Résultat pour: #Hockey

Patrick Roy de retour avec le CH: «Je suis sur que c'est dans sa tête, je crois qu'il ferait une job incroyable avec le CH»  —Jonathan Roy
Publié il y a 3 mois

27591

Avec le début de saison décevant que le Canadien de Montréal connait, (9 victoires en 24 matchs), bien des spéculations se propagent sur les réseaux sociaux sur des changements que l’organisation devraient effectuer pour améliorer le sort de l'équipe, et ça va bien au-delà des changements sur la glace! La haute direction reçoit son lot de critique depuis quelques temps, et malgré que l’entraineur Claude Julien soit plutôt épargné par les fans et analystes, le directeur général Marc Bergevin et le très grand patron Geoff Molson sont constamment pointés du doigt sur la situation actuelle du CH, de son rendement et surtout des projections d’avenir qui ne sont pas vraiment encourageantes.

Ce n’est pas un secret que le nom de Patrick Roy a souvent été mentionné comme un potentiel dirigeant de l’équipe pour faire suite à ceux en place si la situation ne s'améliore pas rapidement. Le Canadien a souvent eu du succès avec à sa tête des personnes qui ont été «élevés» dans l’organisation. L’ex #33 du tricolore deviendrait dont un candidat de choix pour revenir à un modèle de gestion qui a souri à l’organisation dans le passée. Il a gagné partout ou il est passé, incluant avec le tricolore, et pourrait amener cette attitude de gagnant qui semble avoir quitté l'organisation Montréalaise depuis... son départ.

L'un des deux fils de Patrick, Jonathan, était l’invité du «Boost», émission animée par Philo Lirette sur les ondes d’Énergie 94,3 à Montréal vendredi dernier. Dans le segment audio, repris par l’équipe du matin de fin-de-semaine à CHOI Radio X, celui qui est maintenant chanteur fut questionné au sujet de l’intérêt de son père de joindre l’organisation du Canadien si jamais il recevait un appel. Sa réponse fut très honnête et sans hésitation, la voici: «Je crois vraiment que oui, mon père aimerait faire ça, j'en suis persuadé… On parle pas de ça à la maison, mais je suis sur que c’est dans sa tête puis je pense qu’il ferait une job incroyable pour les Canadiens de Montréal. Il a le CH tatoué sur le corps (coeur)», a dit celui qui a joué longtemps comme gardien de but avec l’équipe que son père dirigeait, les Remparts de Québec dans la LHJMQ. Pour conclure sa réponse, Jonathan Roy a ajouté une chose très intéressante: «Moi je le dis depuis le début; ¨St-Patrick’s curse¨, depuis ’95 ou on l’a échangé, je crois qu’elle va se terminer quand il va revenir…» Faisant référence au mauvais sort qui s’acharne sur l’équipe depuis que Roy a été limogé suite à une controverse avec l'entraineur du moment, Mario Tremblay. Le Canadien n'a pas remporté de Coupe Stanley depuis 1993, alors que le gardien était dans les buts, puis Patrick Roy a ensuite remporté deux autres Coupe Stanley avec l’Avalanche du Colorado, les anciens Nordiques de Québec, qui ont déménagé tristement à Denver en 1995 justement la même année que Roy a quitté Montréal.

Quelle saga encore une fois entourant l’une des équipes de sports qui fait le plus parler sur la planète, principalement parce que le hockey est beaucoup plus qu’un sport à Montréal, c’est un mode de vie pour bien des fans qui n’acceptent simplement pas que le CH perde, et qui sont prêts à tout pour changer les choses, incluant influencer les prochaines décisions comme ils le peuvent pour améliorer l’équipe.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission «Le Show du Matin Week-end» avec Alex Leblond le 26 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

03:39

397

Claude Legault s'en prend à Geoff Molson: «Va gérer ta bière pis tes immeubles, criss, c'est pas tes affaires le hockey, ça parait là»
Publié il y a 3 mois

27590

L’acteur bien connu des québécois et grand fan du Canadien depuis toujours; Claude Legault, a effectué une attaque en règle contre la haute direction du tricolore alors qu’il était questionné sur l’état actuel de son équipe favorite par Catherine Beauchamp, en plein tapis rouge de la première du film «Junior majeur», film qui traite justement de hockey. Il a offert une réponse franche, inattendue, et surtout non censurée, tellement que la chroniqueuse culturelle et l’animateur de l’émission matinale de fin-de-semaine au 98,5 FM ont du avertir les auditeurs du contenu cru qu’ils s’apprêtaient à leur faire entendre en ce samedi matin habituellement un peu tôt pour ce genre de propos.

