Résultat pour: #Maurais

JC Lajoie analyse Max Pacioretty: «Il joue comme un gars qui veut sortir d'ici»
Publié il y a 3 mois

27628

L’animateur vedette du 91.9 SPORTS à Montréal Jean-Charles Lajoie était sur les ondes de CHOI Radio X à Québec pour parler de l’actualisé sportive. Amené à parler du jeu du capitaine des Canadiens Max Pacioretty, Lajoie ne s’est pas montré très positif envers le numéro 67 du Tricolore.

«Il joue comme un gars qui veut sortir d’ici les gars» a laissé tombé Lajoie, avec un ton peu encourageant: «J’ai rarement vu le capitaine aussi inanimé, aussi inerte, c’est un joueur de périphérie c’est vrai, mais quelque flash ça et là, quelques débordements d’agressivité qu’on lui connait pas, peu ou mal, sans plus. Et pas de production soutenu, rien de significatif, pas de graine de leader, du tout, du tout, du tout, du tout, du tout. On sent pas qu’il mène la baraque, on le sent tendu, anxieux, inquiet, de la tournure des événements et des circonstances.» A dit l’animateur qui ne semble vraiment pas nager dans une mer d’optimisme face à l’avenir du joueur américain à Montréal.

Puis Lajoie a parlé de la valeur du Capitaine sur le marché. «Max Pacioretty actuellement là, c’est un des blockbusters de Marc Bergevin. Quand il a signé ce gars-lia pour 27 millions pour 6 ans, 4.5 millions par année, c’est une aubaine extraordinaire, ça fait qu’actuellement, on cash 150 cents dans passes depuis 4 ans avec Pacioretty» a ironisé Jean-Charles: «ça va faire en sorte que lui va vouloir casher 150 cents dans piasse dans le prochain contrat…les négociations ouvrent le 1er juillet 2018, est-ce que tu peux prendre le risque de le perdre pour rien le 1er juillet 2019 après avoir cashé 150 cents dans la piasse? Je ne pense pas qu’on puisse prendre un tel risque à Montréal» a prédit Jean-Charles ouvrant la porte toute grande à un changement d'adresse probable pour le joueur d'avant.

Le Canadien tentera-t-il d’améliorer son alignement en se débarrassant d’un joueur qui a une forte valeur sur le marché mais qui semble moins cadrer dans le succès de l’équipe présentement? Quel type de joueur(s) Marc Bervegin pourrait-il avoir en retour de son capitaine? Ou; qu’est-ce qu’il manque au CH pour devenir une équipe aspirant au plus grands des honneurs?

Audio entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 5 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

02:29

219

Yves Landry est revenu sur ce qui l'a poussé en dehors de la radio...
Publié il y a 3 mois

27619

Longtemps le personnage atypique d’une radio qui roulait déjà pas mal hors sentier, Yves Landry a fait des séjours assez fructueux sur des antennes très importantes dans la région de Québec ayant fait parti de l’équipe du matin de CHOI et du FM93, en plus de participer à l’évolution de la radio web de Jeff Fillion: radiopirate.com. Alors, que s’est-il passé pour qu’il ne soit plus du tout en ondes alors qu’il n’y a jamais eu autant de radio qui «parlent» à Québec? Écoutez-le donner ses explications.

C’est à une radio communautaire de Lévis, CJMD 96,9 FM, avec l’animateur Max Doré que Landry a bien voulu donner les raisons de son absence des ondes. Il a aussi expliqué comment il percevait ce média aujourd'hui.

Voici 10 réflexions de Yves Landry sur son absence et sur la radio en général:

1- «Je redonne beaucoup à Jeff…même si on est des individus qui ne se ressemblent pas…»

2- «Denis y’avait un front de boeuf, il arrivait d’un petit coin, il aurait pu vendre des caisses de confiance…il ne doutait pas de lui, il était drôle...»

3- «Il est arrivé le phénomène Chiasson qui était une méga joke, duquel je n’ai rien appris…tout ça a provoqué la séparation du groupe qui s’était bâti mais qui était en train de pourrir tranquillement pas vite…»

4- «Jeff a pris une direction différente, il s’est mis à faire ses affaires et à devenir très politique...»

5- «Denis Gravel et Dominic Maurais avaient une autre vision. Ils ont voulu travailler de façon carriériste dans patente pis ¨faire de la radio¨…pis pour eux autres, ce qu’on faisait avant, c’était plus vraiment de la radio...»

