Résultat pour: #Dess

Maurais dévoile les dessous de son entrevue avec le PM Coullard...
Publié il y a 5 mois

28201

Cette semaine, le premier ministre du Québec est allé faire son tour à CHOI Radio X pour une entrevue avec Dominic Maurais dans la course aux élections provinciales de l'automne prochain alors qu'il visera un deuxième mandat à la tête de la province pour le Parti Libéral.

Ce matin, Maurais et son co-animateur ont dévoilé la teneur de la discussion avec le PM alors que la station était en pause publicitaire en attente du début de l'entrevue. L'animateur a questionné le PM sur le cas Jacques Chagnon et ses dépenses démesurées dans des voyages somptueux. «Cet homme-là est inconscient de ce que c'est que de gagner 35 000$ par année, il n'est pas sur le plancher des vaches» a dit Jean-Christophe Ouellet qui co-anime l'émission du matin à CHOI Radio X à Québec. Lorsque Maurais a mentionné au PM hors d'ondes que ce sont des gens à 40 000 par année qui paient de belles bouteilles de vins et les grand voyages aux élus, celui-ci aurait regardé au plafond, et a comme réalisé la réalité des choses. «Sous cet angle là, je peux comprendre» aurait dit le premier magistrat, qui lors de l'entrevue, a été incapable de chiffrer exactement la dette du Québec ratant le compte de 74 milliards de dollars.

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 6 juin 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

10:26

543

Devinez pour qui prend Sean Couturier dans la série Capitals-Pens?
Publié il y a 6 mois

28131

Sean Couturier est évidemment déçu de l'élimination de ses Flyers face aux Penguins dès la première ronde des présentes séries de la Coupe Stanley, mais il se dit toutefois satisfait de sa saison du côté individuel alors qu'il a terminé 3e marqueur de l'équipe avec 76 points dont 31 buts en 81 matchs. Couturier est aussi finaliste pour l'obtention du trophée Frank J. Selke remis au meilleur attaquant ayant démontré le plus de compétence défensive.

Couturier a parlé de sa performance de 3 buts 2 passes dans le dernier match des séries ou il avait un ligament déchiré, le joueur d'avant a mis ça sur le dos de la magie des séries «c'est l'adrénaline qui prend le dessus» a-t-il admis sans explication supplémentaire.

Puis, lorsque l'animateur Michel Langevin a demandé au #14 des Flyers pour qui il prenait dans la série Capitals Penguins, Couturier a feint d'hésiter: «J'ai un petit penchant pour Washington» a dit l'attaquant, sous les rires des animateurs.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 30 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 3 ans

02:01

87

«Carey Price réagit en sans-dessein...je commence un ti-peu à avoir mon voyage» —Ron Fournier
Publié il y a 7 mois

28025

Le rituel du «salue à la foule» par les joueurs à la fin d'une victoire du Canadien au Centre Bell en levant leur bâton dans les airs est totalement ignoré par Carey Price depuis un certain temps. Hier après une rare victoire du CH cette saison, Ron Fournier a pété sa coche sur le #31 du CH en disant qu'il avait réagi «encore en sans dessein».

Le populaire animateur de fin-de-soirée sur le réseau des Canadiens souhaite maintenant avoir une réponse de Price. «Je pense qu'un moment donné, j'aimerais ça en tabarouette que quelqu'un avant la fin de la saison lui pose la question...». Fournier, alors accompagné des «voix» du Canadien à la radio, Martin McGuire et Dany Dubé, a jeté un froid dans la conversation en déclarant sa grande frustration envers l'attitude de Price.

Ron a même suggéré la question: «T'as pas gagné depuis le Superbowl chum, t'as pas une victoire depuis le 4 février dernier, ce soir ton équipe, toi, jouez bien, t'as pas d'étoile, pas grave, mais pourquoi t'agis ainsi? Pourquoi tu vas pas au centre? Parce que Ronald, et plusieurs autres amateurs, attendent que tu t'en ailles au centre, nous envoie un petit tata comme tous les autres». a dit calmement l'ancien arbitre de la LNH tout en avouant que la question était difficile à poser, mais pense que c'est nécessaire. «J'aimerais ça savoir» a dit Ron qui a interpellé la direction du CH, au nom des amateurs qui paient le gros prix pour assister aux matchs et qui restent jusqu'à la fin des matchs locaux pour avoir la chance d'acclamer les joueurs dont le gardien le mieux payé de la LNH dès l'année prochaine avec un contrat qui lui rapportera 10.5 millions par année jusqu'en 2025-2026.

Entendu le 26 mars 2018 dans Bonsoir les Sportifs avec Ron Fournier au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

06:19

11887

Ce qui se passe avec Price !
Publié il y a 8 mois

27899

Les dessous de sa performance révélés..is the Price right ?


Radio B-52 Radio B-52
Membre depuis il y a environ 2 ans

08:02

189

3e lien: «Ça va être un enjeu majeur lors de la prochaine campagne électorale» —Gilles Lehouillier
Publié il y a 8 mois

27851

En entrevue avec Dominic Maurais à CHOI Radio X ce matin, le maire de Lévis Gilles Lehouillier a fait tout un plaidoyer en faveur d'un 3e lien pour la région dans le but de relier Québec et Lévis.

