Result for: #Canadien

L'attitude de Pacioretty suite à la victoire de 10-1 du CH contre les Wings fait beaucoup parler...
Published about 2 months

27629

Le journaliste Richard Labbé, qui travail sur le «beat» du Canadien, a dévoilé quelques détails sur l’attitude du capitaine Max Pacioretty ces temps-ci dans le vestiaire de l'équipe. Une attitude qui pourrait commencer à en agacer certains dans l'entourage de l'équipe…

«Samedi soir, victoire de 10-1, tout le monde est content, tout le monde est de bonne humeur, y’en avait un qu’on voyait pas dans le vestiaire pis c’était le capitaine…» a révélé Labbé, alors que Pacioretty n’a pas vraiment contribué à cette victoire éclatante finissant la soirée sans aucun point malgré les 10 buts de son équipe! «On a trouvé ça bizarre qu’il soit pas là… au risque de me répéter, oui il est bougonneux, c’est vrai, mais il est aussi très soucieux de ses performances, je suis sur que lui, ben il est ben content que l’équipe ait gagné samedi soir, mais dans son fort intérieur il se dit, ouan, tout le monde a scoré sauf moi…c’est quelqu’un qui est bien difficile aussi envers lui-même, c’est peut-être un mélange de tout ça là…de ne pas avoir participé au pointage, dans un match de 10 buts, ça c’est sur que ça l’a affecté un petit peu là…»

Audio entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «DH en 90 minutes» avec Dany Houle le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

03:01

313

JC Lajoie analyse Max Pacioretty: «Il joue comme un gars qui veut sortir d'ici»
Published about 2 months

27628

L’animateur vedette du 91.9 SPORTS à Montréal Jean-Charles Lajoie était sur les ondes de CHOI Radio X à Québec pour parler de l’actualisé sportive. Amené à parler du jeu du capitaine des Canadiens Max Pacioretty, Lajoie ne s’est pas montré très positif envers le numéro 67 du Tricolore.

«Il joue comme un gars qui veut sortir d’ici les gars» a laissé tombé Lajoie, avec un ton peu encourageant: «J’ai rarement vu le capitaine aussi inanimé, aussi inerte, c’est un joueur de périphérie c’est vrai, mais quelque flash ça et là, quelques débordements d’agressivité qu’on lui connait pas, peu ou mal, sans plus. Et pas de production soutenu, rien de significatif, pas de graine de leader, du tout, du tout, du tout, du tout, du tout. On sent pas qu’il mène la baraque, on le sent tendu, anxieux, inquiet, de la tournure des événements et des circonstances.» A dit l’animateur qui ne semble vraiment pas nager dans une mer d’optimisme face à l’avenir du joueur américain à Montréal.

Puis Lajoie a parlé de la valeur du Capitaine sur le marché. «Max Pacioretty actuellement là, c’est un des blockbusters de Marc Bergevin. Quand il a signé ce gars-lia pour 27 millions pour 6 ans, 4.5 millions par année, c’est une aubaine extraordinaire, ça fait qu’actuellement, on cash 150 cents dans passes depuis 4 ans avec Pacioretty» a ironisé Jean-Charles: «ça va faire en sorte que lui va vouloir casher 150 cents dans piasse dans le prochain contrat…les négociations ouvrent le 1er juillet 2018, est-ce que tu peux prendre le risque de le perdre pour rien le 1er juillet 2019 après avoir cashé 150 cents dans la piasse? Je ne pense pas qu’on puisse prendre un tel risque à Montréal» a prédit Jean-Charles ouvrant la porte toute grande à un changement d'adresse probable pour le joueur d'avant.

Le Canadien tentera-t-il d’améliorer son alignement en se débarrassant d’un joueur qui a une forte valeur sur le marché mais qui semble moins cadrer dans le succès de l’équipe présentement? Quel type de joueur(s) Marc Bervegin pourrait-il avoir en retour de son capitaine? Ou; qu’est-ce qu’il manque au CH pour devenir une équipe aspirant au plus grands des honneurs?

Audio entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

02:29

219

Dutrizac fait un retour à la radio en sautant une coche sur le DJ du CH et certains joueurs anglophones de l'équipe!
Published about 2 months

27624

Alors que son «purgatoire contractuel» avec son ex-employeur COGECO a pris fin officiellement samedi le 2 décembre, Benoït Dutrizac n’a pas perdu de temps pour se retrouver un micro, à tout le moins l’espace d’une émission, alors qu’il a co-animé avec son ancien collègue et ami Jean-Charles Lajoie lundi après-midi dans l’émission de ce dernier au 91,9 SPORTS à Montréal.

