Result for: #CJMF

Sondage Automne 2017: (Marché central 12+) Les gagnants et les perdants
Published about 2 months

27612

Deux fois par année, les radios sont sondées par cahiers d’écoute à Québec ainsi que dans plusieurs régions du Québec. Et c’est aujourd’hui que Numéris a dévoilé les résultats des sondages radios qui ont été effectués du 4 septembre au 29 octobre 2017.

Dans ce tableau des résultats, on remarque la continuité de la domination du FM93 dans le sondage du marché central, qui est différent de celui appelé rayonnement total puisqu’il ne calcul que les auditeurs situés dans les limites de la région de Québec/Lévis. On remarque par contre une baisse dans toutes les stations sondées sauf trois. Rouge FM, CHOI Radio X et Pop 100.9 qui fait une belle percée et qui se rapproche du groupe tranquillement mais surement.

Grands gagnants:

1- Rouge FM avec un son plus jeune et l’arrivée d'Éric Salvail en ondes, qui a été présent pour une grande partie des sondages, ont su aller chercher 22 500 auditeurs de plus par rapport au printemps 2017. Belle réussite pour la station de Bell Média qui devra composer avec la perte de Salvail visé par des allégations d'inconduites sexuelles dans le milieu du parcours et qu'on a pas vu ni entendu depuis...

2- FM93 avec sa stabilité désarmante dans le marché central avec une avance de 23 200 auditeurs sur son plus proche concurrent! Wow!

3- Malgré qu’ils sont encore très loin des meneurs, impossible d’ignorer ce bond de 31 000 auditeurs de Pop 100.9 suite à son premier sondage au printemps dernier ou elle avait effectué des débuts plutôt modestes. Elle est passé de 44 500 auditeurs à 76 200 en 6 mois! Un bel exploit!

Grands perdants:

1- Énergie semble avoir de la difficulté à bien implanter ses têtes d'affiches en ondes dans la percée qu’il tente de faire depuis quelques années dans le créneau parlé. Mis à part Stéphan Dupont le matin qui a encore réussi à classer son émission dans le top 3 des plus écoutés, c’est plutôt difficile pour le reste de la grille, ou les émissions peinent à atteindre le top 5.

2- WKND était une station musicale qui nous avait habitué à de belles envolées depuis 2-3 sondages, particulièrement dans le central. Ils n’ont pas du tout su tirer profit de la disparition de ROCK 100.9 pour récupérer ces milliers d’auditeurs orphelins de musique plus «jeune». Grosse déception pour cette station de Leclerc communications qui devra se repenser à nouveau.

3- Dans la course féroce des radios qui parlent, BLVD se classe dernière. Avec la vedette de la station qui frôlent les 75 ans, la station devra recruter rapidement de nouveaux noms très solides si ils veulent un jour jouer dans la cour des grands. Beaucoup de changements à prévoir pour cette antenne, possiblement la récupération de plusieurs animateurs d’Énergie, si jamais cette dernière décide de plus allez de l’avant avec sa seule radio qui parle mais qu’on entend trop peu.

Ghislain Morency

RadioEGO.com


Radio EGO Radio EGO
Member since over 9 years

00:03

151

Sondage Automne 2017: L'équipe du retour parle des résultats!
Published about 2 months

27610

Gilles Parent profite de loin des résultats Numéris du sondage de l’automne 2017 dévoilé aujourd’hui alors que le show qu’il pilotait est arrivé au premier rang des émissions les plus écoutées autant à Québec (central) que dans la région élargie (rayonnement total) avec la plus grosse moyenne au quart d’heure dans sa plage horaire du 14-18h. Rappelons que Gilles avait quitté son émission dans la dernière des huit semaines de sondage dû à des allégations d'inconduites sexuelles.

