Result for: #90

Réal Béland remplace Éric Duhaime au FM93!
Published 17 days

28146

En vacances cette semaine, Éric Duhaime a laissé sa place à... Réal Béland! Eh oui, l'humoriste n'en ai pas à ses premiers pas puisqu'il a fait de la radio pendant une bonne décennie dans les années 90 et 2000 à CKOI et CKMF (Énergie) à Montréal. Il a fait partit de l'équipe d'Éric Salvail et ses Fantastiques plus récemment sur le réseau d'Énergie à travers le Québec et a répondu positivement à l'invitation de Cogeco pour faire de la radio parlée à Québec.

«J'ai toujours écouté la radio de Québec, parce que je suis un amateur de talk radio, la radio parlée ça fait partit de ma vie. Comme je passe, je te dirais, un quart de ma vie dans une voiture à faire de la tournée depuis que j'ai 17 ans... j'écoute de la radio parlée partout» a dit Béland qui semblait très à l'aise malgré qu'il ait admis être très timide dans la vie.

«Puis tu es pas juste un faiseur de jokes» lui a rappelé Myriam Ségal: «Absolument pas, moi j'aime pas forcer dans vie, j'aime pas forcer des gags, j'ai jamais aimé ça, moi faire semblant de rire à radio, j'ai toujours détesté ça quand on avait pas le choix de le faire il y a une couple d'années» a confié en ondes Béland qui a avoué que ça faisait des années qu'il voulait faire de la radio parlée.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi le 7 mai 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

03:34

214

Patrick Roy aurait rencontré Geoff Molson dans les dernières semaines.
Published 2 months

28016

Une source «proche de l'équipe» aurait informé Ian Halperin, (eh oui encore lui), qu'il y aurait eu non pas une, mais deux rencontres entre Geoff Molson, le grand patron du Canadien, et Patrick Roy dans les derniers mois.

À prendre ou à laisser comme rumeur? Évidemment! Mais quoiqu'on dise sur Halperin, sur la série de rumeurs qu'il élabores à chaque fois qu'il ouvre la bouche, il y en a toujours quelques-unes qui s'avèrent fondées. Est-ce l'une d'elles?

Entendu à CHOI Radio X 98,1 FM, DH en 90 minutes. 23 mars 2017.


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

04:17

25747

Projet de Tramway à Québec: Lehouillier charge Labeaume et les Libéraux!
Published 2 months

27989

L'annonce d'un méga projet structurant de transport en commun du maire de Québec Régis Labeaume flanqué du premier ministre Philippe Couillard au coût de plus de 3 milliards pour sa ville a pris un peu tout le monde par surprise vendredi. Par contre, nul ne fut plus surpris que le maire de Lévis Gilles Lehouillier qui, en entrevue sur les ondes de CHOI Radio X, a dévoilé une sorte de politique à deux vitesse mis en place par le gouvernement dans lequel il se sent totalement exclus!

Le maire de Lévis en avait gros sur le coeur et on sent que cette histoire est loin d'être finit.

«Imaginez-vous, que notre premier ministre lui-même ne sait même pas qu'on a déposé en bonne et due forme un projet structurant, une demande de financement pour une étude pour le transport en commun à Lévis en juin 2017...un projet de transport structurant comme à Québec, il coûte pas 3 milliards il coûte entre 75 et 90 millions. On a déposé ça en juin, on est maintenant rendu au mois de mars, on a jamais eu de réponse.On arrive en campagne électorale municipale, personne parlait du tramway sauf Madame Guérette, tout à coup on arrive on dépose un projet en un mois et demi 3 milliards, tout est réglé, tout est canné. On a comme un gouvernement à deux vitesses, puis ça là, ça commence à se répandre de plus en plus dans les régions.Imaginez-moi ma surprise d'entendre le premier ministre qui dit, il faudrait peut-être que la ville de Lévis dépose un projet. Cherchez l'erreur là

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 16 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

23:16

209

Cartel du pain? Il y a aussi le cartel des pneus, du lait, des oeufs, du sirop d'érable. de l'essence + HQ et la SAQ
Published 5 months

27695

Après que les compagnies Loblaw et George Weston aient admis leur implication dans un cartel du pain et d'offrir 25$ à leurs clients en guise de compensation (www.loblawcard.ca), Jeff Fillion et son équipe ont sorti une série d’autres produits qui en apparence laisse à penser que ce n’est pas que dans le pain que les prix sont fixés au Québec! L’animateur offre au citoyens de s’organiser pour dénoncer ces pratiques et va faire sa part pour promouvoir tout mouvement cherchant à mettre fin à ces systèmes de fixation de prix trop bien implantés.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 21 décembre 2017. (COGECO).


