Result for: #nhl

CH en déroute: «Faut être jugé sur les gestes qu’on pose et sur les résultats de l’équipe» —Serge Savard
Published 2 months

27572

Un des plus grand défenseur de l’histoire du Canadien et le dernier directeur général de l'équipe a avoir remporté une Coupe Stanley; Serge Savard, était l’invité de Mario Langlois hier à l’émission Les Amateurs de Sports au 98,5 FM. Il a parlé très ouvertement de la situation actuelle du tricolore, une situation qui inquiète beaucoup ceux qui suivent les activités de l'équipe depuis le début de la saison.

10 phrases marquantes de la rencontre entre Serge Savard et Mario Langlois:

1- «J’ai toujours dis que les Nordiques nous ont rendu meilleurs comme organisation parce qu’ils nous ont fait travailler deux fois plus fort»

2- «J’ai gagné deux Coupes Stanley comme gérant générale et je me suis fait congédier après 4 matchs en début de saison»

3- «Carey Price, pendant des années, l’organisation s’est pourfendu à dire qu’il était le meilleur gardien de la planète, pis on l’a payé 10 millions par année, pis aujourd’hui, ben, c’est comme si on savait rien, tu sais, je commence à être tanné, bas du corps, haut du corps, on est pas au courant de rien, je pense que le monde mérite d’être informé…»

4- «En 1986… je me suis aperçu qu’il y avait une rébellion à l’intérieur du club, tout le monde voulait la tête de Jean Perron, je me suis assis avec 8 ou 9 de mes vétérans… pis je leur ai dit qu’ils étaient pas question de mettre Jean Perron à la porte pis que c’était à eux autres de décider si ils voulaient jouer ou pas jouer ou qu’ils s’en aillent chez-eux…plus tard on a gagné la Coupe Stanley»

5- «Il se passe des choses…il faut identifier le problème et après ça, il faut le régler!»

6- «Cette année, on avait deux gars là, nos deux meilleurs joueurs de l’équipe l’an passée, y’en a un qui s’appelait Markov, pis l’autre Radulov, ces deux-là voulaient jouer à Montréal pis on a réussi à les faire signer ailleurs…»

7- «Un moment donnée, tu peux pas reconstruire une défensive en une fin-de-semaine là…»

8- «Le monde ont le droit de huer…c’est eux autres qui paient pour entrer pis qui reçoivent une augmentation sur leurs billets de saison»

9- Concernant la direction: «Ils ont tous des contrats jusqu’en 2022, c’est fatiguant la…»

10- «Quand on a envoyé Subban qu’est-ce qu’on a dit? ¨On a besoin de leadership y’a pas de leader sur cette équipe là¨. Moi je me rappelle que Subban avait battu les Bruins de Boston presqu’à lui seul dans une série, mais on a été chercher Weber, j’ai rien contre Weber, on était sensé faire un pas en avant, pis d’être de beaucoup supérieur, pis d’aller chercher un leadership qu’on avait pas, ben ça s’est pas matérialisé là…Weber, Canadien est pris avec un contrat de 16-17 millions par année»

11- «Ce que j’ai pas aimé… quand un recruteur dit, c’était pas mon choix parce que ça s’est avéré un mauvais choix, je trouve ça cheap shot un peu»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 20 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since almost 3 years

23:03

653

Retour des Nordiques: La relation très «étroite» entre Bettman vs Mulroney est un signe assez positif selon Philippe Cantin
Published 2 months

27571

Beaucoup de discussions de corridor et d’analyses sont ressorties de la visite du commissaire Gary Bettman à Montréal en fin-de-semaine en marge des fêtes du centenaire de la Ligue Nationale de Hockey. Et, étrangement, on a parlé beaucoup du retour éventuel des Nordiques lors de cette rencontre, heureusement pour le Canadien qui souhaite surtout se faire oublier dans ce début de saison pour le moins désastreux.

