Les bandes audio entendues en cour: «On est dans marde en tabarnak» a dit Jean Demaître, l'un des trois accusés de la tragédie de Lac Mégantic.
Publié il y a 7 jours

27549

Marie-France Martel du 107,7 FM en Estrie couvre le procès des ex-employés de la MMA concernant la tragédie de Lac Mégantic où un train sans conducteur transportant des produits pétroliers était sorti de ses rails dans la nuit de vendredi à samedi le 7 juillet 2013, provoquant une série d'explosions et un incendie tout en détruisant le centre-ville de Lac-Mégantic entrainant dans la mort 47 personnes.

On a fait entendre en cour dans les derniers jours les conversations audio entre les employés de l’entreprise dans les moments qui ont suivi le drame. La majorité des conversations se déroulent entre le contrôleur de la circulation ferroviaire pour la MMA Richard Labrie, qui discute avec des employés comme Thomas Harding et Jean Demaître.

Au départ, Labrie ne croit pas que c’est «leur» train qui a mis le feu à Mégantic, persuadé qu’il est encore à Nantes, ou il était supposé être sécurisé par de nombreux freins, mais pas assez, on le sait maintenant. Plus le temps passe, plus Labrie se questionne, et commence à stresser. 90 minutes après le premier appel, tout se confirme.

«Y’en a pu de centre-ville Richard» dit un répartiteur de taxis à Labrie alors qu’il lui apprend que c’est finalement «son» train qui a descendu: «T’es-tu sérieux toé-là là? C’est le train qui a descendu?…Ah non, sacrement» dit Labrie atterré. «Il a avoir des dizaines et des dizaines de morts» apprend le répartiteur à Labrie. «Ah non!!!» S’est écrié le contrôleur.

Puis Labrie confirme à Jean Demaître, son supérieur, que c’est bien leur train qui a explosé au centre-ville: «Met tes culottes…le train a runné down» a dit Labrie a Demaître qui ne le croit pas: «Tu me niaises-tu là toé… tu me niaises là tabarnak», «Non je te niaise pas ostie…là on est dans marde» lui dit Labrie. «On est dans marde en tabarnak» a répété Demaître.

Entendu sur les ondes du 107,7 FM en Estrie dans l’émission Midi Actualité avec Martin Pelletier le 15 novembre 2017 (COGECO).


Le1077RE Le1077RE
Membre depuis il y a plus de 2 ans

09:42

407

Allégations d'inconduite: Au tour de Gilbert Sicotte: «Je vais laisser la place aux jeunes»
Publié il y a 7 jours

27548

Dans un reportage diffusé sur les ondes de la radio de Radio-Canada, on a appris que l’acteur Gilbert Sicotte était visé par des allégations de harcèlement psychologique alors qu’il était professeur au Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Il a été suspendu suite à ces allégations.

Des présumées victimes, des anciens étudiants, ont témoigné pour dénoncer avoir subit de la violence verbale, de l’abus de pouvoir, tellement qu’il semble que certains d’entre eux ont du avoir recours è des soins psychologiques «approfondis» suite à leur passage au Conservatoire.

«Je ne crois pas que j’ai jamais dépassé de limites» a dit Sicotte. «Mon but n’a jamais été de vouloir humilier quelqu’un, de vouloir tasser quelqu’un, absolument pas» a dit l’enseignant qui a ajouté: «C’est possible que des fois je puisse m’enflammer si on ne travaille pas, si on n'apprend pas les textes, c’est sur que le m’enflamme, mais je suis désolé…si ça leur a fait ce mal-là…mais en même temps je me dis, ce que j’ai fait, en général pour les étudiants c’était toujours pour leur bien, si il y a une autre perception, je suis vraiment désolé…mais en même temps, je comprends pas tout ça là» a dit l'acteur bien connu des Québécois qui ne semblait pas tout comprendre ce qu’on lui reprochait exactement.

