Result for: #Cogeco

La semaine en accéléré du FM93 (8 décembre 2017)
Published 4 months

27643

Si jamais vous n’avez pas du tout écouté à la radio cette semaine, on vous propose le résumé que le FM93 a créé pour vous résumer tout ça dans leur segment hebdomadaire: «la semaine en accélérée». C’est Laurent «Kiwi» Boulet, le directeur de la production à COGECO à Québec qui réalise maintenant ces bijoux depuis quelques semaines, et on doit dire qu’il a amené un peu plus de mordant et de créativité à ces montages qui existent depuis plusieurs années à cette antenne.

Voici les sujets que vous entendrez dans le segment:

- Le «troisième lien» à Québec

- Le décès de Johnny Holliday

- Philippe Couillard qui s’étouffe en ondes

- Des mauvaises nouvelles pour le retour des Nordiques

- La Russie ne sera pas aux prochains Jeux Olympiques

- Les artistes qui ont été le plus écoutés en ligne

- #MeToo

- Labeaume qui tousse…

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec le 2 décembre 2017 (COGECO).

 


Laurent Boulet Laurent Boulet
Member since over 1 year

06:25

61

Les sacs de plastique seront bannis à Montréal dès 2018
Published 4 months

27642

Dans un article du Devoir, on a pu lire ce matin que le règne du sac de plastique à usage unique tire à sa fin à Montréal. Dans moins d’un mois, (janvier 2018), il sera interdit aux commerçants d’en distribuer à leurs clients pour leurs emplettes. Les commerçants bénéficieront toutefois d’une période de grâce de six mois pour se conformer au règlement qui entre en vigueur le 1er janvier prochain.

Jean-François Parenteau, responsable de l’environnement au comité exécutif à la ville de Montréal, était l’invité de Paul Arcand ce matin pour parler du sujet. M. Parenteau a expliqué que c’est le 5 juin prochain, jour de l’environnement, que la période de transition et de sensibilisation prendra fin et que tout sac de plastique du type que nous avons en épicerie sera interdit de distribution. «On produit 2 milliards de ces sacs par année et on réussit à en récupérer que 14%» a expliqué l’environnementaliste, qui ne nie pas ces sacs sont recyclables, mais a expliqué que la difficulté était justement qu'ils étaient difficile de les recycler pour différentes raisons. «Le fameux 5 cents qu'on charge à l'épicerie, on avait réduit de 52% l'utilisation de ces sacs mais là on a atteint un plancher» a dit l'employé de la ville.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 8 décembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

06:32

74

Dutrizac fait un retour à la radio en sautant une coche sur le DJ du CH et certains joueurs anglophones de l'équipe!
Published 5 months

27624

Alors que son «purgatoire contractuel» avec son ex-employeur COGECO a pris fin officiellement samedi le 2 décembre, Benoït Dutrizac n’a pas perdu de temps pour se retrouver un micro, à tout le moins l’espace d’une émission, alors qu’il a co-animé avec son ancien collègue et ami Jean-Charles Lajoie lundi après-midi dans l’émission de ce dernier au 91,9 SPORTS à Montréal.

«Depuis le temps que tu m’en parles que tu veux passer aux sports» lui a lancé JC, déclenchant les rires de Dutrizac qui lui a aussitôt répondu: «Je ne connais pas ça les sports, je suis un ¨taouain¨ qui peut poser des questions à quelqu’un qui connait les sports, pour qu’il l’explique à un ¨taouain¨ comme moi qui connait pas les sports».

Celui qui est aussi animateur des francs-tireurs à télé-Québec est allé voir le Canadien samedi dans leur éclatante victoire de 10-1 face aux Red Wings, et il a remarqué certaines choses qu'il a fait part lors de son micro d’introduction avec Lajoie. Il s’en ai pris dès le départ au DJ du Centre Bell pour son choix musical: «On peux-tu avoir un peu de fierté? On peux-tu demander à ce qu’on respecte notre culture? Tu sais, on est là, on paye, c’est nous autres. Y’as-tu quelque chose qui représente plus le peuple québécois, parce que y’a pas de Nordiques là, que le Canadien de Montréal? Pis t’arrives au Centre Bell, pis ils te martèlent des platitudes; disco, rococo, là tu dis tant qu‘à mettre des platitudes américaines, peux-tu choisir un peu de québécois? Pis là, écoute sur Twitter on est rendu à nous même nous dénigrer, pis à dire ¨y’a pas de musique québécoise qui vaille la peine, heille moi j’ai mon sacramouille de voyage¨ a dit Dutrizac, qui semblait s’être ennuyé de ses grandes envolées oratoires qui ont fait sa marque de commerce à l’antenne pendant des années.

