Result for: #Montréal

Une rencontre Québecor/Bettman en fin-de-semaine à Montréal? Réjean pense que oui!
Published 4 days

27556

Réjean Tremblay a passé quelques jours à Québec cette semaine et a eu l’occasion de rencontrer Martin Tremblay, le nouveau chef de l’exploitation du Groupe Sports et divertissement de Québecor. Suite à l’annonce cette semaine que le grand manitou de la LNH Gary Bettman avait rencontré le propriétaire des Rockets de Houston, qui a montré un intérêt pour une éventuelle expansion dans la ville texane, notre Réjean s’est informé à Tremblay si «Québec était encore dans le coup» pour une équipe de la LNH dans la tête des dirigeants de l’entreprise québécoise. Dans le présent segment audio, écoutez le célèbre chroniqueur sportif raconte aux gars du matin du 91,9 SPORTS sa rencontre:

Enrico Ciccone: «T’es à Québec, tu vas parler avec Martin Tremblay, demandes-y donc si Québecor est encore dans le coup pour une équipe à Québec…»

Réjean Tremblay: «Non, c’est déjà faite ça…»

Enrico Ciccone: «Qu’est-ce qui est déjà fait?»

Réjean Tremblay: «Je lui ai posé la question…»

Enrico Ciccone: «Pis sa réponse?»

Réjean Tremblay: «C’est oui! »

Enrico Ciccone: «Son encore dans le coup…?»

Réjean Tremblay: «Oh oui…Pis d’ailleurs Martin Tremblay…il est a Montréal aujourd’hui [jeudi 16 novembre] pour un conseil d’administration de Gestev aujourd’hui et demain…Pis je pense que …ce qui m’a dit c’est: Bettman est à Montréal je pense hein? »

Enrico Ciccone: «Oh ben là là tu me lances une balle courbe…»

Réjean Tremblay: «Je ne sais pas qu’est-ce qui se prépare, mais heuuu….» a dit Tremblay qui a par la suite vanté les mérites de Houston comme ville de hockey avec les Aeros de Gordie Howe dans les années '70 etc...

À partir de là, tirer les conclusions que vous voulez. Déjà que qu’on a appris toute sorte de choses sur les Hurricanes de la Caroline et de son propriétaire dans les derniers jours, mêlé à une histoire de paradis fiscaux, plus les déboires des Coyotes, à la recherche de succès et d’un nouvel aréna. Que les sceptiques le veuillent ou non, tout pointe en direction d’un déménagement dans cette ligue qui commence sérieusement à avoir beaucoup trop de canards boiteux, et Québec a un aréna flambant neuf et des partisans assoiffés. C’est à se demander si ils ne sont pas juste en train de déterminer la date de l’annonce? :-)

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 2 years

02:02

422

Jeff Petry n'est pas le favori de Ciccone «je pense qu'il a besoin d'un psychologue»
Published 4 days

27555

Il semble que le Canadien n’est pas loin de toucher le fond du baril alors qu’hier ils ont [encore ] perdu contre une équipe qui n’avait pourtant pas encore gagné cette année en temps réglementaire; les Coyotes de Phoenix. Les analystes de hockey dans nos médias ont de plus en plus de travaille pour analyser et comprendre ce qui se passe avec le tricolore ces jours-ci, voir cette année. Dans le show matinale du 91,9 SPORTS à Montréal ce matin, Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte ont parlé du défenseur Jeff Petry du CH qui a eu une soirée particulièrement difficile selon Ciccone .

«Petry là hier là, bout de viarge, de bout de viarge, de bout de viarge, honnêtement là je ne sais pas ce qui arrive avec ce gars-là. Honnêtement, je pense qu’on est au-delà de retrouver son match. Je pense qu’il faut retrouver un…quelque chose de sain entre les deux oreilles, je pense qu’il a besoin d’un psychologue tu sais ce que je veux dire? Je pense qu’on est rendu là avec lui» a dit l’ex-joueur de la LNH. Son co-animateur Charles-Antoine SInotte a bien tenté de défendre le #26 du Canadien, mais Ciccone était plutôt convaincu: «Il peut avoir 3 000 élans offensif, si tu as deux crampes au cerveau tu viens d’effacer tous tes élans offensifs» a ajouté Enrico résigné.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Charles-Antoine Sinotte le 17 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 2 years

01:18

94

La journaliste Isabelle Hachey de La Presse explique sa démarche pour démasquer Jean-Claude «Giovanni» Apollo.
Published 4 days

27553

Isabelle Hachey, de La Presse +, qui a travaillé sur le dossier de Giovanni Apollo, s’est entretenue ce matin avec plusieurs médias aujourd'hui pour parler de son texte et de sa démarche journalistique. Voici l’une de ces rencontres avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau à CHOI Radio X.

