Résultat pour: #Hockey

Bettman s'adresse aux gens de Québec pour la première fois depuis très longtemps!
Publié il y a 3 mois

27561

Le commissaire de la LNH est à Montréal ces jours-ci pour une réunion des 31 gouverneurs de sa ligue. Aujourd’hui, il était l'invité de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Questionné si il projetait une autre expansion bientôt, M. Bettman a répondu que la Ligue «digère toujours l'arrivée de sa 31e concession», en parlant de celle de Vegas, et ne compte pas y aller d'une nouvelle expansion par souci de symétrie entre ses deux associations. Rappelons que pour l'instant, l'Est compte 16 clubs comparativement à 15 dans l'Ouest.

Jeremy FIlosa de Cogeco était sur place et a ramené des réponses que Gary Bettman lui a donné suite à la question suivante qu'il lui a posé: «Mr. Bettman, avant la construction du Centre Vidéotron, vous avez répété à plusieurs reprises aux amateurs de hockey de Québec que ça prenait un building, (répété trois fois), vous l’avez dit à plusieurs reprises, et là, les contribuables, qui sont des gens qui aiment le hockey, ont payé pour cet édifice là parce qu’ils avaient l’espoir que le hockey allait revenir. La, il y a un édifice en place qui n’est pas rentable, parce qu’il y a pas d’équipe dedans, pis vous semblez pas vous en inquiéter, qu’est-ce que vous pensez de cela?». Le commissaire de la ligue a donné sa réponse, évidemment un peu évasive comme toujours, mais la voici quand même: «Nous n’avons jamais dit qu’ils avaient besoin d’un édifice (répété trois fois), c’était après qu’ils soient partis, et nous expliquions pourquoi l’équipe était partis! Une fois que l’équipe est partie, la ville et la province ont choisi de construire un édifice, et nous leur avons dit à toutes les étapes que nous ne vous promettions pas une équipe. Si vous construisez un édifice, vous avez besoin de le construire avec la compréhension que vous pourriez jamais ne ravoir d’équipe… ça ne veut pas dire que vous n’aurez jamais d’équipe, ça veut dire que nous ne nous sommes aucunement engagés, et je suis extrêmement confortable avec ce que j’ai dit, on la répété très souvent…» a dit le commissaire toujours très sur de lui.

En ondes avec Ève-Marie Lortie du FM93, FIlosa a été critique envers la réponse de Bettman: «moi ce qui me dérange là-dedans est qu’il dit ¨ah on a pas fait de promesse¨, c’est pas une question de promesse, quant du utilises l’argent des contribuables, soit clair net et concis, dis-leur pas: ¨ah peut-être peut-être pas, on verra¨. Si ça t’intéresse pas le marché de Québec là, dis-le clairement» a dit Filosa, visiblement agacé par les façons de faire de Bettman.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 17 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:53

278

Une rencontre Québecor/Bettman en fin-de-semaine à Montréal? Réjean pense que oui!
Publié il y a 3 mois

27556

Réjean Tremblay a passé quelques jours à Québec cette semaine et a eu l’occasion de rencontrer Martin Tremblay, le nouveau chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor. Suite à l’annonce cette semaine que le grand manitou de la LNH Gary Bettman avait rencontré le propriétaire des Rockets de Houston, qui a montré un intérêt pour une éventuelle expansion dans la ville texane, notre Réjean s’est informé à Tremblay si «Québec était encore dans le coup» pour une équipe de la LNH dans la tête des dirigeants de l’entreprise québécoise. Dans le présent segment audio, écoutez le célèbre chroniqueur sportif raconte aux gars du matin du 91,9 SPORTS sa rencontre:

Enrico Ciccone: «T’es à Québec, tu vas parler avec Martin Tremblay, demandes-y donc si Québecor est encore dans le coup pour une équipe à Québec…»

Réjean Tremblay: «Non, c’est déjà faite ça…»

Enrico Ciccone: «Qu’est-ce qui est déjà fait?»

Réjean Tremblay: «Je lui ai posé la question…»

Enrico Ciccone: «Pis sa réponse?»

