Result for: #FM93

Le père d'un jeune de 15 ans qui s'est enlevé la vie pour cause d'intimidation en entrevue au FM93
Published 3 months

27593

Martin Dufour, père du jeune Simon, 15 ans, qui a mis fin à ses jours pour cause d’intimidation en se jetant devant un train jeudi dernier, a donné une entrevue touchante ce matin à la radio.

Voici l’entrevue en 12 citations:

1- «Simon était victime d’intimidation depuis qu’il était au primaire, on a travaillé d’un commun accord avec l’école…Je sais que l’école a un protocole d’intimidation de deux pages qui étaient écrit…Si il y a eu des sanctions, jamais nous en tant que parent on a eu un suivit de ça..»

2- «Simon les derniers mois il était correct, il était enjoué, il allait bien…plein de choses qu’on planifiait à faire… en tant que parent, j’ai absolument rien vu, puis je m’en veut tellement là…c’est très difficile.»

3- «Au primaire c’était ¨Simon la peste¨…c’était l'école au complet, si tu touchais à Simon, si tu parlais à Simon, ben t’avais la peste…»

4- «Il était mis de côté de l’école au complet parce qu’il était différent, parce qu’il avait les cheveux roux, parce qu’il avait des lunettes épaisses…»

5- «Quand tu te fais dire 200, 300 fois par jour que t’es niaiseux, t’es con, tes lunettes sont épaisses, on veut pas te parler, regarde, un moment donné, ça rentre dans n’importe quelle personne.»

6- Il avait dit à l’école: «Écoutez, je veux le nom des élèves, je veux pas rien faire aux élèves, si ça fonctionne pas je veux aller parler aux parents en personne, pis leur dire regarde là, ton enfant ce qu'il fait c’est pas correct…peut-être que t’as même pas écho parce que ce qui se passe, c’était juste à l’école là… »

7- «J’ai jamais eu aucun, aucun feedback des écoles…le seul suivit que j’ai eu c’est de mon garçon, c’est l’année passée, c’est un étudiant qui a fallu qui s’excuse parce qu’il avait dit des gros mots…»

8- «Le plan appliqué par l’école n'a pas donné de résultat parce que Simon était juste pu capable ça a l’air...»

9- «Je faisais confiance à mon garçon qu’il puisse me parler, je suis un père très ouvert, tu peux me parler de n’importe quoi, puis, je ne sais pas pourquoi il m’en a pas parlé…si il l’avait dit, j’aurais fait quelque chose…»

10- Depuis l’événement: «J’ai eu aucun appel de la commission scolaire, de l’école, des directeurs, rien de ça…»

11- «J’aimerais qu’il y ait un plan Québécois, canadien, à la limite mondial que toutes les écoles devraient appliquées, que si les écoles ne l’appliquent pas, qu’il y ait des conséquences, des répercussions…»

12- «Il voulait devenir professeur de musique de Jazz…»

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

14:56

137

L'historique du Black Friday (Vendredi fou) avec Luc Dupont
Published 3 months

27588

Luc Dupont, professeur de communication à l’Université d’Ottawa et spécialiste en marketing était en entrevue avec Ève-Marie Lortie au FM93 pour parler de l’origine du Black friday, cette immense fête du magasinage reliée aux congés du Thanksgiving (Action de grâce) aux États-Unis. Au Québec, on a récupéré cette fête du magasinage pour appeler ça le Vendredi fou. Malgré que ce ne soit pas un congé ferlé ici, on peut remarquer un traffic plus lourd lors de cette journée toujours dans le même but; envahir les magasins à la recherche de rabais annoncés à grands coups de publicités dans les journaux et sur le web pour inviter la population à économiser à l’unisson.

Voici 10 citations du passage de Luc Dupont au FM93 pour parler du «Black Friday» (Vendredi fou):

1- «Il n’y a personne qui appelle ça exactement de la même manière… j’ai entendu Vendredi fou, Vendredi noir puis Black Friday…ce que ça nous rappelle est qu'on est au début de quelque chose au Québec…C’est comme si on avait pas encore arrêté au fond l’expression officiel…ça nous rappelle que c’est pas une fête d’ici»

2- «C’est une fête qu’on a fini par incorporer…entre autre à cause de Amazon parce qu'avec Amazon il n’y a pas de frontière...»

