Résultat pour: #DUHAIME

200 000 Salvadoriens devront quitter les USA avant 2019: Le Canada n'est pas prêt à les accueillir disent les douaniers
Publié il y a 12 jours

27719

Une nouvelle vague de migrants pourrait se présenter aux frontières canadiennes très bientôt avec l'expiration prochaine de visas temporaires de 200 000 Salvadoriens installés aux États-Unis qui ont reçu l'ordre de la part de l'administration Trump de quitter les Etats-Unis avant 2019.

Éric Duhaime et Myriam Ségal ont parlé avec le président national des douanes et de l'immigration Jean-Pierre Fortin pour vérifier si ses troupes étaient prêtes à faire face à la situation. «Selon le gouvernement oui, mais selon mon opinion non» a-t-il dit tout en ajoutant: «Le 31 décembre il en ait passé 127...à l'heure actuelle on traite encore les dossiers de l'été dernier» a dit Fortin pour illustrer le manque flagrant de ressources chez les douaniers, situation qui ne semble pas prête de se régler.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi le 9 janvier 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

12:12

55

Sondage Automne 2017: FM93: 1er dans le central. «Domination totale» dit Pierre Martineau, DP.
Publié il y a environ 2 mois

27607

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Duhaime-Ségal le Midi avec Pierre Martineau, directeur de la programmation le 30 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:02

105

Sondages Automne 2017: «Globalement, je peux vous dire qu'on a un excellent sondage» —Pierre Martineau
Publié il y a environ 2 mois

27605

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élisabeth Crête le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:10

100

Québec solidaire raye de son programme le mot «patrimoine» jugé trop masculin. La radio de Québec s'amuse!
Publié il y a environ 2 mois

27601

«Si le parti Québec Solidaire n’existait pas, un humoriste l’inventerait.» a écrit Mathieu Bock-Côté au début de son texte de ce matin dans le journal de Montréal. Le chroniqueur n’a pas été tendre envers le parti d’extrême gauche qui veut faire un débat autour du mot patrimoine qu’il aimerait éliminer jugé trop masculin pour eux: «C’est un mot qui dans sa racine réfère à une forme de présence et de domination du masculin. L’héritage culturel, c’est autant les hommes que les femmes qui nous l'ont laissé» a dit Manon Massé, une des porte-parole du parti.

Les radios de Québec se sont amusées beaucoup avec la nouvelle depuis le début de la semaine. Nous avons fait une compilation des différentes choses qui se sont dites sur le sujet à CHOI Radio X et au FM93. Vous allez entendre Duhaime, Gravel, Bouchard, Martineau, Ségal, et leurs acolytes traiter de la nouvelle avec beaucoup d’amusement. En espérant que Gabriel Nadeau-Dubois, Amir Khadir et Manon Massé entendent à rire…

Entendu sur les ondes du FM93 et de CHOI Radio X à Québec dans les émissions «Duhaime-Ségal le Midi», «Gravel dans le Retour», «Bouchard en Parle» et «Martineau-Trudeau» le 28 novembre 2017 (COGECO + RNC MÉDIAS).


Radio EGO Radio EGO
Membre depuis il y a plus de 9 ans

12:49

480

Dave Treg de Storm Alliance répond à Régis Labeaume qui se plaint du coût de la manifestation: «Y'a pas de misère à ramasser mes impôts par exemple»
Publié il y a environ 2 mois

27596

En point de presse aujourd'hui, Régis Labeaume, qui n’a pas manqué souligner le coût de la manifestation à Québec en fin-de-semaine, a vu Dave Treg, le leader d’un groupe de manifestants «Storm Alliance», lui répondre de façon plutôt cinglante alors que ce dernier était en entrevue avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 au même moment.

Régis Labeaume a commencé son analyse de la fin-de-semaine par une boutade: «Ben je me demandais si il n'y avait pas plus de journalistes pis de techniciens que de manifestants? Je regardais ça sur Internet, pis on va relativiser; c’était 1000 personnes au total, on ne parlera pas d’une manifestation de masse, bon. Ça va nous coûter le double que ça nous a coûté la dernière fois, alors que c’était 75 000$. Là, c’est au minimum 150, on peut parler de entre 150 et 200. Alors on les remercie de venir s’amuser à Québec là, nous autres, ça nous coûte cher» a dit le maire qui s’est ensuite lancé dans la description des forces en présence lors de cette manifestation:

«On avait les vertueux d’un côté, qui euh, probablement des pacifistes, mais ils avaient des lances pierres pis quelques objets mais ça devait être des pacifistes» a ironisé le maire, parlant possiblement de ceux qui étaient dans la section des «antifas». Puis il a ensuite décrit ceux qui étaient de l’autre côté de la manifestation, (La Meute et Storm Alliance sans les nommer): «L’autre côté ben on avait la quasi milice là, qui visiblement fait dans l’enflure verbale. Ils ont décidé qu’ils allaient débarquer le gouvernement, pis débarquer d’autres partis politiques si il le fallait. M’as te dire un affaire, ils se prennent pas pour du 7up flat eux-autres. Ça parle beaucoup. Pour 1000 personnes, c’est beaucoup beaucoup de discours» a dit le maire, fidèle à son style habituel.

