Result for: #Dan Gravel

«Les Bruins sont un modèle pour le Canadien»  —Pierre Houde
Published about 22 hours

27757

Pierre Houde, descripteur des matchs du Canadien à RDS, n'a pas tari d'éloges envers l'ennemi de toujours du tricolore, les Bruins de Boston, qui ont battu la troupe de leur ex-entraineur Claude Julien 3 fois en 3 matchs la semaine dernière dont 2 fois au Centre Bell.

«La façon dont les Bruins gagnent présentement, et l'équipe qu'ils ont sur la patinoire, ils vont gagner des fans à Montréal. Je pense que l'espèce de haine systématique envers les Bruins, elle est en train de devenir une forme d'admiration, et je vais aller plus loin que ça, une forme de modèle pour le Canadien» a dit Houde qui en a pourtant vu des matchs et des équipes bien nanties depuis de nombreuses années. «Le virage à Boston est beaucoup plus rapide que je pensais» a dit le Houde, offrant par le fait même une gifle camouflée vers la direction du CH dont le virage entreprit il y a 5 ans, ne rapporte toujours pas les résultats attendus.

Houde a ensuite fait un parallèle entre les Bruins et une autre équipe qui fait la pluie et le beau temps présentement dans la LNH, l'Avalanche du Colorado. Il a expliqué que c'était le virage jeunesse de ces 2 équipes qui rapportait des dividendes présentement: «Pourquoi McKinnon est en feu? Pourquoi Landeskog veut manger les bandes? Ben c'est parce que tu as plein de jeunes...des joueurs que les gens connaissaient même pas il y a quelques semaines...une équipe qui a une moyenne d'âge de 25 ans est en train de ré-écrire l'histoire beaucoup plus rapidement qu'on l'aurait pensé.» A avoué celui qui est Invité à faire une chronique hebdomadaire à CHOI avec Denis Gravel.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

02:11

59

Labeaume pense que la radio qui le critique a peu d'influence «La preuve, j'ai été ré-élu...«
Published 1 day

27756

Le maire de Québec Régis Labeaume s'est fait demander dans un point de presse si il croyait que le climat avait changé dans sa ville un an après la tuerie à la mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

Sa réponse a visé de façon plus ou moins maladroite les radios de Québec. «Statistiquement, il y a moins per capita de gestes haineux à Québec qu'ailleurs au pays» a d'abord dit le maire, tout en bifurquant dans sa réponse vers les radios de sa ville: «Le problème nous autres est qu'on a un environnement sonore... quelques radios qui porteraient notre message et ce que nous on pense [la population]. On appelle ça un prisme déformant, la preuve, j'ai été ré-élu aux élections» a expliqué le maire, dans le but de démontrer le peu d'influence qu'exercent les radios qui le critiquent.

Ces propos, diffusés sur les ondes de CHOI Radio X, ont rendu mal à l'aise l'animateur Denis Gravel dans son émission du retour: «Que du monde de Montréal fasse un lien entre les radios qu'ils n'écoutent pas et qui ne représentent par leurs valeurs, et des crimes ou il y a des gens qui meurent par balles, c'est profondément morons, mais c'est un manque de connaissance faut pas leur en vouloir. Que le maire de la ville icitte fasse la même chose, ça me donne vraiment le goût de dégueuler, pas de vomir, de dégueuler» a dit Gravel, visiblement étonné et écoeuré par les propos de son maire.

Des noms?

«Si il veut cibler des individus, ce serait peut-être le temps de commencer à les nommer» a dit l'animateur qui oeuvre depuis plus de 20 ans à la populaire radio parlée de Québec: «Parce que les radios de Québec on est une maudite gang là-dedans» a-t-il dit en nommant une série d'animateurs non reconnus pour des envolées oratoires sur les ondes... «Si le maire pense que les radios de Québec ont du sang sur les mains, il serait peut-être temps de commencer à nommer des noms, et des stations» a dit Gravel, qui se demande si le premier magistrat de la ville serait amer envers certains animateurs parce qu'ils questionneraient ouvertement certaines de ces décisions.

«Je cherche l'humilité de Régis Labeaume...si vous la croisez, prière de la ramener à l'hôtel de ville, le monsieur en a bien besoin.» a conclut l'animateur.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon, Martin Busuttil et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

05:37

298

La ville de Montréal met fin aux quotas de contravention... admettant du même coup leurs existences!
Published 1 day

27755

La ville de Montréal, via sa nouvelle administration, a annoncé qu'elle mettait fin aux quotas de contraventions délivrés par ses policiers. (Ah oui? Ça existait ça?)