Il est vrai que bien des auditeurs et des compétiteurs attendaient avec impatience le moment ou Gilles allait disséquer les résultats de sondage dévoilés par Numéris deux fois par année dans la région de Québec. Nicolas Lacroix, l’un de collaborateurs de Parent pendant des années à l’antenne en a parlé aujourd’hui en début d’émission avec Ève-Marie Lortie: «Il y a des journées ou on s’ennuie particulièrement de Gilles, aujourd’hui ça va en être une c’est sur sur…Peut importe ce que les gens pensaient de Gilles, même dans la compétition, tout le monde écoutait l’analyse de Gilles parce que c’était possiblement le plus honnête dans la gang…». Des propos corroborés par l’animatrice.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie. Nico, Dan Pou le 30 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

13:25

169

Sondage Automne 2017: FM93: 1er dans le central. «Domination totale» dit Pierre Martineau, DP.
Published about 2 months

27607

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi avec Pierre Martineau, directeur de la programmation le 30 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

07:02

105

Sondages Automne 2017: «Globalement, je peux vous dire qu'on a un excellent sondage» —Pierre Martineau
Published about 2 months

27605

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

04:10

100

Québec solidaire raye de son programme le mot «patrimoine» jugé trop masculin. La radio de Québec s'amuse!
Published about 2 months

27601

«Si le parti Québec Solidaire n’existait pas, un humoriste l’inventerait.» a écrit Mathieu Bock-Côté au début de son texte de ce matin dans le journal de Montréal. Le chroniqueur n’a pas été tendre envers le parti d’extrême gauche qui veut faire un débat autour du mot patrimoine qu’il aimerait éliminer jugé trop masculin pour eux: «C’est un mot qui dans sa racine réfère à une forme de présence et de domination du masculin. L’héritage culturel, c’est autant les hommes que les femmes qui nous l'ont laissé» a dit Manon Massé, une des porte-parole du parti.

Les radios de Québec se sont amusées beaucoup avec la nouvelle depuis le début de la semaine. Nous avons fait une compilation des différentes choses qui se sont dites sur le sujet à CHOI Radio X et au FM93. Vous allez entendre Duhaime, Gravel, Bouchard, Martineau, Ségal, et leurs acolytes traiter de la nouvelle avec beaucoup d’amusement. En espérant que Gabriel Nadeau-Dubois, Amir Khadir et Manon Massé entendent à rire…

Entendu sur les ondes du FM93 et de CHOI Radio X à Québec dans les émissions «Duhaime-Ségal le Midi», «Gravel dans le Retour», «Bouchard en Parle» et «Martineau-Trudeau» le 28 novembre 2017 (COGECO + RNC MÉDIAS).


Radio EGO Radio EGO
Member since over 9 years

12:49

480

Le Doc Mailloux a une solution pour que les «canadiens français» fassent plus d'enfants
Published about 2 months

27597

Dans l’émission «Doc Mailloux & Josey» sur le réseau des radios parlées de COGECO lundi matin, le Doc Mailloux a présenté sa solution qui permettrait au «canadiens-français» de procréer davantage. il a ainsi donné suite à une proposition de la CAQ qui affirme que la protection de l’identité québécoise et la croissance économique passent par une hausse des naissances au Québec.

Ce n’est pas la première fois que le Doc parle de cette théorie, il explique: «Il y a vingt ans, j’ai eu cette idée, après avoir été scandalisé par Pauline Marois, qui, travailleuse sociale de profession, constatant la dénatalité au Québec, c’est-à-dire; taux d’enfants trop bas, avais suggéré que nous puisions dans l’immigration, sachant très bien que la plupart des immigrants des pays catholiques, la plupart des immigrants sont à peu près tous contre la contraception, n’est-ce pas? Est-ce qu’on est d’accord là-dessus ou si on va m’accuser de racisme encore une fois? Alors tous ceux qui viennent des pays catholiques, pays musulmans ils sont tous contre la contraception, presque sans exception, remarque bien, ils jouent avec les pilules, en cachette, mais… Alors, j’avais été scandalisé par Pauline Marois qui avait dit, elle voulait qu’on fasse un pays, qu’on soit un pays en dénatalité et au lieu de s’occuper de se remplacer comme nation canadienne française on augmenterait le nombre d’immigrants, j’avais été scandalisé que ça vienne; un d’une femme, deuxièmement d’une travailleuse sociale, et troisièmement d’une péquiste. J’avais été scandalisé, d’ou est née mon idée farfelue, 1-2-3, terminé plus d’impôt!»