«Moi je l’avoue je suis un foodies» a dit dès le départ Martineau: «puis je suis de très près ce qui se passe dans le milieu de la cuisine, à Montréal à Québec, je connais certains chefs et tout, ça fait longtemps que ça circulé dans le milieu que Giovanni Apollo est un mythomane, moi j’ai entendu ça à gauche et à droite» a ajouté Martineau «Moi je ne connaissais même pas Mr. Apollo avant deux semaines quand les allégations de harcèlement sexuel sont sorties à l’antenne de Radio-Canada. C’est un lecteur qui m’a dit; vous devriez fouiller ça et là, en fouillant et en appelant des gens qui l’avaient côtoyé, je me suis rendus compte qu’effectivement ça courait depuis très longtemps dans le milieu» a affirmé Hachey.

Puis la journaliste a parlé de sa démarche journalistique pour découvrir la série d’anomalies trouvées dans le parcours du chef québécois. Elle a aussi parlé de sa rencontre avec Apollo, alors, qu'avec son dossier bien étoffée en main, elle voulait le confronter pour avoir ses explications: «Moi j’avais fait plusieurs entrevues avec des gens avant qui m’ont dit que M. Apollo il pouvait être très agressif donc je m’attendais à tout là…je ne savais pas ce qui pouvait se passer» a dit la journaliste qui a finalement avoué que tout s’était bien déroulé. «Il a été très poli, il a répondu à mes questions…en gros, ce qu’il a dit c’est que, on l’avait mal compris pendant toutes ces années-là, en général, tous les journalistes qui ont évoqué son passée se sont fourvoyés» a-t-elle dit pour évoquer l'état d'esprit du cuisinier.

Entendu dans Martineau-Trudeau avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau à CHOI Radio X à Québec. Le 16 novembre 2017. (COGECO).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since over 2 years

17:07

693

«On s'est fait dire qu'il faudrait qu'il y ait une expansion ailleurs encore, pour que Québec en reçoive une...» dit Simon Gagné
Published 4 days

27552

En entrevue sur les ondes du 91,9 SPORTS ce matin, l’ex-star des Flyers, Simon Gagné, est revenu sur les propos de Don Cherry samedi dernier qui a laissé sous entendre à la télé nationale partout au Canada que si ils ne réglaient pas leur problème d’aréna, les Sénateurs pourraient quitter Ottawa pour déménager à Québec.

«Y’a juste Don Cherry je pense qui peut dire des affaires de même» a dit d’entrée de jeu Gagné: «je pense que c’est rêvé un peu en couleur…c’est décevant de voir que les fans se déplacent pas [à Ottawa]…écoute, si ils veulent déménager, pis ça marche pas là-bas, on va les prendre à bras ouvert» a dit l’ex-joueur de la LNH qui demeure à Québec qui a rajouté: «Les commentaires de Donc Cherry, c’est tout le temps le fun à entendre de quelqu’un qui peut être «influençable» au niveau de Ligue Nationale. Toutes les fois qu’on parle de Québec, ça peut ouvrir les yeux de certaines personnes…»

Mais, depuis samedi, des rumeurs sur une expansion de la LNH à Houston ont refait surface, ce qui replace tout en perspective pour le joueur maintenant à la retraite: «D’un autre côté…de voir que la Ligue Nationale regarde ailleurs que Québec pour une expansion, c’est frustrant, mais dans un autre sens, on s’est fait dire qu’il fallait qu’il y ait une expansion ailleurs encore, pour que Québec en reçoive une par la suite, ou un déménagement, c’est comme si on attend, soit Seattle ou Houston, qu’ils aient une équipe… par la suite ce serait Québec pour que ce soit équivalent dans les deux conférences avec le nombre d’équipes. Oui c’est frustrant à entendre, mais c’est peut-être une bonne chose pour Québec aussi.» A conclut le joueur qui semble à la fois résigné mais optimiste pour le retour d’une équipe à Québec dans les années à venir.