«Depuis le temps que tu m’en parles que tu veux passer aux sports» lui a lancé JC, déclenchant les rires de Dutrizac qui lui a aussitôt répondu: «Je ne connais pas ça les sports, je suis un ¨taouain¨ qui peut poser des questions à quelqu’un qui connait les sports, pour qu’il l’explique à un ¨taouain¨ comme moi qui connait pas les sports».

Celui qui est aussi animateur des francs-tireurs à télé-Québec est allé voir le Canadien samedi dans leur éclatante victoire de 10-1 face aux Red Wings, et il a remarqué certaines choses qu'il a fait part lors de son micro d’introduction avec Lajoie. Il s’en ai pris dès le départ au DJ du Centre Bell pour son choix musical: «On peux-tu avoir un peu de fierté? On peux-tu demander à ce qu’on respecte notre culture? Tu sais, on est là, on paye, c’est nous autres. Y’as-tu quelque chose qui représente plus le peuple québécois, parce que y’a pas de Nordiques là, que le Canadien de Montréal? Pis t’arrives au Centre Bell, pis ils te martèlent des platitudes; disco, rococo, là tu dis tant qu‘à mettre des platitudes américaines, peux-tu choisir un peu de québécois? Pis là, écoute sur Twitter on est rendu à nous même nous dénigrer, pis à dire ¨y’a pas de musique québécoise qui vaille la peine, heille moi j’ai mon sacramouille de voyage¨ a dit Dutrizac, qui semblait s’être ennuyé de ses grandes envolées oratoires qui ont fait sa marque de commerce à l’antenne pendant des années.

Puis l'invité de Jean-Charles a terminé le premier segment de son rendez-vous en ondes en s’en prenant à des joueurs unilingues anglophones du Canadien qui n’ont pas encore appris assez de mots de français à son goût malgré qu’ils évoluent avec l’équipe depuis un certain temps: «Je le sais que j’suis mouche à marde avec ça là, mais j’aimerais ça que Carey Price soit capable de dire bonjour et merci. J’aimerais ça que Pacioretty, Plékanec là, ça fait 62 ans qu’il est à Montréal là, y’es-tu capable de dire bonjour et merci? Je le sais que je suis tannant avec ça…» a dit l’animateur qui avait l’air à prendre un malin plaisir à parler dans un micro de radio pour la première fois depuis très longtemps, depuis trop longtemps…

Est-ce que Dutrizac sera un invité régulier à cette antenne? Est-ce que RCN Médias nous réservent une surprise en lui offrant un micro régulier avec sa propre émission en janvier? Tout peut arriver à partir de maintenant.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Jean-Charles en Liberté» avec Jean-Charles Lajoie le 4 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

12:45

507

«Au prix que les casquettes se vendent...tu veux pas lancer un autre 30-40 piastres sur la glace là»  —Enrico Ciccone
Published about 2 months

27622

Alors que Paul Byron a compté 3 buts dans une victoire de 10-1 du Canadien contre les Red Wings samedi soir, la tradition qui veut que les spectateurs présent au match lancent leurs casquettes sur la glace pour souligner l’événement ne s’est pas réalisée, alors qu'un seul a pensé le faire, et beaucoup se sont demandés pourquoi.

Enrico Ciccone avait sa théorie pour expliquer pourquoi ce matin à l’antenne du 91,9 SPORTS: «Je ne sais pas, c’est inexplicable, je veux dire ça dépend des marchés, j’imagine qu’à Montréal quand ça t’as couté 4, 500, 600 piastres pour aller voir un match, pis au prix que les casquettes se vendent à la boutique du Canadien, tu veux pas lancer un autre 30-40 piastres sur la glace là» a-t-il dit, déclenchant les rires de l’équipe autour de lui.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 4 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

01:57

411

LNH «Le marché des gardiens de but a explosé...» Bergevin pourrait avoir quelque chose en retour d'Antti Niemi selon Renaud Lavoie
Published about 2 months

27616

Renaud Lavoie de TVA Sports a confié à Michel Langevin et Enrico Ciccone à la radio au 91.9 SPORTS que des directeurs généraux dans la LNH lui avaient dit que «le marché des gardiens de buts à explosé depuis trois jours». Il a ajouté que des équipes telles que les Penguins, les Flames et les Oilers et d’autres étaient à la recherche de profondeur dans les buts.