3- «On parle d’à peu près un million de personne qui vont se déplacer au moins dans les centres commerciaux aujourd’hui (vendredi) au Canada, c’est quand même pas si mal pour une fête qui vient tout juste d’arriver…»

4- «Dans le cas du Black friday, l’histoire n’est pas facile parce qu’il n’y a pas deux personnes qui ont la même version…la plus récente serait que le comptable anciennement tenait ses livres, tant qu’on était dans le déficit on écrivait en rouge, puis un moment donné on tombait dans le profit, et là tu changeais de crayon, tu allais chercher ton crayon noir...»

5- «Aux États-Unis hier (jeudi) il y a 50 millions de personnes qui se sont déplacées...»

6- «Au Québec… on a pas ce congé là officiel, nous il est plus tôt… parce qu’à l’origine l’Action de grâce, c’était pour fêter la fin des récoltes et aux États-Unis, ils sont plus au sud donc c’est un petit peu plus tard…Mais je soupçonne qu’un jour on essaiera de s’ajuster»

7- «Macy’s va faire la première parade de la Thanksgiving en 1923, et ce sera la première entreprise à inventer les prix fixes dans les magasins…avant tous les prix étaient négociés en fonction du salaire»

8- «Le marketing joue un rôle important pour ces journées. Est-ce qu’il y a autant de rabais qu’on le pense? La réponse courte se serait non. Est-ce qu’il y a des rabais importants? La réponse courte se serait oui!»

9- «Le Cyber monday a été inventé par Amazon pour répondre au phénomène naturel des consommateurs qui s’étaient découragés du trop grand achalandage du Black friday et qui ont fait leurs achats le lundi suivant en ligne…on a vendu pour plus de trois milliards de dollars de marchandises l’an passé lors de cette journée seulement sur Internet!»

10- «En marketing tu as toujours besoin d’un moment ou tu prends le sifflet et tu siffles de toutes tes forces et tu dis là, la course commence! Go!»

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 24 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

17:48

148

Gerry Sklavounos de retour bientôt au Parti Libéral?
Published 3 months

27578

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard était en tournée médiatique à Québec ce matin. Dans son arrêt au FM93 à l’émission «Bouchard en parle», il a répondu à une question sur la réintégration possible de son ancien député de Laurier-Dorion Gerry Sklavounos maintenant qu'on sait qu'il a été totalement blanchi des allégations d’agressions sexuelles qui pesaient sur lui.

«Je peux pas tout dire là, dans le cas de M. Sklavounos, il y a d’autres éléments qu’on doit discuter avec lui mais vous avez raison…le rapport du DPCP a dit clairement qu’aucun acte n'avait été commis, on est tous d'accord là-dessus» a dit le premier ministre tout en ajoutant: «Mais par contre, il y a d’autre chose qui apparemment circule, on veut clarifier ça avec M. Sklavounos c’est tout» sans dire vraiment à quoi il faisait référence malgré l’insistance de l’animateur: «On va avoir des discussion avec M. Sklavounos» a répété a plusieurs reprise le PM laissant une poste ouverte pour le député indépendant.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard le 22 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

01:01

146

Retour des Nordiques: La relation très «étroite» entre Bettman vs Mulroney est un signe assez positif selon Philippe Cantin
Published 3 months

27571

Beaucoup de discussions de corridor et d’analyses sont ressorties de la visite du commissaire Gary Bettman à Montréal en fin-de-semaine en marge des fêtes du centenaire de la Ligue Nationale de Hockey. Et, étrangement, on a parlé beaucoup du retour éventuel des Nordiques lors de cette rencontre, heureusement pour le Canadien qui souhaite surtout se faire oublier dans ce début de saison pour le moins désastreux.

