Result for: #Mosquée

Martineau challenge Gendron et Juneau-Katsuya!
Published about 16 hours

28093

Suite à un article du Journal de Québec relatant les plus récents propos de Michel Juneau-Katsuya au micro de Stéphane Gendron à Énergie 98,9 à Québec cette semaine, Richard Martineau en compagnie de son co-animateur Jonathan Trudeau, se sont montrés intransigeants face aux paroles des deux individus qui continuent de relier Alexandre Bissonnette (le tueur de la mosquée de Québec) à certains animateurs et radios de la Capitale sans les nommer.

«Sont trop couillons pour dire de qui ils parlent» a lancé Jonathan Trudeau en lisant des propos rapportés dans le journal. «Hier, ce que Juneau-Katduya et l'ex-maire ont été dire là, était 100 fois pire que tout ce que Juneau-Katsuya avait dit le soir et au lendemain de l'attentat de la grande mosquée.» a ajouté Trudeau.

«Des généralités comme ça qui éclaboussent tout le monde là, regarde, faites-nous entendre des extraits. Vous avez des extraits en votre possession qui vous permet de dire ça, parce que j'imagine y'a des preuves pour dire ça?...Moi je veux les entendre, qui a dit quoi quand?» a demandé Martineau.

Entendu à CHOI Radio X dans l'émission MARTINEAU-TRUDEAU avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau le 18 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

06:54

228

Le Doc Mailloux analyse l'appel 911 du tueur de la Mosquée Alexandre Bissonnette
Published 6 days

28079

Le Doc Mailloux a eu l'opportunité d'entendre l'intégral de l'appel 911 de plus de 50 minutes du tueur de la Mosquée de Québec et a donné ses impressions ce matin au début de son émission.

«Il est mêlé, il est pas cohérent, il est ambivalent, il est perdu» a dit le Doc Mailloux. «Il n"y aura plus de discussion, ce n'est pas un terroriste» a dit le psychiatre après avoir entendu le tape. «C'est un perdu.» a ajouté le Pierre Mailloux.

Le docteur s'est ensuite questionné pourquoi la couronne, qui était au courant de l'enregistrement, n'a pas fait rencontrer Bissonnette par deux psychiatres la journée même ou le lendemain des événements. «À qui ça a servit de laisser croire aux gens que c'est un terroriste?» s'est pour sa part demandé à haute voix sa co-animatrice Josey Arsenault.

«Comment se fait-il, qu'a date, on ne nous ai pas informé du dossier médicale d'Alexandre Bissonnette au moment de la tuerie?...Il dit au répartiteur, je suis en maladie» a analysé le Doc.

Entendu à l'émission Doc Mailloux et Josey le 13 avril 2018 au FM93 et tout le réseau des radios parlées de COGECO avec Le Doc Pierre Mailloux et Josey Arsenault.


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

10:25

847

Audio Intégral de l’appel d’Alexandre Bissonnette au 911 le 29 janvier 2017
Published 7 days

28074

Voici l’appel passé par l’auteur de la tuerie de la mosquée de Québec aux services d'urgence de Québec le 29 janvier 2017 dévoilé en cour jeudi après-midi et sans aucune restriction de diffusion.

12 avril 2018.


Radio EGO Radio EGO
Member since almost 10 years

50:39

1302

Elle a vu le vidéo de la tuerie de la grande Mosquée de Québec. Elle raconte.
Published 7 days

28070

Laurence Gagnon de CHOI Radio X était présente au palais de justice le 11 avril 2018 quand la vidéo de la tuerie à la grande mosquée de Québec a été dévoilée aux journalistes et personnes qui ont accepté de rester présentes dans la salle de court.

Écoutez sa description des événements.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec à l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon et Jean-Francis Blais le 11 avril 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

32:26

167

Le Doc se penche sur la médication d'Alexandre Bissonnette...
Published 21 days

28033

Ce matin au FM93, Sylvain Bouchard a fait appel au Doc Mailloux pour savoir si la nature de la médication d'Alexandre Bissonnette, le tueur de la grand mosquée de Québec en janvier 2017, aurait pu avoir joué un rôle sur son comportement.