Réjean Tremblay: «C’est oui! »

Enrico Ciccone: «Son encore dans le coup…?»

Réjean Tremblay: «Oh oui…Pis d’ailleurs Martin Tremblay…il est a Montréal aujourd’hui [jeudi 16 novembre] pour un conseil d’administration de Gestev aujourd’hui et demain…Pis je pense que …ce qui m’a dit c’est: Bettman est à Montréal je pense hein? »

Enrico Ciccone: «Oh ben là là tu me lances une balle courbe…»

Réjean Tremblay: «Je ne sais pas qu’est-ce qui se prépare, mais heuuu….» a dit Tremblay qui a par la suite vanté les mérites de Houston comme ville de hockey avec les Aeros de Gordie Howe dans les années '70 etc...

À partir de là, tirer les conclusions que vous voulez. Déjà que qu’on a appris toute sorte de choses sur les Hurricanes de la Caroline et de son propriétaire dans les derniers jours, mêlé à une histoire de paradis fiscaux, plus les déboires des Coyotes, à la recherche de succès et d’un nouvel aréna. Que les sceptiques le veuillent ou non, tout pointe en direction d’un déménagement dans cette ligue qui commence sérieusement à avoir beaucoup trop de canards boiteux, et Québec a un aréna flambant neuf et des partisans assoiffés. C’est à se demander si ils ne sont pas juste en train de déterminer la date de l’annonce? :-)

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:02

444

Jeff Petry n'est pas le favori de Ciccone «je pense qu'il a besoin d'un psychologue»
Publié il y a 3 mois

27555

Il semble que le Canadien n’est pas loin de toucher le fond du baril alors qu’hier ils ont [encore ] perdu contre une équipe qui n’avait pourtant pas encore gagné cette année en temps réglementaire; les Coyotes de Phoenix. Les analystes de hockey dans nos médias ont de plus en plus de travaille pour analyser et comprendre ce qui se passe avec le tricolore ces jours-ci, voir cette année. Dans le show matinale du 91,9 SPORTS à Montréal ce matin, Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte ont parlé du défenseur Jeff Petry du CH qui a eu une soirée particulièrement difficile selon Ciccone .

«Petry là hier là, bout de viarge, de bout de viarge, de bout de viarge, honnêtement là je ne sais pas ce qui arrive avec ce gars-là. Honnêtement, je pense qu’on est au-delà de retrouver son match. Je pense qu’il faut retrouver un…quelque chose de sain entre les deux oreilles, je pense qu’il a besoin d’un psychologue tu sais ce que je veux dire? Je pense qu’on est rendu là avec lui» a dit l’ex-joueur de la LNH. Son co-animateur Charles-Antoine SInotte a bien tenté de défendre le #26 du Canadien, mais Ciccone était plutôt convaincu: «Il peut avoir 3 000 élans offensif, si tu as deux crampes au cerveau tu viens d’effacer tous tes élans offensifs» a ajouté Enrico résigné.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 17 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

01:18

100

De la Rose mange une taloche de JC qui rend hommage à Bobrovski!
Publié il y a 3 mois

27547

Tous les fans de hockey qui suivent le Canadien savent à quel point le gardien des Blue Jackets de Columbus a été aussi bon que ce que le canadien a bien voulu qu’il soit hier lors de la défaite du tricolore 2-1 en prolongation.

Dans son show Jean-Charles en Liberté au lendemain du match, JC a démontré exactement cette réalité en décrivant l’incroyable chance manquée par Jacob de la Rose en troisième période, alors que dans une descente à 2 contre 1, le suédois n’a pas pu mettre la rondelle dans le filet face à Sergie Bobrovski, le gardien des Blue Jackets, qui semblait totalement battu sur la séquence.

«No non mais la rondelle arrive à de la Rose, et Bobrovrsky dit: la logique, faire un déplacement sur ma droite, mais, je dois absolument appeler à la maison prendre des nouvelles des gamins, ce qu’il fait instantanément, alors, s’informe de comment a été la collation du soir, est-ce que les gamins sont bien couchés, bien endormis, ma toute chérie? Formidable! Oh, je dois te laisser, j’ai un déplacement vers la droite à orchestrer, alors je te souhaite une très bonne nuit, nous rentrons bientôt» a ironisé l’animateur du show du retour à la station de sport francophone de Montréal, encouragé par Mike Bossy, amusé au bout de la ligne téléphonique.

