Result for: #Benoît

PKP en entrevue sur la nouvelle radio en ligne de Québecor!
Published about 1 month

28374

Le lancement de la nouvelle radio web de Québecor Qub a pris son envol ce matin avec l'émission de Benoît Dutrizac à 6h. Pour l'occasion, l'ex-animateur du 98,5 FM le midi a accueilli son grand patron: Pierre-Karl Péladeau.

Entendu à Dutrizac de 6 à 9 sur qub.radio le 15 octobre 2018


Radio EGO Radio EGO
Member since over 10 years

17:57

1133

Un micro pour Benoît Dutrizac en septembre?
Published 3 months

28290

L'ex-animateur du 98,5 FM, qui avait quitté cette antenne en juin 2017 sans explication alors qu'il était numéro 1 dans les cotes d'écoute sur le marché de Montréal, était de passage au micro de Christiane Charette à la radio de Radio-Canada dimanche. Il en a profité pour a entre-ouvrir une porte concernant un retour en ondes en septembre à la toute fin de l'émission alors que l'animatrice effectuait son tour de table habituelle de fin d'émission pour que les invités parlent de ce qui s'en vient pour eux dans leurs carrières respectives.

«On se reparle en septembre» lui a lancé l'animateur... «Ben moi j'ai pas de show en septembre» lui a répondu Charette, essayant d'en savoir plus... «Ben tu viendras m'écouter» a conclut Dutrizac sans offrir plus d'explication, laissant la porte grande ouverte à plein de spéculations.

Est-ce que l'animateur pourrait se retrouver au micro de la nouvelle radio de Québecor? Ou encore se partir un Podcast, ce moyen de communication libre qui prend de plus en plus de place? Sur les antennes terrestres, le 91,9 SPORTS a déjà annoncé sa grille, mais est-ce qu'il pourrait nous offrir la surprise de faire une place au controversé animateur à l'antenne? La radio de Radio-Canada? La radio communautaire CIBL qui se cherche depuis leur faillite il y a quelques mois?

On imagine que des annonces seront faites très bientôt puisque son retour est prévu selon ses dires dans un mois!

Entendu dimanche le 5 août à l'émission Christiane Charette diffusée (le dimanche de 17h à 19h en rediffusion à 23 h) sur Ici Radio-Canada Première. (Les humoristes Lise Dion et Marianna Mazza étaient aussi sur le plateau).


IciRE IciRE
Member since about 3 years

08:57

5857

Véro raconte la fois ou Louis l'avait laissé toute seule à la St-Valentin...
Published 9 months

27859

Véro Cloutier et Louis Morissette sont un des couples les plus en vue de la colonie artistique québécoise, mais comme dans tous les couples, il leur ait arrivé des situations moins le fun. Avec le recul, l'histoire est plutôt cocasse.

Véro a raconté à Sébastien Benoît et Marie-Soleil Michon à Rythme FM la fois ou son chum Louis l'avait laissé seule à la maison, le soir de la St-Valentin, pour participer à une dégustation de vin dans un grand restaurant de Montréal avec un ami, entouré de couples en amour... Je pense que Louis n'a pas eu l'occasion de répéter la situation les années suivantes.

«Moi le 14 j'étais chez nous, puis j'ai mangé de la crème glacées dans le pot puis un sac de chips au complet» a raconté Véro qui n'a pas définitivement pas passé la journée la plus excitante de sa vie dans cette soirée réservée aux amoureux.

Entendu à l’émission Des hits dans l’traffic avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoït à Rythme FM 105,7 Montréal le 14 février 2018 (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Member since over 2 years

03:00

106

La ville de Montréal met fin aux quotas de contravention... admettant du même coup leurs existences!
Published 10 months

27755

La ville de Montréal, via sa nouvelle administration, a annoncé qu'elle mettait fin aux quotas de contraventions délivrés par ses policiers. (Ah oui? Ça existait ça?)

Nathalie Goulet, responsable de la sécurité publique au conseil exécutif, a annoncé la bonne nouvelle à Alain Gravel ce matin sur les ondes de la radio de Radio-Canada admettant du même coup que des quotas semblables existaient, ce qui n'avait jamais vraiment été admis publiquement de la part de la mairie montréalaise, quiconque s'y ait trouvé depuis... toujours!

