Result for: #Hockey

«Faut arrêter de dire que Price est le meilleur au monde là»  —Serge Savard
Published 5 months

28078

Invité du 98,5 FM à Montréal à l'émission Les amateurs de sports avec Mario Langlois, pour parler de la dernière conquête de la Coupe Stanley du Canadien en 1993, Serge Savard s'est aussi exprimé sur l'édition actuelle du tricolore.

Alors que le mot qui semble faire l'unanimité pour décrire la saison affreuse du Canadien est «attitude», Savard s'est plutôt demandé comment il se faisait que tous les bons joueurs de l'équipe ont sous-performé en même temps cette année?

Puis le Sénateur a parlé de Carey Price:

«Price il faut arrêter de dire que c'est le meilleur au monde, disons que c'est un bon gardien. Mais il a pas été bon gardien cette année là, des moyennes de 910 il y en a 40 qui ont ça dans la ligue...» a dit l'ex numéro 18 du Canadien.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 11 avril 2018.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

00:55

15299

Serge Savard questionne ouvertement l'échange de Subban
Published 5 months

28077

Invité du 98,5 FM à Montréal à l'émission Les amateurs de sports avec Mario Langlois, pour parler de la dernière conquête de la Coupe Stanley du Canadien en 1993, Serge Savard s'est aussi exprimé sur l'édition actuelle du tricolore.

Avec que le mot qui semble faire l'unanimité pour décrire la saison affreuse du Canadien est «attitude», Savard a servit une droite à la direction de l'équipe en posant une question à l'animateur Mario Langlois:

Serge Savard: «C'est quoi la raison qu'on a donné quand on a échangé Subban?

Mario Langlois: «Attitude!»

Serge Savard: «Pis ça as-tu changé?»

Le Sénateur à un point. Un très bon point.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 11 avril 2018.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

01:05

13913

Serge Savard se rappelle qu'il y a 25 ans, le Canadien remportait sa dernière Coupe Stanley.
Published 5 months

28075

L'année 1993 marque la dernière année ou le Canadien de Montréal gagnera la Coupe Stanley, leur 24e. Qui aurait dit à ce moment-là que 25 ans plus tard, le tricolore serait encore à la recherche de leur 25e?

Serge Savard était invité du 98,5 FM pour se rappeler de cette année dorénavant mythique. Ce fut aussi la dernière fois ou le Canadien et les Nordiques se sont affrontés en séries, une série ou Québec avait pris les devants 2-0 avant que le Canadien revienne en gagnant le 3ième match en prolongation à Montréal qui sera d'ailleurs le premier de 10 matchs consécutifs remportés par le CH en prolongation avec une finale contre les Kings et le fameux mesurage de bâton. Qui s'en rappelle?

Difficile d'imaginer que tous les gens de 30 ans et moins n'auront jamais eu conscience de voir leur équipe favorite remportée l'emblème suprême du hockey professionnel! Wow!.

Écoutez le DG de l'époque raconter cet épisode épique de l'histoire du Canadien.

«Si il y a pas de chimie en 93 on gagne pas!» a dit Serge Savard, pour répondre au problème d'attitude que semble pointer tout le monde dans le bilan de la saison désastreuse de l'équipe qui vient de finir.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 11 avril 2018.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

22:04

137

Pierre Houde explore avec succès un bar de Karaoké à Québec!
Published 5 months

28067

Le descripteur des matchs de hockey des Canadiens, de passage dans l'émission du retour à CHOI Radio X avec Denis Gravel, a raconté son périple dans un bar underground de Québec ou il est allé faire du... Karaoké.

La plupart des gens de Québec connaissent Le Dauphin, cet établissement de la basse ville de Québec qui offre 7 jours sur 7 l'expérience du Karaoké, ou des clients vont «pousser» leur «toune» sur le «stage» motivés par quelques consommations.

Pierre Houde, que l'on connait surtout comme descripteur des matchs du Canadien à RDS, prend une tout autre dimension lorsqu'il se présente au micro de Denis Gravel dans son émission du retour, ce qui nous permet de découvrir plein de facettes de lui qui démontre toute sa...versatilité.

«Va chanter, va chanter, alors je dis ben ok, je vais aller chanter du Phil Colins. Je dis mettez-moi In the air tonight» a dit Houde. «Je ne sais pas si c'est le verre de vin que j'avais pris, mais moi-même en m'écoutant je dis, mais voyons, ça sors de ou ça?» a admis l'animateur en riant. «J'ai reçu une ovation qui n'en finissait plus!» a-t-il ajouté.

«Les gens qui étaient là étaient très sympathiques, certains étaient sympathiquement bizarres» a dit Houle en ajoutant que le propriétaire était super gentil. Je ne garde que de bons souvenirs de mon passage à Québec conclura-t-il.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 9 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

05:14

159

Radu à Montréal: «Son agent avait été clair, c'était un million de plus... par année» — Marc Bergevin
Published 5 months

28064

«Le contrat qu'il a signé on lui a offert» a avoué d'emblée le DG Marc Bergevin à Mario Langlois lorsque questionné sur la non signature d'Alexander Radulov qui venait de vivre une saison extraordinaire avec le Canadien l'an passée.

