Résultat pour: #lac

Chantal Lacroix commente la photo qui a fait tant parler sur les réseaux sociaux
Publié il y a 7 mois

27977

C'est grâce aux valeurs qu'elle a inculqué à sa fille que Chantal Lacroix a décidé de publier une photo d'elle sur Instagram ou on peut voir les effets du vitiligo, une maladie dont elle souffre caractérisée par des taches blanches (dépigmentation) sur la peau qui tendent à s'agrandir. 

-Mais tu dis toujours maman qu’on ait tellement plus qu’une enveloppe physique. 

-C’est vrai ma chérie., notre enveloppe physique est secondaire, c’est la beauté du coeur qui compte.

-Exactement c’est la beauté intérieure et c’est comment tu agis avec le monde qui est le plus important. 

-Alors je fais quoi avec cette photo?

-Allez maman publie, tu attends quoi!

«Parce que je veux que ma fille continue de penser ainsi, parce que je veux qu’elle continue de me regarder avec les yeux du coeur et parce que je m’assume, je publie.» a écrit Chantal Lacroix sur son compte Instagram,

Entendu à l’émission Des hits dans l’traffic avec Marie-Soleil Michon et Sébastien Benoït à Rythme FM 105,7 Montréal le 12 février 2018 (COGECO).


RYTHME_FM RYTHME_FM
Membre depuis il y a plus de 2 ans

03:35

3749

Ève-Marie Lortie du FM93 salue les femmes à la radio de Québec!
Publié il y a 7 mois

27957

En cette journée de la femme, l'animatrice du retour au FM93 a lu un texte pour saluer justement les femmes présentes sur les ondes de la radio particulièrement à Québec. Lortie a souligné qu'à la même heure que sa propre émission, Nathalie Normandeau à BLVD.fm et Catherine Lachaussée à Ici Radio-Canada Première animaient elles aussi une émission du retour à Québec.

L'animatrice en a aussi profité pour faire un clin d'oeil à son prédécesseur Gilles Parent: «Quand je me suis retrouvée sur cette chaise, il y a à peu près quatre mois, ah j'ai eu peur, j'ai eu le vertige, mais je suis restée. C'était pas banal, une femme qui succède à un animateur vedette licencié pour des inconduites» a dit courageusement celle qui anime aussi Salut-Bonjour en direct de Québec la fin-de-semaine à TVA.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie. Nico, Dan Pou le 8 mars 2018 (RNC MÉDIAS).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

04:04

12354

Marc Maltais un ancien du Bloc pour remplacer Alexandre Cloutier à Lac St-Jean
Publié il y a 8 mois

27817

Un syndicaliste et ex-péquiste Marc Maltais veux remplacer Alexandre Cloutier comme député de Lac St-Jean. Voici une entrevue qu'il a donné à la radio récemment pour parler de son engagement.

Entendu à Midi Pile à Kyk Radio X au Saguenay le 2 février 2018 avec Simon Tremblay et Fred Gagné. (RNC MÉDIAS)


CKYK957RE CKYK957RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

19:50

57

André Arthur remercié de BLVD: «Ma surprise vient du fait que ça a duré plus longtemps que je l'imaginais» —Claude Thibodeau
Publié il y a 9 mois

27785

Celui qui se fait appeler le «consultant en communication» a commenté le congédiement d'André Arthur sur les ondes de la radio de Radio-Canada, et l'ancien grand patron du FM93 ne s'est pas dit surpris de la décision: «Ma surprise vient du faut que ça a duré plus longtemps que je l'imaginais» a dit celui qui avait contribué à créé le populaire Zoo dans les années 80.

«Quand le personnage arrive en ondes, on connait son fond de commerce, ses opinions ,sa façon de s'exprimer. On sait surtout que, plus il avance en âge, plus M. Arthur est inflexible sur ce que j'appellerais ses valeurs, ou ses croyances profondes» a analysé Thibodeau.