Mais comme toute bonne nouvelle...

«C'est un système qui existait, ça faisait partit des critères de l'évaluation de la performance des cadres policiers, que l'atteinte de certains nombres de contraventions, de constats d'infractions, pouvait atteindre jusqu'à 8% du salaire d'un cadre» a admis la haute fonctionnaire de la ville. Alain Gravel a été aussi surpris que nous et vous d'apprendre l'existence d'un système qui «obligeait» des fonctionnaires à donner une certaine quantité de constats d'infractions pour arrondir leur fin de mois. Goulet a expliqué que son parti avait fait un engagement électorale d'éliminer cette procédure: «Pour nous, la responsabilité des policiers, leur mission première, c'est d'assurer l'ordre publique, de protéger les montréalaises et montréalais et non pas de piéger les cyclistes et les automobilistes dans la circulation

«Est-ce que ça veut dire des revenus en moins dans les coffres de la ville?» a demandé très logiquement Gravel: «pas nécessairement» a avoué la représentante de l'administration Plante-Dorais, qui pense être en mesure de recueillir 12 millions supplémentaires cette année en revenus provenant justement des constats d'infraction. Mme Goulet n'a pas pu donner de réponse précise sur comment la ville allait réussir l'exploit de récupérer plus d'argent sur les contraventions en éliminant des incitatifs pour en donner de la part de son personnel jusqu'à ce qu'elle laisse la porte grande ouverte à l'addition de photos radars sur le territoire de la ville. Rien ne se perd, rien ne se créer, comme dise les grands penseurs...

Donc fini les quotas mais bienvenue les photos radars à Montréal! Voilà comment semble s'aligner la nouvelle administration de la métropole pour réussir à garnir ses coffres pour la prochaine année. Êtes-vous content?

Entendu dans Gravel le matin avec Alain Gravel sur les ondes de Ici Première, la radio parlée de Radio-Canada (Montréal). Le 22 janvier 2018. (COGECO).


IciRE IciRE
Member since about 3 years

05:31

46

Mazza revient sur son refus de parler au journaliste après les Olivier: «J'étais en blackout émotif»
Published 11 months

27654

Elle était pourtant favorite pour remporter son lot de prix avec pas moins de cinq nominations dimanche soir au Gala des Oliviers. Mais Mariana Mazza n’est pourtant partit qu’avec le dernier trophée remis lors de la soirée animée par François Morency, le seul prix décerné par les votes du public, celui de l’humoriste de l’année!

En entrevue à Rythme FM le lendemain avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoît, Mazza avait une explication logique au fait qu’elle ne s’est pas du tout adressé aux journalistes après son triomphe au fil d’arrivée: «J’ai pas compris ce qui est arrivé, j’étais en choc émotif, puis j’ai décidé de pas faire d’entrevue parce que c’était mieux de même… j’étais tellement pas en contrôle de mes émotions que je me suis dit c’est mieux de ne rien dire que de dire n’importe quoi» A expliqué l’humoriste qui semblait encore certaine de sa décision.

Questionné par l’animatrice pour savoir si elle était déçu de ne repartir qu’avec un seul prix alors qu’elle était était en nomination dans cinq catégories, Mariana n’a pas hésité une seconde dans sa réponse: «Non non non. c’est pas une déception d’avoir gagné un seul trophée au contraire, c’est l’accumulation de: je suis sur que c’est finit, j’étais sur que je gagnerais pas là c’est impossible que je gagne humoriste de l’année y’a Martin Matte pis Louis-Josée, c’est impossible» a raconté l'humoriste pour expliquer son état d’esprit à ce moment.

Puis une fois rendu sur scène, Mazza a expliqué pourquoi ces remerciements furent si bref: «j’étais en black-out émotif, j’étais sur que je gagnerais jamais ce prix là…j’étais vraiment sous le choc, je me suis dit j’ai pas envie d’être drôle, j’ai pas envie de punch ni de joke, j’ai vraiment envie de dire merci au public, merci à mon équipe et je veux m’en aller chez-moi, je ne comprend pas ce qui m’arrive…».