Écoutez le Doc qui fait des révélations surprenantes, et qui soulève des questionnements qui n'ont pas encore eux de réponses dans le dossier de celui qui a plaidé coupable aux 12 chefs d’accusation de meurtre et de tentative de meurtre en lien avec la tuerie de la mosquée de Québec en janvier 2017. Bissonnette risque maintenant une peine cumulative de 150 ans de prison, ce qui deviendrait la peine la plus lourde de l’histoire du Canada.

«Avez-vous réalisé que s'il fallait que se soit l'antidépresseur qui soit responsable de ça, avez-vous réalisé le boucan qui se ferait sur Québec?» a déclaré le Doc, soulevant du même coup un questionnement troublant.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Elisabeth Crête et Jean-Simon Bui le 29 mars 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

10:59

950

Bissonnette plaide coupable: «Inattendu mais extrêmement espéré» —Imam Hassan Guillet
Published 22 days

28029

Suite au fait qu'Alexandre Bissonnette ait plaidé coupable aux six chefs d’accusation de meurtre prémédité et aux six chefs de tentative de meurtre qui pesaient contre lui en lien avec la tuerie survenue à la mosquée de Québec en janvier 2017, l'imam québécois Hassan Guillet, qui avait fait le tour du monde suite aux attentats de par son discours rassembleur, s'est entretenu avec Catherine Perrin ce matin sur les ondes de la radio de Radio-Canada et il s'est dit soulagé que Bissonnette ait plaidé coupable.

«Il faut qu'on s'entende, le sors d'Alexandre Bissonnette ne va pas retourner un orphelin à son père ou une veuve à son mari, par contre, ça va aider à commencer à panser les blessures, à vivre son deuil en sérénité» a dit l'imam qui a dévoilé avoir été un peu découragé en début de semaine lorsque Bissonnette avait plaidé non coupable.

Voici la lettre qu'Alexandre Bissonnette a lue aux familles des victimes, mercredi matin après avoir plaidé coupable:

Monsieur le juge, en cet instant que je suis libre de vider mon cœur et mon esprit, j’aimerais vous dire à vous et à tous qu’à chaque minute de mon existence, je regrette amèrement ce que j’ai fait.. les vies que j’ai détruites.

«J’ai honte de ce que j’ai fait. Je ne sais pas pourquoi j’ai posé un geste insensé comme ça et encore aujourd’hui, j’ai de la misère à y croire.

Sachez toutefois que contrairement à ce qui a été dit, je ne suis ni un terroriste ni un islamophobe.

J’avais depuis longtemps des pensées et des idées suicidaires et une obsession avec la mort. C’est comme si je me battais avec un démon qui a fini par m’avoir et gagner contre moi.

J’aimerais tant pouvoir revenir dans le temps et changer les choses.

Parfois j’ai l’impression que tout ça n’est qu’un affreux rêve... un long cauchemar.

J’aimerais pouvoir vous demander pardon, mais je sais que mon geste est impardonnable.

Si en plaidant coupable, je peux faire un peu de bien, alors, ce sera déjà ça de fait.»

Entendu à l'émission Médium large avec Catherine Perrin sur Ici que Première la radio de Radio-Canada le 28 mars 2018.


IciRE IciRE
Member since over 2 years

05:21

33

«Nono»: Le porte-parole de La Meute réplique à Justin Trudeau
Published 3 months

27793

Un des porte-paroles de La Meute, celui qui se fait appeler «Maïkan»; Sylvain Brouillette, s'est exprimé sur les propos du Premier Ministre Justin Trudeau qui a traité les membres de son organisation de «nonos qui se promènent avec des pattes de chien sur le t-shirt» lundi dernier, lors du rassemblement publique commémorant le premier anniversaire de la tuerie à la Grande mosquée de Québec, faisant 6 morts et plusieurs blessés.