Philippe Cantin, journaliste sportif à La Presse, a suivi de près les discussions qui ont eu lieu entre Gary Bettman et les journalistes présents durant le week-end, et n’a pas manqué de souligner quelque chose que peu ont remarqué, soit la très bonne relation qui semble s’être installée entre Brian Mulroney, ancien Premier Ministre du Canada et président du conseil d’administration de Québecor inc., et le commissaire de la LNH qui l'a justement souligné dans une réponse donnée sur une question par rapport au retour d’une équipe majeure à Québec: «Et j’ai aussi une bonne relation avec l’ancien Premier Ministre Mulroney qui me répète régulièrement de ne pas l’oublier…» a dit Bettman, pour souligner subtilement que quelqu’un d’autre que les fans des Nordiques et les journalistes s’occupait du dossier de Québec dans les bureaux de la LNH.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Jean-Simon Bui et Pierre «Vez» Vézina le 20 novembre 2017 (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

01:39

394

Carey Price: «La rumeur c’est; sa femme a dit ¨on sort de Montréal ou on divorce¨» —Réjean Tremblay
Published 2 months

27569

Invité de CHOI Radio X ce matin, le célèbre chroniqueur Réjean Tremblay en avait long à dire sur la situation actuelle qui prévaut chez le Canadien de Montréal alors qu'ils connaissent un début de saison désastreux. Il a entre autres parlé des joueurs que la tricolore a perdu durant la saison morte et des rumeurs qui courent sur le cas de Carey Price. Il a eu aussi son mot à dire sur quelques membres de la direction.

10 citations de Réjean Tremblay sur le Canadien:

1- «Je trouve les médias bonasses, bonasses, bonasses, j’en reviens pas!»

2- «Tu fais pas juste perdre, tu te fais défoncer, t’as l’air d’une bande de tatas…» (En parlant du match comme Toronto)

3- «Comment ça se fait que personne pose la question à Bergevin: Comment t’as réfléchi quand t’a laissé partir Andrei Markov qui était le meilleur joueur de défense de cette équipe depuis 15 ans…et encore l’année passée?»

4- «Des gars qui étaient nuls ou moyens ou médiocres ailleurs, pourquoi que rendu avec le Canadien ils seraient bons?»

5- «Trevor Timmins là, comment ça se fait qu’à peu près tout le monde réalisent que depuis 10 ans que c’est nul à chier?… Y’est encore là avec sa petite maudite face...»

6- «Le plan quinquennal de Bergevin on y arrive là, le club de cette année, c’est son équipe!. »

7- «On es-tu d’accord pour dire que c’est abominable la défense?»

8- «Jean-Jacques Daigneault, ça fait au moins 4 ans qu’il est là, y’a pas un journaliste qui lui a posé une question!»

9- Sur P.K. Subban: «Les autres voulaient pas jouer avec…mais il était au mariage de Markov...»

10- Et Réjean a terminé son entretien sur une pointe d'humour: «Gary Bettman a déclaré: On peut pas donner un club de hockey à Québec, Montréal pourrait en demander un… »

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

14:43

7233

«P.K. get over it…passe à d’autres choses» dit Enrico Ciccone
Published 2 months

27568

Suite à un article de Brendan Kelly de The Gazette à Montréal titré: «Reflections of P.K. Subban, 16 months after The Trade» (The former Canadiens star on life in Nashville, his continued ties to Montreal and the question that haunts him still: Why was he let go?), un article qui présente P.K. Subban comme quelqu’un qui se pose encore des questions sur la transaction qui l’a envoyé à Nashville il y a 18 mois, Enrico Ciccone a pété sa coche et a dit aux journalistes et à P.K. de «passer à autre chose!»