Au départ, Legault s’en ai pris au directeur général Marc Bergevin: «J’avais confiance en ce gars-là un moment donné, mais depuis les ¨moves¨ qu’il a fait depuis une année et demie, il a perdu cinq presque six défenseurs de son alignement régulier. Y’a pas signé Markov, un gars qui a passé toute sa vie ici…il l’a laissé partir comme un malpropre. Radulov; on l’avait le gars qui marquait des buts, il l’a laissé partir aussi, pis y’a tout mis son argent sur une ¨christie¨ de paire de pads…» a dit l’acteur faisant référence au contrat de 10 ans de Carey Price signé cet été. «On est foutu pour, je te dirais, au-dessus de dix ans avec ça!» A dit Legault visiblement amer.

Mais l’acteur n’avait pas terminé son analyse. Visiblement désabusé de la performance de son équipe et surtout du mouvement de personnel effectué depuis quelques années. Il s'est alors attaqué à celui qui occupe le poste le plus élevé chez le Canadien: «Le ménage, c’est au deuxième qu’il faut le faire» a-t-il dit: «Puis Molson, avant y’avait un président, il s’est nommé président. Il devrait lâcher ça, parce que je pense qu’il connait rien là dedans. Il devrait mettre un vrai président, avec son directeur gérant, pis s’enlever de d’là.« Puis il a offert un message très direct au au président et chef de la direction du club de hockey des Canadiens de Montréal: Va gérer ta bière pis tes immeubles que t’achète partout là, criss, c’est pas tes affaires le hockey, ça parait là…tout le monde est en tabarnak…on le voyait au début de l’été, on disait ¨quessé¨ qui va arriver avec cette équipe là, ça va être pourrie, et c’est pourrie!» A dit Legault, manifestement en colère!

Wow! On a pas fini d'entendre parler de cette sortie spectaculaire et d'en mesurer les répercussions dans l'imaginaire collectif des nombreux fans du CH qui se reconnaitront possiblement en masse dans la montée verbale de cet acteur très respectée des québécois qui a peut-être seulement dit tout haut ce beaucoup de partisans pensent, tout bas.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Week-end Extra» avec Mathieu Beaumont le 25 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:28

13011

Labeaume chez Arcand à propos des Nordiques: «Moi je suis certain qu’ils vont venir, aucun doute, aucun doute…»
Publié il y a 3 mois

27587

En visite à Montréal cette semaine, Régis Labeaume s’est arrêté au micro de l’émission de Paul Arcand pour parler de différents sujets qui ont marqué les dernières semaines dont sa ré-élection, le traffic grandissant dans sa ville, le retour des Nordiques, les couteaux dans les avions, Donald Trump etc…

Concernant les Nordiques, Labeaume a souligné qu’il arrivait au commissaire de la LNH de faire exactement le contraire de ce qu’il disait quelques mois auparavant: «Bettman regardez, quand Atlanta est partit pour Winnipeg, alors il en a parlé deux jours avant pis il a dit complètement le contraire de ce qu’il avait dit des mois précédents…» a-t-il dit pour diminuer l'importance du discours récent du patron de la plus grosse ligue de hockey au monde.

Puis à la question si il y croyait encore (au retour des Nordiques), Labeaume na pas hésité une seconde: «Moi je suis certain qu’ils vont venir, aucun doute, aucun doute…» a-t-il affirmé. Et le maire a continué de parler de la LNH et du commissaire: «Je regarde leur business là, ça va pas si bien que ça là…au total ils vont bien, ils font beaucoup d’argent au total…mais, Bettman c’est un gars qui garde ces cartes proches de lui…il donne pas beaucoup de signe avant coureur de ce qui va arriver, mais en même temps les gouverneurs de la ligue pis les propriétaires ils l’adorent par qu’il leur font faire beaucoup d’argent, il est le roi et maitre pis c’est un homme d’affaire très intelligent...»