Nathalie Goulet, responsable de la sécurité publique au conseil exécutif, a annoncé la bonne nouvelle à Alain Gravel ce matin sur les ondes de la radio de Radio-Canada admettant du même coup que des quotas semblables existaient, ce qui n'avait jamais vraiment été admis publiquement de la part de la mairie montréalaise, quiconque s'y ait trouvé depuis... toujours!

Mais comme toute bonne nouvelle...

«C'est un système qui existait, ça faisait partit des critères de l'évaluation de la performance des cadres policiers, que l'atteinte de certains nombres de contraventions, de constats d'infractions, pouvait atteindre jusqu'à 8% du salaire d'un cadre» a admis la haute fonctionnaire de la ville. Alain Gravel a été aussi surpris que nous et vous d'apprendre l'existence d'un système qui «obligeait» des fonctionnaires à donner une certaine quantité de constats d'infractions pour arrondir leur fin de mois. Goulet a expliqué que son parti avait fait un engagement électorale d'éliminer cette procédure: «Pour nous, la responsabilité des policiers, leur mission première, c'est d'assurer l'ordre publique, de protéger les montréalaises et montréalais et non pas de piéger les cyclistes et les automobilistes dans la circulation

«Est-ce que ça veut dire des revenus en moins dans les coffres de la ville?» a demandé très logiquement Gravel: «pas nécessairement» a avoué la représentante de l'administration Plante-Dorais, qui pense être en mesure de recueillir 12 millions supplémentaires cette année en revenus provenant justement des constats d'infraction. Mme Goulet n'a pas pu donner de réponse précise sur comment la ville allait réussir l'exploit de récupérer plus d'argent sur les contraventions en éliminant des incitatifs pour en donner de la part de son personnel jusqu'à ce qu'elle laisse la porte grande ouverte à l'addition de photos radars sur le territoire de la ville. Rien ne se perd, rien ne se créer, comme dise les grands penseurs...

Donc fini les quotas mais bienvenue les photos radars à Montréal! Voilà comment semble s'aligner la nouvelle administration de la métropole pour réussir à garnir ses coffres pour la prochaine année. Êtes-vous content?

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 22 janvier 2018. (COGECO).


IciRE IciRE
Member since about 2 years

05:31

33

Autres cas d'harcèlement à «Juste pour Rire» on parle même de «culture d'entreprise»
Published 5 days

27747

«Une culture d'entreprise», voici comment est décrite la situation du harcèlement en général à l'intérieur des murs du groupe Juste pour rire.

Un reportage de Jessica Leblanc au 98,5 FM ce matin avec Paul Arcand a permis d'en apprendre plus sur une situation qui semble bien ancrée dans l'entreprise se spécialisant en humour. «Après le scandale sur Gilbert Rozon, il a des voix qui ont commencé à s'élever pour dénoncer une culture d'entreprise, un climat malsain, du harcèlement psychologique qui serait entretenu par des dirigeants qui sont toujours présents» a expliqué la journaliste qui a parlé avec une dizaine de personnes qui ont travaillé avec Juste pou rire à différentes époques et qui ont tous vécu ou été témoins d'harcèlement psychologique, d'épuisement professionnelle et de roulement de personnels constant.

Une ex-employée, Anne Gravel, s'est confiée à la journaliste sur la situation qui prévalait dans l'entreprise. L'ex-bras droit de Gilbert Rozon et PDG actuelle de Juste pour rire Guylaine Lalonde est visée dans son témoignage: «Ça a été je pense le pire cauchemar de ma vie professionnelle. Le traitement d'intimidation, de cruauté mentale, se faire crier des noms...Je vous dirais que la vice-présidente, c'était elle qui était la personne à fuir, à éviter et quand j'ai su qu'elle était devenu PDG les deux bras m'ont tombé» a dit celle qui avait 20 ans d'expérience quand elle a été embauchée à Juste pour rire à titre de directrice des ressources humaines.

L'ex-employée a aussi dit qu'au delà de son cas personnel, elle a été témoin d'au moins 10 cas similaires aux siens en moins de 1 an.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

05:36

183

CHOI analyse le palmarès des mots les plus recherchés sur PornHub en 2017!
Published 14 days

27723

C'est ce moment spécial de l'année ou Pornhub dévoile les statistiques d'utilisation annuel de ses 81 millions d'utilisateurs qui ont généré plus de 21 milliards de visites quotidiennes. On peut encore affirmer que le sexe a tenu le flambeau encore très haut en 2017...!

Vous devinez que ces visites ont été réalisées avec des mots clés que le site a bien voulu compiler pour en faire un beau palmarès. Pour les TOP recherches au Canada. lesbienne, demi-soeur et MILF occupent les 3 premiers rang. (Demi soeur??) À noter que threesome fait une montée spectaculaire dans le classement en montant de 30 rangs!

Dans le TOP 5 des catégories recherchées, on retrouve hentai, threesome, anal, MILF et au tout premier rang: lesbienne.