RPRE RPRE
Member since over 2 years

24:46

674

Critiques négatives sur Star Wars ou vouloir être à part à tout prix: «Moi ça je te le dis, j'suis plus capable» —Jeff Fillion
Published 5 months

27687

Jeff et son équipe parlent des individus qui vont se tirer un rang sur quelque chose de populaire que la majorité des gens aiment: «Moi ça je te le dis, j'suis plus capable» a dit Fillion. Star Wars était au centre de cette discussion alors que les critiques justifiées ou non affluent suite à la sortie du plus récent épisode de la saga au cinéma.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Doom Dumas, Nick et Gerry le 20 décembre 2017. (COGECO).


RPRE RPRE
Member since over 2 years

12:08

421

Une année 2017 à saveur d'intolérance selon Influence Communication
Published 5 months

27675

Jean-François Dumas était de passage dans l'émission du retour du FM93 pour dévoiler le bilan d’actualités d'Influence Communication pour l’année 2017 dans les médias.

L’année médiatique 2017 en 10 points:

1- Le mot clé pour l’année 2017 dans les médias fut «intolérance» qui succède à «peur» pour l'année 2016.

2- Il y a eu 20% moins de sujets reliés au Canadiens de Montréal cette année.

3- Dans les 50 personnes les plus médiatisées en 2017, il y a 30 joueurs et entraineurs de la LNH.

4- Dans ces 50 personnes les plus médiatisées, il n’y a que deux femmes: Hilary Clinton et Valérie Plante. (Contre 8 femmes dans le TOP 50 en 2016). (

5- Les 3 thèmes principaux abordés en 2017 furent: Sport, faits divers et politique fédérale.

6- Les québécois ont augmenté leur intérêt pour les nouvelles internationales de 51% mais 85% de celles-ci traitaient de Donald Trump.

7- 90% de ce qui s'est dit sur Donald Trump n’était pas associé à une «nouvelle» comme telle.

8- L'attentat à la mosquée de Québec représente la nouvelle qui fut le plus médiatisée depuis le début des années 2000 et c’est aussi celle qui a le plus fait rayonner (négativement) le Québec dans l’année.

9- Pour la première fois depuis une dizaine d’années, Québec a rayonné plus sur le plan touristique que Montréal.

10- Dans le TOP 3 des nouvelles les plus médiatisées, on retrouve au #3: La dernière semaine des élections municipales de novembre au Québec. Au #2 les inondations du printemps au Québec juste avant l’attaque à la mosquée de Québec au #1.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 13 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

14:17

53

«Le problème du Canadien c'est l'organisation!»  dit Jeff Fillion
Published 5 months

27652

Le vrai problème du Canadien se cache derrière la façon dont l’organisation étouffe ses joueurs selon Jeff Fillion.

«On a appris plus sur Markov une fois qu’il est rendu chez-eux, dans le nord de je ne sais pas trop ou, que quant il était à côté de chez-nous à Montréal en 13 ans» a dit Fillion, qui a été sévère envers l’équipe dont il est pourtant un fan depuis toujours: «Le KGB du Canadien étouffe les gars, ils ne peuvent pas s’exprimer….Ça a rien à voir avec comment ils sont coachés, le système de jeu ou les journalistes, ça a voir avec l'organisation du Canadien qui leur enlève le goût de jouer et toute la passion qu’ils ont…on les éteint un après l’autre» a dit l’animateur sur sa plateforme Jefffillion.com le 11 décembre avec son co-animateur Gerry.

La personnalité médiatique Jeff Fillion domine les ondes FM depuis les années 80, ce qui en a fait un des noms les plus connus au Québec. Directement de Chicoutimi Nord, il devient morning man à CFIX au Saguenay à la fin des années 80 où il s’établira rapidement en tant que numéro un. Il réapparait à la fin des années 90, à Québec, après s’être exilé en Floride durant plusieurs années. Il s’imposera outrageusement dans le marché au début 2000 sur les ondes de CHOI Radio X. Son discours dérange et le CRTC menace de faire fermer la station. La liberté d’expression est alors défendue par une marche de 50 000 citoyens dans les rues de Québec et une manifestation de 10 000 personnes devant le parlement d’Ottawa. CHOI sera sauvée, mais Jeff aura quitté la station entre temps. Fort de sa notoriété et d’auditeurs fidèles intéressés par ses opinions, il a bâti depuis plus de 10 ans sa propre plateforme, Radiopirate.com et Jefffillion.com, qui permet de l’écouter partout à travers le monde, on demand. Il y produit encore chaque jour du contenu audio original avec son équipe et ses collaborateurs. Aussi de retour sur les ondes de Radio X, il a repris son poste de leader dans le marché de Québec. L’animateur radio demeure à l’avant-garde des courants médiatiques et des sujets d’actualité.


