Résultat pour: #paul arcand

On ne verra pas de si tôt un film de superhéros réalisé par Denis Villeneuve
Publié il y a 8 mois

27941

Blade Runner 2049 a gagné 2 Oscars hier, «cinématographie» et «effets visuels». Le réalisateur Denis Villeneuve était en entrevue avec Paul Arcand et Émilie Perreault ce matin et a fait quelques belles révélations sur ses goûts cinématographiques.

Questionné sur le fait que se sont moins des productions «grand public» qui ont remporté des Oscars hier, le réalisateur québécois a donné son opinion sur les films de superhéros qui prennent beaucoup de place sur nos écrans de cinéma ces temps-ci. «Moi personnellement, je ne suis pas un fan de ce genre de film là de Marvel parce que je trouve que ce sont des films qui se répètent beaucoup. Hollywood est en train de se manger soi-même... en même temps le public en redemande, je ne sais pas jusqu'ou ça va aller, l'effet des films de superhéros c'est pas quelque chose qui me réjouit parce que moi j'aime pas ça» a dit le réalisateur qui a confirmé travailler sur l'adaptation de Dune présentement.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 5 mars 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

06:55

74

Gilbert Sicotte atterré et confus au micro de Paul Arcand.
Publié il y a 8 mois

27923

Le Conservatoire d’art dramatique de Montréal a décidé de se dissocier totalement de Gilbert Sicotte. L’établissement dit avoir mené sa propre enquête à propos d’allégations de harcèlement psychologique pour au final mettre fin à son contrat de travail.

Professeur au Conservatoire depuis 1987, Gilbert Sicotte avait été suspendu en novembre dernier après que Radio-Canada eut diffusé un reportage de 8 minutes au Téléjournal dans lequel 20 anciens étudiants en art dramatique accusaient le comédien de 70 ans de dénigrement, de violence verbale, de harcèlement psychologique et d’abus de pouvoir. (Source Journal de Québec)

Ce matin, c'est un homme déboussolé qui s'est présenté au micro de Paul Arcand. Confus de ne pas comprendre ce qui s'était passé. Déçus d'avoir été placé dans le même giron que les allégations de nature sexuelle de d'autres individus comme Éric Salvail et Gilbert Rozon. Choqué du dénouement alors qu'il se demande encore ce qu'il a fait de mal. Triste de constater qu'après 30 ans d'enseignement c'est comme ça que ça se termine.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 28 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

14:15

6506

Le Bloc Québécois va-t-il passer la journée? Martine Ouellet en entrevue avec Paul Arcand
Publié il y a 8 mois

27920

Martine Ouellet était en entrevue avec Paul Arcand ce matin pour parler de la crise qui sévit au Bloc Québécois actuellement.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 28 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

07:33

2512

La direction de l'UPAC sabote l'enquête pour protéger les libéraux
Publié il y a 8 mois

27872

Sur En Direct De Nulle Part, Dan Massicotte et Ken Pereira reçoivent Lino Zambito qui ne recule devant aucune intimidation de l'UPAC ou des médias et leur dévoile tout un scoop.

Il raconte que dans le but de saboter les enquêtes sur la corruption, des journalistes reçoivent directement de la direction de l'UPAC de l'information privilégiée dans le but de protéger les gros bonnets du PLQ.

Il nous confie également en exclusivité que Dutrizac lui a raconté comment il a perdu son micro au 98.5FM, alors que cette même antenne et Paul Arcand ont été les seuls à taire sa sortie en règle contre l'UPAC la semaine dernière alors qu'il annonçais suspendre sa collaboration avec l'UPAC. Les histoires sont troublantes et pendant que les médias de masses se taisent, EDDNP expose ce qui se passe véritablement au Québec.


PRODUCTIONS PODCASSE PRODUCTIONS PODCASSE
Membre depuis il y a 10 mois

46:18

357

Jeux Olympiques: Radio-Canada se fâche; Paul Arcand réplique!
Publié il y a 8 mois

27850

Comme vous l'avez probablement remarqué en écoutant les Jeux Olympiques de PyeongChang, c'est Radio-Canada qui possède les droits officiels de diffusion. Et il semble que certaines entrevues réalisées par Paul Arcand du 98,5 FM avec l'entourage de Mikael Kingsbury ont mis le feu aux poudres à certains grand bonzes à la société d'état.