Entendu sur les ondes du Ici Radio-Canada Première dans le bulletin de nouvelles du 15 novembre 2017


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

03:34

225

De la Rose mange une taloche de JC qui rend hommage à Bobrovski!
Publié il y a 7 jours

27547

Tous les fans de hockey qui suivent le Canadien savent à quel point le gardien des Blue Jackets de Columbus a été aussi bon que ce que le canadien a bien voulu qu’il soit hier lors de la défaite du tricolore 2-1 en prolongation.

Dans son show Jean-Charles en Liberté au lendemain du match, JC a démontré exactement cette réalité en décrivant l’incroyable chance manquée par Jacob de la Rose en troisième période, alors que dans une descente à 2 contre 1, le suédois n’a pas pu mettre la rondelle dans le filet face à Sergie Bobrovski, le gardien des Blue Jackets, qui semblait totalement battu sur la séquence.

«No non mais la rondelle arrive à de la Rose, et Bobrovrsky dit: la logique, faire un déplacement sur ma droite, mais, je dois absolument appeler à la maison prendre des nouvelles des gamins, ce qu’il fait instantanément, alors, s’informe de comment a été la collation du soir, est-ce que les gamins sont bien couchés, bien endormis, ma toute chérie? Formidable! Oh, je dois te laisser, j’ai un déplacement vers la droite à orchestrer, alors je te souhaite une très bonne nuit, nous rentrons bientôt» a ironisé l’animateur du show du retour à la station de sport francophone de Montréal, encouragé par Mike Bossy, amusé au bout de la ligne téléphonique.

Entendu sur les ondes du 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Jean-Charles en Liberté avec Jean-Charles Lajoie en compagnie de Mike Bossy et Yvon Pedneault le 15 novembre 2017 (COGECO).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

02:22

262

Refus de transfusion de sang: Une Témoin de Jéhovah décède: «Laïcité c’est urgent» dit le Doc Mailloux
Publié il y a 7 jours

27546

Dans le segment avec Catherine Gaudreault et Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie, le Doc Mailloux a été appelé à s’exprimer sur le cas de cette jeune mère témoin de Jéhovah décédée après avoir refusé une transfusion sanguine à l’Hôtel-Dieu de Lévis dans les derniers jours. «Ça a pas de maudit bon sens cette histoire là c’est gênant» a plaidé le Doc visiblement déboussolé. «Respecter les respectables, on s’en va ou avec ça?» A demandé le psychiatre faisant référence aux recommandations du coroner dans le dossier. «N’importe quel sauté arrive avec, pour raison de religion, heille! Allo?!… Laïcité c’est urgent, laïcité, ça fait longtemps que je le dis. Laïcité dans les services publiques, et l’espace publique c’est deux choses différentes. Mais dans les services publiques, c’est laïc!» a dit le plus célèbres des médecins de la radio au Québec

Puis, le Doc a offert un conseil aux membres des Témoins de Jehovah: «Si vous ne voulez pas recevoir le sang de Satan, pourriez-vous vous faire 4-5 chopines de sang avant de rentrer à l’hôpital? Ça vous tenterais pas de prévoir vos gugusses?» a suggéré le psy.

Concernant la responsabilité des médecins, l’animatrice Catherine Gaudreault s’est demandée pourquoi ce n’était pas le «serment d'Hippocrate» qui primait, c’est-à-dire sauvez le patient à tous prix. «C’est minimal» a dit le Doc tout en ajoutant «ça demande un minimum de courage, de conviction pour contrer les valeurs religieuses» a dit le doc en remettant sur le dos des médecins le fardeau de décider pour le patient. «Ce que vous ne savez pas, c’est que dans le milieu médical, le courage et l’audace n’est pas le propre des médecins…ne sont pas les premières valeurs des médecins. Ils ont étudié et pratique dans un contexte culturel», a dit le médecin, un peu résigné, laissant ses acolytes bouche-bée: «C’est gros ce que vous dites» a dit l’animatrice Catherine Gaudreault. (

Entendu dans Que la Mauricie se lève avec Catherine Gaudreault au 106,9 FM Mauricie. Le 15 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