Puis l'invité de Jean-Charles a terminé le premier segment de son rendez-vous en ondes en s’en prenant à des joueurs unilingues anglophones du Canadien qui n’ont pas encore appris assez de mots de français à son goût malgré qu’ils évoluent avec l’équipe depuis un certain temps: «Je le sais que j’suis mouche à marde avec ça là, mais j’aimerais ça que Carey Price soit capable de dire bonjour et merci. J’aimerais ça que Pacioretty, Plékanec là, ça fait 62 ans qu’il est à Montréal là, y’es-tu capable de dire bonjour et merci? Je le sais que je suis tannant avec ça…» a dit l’animateur qui avait l’air à prendre un malin plaisir à parler dans un micro de radio pour la première fois depuis très longtemps, depuis trop longtemps…

Est-ce que Dutrizac sera un invité régulier à cette antenne? Est-ce que RCN Médias nous réservent une surprise en lui offrant un micro régulier avec sa propre émission en janvier? Tout peut arriver à partir de maintenant.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 4 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

12:45

525

Montage sur l'actualité: «la semaine en accélérée» (1 décembre 2017)
Published 5 months

27620

Si jamais vous n’avez pas du tout écouté à la radio cette semaine, on vous propose le résumé que le FM93 a créé pour vous résumer tout ça dans leur segment hebdomadaire: «la semaine en accélérée». C’est Laurent «Kiwi» Boulet, le directeur de la production à COGECO à Québec qui réalise maintenant ces bijoux depuis quelques semaines, et on doit dire qu’il a amené un peu plus de mordant et de créativité à ces montages qui existent depuis plusieurs années à cette antenne.

Voici les sujets que vous entendrez dans le segment:

- Le bilinguisme qui a beaucoup fait parler suite à l’affaire Adidas

- La défaite du Rouge et Or football

- Le décès de Patrick Bourgeois des B.B.

- Un adolescent de 15 ans qui s’enlève la vie suite à de l’intimidation

- Une annonce de monorail entre Montréal et Québec

- Le bonhomme Carnaval un peu essoufflé

- Les manifestations de Québec en marge du congrès du parti Libéral

- L’UPAC dans l’eau chaude

- Et un peu de sensibilisation en cette période intense de festivités…

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec le 2 décembre 2017 (COGECO).

 


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

06:41

85

Sondage Automne 2017: FM93: 1er dans le central. «Domination totale» dit Pierre Martineau, DP.
Published 5 months

27607

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi avec Pierre Martineau, directeur de la programmation le 30 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

07:02

105

Sondage Automne 2017: (Rayonnement total 12+) Les gagnants et les perdants
Published 5 months

27606

Une, deux ou plusieurs fois par année selon les régions, les radios au Québec sont sondées, Et c’est aujourd’hui que Numéris a dévoilé le résultat des sondages radios qui ont été effectués du 4 septembre au 29 octobre 2017.

Dans le tableau des résultats ci contre, on peut remarquer que CHOI Radio X continu de dominer ce qu’on appelle le «gros chiffre» soit le nombre d’auditeurs rejoint dans le rayonnement total (jusqu’ou l’antenne peut se rendre), hommes et femmes 12 ans et plus.

Grands gagnants:

1- Avec une augmentation de plus de 15 000 auditeurs, la radio de Radio-Canada prouve que dans un style totalement différent des radios parlées à opinions, qu’elle peut se démarquer en gagnant une place sur l’automne 2016 très bien positionné au troisième rang.

2- CHOI Radio X, gagne la grande bataille des radios parlées, elle maintient le premier rang qu’elle avait repris l’an passé au mains du FM93.

3- En remplacement de ROCK 100.9, le nouveau format POP 100,9 aura su faire sa place en franchissant le cap des 100 000 auditeurs pour la première fois de l’histoire de l’antenne avec un 7 484 auditeurs de plus qu’il y a un an, la deuxième plus grosse augmentation du marché!

Grands perdants:

1- M FM, auparavant CFOM, a vu plus de 27 000 auditeurs quitter l’antenne depuis un an! Un changement de format plus jeune n’aura pas été très bénéfique pour la station musicale de COGECO.

