Result for: #Communications

«Les médias sociaux, c'est un peu le far west»  —Donald Beauchamp
Published about 2 months

28292

L'ancien vice-président des communications chez le Canadien de Montréal Donald Beauchamp était en entrevue au 98,5 ce matin. Celui qui faisait le pont entre les joueurs, la direction et les fans via les journalistes, mais qu'on entendait très peu dans l'espace publique, a raconté son expérience dans cette organisation qui génère surement le plus d'attention au Québec bien avant les artistes et politiciens.

«Ça a été un charme, ça a été toute une expérience, j'ai franchement adoré mes 25 années avec le Canadien, mais là c'est le temps de faire autre chose» dit celui qui a décidé de quitté son poste au printemps dernier remplacé par Paul Wilson, anciennement de la firme de relations publiques National.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Mathieu Beaumont le 8 août 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

22:01

6833

Influence Communication dans l'eau chaude?
Published 3 months

28215

11 anciens employés d'Influence Communication se sont confiés à Isabelle Hachey de La Presse sur la méthodologie douteuse et aléatoire qui serait utilisée dans la façon de mesurer ce que l'entreprise appelle le «poids média» des sujets d'actualités qu'ils analysent en permanence.

Le président d'Influence Communication Jean-François Dumas était en entrevue avec Paul Arcand ce matin pour donner son point de vue sur la situation. Après cette entrevue, il semble évidement que la confiance semble ébranlée entre Dumas et l'animateur du 98,5 FM qui ne semble pas vraiment croire les explications du PDG de l'entreprise de communications.

Texte de La Presse disponible ici.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand et Fabrice de Pierrebourg le 12 juin 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

08:13

396

Paul Wilson remplace Donald Beauchamp (Entrevue 91,9 SPORTS)
Published 4 months

28176

Paul Wilson a été nommé à titre de vice-président principal, affaires publiques et communications, assumant la gestion de l'ensemble des affaires publiques et des communications chez le Canadien. Il remplace Donald Beauchamp, qui avait occupé un poste similaire pendant 25 ans.

«Jamais est-ce que j'ai vu une entreprise déchirée les passions comme ça, pour le bien ou pour le mal, pour le meilleur et pour le pire. Je pense que Geoff (Molson] a l'objectif de s'assurer de bien gérer cette passion-là, de s'assurer de bien la nourrir, puis ça ça passe habituellement pas les communications» a dit Wilson, associé au Cabinet de relations publiques National où il dirige le groupe de la Communication corporative à l'équipe du matin du 91,9 SPORTS à Montréal.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 23 mai 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 3 years

11:19

4457

Vers un nouveau plan de communication pour le Canadien.
Published 5 months

28080

Invité de Jean-Charles Lajoie au 91,9 SPORTS, Jean-François Dumas d'Influence Communication, voit dans le futur du Canadien un nouveau plan de communications incluant entre autres les nouveaux médias qui oeuvent uniquement sur le web.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 13 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 3 years

06:33

3305

«J'aurais aimé parlé plus souvent aux médias quand j'étais à Montréal» —Jacques Martin
Published 6 months

28037

L'ex-coach du Canadien Jacques Martin, maintenant assistant entraineur des Penguins, a parlé sur les ondes du 91,9 SPORTS du départ de Donald Beauchamp cette semaine qui occupait le poste de vice-président principal des communications de l'équipe depuis 25 ans.

Questionné sur la latitude qu'il avait en tant que coach du CH pour parler aux médias en dehors des points de presse, Martin a affirmé que l'approche du Canadien était différente de cette des autres équipes auxquelles il a évolué comme les Sénateurs ou c'était l'opposé a-t-il dit en ajoutant «on devait vendre des billets à Ottawa, essayer de remplir le stade» a-t-il dit pour justifier sa présence plus régulière dans les médias à ce moment.

«C'est sur qu'à Montréal, j'aurais aimé personnellement parler plus souvent [dans les médias] ça aide à l'image de l'équipe, ça aide aux gens de pouvoir comprendre les personnes en poste qui ont souvent des décisions difficiles à prendre, de connaitre un autre côté de ton directeur général, de ton entraineur...» a dit Martin qui a expliqué qu'à Pittsburgh, les coachs faisaient régulièrement des interventions dans les médias.

Puis Enrico Ciccone a demandé à Martin de façon ironique si il y avait des gens qui l'avait empêcher de parler dans les médias alors qu'il était avec le Canadien. Martin a répondu avec toute sa sagesse et sa diplomatie en disant que malgré que personne l'empêchait de le faire, que les demandes étaient plutôt dirigées à l'organisation, donc une étage plus haut que lui à l'époque et qu'il respectait ces façons de faire en tant qu'employé du tricolore à ce moment.