07:39

304

Écoutez le maire le plus divertissant de tout le Québec!
Publié il y a 7 jours

27545

La plupart des gens reconnaissent que le maire de Québec Régis Labeaume est très coloré, que celui de Trois-Rivières Yves Lévesques serait très intéressant à pour parler avec autour d’une bière et que l’ex-maire de Montréal Denis Coderre est surement de bonne compagnie pour regarder un match de balle. Mais le maire à qui revient la palme du divertissement est surement le maire de Louiseville Yvon Deshaies. Il l’a encore démontré cette semaine alors qu’il était l’invité de Robert Pilotte à l’émission Midi Plus sur les ondes du 106,9 FM en Mauricie,

Ce maire, qui a obtenu l'appui de 65 % de ces citoyens lors de l’élection du 5 novembre dernier pour ainsi obtenir un deuxième mandat consécutif à la tête de Louiseville, est reconnu pour sa grande franchise. Appelé à parler en ondes de son nouveau conseil de ville qui l’a «invité à la prudence», faisant référence au fait qu’il aimait bien s’exprimer justement sur tous les sujets dans les médias et sur la place publique, le premier magistrat de la ville a plutôt expliqué sa philosophie en fait de communication: «J’ai dit à un conseiller, toi la, si jamais tu fais une sortie et que t’aimes ¨Chin One One¨, le président de la Corée du Nord, m’a te respecter, mais met moi pas dans le bateau. Pis si tu l’invites ici à Louiseville, moi je serai pas présent, c’est ça qu’on s’est dit» a déclaré le maire à l’animateur, qui avait du mal à contenir son sourire.

Dans un deuxième temps, Dehais est reconnu pour possiblement avoir été le seul maire québécois à avoir appuyé publiquement Donald Trump lors des élections présidentielles américaines de 2016. Il lui avait même écrit une lettre suite à sa victoire! «You are a winner» lui avait-il fait savoir dans une missive rédigée en anglais avec l'en-tête officiel de la ville. Il lui mentionne d'ailleurs «qu'il l'a défendu dans les médias locaux». (Source: Le Journal de Montréal 11 novembre 2016). Le maire a changé un peu son discours là-dessus: «encore dernièrement, on me dit Monsieur Le maire, Donald Trump vous as-tu écrit? Savez-vous ce que je leur réponds maintenant? Non, Donald Trump là, y’a pas à m’écrire, il faudrait qu’il atterrisse son Air Force One à Montréal, on va aller le chercher pis faut que j’y parle parce qu’y’est dans marde, c’est ça je dis….» A débité le coloré personnage au micro du 106,9 FM.

Avant de terminer son entrevue, et sans qu’on lui demande, Deshais a voulu s’exprimer sur le cas de cette jeune mère témoin de Jéhovah décédée après avoir refusé une transfusion sanguine à l’Hôtel-Dieu de Lévis dans les derniers jours. Il était décontenancé de la situation, et a donné un exemple pour appuyer ses dires: «je suis après pensé si je me partirais pas une nouvelle religion, ça s’appellerait Hola Bella, pis dans ma religion je dirais, aussitôt qu’on est ben malade qu’on veut mourir, piquez-moi, c’est dans ma religion, tsé» a-t-il imagé. Souhaitant démontrer l’absurdité, selon lui, de la situation de la jeune fille qui en pleine santé ne pouvait recevoir de transfusion sanguine due à ses croyances religieuses. «On est rendu dans un monde de fou là» a conclut Deshais qui, faisant abstraction des conseils de son entourage, ne s’est nullement assagit et s’exprime toujours avec la plus grande des libertés.

Entendu dans Midi Plus avec Robert Pilotte au 106,9 FM en Mauricie le 15 novembre 2017. (COGECO).