2- Radio Énergie continue sa descente avec 18 000 auditeurs de moins. La station de Bell Média aura au final perdu plus de 50 000 auditeurs depuis 2 ans! C’est catastrophique, des changements sont à prévoir. L’antenne qui avait misé sur le format parlé, la seule sur le réseau Énergie au Québec, voit ce changement donner très peu de résultat. Ils sont rendu 6ème dans le marché de Québec!.

3- La belle lancée de BLVD suite au changement vers un format parlé stagne et prend même un recul important avec une perte de 17 000 auditeurs depuis 1 an dans le «full». La compétition vive dans la jungle des radios parlées ne fait pas que des gagnants. Vont-ils continuer à investir dans ce format? Ce sera à suivre…

Ghislain Morency

RadioEGO.com


Radio EGO Radio EGO
Member since almost 10 years

00:03

99

Le Doc Mailloux a une solution pour que les «canadiens français» fassent plus d'enfants
Published 5 months

27597

Dans l’émission «Doc Mailloux & Josey» sur le réseau des radios parlées de COGECO lundi matin, le Doc Mailloux a présenté sa solution qui permettrait au «canadiens-français» de procréer davantage. il a ainsi donné suite à une proposition de la CAQ qui affirme que la protection de l’identité québécoise et la croissance économique passent par une hausse des naissances au Québec.

Ce n’est pas la première fois que le Doc parle de cette théorie, il explique: «Il y a vingt ans, j’ai eu cette idée, après avoir été scandalisé par Pauline Marois, qui, travailleuse sociale de profession, constatant la dénatalité au Québec, c’est-à-dire; taux d’enfants trop bas, avais suggéré que nous puisions dans l’immigration, sachant très bien que la plupart des immigrants des pays catholiques, la plupart des immigrants sont à peu près tous contre la contraception, n’est-ce pas? Est-ce qu’on est d’accord là-dessus ou si on va m’accuser de racisme encore une fois? Alors tous ceux qui viennent des pays catholiques, pays musulmans ils sont tous contre la contraception, presque sans exception, remarque bien, ils jouent avec les pilules, en cachette, mais… Alors, j’avais été scandalisé par Pauline Marois qui avait dit, elle voulait qu’on fasse un pays, qu’on soit un pays en dénatalité et au lieu de s’occuper de se remplacer comme nation canadienne française on augmenterait le nombre d’immigrants, j’avais été scandalisé que ça vienne; un d’une femme, deuxièmement d’une travailleuse sociale, et troisièmement d’une péquiste. J’avais été scandalisé, d’ou est née mon idée farfelue, 1-2-3, terminé plus d’impôt!»

Voici en détail l’idée du Doc:

DM: Doc Mailloux

J: Josey

DM: «Alors, pour favoriser l’économie québécoise, et favoriser le poids démographique, c’est-à-dire le nombre de canadien-français au Québec, j’ai fait une suggestion, un incitatif financier….Alors l'idée est très simple; les familles qui travaillent, un enfant, exemption d’impôt du tiers, sur le revenu familial. Deux enfants, deux tiers d’impôt qui saute sur le revenu familiale. Trois enfants, pu d’impôt! »

J: «Ok… Pour les deux? »

DM: «Oui, oui… revenu familial »

J: «Ok, c'est qui qui va payer les impôts? »

DM: «Ah? Ça… nous verrons… »

J: «rires»

DM: «Non mais… c’est une solution efficace aux problèmes économiques et au problème identitaire.»

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 27 novembre 2017 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Doc Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

09:43

374

Claude Legault s'en prend à Geoff Molson: «Va gérer ta bière pis tes immeubles, criss, c'est pas tes affaires le hockey, ça parait là»
Published 5 months

27590

L’acteur bien connu des québécois et grand fan du Canadien depuis toujours; Claude Legault, a effectué une attaque en règle contre la haute direction du tricolore alors qu’il était questionné sur l’état actuel de son équipe favorite par Catherine Beauchamp, en plein tapis rouge de la première du film «Junior majeur», film qui traite justement de hockey. Il a offert une réponse franche, inattendue, et surtout non censurée, tellement que la chroniqueuse culturelle et l’animateur de l’émission matinale de fin-de-semaine au 98,5 FM ont du avertir les auditeurs du contenu cru qu’ils s’apprêtaient à leur faire entendre en ce samedi matin habituellement un peu tôt pour ce genre de propos.