C’est alors qu’Arcand est revenu à la charge sur les Nordiques: «Mais là vous avez pas d’indication qu’il veut faire un transfert par exemple?» Labeaume a hésité un peu avant de répondre: «moi je suis sur qu’il va avoir un club à Québec, c’est tout ce que je peux vous dire à l’instant» a-t-il dit, sans trop se mouiller, tout en vantant les mérites du partenariat entre Québecor et la LNH concernant la retransmission des matchs à la télé.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission «Puisqu’il faut se lever» avec Paul Arcand le 23 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:49

420

Carbo: critique envers la direction du CH : «Ça fait 15 ans qu'on a pas de joueur de centre #1»
Publié il y a 3 mois

27584

L’ancien capitaine et coach du Canadien Guy Carbonneau était l’invité de Jean-Charles Lajoie hier au 91,9 SPORTS à Montréal. Questionné sur la possibilité que le tricolore entre bientôt dans une phase de reconstruction, comme l'on vécu dans le passé les Nordiques et les Maple Leafs, l’ex-numéro 21 s'est alors montré très critique envers la haute direction de l’équipe.

L’entrevue de Carbo avec JC en 5 citations:

1- Sur la reconstruction: «Moi j’aurais de la difficulté à l’accepter, et je suis certain que les gens auraient de la difficulté à l’accepter»

2- «J’ai pas blâmé la personne là, mais si je regarde ce qu’on a repêché dernièrement euhhhhh….»

3- «On en a parlé, pis on va en parler jusque quand on est un là, mais ça fait 15 ans qu’on a pas de joueur de centre numéro 1…Nashville est allé en chercher 2 même 3 en 2 ans.»

4- «J’espère qu’on a pas été chercher Weber juste pour se débarrasser de P.K. Subban là?»

5- «Dans les 7 dernières années on s’est débarrassé de McDonagh, Tinordi, Beaulieu, Sergachev… pis on a pas eu grand chose pour en retour. On a eu Jonathan Drouin pour Sergachev, toutes les autres on a rien eu, pis ça c‘est tous des choix de première ronde!

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 23 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

04:42

479

Le silence de Carey suite à la sortie d'Angela inquiète Michel Villeneuve: «Ça veux-tu dire qu'il est pas d'accord?»
Publié il y a 3 mois

27580

Le chroniqueur sportif de COGECO Michel Villeneuve et l’animatrice Catherine Gaudreault trouvent le silence de Carey Price troublant ces jours-ci, surtout suite à la publication Instagram d'Angela, la femme du gardien de but, qui a fait taire les rumeurs de problèmes possibles entre elle et son mari après une rumeur dévoilée en ondes par Réjean Tremblay sur les ondes de CHOI Radio X cette semaine qui disait le contraire. Villeneuve explique mal la réaction du numéro 31 du Canadien.

«Dans une situation qui était comme celle-là, la différence avec P.K. Subban, c’est madame qui s’est lancée à sa rescousse. Carey, avec le statut qu’il a, y’avait juste à dire: ¨écoutez là, j’étais blessé, toutes les rumeurs à mon sujet sont fausses, j’aime mon épouse et mon épouse m’aime, on forme un bon couple et il n’est pas question qu’on quitte Montréal, et il est pas question qu’on divorce un point c’est tout!¨. Mais la, plutôt que de dire la vérité, si c’est la vérité entendons-nous, c’est madame qui fait la job» a ironisé Villeneuve, ce qui contribue à semer le doute sur la situation actuelle de Price avec l'équipe. Le gardien par ailleurs devrait faire un retour au jeu cette semaine, toujours selon des rumeurs...

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 22 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:24

792

Serge Savard a parlé de défensive, de victoires, de Bergevin et de ...Patrick Roy au 91,9 SPORTS
Publié il y a 3 mois

27574

Michel Langevin et Enrico Ciccone se sont entretenus avec Serge Savard ce matin au 91,9 SPORTS à Montréal. Ils ont parlé ensemble des déboires actuels du Canadien et essayé de comprendre ce qui s'est passé pour en arriver ou là ou l'équipe se trouve présentement..

Le dernier directeur général à avoir gagné la Coupe Stanley à Montréal a parlé beaucoup de l’importance d’inculquer une mentalité de victoire à l’équipe, un principe qui a toujours été présent dans cet organisation: «On voulait même pas perdre les parties d’exhibitions» a dit l’ex-numéro 18 du CH. Il a aussi parlé de l’importance de la défensive dans la mentalité du tricolore depuis toujours: «L’histoire du club de hockey Canadien, ça a toujours été la défensive. Moi je me rappelle mon premier meeting avec Canadien, Toe Blake était l’instructeur. Toe Blake a dit: moi je vous garanties que si on donne moins que 185 buts contre, on sera en première position» a dit Savard. Rappelons que malgré une excellente fiche l’an passée, 46 victoires et 26 défaites, le CH a quand même donné 200 buts!