Entendu sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Jean-Charles en Liberté avec Jean-Charles Lajoie en compagnie de Mike Bossy et Yvon Pedneault le 15 novembre 2017 (COGECO).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:22

263

Quand le DG des Sénateurs appelle une ligne ouverte à la radio pour défendre son club :-)
Publié il y a 3 mois

27540

Pierre Dorion, le DG des Sénateurs d’Ottawa, a décidé d’appeler ce lundi les animateurs Ian Mendes et Shawn Simpson de l’émission «The Drive» à TSN 1200, une station de sports de la région d’Ottawa. Il était tout simplement en désaccord avec les propos que les animateurs avaient en ondes sur la tenue de son équipe. Wow! Le tout c'est déroulé dans la bonne humeur.

Les animateurs Georges Laraque et Stéphane Gonzalez du 91,9 SPORTS ont fait jouer l’extrait aujourd’hui de celui qui se fait appeler: «Pierre in Orleans» en se demandant si il serait possible que le DG du Canadien Marc Bergevin fasse la même chose un jour? «Il pourrait pas, parce qu’il n’aurait aucun matériel pour pouvoir défendre son équipe» a dit en souriant Laraque tout en ajoutant: «Il aurait tellement de choses à défendre qu’il en aurait plein les bras avec les questions qu’on aurait pour lui puis je pense qu’il serait en ondes pendant quatre heures de temps pis ce serait quand même pas assez».

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Laraque-Gonzales le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

06:41

207

Carey Price: «Ça me fait rappeler un peu ce qui s’est passé avec moi à Vancouver» —Roberto Luongo
Publié il y a 3 mois

27537

Le gardien Roberto Luongo des Panthers de la Floride était en entrevue avec Jean-Charles Lajoie à l’antenne du 91,9 SPORTS le lundi 13 novembre dernier. Questionné sur la situation actuelle de Carey Price avec le Canadien, Luongo a fait un parallèle avec ces années passées à Vancouver, ou chacun de ses gestes et chacune de ses réactions étaient analysés par la faune médiatique d’une ville ou le hockey a beaucoup d’importance, comme à Montréal. 

«Ça me fait rappeler un peu qu’est-ce qui s’est passé avec moi à Vancouver» a-t-il commencé par dire: «Je pense que Carey c’est l’un des meilleurs gardiens du monde, sinon le meilleur, écoute, quand tu es un gardien de but, tu peux pas être à la hauteur du jeu 100% du temps…au bout de la ligne, si tu regardes les statistiques à la fin de la saison, elles vont être là» a expliqué Luongo, pour minimiser les contre-performances du numéro 31 du Canadien depuis le début de la saison avant cette blessure nébuleuse dont nul ne peut vraiment dire la gravité.

«Trouves-tu que le public et les médias sont trop durs à l’endroit des joueurs vedettes du Canadien, particulièrement un gardien de but comme ça?» A demandé JC Lajoie: «C’est la nature du marché, c’est quelque chose qu’il faut accepter. Je pense que pour moi, dans ma situation, j’avais de la misère à l’accepter quand j’étais là, pis vers la fin de mon séjour à Vancouver, j’ai commencé à comprendre comment ça marchait, puis j’ai accepté le fait que quand ça va pas bien, ça va être de même, c’est la nature du business, c’est de même ça marche dans tous les sports, quand ça va pas bien, tu vas recevoir des critiques, c’est de la manière que tu réagis et que tu acceptes ça qui va déterminer comment tu peux agir dans le futur» a dit celui qui aura passé près de 8 ans avec le Canucks, dont 6 avec 30 victoires et plus. Son séjour fut teinté de lourdes critiques par la presse et les partisans alors qu’il n’aura jamais réussi à offrir une Coupe Stanley aux fans d’une équipe bâtie un peu autour de lui.