«On est tanné de se faire accuser de toute sorte de choses, c'est très bas de faire des amalgames, des associations avec qu'est-ce qui s'est passé à la mosquée de Québec, dans les circonstances, commémoration, c'était le temps de réunir les gens, et lui en profite pour faire de la basse politique d'associer La Meute à ce qui s'est passé là, moi je trouve que c'est inacceptable» a dit celui qui semble être redevenu le porte-parole officiel de l'organisation après avoir quitté.

Concernant l'agenda du groupe pour les prochaines semaines, Brouillette a déclaré que l'organisation allait sortir un manifeste la semaine prochaine, pour parler de ce qu'ils sont et pour dévoiler clairement leurs positions au niveau politique. Les médias seront invités pour l'occasion.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X à Québec dans l'émission Maurais Live avec Dominic Maurais et Jean-Christophe «Jean-Clôde» Ouellet et Dan Gravel le 31 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

13:57

646

«Je ne veux pas être la personne dont on se sert pour faire le procès de la radio de Québec»  —Sylvain Bouchard
Published 3 months

27778

Une année est passée depuis l'attaque à la grande mosquée de Québec et ce matin, Sylvain Bouchard du FM93 est revenu sur des propos qu'il avait tenu le lendemain du malheureux événement se résumant par une phrase: «J'ai manqué à mon devoir», suggérant un manque de communication de sa part avec la communauté musulman en tant qu'animateur radio. Des propos qui selon lui ont été déformés dans certains médias, alors qu'il avait fait ses remarques qu'en son nom et non à celui de «la radio de Québec». Article de La Presse + ici:

Sylvain Bouchard avoue avoir été mal cité après ces déclarations il y a un an et encore ces jours-ci alors que ces paroles sont été repris pour faire mal paraitre le média préféré des gens de Québec alors que sa démarche était très personnelle. «Mon examen de conscience est devenu un mea culpa au Canada anglais...Tu sais dans la vie, sans être le problème, tu peux être la solution. Je pense que la radio de Québec ce n'est pas un problème dans cette histoire là... Sans être coupable elle peut être une solution, ça j'y crois...notamment au niveau du dialogue» a dit l'animateur du matin au FM93.

«J'ai manqué à un devoir» a répété Bouchard, «et ce devoir là c'était le devoir de communication avec la communauté musulman». Un texte diffusé au Canada anglais en fin-de-semaine par The Gazette, National Post et Globe and Mail n'est pas tendre envers la radio de la capitale et cite Bouchard en parlant du «we» comme «nous»: «Nous avons manqué à un devoir» a mis en rogne l'animateur. «C'est pas ça» a dit Bouchard, «je parlais de moi, je tiens à faire la précision. La radio de Québec ça n'existe pas, il y a des radios, des animateurs, il y a plein d'affaires différentes, il n'y a pas d'association, pas de club, moi je parle en mon nom personnel...je ne veux pas être la personne dont on se sert pour faire le procès de la radio de Québec» a dit Bouchard.

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission «Bouchard en parle» avec Sylvain Bouchard, Jean-Simon Bui et Élizabeth Crête le 29 janvier 2018 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Member since about 3 years

12:37

184

Fillion met Labeaume en garde...
Published 3 months

27760

«À Québec, il y a moins de gestes haineux per capita qu'ailleurs au pays. Le problème, c'est qu'on a un environnement sonore qui est un prisme déformant. La preuve, j'ai été réélu aux élections», a déclaré le maire, faisant référence à ces animateurs qui ont fait campagne contre lui, notamment Jeff Fillion. (Source Gabriel Béland La Presse 23 janvier 2018)

L'animateur de radio de Québec, qui pilote son émission sur JeffFillion.com et sur l'heure du midi à CHOI Radio X, n'a pas du tout compris pourquoi son nom s'est retrouvé dans cet article de La Presse qui rapporte les propos que le maire à tenu dans un point de presse pour dévoiler le calendrier des journées choisies pour souligner le premier anniversaire de la tuerie à la grande mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

«Si Régis Labeaume et son entourage utilise encore mon nom, parce qu'il veut m'éliminer parce qu'il trouve que je fais opposition à son régime... Si jamais il essaie de faire le lien encore entre Jeff Fillion et un mouvement anti musulman quelconque dans la ville de Québec qui aurait pu provoquer une histoire à la mosquée de Québec, alors que c'est un sujet que je ne touche jamais, il est avertit, il y aura des papiers d'avocats qui vont arriver, je ne le tolère pas.» a dit Fillion sur un ton qui ne laissait aucun doute sur ses intentions.