Voici en détail l’idée du Doc:

DM: Doc Mailloux

J: Josey

DM: «Alors, pour favoriser l’économie québécoise, et favoriser le poids démographique, c’est-à-dire le nombre de canadien-français au Québec, j’ai fait une suggestion, un incitatif financier….Alors l'idée est très simple; les familles qui travaillent, un enfant, exemption d’impôt du tiers, sur le revenu familial. Deux enfants, deux tiers d’impôt qui saute sur le revenu familiale. Trois enfants, pu d’impôt! »

J: «Ok… Pour les deux? »

DM: «Oui, oui… revenu familial »

J: «Ok, c'est qui qui va payer les impôts? »

DM: «Ah? Ça… nous verrons… »

J: «rires»

DM: «Non mais… c’est une solution efficace aux problèmes économiques et au problème identitaire.»

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 27 novembre 2017 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Doc Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

09:43

354

Dave Treg de Storm Alliance répond à Régis Labeaume qui se plaint du coût de la manifestation: «Y'a pas de misère à ramasser mes impôts par exemple»
Published about 2 months

27596

En point de presse aujourd'hui, Régis Labeaume, qui n’a pas manqué souligner le coût de la manifestation à Québec en fin-de-semaine, a vu Dave Treg, le leader d’un groupe de manifestants «Storm Alliance», lui répondre de façon plutôt cinglante alors que ce dernier était en entrevue avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 au même moment.

Régis Labeaume a commencé son analyse de la fin-de-semaine par une boutade: «Ben je me demandais si il n'y avait pas plus de journalistes pis de techniciens que de manifestants? Je regardais ça sur Internet, pis on va relativiser; c’était 1000 personnes au total, on ne parlera pas d’une manifestation de masse, bon. Ça va nous coûter le double que ça nous a coûté la dernière fois, alors que c’était 75 000$. Là, c’est au minimum 150, on peut parler de entre 150 et 200. Alors on les remercie de venir s’amuser à Québec là, nous autres, ça nous coûte cher» a dit le maire qui s’est ensuite lancé dans la description des forces en présence lors de cette manifestation:

«On avait les vertueux d’un côté, qui euh, probablement des pacifistes, mais ils avaient des lances pierres pis quelques objets mais ça devait être des pacifistes» a ironisé le maire, parlant possiblement de ceux qui étaient dans la section des «antifas». Puis il a ensuite décrit ceux qui étaient de l’autre côté de la manifestation, (La Meute et Storm Alliance sans les nommer): «L’autre côté ben on avait la quasi milice là, qui visiblement fait dans l’enflure verbale. Ils ont décidé qu’ils allaient débarquer le gouvernement, pis débarquer d’autres partis politiques si il le fallait. M’as te dire un affaire, ils se prennent pas pour du 7up flat eux-autres. Ça parle beaucoup. Pour 1000 personnes, c’est beaucoup beaucoup de discours» a dit le maire, fidèle à son style habituel.

L’intervention du maire a été entendu en direct par Dave Treg, le leader du groupe identitaire Storm Alliance, qui était alors en entrevue au FM93. Et Treg n’a pas mâché ses mots envers le premier magistrat de la ville: «C’est très très beau de voir le représentant du peuple parler comme ça, il n’a pas de misère à ramasser mes impôts pas exemple, mais je trouve ça…s’t’une vrai joke» a laissé tomber Kreg, qui et a tenu à rappeler au maire ceci: «C’est un droit de citoyens qu’on a de manifester en passant. Je pense qu’avant de venir parler des coûts, le mandat qu’on s’était donné c’est qu’il n’y avait pas de débordement de violence, ni de vandalisme, je pense qu’il n’y en a pratiquement pas eu à comparer du 20, mais je pense qu’avant de regarder ça, on peux-tu regarder l’argent qui est flambé à gauche et à droite du gouvernement et on parle de millions et de milliards ici là?» a débité Treg, clairement piqué au vif par Labeaume.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Duhaime-Ségal le Midi» avec Éric Duhaime et Myriam Ségal le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