Pour finir, Mariana a dit qu’elle était tellement contente que le public ait voté pour elle: «En fait ça me disait quelque chose de très clair, ça me disait peut-être que tes pairs n’ont pas trouvé que t’étais celle qui méritait ça mais le public l’a trouvé et ça m’a scié en deux, j’étais pas capable de dire comment j’étais contente tellement c’était gros pour moi» a-t-elle conclut, encore sous le choc de la déclaration d’amour du public à son endroit.

Entendu à l’émission Des hits dans l’traffic avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoït à Rythme FM 105,7 Montréal le 11 décembre 2017 (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Member since over 2 years

03:36

211

Couteaux dans les avions, la CAQ dit non! «On risque de compliquer des vols vers les États-Unis»
Published 12 months

27582

Rappelons que Transports Canada a annoncé, il y a deux semaines, qu’elle modifiait sa liste des articles interdits pour les passagers en avions (en vigueur le lundi 27 novembre). L’agence fédérale autorisera ainsi les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour se conformer aux pratiques internationales. Cela inclut les petits ciseaux et les petits couteaux suisses. Les lames de ce genre demeureront toutefois interdites pour les vols en direction des États-Unis.

Cette nouvelle a bien sur créée des remous autant dans la population que dans le monde politique si bien que la CAQ a décidé de présenter une motion à l’Assemblée Nationale sur le sujet, via le porte parole en matière de transport Benoît Charrette qui était avec Paul Houde au 98,5 FM hier pour expliquer la nature de la motion.

«Pour notre part, il n’y a aucune considération religieuse dans notre prise de position, c’est une stricte préoccupation de sécurité» a dit Charrette: «Six centimètres, ce n’est pas rien, si on ajoute à ça le manche, on parle d’une arme qui peut être très offensive et menaçante à même un vol commerciale» a-t-il ajouté. Pour expliquer davantage sa positon, le porte parole de la CAQ a parlé de la situation géographique du Canada: «On vit avec un marché extrêmement intégré au niveau du transport aérien. Les États-Unis se refusent d’aller dans cette voie-là. Donc on risque de compliquer peut-être aussi des vols vers les États-Unis ultimement, c’est une décision qui s’explique mal»

Soulignons que mise à part les députés de Québec Solidaire, tous les autres députés de l’Assemblée Nationale ont appuyé la motion.

Entendu dans Le Québec Maintenant avec Paul Houde au 98,5 FM Montréal. Le 22 novembre 2017. (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

04:46

92

CH en déroute «Je pense que l'argent a changé beaucoup les choses au niveau du vestiaire» —Benoît Brunet
Published about 1 year

27372

L'ex-joueur du Canadien Benoît Brunet s'en ai pris à ceux qui ont dit cette semaine que l'édition de 1993 a été chanceuse de gagner la Coupe Stanley et il a expliqué pourquoi ce n'était pas que de la chance. Entendu dans Les Amateurs de Sports avec Jérémie Rainville au 98,5 FM et le réseau des radios parlées de COGECO le 21 octobre 2017.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

02:36

156

Benoît Dutrizac explique pourquoi il n'ira pas à TLMEP
Published about 1 year

27227

Suite à son départ de COGECO, Benoît Dutrizac a refusé d'aller à TLMEP, il explique pourquoi. Entendu dans Gravel le Matin à Ici Première la radio de Radio-Canada Montréal, avec Alain Gravel le 3 octobre 2017.


IciRE IciRE
Member since about 3 years

02:39

1488

Benoît Dutrizac fait un retour à la radio... de Québec
Published about 1 year

27144

Dutrizac était en fait l'invité de son comparse Richard Martineau pour parler des 20 ans des Francs-Tireurs à Télé-Québec. Entendu dans Martineau-Trudeau à CHOI Radio X le 15 septembre 2017.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

19:19

725

«C'est pu l'entraîneur le problème là...» —Benoît Brunet
Published over 1 year

26092

Les Amateurs de Sports avec Benoît Brunet et Jérémie Rainville au 98,5 FM (COGECO) 2017-04-24


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

09:49

205

logo radioego

radioego.com