Qui dit profondeur dans les buts dit Canadiens de Montréal! Avec la renaissance de Carey Price, la retour de blessure bientôt de Montoya, et Fucale qui progresse au club école à Laval, l’équipe aura peut-être un surplus de cerbères dans les prochaines semaines. Et selon Lavoie, Niemi, qui n'a rien couté, pourrait devenir attrayant pour d’autres équipes. «Mais si éventuellement, Antti Niemi est à échanger, doit quitter l’organisation, je pense que Marc Bergevin va recevoir quelque chose en retour» a spéculé Lavoie.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 1 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

01:13

169

Point de presse de coach Claude Julien suite victoire du Canadiens contre Sénateurs (29 novembres 2017)
Published about 2 months

27603

L'entraîneur du Canadien Claude Julien a fait son point de presse habituel suite à la victoire du Tricolore 2-1 contre les Sénateurs d'Ottawa. Julien en a profité pour vanter le défenseur David Schlemko qui jouait son premier match dans l’uniforme bleu-blanc-rouge à vie et son tout premier de la saison.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission «Du sport le matin» avec Michel Langevin et Enrico Ciccone le 29 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since over 2 years

03:02

11

ARCHIVE: André Arthur vous raconte Michel Therrien
Published about 2 months

27602

«Y'a personne dans la chambre qui te respecte! Y'a personne qui veut jouer avec toi!» avait lancé Michel Therrien à Daniel Brière alors qu’il était son coach en 2013-2014 chez le Tricolore. C’est ce qu’on apprend dans la biographie écrite pas Martin Leclerc sur l’ex-joueur des Sabres, des Flyers et du Canadiens lancée cette semaine.

En entrevue avec La Presse mardi, Brière est revenu sur sa relation tendue avec Therrien. «Je devais parler de ce qui s'était passé avec le Canadien de Montréal et être honnête. Mais j'espère que ce n'est pas ce que les gens vont retenir; ma relation avec Michel Therrien, à la lecture du livre. J'ai adoré le temps que j'ai passé avec le Canadien, j'ai vécu un rêve en endossant l'uniforme du Canadien» a commenté Brière, qui a revu Therrien à une occasion depuis qu'il a quitté le CH, en 2014. (Source: www.lapresse.ca)

Et qui dit Michel Therrien, dit anecdotes! Et le meilleur raconteur d’histoires «particulières» sur l’ex-entraineur du Canadien est sans aucun doute André Arthur. Alors qu’il pilotait l’émission du midi au printemps 2016 à CHOI Radio X à Québec, l’animateur avait lancé un segment dans son émission appelé: «Avez-vous rencontré une célébrité?», invitant les gens à lui écrire pour parler de leurs rencontres intéressantes (ou non) avec les gens connus qui nous entourent. Arthur avait reçu une série de messages sur Therrien, et la plupart n’étaient pas très à l'avantage de l'ex-coach des Penguins et du CH. Est-ce que toutes ces histoires sont vrais? On ne sait pas, comment vérifier? Mais une chose est certaine, elle sont toutes très drôles!

Avertissement: Ces histoires impliquent beaucoup de flatulences, il semble que Therrien se servait beaucoup de cette partie de son anatomie. Vous aurez été avertis.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l’émission «Arthur le Midi» quelque part au mois de mars 2016 (RNC MÉDIAS).


Radio EGO Radio EGO
Member since over 9 years

06:35

895

Le Doc Mailloux a une solution pour que les «canadiens français» fassent plus d'enfants
Published about 2 months

27597

Dans l’émission «Doc Mailloux & Josey» sur le réseau des radios parlées de COGECO lundi matin, le Doc Mailloux a présenté sa solution qui permettrait au «canadiens-français» de procréer davantage. il a ainsi donné suite à une proposition de la CAQ qui affirme que la protection de l’identité québécoise et la croissance économique passent par une hausse des naissances au Québec.