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 21 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

18:24

992

Un auditeur du 91.9 SPORT compare les hommes en uniformes du CH vs les autres hommes en uniforme
Publié il y a 3 mois

27573

Ce matin, dans l'émission matinale du 91,9 SPORTS à Montréal, Enrico Ciccone a reçu un message qu’il a lu en ondes. L’auditeur, Martin, a fait un parallèle entre les hommes en uniformes du Canadien, et les hommes en uniformes dans la vie de tous les jours.

Texte de Martin: «Assez incroyable, Price JOUE comme travail, il JOUE, et ce serait de petites histoires matrimoniales qui le déconcentraient à ce point? Que font les gens en uniformes, les vraies uniformes, soldats, pompiers, policiers, ambulanciers, quand ils sont dans le feu de l’action? Ils avalent leurs pilules, ils se lèvent debout et avancent pour leur chum à côté et l’autre de l’autre côté. Et pas avec 10 millions de salaire! Alors oui, nous sommes en droit de savoir quelles couleurs sont ces bobettes, et pourquoi il les portent à l’endroit ou à l’envers.»

«Tout le monde est différent… j’ai été joueur de hockey, j’ai vécu une séparation, je suis tombé. Ça m’a pris quatre ans avant de me relever…puis je suis un dur de dur moi-là» a dit Ciccone pour expliquer que tout le monde ne réagit pas pareil face aux événements.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 21 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a plus de 2 ans

02:05

80

CH en déroute: «Faut être jugé sur les gestes qu’on pose et sur les résultats de l’équipe» —Serge Savard
Publié il y a 3 mois

27572

Un des plus grand défenseur de l’histoire du Canadien et le dernier directeur général de l'équipe a avoir remporté une Coupe Stanley; Serge Savard, était l’invité de Mario Langlois hier à l’émission Les Amateurs de Sports au 98,5 FM. Il a parlé très ouvertement de la situation actuelle du tricolore, une situation qui inquiète beaucoup ceux qui suivent les activités de l'équipe depuis le début de la saison.

10 phrases marquantes de la rencontre entre Serge Savard et Mario Langlois:

1- «J’ai toujours dis que les Nordiques nous ont rendu meilleurs comme organisation parce qu’ils nous ont fait travailler deux fois plus fort»

2- «J’ai gagné deux Coupes Stanley comme gérant générale et je me suis fait congédier après 4 matchs en début de saison»

3- «Carey Price, pendant des années, l’organisation s’est pourfendu à dire qu’il était le meilleur gardien de la planète, pis on l’a payé 10 millions par année, pis aujourd’hui, ben, c’est comme si on savait rien, tu sais, je commence à être tanné, bas du corps, haut du corps, on est pas au courant de rien, je pense que le monde mérite d’être informé…»

4- «En 1986… je me suis aperçu qu’il y avait une rébellion à l’intérieur du club, tout le monde voulait la tête de Jean Perron, je me suis assis avec 8 ou 9 de mes vétérans… pis je leur ai dit qu’ils étaient pas question de mettre Jean Perron à la porte pis que c’était à eux autres de décider si ils voulaient jouer ou pas jouer ou qu’ils s’en aillent chez-eux…plus tard on a gagné la Coupe Stanley»

5- «Il se passe des choses…il faut identifier le problème et après ça, il faut le régler!»

6- «Cette année, on avait deux gars là, nos deux meilleurs joueurs de l’équipe l’an passée, y’en a un qui s’appelait Markov, pis l’autre Radulov, ces deux-là voulaient jouer à Montréal pis on a réussi à les faire signer ailleurs…»

7- «Un moment donnée, tu peux pas reconstruire une défensive en une fin-de-semaine là…»

8- «Le monde ont le droit de huer…c’est eux autres qui paient pour entrer pis qui reçoivent une augmentation sur leurs billets de saison»

9- Concernant la direction: «Ils ont tous des contrats jusqu’en 2022, c’est fatiguant la…»