RPRE RPRE
Member since over 2 years

02:10

441

L'attitude de Pacioretty suite à la victoire de 10-1 du CH contre les Wings fait beaucoup parler...
Published 6 months

27629

Le journaliste Richard Labbé, qui travail sur le «beat» du Canadien, a dévoilé quelques détails sur l’attitude du capitaine Max Pacioretty ces temps-ci dans le vestiaire de l'équipe. Une attitude qui pourrait commencer à en agacer certains dans l'entourage de l'équipe…

«Samedi soir, victoire de 10-1, tout le monde est content, tout le monde est de bonne humeur, y’en avait un qu’on voyait pas dans le vestiaire pis c’était le capitaine…» a révélé Labbé, alors que Pacioretty n’a pas vraiment contribué à cette victoire éclatante finissant la soirée sans aucun point malgré les 10 buts de son équipe! «On a trouvé ça bizarre qu’il soit pas là… au risque de me répéter, oui il est bougonneux, c’est vrai, mais il est aussi très soucieux de ses performances, je suis sur que lui, ben il est ben content que l’équipe ait gagné samedi soir, mais dans son fort intérieur il se dit, ouan, tout le monde a scoré sauf moi…c’est quelqu’un qui est bien difficile aussi envers lui-même, c’est peut-être un mélange de tout ça là…de ne pas avoir participé au pointage, dans un match de 10 buts, ça c’est sur que ça l’a affecté un petit peu là…»

Audio entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «DH en 90 minutes» avec Dany Houle le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

03:01

314

Il y aurait eu un «meeting» de tous les joueurs du CH au domicile de Shea Weber dans les derniers jours…
Published 6 months

27566

Alors que Pierre Houde était l’invité de l’émission matinale du 91,9 SPORTS aujourd'hui, Michel Langevin a lancé en ondes l’information suivante:

«On nous confirme, ici à l’émission ¨Du sport le matin¨, que dimanche il y aura pas eu d’entrainement punitif, pis il n’y aura pas eu d’enseignement vidéo, pis il n’y aura pas eu d’enseignement sur la glace, mais il y aura eu quelque chose dans l’organisation du Canadien. Paraitrait que Shea Weber a invité tous ces coéquipiers à la maison chez lui… Et qu'il y aurait eu une rencontre, rencontre d’environ 90 minutes, ou les joueurs se sont présentés chez le défenseur du Canadien...Alors est-ce que ça, c’est une marque de leadership? Est-ce que c’est une prise en charge collective de tous les joueurs du Canadien? On peut penser que oui, on peut penser que c’était devenu nécessaire…» a dit l’animateur, dont les sources semblent très efficaces sur ce dossier.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

04:59

516

Les bandes audio entendues en cour: «On est dans marde en tabarnak» a dit Jean Demaître, l'un des trois accusés de la tragédie de Lac Mégantic.
Published 6 months

27549

Marie-France Martel du 107,7 FM en Estrie couvre le procès des ex-employés de la MMA concernant la tragédie de Lac Mégantic où un train sans conducteur transportant des produits pétroliers était sorti de ses rails dans la nuit de vendredi à samedi le 7 juillet 2013, provoquant une série d'explosions et un incendie tout en détruisant le centre-ville de Lac-Mégantic entrainant dans la mort 47 personnes.

On a fait entendre en cour dans les derniers jours les conversations audio entre les employés de l’entreprise dans les moments qui ont suivi le drame. La majorité des conversations se déroulent entre le contrôleur de la circulation ferroviaire pour la MMA Richard Labrie, qui discute avec des employés comme Thomas Harding et Jean Demaître.

Au départ, Labrie ne croit pas que c’est «leur» train qui a mis le feu à Mégantic, persuadé qu’il est encore à Nantes, ou il était supposé être sécurisé par de nombreux freins, mais pas assez, on le sait maintenant. Plus le temps passe, plus Labrie se questionne, et commence à stresser. 90 minutes après le premier appel, tout se confirme.

«Y’en a pu de centre-ville Richard» dit un répartiteur de taxis à Labrie alors qu’il lui apprend que c’est finalement «son» train qui a descendu: «T’es-tu sérieux toé-là là? C’est le train qui a descendu?…Ah non, sacrement» dit Labrie atterré. «Il a avoir des dizaines et des dizaines de morts» apprend le répartiteur à Labrie. «Ah non!!!» S’est écrié le contrôleur.

Puis Labrie confirme à Jean Demaître, son supérieur, que c’est bien leur train qui a explosé au centre-ville: «Met tes culottes…le train a runné down» a dit Labrie a Demaître qui ne le croit pas: «Tu me niaises-tu là toé… tu me niaises là tabarnak», «Non je te niaise pas ostie…là on est dans marde» lui dit Labrie. «On est dans marde en tabarnak» a répété Demaître.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission Midi Actualité avec Martin Pelletier le 15 novembre 2017 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Member since about 3 years

09:42

461

logo radioego

radioego.com