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Du sport le matin avec Enrico Ciccone et Marc-Antoine Sinotte le 16 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 2 years

03:16

226

Allégations d'inconduite: Au tour de Gilbert Sicotte: «Je vais laisser la place aux jeunes»
Published 5 days

27548

Dans un reportage diffusé sur les ondes de la radio de Radio-Canada, on a appris que l’acteur Gilbert Sicotte était visé par des allégations de harcèlement psychologique alors qu’il était professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Il a été suspendu suite à ces allégations.

Des présumées victimes, des anciens étudiants, ont témoigné pour dénoncer avoir subit de la violence verbale, de l’abus de pouvoir, tellement qu’il semble que certains d’entre eux ont du avoir recours è des soins psychologiques «approfondis» suite à leur passage au Conservatoire.

«Je ne crois pas que j’ai jamais dépassé de limites» a dit Sicotte. «Mon but n’a jamais été de vouloir humilier quelqu’un, de vouloir tasser quelqu’un, absolument pas» a dit l’enseignant qui a ajouté: «C’est possible que des fois je puisse m’enflammer si on ne travaille pas, si on n'apprend pas les textes, c’est sur que le m’enflamme, mais je suis désolé…si ça leur a fait ce mal-là…mais en même temps je me dis, ce que j’ai fait, en général pour les étudiants c’était toujours pour leur bien, si il y a une autre perception, je suis vraiment désolé…mais en même temps, je comprends pas tout ça là» a dit l'acteur bien connu des Québécois qui ne semblait pas tout comprendre ce qu’on lui reprochait exactement.

Entendu sur les ondes du Ici Radio-Canada Première dans le bulletin de nouvelles du 15 novembre 2017


IciRE IciRE
Member since about 2 years

03:34

223

De la Rose mange une taloche de JC qui rend hommage à Bobrovski!
Published 5 days

27547

Tous les fans de hockey qui suivent le Canadien savent à quel point le gardien des Blue Jackets de Columbus a été aussi bon que ce que le canadien a bien voulu qu’il soit hier lors de la défaite du tricolore 2-1 en prolongation.

Dans son show Jean-Charles en Liberté au lendemain du match, JC a démontré exactement cette réalité en décrivant l’incroyable chance manquée par Jacob de la Rose en troisième période, alors que dans une descente à 2 contre 1, le suédois n’a pas pu mettre la rondelle dans le filet face à Sergie Bobrovski, le gardien des Blue Jackets, qui semblait totalement battu sur la séquence.

«No non mais la rondelle arrive à de la Rose, et Bobrovrsky dit: la logique, faire un déplacement sur ma droite, mais, je dois absolument appeler à la maison prendre des nouvelles des gamins, ce qu’il fait instantanément, alors, s’informe de comment a été la collation du soir, est-ce que les gamins sont bien couchés, bien endormis, ma toute chérie? Formidable! Oh, je dois te laisser, j’ai un déplacement vers la droite à orchestrer, alors je te souhaite une très bonne nuit, nous rentrons bientôt» a ironisé l’animateur du show du retour à la station de sport francophone de Montréal, encouragé par Mike Bossy, amusé au bout de la ligne téléphonique.

Entendu sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Jean-Charles en Liberté avec Jean-Charles Lajoie en compagnie de Mike Bossy et Yvon Pedneault le 15 novembre 2017 (COGECO).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 2 years

02:22

258

Écoutez le maire le plus divertissant de tout le Québec!
Published 5 days

27545

La plupart des gens reconnaissent que le maire de Québec Régis Labeaume est très coloré, que celui de Trois-Rivières Yves Lévesques serait très intéressant à pour parler avec autour d’une bière et que l’ex-maire de Montréal Denis Coderre est surement de bonne compagnie pour regarder un match de balle. Mais le maire à qui revient la palme du divertissement est surement le maire de Louiseville Yvon Deshaies. Il l’a encore démontré cette semaine alors qu’il était l’invité de Robert Pilotte à l’émission Midi Plus sur les ondes du 106,9 FM en Mauricie,