Philippe Cantin, journaliste sportif à La Presse, a suivi de près les discussions qui ont eu lieu entre Gary Bettman et les journalistes présents durant le week-end, et n’a pas manqué de souligner quelque chose que peu ont remarqué, soit la très bonne relation qui semble s’être installée entre Brian Mulroney, ancien Premier Ministre du Canada et président du conseil d’administration de Québecor inc., et le commissaire de la LNH qui l'a justement souligné dans une réponse donnée sur une question par rapport au retour d’une équipe majeure à Québec: «Et j’ai aussi une bonne relation avec l’ancien Premier Ministre Mulroney qui me répète régulièrement de ne pas l’oublier…» a dit Bettman, pour souligner subtilement que quelqu’un d’autre que les fans des Nordiques et les journalistes s’occupait du dossier de Québec dans les bureaux de la LNH.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Jean-Simon Bui et Pierre «Vez» Vézina le 20 novembre 2017 (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

01:39

396

En 1987, le FM93 rejoignait 573 200 auditeurs à Québec! (Source BBM)
Published 3 months

27565

Les résultats de sondage Numéris (anciennement BBM) de l’automne 2017 pour la radio vont sortir le 30 novembre prochain dans plusieurs villes au Québec. Aujourd’hui, on va plutôt se remémorer les résultats BBM qui sont parus il y a 30 ans, à l’automne 1987, alors que le FM93 (CJMF) à Québec avait atteint un sommet qu’aucune autre station ne s’est approché depuis en établissant le record de 573 200 auditeurs déclassant alors son plus proche concurrent (CHRC) par plus de 200 000 auditeurs!

C’est Dan Beaumont, qui travaillait au FM93 à ce moment, qui a enregistré ce moment précieux qu'il a diffusé sur son compte Youtube «Dan Beaumont ARCHIVES» récemment. Ce bijou contribue à nourrir le patrimoine radio de la région de Québec où ce média domine tous les autres médias dans le coeur de la population depuis très longtemps. Ce texte est donc largement inspiré par celui que Dan Beaumont a rédigé pour décrire l’audio.

Gilles Parent, qui était l’animateur officiel du «Zoo», était en vacance ce matin du 26 octobre 1987, journée de dévoilement des résultats BBM de l’automne pour la région de Québec. Il avait été remplacé par l’animateur Jack Roy ce matin-là. Les deux humoristes vedettes de la station, Alain Dumas et Michel Morin, étaient présent en studio dans une émission opérée par Dennis Hennessey. Dans une délinquance calculée et improvisée, et un chaos palpable, l’émission se déroulait parfaitement bien avec entre autres Marcel Charland aux nouvelles, Paul Burroughs aux sports et Louise Rousseau aux Arts et Spectacles. Et puis, vers la fin de l’émission, ils ont rejoint Claude Thibodeau, le directeur général de la station, qui se trouvait à l’endroit de la remise des résultats de sondages BBM, (en 1987, les résultats n’arrivaient pas via Internet, il n’y avait pas d’Internet), et c’est alors que Thibodeau a dévoilé les résultats incroyables live sur les ondes de la station et on entend toute l’effervescence qui a suivit! La suite appartient désormais à l’histoire de la radio québécoise.

Nombreux vous diront que la méthode de calcul du nombre d’auditeurs n’étaient pas la même à cet époque, qu’on calculait les 2 ans et plus alors qu’aujourd’hui c’est 12 et plus, qu’il y avait moins de station qu’aujourd’hui, etc… Mais même en tenant compte de tous ces paramètres, avouons que cette antenne avait déclassé ses concurrents comme on avait jamais vu et qu’on a plus jamais vu depuis!

Entendu sur les ondes du FM93 (CJMF 93,3) à Québec dans «Le Zoo du matin» le 26 août 1987 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

15:33

166

Bettman s'adresse aux gens de Québec pour la première fois depuis très longtemps!
Published 3 months

27561

Le commissaire de la LNH est à Montréal ces jours-ci pour une réunion des 31 gouverneurs de sa ligue. Aujourd’hui, il était l'invité de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Questionné si il projetait une autre expansion bientôt, M. Bettman a répondu que la Ligue «digère toujours l'arrivée de sa 31e concession», en parlant de celle de Vegas, et ne compte pas y aller d'une nouvelle expansion par souci de symétrie entre ses deux associations. Rappelons que pour l'instant, l'Est compte 16 clubs comparativement à 15 dans l'Ouest.