«Arrête, va pas là» a suggéré Ciccone a Subban alors que Langevin lui a ajouté que c’était la transaction la plus importante de l’histoire du club: «Ouais mais pour le gars personnellement, il peux-tu passer à autre chose?» A dit Enrico: «Il a une Coupe Stanley à aller chercher avec les Prédateurs…regarde, passe à d’autre chose, arrête de brasser de la marde…pis en même temps, c’est tu le temps de brasser de la marde pour la Canadien? Parce que là, à partir d’aujourd’hui, les gens vont entrer dans la facilité, là c’est facile fustiger, tirer sur quelqu’un, cracher dans face a quelqu’un, un dirigeant du Canadien, c’est facile de le faire, c’est payant aujourd’hui. Il y en a qui vont se payer la traite sur Marc Bergevin, sur Jeff Molson, sur Julien, ils vont se payer la traite sur tout le monde...» a dit Ciccone visiblement tanné d'entendre parler de P.K. sur le même sujet et des critiques qui arrivent de toute part sur l'organisation montréalaise.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

03:53

240

«De façon générale…les gars pensent que leur directeur général l’a ¨échappé¨ durant l’été»  —Martin Leclerc
Published 2 months

27567

Martin Leclerc, journaliste sportif à Ici radio-Canada, fut questionné sur le travail des dirigeants du Canadien par l’équipe du 91,9 SPORT à Montréal, et il a eu une réponse surprenante sur la perception des joueurs versus l’état major de l’équipe présentement: </strong>Martin Leclerc, journaliste sportif à Ici radio-Canada, fut questionné sur le travail des dirigeants du Canadien par l’équipe du 91,9 SPORT à Montréal, et il a eu une réponse surprenante sur la perception des joueurs versus l’état major de l’équipe présentement:

«Moi j’ai l’impression de façon générale depuis le début de la saison que les gars pensent que leur directeur général l’a ¨échappé¨ durant l’été et ils ne sont pas très confiants par rapport à l’équipe qu’ils ont, ça se voit dans leur façon de jouer... Tu vois qu’il n'y a pas d’émotion dans cette équipe là…il y en a très très peu, j’ai vu Andrew Shaw jouer vraiment avec émotion et Brendan Gallagher ça a été les deux joueurs qui ont déployé le plus d’émotion depuis le début de la saison, mais pour le reste c’est flat…» a dit le commentateur dans le segment «Le bureau des commissaires» auquel il participe quotidiennement sur les ondes de la station sportive montréalaise.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

02:10

342

Il y aurait eu un «meeting» de tous les joueurs du CH au domicile de Shea Weber dans les derniers jours…
Published 2 months

27566

Alors que Pierre Houde était l’invité de l’émission matinale du 91,9 SPORTS aujourd'hui, Michel Langevin a lancé en ondes l’information suivante:

«On nous confirme, ici à l’émission ¨Du sport le matin¨, que dimanche il y aura pas eu d’entrainement punitif, pis il n’y aura pas eu d’enseignement vidéo, pis il n’y aura pas eu d’enseignement sur la glace, mais il y aura eu quelque chose dans l’organisation du Canadien. Paraitrait que Shea Weber a invité tous ces coéquipiers à la maison chez lui… Et qu'il y aurait eu une rencontre, rencontre d’environ 90 minutes, ou les joueurs se sont présentés chez le défenseur du Canadien...Alors est-ce que ça, c’est une marque de leadership? Est-ce que c’est une prise en charge collective de tous les joueurs du Canadien? On peut penser que oui, on peut penser que c’était devenu nécessaire…» a dit l’animateur, dont les sources semblent très efficaces sur ce dossier.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

04:59

516

Laraque fait un bilan de l’échange: «Drouin n’est pas un joueur de centre…Sergachev n’aurait pas 14 points à Montréal»
Published 2 months

27564

Invité à CHOI Radio X ce matin, Georges Laraque a fait un bilan de l’échange qui a permis au Canadien de mettre la main en juin dernier sur Jonathan Drouin en provenance du Lightning de Tampa Bay en retour d’un de leur meilleur prospect en défensive, le russe de 19 ans Mikhail Sergachev.