En gros, Montréal n'avait pas à remplir l'aréna, et à aller chercher de nouveaux fans via les médias, contrairement à des marchés plus petits pour le hockey comme Ottawa ou Pittsburgh, et disons-le, la plupart des autres marchés de la LNH.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 30 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 3 years

06:13

9813

Beauchamp quitte le CH: «On entre dans une ère de changement chez le Canadien» —Réjean Tremblay
Published 6 months

28036

Au micro de Jean-Charles Lajoie aujourd'hui, Réjean Tremblay a parlé de l'annonce du départ de Donald Beauchamp de l'organisation du Canadien le 15 mai prochain.

Il occupait le poste de vice-président principal des communications et s'était s'est joint à l'organisation le 24 août 1993 en tant que directeur des communications et avait été promu au poste de vice-président des communications et relations communautaires en 2002.

Jean-Charles risque même le nom de son futur remplaçant...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 29 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 3 years

13:43

6868

Réjean Tremblay tire à boulets rouges sur l'organisation du Canadien!
Published 7 months

27912

Au lendemain de la journée limite des transactions dans la LNH, le chroniqueur vedette du journal de Montréal a critiqué vertement la direction du Canadien pour ne pas avoir bougé et entamé une reconstruction comme les Rangers de New-York par exemple.

Réjean déplore l'attitude de l'organisation entre autre leur département de communications qui est trop contrôlant à son goût. «Ce que je trouve vraiment pathétique...ils ont cessé d'être aimable...tu sais-tu quoi, il y a beaucoup de monde qui espéraient et qui attendent encore le retour des Nordiques juste pour forcer le Canadien à redevenir aimable» a dit le journaliste.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet et Dan Gravel le 27 février 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

15:13

1618

Normand Lester s'emporte sur Donald Trump!
Published 8 months

27818

Invité à parler des démêlés du Président américain Donald Trump suite à son histoire de communications et/ou d'influence ou non avec des russes lors de son élection présidentielle de novembre 2016, le chroniqueur Normand Lester s'est lancé dans une envolée lyrique en partant de l'administration du président actuel et des grandes dictatures qui ont marqué l'histoire du monde.

«Peut importe les bêtises que cet homme-là fait, peut importe les insanités qu'il dit, il y a 35% des américains qui croient encore en lui...Regardez les grandes dictatures européennes au 20ème siècle, Mussolini, Hitler, Staline, encore aujourd'hui, il y a des russes qui disent ahhhh à l'époque de Staline c'était bien, [rires] il y en a qui disent ahhh Mussolini tsé, y'a même des allemands malheureusement qui croient en Hitler aussi c'est pour vous dire...ainsi est la nature et la stupidité humaine [rires]» a dit Lester qui effectue des chroniques politiques régulièrement avec Paul Houde sur les ondes des stations de radio parlées de Cogeco.

Rappelons que Donald Trump a nié à plusieurs reprises qu’il y ait eu collusion entre lui et son équipe de campagne d’un côté, et la Russie de l’autre.

Le président a autorisé, vendredi 2 février, la publication d’une note confidentielle de cette commission sur la manière dont le FBI a demandé à la justice la mise sur écoute, en pleine campagne présidentielle, d’un membre de son équipe, accusé d’accointance avec Moscou.

En conséquence, la commission du renseignement de la Chambre se réunit lundi en fin d’après-midi pour décider de publier ou pas un document démocrate en forme de réfutation de la note républicaine publiée vendredi. (Source: Le Monde)

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Le Québec Maintenant» avec Paul Houde le 1 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

01:31

298

Sondage Automne 2017: (Marché central 12+) Les gagnants et les perdants
Published 10 months

27612

Deux fois par année, les radios sont sondées par cahiers d’écoute à Québec ainsi que dans plusieurs régions du Québec. Et c’est aujourd’hui que Numéris a dévoilé les résultats des sondages radios qui ont été effectués du 4 septembre au 29 octobre 2017.

Dans ce tableau des résultats, on remarque la continuité de la domination du FM93 dans le sondage du marché central, qui est différent de celui appelé rayonnement total puisqu’il ne calcul que les auditeurs situés dans les limites de la région de Québec/Lévis. On remarque par contre une baisse dans toutes les stations sondées sauf trois. Rouge FM, CHOI Radio X et Pop 100.9 qui fait une belle percée et qui se rapproche du groupe tranquillement mais surement.