 

Le gardien n’a pas voulu élaborer lorsque l’animateur lui a demandé si Carey Price pourrait demander de sortir de Montréal éventuellement: «Je ne peux pas faire de prédictions de cette nature là» a-t-il répondu, avec un sourire dans la voix.

 

Entendu dans Jean-Charles en liberté avec Jean-Charles Lajoie au 91.9 SPORTS le 13 novembre 2017. (RNC MÉDIAS)


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

03:58

241

«Carey Price n'est pas blessé et veut être échangé à Vancouver ou Nashville» dit Ian Halperin
Publié il y a 3 mois

27532

Ian Halperin est surement un des plus grands «propagateurs» de rumeurs à la radio, et vendredi dernier, il en a lancé des bonnes sur le cas de Carey Price. Il a déclaré en grande pompe que le gardien numéro 1 du CH souhaitait être échangé à Vancouver ou Nashville. À prendre ou à laisser comme rumeur? Surement! Mais Halperin ne dit pas que des «sottises». Sur le lot d’information qu’il délivre, il peut y avoir du vrai, reste à savoir dans quel mot ou quelle phrase elle se trouve…

Dans ce segment audio, on peut entendre le chroniqueur citer une source anonyme qui s’avérerait être un autre gardien de la LNH qui lui aurait dévoilé que Price aurait des problèmes personnels et qu’il ne veut tout simplement pas jouer et que s’il y a «blessure», ce n’est pas ce qui empêche un gardien de la LNH de jouer normalement. Ce serait déjà un scandale si tout ceci était la vérité n’est-ce pas?

Dany Houle, l’animateur de cette émission, a pour sa part, donné d’autres informations sur le gardien. Il a dévoilé connaître quelqu’un qui travail au Montréal General Hospital: «ça fait quelques semaines, son épouse et son petit bébé étaient là…. est-ce que ça a un lien? Je ne sais pas» a-t-il dit. Rien de bien remarquable dans cette information qui a beaucoup fait partit des rumeurs dans les dernières semaines. N’importe qui avec des enfants en bas âge confirmeront que oui, il n’est pas rare de visiter les hôpitaux avec eux.

«Mes sources me disent que c’est des problèmes dans la vie privée… si c’est un autre gardien de but, il peut jouer… aussi il n’est pas d’accord avec Julien, il a des problèmes avec l’entraîneur en chef, il a des problèmes avec toute l’équipe, les joueurs n’aiment pas Carey Price» a dit Halperin qui du même souffle pense que le gardien a perdu le désir de jouer au hockey, à tout le moins à Montréal.

Dans sa grande finale, l’invité de Houle a écorché le DG du Canadien Marc Bergevin, «c’est un gars qui travaille avec émotion, pas intelligence, c’est pourquoi il a échangé P.K. Subban… et mes sources me disent que Carey Price veut être échangé… premier choix, Vancouver, deuxième choix Nashville» a dit celui qui n’en ai pas à sa dernière rumeur près dans les médias…

Entendu à CHOI Radio X 98,1 FM, DH en 90 minutes. 10 novembre 2017.


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:42

1590

«C'est sur que c'est une bonne échange pour Samuel Girard» —Marc Fortier
Publié il y a 3 mois

27505

Marc Fortier analyse la méga transaction à trois équipes qui a fait passer Samuel Girard à L'avalanche du Colorado sur les ondes de Danradiosports.com


Dany Veilleux Dany Veilleux
Membre depuis il y a plus de 6 ans

11:19

11

«Lettre à Carey». Par Jean-Charles Lajoie
Publié il y a 4 mois

27481

Entendu au 91,9 Sports dans Jean-Charles en liberté avec Jean-Charles Lajoie (RNC MEDIAS) le 2 novembre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

05:15

2757

Michel Villeneuve critique envers Stéphane Waite: «Si il est si bon que ça, ça prend du temps en st-cibole à remettre Price sur pied»
Publié il y a 4 mois

27479

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 3 novembre 2017.


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

11:50

848

logo radioego

radioego.com