«Monsieur se fait challenger sur ces histoires de transports, se fait challenger sur le 3e lien, se fait challenger sur la manière qu'il taxe etc...et il s'en va sur une tribune ou on est en train de vouloir passer un message d'amour à des gens qui ont été démolis par la tragédie qui s'est passé il y a un an, si ce gars-là est pas capable de faire la différence, il y a des avocats qui vont lui montrer qu'il y en a une...» a dit celui qui s'était présenté contre Labeaume dans la course à la mairie en 2009.

«Je vais le faire au nom de mes filles» a conclut FIllion.

Entendu sur JeffFillion.com avec Jeff Fillion, Nick et Gerry le 23 janvier 2018.


RPRE RPRE
Member since over 2 years

16:30

624

Labeaume pense que la radio qui le critique a peu d'influence «La preuve, j'ai été ré-élu...«
Published 3 months

27756

Le maire de Québec Régis Labeaume s'est fait demander dans un point de presse si il croyait que le climat avait changé dans sa ville un an après la tuerie à la mosquée de Québec qui a fait 6 morts.

Sa réponse a visé de façon plus ou moins maladroite les radios de Québec. «Statistiquement, il y a moins per capita de gestes haineux à Québec qu'ailleurs au pays» a d'abord dit le maire, tout en bifurquant dans sa réponse vers les radios de sa ville: «Le problème nous autres est qu'on a un environnement sonore... quelques radios qui porteraient notre message et ce que nous on pense [la population]. On appelle ça un prisme déformant, la preuve, j'ai été ré-élu aux élections» a expliqué le maire, dans le but de démontrer le peu d'influence qu'exercent les radios qui le critiquent.

Ces propos, diffusés sur les ondes de CHOI Radio X, ont rendu mal à l'aise l'animateur Denis Gravel dans son émission du retour: «Que du monde de Montréal fasse un lien entre les radios qu'ils n'écoutent pas et qui ne représentent par leurs valeurs, et des crimes ou il y a des gens qui meurent par balles, c'est profondément morons, mais c'est un manque de connaissance faut pas leur en vouloir. Que le maire de la ville icitte fasse la même chose, ça me donne vraiment le goût de dégueuler, pas de vomir, de dégueuler» a dit Gravel, visiblement étonné et écoeuré par les propos de son maire.

Des noms?

«Si il veut cibler des individus, ce serait peut-être le temps de commencer à les nommer» a dit l'animateur qui oeuvre depuis plus de 20 ans à la populaire radio parlée de Québec: «Parce que les radios de Québec on est une maudite gang là-dedans» a-t-il dit en nommant une série d'animateurs non reconnus pour des envolées oratoires sur les ondes... «Si le maire pense que les radios de Québec ont du sang sur les mains, il serait peut-être temps de commencer à nommer des noms, et des stations» a dit Gravel, qui se demande si le premier magistrat de la ville serait amer envers certains animateurs parce qu'ils questionneraient ouvertement certaines de ces décisions.

«Je cherche l'humilité de Régis Labeaume...si vous la croisez, prière de la ramener à l'hôtel de ville, le monsieur en a bien besoin.» a conclut l'animateur.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l’émission «Gravel dans le retour» avec Denis Gravel. Véronique Bergeron, Vince Cauchon, Martin Busuttil et Jean-Francis Blais le 22 janvier 2018 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Member since about 3 years

05:37

379

logo radioego

radioego.com