Grands gagnants:

1- Rouge FM avec un son plus jeune et l’arrivée d'Éric Salvail en ondes, qui a été présent pour une grande partie des sondages, ont su aller chercher 22 500 auditeurs de plus par rapport au printemps 2017. Belle réussite pour la station de Bell Média qui devra composer avec la perte de Salvail visé par des allégations d'inconduites sexuelles dans le milieu du parcours et qu'on a pas vu ni entendu depuis...

2- FM93 avec sa stabilité désarmante dans le marché central avec une avance de 23 200 auditeurs sur son plus proche concurrent! Wow!

3- Malgré qu’ils sont encore très loin des meneurs, impossible d’ignorer ce bond de 31 000 auditeurs de Pop 100.9 suite à son premier sondage au printemps dernier ou elle avait effectué des débuts plutôt modestes. Elle est passé de 44 500 auditeurs à 76 200 en 6 mois! Un bel exploit!

Grands perdants:

1- Énergie semble avoir de la difficulté à bien implanter ses têtes d'affiches en ondes dans la percée qu’il tente de faire depuis quelques années dans le créneau parlé. Mis à part Stéphan Dupont le matin qui a encore réussi à classer son émission dans le top 3 des plus écoutés, c’est plutôt difficile pour le reste de la grille, ou les émissions peinent à atteindre le top 5.

2- WKND était une station musicale qui nous avait habitué à de belles envolées depuis 2-3 sondages, particulièrement dans le central. Ils n’ont pas du tout su tirer profit de la disparition de ROCK 100.9 pour récupérer ces milliers d’auditeurs orphelins de musique plus «jeune». Grosse déception pour cette station de Leclerc communications qui devra se repenser à nouveau.

3- Dans la course féroce des radios qui parlent, BLVD se classe dernière. Avec la vedette de la station qui frôlent les 75 ans, la station devra recruter rapidement de nouveaux noms très solides si ils veulent un jour jouer dans la cour des grands. Beaucoup de changements à prévoir pour cette antenne, possiblement la récupération de plusieurs animateurs d’Énergie, si jamais cette dernière décide de plus allez de l’avant avec sa seule radio qui parle mais qu’on entend trop peu.

Ghislain Morency

RadioEGO.com


Radio EGO Radio EGO
Member since over 10 years

00:03

155

L'aide gouvernementale pour la survie des journaux. Jeff Fillion parle avec une porte-parole de la FNC-CSN.
Published 10 months

27570

Des mesures d’urgence dont réclamées d'Ottawa pour sauver la presse écrite. «Il faut stopper l'hémorragie» clament la CSN et la Fédération nationale des communications (FNC-CSN) appuyées par un groupe de personnalités et d'organisations québécoises qui vont de Alexandre Taillefer au Conseil du patronat, en passant par l'économiste Jean-Martin Aussant, l'Union des artistes et le conteur Fred Pellerin.

Dans son émission ce midi, Jeff Fillion a accueilli Pascale St-Onge, présidente de la Fédération nationale des communications (FNC-CSN), pour parler de la situation. Les deux ont définitivement une vision pas mal opposée de la problématique, mais se rejoignent pour ce qui est de la réalité du changement profond que subissent les médias traditionnels face aux nouvelles réalités médiatiques d’aujourd’hui.

«Le Québec et le Canada, contrairement à la plupart des pays européens notamment, n’accordent présentement à peu près aucun soutien à la presse quotidienne et aux médias de la presse écrite, donc c’est pas comme si c’était une aberration dans une société démocratique de penser qu’on peut soutenir à partir de fonds publics des médias. Maintenant l’important est d’instaurer des façons de faire qui protègent cette indépendance journalistique là» à expliqué Mme St-Onge.

«Moi le bug c’est que le monde des médias dans lequel on est actuellement, le monde traditionnel, c’est un milieu de gauche qui nous offre à peu près toujours la même affaire. Il ‘y a pas de diversité d’opinion…même que vous perdez beaucoup de monde qui ne vous suivent plus, parce qu'on dirait que je sais pas, surtout depuis que Trump est arrivé, on dirait que le jupon dépassait un peu avant, mais là c’est clair qui est de tel côté, ça les gens commencent à avoir de la difficulté avec ça, et aider on le fait déjà avec Radio-Canada qui est déjà très à gauche. Aider des entreprises ou il n’y a pas de diversité d’opinion, c’est là ou il y a de la résistance, on est tanné de voir que les médias se ressemblent pas mal tous… » à répliqué Jeff Fillion.

Entendu dans FILLION avec Jeff Fillion à CHOI Radio X à Québec. Le 20 novembre 2017. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

17:56

201

logo radioego

radioego.com