Au départ, Legault s’en ai pris au directeur général Marc Bergevin: «J’avais confiance en ce gars-là un moment donné, mais depuis les ¨moves¨ qu’il a fait depuis une année et demie, il a perdu cinq presque six défenseurs de son alignement régulier. Y’a pas signé Markov, un gars qui a passé toute sa vie ici…il l’a laissé partir comme un malpropre. Radulov; on l’avait le gars qui marquait des buts, il l’a laissé partir aussi, pis y’a tout mis son argent sur une ¨christie¨ de paire de pads…» a dit l’acteur faisant référence au contrat de 10 ans de Carey Price signé cet été. «On est foutu pour, je te dirais, au-dessus de dix ans avec ça!» A dit Legault visiblement amer.

Mais l’acteur n’avait pas terminé son analyse. Visiblement désabusé de la performance de son équipe et surtout du mouvement de personnel effectué depuis quelques années. Il s'est alors attaqué à celui qui occupe le poste le plus élevé chez le Canadien: «Le ménage, c’est au deuxième qu’il faut le faire» a-t-il dit: «Puis Molson, avant y’avait un président, il s’est nommé président. Il devrait lâcher ça, parce que je pense qu’il connait rien là dedans. Il devrait mettre un vrai président, avec son directeur gérant, pis s’enlever de d’là.« Puis il a offert un message très direct au au président et chef de la direction du club de hockey des Canadiens de Montréal: Va gérer ta bière pis tes immeubles que t’achète partout là, criss, c’est pas tes affaires le hockey, ça parait là…tout le monde est en tabarnak…on le voyait au début de l’été, on disait ¨quessé¨ qui va arriver avec cette équipe là, ça va être pourrie, et c’est pourrie!» A dit Legault, manifestement en colère!

Wow! On a pas fini d'entendre parler de cette sortie spectaculaire et d'en mesurer les répercussions dans l'imaginaire collectif des nombreux fans du CH qui se reconnaitront possiblement en masse dans la montée verbale de cet acteur très respectée des québécois qui a peut-être seulement dit tout haut ce beaucoup de partisans pensent, tout bas.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Week-end Extra» avec Mathieu Beaumont le 25 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

02:28

13062

Couteau permis en avion: «Le monde sont pas fous à temps plein, ils savent bien qu'il y a un deal avec une communauté religieuse» —Régis Labeaume
Published 5 months

27589

En visite à Montréal cette semaine, Régis Labeaume s’est arrêté au micro de l’émission de Paul Arcand pour parler de différents sujets qui ont marqué les dernières semaines dont sa ré-élection, les radios de Québec, le traffic grandissant dans sa ville, le retour des Nordiques, les couteaux dans les avions, Donald Trump etc…

Rappelons que Transports Canada a annoncé il y a deux semaines, qu’elle modifiait sa liste des articles interdits pour les passagers en avions (en vigueur le lundi 27 novembre). L’agence fédérale autorisera ainsi les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour les vols au Canada. Cela inclut les petits ciseaux et les petits couteaux suisses. Les lames de ce genre demeureront toutefois interdites pour les vols en direction des États-Unis.

Cette nouvelle n’a cessé depuis de créer des remous autant dans la population que dans le monde politique. Le maire de Québec, Régis Labeaume, a été amené à se prononcer sur le sujet lors d’un entretient avec Paul Arcand jeudi matin au 98,5 FM. Il n’a pas hésité du tout à donner une réponse qui laissait peu de place à l’interprétation: «Moi je pense que ça pas de bon sens...je veux bien respecter toutes les religions, mais je pense ça marche pas. :Le problème là-dedans, c’est quand les gouvernements posent des gestes comme ça, ils créent de la désaffection. Le niveau de confiance envers les gouvernements baissent à chaque fois, parce que le monde est pas fou, ils savent bien que ce qu’il y a en arrière de ça est un espèce de deal avec certaines communautés canadiennes, pis je respecte les communautés canadiennes qui demandent à ce qu’on respecte leurs religions, mais la religion peut pas l’emporter sur tout, parce qu’on a vu ça dans le passée quand la religion l’emportait sur des principes fondamentaux dans une communauté, dans une société, ce que ça donnait. Alors c’est juste que quand on fait ça, on diminue la confiance collective envers les gouvernements, et ça c’est mauvais, c’est extrêmement mauvais, pis après ça on se demande pourquoi les gens sont cynique t'sé…» a dit le maire qui a ensuite répété clairement ce qu’il pensait de la décision du ministre des Transports Marc Garneau: «Le monde est pas fou à temps plein, ils savent bien qu’il y a un deal avec une communauté religieuse, alors ça me désarme à chaque fois moi ces affaires-là…les politiciens sont de même, on dirait qu’ils ne veulent pas perdre un vote. Un moment donné il faut que tu acceptes dans la vie de perdre des votes, c’est de même, parce que tu as des principes fondamentaux, puis si ces principes fondamentaux là te font perdre des votes, ben c’est ça gouverner» a dit le maire, manifestement en total désaccord avec la décision du gouvernement fédéral.