Ce maire, qui a obtenu l'appui de 65 % de ces citoyens lors de l’élection du 5 novembre dernier pour ainsi obtenir un deuxième mandat consécutif à la tête de Louiseville, est reconnu pour sa grande franchise. Appelé à parler en ondes de son nouveau conseil de ville qui l’a «invité à la prudence», faisant référence au fait qu’il aimait bien s’exprimer justement sur tous les sujets dans les médias et sur la place publique, le premier magistrat de la ville a plutôt expliqué sa philosophie en fait de communication: «J’ai dit à un conseiller, toi la, si jamais tu fais une sortie et que t’aimes ¨Chin One One¨, le président de la Corée du Nord, m’a te respecter, mais met moi pas dans le bateau. Pis si tu l’invites ici à Louiseville, moi je serai pas présent, c’est ça qu’on s’est dit» a déclaré le maire à l’animateur, qui avait du mal à contenir son sourire.

Dans un deuxième temps, Dehais est reconnu pour possiblement avoir été le seul maire québécois à avoir appuyé publiquement Donald Trump lors des élections présidentielles américaines de 2016. Il lui avait même écrit une lettre suite à sa victoire! «You are a winner» lui avait-il fait savoir dans une missive rédigée en anglais avec l'en-tête officiel de la ville. Il lui mentionne d'ailleurs «qu'il l'a défendu dans les médias locaux». (Source: Le Journal de Montréal 11 novembre 2016). Le maire a changé un peu son discours là-dessus: «encore dernièrement, on me dit Monsieur Le maire, Donald Trump vous as-tu écrit? Savez-vous ce que je leur réponds maintenant? Non, Donald Trump là, y’a pas à m’écrire, il faudrait qu’il atterrisse son Air Force One à Montréal, on va aller le chercher pis faut que j’y parle parce qu’y’est dans marde, c’est ça je dis….» A débité le coloré personnage au micro du 106,9 FM.

Avant de terminer son entrevue, et sans qu’on lui demande, Deshais a voulu s’exprimer sur le cas de cette jeune mère témoin de Jéhovah décédée après avoir refusé une transfusion sanguine à l’Hôtel-Dieu de Lévis dans les derniers jours. Il était décontenancé de la situation, et a donné un exemple pour appuyer ses dires: «je suis après pensé si je me partirais pas une nouvelle religion, ça s’appellerait Hola Bella, pis dans ma religion je dirais, aussitôt qu’on est ben malade qu’on veut mourir, piquez-moi, c’est dans ma religion, tsé» a-t-il imagé. Souhaitant démontrer l’absurdité, selon lui, de la situation de la jeune fille qui en pleine santé ne pouvait recevoir de transfusion sanguine due à ses croyances religieuses. «On est rendu dans un monde de fou là» a conclut Deshais qui, faisant abstraction des conseils de son entourage, ne s’est nullement assagit et s’exprime toujours avec la plus grande des libertés.

Entendu dans Midi Plus avec Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie le 15 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Member since over 2 years

05:49

242

Guy A. Lepage explique l’absence de Guy Nantel de TLMEP: «Ça arrive des fois qu’on a trop de monde»
Published 5 days

27543

La chroniqueuse arts et spectacles du 98,5, Thérèse Parisien, est allée aux sources et s’est entretenue avec Guy A. Lepage concernant la controverse entourant l’absence entre autres de Guy Nantel à TLMEP dimanche dernier, alors que ce dernier fait la manchette depuis quelques temps suite aux premières représentations de son spectacles ou il parle entre autres de consentement sexuelle, ce qui lui a valu une altercation sur les réseaux sociaux avec Alice Paquet. L'humoriste a aussi reçu des menaces de mort, toujours en lien avec des propos tenus dans son nouveau one man show: «Nos droits et libertés». Rappelons que les avant-premières de son spectacle ont eu lieu autant à Québec qu’à Montréal dans les derniers jours.

Pour justifier l’absence de certains invités qui avaient fait la manchette durant la semaine, Guy A. Lepage a parlé de la difficulté parfois à recevoir tout les gens qu'il aimerait avoir sur l'émission car certains invités proviennent de l’extérieur, et sont donc difficiles à déplacer car «boukés» d'avance comme Margaret Atwood et Jain cette semaine qui occupaient déjà une grosse partie de l’émission: «ça arrive des fois qu’on a trop de monde» a simplement laissé tomber l’animateur.

