une trentaine de livres, c'est au deuxième round que les lumières se sont éteintes, après une première chute au plancher pour Cabrera dans le premier round.

"The Boss" a rejoint les studios d'En Direct de Nulle Part pour discuter de sa victoire et célébrer avec Coach Rankine.

Démarrant en quelque sorte à sa troisième carrière, cumulant plus de 300 combats au hockey, avec une fiche de 12-2-0 incluant 9 KO en MMA et de 2-1-0 en UFC, l'ancien homme fort de la LNAH nous fait part de la suite des chose pour lui en ce qui concerne son arrivée dans le Noble Art.

Discussion à bâtons rompus au cours de laquelle "The Boss" nous parle de son expérience, compare les 3 arts de combat qu'il a pratiqué et plus encore !


PRODUCTIONS PODCASSE PRODUCTIONS PODCASSE
Member since 11 months

14:01

35

«Pacioretty c'est pas sa game ça passer des pucks» dit Guy Lafleur
Published 10 months

27737

Plusieurs personnalités du Canadiens, dont plusieurs ex-joueurs en plus de Geoff Molson, s'étaient donné rendez-vous hier à Trois-Rivières pour l'inauguration de la quatrième patinoire construite à l'extérieur de Montréal par la fondation mise en place par l'organisation.

Gagnant de 5 Coupes Stanley et auteur de 560 buts en carrière dans la LNH, Guy Lafleur, présent sur place fut évidemment questionné sur la saison actuelle du Canadien qui en déçoit plus d'un. Voici quelques-unes de ses réponses:

Les sacs de papier placés sur la tête des statues du Canadien:

«C'est pas grave ça, les partisans ont chacun leur façon de... peut-être qu'ils voulaient pas qu'on voit ce qui se passe?» a ironisé l'ex-numéro 10 du CH: «Une tuque ça aurait été mieux» a-t-il ajouté, pour détendre l'atmosphère.

Concernant la relève chez le tricolore:

«C'est en persévérant puis en donnant ton maximum que tu va t'améliorer d'année en année. On regarde certains joueurs qui ont été dans le club ferme et qui ont ont été échangés ailleurs, qui performent puis qui performeront pas ici... c'est une question de timing je pense» a dit Lafleur qui a toujours été reconnu pour son éthique de travail dans sa préparation.

Un coup de coeur dans l'édition actuelle du Canadien?

«Moi j'aime bien Galagher parce que depuis son arrivée avec le Canadien, il a toujours montré un leadership extraordinaire puis c'est un gars qui va les manger les bandes, tu sais, il veut gagner...peut-être que certains joueurs devraient le regarder puis essayer de l'imiter un petit peu côté jeu, côté vouloir vraiment gagner. Faut que tu sois passionné par le hockey, faut que tu veuilles vraiment gagner, tu as 20 joueurs dans une équipe puis les 20 joueurs faut qu'ils pensent de la même façon» a-t-il expliqué.

Des trucs à donner aux marqueurs qui ont de la difficulté chez le Canadien?

«Non j'ai pas de trucs, ils ont assez de personnel dans le département du hockey pour leur donner des trucs...j'ai pas de trucs à donner à part que de ne jamais lâcher... je veux dire, Pacioretty c'est à force de lancer puis lancer...si il passe son temps à passer des pucks, c'est pas sa game ça passer des pucks. Faire des passes quand t'as des opportunités de lancer... bien des joueurs ont souvent des opportunités de lancer, puis on va essayer de faire une passe, une passe de trop...alors ça met pas les chances de ton bord non plus» a dit celui que les fans du CH appelait le démon blond.

Il faut toujours lire entre les lignes concernant ce que dit Guy Lafleur qui réussit toujours à passer ses messages dans des propos en apparence anodins.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 17 janvier 2018.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

03:02

181

Mazza revient sur son refus de parler au journaliste après les Olivier: «J'étais en blackout émotif»
Published 11 months

27654

Elle était pourtant favorite pour remporter son lot de prix avec pas moins de cinq nominations dimanche soir au Gala des Oliviers. Mais Mariana Mazza n’est pourtant partit qu’avec le dernier trophée remis lors de la soirée animée par François Morency, le seul prix décerné par les votes du public, celui de l’humoriste de l’année!

En entrevue à Rythme FM le lendemain avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoît, Mazza avait une explication logique au fait qu’elle ne s’est pas du tout adressé aux journalistes après son triomphe au fil d’arrivée: «J’ai pas compris ce qui est arrivé, j’étais en choc émotif, puis j’ai décidé de pas faire d’entrevue parce que c’était mieux de même… j’étais tellement pas en contrôle de mes émotions que je me suis dit c’est mieux de ne rien dire que de dire n’importe quoi» A expliqué l’humoriste qui semblait encore certaine de sa décision.

Questionné par l’animatrice pour savoir si elle était déçu de ne repartir qu’avec un seul prix alors qu’elle était était en nomination dans cinq catégories, Mariana n’a pas hésité une seconde dans sa réponse: «Non non non. c’est pas une déception d’avoir gagné un seul trophée au contraire, c’est l’accumulation de: je suis sur que c’est finit, j’étais sur que je gagnerais pas là c’est impossible que je gagne humoriste de l’année y’a Martin Matte pis Louis-Josée, c’est impossible» a raconté l'humoriste pour expliquer son état d’esprit à ce moment.

Puis une fois rendu sur scène, Mazza a expliqué pourquoi ces remerciements furent si bref: «j’étais en black-out émotif, j’étais sur que je gagnerais jamais ce prix là…j’étais vraiment sous le choc, je me suis dit j’ai pas envie d’être drôle, j’ai pas envie de punch ni de joke, j’ai vraiment envie de dire merci au public, merci à mon équipe et je veux m’en aller chez-moi, je ne comprend pas ce qui m’arrive…».

Pour finir, Mariana a dit qu’elle était tellement contente que le public ait voté pour elle: «En fait ça me disait quelque chose de très clair, ça me disait peut-être que tes pairs n’ont pas trouvé que t’étais celle qui méritait ça mais le public l’a trouvé et ça m’a scié en deux, j’étais pas capable de dire comment j’étais contente tellement c’était gros pour moi» a-t-elle conclut, encore sous le choc de la déclaration d’amour du public à son endroit.

Entendu à l’émission Des hits dans l’traffic avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoït à Rythme FM 105,7 Montréal le 11 décembre 2017 (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Member since over 2 years

03:36

211

logo radioego

radioego.com