Le1069RE Le1069RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:49

252

Messmer se fait ramasser à la télé en France. Bouchard en a parlé!
Publié il y a 7 jours

27544

Éric Normandin, mieux connu sous le nom d'artiste de Messmer, se considère comme un «fascinateur» et gagne sa vie en donnant des spectacles d’hypnose autant sur scène qu’à la télé. Il a débuté au Québec mais ces temps-ci c'est en France qu'il règne entre autres sur TF1 dans l’émission «Stars sous hypnose». Samedi soir à la populaire émission «On n’est pas couché», présenté sur France 2 (2 millions de téléspectateurs), l’humoriste Jérémy Ferrari a attaqué le désormais célèbre hypnotiseur québécois durant son entrevue avec l’animateur Laurent Ruquier. Ce dernier a lu en ondes un passage de son livre «Happy Mossoul» ou l’humoriste traite Messmer de «vieille charogne de charlatan». Évidemment le «feu a pogné» comme on dit sur les réseaux sociaux et tout le monde a livré son opinion sur les propos un peu extrêmes de l'humoriste. Le seul mal que Messmer a fait n'est-il pas que de donner des spectacles d'hypnose?

TVA Nouvelles a parlé au producteur de Messmer, Éric Young, pour voir si celui avait été affecté par cette critique: «C’est plate, parce que Messmer est tellement un bon Jack. Il fait ses petites affaires. Ce n’est pas une grand-gueule. Il a toujours le bon mot pour tout le monde.» a dit Young qui ne pense pas que toute cette histoire aura un impact sur la carrière du fascinateur qui est déjà très bien implantée en France. «Si c’était sorti en début de carrière, on aurait trouvé ça moins le fun. Mais aujourd’hui, après toutes ces années de travail, on n’est pas inquiet.» A-t-il dit au réseau de télé.

Il y a toujours beaucoup de monde qui se demandent si tout est «arrangé avec le gars des vues» dans le cas des spectacles semblables. Ils se questionnent si Messmer est vraiment capable de convaincre sous hypnose plein de monde qu’il ne connait pas pour faire des choses totalement loufoques sur scène devant des centaines de personnes. Est-ce que ce sont tous des acteurs? Se demandent les sceptiques. Dans l’extrait audio, Bouchard se pose toutes ses questions qui demeureront peut-être encore très longtemps un mystère. Et au fond, c'est peut-être ainsi que le veut Messmer...

Entendu sur les ondes de FM93 à Québec dans l'émission Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Élisabeth Crête et Jean-Simon Bui le 15 novembre 2017 (COGECO).


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

10:34

421

Guy A. Lepage explique l’absence de Guy Nantel de TLMEP: «Ça arrive des fois qu’on a trop de monde»
Publié il y a 7 jours

27543

La chroniqueuse arts et spectacles du 98,5, Thérèse Parisien, est allée aux sources et s’est entretenue avec Guy A. Lepage concernant la controverse entourant l’absence entre autres de Guy Nantel à TLMEP dimanche dernier, alors que ce dernier fait la manchette depuis quelques temps suite aux premières représentations de son spectacles ou il parle entre autres de consentement sexuelle, ce qui lui a valu une altercation sur les réseaux sociaux avec Alice Paquet. L'humoriste a aussi reçu des menaces de mort, toujours en lien avec des propos tenus dans son nouveau one man show: «Nos droits et libertés». Rappelons que les avant-premières de son spectacle ont eu lieu autant à Québec qu’à Montréal dans les derniers jours.

Pour justifier l’absence de certains invités qui avaient fait la manchette durant la semaine, Guy A. Lepage a parlé de la difficulté parfois à recevoir tout les gens qu'il aimerait avoir sur l'émission car certains invités proviennent de l’extérieur, et sont donc difficiles à déplacer car «boukés» d'avance comme Margaret Atwood et Jain cette semaine qui occupaient déjà une grosse partie de l’émission: «ça arrive des fois qu’on a trop de monde» a simplement laissé tomber l’animateur.

Concernant le cas spécifique de Nantel, Lepage lui a parlé: «Je lui ai dit d’ailleurs à Guy que dans une semaine normale, on aurait du te recevoir, ce n’était pas une semaine normale, et Guy Nantel il reste au Québec, si on veut l’inviter la semaine après, on a juste à l’inviter, tu sais…» a conclut celui qui anime la populaire émission du dimanche soir à Radio-Canada depuis 2004. On apprend dans le segment audio du 98,5 que Guy Nantel sera d'ailleurs présent à Tout le monde en parle dimanche prochain.