6- «J’étais convaincu qu’à la dissolution quand Jeff est partit pour radiopirate que mon avenir était avec Jeff puis je suis allé le rejoindre et il m’a accueilli les bras ouverts…»

7- «Je ne changerais jamais de ce que j’ai fais hier et de ce que je suis aujourd’hui, je vais le demeurer, même si tout ça me met ¨get out the radio¨ »

8- «Tu parlais des derniers balbutiements qui sont arrivés accidentels ou j’étais arrivé à CHOI puis on s’est vu, on devait se reparler (Jeff et lui), se laisser avec une rancune, se laisser avec un goût aigre, après avoir partager tant de temps…on devait se jaser»

9- «Moi par contre je peux te dire personnellement que, je suis encore capable d’en donner, je pourrais encore en donner, à faire ce que je faisais il y a 20 ans, je suis convaincu que j’aurais autant de plaisir à le faire… je le ferais de la même façon… et j’ai autant d’énergie que j’en avais…»

10- «Là présentement c’est la talk radio…ça parle, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle…scuse je suis en train de m’endormir, ça parle, ça parle, ça parle, ça parle…alors ça me dit rien»

Entendu à l’émission «Tailgate en attendant Ti-Guy» avec Max Doré sur les ondes de CJMD 96,9 FM à Lévis le 28 novembre 2017.


cjmd969 cjmd969
Membre depuis il y a plus de 8 ans

15:58

1036

Voici ce que l'animateur du matin le plus écouté à Québec ne fait pas...
Publié il y a 3 mois

27618

Quand on pense «animateur du matin le plus écouté à Québec», des noms nous viennent rapidement en tête: Dupont, Bouchard, Maurais, Dallair, en tout cas, ce sont eux qu’on entend le plus parler. Mais aucun d’eux n’est plus écouté que ce gars bien tranquille qui mène la barque de l’émission du matin sur les ondes de la radio de Radio-Canada depuis 2005 et qui trône au sommet des cotes d'écoutes cet automne. (Source Numéris automne 2017, central 12+, 6h à 9h). Son nom? Claude Bernatchez. Plutôt que de vous dire qu’est-ce qu’il fait de bien pour devancer tous ces autres gros noms, voici plutôt une liste des 10 choses qu’il ne fait pas.

1- Il ne donne jamais sa propre opinion sur les sujets d’actualités. (Il peut toutefois vous dire la sorte de yogourt qu’il préfère, mais ne dévoilera pas la marque. :-)

2- Il n’est jamais méchant avec les membres de son équipe et cherchera plutôt à les mettre en valeur.

3- Il ne fait pas d’attaque personnel sur un invité après qu’il ait quitté l'entrevue. [ ]

4- Il ne s’éternise pas trop longtemps sur un sujet si il n’a rien de plus a y apporter.

5- Il ne tutoie jamais personne, même les membres de sa propre équipe.

6- Il ne parle pas trop et laisse plutôt beaucoup de place à son équipe ou ses invités.

7- Il ne fait jamais de «Montréal bashing», quelque chose de très populaire à la radio de Québec.

8- Il ne parle jamais de problèmes personnels en ondes, et ceux-ci ne se refléteront pas sur son humeur non plus..

9- Il n’élève jamais le ton.

10- Il ne parle jamais en mal en ondes des autres animateurs de la station.

Donc, on suggère à ses concurrents de prendre des notes, si jamais ils aspirent à être numéro 1 aussi, un jour.

Dans l’audio, vous pourrez entendre son équipe de Première heure se payer un peu sa tête en décrivant en son honneur une liste des 12 choses qu'on ignorait de lui.

Équipe de Première Heure:

Animation : Claude Bernatchez

Arts et spectacles : Patricia Tadros

Nouvelles régionales : Martin Boucher

Circulation : Marc-André Boivin

Météo / Affaires citoyennes : Martine Côté

Recherche : Andréanne Plante

Technique et assistance à la réalisation : Martin Meilleur

Réalisation : André Anne Paré

Entendu à Première Heure avec Claude Bernatchez à Ici Première (106,3 FM Québec) la radio de Radio-Canada le 1 décembre 2017.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

09:32

175

Sondage Automne 2017: «Ça va prendre des modifs c'est clair»  —Dominic Maurais
Publié il y a 3 mois

27614

Dominic Maurais et son équipe ont discuté de sondage ce matin alors que les résultats ont été dévoilés hier par la firme Numéris pour l'automne 2017.