Suite aux critiques subies par Drouin depuis quelques matchs, Georges a tenu à revenir sur la transaction: «Moi pour vrai si l’échange était à refaire je ferais la même chose…La seule chose, c’est que c’est pas un joueur de centre [Drouin]. À Tampa, les 53 points qu’il a eu c’est à l’aile. Là, parce qu’on a pas de centre à Montréal, on le met au centre pis c’est pas un joueur de centre, pis on le limite énormément» a analysé Laraque qui en a profité pour louangé le nouveau venu de 22 ans du CH: «Mais c’est tout un joueur, il est rapide, il veut gagner, je l’adore pis tout ça, mais il est pas dans la bonne position» pense l’ex-dur à cuire de la LNH pour expliquer les statistiques du numéro 92 du tricolore.

Concernant le défenseur que le Lightning a obtenu en retour de Drouin, Laraque s’emballe peu malgré ses bonnes statistiques depuis le début de l’année (5 buts-9 passes et +9): «Sergachev, y’a plein de gens qui disent: ¨Aaaah à Montréal on aurait pu le garder¨, une chose que je vous garantie, c’est que si Sergachev jouait à Montréal il n’aurait pas 14 points…regarde la profondeur de Tampa Bay,,,il est dans une équipe de rêve…il joue avec Hedman, il est sur le power play…Kutcherov, Stamkos, cette équipe là y’ont deux défaites cette année là» a dit Laraque pour expliquer le bon début de saison du défenseur. «Prend Petrin [Jeff Petry] avec le Canadien de Montréal et met-le là…il va gagner le Norris là» a imagé l’animateur du 91,9 SPORTS.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 Québec dans Le show du matin week-end avec Alex Leblond le 18 novembre 2017 (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

02:43

289

Bettman s'adresse aux gens de Québec pour la première fois depuis très longtemps!
Published 2 months

27561

Le commissaire de la LNH est à Montréal ces jours-ci pour une réunion des 31 gouverneurs de sa ligue. Aujourd’hui, il était l'invité de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Questionné si il projetait une autre expansion bientôt, M. Bettman a répondu que la Ligue «digère toujours l'arrivée de sa 31e concession», en parlant de celle de Vegas, et ne compte pas y aller d'une nouvelle expansion par souci de symétrie entre ses deux associations. Rappelons que pour l'instant, l'Est compte 16 clubs comparativement à 15 dans l'Ouest.

Jeremy FIlosa de Cogeco était sur place et a ramené des réponses que Gary Bettman lui a donné suite à la question suivante qu'il lui a posé: «Mr. Bettman, avant la construction du Centre Vidéotron, vous avez répété à plusieurs reprises aux amateurs de hockey de Québec que ça prenait un building, (répété trois fois), vous l’avez dit à plusieurs reprises, et là, les contribuables, qui sont des gens qui aiment le hockey, ont payé pour cet édifice là parce qu’ils avaient l’espoir que le hockey allait revenir. La, il y a un édifice en place qui n’est pas rentable, parce qu’il y a pas d’équipe dedans, pis vous semblez pas vous en inquiéter, qu’est-ce que vous pensez de cela?». Le commissaire de la ligue a donné sa réponse, évidemment un peu évasive comme toujours, mais la voici quand même: «Nous n’avons jamais dit qu’ils avaient besoin d’un édifice (répété trois fois), c’était après qu’ils soient partis, et nous expliquions pourquoi l’équipe était partis! Une fois que l’équipe est partie, la ville et la province ont choisi de construire un édifice, et nous leur avons dit à toutes les étapes que nous ne vous promettions pas une équipe. Si vous construisez un édifice, vous avez besoin de le construire avec la compréhension que vous pourriez jamais ne ravoir d’équipe… ça ne veut pas dire que vous n’aurez jamais d’équipe, ça veut dire que nous ne nous sommes aucunement engagés, et je suis extrêmement confortable avec ce que j’ai dit, on la répété très souvent…» a dit le commissaire toujours très sur de lui.