Kim Kardashian est au premier rang des Pornstars les plus recherchées et on remarque que l'expression «françaises» est très tendances... ah bon.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 9 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

12:41

159

Non satisfait du dernier Star Wars, il demande a Disney via une pétition de refaire le film!
Published about 1 month

27686

Henry Walsh de l’État de la Georgie aux État-Unis est un gros fan de Star Wars et il possède un assez bon sens de l’humour mais... Suite à son visionnement du dernier Star Wars «The Last Jedi», il a poussé sa déception jusqu’à demander à Disney de refaire le film non à son goût via une pétition. 35 000 signataires plus tard plus des menaces, il a décidé de faire quelques mises au point sur le site de sa pétition et ses réseaux sociaux.

Katerine Verebely, chroniqueuse à la radio de Radio-Canada, a raconté l'histoire de Walsh en détail à Maxime Coutié ce matin: «Son histoire a été reprise par tous les grands médias américains et en fin d’après-midi hier, il s’est sentit obligé de faire une petite précision: ¨Bonjour groupe, je veux juste préciser que j’ai lancé cette pétition sous l’effet de la colère et des médicaments. Il y a quelques mois, j’ai eu un accident de voiture avec une grosse blessure au genou, je souffre beaucoup, et ça a été difficile et douloureux pour moi de me rendre à la projection du film, et en sortant j’étais donc fâché, mais là, ça va beaucoup trop loin. Il y a des tonnes de personnes et de causes qui ont besoin de beaucoup plus de soutient, dont moi-même parce que je n’ai pas réussi à financer ma chirurgie à un genou avec gofundme (plateforme de sociaux financement) mais qu’une plainte d’un fan de Star Wars attire autant l’attention, c’est un peu ridicule, entre vous et moi, on le sait tous que Disney ne refera pas le film et je préfère qu’on attire notre attention sur autre chose¨» a dit celui qui a voulu calmer les ardeurs des 35 000 personnes qui ont décidé de signer sa pétition démarrés en blague. «Faites-moi plaisir, allez signer des pétitions qui soutiennent de vrais causes…» a-t-il ajouté.

Sur Twitter, Henry a du spécifier que depuis le début c’était une blague, mais que là ça allait trop loin, et qu’il avait reçu des menaces de mort de fans en délire, qui n’acceptaient pas sa critique…on l’a menacé de pirater tous ces comptes de réseaux sociaux, et de salir sa réputation, etc...

«Okay, look, very serious here. I know people are upset about that gag Star Wars petition, but threatening to hack me, among other things, even through Facebook? Calm down people, not cool.» —@ProfHWalsh

Vive 2017! (Ou peut-être pas finalement...)

Entendu dans Gravel le matin avec Maxime Coutié sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 19 décembre 2017. (COGECO).


IciRE IciRE
Member since about 2 years

04:19

59

Les expressions qu'on a plus le droit de dire dans le nouveau Québec «photoshopé»
Published about 2 months

27630

Suite au fait que le député péquiste d'Abitibi-Ouest François Gendron a du s’excuser d'avoir utilisé l'expression travailler «comme des nègres» alors qu'il visitait il y a quelques semaines une école secondaire de Québec. Richard Martineau. Jonathan Trudeau et Denis Gravel se sont arrêtés sur quelques expressions qu’on devrait alors arrêter d’utiliser au Québec au risque de heurter aussi des personnes.

Voici leur liste d'expressions trouvées: (sous fond d’humour évidemment)

- Le gâteau forêt noir

- Men in black

- Un trou noir

- Un Black Russian

- Fâché noir

- La misère noire

- Noir de monde

- Travaill au noir

- Voir rouge

- Rire jaune

- Black Label

- Téléphone arabe

- Cadeau de Grec

- Saoul comme la Pologne

- Un éléphant blanc

- Faire choux blanc

- Un blanc bec

«Dans des vestiaires, on peut plus parler gras, on peut plus faire de jokes de mauvais gout, on peut plus faire de jokes déplacées, on peut plus utiliser d'expressions du terroir, qui oui peut être était racistes mais nous autres on le savait pas…on est comme dans un melting pot ou on lave plus blanc que blanc, c’est devenu une obsession… des fois on est colon, des fois on est concombre, on a des mauvaises journées, on fait des erreurs, arrêtons de faire semblant qu’on est parfait comme une photo Facebook bien cadré avec deux filtres dessus, suis tanné de ça t’as pas idée…» a dit Denis Gravel, visiblement à bout de toute cette rectitude de plus en plus présente dans notre société ressemblant qui souhaite s'approcher de «Pleasantville».