Ce n’est pas la première fois que le Doc parle de cette théorie, il explique: «Il y a vingt ans, j’ai eu cette idée, après avoir été scandalisé par Pauline Marois, qui, travailleuse sociale de profession, constatant la dénatalité au Québec, c’est-à-dire; taux d’enfants trop bas, avais suggéré que nous puisions dans l’immigration, sachant très bien que la plupart des immigrants des pays catholiques, la plupart des immigrants sont à peu près tous contre la contraception, n’est-ce pas? Est-ce qu’on est d’accord là-dessus ou si on va m’accuser de racisme encore une fois? Alors tous ceux qui viennent des pays catholiques, pays musulmans ils sont tous contre la contraception, presque sans exception, remarque bien, ils jouent avec les pilules, en cachette, mais… Alors, j’avais été scandalisé par Pauline Marois qui avait dit, elle voulait qu’on fasse un pays, qu’on soit un pays en dénatalité et au lieu de s’occuper de se remplacer comme nation canadienne française on augmenterait le nombre d’immigrants, j’avais été scandalisé que ça vienne; un d’une femme, deuxièmement d’une travailleuse sociale, et troisièmement d’une péquiste. J’avais été scandalisé, d’ou est née mon idée farfelue, 1-2-3, terminé plus d’impôt!»

Voici en détail l’idée du Doc:

DM: Doc Mailloux

J: Josey

DM: «Alors, pour favoriser l’économie québécoise, et favoriser le poids démographique, c’est-à-dire le nombre de canadien-français au Québec, j’ai fait une suggestion, un incitatif financier….Alors l'idée est très simple; les familles qui travaillent, un enfant, exemption d’impôt du tiers, sur le revenu familial. Deux enfants, deux tiers d’impôt qui saute sur le revenu familiale. Trois enfants, pu d’impôt! »

J: «Ok… Pour les deux? »

DM: «Oui, oui… revenu familial »

J: «Ok, c'est qui qui va payer les impôts? »

DM: «Ah? Ça… nous verrons… »

J: «rires»

DM: «Non mais… c’est une solution efficace aux problèmes économiques et au problème identitaire.»

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 27 novembre 2017 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Doc Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

09:43

357

Le père d'un jeune de 15 ans qui s'est enlevé la vie pour cause d'intimidation en entrevue au FM93
Published about 2 months

27593

Martin Dufour, père du jeune Simon, 15 ans, qui a mis fin à ses jours pour cause d’intimidation en se jetant devant un train jeudi dernier, a donné une entrevue touchante ce matin à la radio.

Voici l’entrevue en 12 citations:

1- «Simon était victime d’intimidation depuis qu’il était au primaire, on a travaillé d’un commun accord avec l’école…Je sais que l’école a un protocole d’intimidation de deux pages qui étaient écrit…Si il y a eu des sanctions, jamais nous en tant que parent on a eu un suivit de ça..»

2- «Simon les derniers mois il était correct, il était enjoué, il allait bien…plein de choses qu’on planifiait à faire… en tant que parent, j’ai absolument rien vu, puis je m’en veut tellement là…c’est très difficile.»

3- «Au primaire c’était ¨Simon la peste¨…c’était l'école au complet, si tu touchais à Simon, si tu parlais à Simon, ben t’avais la peste…»

4- «Il était mis de côté de l’école au complet parce qu’il était différent, parce qu’il avait les cheveux roux, parce qu’il avait des lunettes épaisses…»

5- «Quand tu te fais dire 200, 300 fois par jour que t’es niaiseux, t’es con, tes lunettes sont épaisses, on veut pas te parler, regarde, un moment donné, ça rentre dans n’importe quelle personne.»

6- Il avait dit à l’école: «Écoutez, je veux le nom des élèves, je veux pas rien faire aux élèves, si ça fonctionne pas je veux aller parler aux parents en personne, pis leur dire regarde là, ton enfant ce qu'il fait c’est pas correct…peut-être que t’as même pas écho parce que ce qui se passe, c’était juste à l’école là… »

7- «J’ai jamais eu aucun, aucun feedback des écoles…le seul suivit que j’ai eu c’est de mon garçon, c’est l’année passée, c’est un étudiant qui a fallu qui s’excuse parce qu’il avait dit des gros mots…»

8- «Le plan appliqué par l’école n'a pas donné de résultat parce que Simon était juste pu capable ça a l’air...»