01:45

354

Le père d'un jeune de 15 ans qui s'est enlevé la vie pour cause d'intimidation en entrevue au FM93
Published about 2 months

27593

Martin Dufour, père du jeune Simon, 15 ans, qui a mis fin à ses jours pour cause d’intimidation en se jetant devant un train jeudi dernier, a donné une entrevue touchante ce matin à la radio.

Voici l’entrevue en 12 citations:

1- «Simon était victime d’intimidation depuis qu’il était au primaire, on a travaillé d’un commun accord avec l’école…Je sais que l’école a un protocole d’intimidation de deux pages qui étaient écrit…Si il y a eu des sanctions, jamais nous en tant que parent on a eu un suivit de ça..»

2- «Simon les derniers mois il était correct, il était enjoué, il allait bien…plein de choses qu’on planifiait à faire… en tant que parent, j’ai absolument rien vu, puis je m’en veut tellement là…c’est très difficile.»

3- «Au primaire c’était ¨Simon la peste¨…c’était l'école au complet, si tu touchais à Simon, si tu parlais à Simon, ben t’avais la peste…»

4- «Il était mis de côté de l’école au complet parce qu’il était différent, parce qu’il avait les cheveux roux, parce qu’il avait des lunettes épaisses…»

5- «Quand tu te fais dire 200, 300 fois par jour que t’es niaiseux, t’es con, tes lunettes sont épaisses, on veut pas te parler, regarde, un moment donné, ça rentre dans n’importe quelle personne.»

6- Il avait dit à l’école: «Écoutez, je veux le nom des élèves, je veux pas rien faire aux élèves, si ça fonctionne pas je veux aller parler aux parents en personne, pis leur dire regarde là, ton enfant ce qu'il fait c’est pas correct…peut-être que t’as même pas écho parce que ce qui se passe, c’était juste à l’école là… »

7- «J’ai jamais eu aucun, aucun feedback des écoles…le seul suivit que j’ai eu c’est de mon garçon, c’est l’année passée, c’est un étudiant qui a fallu qui s’excuse parce qu’il avait dit des gros mots…»

8- «Le plan appliqué par l’école n'a pas donné de résultat parce que Simon était juste pu capable ça a l’air...»

9- «Je faisais confiance à mon garçon qu’il puisse me parler, je suis un père très ouvert, tu peux me parler de n’importe quoi, puis, je ne sais pas pourquoi il m’en a pas parlé…si il l’avait dit, j’aurais fait quelque chose…»

10- Depuis l’événement: «J’ai eu aucun appel de la commission scolaire, de l’école, des directeurs, rien de ça…»

11- «J’aimerais qu’il y ait un plan Québécois, canadien, à la limite mondial que toutes les écoles devraient appliquées, que si les écoles ne l’appliquent pas, qu’il y ait des conséquences, des répercussions…»

12- «Il voulait devenir professeur de musique de Jazz…»

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

14:56

135

L'historique du Black Friday (Vendredi fou) avec Luc Dupont
Published about 2 months

27588

Luc Dupont, professeur de communication à l’Université d’Ottawa et spécialiste en marketing était en entrevue avec Ève-Marie Lortie au FM93 pour parler de l’origine du Black friday, cette immense fête du magasinage reliée aux congés du Thanksgiving (Action de grâce) aux États-Unis. Au Québec, on a récupéré cette fête du magasinage pour appeler ça le Vendredi fou. Malgré que ce ne soit pas un congé ferlé ici, on peut remarquer un traffic plus lourd lors de cette journée toujours dans le même but; envahir les magasins à la recherche de rabais annoncés à grands coups de publicités dans les journaux et sur le web pour inviter la population à économiser à l’unisson.