«Moi j'ai rencontré son agent en janvier [2017], à l'époque son agent était clair, on veut 8 ans, y'a pas démordu de 8 ans, avant juin, ça c'est clair, puis je ment pas là...» a dit Bergevin pour clarifier les bonnes intentions du CH à ce moment pour garder l'avant russe. «On a travaillé avec le terme puis je lui ai fait l'offre qu'il a éventuellement pris à Dallas» a expliqué le DG du Canadien en mode confidence.

«Son agent avait été clair, c'est un million de plus... par année» [pour jouer à Montréal]

«Radu on se cachera pas c'est un très bon joueur de hockey, mais c'est pas un capitaine...on a pas perdu ce grand leader là» a dit Bergevin

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal et le réseau des radios parlées de Cogeco à l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 9 avril 2018.


Le985RE Le985RE
Member since over 3 years

04:57

20020

Réjean a des nouvelles sur le retour des Nordiques...
Published 5 months

28057

Réjean Tremblay, notre «l'influcenceur» favori de Montréal, qui clame son indépendance profonde envers l'organisation du Canadien, ce qui lui permet de les critiquer presqu'autant que leurs fans, passe du temps à Québec régulièrement. Que ce soit pour assister à un gala de boxe, ou à un match des Remparts, ça lui permet de rester connecter sur la Capitale, et de profiter de sa résidence secondaire du Lac Beauport.

En entrevue avec Dan Pou du FM93 cette semaine, il a encore été très critique envers le tricolore, disant même que l'organisation devra faire très attention à leur prochains «moves» si elle souhaite conserver la banque de partisans qu'ils ont cumulés au long des années.

«Sont chanceux de ne pas avoir un club à Québec»

Ces dernières paroles ont mené vers une rencontre que Réjean a eu avec Martin Tremblay sur la galerie de presse du Centre Vidéotron lors du match des Remparts de mardi dernier. Rappelons que M. Tremblay est Chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor depuis août 2017. «Québecor n'a pas changé sa politique. On a les moyens, puis on a pas changé d'objectif» aurait dit le haut placé de Québecor à Réjean.

Voici ce qui rassurera ceux qui pensent que Québecor semble se détacher du «rêve» que tant de fans de hockey de Québec possèdent encore. Avouons qu'avec la saison désastreuse du Canadien, une deuxième équipe de la LNH au Québec ne serait pas de trop, et sincèrement, qui de mieux pour donner un bon coup de pied au derrière bleu-blanc-rouge qu'un beau gros pied tout bleu?

Entendu au FM93 dans L’avant-match avec Dan Pou le 5 avril 2018. (COGECO MEDIA)


CJMF933RE CJMF933RE
Member since over 3 years

03:01

10017

L'air de Montréal pourrait-il redonner des ailes à Milan Lucic?
Published 6 months

28053

Un journaliste sportif d'Edmonton, entre autres à TSN radio, Allan Mitchell, aurait laissé sous entendre cette semaine que les Oilers pourraient bien se départir de Milan Lucic en l'envoyant à Montréal en retour d'Andrew Shaw. Joli, sauf que...

Martin McGuire, descripteur des matchs du Canadien sur le réseau Cogeco a parlé de cette rumeur et de quelques autres sur les ondes de CKOI à Montréal hier.

Rien de surprenant au fait que des rumeurs courent sur ces deux équipes, car autant les Oilers que les Canadiens ont connu des saisons désastreuses à tous les niveaux. Parmi les joueurs susceptibles de changer de camp, à Edmonton, Ryan Nugent-Hopkins semble avoir du mal à éclore pour de bon dans l'ombre de Connor McDavid. À 24 ans, le centre arrive à la croisé des chemins et ce n'est pas la première rumeur dans son cas. Puis il y a l'ancien dur à cuire des Bruins; Milan Lucic, qui avait déjà décliné une offre du CH quand il avait quitté Boston il y a quelques années. À 29 ans, il semble s'être assis sur le salaire faramineux de 6 millions annuel sur un contrat qui s'étirera encore 5 ans!

Pour ce qui est du Canadiens, le Capitaine Max Pacioretty est sur le marché et Andrew Shaw ne semble pas vraiment cadrer dans le style de l'entraineur Claude Julien.

Le problème semble le contrat de Lucic, dont peu d'équipe voudront hériter avec sa maigre production de 10 buts et 34 points cette année en 81 matchs. Mais peut-il redevenir le joueur qu'il a été sous les ordres de Julien à Boston alors qu'il était la terreur de l'adversaire?

Lucic + Nugent-Hopkins contre Pacioretty, Shaw + un choix de 2e ronde, le ferriez-vous?

Imaginez le premier match Canadien-Bruins à Boston l'an prochain avec Lucic en bleu-blanc-rouge! OMG!