Entendu sur les ondes de 98,5 FM à Montréal dans l'émission Le Québec Maintenant avec Paul Houde et Thérèse Parisien le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

05:49

496

«Niemi... y goal pu, y'é prêt pour la retraite, y'é prêt pour les ligues de garage...» —Martin Biron
Publié il y a 7 jours

27542

Martin Biron, ex-gardien de but de la LNH avec les Sabres, les Flyers et les Rangers, était l'invité de l'équipe du matin au 91,9 SPORTS à Montréal ce matin pour parler du plus récent «move» de Marc Bergevin hier pour ajouter de la profondeur dans les buts du Canadien suite aux blessures et Carey Price et d'Al Montoya.

«Niemi là, sa carrière a fini il y a deux ans, ça va pas ben pantoute, pis je veux pas n'empiler sur le gars, écoute, ça va... il goal pu, yé prêt pour la retraite, yé prêt pour les ligues de garage» a dit Biron qui ne croit pas du tout que la nouvelle acquisition du Canadien pourra être d'une quelconque utilité pour le tricolore: «c'est plate de dire ça, j'ai été dans la même situation, pis je le sais là» a ajouté le gardien qui a joué son dernier match dans la Ligue Nationale avec les Rangers en 2013-2014.

Entendu au 91,9 Sports à Montréal à l'émission Du sport le matin, avec Enrico Ciccone et Charles Antoine Sinotte (RNC MEDIA). le 15 novembre 2017.


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

09:17

797

Voici ce que disait les textos envoyés par Gilbert Rozon à certains humoristes après la diffusion de TLMEP…
Publié il y a 8 jours

27541

Après la diffusion de TLMEP dimanche, alors qu’un onze humoristes étaient invités à parler d’un nouveau festival du rire à Montréal qui servira de nouvelle destination à ceux qui, nombreux, ne voudraient plus être associés au Festival Juste pour rire de Gilbert Rozon, sur qui pèse une série d’allégations de comportements sexuels douteux, le 98,5 a appris que ce dernier aurait envoyé des textos à certains humoristes, question de parler des valeurs véhiculées par ce nouveau festival qui prend forme ces jours-ci et qui risque de remplacer le sien.

C’est l’information qu’a livré Émilie Perreault à l'émission de Paul Arcand ce matin: «J’ai appris que Gilbert Rozon était entré en contact avec plusieurs humoristes par messagerie texte après la diffusion de Tout le monde en parle dimanche…j’ai eu la confirmation de 6 personnes, des hommes, des femmes, mais il y en aurait eu plus que ça… un message plutôt sobre dans lequel il indique qu’il ne les a pas contacté plus tôt parce qu’il était en état de choc, qu’il ne veux pas être jugé sur la place publique, qu’il espère qu’on laissera la justice suivre son cours» a dit la chroniqueuse. Puis elle a ajouté une information intéressante que Rozon a voulu livrée aux humoristes: «Il fait référence aux nombreuses valeurs véhiculées par le nouveau festival du rire de Montréal mais il questionne si la présomption d’innocence fait partie des valeurs véhiculées par ce nouveau festival»

Perreault a ajouté que c’était les premières nouvelles qu’on avait de Gilbert Rozon depuis sa démission le 18 octobre derniers, soit la veille de la diffusion du reportage des présumés victimes de Rozon sur les ondes du 98,5 FM.

Entendu sur les ondes du 98,5 FM à Montréal dans l'émission Puisqu’il fautes lever avec Paul Arcand le 14 novembre 2017 (COGECO).


Le985RE Le985RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:40

2388

Quand le DG des Sénateurs appelle une ligne ouverte à la radio pour défendre son club :-)
Publié il y a 8 jours

27540

Pierre Dorion, le DG des Sénateurs d’Ottawa, a décidé d’appeler ce lundi les animateurs Ian Mendes et Shawn Simpson de l’émission «The Drive» à TSN 1200, une station de sports de la région d’Ottawa. Il était tout simplement en désaccord avec les propos que les animateurs avaient en ondes sur la tenue de son équipe. Wow! Le tout c'est déroulé dans la bonne humeur.