Paul Arcand a expliqué la situation ce matin: «Ça a donné lieu à un braillorama, puis le comité olympique canadien, puis des menaces, puis vous avez pas le droit de faire ça...là on décrit pas les Jeux là, je ne suis pas en train de vous décrire ce qui se passe dans les compétitions, on peux-tu donner les résultats? Je pense que oui» a dit Arcand, un peu confus de la situation. «Mais tu peux pas parler à sa mère [Kingsbury] quand elle est sur les sites de compétitions, au village Olympique, grosso modo on peut lui parler quand elle est à l'aéroport...Mais là tu dis c'est quoi leur problème? On a les droits du Canadien, ça empêches-tu Radio-Canada de parler à un joueur du Canadien?» a imagé Arcand.

Puis l'animateur a reproché a Radio-Canada un manque d'efficacité: «Ils sont des millions à couvrir ça, si ils sont pas assez vite pour faire les entrevues, c'est toujours bien pas de notre faute...nous autres on a le petit Philippe Bonnevile, vaillant, courageux, il est tout seul...» a-t-il expliqué.

Donc en plus de la compétition à PyeongChang, nous avons maintenant droit à la course à l'entrevue dans les médias. Qui sera le plus rapide? À suivre...

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 13 février 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

02:08

5523

«Je suis le seul homme de l'histoire de mon sport qui a tout gagné!» —Mikaël Kingsbury
Publié il y a 8 mois

27846

Ce matin, tout de suite après avoir remporté sa médaille d'or aux bosses aux Jeux Olympiques de Pyeongchang, c'est un Mikaël Kingsbury débordant de confiance qui a parlé avec Paul Arcand au 98,5 FM!

«J'ai aucun mot d'avoir gagné ça devant mes parents qui étaient avec moi en Corée, puis de savoir que j'ai toute ma famille, mes amis au Mont St-Sauveur qui devaient être là pour me regarder aujourd'hui, c'est une chose que j'ai rêvé depuis que j'ai 9 ans quand j'ai regardé les Jeux Olympiques en 2002. J'ai rêvé à cette journée-là un million de fois dans ma vie, et c'est arrivé aujourd'hui» a dit le skieur originaire de Sainte-Agathe-des-Monts.

Alors que l'animateur lui a fait remarquer que cette médaille était la seule chose qui manquait à son palmarès, Kingsbury à eu la réponse parfaite: «En fait, présentement je suis le seul dans l'histoire de mon sport qui a tout gagné avec la médaille d'Or Olympique» a dit celui qui a avoué avoir été très nerveux puisque les Jeux d'hiver ne reviennent qu'au 4 ans, donc les occasions sont plutôt rares de pouvoir mettre la main sur une médaille Olympique.

Quand tu penses être le meilleur, que tu pratiques dans le but d'être meilleur et que tu es le meilleur lors des performances importantes, tu as parfaitement le droit de te vanter! Bravo Mikaël!

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 12 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

03:24

93

«Espèce de folie, d'hystérie médiatique» dit Rozon. Une journaliste remet les pendules à l'heure!
Publié il y a 9 mois

27833

Monic Néron du 98,5 FM qui fut l'une des journalistes qui avait diffusé des entrevues avec des présumées victimes de Gilbert Rozon en octobre 2017, a rétabli les faits avec le présumée agresseur ce matin alors qu'hier lors d'un passage en cour, il a utilisé l'expression «d'exécution, d'espèce de folie, d'hystérie médiatique» pour décrire la situation dans laquelle il est plongé depuis l'automne dernier.

«Le soir du 18 octobre, la veille de la diffusion des témoignages, on est ici au 98,5 dans un petit quartier général improvisé dans le bureau de la direction, et on appelle Monsieur Rozon à 5 numéros différents; cellulaire, Québec, France, résidence, Québec, France, parce qu'on savait qu'il était en Europe à ce moment-là et Juste pour rire, le relationniste, nous rappelle peut de temps après, et c'est là ou on a résumé ;es allégations. On a fait un petit ¨wrap-up¨ de ce que nous avions recueilli, et de ce que nous nous apprêtions à dévoiler le lendemain matin. Deux heures plus tard, il décide de démissionner de la chambre de commerce, de Juste pour rire, des fêtes du 375e avant même d'avoir entendu les témoignages, donc la folie médiatique, l'hystérie médiatique dont il parle, elle est venue après, parce que dans les faits, c'est basé sur ce que nous lui avons transmis via son relationniste, il savait que ça s'en venait, que ça allait sortir le lendemain et prend cette décision» a dit Néron qui était très au coeur de l'événement.