«Hier c’était un bizarre de feeling. Tout le monde était content, pis moi ça me tentait pas de casser le party de personne… j’avais une face de carême, je suis pas un comédien, je suis pas un hypocrite…même ce matin, je vais vous le dire honnêtement je trouve ça difficile mais en même temps je me tourne vers les auditeurs…» a dit l’animateur qui a vu l'émission qui porte son nom glissée en 4ième place depuis le dernier sondage. (Source Numéris, marché central, 6 à 9 am, 12 ans et plus)

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission «Maurais Live» avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 1 décembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

08:19

585

Sondage Automne 2017: «CHOI est la grande gagnante»  —Philippe Lefebvre, DG
Publié il y a 3 mois

27604

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Martineau-Trudeau avec Philippe Lefebvre, Directeur Général de la station le 30 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

10:16

127

La victime de Martin Pouliot se questionne sur sa «défense d'ordre médical»
Publié il y a 3 mois

27600

Invité de CHOI Radio X ce matin, la victime de Martin Pouliot, Sindy St-Jean, a parlé de son état actuel physique et mental deux mois après l’accident. Elle a aussi dit ce qu’elle pensait de son «agresseur» alors que celui-ci aurait une «bonne défense d'ordre médical» à faire valoir, selon son avocat.

«J’étais triste, j’étais en colère, je le trouve arrogant, parce que moi j’ai été vu plusieurs fois par les enquêteurs puis lui aussi, puis j’avais eu des bribes que; les remords, il était démolit, pis c’était triste, pis il était rongé par tout ça…écoutez, c’est pas en agissant comme ça que ça nous montre les remords pis la tristesse qu’il peut avoir là…puis en plus j’ai rencontré un avocat dernièrement, il m’expliquait un petit peu la loi du ¨no fault¨, c’était quoi… câline, il est allé voir un psychologue, il a dit que ça ¨feelait¨ pas, pis la tsé, il avait ben de la peine, il est indemnisé autant que moi par la SAAQ lui là…il a plein salaire qui rentre présentement là…c’est un peu choquant ça aussi là… »

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 29 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

12:53

248

Carey Price: «Quand j'ai vu l'Instagram hier soir, je suis dit: yes, c'est ça l'histoire» —Jeff Fillion
Publié il y a 3 mois

27577

Sur sa radio internet JeffFIllion.com ce matin, l'animateur a parlé de la rumeur lancée par Réjean Tremblay sur les ondes de CHOI Radio X hier. Une rumeur qui a rapidement fait le tour du web et qui a même poussé la femme du gardien du Canadien à démentir la rumeur sur son compte Instagram dans la soirée! (@byangelaprice)

Rappelons ce qu’a dit le chroniqueur du journal de Montréal à l’émission de Maurais Live mardi: «sa femme a dit: on sort de Montréal ou on divorce»

Donc en revenant sur le sujet ce matin, Fillion a dit qu’au départ, il ne trouvait pas ça sérieux, parce que c’est Carey Price: «c'est pas un gars qui laisse transparaître beaucoup de chose» a-t-il, et qu'il y avait selon lui: «zéro matière là-dedans fondé» en parlant de l'histoire de Réjean Tremblay. mais il a rajouté: «Quand j’ai vu l’Instagram hier soir, je me suis dit, yes c’est ça l’histoire» parce que «le fait qu'elle se justifie, ça les condamnent» a analysé Fillion, flanqué de ses co-animateurs Gerry et Nick.

Entendu à JeffFillion.com avec Jeff Fillion. Le 21 novembre 2017.


RPRE RPRE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

04:13

1123

Carey Price: «La rumeur c’est; sa femme a dit ¨on sort de Montréal ou on divorce¨» —Réjean Tremblay
Publié il y a 3 mois

27569

Invité de CHOI Radio X ce matin, le célèbre chroniqueur Réjean Tremblay en avait long à dire sur la situation actuelle qui prévaut chez le Canadien de Montréal alors qu'ils connaissent un début de saison désastreux. Il a entre autres parlé des joueurs que la tricolore a perdu durant la saison morte et des rumeurs qui courent sur le cas de Carey Price. Il a eu aussi son mot à dire sur quelques membres de la direction.

10 citations de Réjean Tremblay sur le Canadien:

1- «Je trouve les médias bonasses, bonasses, bonasses, j’en reviens pas!»

2- «Tu fais pas juste perdre, tu te fais défoncer, t’as l’air d’une bande de tatas…» (En parlant du match comme Toronto)

3- «Comment ça se fait que personne pose la question à Bergevin: Comment t’as réfléchi quand t’a laissé partir Andrei Markov qui était le meilleur joueur de défense de cette équipe depuis 15 ans…et encore l’année passée?»

4- «Des gars qui étaient nuls ou moyens ou médiocres ailleurs, pourquoi que rendu avec le Canadien ils seraient bons?»

5- «Trevor Timmins là, comment ça se fait qu’à peu près tout le monde réalisent que depuis 10 ans que c’est nul à chier?… Y’est encore là avec sa petite maudite face...»

6- «Le plan quinquennal de Bergevin on y arrive là, le club de cette année, c’est son équipe!. »

7- «On es-tu d’accord pour dire que c’est abominable la défense?»