Catherine Lachaussée a souligné les bons résultats d'André Arthur dans son émission du midi, et a demandé au consultant quel serait la suite pour BLVD: «Combien de business est arrivé à BLVD parce que M. Arthur la générait...je ne suis pas convaincu qu'une grand majorité des publicités qui étaient dans l'émission de M. Arthur était directement attribuable à sa présence.» a-t-il dit.

«Si M. Arthur choisissait de continuer de faire de la radio à quelque part, il y a probablement quelqu'un qui lui offrirait un micro et probablement que cette station-là rapidement verrait monter ses cotes d'écoutes puis il y aurait l'effet André Arthur, c'est démontré, c'est éprouvé, c'est clair... c'est automatique. Mais avec ça vient le trouble, le stress, les brulements d'estomac, le fait qu'il a dit ceci, cela, que tu peux pas le contrôler.» a ajouté le consultant.

Puis, Claude Thibodeau a ajouté un élément intéressant du contrat que l'animateur déchu avait avec la station dirigée par Leclerc Communication: «M. Arthur cet automne avait annoncé un allégement de son temps d'antenne sur les ondes de BLVD, à la plus grande surprise, il avait dit je travaillerais maintenant trois jours par semaine et non pas quatre comme avant ou cinq. Moi ce que j'ai su à travers les branches, c'est que M. Arthur souhaitait en faire plus, et que les conditions qu'il n'arrivait pas à avoir de ses patrons étaient-elles que en bon ¨contrarian¨ comme il est, il a dit parfait d'abords donc je vais vous en donner moins, en espérant avoir un angle de négociation, or, semblerait que ça n'a pas marché, et aujourd'hui on voit que ça se solde par une fin des activités

Entendu à Radio-Canada cet après-midi à Ici Radio-Canada Première (Québec) avec Catherine Lachaussée le 29 janvier 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

09:06

290

Arthur commente son congédiement de BLVD: «Pour eux la pression devient trop forte, et je respecte ça»
Publié il y a 9 mois

27784

Alain Saint-Ours de Radio-Canada a recueilli les propos d'André Arthur suite à son congédiement de BLVD.fm aujourd'hui. Le Roi des ondes ne s'est pas défilé et à même défendu les derniers propos qui lui avaient été reprochés la semaine dernière alors qu'il avait appelé la rue St-Jean à Québec: Le Boulevard Sida.

«Je leur ai fourni les cotes d'écoutes dont ils avaient besoin. Ils m'ont très bien traité» a d'abord dit celui qui occupait le créneau du midi à cette station, tout en ajoutant: «Et là pour eux la pression devient trop forte, et je respecte ça.»

«Le propos vous ne le regrettez pas, ¨boulevard sida¨ c'était peut-être un peu fort non?» lui a suggéré le journaliste: «Absolument pas, ça fait 20 ans que j'emploie cette expression là» s'est défendu l'animateur. «Rappelez-vous quand la crise du sida est arrivée à Québec, et que dans le quartier gai les gens mourraient sans pouvoir aller à l'hôpital parce que les hôpitaux de Québec refusaient de les soigner. Vous rappelez-vous de ce temps-là? Vous rappelez-vous qu'à ce moment-là, on était les seuls à parler de ça? Il y avait la communauté homosexuel et il y avait les hémophiles qui avaient été infectés par la Croix Rouge, et on en parlait...» s'est remémoré celui qui a toujours été reconnu pour avoir beaucoup de mémoire. «À Québec pendant des dizaines d'années, le sida, c'était un sujet tabou dont j'étais le seul à parler publiquement, et j'en suis encore très fier» a dit l'animateur qui n'a montré aucun signe de regret dans ce nouvel épisode de sa longue carrière qu'il a débuté en 1970 à CHRC AM.