Voici en 10 citations ce qu'il avait à dire:

1- Une chose est sure nous, maintenant, on a décidé qu'on allait prendre la parole haut et fort, pour s'exprimer sur le 3e lien.

2- Que les gens le veuillent ou pas, ça va être un enjeu majeur lors de la prochaine campagne électorale.

3- À Québec c'est environ 65 à 70% minimum en faveur du 3e lien.

4- Définitivement que dans le comté de Bellechasse c'est un enjeu majeur. Les gens voient très bien le potentiel de développement extraordinaire que représenterait un 3e lien.

5- Comment se fait-il que REM (Réseau express métropolitain) à Montréal on est déjà en appel d'offres, puis c'est un projet quand même de 6 milliards de dollars.

6- Nous on va être de la partie pour exprimer notre point de vue qui sera celui de notre population qui est «on veut un troisième lien».

7- On est la seule grande région métropolitaine qui est desservie dans un seul secteur d'une ville.

8- Imaginez-vous demain matin qu'il arrive une avarie sur le pont Laporte et qu'on est obligé de le fermer ne serais-ce qu'un mois? C'est la catastrophe. Quand je parle à mes gens de sécurité ils me soulèvent ce point-là.

9- Comment se fait-il qu'on a réalisé un pont qui relie l'île du Prince-Edouard à la terre ferme avec 250 000 de population?

10- Le problème, c'est parce qu'on est dans la région de Québec, ça va prendre 15 ans! Ça marche pas, il y a quelque chose qui marche pas.

Concernant le projet de SRB (service rapide par bus) qui a semé la discorde entre lui et le maire de Québec Régis Labeaume, Lehouillier avait ceci à dire à son opposant de la rive nord: «Un moment donné, comme on dit, il faut en revenir pour être capable de passer à autre chose» a conclu le maire de Lévis.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 13 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

07:29

80

Voici ce qui a causé le fou rire de Jean-Philippe Dion dans son émission de radio!
Publié il y a 9 mois

27768

L'animateur de «La vraie nature» à TVA a été pris d'un fou rire incontrôlable dans son émission de radio ce midi à Rythme FM alors que des auditeurs répondaient à la question du jour: «Quelles langues aimeriez-vous parler?»

Jean-Philippe, qui anime son émission avec Mitsou, était dans un retour de pause alors qu'un auditeur, Sébastien, a envoyé un texto disant qu'il aimerait ça dans son cas être «simplement» capable de parler puisqu'il venait de sortir de sa visite chez le dentiste avec deux dents en moins. L'animateur, prétextant la fatigue, a été pris d'un fou rire incontrôlable qu'il a communiqué rapidement à sa co-animatrice et aux auditeurs.

Puis les animateurs ont alors pris quelques appels, et alors que Dion se remettait tant bien que mal de ses émotions, Sébastien, l'auditeur qui sortait du dentiste, a décidé d'appeler en ondes avec la bouche encore gelé ce qui a re-démarré un autre fou rire de l'animateur qui, pour conclure le segment, s'est envoyé les écouteurs dans la figure en essayant se les enlever du dessus de la tête...

Quand même un bon moment de radio en direct vécu à cette station musicale de Cogeco.

Entendu à l'émission Mitsou et Jean-Philippe à RythmeFM 105,7 Montréal le 25 janvier 2018. (COGECO)


RYTHME_FM RYTHME_FM
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:30

149

Beaucoup le soupçonnait...on en aurait maintenant la confirmation! Nous ne sommes pas seuls!
Publié il y a 10 mois

27682

Ce serait maintenant officiel, un programme dédié à l’étude des OVNIS aurait été mis en place par le Pentagone aux États-Unis de 2007 à 2012. C'est ce qu'on a pu apprendre dans un article élaboré du New-York Times cette semaine. Un vidéo a été dévoilé cette semaine dans les médias, filmé par un avion de l’armée en 2004, montrant une sorte d’objet volant dont les analystes n’ont pu déterminer l’origine.

Vincent Dessureault, spécialiste des «affaires étranges», a fait un résumé de ces derniers événements qui redonnent de l’espoir à ceux qui croient que nous ne sommes pas tout seul dans l’univers.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Vince Cauchon, Véronique Bergeron et Laurence Gagnon le 18 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

13:55

433

Les expressions qu'on a plus le droit de dire dans le nouveau Québec «photoshopé»
Publié il y a 11 mois

27630

Suite au fait que le député péquiste d'Abitibi-Ouest François Gendron a du s’excuser d'avoir utilisé l'expression travailler «comme des nègres» alors qu'il visitait il y a quelques semaines une école secondaire de Québec. Richard Martineau. Jonathan Trudeau et Denis Gravel se sont arrêtés sur quelques expressions qu’on devrait alors arrêter d’utiliser au Québec au risque de heurter aussi des personnes.