8- «Jean-Jacques Daigneault, ça fait au moins 4 ans qu’il est là, y’a pas un journaliste qui lui a posé une question!»

9- Sur P.K. Subban: «Les autres voulaient pas jouer avec…mais il était au mariage de Markov...»

10- Et Réjean a terminé son entretien sur une pointe d'humour: «Gary Bettman a déclaré: On peut pas donner un club de hockey à Québec, Montréal pourrait en demander un… »

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 20 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

14:43

7249

«On a pris les pires extraits, on a fait un montage» Fred Têtu reproche à CHOI de l'avoir fait mal paraître
Publié il y a 3 mois

27550

À son son premier passage à la radio depuis cette soirée de juin 2017 alors qu’il avait offert une entrevue à tout le moins un peu chaotique dans l’émission de Yannick Marceau le soir à CHOI Radio X, le fondateur de Québec 21 Fred Têtu est revenu sur la situation après que l’animateur Dominic Maurais lui ai demandé si il avait un regret par rapport à la situation qui s’était passé ce soir-là.

«J’aurais aimé ça que l’audio, comme c’est l’habitude à tous les jours de la semaine, que l’audio intégrale de l’entrevue qui a duré une heure et douze soit disponible. Alors en 2017, peut-être même depuis quelques années, la seule audio intégral de l’émission Marceau le soir qui a pas été rendu disponible c’est celui de ce soir-là» a dit calmement l’enseignant en philosophie du Cégep Garneau qui en a rajouté sur la façon dont la station avait traité son contenu ce soir-là: «On a pris les pires extraits, on a fait un montage, on a même mis ça sur la page de CHOI en disant: Faites-vous votre propre idée. Moi j’aurais aimé ça que les gens puissent aller écouter l’intégral…» a dit Têtu visiblement agacé de la situation.

Rappelons que Fred Têtu avait retiré sa candidature «au lendemain de son passage erratique en studio à Radio X» avait-on pu lire dans le Journal de Québec le 15 juin 2017 alors qu’il s’était défendu de s’être pointé en état d’ébriété au micro de Yannick Marceau pour son entrevue en soirée, alors que les enregistrements de la rencontre tendaient à démontrer qu’il était définitivement pas dans un état «normal». Le collaborateur politique de longue date à CHOI a admis ce matin au micro de Maurais qu’il était en burn-out et qu’il n’avait pas le goût d’être là cette soirée là: «Je tombais en vacances cette journée-là…on avait fait notre grosse annonce, sept candidats le jour d’avant [de Québec 21] pis là on pouvait souffler enfin pour les deux mois qui venaient…donc le système a eu un shut down, j’étais pas là…à toute chose malheur est bon, j’étais brulé je me suis tassé…le parti a bien survécu, a bien performé» a conclu l’invité qui a félicité tout le monde de Québec 21 pour le résultat aux dernières élections.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:33

290

Québec: Les utilisateurs des ponts risquent de «payer» pour la grève des ingénieurs du gouvernement jeudi!
Publié il y a 3 mois

27533

Marc-André Martin, président de l’association professionnelle des ingénieurs du gouvernement, était dans les studios de CHOI Radio X ce matin pour parler des problèmes majeurs de circulation à prévoir dus à des inspections qui seront faites sur le pont Risi, sturcture qui relie la rivière Chaudière au Pont Pierre-Laporte, dès ce jeudi suite au conflit actuel entre le gouvernement et leurs ingénieurs. Le ministre des Transports André Fortin a déclaré ceci à ce sujet: «On demande aux citoyens de penser à leurs déplacements ces jours-là, de prévoir en conséquence, de travailler à la maison s’ils le peuvent». Il semble que les deux parties se lancent la balle dans ce dossier au détriment des citoyens utilisateurs de la route: «C’est une grosse job de relation publique, et nous on embarque pas là-dedans» a dit Martin au micro de Dominic Maurais.

L’ingénieur a aussi parlé de l’état du pont de l’île d’Orléans et du Pont de Québec qui ont atteint la fin de leur vie utile selon lui, et il a aussi fait réaliser autre chose sur un autre pont bien connu des gens de Québec: «Lorsque vous avez parlé du troisième lien, c’est bien que vous en parliez, parce que le pont Laporte, on pense que c’est un pont neuf, mais il arrive à peu près à la moitié de sa vie utile» a-t-il déclaré. Constatant ce fait, l’ingénieur a dit qu’un troisième lien était un «choix intelligent», et que c’était «un enjeu politique».

Entendu dans Maurais Live à CHOI Radio X 98,1 le 13 novembre 2017. (RNC MÉDIAS)


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:51

149

logo radioego

radioego.com