Entendu à Radio-Canada cet après-midi à Ici Radio-Canada Première (Québec) avec Catherine Lachaussée le 29 janvier 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:13

1004

André Arthur remercié de BLVD: Nico du retour au FM93 dit «bravo» et félicite les commerçants de la rue St-Jean
Publié il y a 9 mois

27783

«DERNIÈRE HEURE l Leclerc communication annonce qu'elle a mis fin au contrat de l'animateur André Arthur. La décision est effective immédiatement. Aucun commentaire ne sera fait par l'entreprise.» Voilà le communiqué qu'a diffusé BLVD.fm cet après-midi.

Du côté du FM93, c'est Nicolas (Nico) Lacroix qui a lu le communiqué en ondes et son commentaire fut plutôt cinglant envers l'animateur congédié: «Félicitations aux commerçants de la rue St-Jean, le boulevard du sida aura eu raison d'André Arthur» a dit le chroniqueur de l'animatrice Ève-Marie Lortie dans l'émission du retour de la station faisant référence à la dernière frasque de l'ex-animateur de BLVD.

«André Arthur c'est fini...Bravo!» a-t-il conclut devant son animatrice à court de mots.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie. Nico, Dan Pou le 29 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

00:35

677

Katherine Levac pourrait tout abandonner du jour au lendemain.
Publié il y a 9 mois

27769

L'étoile montante de l'humour Katherine Levac a été touchée par une question de Catherine Perrin à la radio de Radio-Canada ce matin quand elle lui a demandé si elle avait encore l'idée de tout lâcher pour devenir une mère au foyer comme elle l'a déclaré parfois en cheminant dans sa jeune carrière.

Levac, qui provient d'un milieu franco-ontarien conservateur, soudée par des valeurs familiales s'est confiée: «Très belle analyse, très belle question, personne a vu ça jamais» a-t-elle d'abord déclaré, visiblement touchée par la question de Perrin. «En fait oui, c'est vraiment ça, c'est un fond pis longtemps je pense j'assumais pas» a dit celle qui démarre la tournée de son premier one woman show appelé «Velours» dès le 26 janvier.

«Moi là, on va se le dire, suis dans un bar le soir là, au Bordel, avec Julien Lacroix, Jay Du Temple, moi mes amis ont pas les mêmes aspirations personnelles, de se marier, d'avoir une famille, c'est comme si j'ai cessé de côtoyer des gens qui avaient ces aspirations là, puis tout allait bien, puis j'avais pas de problème avec ça, puis je me concentrais sur mon travail, puis pour faire ça, il faut que tu fasses que ça, il faut que ce soit ta priorité sinon, ça va pas fonctionner,...et là je pense que j'arrive au point dans ma vie ou je fais ¨Ah tu sais quoi, là je pense que je veux ça à nouveau¨, tout ce que j'avais toujours voulu, ce que j'avais toujours pensé faire. Quand tu es jeune tu dis, ¨ah moi quand je vais avoir 30 ans, c'est certain je vais avoir des enfants¨, puis c'est pas ça qui arrive pour personne finalement, mais la je me dis, tu sais quoi là, là je serais prête...à revenir à ça..

Concernant l'idée d'avoir d'élever une famille en conjuguant une carrière en humour en parallèle, Levac a dit ne pas avoir de modèle présentement qui lui fait penser que ce serait vraiment réaliste: «Peut-être que je vais être la première» a dit l'humoriste qui a avoué que ça l'angoissait d'y penser.

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 25 janvier 2018.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a presque 3 ans

03:51

182

Sondage sur le tramway et/ou un 3e lien à Québec: La population se prononce:
Publié il y a 9 mois

27753

Ce matin, Sylvain Bouchard du FM93, a dévoilé les résultats d'un sondage qui a été effectué auprès de la population de Québec dans les derniers jours sur le futur du transport en commun dans leur ville entre autres à l'implantation d'un tramway et la construction d'un 3e lien.