L’intervention du maire a été entendu en direct par Dave Treg, le leader du groupe identitaire Storm Alliance, qui était alors en entrevue au FM93. Et Treg n’a pas mâché ses mots envers le premier magistrat de la ville: «C’est très très beau de voir le représentant du peuple parler comme ça, il n’a pas de misère à ramasser mes impôts pas exemple, mais je trouve ça…s’t’une vrai joke» a laissé tomber Kreg, qui et a tenu à rappeler au maire ceci: «C’est un droit de citoyens qu’on a de manifester en passant. Je pense qu’avant de venir parler des coûts, le mandat qu’on s’était donné c’est qu’il n’y avait pas de débordement de violence, ni de vandalisme, je pense qu’il n’y en a pratiquement pas eu à comparer du 20, mais je pense qu’avant de regarder ça, on peux-tu regarder l’argent qui est flambé à gauche et à droite du gouvernement et on parle de millions et de milliards ici là?» a débité Treg, clairement piqué au vif par Labeaume.

Entendu sur les ondes du FM93 à Québec dans l’émission «Duhaime-Ségal le Midi» avec Éric Duhaime et Myriam Ségal le 27 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

01:45

354

Dumont, Duhaime et Ségal critiquent le coquelicot blanc de Québec Solidaire
Publié il y a 2 mois

27536

L’intervention quotidienne de Mario Dumont à l’émission d’Éric Duhaime et de Myriam Ségal ce midi a été fortement teintée d’une critique envers la formation politique Québec Solidaire dont les membres, incluant Gabriel Nadeau-Dubois, ont porté un coquelicot blanc placé au-dessus d’un coquelicot rouge sur leurs vêtements la semaine passée:

«Un manque de respect» a dit d’entrée de jeu Mario Dumont. L’ex-chef de l’ADQ a commencé par dire qu’il vouait un grand respect au coquelicot blanc, qui servait à souligner les civiles décédés durant les guerres: «le coquelicot blanc n’est pas en soit une insulte» a-t-il clarifié: «c’est de l’embarqué par-dessus l’autre ou là tu viens réduire comme la valeur du coquelicot rouge qui vient réduire l’hommage qui serait rendu» a ajouté l’ex-politicien, visiblement agacé par le geste du groupe politique d’extrême gauche.

L’animateur Éric Duhaime a pour sa part souligné que Québec Solidaire avait persisté dans leur démarche, bien que conscient qu’elle déplaisait à bon nombre de militaires: «ça aurait été moins pire s’ils s’étaient excusés et si ils avaient enlevé leur maudit coquelicot blanc» a vociféré Duhaime, visiblement outré. Duhaime et Dumont ont aussi souligné la «supériorité morale» dont le parti de Nadeau-Dubois s’afflige.

«La discussion possible doit-on ou non participer à une guerre, ça n’exclut pas de rendre hommage à ceux qui ont fait le sacrifice une fois que leur pays a pris la décision» a pour sa part ajouté dans une logique implacable Myriam Ségal.

Entendu dans Duhaime-Ségal le midi avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 le 13 novembre 2017. (COGECO)


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

06:15

355

Duhaime et Ségal annoncent que Gilles Parent est visé par des allégations d'inconduites sexuelles.
Publié il y a 3 mois

27352

Entendu Le 19 octobre 2017 dans Duhaime-Ségal le Midi avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 Québec (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

03:04

1036

Affaire Salvail: «J'ai toujours l'impression que des histoires comme celle-là peuvent nous faire passer pour des pervers ou des anormaux» —E. Duhaime
Publié il y a 3 mois

27338

Entendu Le 18 octobre 2017 dans Duhaime-Ségal le Midi avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 Québec (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

14:00

831

Éric Duhaime déclenche une autre guerre Québec/Montréal avec Guy A. Lepage
Publié il y a 3 mois

27316

Entendu Le 16 octobre 2017 dans Duhaime-Ségal le Midi avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 Québec (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

12:20

729

«Y'a même des médias [américains] qui me disaient: si vous parlez contre lui [Affleck) on va vous inviter...» —Anne-Marie Losique
Publié il y a 3 mois

27294

«Ils voulaient me faire dire que j'étais mal à l'aise, que je ne voulais pas, que j'étais une victime qu'il était saoul etc... alors que c'était un jeu complètement consensuel» a dévoilé la femme d'affaire spécialisée dans du contenu pour adultes. Entendu Le 13 octobre 2017 dans Duhaime-Ségal le Midi avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 Québec (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:31

386

logo radioego

radioego.com