En ondes avec Ève-Marie Lortie du FM93, FIlosa a été critique envers la réponse de Bettman: «moi ce qui me dérange là-dedans est qu’il dit ¨ah on a pas fait de promesse¨, c’est pas une question de promesse, quant du utilises l’argent des contribuables, soit clair net et concis, dis-leur pas: ¨ah peut-être peut-être pas, on verra¨. Si ça t’intéresse pas le marché de Québec là, dis-le clairement» a dit Filosa, visiblement agacé par les façons de faire de Bettman.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 17 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

02:53

278

Combat de Deslauriers: Laraque fustige Julien et les médias qui «lèchent» le Canadien
Published 2 months

27559

«On n’a pas respecté notre plan de match. On pensait que ce serait facile» a-t-il ajouté, visiblement irrité par le résultat de la rencontre. «En deuxième période, on est devenu brouillon. Le combat [de Nicolas Deslauriers et Zac Rinaldo] leur a donné de l’énergie.» Aurait-il préféré que Deslauriers s’abstienne de jeter les gants? «Je ne commenterai pas là-dessus. Non, merci» a sèchement laissé tomber le coach du Canadien Claude Julien hier dans le point de presse après la rencontre suite à une défait de 5-4 contre la pire équipe de la ligue les Coyotes de Phoenix au Centre Bell.

Cet extrait de Julien a mis le feu aux poudres à l’émission Laraque-Gonzales ce midi au 91,9 SPORTS à Montréal alors que l’ex-joueur de la LNH s’en ai pris à l’entraineur qui selon lui a juste semé la confusion dans la tête du nouveau venu en provenance du Rocket de Laval, Laraque est aussi retourné dans le passé en ramenant une anecdote de Julien alors qu’il était coach avec les Bruins et que Laraque jouait pour le Canadien dans un incident impliquant Milan Lucic. Écoutez-le expliquer passionnément son point dans l’audio suivant.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Laraque-Gonzales le 17 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

07:29

905

«Est-ce qu'on a vu Carey Price pour la dernière fois dans l'uniforme du Canadien?»  —Jean-Charles Lajoie
Published 2 months

27557

Dans le segment «Le Temple de la renommée» mettant en vedette Yvon Pedneault et Mike Bossy à l’émission de Jean-Charles Lajoie au 91,9 SPORTS, on s’est questionné sur ceci aujourd’hui: Est-ce qu'on a vu Carey Price pour la dernière fois dans l'uniforme du Canadien?

Pourquoi poser cette question utopique à ce moment-ci? Parce qu’ils ont regardé tous les mouvements de personnel de l’équipe depuis quelques jours suite à la situation nébuleuse du #31 depuis son retrait du jeu pour cause de blessure… ou non. Le tricolore serait-il en train de préparer un très gros coup?

Y’a des trous partout dans cette équipe là. Ça va prendre minimum trois ans au repêchage ça c’est si il y a un miracle pour que le fruit des repêchages du Canadien aide à boucher quelques trous. Les joueurs autonomes et les transactions demeurent les deux seuls issues, et on le sait et tout le monde le sait dans la business, les joueurs autonomes, très difficile d’attirer ça à Montréal. Reste donc l’option des transactions…C’est pas parce que t’as 22 Ladas à offrir, qu’on va te donner la Mercedes en échange…[ ] On ne pardonnera jamais à Marc Bergevin d’avoir échangé P.K. Subban, par contre, j’ai l’impression qu’on y pardonnerait avant la venue de la nativité, d’échanger Carey Price» a dit le coloré animateur laissant ces acolytes s’exprimer à leur tour sur le sujet dans le segment audio diffusé ici.

Entendu sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Jean-Charles en Liberté avec Jean-Charles Lajoie en compagnie de Mike Bossy et Yvon Pedneault le 16 novembre 2017 (COGECO).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

18:02

343

logo radioego

radioego.com