9- «Je faisais confiance à mon garçon qu’il puisse me parler, je suis un père très ouvert, tu peux me parler de n’importe quoi, puis, je ne sais pas pourquoi il m’en a pas parlé…si il l’avait dit, j’aurais fait quelque chose…»

10- Depuis l’événement: «J’ai eu aucun appel de la commission scolaire, de l’école, des directeurs, rien de ça…»

11- «J’aimerais qu’il y ait un plan Québécois, canadien, à la limite mondial que toutes les écoles devraient appliquées, que si les écoles ne l’appliquent pas, qu’il y ait des conséquences, des répercussions…»

12- «Il voulait devenir professeur de musique de Jazz…»

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

14:56

135

Patrick Roy de retour avec le CH: «Je suis sur que c'est dans sa tête, je crois qu'il ferait une job incroyable avec le CH»  —Jonathan Roy
Published about 2 months

27591

Avec le début de saison décevant que le Canadien de Montréal connait, (9 victoires en 24 matchs), bien des spéculations se propagent sur les réseaux sociaux sur des changements que l’organisation devraient effectuer pour améliorer le sort de l'équipe, et ça va bien au-delà des changements sur la glace! La haute direction reçoit son lot de critique depuis quelques temps, et malgré que l’entraineur Claude Julien soit plutôt épargné par les fans et analystes, le directeur général Marc Bergevin et le très grand patron Geoff Molson sont constamment pointés du doigt sur la situation actuelle du CH, de son rendement et surtout des projections d’avenir qui ne sont pas vraiment encourageantes.

Ce n’est pas un secret que le nom de Patrick Roy a souvent été mentionné comme un potentiel dirigeant de l’équipe pour faire suite à ceux en place si la situation ne s'améliore pas rapidement. Le Canadien a souvent eu du succès avec à sa tête des personnes qui ont été «élevés» dans l’organisation. L’ex #33 du tricolore deviendrait dont un candidat de choix pour revenir à un modèle de gestion qui a souri à l’organisation dans le passée. Il a gagné partout ou il est passé, incluant avec le tricolore, et pourrait amener cette attitude de gagnant qui semble avoir quitté l'organisation Montréalaise depuis... son départ.

L'un des deux fils de Patrick, Jonathan, était l’invité du «Boost», émission animée par Philo Lirette sur les ondes d’Énergie 94,3 à Montréal vendredi dernier. Dans le segment audio, repris par l’équipe du matin de fin-de-semaine à CHOI Radio X, celui qui est maintenant chanteur fut questionné au sujet de l’intérêt de son père de joindre l’organisation du Canadien si jamais il recevait un appel. Sa réponse fut très honnête et sans hésitation, la voici: «Je crois vraiment que oui, mon père aimerait faire ça, j'en suis persuadé… On parle pas de ça à la maison, mais je suis sur que c’est dans sa tête puis je pense qu’il ferait une job incroyable pour les Canadiens de Montréal. Il a le CH tatoué sur le corps (coeur)», a dit celui qui a joué longtemps comme gardien de but avec l’équipe que son père dirigeait, les Remparts de Québec dans la LHJMQ. Pour conclure sa réponse, Jonathan Roy a ajouté une chose très intéressante: «Moi je le dis depuis le début; ¨St-Patrick’s curse¨, depuis ’95 ou on l’a échangé, je crois qu’elle va se terminer quand il va revenir…» Faisant référence au mauvais sort qui s’acharne sur l’équipe depuis que Roy a été limogé suite à une controverse avec l'entraineur du moment, Mario Tremblay. Le Canadien n'a pas remporté de Coupe Stanley depuis 1993, alors que le gardien était dans les buts, puis Patrick Roy a ensuite remporté deux autres Coupe Stanley avec l’Avalanche du Colorado, les anciens Nordiques de Québec, qui ont déménagé tristement à Denver en 1995 justement la même année que Roy a quitté Montréal.

Quelle saga encore une fois entourant l’une des équipes de sports qui fait le plus parler sur la planète, principalement parce que le hockey est beaucoup plus qu’un sport à Montréal, c’est un mode de vie pour bien des fans qui n’acceptent simplement pas que le CH perde, et qui sont prêts à tout pour changer les choses, incluant influencer les prochaines décisions comme ils le peuvent pour améliorer l’équipe.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission «Le Show du Matin Week-end» avec Alex Leblond le 26 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since almost 3 years

03:39

394

logo radioego

radioego.com