Entendu à CKOI 96,9 FM dans Le Clan MacLeod avec Peter Mcleod, Patrick Marsolais et Valérie Roberts. (COGECO) le 5 avril 2018.


CKOI969RE CKOI969RE
Member since over 3 years

05:14

16311

Jean-Charles Lajoie rencontre Guy Lafleur
Published 6 months

28050

On sentait l'animateur du retour au 91,9 SPORTS fébrile ce mercredi 4 avril lors de sa rencontre avec la légende du Canadien Guy Lafleur. Voyez-vous, c'était la toute première fois que Jean-Charles Lajoie parlait en ondes avec son idole de jeunesse, et le moment fut magique.

Ils ont parlé beaucoup de hockey, évidemment, et la franchise de l'ex-numéro 10 du CH a encore été au rendez-vous, au grand plaisir des auditeurs. Guy a raconté ses années juniors victorieuses avec les Remparts de Québec puis de son arrivée timide avec le Canadien ou il n'a pas joué régulièrement durant les trois premières années avec cette équipe déjà bourrée de joueurs de talent.

Puis Lafleur a été questionné sur l'édition actuelle du tricolore. Celui qu'on appelait le démon blond a défendu le Capitaine Max Pacioretty clamant que ça prendrait des joueurs pour évoluer avec pour qu'il puisse continuer de s'inscrire régulièrement sur la feuille de pointage. Concernant Jonathan Drouin, joueur dans lequel les partisans avaient mis beaucoup d'espoir cette année, Lafleur a mis le blâme aussi sur le fait que Drouin serait plus productif à l'aile comme dans ses saisons à Tampa avec un bon joueur de centre pour l'alimenter.

Concernant le public montréalais qui encourage l'équipe, celui qui a gagné 5 Coupes Stanley avec le CH a défendu leur attitude cette année alors qu'ils n'ont pas été très choyés par les performances de l'équipe: «Le public ce qu'il veut, c'est une équipe qui performe sur la patinoire, il veut voir des joueurs qui donnent la maximum à chaque match, il veut voir des joueurs talentueux, et c'est à l'équipe d'aller chercher ce que le public veut, c'est lui qui paie» a dit très logiquement l'ex-ailier droit.

Lafleur s'est dit moyennement optimiste pour l'avenir de l'équipe, alors qu'il a constaté que l'équipe école à Laval n'avait rien à offrir au grand club à courts termes. Il a aussi admis en terminant qu'il n'avait pas écouté tous les matchs du tricolore cette année par manque d'intérêt et qu'il pensait ne pas être le seul...

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal à l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 4 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 3 years

12:49

392

La fois ou les Sedin ont failli jouer à Montréal...
Published 6 months

28043

Martin McGuire a expliqué comment les célèbres frères Sedin, alors en négociation serrée de contrat avec les Canucks il y a quelques années, avaient failli se retrouver avec le Canadien.

Dans sa chronique au 107,7 FM en Estrie ce matin, le descripteur des matchs du Canadien sur le réseau de COGECO a raconté cette anecdote datant du repêchage 2009 à Montréal qui aurait pu amener les jumeaux suédois avec le tricolore.

Quelqu'un s'était alors confié à McGuire lors d'un événement lui disant que si les négociations entre les Sedin et les Canucks n'aboutissaient pas, que les deux joueurs considèreraient très sérieusement de signer comme joueurs autonomes avec le Canadien qui faisait alors parti d'une très courte liste d'équipes soumis par les suédois à leur agent. Les dirigeants des Canucks avaient alors réagi rapidement en allant faire signer des contrats à long terme directement en Suède aux jumeaux, contrats qui avaient alors couvert les saisons 2009 à 2013 pour ainsi mettre fin aux rumeurs.

Entendu sur les ondes du 104,7 FM en Estrie dans l’émission «Que l'Estrie se lève» avec Steve Roy le 3 avril 2018 (COGECO).


Le1047RE Le1047RE
Member since over 3 years

03:02

12012

«Pour travailler avec Marc Bergevin, il faut que tu sois un yes man» —Luc Gélinas
Published 6 months

28040

Questionné sur les rumeurs qui planent sur l'arrivée possible de Patrick Roy dans un palier de direction chez le Canadien, Luc Gélinas de RDS a été assez clair pour dire qu'il ne pensait pas que ce serait possible, détectant une incompatibilité flagrante entre les deux hommes.

«C'est clair que les deux ne peuvent pas travailler ensemble» a d'abord laissé tomber Gélinas tout en ajoutant «pour moi c'est impossible que Patrick Roy et Marc Bergevin travaillent ensemble, à cause de Marc Bergevin«.

«Pour travailler avec Marc Bergevin, pour être un allier à Marc Bergevin, il faut que tu sois un yes man...ça c'est mon opinion» a conclu Gélinas, qui côtoie beaucoup de monde granvitant dans l'entourage du CH au cours d'une saison.

Entendu sur les ondes de CHOI Radtio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet, Dan Gravel et Laurent Gaulin le 28 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 3 years

00:58

14590

logo radioego

radioego.com