Voici leur liste d'expressions trouvées: (sous fond d’humour évidemment)

- Le gâteau forêt noir

- Men in black

- Un trou noir

- Un Black Russian

- Fâché noir

- La misère noire

- Noir de monde

- Travaill au noir

- Voir rouge

- Rire jaune

- Black Label

- Téléphone arabe

- Cadeau de Grec

- Saoul comme la Pologne

- Un éléphant blanc

- Faire choux blanc

- Un blanc bec

«Dans des vestiaires, on peut plus parler gras, on peut plus faire de jokes de mauvais gout, on peut plus faire de jokes déplacées, on peut plus utiliser d'expressions du terroir, qui oui peut être était racistes mais nous autres on le savait pas…on est comme dans un melting pot ou on lave plus blanc que blanc, c’est devenu une obsession… des fois on est colon, des fois on est concombre, on a des mauvaises journées, on fait des erreurs, arrêtons de faire semblant qu’on est parfait comme une photo Facebook bien cadré avec deux filtres dessus, suis tanné de ça t’as pas idée…» a dit Denis Gravel, visiblement à bout de toute cette rectitude de plus en plus présente dans notre société ressemblant qui souhaite s'approcher de «Pleasantville».

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

11:02

124

Aide financière aux médias: Jeff Fillion salue la position de PKP qui prône l'indépendance médiatique.
Publié il y a 11 mois

27626

Pierre-Karl Péladeau plaide pour l’indépendance des médias. Il a pris cette position le jour même où le gouvernement québécois dévoilait un plan d’aide aux médias écrits.

Ce matin, sur sa plateforme numérique, Jeff Fillion a salué la position du président et chef de la direction de Québecor, qui a refusé d’être dans un groupe médiatique qui a reçu une aide de 36.4 millions sur 5 ans de la part du gouvernement les soutenir dans leurs virages numériques.

Pierre Karl Péladeau ne pense pas qu’il soit possible de créer des «murs de Chine» et de conserver l’indépendance des médias s’ils acceptent l’argent du gouvernement. «C’est pas toujours mon homme PKP, et loin de là… mais sur ce point-là, il est right on Target, direct direct direct dessus là…» a dit Fillion.

L’animateur de l’émission du midi à CHOI s’est aussi offusqué qu’un Tout.tv version anglophone, qui diffusera majoritaire du contenu en provenance de la CBC, (radio-canada anglophone), chargera 4.99$ par mois, alors que l’entreprise est subventionné à la hauteur de 1.2 milliard par année: «joual vert c’est le boutte de la marde» a-t-il laissé tomber.

Entendu sur jefffillion.com avec Jeff Fillion et Nick le 5 décembre 2017.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:48

213

Guy A, Richard Z et Alain Lapointe des B.B. parlent du décès de Patrick Bourgeois
Publié il y a 11 mois

27592

Patrick Bourgeois, chanteur des B.B. et père de Ludovick, que le Québec entier a découvert grâce à La Voix, est décédé en fin-de-semaine suite à un cancer du colon qu’il combattait depuis des mois. Catherine Beauchamp, du 98,5 FM à Montréal, a recueilli les propos de personnes qui ont été proches de lui durant sa carrière: Alain Lapointe, un des trois membres des B.B., Richard Z Sirois et Guy A. Lepage se sont exprimés sur la disparition de celui qui aura marqué une génération dans les années ’90.

Voici un résumé de leurs propos:

Alain Lapointe des B.B.:

«Quand on s’est vu la dernière fois, il avait encore espoir qu’on se revoit dans sa nouvelle maison, qui a été finie de bâtir en fin-de-semaine…qu’il n’aura jamais eu l’occasion de voir. Patrick c’était un homme doué, un gars attachant, tout le monde voulait graviter autour de Patrick, il avait cette force là, ce genre d’énergie qui attire les gens. Les mélodies que Patrick faisaient, c’était comme des vers d’oreille tu sais, tu peux pas l’oublier.».

Richard Z. Sirois:

Quand on se voyait, et c’est peut-être pour ça qu’on était ben chum, on parlait pas de ça. Il ne voulait pas parler de sa maladie, il voulait juste parler de la vie. On regardait des films, on parlait de musique, on parlait des Rolling Stones. Il avait juste le goût de parler de la vie et non pas de ce qui le touchait.

Guy A. Lepage:

Je dirais que professionnellement, c’était une vrai rock star. Je me rappelle dans le temps de RBO, nous, fallait sortir par les portes de côté, parce qu'on avait peur de se faire sauter dessus. Mais quand les B.B. sont arrivés, je te dis qu’on est passé deuxième en tabarouette là. Je pense que toutes les femmes qui ont 40 ans aujourd’hui ont découvert la musique du Québec en écoutant les B.B. Je pense qu’il doit même avoir des filles de 40 ans qui ont de la peine aujourd’hui .

En terminant son reportage dans l'émission de Paul Arcand ce matin, la chroniqueuse Catherine Beauchamp a avoué que la musique de Bourgeois et des B.B. avait marqué son adolescence: «C’est venu effectivement me chercher très loin hier» a-t-elle dit visiblement émotive.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 27 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

05:02

375

logo radioego

radioego.com