Les animateurs Georges Laraque et Stéphane Gonzalez du 91,9 SPORTS ont fait jouer l’extrait aujourd’hui de celui qui se fait appeler: «Pierre in Orleans» en se demandant si il serait possible que le DG du Canadien Marc Bergevin fasse la même chose un jour? «Il pourrait pas, parce qu’il n’aurait aucun matériel pour pouvoir défendre son équipe» a dit en souriant Laraque tout en ajoutant: «Il aurait tellement de choses à défendre qu’il en aurait plein les bras avec les questions qu’on aurait pour lui puis je pense qu’il serait en ondes pendant quatre heures de temps pis ce serait quand même pas assez».

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Laraque-Gonzales le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

06:41

204

Signature de Niemi: Georges Laraque; cinglant envers le Canadien!
Publié il y a 8 jours

27539

À l’émission «Laraque et Gonzales, le midi», Georges Laraque et Stéphane Gonzales ont analysé à chaud la décision du directeur général du Canadien Marc Bergevin de signer le gardien finlandais des Panthers de la Floride: Antti Niemi. Au départ, Georges a été ironique envers la blessure de Carey Price: «premièrement, il faut qu’on arrête d’utiliser le mot mineur avec Price parce qu’à partir du moment qu’un joueur de la ligue nationale rentre dans la liste des blessés c’est pu mineur… si c’est mineur tu rentres plus dans la liste des blessés, parce que tu peux revenir d’une journée à l’autre, puis tu pratiques à tout le moins… donc le mot mineur faut arrêter d’utiliser ça c’est prendre le monde pour des caves» a débité l’ex-joueur de la LNH.

Laraque est ensuite tombé sur le cas de nouveau venu Antti Niemi, dévoilant les statistiques peu avantageuses du gardien de 34 ans qui affiche une ronflante moyenne de 6,74 en 5 matchs cette année avec la Floride et .832 de % d’efficacité. Il a comparé avec Louis Domingue , un gardien québécois de l’organisation des Coyotes de Phoenix qui était disponible à 1 million par année avec sa moyenne de 4.33 en 7 matchs cette année et un % d’efficacité de .856: «Même si c’est mauvais c’est bien meilleur que Antti Niemi» a vociféré l’animateur en ajoutant qu’il jouait avec le pire équipe de la ligue.

Puis George a parlé d’un autre gardien de but de l’organisation, Zachary Fucale, rappelé dernièrement par l’équipe suite à la blessure de Montoya: «Fucale est là et il voit ses stats là et il dit: Quel claque dans la face qu’il me font» »

Entendu sur les ondes de 91,9 SPORTS à Montréal dans l'émission Laraque-Gonzales le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

05:09

431

«Regarde mon majeur dressé très haut, spin on it mon Guy A» —Richard Martineau
Publié il y a 8 jours

27538

Richard Martineau a démarré son émission de radio ce matin en avertissant ces auditeurs qu’il avait une bien mauvaise nouvelle à annoncer: «J’espère ma mère n’écoute pas» a-t-il débuté: «Je sais pas comment vous dire ça mais hier soir, j’ai été officiellement excommunié de l’église de Guy A. Lepage» a laissé tomber l’animateur, tournant en dérision un Tweet que son épouse Sophie Durocher avait reçu le jour d’avant par l’animateur de l’émission de la populaire émission de télé de Radio-Canada: Tout le monde en parle.

«Le pape, mon gourou, celui que je suivais depuis de si nombreuses années. Il a écrit sur Internet hier sur Twitter qu’il me méprisait moi et ma femme, et ça, ça veut dire que je pense que je ne serai plus invité à la grande messe du dimanche soir. Je suis comme sans église là, je suis sans gourou, je ne sais plus à quel saint me vouer… je ne pourrai possiblement plus aller sur le Plateau Mont-Royal…Je suis orphelin, vous savez que dans le milieu du showbiz c’est une condamnation à mort, je suis banni du village, ils m’ont sacré dehors, c’est terminé!» a dramatiquement ironisé l’animateur de CHOI Radio X et des Francs-Tireurs.