Voici 10 citations du passage de Luc Dupont au FM93 pour parler du «Black Friday» (Vendredi fou):

1- «Il n’y a personne qui appelle ça exactement de la même manière… j’ai entendu Vendredi fou, Vendredi noir puis Black Friday…ce que ça nous rappelle est qu'on est au début de quelque chose au Québec…C’est comme si on avait pas encore arrêté au fond l’expression officiel…ça nous rappelle que c’est pas une fête d’ici»

2- «C’est une fête qu’on a fini par incorporer…entre autre à cause de Amazon parce qu'avec Amazon il n’y a pas de frontière...»

3- «On parle d’à peu près un million de personne qui vont se déplacer au moins dans les centres commerciaux aujourd’hui (vendredi) au Canada, c’est quand même pas si mal pour une fête qui vient tout juste d’arriver…»

4- «Dans le cas du Black friday, l’histoire n’est pas facile parce qu’il n’y a pas deux personnes qui ont la même version…la plus récente serait que le comptable anciennement tenait ses livres, tant qu’on était dans le déficit on écrivait en rouge, puis un moment donné on tombait dans le profit, et là tu changeais de crayon, tu allais chercher ton crayon noir...»

5- «Aux États-Unis hier (jeudi) il y a 50 millions de personnes qui se sont déplacées...»

6- «Au Québec… on a pas ce congé là officiel, nous il est plus tôt… parce qu’à l’origine l’Action de grâce, c’était pour fêter la fin des récoltes et aux États-Unis, ils sont plus au sud donc c’est un petit peu plus tard…Mais je soupçonne qu’un jour on essaiera de s’ajuster»

7- «Macy’s va faire la première parade de la Thanksgiving en 1923, et ce sera la première entreprise à inventer les prix fixes dans les magasins…avant tous les prix étaient négociés en fonction du salaire»

8- «Le marketing joue un rôle important pour ces journées. Est-ce qu’il y a autant de rabais qu’on le pense? La réponse courte se serait non. Est-ce qu’il y a des rabais importants? La réponse courte se serait oui!»

9- «Le Cyber monday a été inventé par Amazon pour répondre au phénomène naturel des consommateurs qui s’étaient découragés du trop grand achalandage du Black friday et qui ont fait leurs achats le lundi suivant en ligne…on a vendu pour plus de trois milliards de dollars de marchandises l’an passé lors de cette journée seulement sur Internet!»

10- «En marketing tu as toujours besoin d’un moment ou tu prends le sifflet et tu siffles de toutes tes forces et tu dis là, la course commence! Go!»

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Le Retour du FM93» avec Ève-Marie Lortie le 24 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

17:48

147

Gerry Sklavounos de retour bientôt au Parti Libéral?
Published 2 months

27578

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard était en tournée médiatique à Québec ce matin. Dans son arrêt au FM93 à l’émission «Bouchard en parle», il a répondu à une question sur la réintégration possible de son ancien député de Laurier-Dorion Gerry Sklavounos maintenant qu'on sait qu'il a été totalement blanchi des allégations d’agressions sexuelles qui pesaient sur lui.

«Je peux pas tout dire là, dans le cas de M. Sklavounos, il y a d’autres éléments qu’on doit discuter avec lui mais vous avez raison…le rapport du DPCP a dit clairement qu’aucun acte n'avait été commis, on est tous d'accord là-dessus» a dit le premier ministre tout en ajoutant: «Mais par contre, il y a d’autre chose qui apparemment circule, on veut clarifier ça avec M. Sklavounos c’est tout» sans dire vraiment à quoi il faisait référence malgré l’insistance de l’animateur: «On va avoir des discussion avec M. Sklavounos» a répété a plusieurs reprise le PM laissant une poste ouverte pour le député indépendant.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard le 22 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since almost 3 years

01:01

146

logo radioego

radioego.com