Puis Labeaume a terminé avec un exemple très concret de la réalité que la population vivait en prenant un vol d’avion de nos jours: «Je peux pas être d’accord avec ça, moi quand je prend l’avion puis on me dit que mon tube de pâte à dents a plus que 100 millilitres puis que je le met dans la poubelle, je comprend, je suis les règles, je suis en maudit, faut que je m’achète de la pâte à dents en arrivant là-bas, tu sais. Mais là un couteau, je sais pas, je comprend pas là…»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 23 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since about 3 years

01:58

310

L'historique du Black Friday (Vendredi fou) avec Luc Dupont
Published 5 months

27588

Luc Dupont, professeur de communication à l’Université d’Ottawa et spécialiste en marketing était en entrevue avec Ève-Marie Lortie au FM93 pour parler de l’origine du Black friday, cette immense fête du magasinage reliée aux congés du Thanksgiving (Action de grâce) aux États-Unis. Au Québec, on a récupéré cette fête du magasinage pour appeler ça le Vendredi fou. Malgré que ce ne soit pas un congé ferlé ici, on peut remarquer un traffic plus lourd lors de cette journée toujours dans le même but; envahir les magasins à la recherche de rabais annoncés à grands coups de publicités dans les journaux et sur le web pour inviter la population à économiser à l’unisson.

Voici 10 citations du passage de Luc Dupont au FM93 pour parler du «Black Friday» (Vendredi fou):

1- «Il n’y a personne qui appelle ça exactement de la même manière… j’ai entendu Vendredi fou, Vendredi noir puis Black Friday…ce que ça nous rappelle est qu'on est au début de quelque chose au Québec…C’est comme si on avait pas encore arrêté au fond l’expression officiel…ça nous rappelle que c’est pas une fête d’ici»

2- «C’est une fête qu’on a fini par incorporer…entre autre à cause de Amazon parce qu'avec Amazon il n’y a pas de frontière...»

3- «On parle d’à peu près un million de personne qui vont se déplacer au moins dans les centres commerciaux aujourd’hui (vendredi) au Canada, c’est quand même pas si mal pour une fête qui vient tout juste d’arriver…»

4- «Dans le cas du Black friday, l’histoire n’est pas facile parce qu’il n’y a pas deux personnes qui ont la même version…la plus récente serait que le comptable anciennement tenait ses livres, tant qu’on était dans le déficit on écrivait en rouge, puis un moment donné on tombait dans le profit, et là tu changeais de crayon, tu allais chercher ton crayon noir...»

5- «Aux États-Unis hier (jeudi) il y a 50 millions de personnes qui se sont déplacées...»

6- «Au Québec… on a pas ce congé là officiel, nous il est plus tôt… parce qu’à l’origine l’Action de grâce, c’était pour fêter la fin des récoltes et aux États-Unis, ils sont plus au sud donc c’est un petit peu plus tard…Mais je soupçonne qu’un jour on essaiera de s’ajuster»

7- «Macy’s va faire la première parade de la Thanksgiving en 1923, et ce sera la première entreprise à inventer les prix fixes dans les magasins…avant tous les prix étaient négociés en fonction du salaire»

8- «Le marketing joue un rôle important pour ces journées. Est-ce qu’il y a autant de rabais qu’on le pense? La réponse courte se serait non. Est-ce qu’il y a des rabais importants? La réponse courte se serait oui!»

9- «Le Cyber monday a été inventé par Amazon pour répondre au phénomène naturel des consommateurs qui s’étaient découragés du trop grand achalandage du Black friday et qui ont fait leurs achats le lundi suivant en ligne…on a vendu pour plus de trois milliards de dollars de marchandises l’an passé lors de cette journée seulement sur Internet!»

10- «En marketing tu as toujours besoin d’un moment ou tu prends le sifflet et tu siffles de toutes tes forces et tu dis là, la course commence! Go!»

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 24 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

17:48

148

logo radioego

radioego.com