Le Tweet suivant de Lepage; «Je ne méprise que deux personnes dans la vie Sophie : ton époux et toi.», faisait suite au texte de Durocher publié dans le Journal de Montréal intitulé «Le mépris de Guy A. Lepage» qui soulignait le grand nombre d’humoristes invités à TLMEP dimanche soir (11), sans que tous prennent la parole, alors qu’une présence sur ce plateau rapporte à un invité 900$ selon la chroniqueuse, et aussi du fait que l’humoriste de l’heure, Guy Nantel, n’aie pas été invité pour des raisons nébuleuses.

En guise de conclusion, Martineau a donc offert à Lepage ceci: «Regarde mon majeur dressé très très haut très très droit, spin on it mon Guy A» a-t-il dit tout en ajoutant: «Pour qui il se prend lui?… il m’a lancé une fatwa…il fut un temps ou il était drôle lui?» a dit celui qui ne sera vraisemblablement plus invité à la «grande messe du dimanche soir» à Radio-Canada.

Entendu sur les ondes de CHOI Radio X 98,1 à Québec dans l'émission Martineau-Trudeau le 14 novembre 2017 (RNC MÉDIAS).


CHOI981RE CHOI981RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

04:19

4062

Carey Price: «Ça me fait rappeler un peu ce qui s’est passé avec moi à Vancouver» —Roberto Luongo
Publié il y a 8 jours

27537

Le gardien Roberto Luongo des Panthers de la Floride était en entrevue avec Jean-Charles Lajoie à l’antenne du 91,9 SPORTS le lundi 13 novembre dernier. Questionné sur la situation actuelle de Carey Price avec le Canadien, Luongo a fait un parallèle avec ces années passées à Vancouver, ou chacun de ses gestes et chacune de ses réactions étaient analysés par la faune médiatique d’une ville ou le hockey a beaucoup d’importance, comme à Montréal. 

«Ça me fait rappeler un peu qu’est-ce qui s’est passé avec moi à Vancouver» a-t-il commencé par dire: «Je pense que Carey c’est l’un des meilleurs gardiens du monde, sinon le meilleur, écoute, quand tu es un gardien de but, tu peux pas être à la hauteur du jeu 100% du temps…au bout de la ligne, si tu regardes les statistiques à la fin de la saison, elles vont être là» a expliqué Luongo, pour minimiser les contre-performances du numéro 31 du Canadien depuis le début de la saison avant cette blessure nébuleuse dont nul ne peut vraiment dire la gravité.

«Trouves-tu que le public et les médias sont trop durs à l’endroit des joueurs vedettes du Canadien, particulièrement un gardien de but comme ça?» A demandé JC Lajoie: «C’est la nature du marché, c’est quelque chose qu’il faut accepter. Je pense que pour moi, dans ma situation, j’avais de la misère à l’accepter quand j’étais là, pis vers la fin de mon séjour à Vancouver, j’ai commencé à comprendre comment ça marchait, puis j’ai accepté le fait que quand ça va pas bien, ça va être de même, c’est la nature du business, c’est de même ça marche dans tous les sports, quand ça va pas bien, tu vas recevoir des critiques, c’est de la manière que tu réagis et que tu acceptes ça qui va déterminer comment tu peux agir dans le futur» a dit celui qui aura passé près de 8 ans avec le Canucks, dont 6 avec 30 victoires et plus. Son séjour fut teinté de lourdes critiques par la presse et les partisans alors qu’il n’aura jamais réussi à offrir une Coupe Stanley aux fans d’une équipe bâtie un peu autour de lui.

 

Le gardien n’a pas voulu élaborer lorsque l’animateur lui a demandé si Carey Price pourrait demander de sortir de Montréal éventuellement: «Je ne peux pas faire de prédictions de cette nature là» a-t-il répondu, avec un sourire dans la voix.