Jeremy FIlosa de Cogeco était sur place et a ramené des réponses que Gary Bettman lui a donné suite à la question suivante qu'il lui a posé: «Mr. Bettman, avant la construction du Centre Vidéotron, vous avez répété à plusieurs reprises aux amateurs de hockey de Québec que ça prenait un building, (répété trois fois), vous l’avez dit à plusieurs reprises, et là, les contribuables, qui sont des gens qui aiment le hockey, ont payé pour cet édifice là parce qu’ils avaient l’espoir que le hockey allait revenir. La, il y a un édifice en place qui n’est pas rentable, parce qu’il y a pas d’équipe dedans, pis vous semblez pas vous en inquiéter, qu’est-ce que vous pensez de cela?». Le commissaire de la ligue a donné sa réponse, évidemment un peu évasive comme toujours, mais la voici quand même: «Nous n’avons jamais dit qu’ils avaient besoin d’un édifice (répété trois fois), c’était après qu’ils soient partis, et nous expliquions pourquoi l’équipe était partis! Une fois que l’équipe est partie, la ville et la province ont choisi de construire un édifice, et nous leur avons dit à toutes les étapes que nous ne vous promettions pas une équipe. Si vous construisez un édifice, vous avez besoin de le construire avec la compréhension que vous pourriez jamais ne ravoir d’équipe… ça ne veut pas dire que vous n’aurez jamais d’équipe, ça veut dire que nous ne nous sommes aucunement engagés, et je suis extrêmement confortable avec ce que j’ai dit, on la répété très souvent…» a dit le commissaire toujours très sur de lui.

En ondes avec Ève-Marie Lortie du FM93, FIlosa a été critique envers la réponse de Bettman: «moi ce qui me dérange là-dedans est qu’il dit ¨ah on a pas fait de promesse¨, c’est pas une question de promesse, quant du utilises l’argent des contribuables, soit clair net et concis, dis-leur pas: ¨ah peut-être peut-être pas, on verra¨. Si ça t’intéresse pas le marché de Québec là, dis-le clairement» a dit Filosa, visiblement agacé par les façons de faire de Bettman.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 17 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

02:53

278

Messmer se fait ramasser à la télé en France. Bouchard en a parlé!
Published 3 months

27544

Éric Normandin, mieux connu sous le nom d'artiste de Messmer, se considère comme un «fascinateur» et gagne sa vie en donnant des spectacles d’hypnose autant sur scène qu’à la télé. Il a débuté au Québec mais ces temps-ci c'est en France qu'il règne entre autres sur TF1 dans l’émission «Stars sous hypnose». Samedi soir à la populaire émission «On n’est pas couché», présenté sur France 2 (2 millions de téléspectateurs), l’humoriste Jérémy Ferrari a attaqué le désormais célèbre hypnotiseur québécois durant son entrevue avec l’animateur Laurent Ruquier. Ce dernier a lu en ondes un passage de son livre «Happy Mossoul» ou l’humoriste traite Messmer de «vieille charogne de charlatan». Évidemment le «feu a pogné» comme on dit sur les réseaux sociaux et tout le monde a livré son opinion sur les propos un peu extrêmes de l'humoriste. Le seul mal que Messmer a fait n'est-il pas que de donner des spectacles d'hypnose?

TVA Nouvelles a parlé au producteur de Messmer, Éric Young, pour voir si celui avait été affecté par cette critique: «C’est plate, parce que Messmer est tellement un bon Jack. Il fait ses petites affaires. Ce n’est pas une grand-gueule. Il a toujours le bon mot pour tout le monde.» a dit Young qui ne pense pas que toute cette histoire aura un impact sur la carrière du fascinateur qui est déjà très bien implantée en France. «Si c’était sorti en début de carrière, on aurait trouvé ça moins le fun. Mais aujourd’hui, après toutes ces années de travail, on n’est pas inquiet.» A-t-il dit au réseau de télé.

Il y a toujours beaucoup de monde qui se demandent si tout est «arrangé avec le gars des vues» dans le cas des spectacles semblables. Ils se questionnent si Messmer est vraiment capable de convaincre sous hypnose plein de monde qu’il ne connait pas pour faire des choses totalement loufoques sur scène devant des centaines de personnes. Est-ce que ce sont tous des acteurs? Se demandent les sceptiques. Dans l’extrait audio, Bouchard se pose toutes ses questions qui demeureront peut-être encore très longtemps un mystère. Et au fond, c'est peut-être ainsi que le veut Messmer...