Concernant le cas spécifique de Nantel, Lepage lui a parlé: «Je lui ai dit d’ailleurs à Guy que dans une semaine normale, on aurait du te recevoir, ce n’était pas une semaine normale, et Guy Nantel il reste au Québec, si on veut l’inviter la semaine après, on a juste à l’inviter, tu sais…» a conclut celui qui anime la populaire émission du dimanche soir à Radio-Canada depuis 2004. On apprend dans le segment audio du 98,5 que Guy Nantel sera d'ailleurs présent à Tout le monde en parle dimanche prochain.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission Le Québec Maintenant avec Paul Houde et Thérèse Parisien le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


Le985RE Le985RE
Member since over 2 years

05:49

491

«Niemi... y goal pu, y'é prêt pour la retraite, y'é prêt pour les ligues de garage...» —Martin Biron
Published 5 days

27542

Martin Biron, ex-gardien de but de la LNH avec les Sabres, les Flyers et les Rangers, était l'invité de l'équipe du matin au 91,9 SPORTS à Montréal ce matin pour parler du plus récent «move» de Marc Bergevin hier pour ajouter de la profondeur dans les buts du Canadien suite aux blessures et Carey Price et d'Al Montoya.

«Niemi là, sa carrière a fini il y a deux ans, ça va pas ben pantoute, pis je veux pas n'empiler sur le gars, écoute, ça va... il goal pu, yé prêt pour la retraite, yé prêt pour les ligues de garage» a dit Biron qui ne croit pas du tout que la nouvelle acquisition du Canadien pourra être d'une quelconque utilité pour le tricolore: «c'est plate de dire ça, j'ai été dans la même situation, pis je le sais là» a ajouté le gardien qui a joué son dernier match dans la Ligue Nationale avec les Rangers en 2013-2014.

Entendu au 91,9 Sports à Montréal à l'émission Du sport le matin, avec Enrico Ciccone et Charles Antoine Sinotte (RNC MEDIA). le 15 novembre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Member since about 2 years

09:17

794

Voici ce que disait les textos envoyés par Gilbert Rozon à certains humoristes après la diffusion de TLMEP…
Published 6 days

27541

Après la diffusion de TLMEP dimanche, alors qu’un onze humoristes étaient invités à parler d’un nouveau festival du rire à Montréal qui servira de nouvelle destination à ceux qui, nombreux, ne voudraient plus être associés au Festival Juste pour rire de Gilbert Rozon, sur qui pèse une série d’allégations de comportements sexuels douteux, le 98,5 a appris que ce dernier aurait envoyé des textos à certains humoristes, question de parler des valeurs véhiculées par ce nouveau festival qui prend forme ces jours-ci et qui risque de remplacer le sien.

C’est l’information qu’a livré Émilie Perreault à l'émission de Paul Arcand ce matin: «J’ai appris que Gilbert Rozon était entré en contact avec plusieurs humoristes par messagerie texte après la diffusion de Tout le monde en parle dimanche…j’ai eu la confirmation de 6 personnes, des hommes, des femmes, mais il y en aurait eu plus que ça… un message plutôt sobre dans lequel il indique qu’il ne les a pas contacté plus tôt parce qu’il était en état de choc, qu’il ne veux pas être jugé sur la place publique, qu’il espère qu’on laissera la justice suivre son cours» a dit la chroniqueuse. Puis elle a ajouté une information intéressante que Rozon a voulu livrée aux humoristes: «Il fait référence aux nombreuses valeurs véhiculées par le nouveau festival du rire de Montréal mais il questionne si la présomption d’innocence fait partie des valeurs véhiculées par ce nouveau festival»

Perreault a ajouté que c’était les premières nouvelles qu’on avait de Gilbert Rozon depuis sa démission le 18 octobre derniers, soit la veille de la diffusion du reportage des présumés victimes de Rozon sur les ondes du 98,5 FM.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Puisqu’il fautes lever avec Paul Arcand le 14 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Member since over 2 years

04:40

2254

logo radioego

radioego.com