 

Entendu dans Jean-Charles en liberté avec Jean-Charles Lajoie au 91.9 SPORTS le 13 novembre 2017. (RNC MÉDIAS)


CKLXSPORT CKLXSPORT
Membre depuis il y a environ 2 ans

03:58

239

Dumont, Duhaime et Ségal critiquent le coquelicot blanc de Québec Solidaire
Publié il y a 9 jours

27536

L’intervention quotidienne de Mario Dumont à l’émission d’Éric Duhaime et de Myriam Ségal ce midi a été fortement teintée d’une critique envers la formation politique Québec Solidaire dont les membres, incluant Gabriel Nadeau-Dubois, ont porté un coquelicot blanc placé au-dessus d’un coquelicot rouge sur leurs vêtements la semaine passée:

«Un manque de respect» a dit d’entrée de jeu Mario Dumont. L’ex-chef de l’ADQ a commencé par dire qu’il vouait un grand respect au coquelicot blanc, qui servait à souligner les civiles décédés durant les guerres: «le coquelicot blanc n’est pas en soit une insulte» a-t-il clarifié: «c’est de l’embarqué par-dessus l’autre ou là tu viens réduire comme la valeur du coquelicot rouge qui vient réduire l’hommage qui serait rendu» a ajouté l’ex-politicien, visiblement agacé par le geste du groupe politique d’extrême gauche.

L’animateur Éric Duhaime a pour sa part souligné que Québec Solidaire avait persisté dans leur démarche, bien que conscient qu’elle déplaisait à bon nombre de militaires: «ça aurait été moins pire s’ils s’étaient excusés et si ils avaient enlevé leur maudit coquelicot blanc» a vociféré Duhaime, visiblement outré. Duhaime et Dumont ont aussi souligné la «supériorité morale» dont le parti de Nadeau-Dubois s’afflige.

«La discussion possible doit-on ou non participer à une guerre, ça n’exclut pas de rendre hommage à ceux qui ont fait le sacrifice une fois que leur pays a pris la décision» a pour sa part ajouté dans une logique implacable Myriam Ségal.

Entendu dans Duhaime-Ségal le midi avec Éric Duhaime et Myriam Ségal au FM93 le 13 novembre 2017. (COGECO)


CJMF933RE CJMF933RE
Membre depuis il y a presque 3 ans

06:15

349

Écoutez la toute première imitation de la nouvelle mairesse de Montréal!
Publié il y a 9 jours

27535

On attendait avec impatience quel(le) humoriste oserait imiter pour la première fois la nouvelle mairesse de Montréal Valérie Plante fraichement élue le 5 novembre dernier» Et bien c’est l’émission humoristique de Radio-Canada «À la semaine prochaine» qui s’est lancée avec une belle réussite en exploitant le sourire prédominant, contagieux et un peu exagéré de la toute première femme a n’avoir jamais occupée ce poste dans la métropole québécoise!

C’est la seule voix féminine de l’émission Michèle Deslauriers qui a hérité de la tâche d’imiter la nouvelle mairesse, qui, on le savait déjà, a le sourire très facile, et c’est exactement sur cet aspect que l’humoriste a insisté, passant la majorité de sa personnification à s’époumoner de rire, à se rouler par terre, à déclencher des feux d’artifice juste en riant, etc… C’est définitivement un premier essai très réussi, sourire garanti!

«À la semaine prochaine» existe depuis septembre 2008 sur les ondes de Ici Première la radio de Radio-Canada et est animé par Philippe Laguë et les comédiens Pierre Verville, Michèle Deslauriers et Dominic Paquet. L’émission offre des imitations et des parodies sur les acteurs de l’actualité, traités avec mordant, mais sans méchanceté. L'émission accorde une large place aux effets sonores maison. Entendu le 12 novembre 2017.


IciRE IciRE
Membre depuis il y a environ 2 ans

02:13

206

logo radioego

radioego.com