C'est Eric Lacroix de la firme de sondages SOM qui est venu présenter des résultats qui ont de quoi surprendre. Écoutez l'audio pour connaitre les questions posées et surtout les réponses données!

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard et Jean-Simon Bui le 22 janvier 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

16:59

205

Sondage Automne 2017: L'équipe du retour parle des résultats!
Publié il y a 11 mois

27610

Gilles Parent profite de loin des résultats Numéris du sondage de l’automne 2017 dévoilé aujourd’hui alors que le show qu’il pilotait est arrivé au premier rang des émissions les plus écoutées autant à Québec (central) que dans la région élargie (rayonnement total) avec la plus grosse moyenne au quart d’heure dans sa plage horaire du 14-18h. Rappelons que Gilles avait quitté son émission dans la dernière des huit semaines de sondage dû à des allégations d'inconduites sexuelles.

Il est vrai que bien des auditeurs et des compétiteurs attendaient avec impatience le moment ou Gilles allait disséquer les résultats de sondage dévoilés par Numéris deux fois par année dans la région de Québec. Nicolas Lacroix, l’un de collaborateurs de Parent pendant des années à l’antenne en a parlé aujourd’hui en début d’émission avec Ève-Marie Lortie: «Il y a des journées ou on s’ennuie particulièrement de Gilles, aujourd’hui ça va en être une c’est sur sur…Peut importe ce que les gens pensaient de Gilles, même dans la compétition, tout le monde écoutait l’analyse de Gilles parce que c’était possiblement le plus honnête dans la gang…». Des propos corroborés par l’animatrice.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie. Nico, Dan Pou le 30 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

13:25

181

Les bandes audio entendues en cour: «On est dans marde en tabarnak» a dit Jean Demaître, l'un des trois accusés de la tragédie de Lac Mégantic.
Publié il y a 11 mois

27549

Marie-France Martel du 107,7 FM en Estrie couvre le procès des ex-employés de la MMA concernant la tragédie de Lac Mégantic où un train sans conducteur transportant des produits pétroliers était sorti de ses rails dans la nuit de vendredi à samedi le 7 juillet 2013, provoquant une série d'explosions et un incendie tout en détruisant le centre-ville de Lac-Mégantic entrainant dans la mort 47 personnes.

On a fait entendre en cour dans les derniers jours les conversations audio entre les employés de l’entreprise dans les moments qui ont suivi le drame. La majorité des conversations se déroulent entre le contrôleur de la circulation ferroviaire pour la MMA Richard Labrie, qui discute avec des employés comme Thomas Harding et Jean Demaître.

Au départ, Labrie ne croit pas que c’est «leur» train qui a mis le feu à Mégantic, persuadé qu’il est encore à Nantes, ou il était supposé être sécurisé par de nombreux freins, mais pas assez, on le sait maintenant. Plus le temps passe, plus Labrie se questionne, et commence à stresser. 90 minutes après le premier appel, tout se confirme.

«Y’en a pu de centre-ville Richard» dit un répartiteur de taxis à Labrie alors qu’il lui apprend que c’est finalement «son» train qui a descendu: «T’es-tu sérieux toé-là là? C’est le train qui a descendu?…Ah non, sacrement» dit Labrie atterré. «Il a avoir des dizaines et des dizaines de morts» apprend le répartiteur à Labrie. «Ah non!!!» S’est écrié le contrôleur.

Puis Labrie confirme à Jean Demaître, son supérieur, que c’est bien leur train qui a explosé au centre-ville: «Met tes culottes…le train a runné down» a dit Labrie a Demaître qui ne le croit pas: «Tu me niaises-tu là toé… tu me niaises là tabarnak», «Non je te niaise pas ostie…là on est dans marde» lui dit Labrie. «On est dans marde en tabarnak» a répété Demaître.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission Midi Actualité avec Martin Pelletier le 15 novembre 2017 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a plus de 3 ans

09:42

467

logo radioego

radioego.com