«Et il avait le choix de répondre, de répliquer, de donner sa version ce qu'il a refusé de faire» a dit l'animateur. «Ce qui nous permettait d'aller de l'avant de lendemain bien sur, tout ça a été fait dans les règles de l'art, donc je vous rappelle qu'il y a une enquête du SPVM toujours en cours. Il y a deux enquêteurs, une procureur qui sont assignés au dossier, et 23 plaignantes, et on devrait très certainement avoir les résultats de cette enquête-là au cours des prochains mois» a conclut la journaliste.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal à l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

02:12

1941

La future plate forme économique et techno mondiale !
Publié il y a 9 mois

27832

Un pays supplante tous les autres et investit massivement des centaines de milliards dans ce qui sera le nouveau modèle d'échanges économiques et financiers...aussi bien s'y faire et en être pour en bénéficier !


Radio B-52 Radio B-52
Membre depuis il y a environ 2 ans

09:52

62

Guillaume Ouimet raconte comment il a pratiqué par hasard avec Sydney Crosby
Publié il y a 9 mois

27795

9 janvier 2017, 9 AM, -15 degrés C. Guillaume Ouimet, 19 ans, cégépien et joueur de niveau junior AA à Tremblant, s'entraine seul comme il le fait souvent: «J'aime y aller le matin parce qu'il n'y a personne et que les gars de l'aréna font une super job le soir d'avant, la glace est très belle le matin», explique-t-il à Mathias Brunet dans un article publié dans La Presse +.

Ce matin-là fut spécial puisque sans avertir, quelqu'un est venu le rejoindre sur la glace. Cette personne c'est Sydney Crosby, le meilleur joueur de hockey au monde qui, de passage dans la région, se cherchait un endroit tranquille pour s'amuser et s'entraîner un peu alors que son équipe, les Penguins de Pittsburgh, avaient donné quelques jours de congés à leurs joueurs dans le milieu de cette longue saison.

Ouimet a bien voulu raconté son expérience, photo à l'appui, à Paul Arcand sur les ondes du 98,5 FM à Montréal ce matin à l'émission «Puisqu’il faut se lever».

(COGECO) 31 janvier 2018.


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

05:41

626

Autres cas d'harcèlement à «Juste pour Rire» on parle même de «culture d'entreprise»
Publié il y a 9 mois

27747

«Une culture d'entreprise», voici comment est décrite la situation du harcèlement en général à l'intérieur des murs du groupe Juste pour rire.

Un reportage de Jessica Leblanc au 98,5 FM ce matin avec Paul Arcand a permis d'en apprendre plus sur une situation qui semble bien ancrée dans l'entreprise se spécialisant en humour. «Après le scandale sur Gilbert Rozon, il a des voix qui ont commencé à s'élever pour dénoncer une culture d'entreprise, un climat malsain, du harcèlement psychologique qui serait entretenu par des dirigeants qui sont toujours présents» a expliqué la journaliste qui a parlé avec une dizaine de personnes qui ont travaillé avec Juste pou rire à différentes époques et qui ont tous vécu ou été témoins d'harcèlement psychologique, d'épuisement professionnelle et de roulement de personnels constant.

Une ex-employée, Anne Gravel, s'est confiée à la journaliste sur la situation qui prévalait dans l'entreprise. L'ex-bras droit de Gilbert Rozon et PDG actuelle de Juste pour rire Guylaine Lalonde est visée dans son témoignage: «Ça a été je pense le pire cauchemar de ma vie professionnelle. Le traitement d'intimidation, de cruauté mentale, se faire crier des noms...Je vous dirais que la vice-présidente, c'était elle qui était la personne à fuir, à éviter et quand j'ai su qu'elle était devenu PDG les deux bras m'ont tombé» a dit celle qui avait 20 ans d'expérience quand elle a été embauchée à Juste pour rire à titre de directrice des ressources humaines.

L'ex-employée a aussi dit qu'au delà de son cas personnel, elle a été témoin d'au moins 10 cas similaires aux siens en moins de 1 an.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 19 janvier 2018 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

05:36

200

logo radioego

radioego.com