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Élisabeth Crête et Jean-Simon Bui le 15 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

10:34

478

Dumont, Duhaime et Ségal critiquent le coquelicot blanc de Québec Solidaire
Published 3 months

27536

L’intervention quotidienne de Mario Dumont à l’émission d’Éric Duhaime et de Myriam Ségal ce midi a été fortement teintée d’une critique envers la formation politique Québec Solidaire dont les membres, incluant Gabriel Nadeau-Dubois, ont porté un coquelicot blanc placé au-dessus d’un coquelicot rouge sur leurs vêtements la semaine passée:

«Un manque de respect» a dit d’entrée de jeu Mario Dumont. L’ex-chef de l’ADQ a commencé par dire qu’il vouait un grand respect au coquelicot blanc, qui servait à souligner les civiles décédés durant les guerres: «le coquelicot blanc n’est pas en soit une insulte» a-t-il clarifié: «c’est de l’embarqué par-dessus l’autre ou là tu viens réduire comme la valeur du coquelicot rouge qui vient réduire l’hommage qui serait rendu» a ajouté l’ex-politicien, visiblement agacé par le geste du groupe politique d’extrême gauche.

L’animateur Éric Duhaime a pour sa part souligné que Québec Solidaire avait persisté dans leur démarche, bien que conscient qu’elle déplaisait à bon nombre de militaires: «ça aurait été moins pire s’ils s’étaient excusés et si ils avaient enlevé leur maudit coquelicot blanc» a vociféré Duhaime, visiblement outré. Duhaime et Dumont ont aussi souligné la «supériorité morale» dont le parti de Nadeau-Dubois s’afflige.

«La discussion possible doit-on ou non participer à une guerre, ça n’exclut pas de rendre hommage à ceux qui ont fait le sacrifice une fois que leur pays a pris la décision» a pour sa part ajouté dans une logique implacable Myriam Ségal.

Entendu dans Duhaime-Ségal le midi avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 le 13 novembre 2017. (COGECO)


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

06:15

356

Elle a parlé avec André Boisclair juste avant son arrestation hier... elle raconte:
Published 3 months

27519

Véronique Boulanger, ancienne candidate de Québec 21, (le parti de Jean-François Gosselin qui a affronté celui de Régis Labeaume aux élections pour la mairie de Québec le 5 novembre dernier) était à La Champagnerie sur la rue St-Joseph à Québec hier soir, soit le même endroit où se trouvait aussi André Boisclair qui a été arrêté aux alentours de minuit pour conduite avec les facultés affaiblies.

Elle a raconté ce matin au micro de Sylvain Bouchard avoir été lui parler, et que les deux ont eu un argument amical sur le troisième lien qui serait inutile selon l'ex-chef du Parti Québécois.

L'ancienne candidate n'a pas semblé dire que Boisclair était à ce moment en état d'ébriété avancé, mais a souligné qu'il était quand même assez tôt dans la soirée lors de leur rencontre (20h00). Entendu au FM93 dans Bouchard en parle avec Jean-Simon Bui et Élizabeth Crête (COGECO MEDIA) le 9 novembre 2017. 


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

05:28

697

Anne Guérette, émotive, annonce sa démission de Démocratie Québec
Published 4 months

27504

Anne Guérette, candidate à la mairie contre Régis Labeaume, a annoncé son départ de Démocratie Québec aujourd'hui. Elle a démissionné et laisse son siège de conseillère dans le district de Cap-aux-Diamants à Jean Rousseau, qui a été élu dimanche.«Je quitte la tête haute», a affirmé Anne Guérette, émotive, a passé dix ans à siéger dans l’opposition comme conseillère du district de Cap-aux-Diamants. «J’avais comme objectif de diriger la ville, mais les citoyens en ont décidé autrement et j’en prends la responsabilité». Entendu le 7 novembre 2017 dans Duhaime-Ségal le Midi avec Myriam Ségal au FM93 (93,3 FM) à Québec (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

05:22

125

logo radioego

radioego.com