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

11:02

114

Yves Landry est revenu sur ce qui l'a poussé en dehors de la radio...
Published about 2 months

27619

Longtemps le personnage atypique d’une radio qui roulait déjà pas mal hors sentier, Yves Landry a fait des séjours assez fructueux sur des antennes très importantes dans la région de Québec ayant fait parti de l’équipe du matin de CHOI et du FM93, en plus de participer à l’évolution de la radio web de Jeff Fillion: radiopirate.com. Alors, que s’est-il passé pour qu’il ne soit plus du tout en ondes alors qu’il n’y a jamais eu autant de radio qui «parlent» à Québec? Écoutez-le donner ses explications.

C’est à une radio communautaire de Lévis, CJMD 96,9 FM, avec l’animateur Max Doré que Landry a bien voulu donner les raisons de son absence des ondes. Il a aussi expliqué comment il percevait ce média aujourd'hui.

Voici 10 réflexions de Yves Landry sur son absence et sur la radio en général:

1- «Je redonne beaucoup à Jeff…même si on est des individus qui ne se ressemblent pas…»

2- «Denis y’avait un front de boeuf, il arrivait d’un petit coin, il aurait pu vendre des caisses de confiance…il ne doutait pas de lui, il était drôle...»

3- «Il est arrivé le phénomène Chiasson qui était une méga joke, duquel je n’ai rien appris…tout ça a provoqué la séparation du groupe qui s’était bâti mais qui était en train de pourrir tranquillement pas vite…»

4- «Jeff a pris une direction différente, il s’est mis à faire ses affaires et à devenir très politique...»

5- «Denis Gravel et Dominic Maurais avaient une autre vision. Ils ont voulu travailler de façon carriériste dans patente pis ¨faire de la radio¨…pis pour eux autres, ce qu’on faisait avant, c’était plus vraiment de la radio...»

6- «J’étais convaincu qu’à la dissolution quand Jeff est partit pour radiopirate que mon avenir était avec Jeff puis je suis allé le rejoindre et il m’a accueilli les bras ouverts…»

7- «Je ne changerais jamais de ce que j’ai fais hier et de ce que je suis aujourd’hui, je vais le demeurer, même si tout ça me met ¨get out the radio¨ »

8- «Tu parlais des derniers balbutiements qui sont arrivés accidentels ou j’étais arrivé à CHOI puis on s’est vu, on devait se reparler (Jeff et lui), se laisser avec une rancune, se laisser avec un goût aigre, après avoir partager tant de temps…on devait se jaser»

9- «Moi par contre je peux te dire personnellement que, je suis encore capable d’en donner, je pourrais encore en donner, à faire ce que je faisais il y a 20 ans, je suis convaincu que j’aurais autant de plaisir à le faire… je le ferais de la même façon… et j’ai autant d’énergie que j’en avais…»

10- «Là présentement c’est la talk radio…ça parle, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle…scuse je suis en train de m’endormir, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle…alors ça me dit rien»

Entendu à l’émission «Tailgate en attendant Ti-Guy» avec Max Doré sur les ondes de CJMD 96,9 FM à Lévis le 28 novembre 2017.


cjmd969 cjmd969
Member since over 8 years

15:58

1025

Sondage Automne 2017: «Ça va prendre des modifs c'est clair»  —Dominic Maurais
Published about 2 months

27614

Dominic Maurais et son équipe ont discuté de sondage ce matin alors que les résultats ont été dévoilés hier par la firme Numéris pour l'automne 2017.

«Hier c’était un bizarre de feeling. Tout le monde était content, pis moi ça me tentait pas de casser le party de personne… j’avais une face de carême, je suis pas un comédien, je suis pas un hypocrite…même ce matin, je vais vous le dire honnêtement je trouve ça difficile mais en même temps je me tourne vers les auditeurs…» a dit l’animateur qui a vu l'émission qui porte son nom glissée en 4ième place depuis le dernier sondage. (Source Numéris, marché central, 6 à 9 am, 12 ans et plus)

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 1 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

08:19

578

Sondage Automne 2017: Maintenant concurrents Denis Gravel et Jérome Landry se saluent mutuellement
Published about 2 months

27611

En parlant des personnes avec qui il avait travaillé depuis ses débuts à CHOI Radio X, Denis Gravel a eu salué Jérome Landry qui a eu de très bon mots pour lui à l'antenne d'Énergie alors qu'il lui fait maintenant face en ondes: «Je lui rend la pareil, je le salue, je sais que c'est peut-être une journée un peu plus difficile de son côté...tient je vais lui envoyer le message directement sans faire aucune allusion, si il veut se consoler sur une p'tite affaire de rien du tout, les 400 qui nous manquent pour être numéro 1, Jérome, c'est toé qui les as [rires] pis ça me fait un peu chier [rires]».

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 30 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

02:39

620

logo radioego

radioego.com