10- «Quand on a envoyé Subban qu’est-ce qu’on a dit? ¨On a besoin de leadership y’a pas de leader sur cette équipe là¨. Moi je me rappelle que Subban avait battu les Bruins de Boston presqu’à lui seul dans une série, mais on a été chercher Weber, j’ai rien contre Weber, on était sensé faire un pas en avant, pis d’être de beaucoup supérieur, pis d’aller chercher un leadership qu’on avait pas, ben ça s’est pas matérialisé là…Weber, Canadien est pris avec un contrat de 16-17 millions par année»

11- «Ce que j’ai pas aimé… quand un recruteur dit, c’était pas mon choix parce que ça s’est avéré un mauvais choix, je trouve ça cheap shot un peu»

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Les Amateurs de Sports avec Mario Langlois le 20 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

23:03

659

Retour des Nordiques: La relation très «étroite» entre Bettman vs Mulroney est un signe assez positif selon Philippe Cantin
Publié il y a 3 mois

27571

Beaucoup de discussions de corridor et d’analyses sont ressorties de la visite du commissaire Gary Bettman à Montréal en fin-de-semaine en marge des fêtes du centenaire de la Ligue Nationale de Hockey. Et, étrangement, on a parlé beaucoup du retour éventuel des Nordiques lors de cette rencontre, heureusement pour le Canadien qui souhaite surtout se faire oublier dans ce début de saison pour le moins désastreux.

Philippe Cantin, journaliste sportif à La Presse, a suivi de près les discussions qui ont eu lieu entre Gary Bettman et les journalistes présents durant le week-end, et n’a pas manqué de souligner quelque chose que peu ont remarqué, soit la très bonne relation qui semble s’être installée entre Brian Mulroney, ancien Premier Ministre du Canada et président du conseil d’administration de Québecor inc., et le commissaire de la LNH qui l'a justement souligné dans une réponse donnée sur une question par rapport au retour d’une équipe majeure à Québec: «Et j’ai aussi une bonne relation avec l’ancien Premier Ministre Mulroney qui me répète régulièrement de ne pas l’oublier…» a dit Bettman, pour souligner subtilement que quelqu’un d’autre que les fans des Nordiques et les journalistes s’occupait du dossier de Québec dans les bureaux de la LNH.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Jean-Simon Bui et Pierre «Vez» Vézina le 20 novembre 2017 (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:39

396

Carey Price: «La rumeur c’est; sa femme a dit ¨on sort de Montréal ou on divorce¨» —Réjean Tremblay
Publié il y a 3 mois

27569

Invité de CHOI Radio X ce matin, le célèbre chroniqueur Réjean Tremblay en avait long à dire sur la situation actuelle qui prévaut chez le Canadien de Montréal alors qu'ils connaissent un début de saison désastreux. Il a entre autres parlé des joueurs que la tricolore a perdu durant la saison morte et des rumeurs qui courent sur le cas de Carey Price. Il a eu aussi son mot à dire sur quelques membres de la direction.

10 citations de Réjean Tremblay sur le Canadien:

1- «Je trouve les médias bonasses, bonasses, bonasses, j’en reviens pas!»

2- «Tu fais pas juste perdre, tu te fais défoncer, t’as l’air d’une bande de tatas…» (En parlant du match comme Toronto)

3- «Comment ça se fait que personne pose la question à Bergevin: Comment t’as réfléchi quand t’a laissé partir Andrei Markov qui était le meilleur joueur de défense de cette équipe depuis 15 ans…et encore l’année passée?»

4- «Des gars qui étaient nuls ou moyens ou médiocres ailleurs, pourquoi que rendu avec le Canadien ils seraient bons?»

5- «Trevor Timmins là, comment ça se fait qu’à peu près tout le monde réalisent que depuis 10 ans que c’est nul à chier?… Y’est encore là avec sa petite maudite face...»

6- «Le plan quinquennal de Bergevin on y arrive là, le club de cette année, c’est son équipe!. »

7- «On es-tu d’accord pour dire que c’est abominable la défense?»

8- «Jean-Jacques Daigneault, ça fait au moins 4 ans qu’il est là, y’a pas un journaliste qui lui a posé une question!»

9- Sur P.K. Subban: «Les autres voulaient pas jouer avec…mais il était au mariage de Markov...»

10- Et Réjean a terminé son entretien sur une pointe d'humour: «Gary Bettman a déclaré: On peut pas donner un club de hockey à Québec, Montréal pourrait en demander un… »

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

14:43

7249

logo radioego

radioego.com